Galaxy S6 : Samsung retirerait ses apps... pour intégrer celles de Microsoft

Stéphane Moussie |

Le Galaxy S6 pourrait marquer une franche rupture d'avec son prédécesseur non seulement au niveau matériel (coque en métal et écran débordant), mais aussi logiciel. Le site SamMobile, généralement bien renseigné, indique que Samsung pourrait faire un grand ménage dans les applications préinstallées.

Samsung, comme d'autres fabricants Android, précharge ses smartphones d'applications maison qui font souvent doublon avec celles de Google dont il ne peut se défaire (lire : Android : Google veut mener Samsung à la baguette). Et en général, les applications de Mountain View sont de bien meilleure facture que celles des constructeurs qui n'ont pas la même expertise logicielle.

Samsung se serait donc décidé à ne plus intégrer par défaut tout ou partie de ses applications — SamMobile n'a pas le détail de celles qui passeraient à la trappe. Elles pourraient néanmoins toujours figurer dans la boutique Galaxy Apps pour que les utilisateurs intéressés puissent les installer manuellement.

Samsung Q1, un UMPC (Ultra Mobile PC) de 7" sous Windows XP sorti en 2006.

Mais ça ne s'arrête pas là. Si le fabricant sud-coréen retire ses apps, ce serait pour mieux intégrer celles de Microsoft. Au premier démarrage du Galaxy S6, on pourrait voir apparaître à l'écran OneNote, OneDrive, Office et Skype.

Un ajout qui peut paraître surprenant au premier abord, mais qui ne l'est pas tant que ça quand on connaît les habitudes de Samsung et les ambitions de Microsoft. Le Galaxy S5 était en effet déjà rempli de « cadeaux » issus de partenariats, dont 50 Go de stockage gratuit sur Dropbox, des offres spéciales sur PayPal, un an d'abonnement premium à RunKeeper ou bien encore un crédit de 15 $ dans Cut the Rope 2.

De son côté, Microsoft fait feu de tout bois sur iOS et Android pour gagner (ou conserver) des utilisateurs sur ses services, en espérant qu'ils finissent par se tourner vers Windows et son matériel.

avatar RDBILL | 

Ils font pitié. Leurs produits ne se suffisent pas à eux même pour être convaincant. Du coup ils sont obligés d'en rajouter des kilos. Bien naïf celui qui se laissera séduire par 15$ de crédit sur un jeux et 50 go de stockage gratis chez DropBox pour choisir un téléphone Windows, Google Android, ou Samsung.
J'espère pour eux que les gens qui achètent de tels téléphones le font d'abord pour les qualités de ces téléphones elles même !

avatar _mabeille_ | 

mouaich les causes des choix des uns et des autres ça laisse songeur en général. Cela dit chacun son cahier des charges perso et chacun doit y trouver son compte.

Après 10ans de windows phone chez HTC je viens de passer au GS5 mon dieu quel regret, je n'ai envie que d'une chose le revendre d’are d’are et revenir a windows phone qui est bcp plus simple. Sachant que les app je m'en tape hors shazam la lampe de poche l'accordeur guitare et le niveau à bulle ..... ce genre de chose que l'on trouve sur toutes les plate formes de nos jours. Alors ils font ce qu'ils veulent, perso les app samsung je les ai viré.

avatar RBC | 

Pauvre Mabeille !!!
Vous auriez mieux fait d'acheter un iPhone (:

avatar Yves SG | 

Les rumeurs disent que chaque heureux possesseur de Galaxy S6 recevra également 3 dosettes de lessive Monoprix, une chemise Yves Dorsey et un dvd du prochain film de Luc Besson...

avatar benette170474 | 

Ce ne serait pas du luxe franchement mais je sens déjà les conflits entre androïd et Microsoft qui vont naître.

On sent également l'envie de Microsoft de survivre à travers androïd après leur échec avec les Windows phone...

C'est pas un mal après tout. Ca permettra d'être notamment crédible face à ios et sa suite IWork, FaceTime et la véritable intégration iCloud de l'iPhone dans le cloud drive ,dans les notes et peut être, espérons le, ailleurs comme dans les photos, les apps, les mots de passe.... Comme sur iOS quoi.

Parce qu'il est vrai que pour l'instant sur Android pour pouvoir profiter du cloud faut tout faire passer par Google drive car les constructeurs n'optimise pas assez leurs applications de base pour les intégrer au cloud suffisamment. Et il faut tout paramétrer manuellement pour intégrer le cloud.

avatar sachouba | 

"Et en général, les applications de Mountain View sont de bien meilleure facture que celles des constructeurs qui n'ont pas la même expertise logicielle."

Oui, en peut citer Hangouts qui ne prend pas en charge l'envoi différé de messages, l'annulation de messages envoyés, la réponse aux messages sans quitter l'application en cours, contrairement à l'application de Samsung.

Ou encore le clavier Google, qui n'a pas de presse-papier, contrairement au clavier Samsung.

Google Play Musique, qui n'a pas d'égaliseur de musique, ne prend pas en charge Adapt Sound (fonction de Samsung qui adapte la musique en fonction de l'audition de l'utilisateur et la qualité des écouteurs après un test auditif), ne prend pas en charge les Air Gestures,... contrairement à l'application Musique de Samsung.

Si vous voulez on peut aussi parler de l'application appareil photo de Google, non ?

C'est l'"expertise" de Google.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR