« Wiko est né en France, c’est une marque française »

Mickaël Bazoge |

L’ascension fulgurante de Wiko, fondé en 2011 à Marseille et qui s’est hissé rapidement au deuxième rang des vendeurs de smartphones en France (hors marché des smartphones subventionnés par les opérateurs), éveille bien des soupçons. La campagne d’affichage « Cocowiko » qui prolifère sur les abribus des grandes villes met en avant le caractère hexagonal de l’entreprise : « la 2e marque de mobiles la plus vendue est française ».

Cliquer pour agrandir

Mais ce n’est un secret pour personne : derrière Wiko, se tient Tinno, un fabricant chinois de smartphones, qui est devenu l’actionnaire principal de la petite société française devenue un joueur important du secteur (lire : Wiko : une marque française made in China). Modèle économique, rapport qualité/prix, distribution, polémique sur la marque... Nous revenons sur tous ces sujets avec Hervé Vaillant, le porte-parole directeur des relations presse de Wiko.

Quels sont les effectifs de Wiko ?

Laurent Dahan (Président fondateur) et Michel Assadourian (Directeur Général) ont commencé l’aventure début 2011 avec une seule employée qui est toujours chez Wiko aujourd’hui, comme la quasi-totalité des collaborateurs recrutés depuis. A présent nous sommes 150 en France (au siège social situé à Marseille) et plus de 350 dans le monde.

Comment se répartissent les effectifs de l’entreprise ?

Pour le commerce et la vente, 30%. Le pourcentage est le même pour les services support (dont service administratif & financier, les ressources humaines, le SAV, le service clients, l’informatique et le juridique). Le marketing & communication compte pour 15%, idem pour la R&D et la conception des produits. Enfin, la logistique et la distribution représente 10%.

Pouvez-vous nous donner une idée des performances financières de Wiko ?

Le chiffre d’affaires n’est pas le seul indicateur de la réalité économique de Wiko, il ne reflète pas la dynamique concurrentielle. Ce sont les volumes qui disent la performance. Pour votre information, sur notre premier marché, la France, nous sommes numéro 2 des ventes de smartphones et mobiles traditionnels sur l’open-market (hors subventions opérateur, ndlr), ce qui représente 17,8 % de part de marché (selon l’institut GFK). En 2014, nous avons vendu plus de 5 millions de terminaux. En ce qui concerne notre chiffre d’affaires, il s’élève à 350 millions d'euros pour 2014, dont 45% sur la France. Nous projetons pour 2015 un CA à 650 millions dont 30 à 35% pour la France.

Quelle est la marge de manœuvre opérationnelle de Wiko par rapport à Tinno ? Est-ce que, par exemple, Wiko pourrait s’adresser à un autre fournisseur de smartphones ?

De par la spécialisation de l’économie globale, chaque pays a son avantage concurrentiel et ce, dans différents domaines. La Chine possède un avantage indéniable dans la production de téléphones portables. Afin de garantir le meilleur équilibre entre qualité et coût pour nous consommateurs, nous avons développé un partenariat fort avec Tinno. Ce dernier est notre partenaire industriel et l’actionnaire majoritaire de notre société. Nous avons convenu ensemble que Tinno serait notre partenaire industriel exclusif et que nous ne serions pas présents dans les mêmes pays. Cela serait préjudiciable pour Wiko, comme pour Tinno.

Comment se déroule en pratique le fonctionnement de Wiko avec Tinno ? Est-ce que Wiko se contente de choisir sur catalogue, ou est-ce que Wiko peut demander des modifications ?

Tinno n’est pas qu’un simple fournisseur de téléphones portables pour Wiko. C’est véritablement notre partenaire industriel. En revanche, c’est Wiko qui définit les produits à partir d’un cahier des charges extrêmement détaillé qui comprend le design, l’ergonomie et les 250 composants du téléphone. Ce partenariat fort avec le groupe Tinno nous permet une ultra-flexibilité, une évolution permanente dans l’innovation, ainsi qu’un contrôle de la qualité sur toute la chaîne de production et les composants.

Quelle est la plus-value des smartphones Wiko sur le plan matériel et logiciel ?

L’un de nos engagements fondamentaux est de travailler le juste équilibre entre technologie, design, qualité et prix. Quand nous avons lancé notre marque en 2011, le marché était dominé à 95% par les opérateurs qui vendaient les téléphones mobiles exclusivement avec des packs subventionnés. Le consommateur n’avait absolument aucune idée de la valeur réelle de son mobile. Il y avait une véritable déconnexion entre la réalité du prix des produits et la perception du consommateur. Camouflé dans les packs opérateurs, ils achetaient des produits très souvent démesurés pour l’usage qu’ils en faisaient. Proposer une technologie accessible, au bon moment, est notre principal objectif. Nous proposons à nos clients la juste technologie (celle dont ils ont réellement besoin) au bon moment. Nous proposons à nos clients le meilleur de la technologie, avec la meilleure qualité possible, au meilleur prix.

Une fois le cahier des charges défini, en combien de temps va-t-on retrouver le smartphone dans le réseau de distribution ?

Cela dépend de la complexité du produit. En général il faut compter environ six mois (et c’est là une des grandes forces de Wiko). Maintenant pour certains téléphones très complexes (comme le Highway Pure : le smartphone le plus fin du monde), on peut avoir jusqu’à un an de développement.

Le Highway Pure : 5,1 mm, 98 grammes, écran 4,8 pouces et processeur quatre cœurs cadencé à 1,2 GHz.

Peut-on comparer Wiko aux autres constructeurs de smartphones comme Apple, Samsung, etc. ? Wiko n’est-il pas qu’un distributeur de smartphones chinois ?

Vous pouvez parfaitement comparer Wiko à Apple et Samsung dans la mesure où comme eux, nous définissons le design et les composants de nos téléphones et que nous les faisons fabriquer dans un site de production situé à Shenzhen en Chine. Tous les smartphones Apple et les smartphones haut de gamme de Samsung sont fabriqués à Shenzen. On ne dit pas pour autant qu’Apple et Samsung ne sont qu’un distributeur de smartphones chinois (NDLR : dans les faits, c’est beaucoup plus compliqué : Apple et Samsung développent les technologies et les composants de leurs smartphones en interne. La chaîne de production chinoise des deux constructeurs se contente d’assembler les composants). Nous avons la chance d’avoir un partenaire industriel qui est devenu en quelques années l’un des plus gros fabricants de téléphones mobiles dans le monde. Grâce à lui nous bénéficions d’économies d’échelle incroyables tout en maitrisant totalement toute la chaine de conception et de fabrication de nos produits.

Le modèle économique de Wiko est basé sur la vente de smartphones chez des revendeurs autre que les opérateurs, sans subvention. Cela va-t-il changer ?

Absolument. Nous étions à nos débuts présents uniquement sur les segments « entrée de gamme » et « moyen de gamme ». De ce fait nous n’étions présents que dans la grande distribution alimentaire et sur internet. À présent nous proposons une large gamme de produits qui couvre tous les usages, du plus simple au plus technophile. Nous sommes actuellement en négociation avec les opérateurs pour rentrer très prochainement dans leurs boutiques.

La campagne d’affichage actuelle selon laquelle Wiko, marque française, est la 2e marque de mobiles la plus vendue ne joue-t-elle pas un peu sur les mots ? Au fond, c’est un peu cela qu’on reproche à cette entreprise dont les capitaux sont à très grande majorité étrangers.

Wiko est une marque française. Comme la majorité des marques françaises internationales, nous avons un partenaire industriel international, en l’occurrence le groupe chinois Tinno, qui se trouve être également l’actionnaire majoritaire de notre entreprise. Ceci dit, cela ne change en rien l’identité française de notre marque. Wiko définit le produit, décide des éléments qui le composent et prend toutes les décisions sur la façon de le commercialiser. Son développement à l’international est décidé et orchestré depuis la France. Wiko est né en France. Son premier et plus fort développement est en France. Wiko est une marque française basée à Marseille.

Tags
avatar Ruben715 | 

Une marque française mais avant tout une marque marseillaise !

avatar C1rc3@0rc | 

Une marque française mais avant tout un revendeur chinois !

Pourquoi revenir avec un nouvel article sur cette triste histoire et cet exemple de ce que le marketing a de pire?
Et pourquoi donner la parole a quelqu'un capable de declarer:
"Ce dernier est notre partenaire industriel et l’actionnaire majoritaire de notre société. Nous avons convenu ensemble que Tinno serait notre partenaire industriel exclusif et que nous ne serions pas présents dans les mêmes pays. Cela serait préjudiciable pour Wiko, comme pour Tinno."

En clair: Wiko est une filiale controlée exclusivement par le groupe chinois Tinno!

Dans le genre foutage de gueule et mepris du consommateur faut le faire!

On dirait ici de l'infomerciale pure!

avatar Henri_MTL | 

@C1rc3@0rc: Peut-être mais en attendant à preuve du contraire, ça crèe des emplois en France donc faut arrêter de gueuler parfois....

avatar Myaboki | 

@Henri_MTL :
Par rapport à sa part de marché, Wiko génère moins d'emploi en France qu'Apple ou Samsung (via leurs points de vente)!!!

avatar themasck | 

Et combien de gens mécontents pour des samartphone non aboutis ?

avatar C1rc3@0rc | 

150 en France, dont je présume les principaux bénéficiaires sont messieurs Dahan et Assadourian (et qui pourraient être des résidents fiscaux offshore en plus).

Par contre si le chiffre donné de 350 dans le monde est réel, ça veut dire que Tinno est une des entreprises les plus rentables au monde, car si on compte les filiales de Tinno et "soeurs" officielles de Wiko ça fait:

- Mobistel2 en Allemagne
- NGM en Italie
- Fly en Russie
- Intex, Micromax en Inde
- QMobile au Pakistan
- MyPhone aux Philippines
- Evertek en Tunisie
- Q-mobile, Q-Smart au Vietnam

On compte donc au moins 10 sous-marques, avec un minimum de 10 employés par marque (en France on aurait besoin de 10 fois plus de personnes qu'ailleurs pour faire du rebranding, la France étant connu pour son inefficacité ... bien sur, bien sur) ça fait déjà 100 personnes dans le monde, reste donc qu'il faut 100 chinois pour produire les téléphones Tinno.

Ce qui implique qu'a cote de Tinno, Apple aurait des marges anecdotiques et serait une entreprise digne du communisme le plus orthodoxe( préférant mettre les gens au travail plutôt que faire des bénéfices)

avatar nicocreaweb | 

@C1rc3@0rc :
Il est très intéressant de comparé les téléphones des autres marque a l'étranger pour voir qu'ils sont pas bien différent. Le smarphone le plus fin au monde serait également conçu par 90% des partenaires de Tino ? LOL (donc c'est pas LE smartphone le plus fin mais un des plus fin)

Ha oui il y as des détailles comme la couleur, ou le revêtement de la coque arrière qui diffère. Mais au final, Tino fabrique des smartphones et propose un catalogue, les filiales choisissent et adapte en fonction de leur marche respectif.

Quand au discours marque française bah oui mais non, la marque ne l'ai plus.

Prendre un iPhone ou un Samsung serrais plus patriotique que acheter un wiko dans la mesure ou bien plus de français vive, mange et paye leur impôts grâce au salaire que la pomme ou Samsung leur versent (point de vente, sav, et quelque bureau de recherche qui font des haut revenu en plus...).

avatar DamienLT | 

Dans le genre langue de bois...

avatar JONYBLAZ | 

Bravo pour une fois on es compétitif !!!!
Arnaud montbourg remet ton polo rayer et ton jeans slim !!!!

avatar Puff32 | 

Nom français, création entreprise française et Marseillaise, produits achetés entièrement en Chine, donc langue de bois, boîte Franco et surtout Chinoise, pas COCORICO

avatar Liena | 

C'est Chinois point.

avatar bunam | 

L'enfumage est bien mené...

avatar kril1n | 

Il a reçu son permis de mentir dans un paquet de bonux?

avatar vincentbls | 

Et Apple c'est californien ou chinois ? :)

avatar Gagolak | 

@vincentbls :
Mais Foxconn n'est pas actionnaire majoritaire d'Apple ^^

avatar Vanton | 

Le problème c'est que la marque est française, et... c'est tout.

Qu'on ne vienne pas me faire croire qu'ils ont une totale indépendance alors que leur principal actionnaire est leur fournisseur...

avatar elamapi | 

Chinois ou pas, ça reste de bon smartphone à des prix tres attractifs par rapport à un iphone ou au flagships Samsung. Seulement voila, tout comme Samsung, mais en pire, Wiko abandonne ses smartphone tres vite (même sur les flagships).

Chez Apple, on a un excellent suivit des MaJ.
Chez Samsung, c'est "acceptable pour les flagships", et il n'y a pas de MaJ pour le reste.
Chez Wiko, il y a "parfois" des MaJ pour leurs flagships. Et je dis bien parfois, car ce n'est pas un cas général.

Quand je parle de MaJ je parle d'une version d'android à une autre, pas un simple patch (genre 4.4.2 -> 4.4.1).

Demandez à tous ceux qui ont acheté des Wiko en 4 s'ils sont passé en 5 ....

avatar kril1n | 

Si c'est pas un scoop, c'est ... Chinois

avatar Ipader | 

En dehors de la conception de leurs processeurs reposant sur ARM et l'OS, Apple fait à peu prêt la même chose.
Tout le reste est qu'un assemblage de différents composants de différents fournisseurs.
Designed in Marseille & made in china
> designed in Californie & made in china.

Oui mais voilà on a maintenant un android qui tient de plus en plus la route et des technologies très proches à Apple .
Wiko, Meizu, Honor, font des smartphones très performants qui répondent à 97% des usages de la majorité des gens pour moins de 200€ !!!

Personnellement il n'y a plus que l'iPad qui me fait rester chez la pomme.

avatar oomu | 

Apple fait la conception, le design, les machines outils selon les cas, les brevets, le logiciels et j'en passe.

Elle n'achète pas en marque blanche du tout fait et son capital n'est pas chinois

et surtout Apple n'ose pas se prétendre français avec appel de symbole francofranchouille (cocorico, enfin moi sans la baguette je pige pas que c'est français, j'suis totalement idiot mais à un point...)

et puis aussi: on n'EST PAS DUPE d'APPLE.

Achetez chinois, us ou français ou turco-tchecoslovaque ou que sais je, un bon produit est un bon produit et les gens méritant méritent de mériter, mais faut pas se foutre du monde.

avatar patrick86 | 

"designed in Californie & made in china."

Assembled in China.

Tous les compostants de l'iPhone ne sont pas fabriqués en Chine. Il en vient d'un peu partout dans le monde.

avatar Gladjessca | 

Certains ont cette facilité à prendre les gens pour des cons !

avatar oomu | 

Chinois.

-

en tout cas, j'admire la maitrise de la langue des Ents de cette société, excellent exemple de langue de bois?

avatar Crkm | 

"En revanche, c’est Wiko qui définit les produits à partir d’un cahier des charges extrêmement détaillé"
Comme Apple et Foxconn en gros. On peut donc dire que les téléphones Wiko sont autant français que les téléphones Apple sont américains. Ah la mondialisation …

avatar XiliX | 

@Crkm

Faux...

Apple :
- Boîtier, Apple
- SoC, Apple
- Carte logique (carte mère), Apple
- Architecture globale, Appl
- Foxconn assemble tout ça

Wiko, contenu cahier des charges :
* Je veux un SoC X
* Je veux un écran de résolution HxV
* Je veux...
et c'est Tinno qui design tout ça...

N'oublies pas Wiko a été créé avec juste une seule employée... Je ne vois pas comment à trois ils peuvent "concenvoir" un smartphone...

Donc non, ça n'a absolument rien à voir.

avatar Ipader | 

@XiliX :
Il avait combien d'employés Steve à la sortie de son 1er ordinateur ?

avatar XiliX | 

@Ipader

Tu as raison... mais tu crois qu'on a la même diffculté de conception qu'avant ?
Rien que pour le design de la carte mère à plusieurs couches, il faut un spécialiste.
Donc je répète j'ai un gros doute

avatar ddrmysti | 

Son premier ordinateur était construit en petite séries à la main dans leur garage, wiko du jour au lendemain avec u seul employé à réussir à pondre des dizaines de milliers de terminaux. Tu vas réellement croire que les deux sont comparable ? Le job de l'employé en question chez wiko n'a certainement pas été de concevoir les terminaux et de les construire, juste de trouver un accord intéressant avec un fabriquant de terminaux noname qu'ils pourraient rebadger en wiki pour les refourguer en tentant de faire passer ça pour un produit français...

avatar Crkm | 

Le design des SoC a commencé à être fait par Apple à partir de l'iphone 4 si je ne me trompe pas. Avant,ils n'en faisaient pas plus que Wiko. Et les SoC sont réalisés en Israel,pas aux États Unis,bien qu'ils soient des employés Apple.

avatar XiliX | 

@Crkm

"Avant,ils n'en faisaient pas plus que Wiko. Et les SoC sont réalisés en Israel,pas aux États Unis,bien qu'ils soient des employés Apple."

Hé non une fois de plus non...

C'est comme les restaurateurs

* Un avec un chef qui élabore la recette d'un plat, mais fait assembler le plat par ses commis.
* Un autre sans chef, qui commande à un distributeur de lui livrer un plat prêt à réchauffer.

avatar nicolas | 

@Crkm :
Je croyais qu'ils étaient fabriqués à Austin, au Texas?

avatar broc_058 | 

@Crkm :
Combien d ingénieurs en R&D ?
On vous enfume grave et rapidement.
On ne peut pas comparer un vendeur de boite en carton et une entreprise de high-tech
A la lecture de certains commentaires, il serait préférable d oublier de commenter l orthographe ou la réponse synthétique de certains mais de réfléchir au sens pragmatique du sujet.
Demain, on vous vend du camembert français qui est moulé en france avec du lait chinois qui sera vendu dans un emballage chinois.
On est dans la pur démagogie.
Les produits apple ou Samsung sont réalisés avec leur brevets.
Et es chaînes sont contrôlées par ces entreprises.
Il s agit d un vulgaire importateur.
mise a part sagem ou alcatel, pas d entreprise de téléphonie française.

avatar Crkm | 

Cela ne transparaît pas par écrit mais mon commentaire sur le fait que les téléphones Wiko sont aussi français que les téléphones Apple sont américains était ironique. Il ne faut pas oublier aussi que les brevets en France et aux États Unis sont différents : en France on ne peut pas breveter des idées contrairement aux USA,où on brevette tout et n'importe quoi.

avatar iPoivre | 

Ça doit être chiant de poser des questions à un mec qui répond pas.

Embêtez vous pas la prochaine fois à réfléchir, laissez le faire son speech et ne le publiez pas.

avatar iTouchKiller | 

C'est chinois pour moi. Il n'y a que 5% de français là dedans

avatar marc_os | 

@iTouchKiller :
5% de français ? Tant que ça ?
Doivent pas être très nombreux chez Tinno !
:D

avatar phoenixback | 

Je vous annonce que je lance ma marque de smartphone francaise.

Bon c'est du chinois mais promis je mettrai un fond d'ecran bleu blanc rouge!!!

avatar Ipader | 

Wiko 1er concurrent crédible de Lego !

avatar diazou06 | 

Personnellement j'avais un Wiko et j'ai acheté un smartphone de marque chinoise (Xiaomi) sur https://www.besttech.fr/13-smartphones-chinois et j'en suis totalement satisfait, le constructeur met régulièrement à jour son téléphone.

avatar alan1bangkok | 

J'ai faim !

avatar Jeckill13 | 

@alan1bangkok :
Moi aussi ! Et le contenu de mon réfrigérateur chinois ne me réjouit pas outre mesure !

avatar bbtom007 | 

Encore ? Tu es au régime ou quoi ?

avatar 406 | 

Tiens . En parlant de chinois, la photo d une soi disant pièce du boeing vu dans le parisien( je parle pas du morceau d aile) c est une bouilloire de yixinx =))

avatar macinoe | 

Ma petite expérience perso de wiko.

J'ai acheté un wiko pour un ado.
Leur gamme est plétorique, confuse et les modèles sont renouvelés à une vitesse folle.
Pour m'y retrouver, je consulte quelques tests vidéos et quelques modèles s'avèrent interessants.

J'en commande un, et effectivement niveau rapport qualité / prix la promesse est tenue.

En revanche il y a avait une offre de remboursement avec. je fais mon dossier, avec tous les élément demandés et plus de nouvelles.

6 mois plus tard je reçois un courrier m'anonçant que mon dossier était incomplet .

En consultant des forums spécialisés, je constate qu'on est des milliers dans ce cas.

Au niveau des mise à jour logiciel, il n'y a rien à espérer non plus. Un Wiko restera bloqué dans sa version d'Android d'origine et de ce fait aura une durée de vie faible.

Bref je n'acheterais plus jamais un Wiko et je déconseille à quiconque de le faire.

Non pas parce que ce sont de mauvais smartphones, certains sont très corrects, mais justement pour la partie commerciale française qui est très forte pour se vanter mais est nulle pour inspirer confiance et fidéliser le client.

avatar ngille | 

@macinoe :
Même pratique chez Bouygues. Venez chez nous et on vous rembourse vos frais de résiliation. La seule chose que j'ai reçu c'est un courrier m'expliquant que mon dossier est incomplet (ce qui n'est pas le cas) et me demandant tout un tas de pièces supplémentaires plus délirantes les unes que les autres.

avatar ddrmysti | 

Les ODR ça a toujours été de l'arnaque c'est pas nouveau. Ils font ça pour tenter de te faire croire à un prix intéressant et concurrentiel, mais au final les trois quarts des gens n'en voient jamais la couleur, car quand ils n'essaient pas de te faire croire qu'il manque des documents, ils ne donnent tout simplement pas suite même après plusieurs relance. Et c'est valable pour toutes les maques.

avatar Antiphon | 

Langue de bois ? Je ne suis pas d'accord. L'interviewé ne dissimule rien. C'est une marque française, contrôlée par une société chinoise et qui fait fabriquer à Shenzhen. Qu'est-ce qui fait la nationalité d'un produit ? Son lieu de fabrication ? Alors une Toyota Yaris est française quand 70 % des Renault Clio sont turques. L'actionnariat ? Alors une Land Rover est indienne et une Dodge italienne. Pour un téléphone, c'est encore plus simple. Si vous voulez acheter français, vous n'avez qu'à plus téléphoner. Il n'y a que 2 marques "françaises" : Archos (siège en France, actionnariat international dont 10 % par le fondateur français, une centaine d'employés en France, mais fabrication en Asie), Wiko (siège en France, une centaine d'employés en France, mais société-mère chinoise et fabrication en Asie). Honnêtement, je trouve que le patriotisme économique n'est pas un critère d'achat dans ce domaine. Vu qu'Apple emploie 2100 personnes en France et qu'un certain nombre de banques françaises doivent en être indirectement actionnaires, l'achat d'un iPhone est presque plus patriotique que celui d'un Wiko ou d'un Archos.

avatar kril1n | 

@Antiphon :
Le vieux CM caché lol

Pages

CONNEXION UTILISATEUR