Les applications de fitness plus utilisées que les autres

Mickaël Bazoge |

Les traqueurs d'activité ont de beaux jours devant eux. Ces périphériques et les applications mobiles qui les accompagnent sont de plus en plus populaires. Et cela ne devrait pas s'arrêter de si tôt : si l'on en croit les dernières rumeurs, Apple compte embarquer une dizaine de capteurs en lien avec la mesure de l'activité physique dans l'iWatch et fait tester son appareil par des sportifs professionnels. En attendant de lever le voile sur sa montre, la Pomme fait entre autre la promotion de périphériques tiers dans sa dernière publicité pour l'iPhone 5s.

Le succès des périphériques connectés se lit également dans l'usage grandissant des applications sportives. Flurry Analytics a, dans sa dernière livraison de statistiques, noté que les logiciels en lien avec la santé et les pratiques sportives connaissent un engagement des utilisateurs beaucoup plus fort que pour le reste des applications.

Ces six derniers mois, les 6 800 apps de fitness pour iPhone et iPad surveillées par Flurry ont vu leur usage (le nombre de sessions) augmenter de 62%, contre 33% pour les apps d'autres catégories. L'étude montre également les catégories d'âge des plus fervents utilisateurs de ce type de logiciels : sans trop de surprise, ce sont les 35/54 ans qui ressortent avec un total de 47% qui utilisent ces apps. Les 25/34 ans suivent avec 41%.

Apple et Google vont continuer à promouvoir ces applications au travers d'HealthKit pour l'un et Fit pour le second — le moteur de recherche devrait dévoiler cette initiative durant sa conférence des développeurs le 25 juin (lire : Google Fit : un HealthKit signé Google ?).


Tags
avatar ovea | 

Bon point — ça sonne tout de même comme une lapalissade

avatar Yohmi | 

C'est fou, ça… les applications conçues pour effectuer des mesures quotidiennes seraient donc utilisées tous les jours ?

avatar Nordlaser | 

Cela ne m'étonne pas, car ces applications doivent être constamment ouvertes pour être utilisées et monitorer l'utilisateur. Pas étonnant donc qu'Apple s'y intéresse. Et l'iWatch commence à faire du sens, c'est toujours allumé, toujours sur soi et permet de transmettre les infos à un iPhone / iPad / iPod touch / mac une fois rentré à la maison. Le problème de l'iPhone en sport, c'est qu'il est encombrant et lourd et peut dangereusement se casser (au squash par exemple). Avec une montre, c'est plus facile et il transmet ça a l'iPhone sans le sac au vestiaire.
Tous les autres concurrents se sont précipités de sortir une montre connectée qui fait "tout". C'est idiot, pour ça il y a l'iPhone, la montre doit servir d'intermédiaire à des tâches qui lui sont propres et utiliser l'iPhone comme hub. On verra, mais Apple a intérêt à être très convaincante, car je ne séparerai pas de ma montre si facilement. Pour moi, ça représente bien plus qu'un gadget utile.

[mode blague] j'espère qu'elle 'montrera' l'heure.
[/mode blague] :D

avatar Anonyme (non vérifié) | 

Je vois pas l'intérêt de ces apps... Je fais jamais de sport et c'est pas demain la veille que ça va changer...

avatar joneskind | 

@iPotable

C'est sans doute parce que tu ne fais pas de sport que tu ne vois pas l'intérêt de ces apps non ? Du coup j'ai du mal à comprendre l'intérêt de ta remarque.

Est-ce que vais dire "je ne vois pas l'intérêt des serviettes hygiéniques, je suis un homme et c'est pas demain la veille que ça va changer" ?

avatar guigus31 | 

@joneskind :
10 contre 1 que son commentaire était sarcastique. Il aurait même pu être encore plus drôle en disant " je ne voit pas l'intérêt de ces apps. D'ailleurs j'ai pas d'iPhone"

avatar iRobot 5S | 

@iPotable :
A moins que tu sois fier de ton corps tel qu'il est tu n'en a pas besoin.

avatar Hoppy | 

@iRobot 5S :
Le sport c'est pas pour le corps mais plutôt pour la santé. Les gens qui se regardent dans la glace en faisant dus sport cela me fait marrer. Je me vois pas faire un marathon ou un devant une glace.

avatar boubloux | 

@Hoppy :
Se regarder dans la glace permet de pas oublier des endroit quan on se brosse les dents

avatar iRobot 5S | 

@Hoppy :
Le sport sert a avoir une bonne santé et un corps beaucoup mieux que si on en faisais pas.

avatar Bigdidou | 

Ce qui est démontré comme "étant bon pour la santé", c'est la pratique d'un exercice physique régulier (cf recommandations des diverses sociétés savantes médicales).
Alors tout dépend ce qu'on entends par "sport", mais, non, c'est loin d'être systématiquement "bon pour la santé". Le sport de haut niveau, malgré les blessures, oui, mais on a affaire à des athlètes entraînés, suivis, protégés, et bénéficiant probablement d'un capital génétique particulier, une activité physique régulière modérée, oui, mais entre les deux, chez le commun des mortels, ça reste à voir...

avatar Calo | 

@iPotable :
D'autres en font du sport merci pour eux

avatar PierreBondurant | 

A quand un Dossier IGen sur les apps de running et de fitness ?!

avatar jujuv71 | 

Je pratique le vélo et j'ai horreur des ceintures cardio. Si l'iWatch est un bracelet simple, pas trop lourd qui permet de mesurer le pouls et tout un tas de truc (pourquoi pas la tension ??), alors je suis preneur...

avatar Le docteur | 

Sinon pas connecté mais super pratique comme carnet d'entraînement à l'ancienne (orienté musculation) : Gymgoal. La meilleure appli carnet d'entrainement en fait.

avatar Yanik | 

Par contre, les applications destinées à muscler le cerveau sont plutôt rares.

avatar Le docteur | 

Il y en a. Mais franchement, ça sert à quelque chose où ça ne t'apprend qu'à résoudre les problèmes qu'on te donne dans l'appli ?

J'avais testé une application qui était censée m'habituer à "lire plus vite". À la limite pour la lecture transversale, je ne pense pas que ça m'ait appris quoi que ce soit, par contre j'ai vraiment l'impression que ça apprend surtout à lire mal.

Une application peut-elle d'ailleurs avoir un autre but que de décharger le cerveau d'une tâche, et donc de le faire avancer dans la sédentarité cognitive (pour filer la métaphore).

CONNEXION UTILISATEUR