Apple et Google retirent LinkedIn de leurs app store russes

Florian Innocente |

LinkedIn n'est plus disponible sur l'App Store russe, ni sur Google Play. Apple et Google ont retiré l'application de cet annuaire professionnel en vertu d'une violation d'une loi locale.

Celle-ci exige que les entreprises internet qui répertorient des informations sur les citoyens russes, le fassent sur des serveurs situés à l'intérieur des frontières du pays.

Plus d'application LinkedIn dans l'App Store russe, seulement des apps satellites d'éditeurs tiers

Plusieurs entreprises sont dans cette situation de violation de ce texte, explique le New York Times qui signale ces deux retraits, pourtant les autorités russes n'étaient pas entrées en action jusque là.

C'est d'abord le site web de LinkedIn qui a vu son accès bloqué, puis cette censure s'est étendue jusqu'aux applications. Apple a confirmé que cette demande lui avait été adressée il y a environ un mois. Bien avant donc que les relations virent au rouge vif entre les États-Unis et la Russie.

Google a simplement répondu au quotidien qu'il se pliait aux réglementations nationales. Microsoft, nouveau propriétaire de LinkedIn, s'est déclaré « déçu », quant à LinkedIn, sa porte-parole en Russie a fait valoir que cet annuaire permettait aux entreprises de se développer.

Chine

Il y a deux jours, Apple a retiré de son App Store chinois l'application du New York Times, toujours sur demande des autorités. La Pomme a déclaré qu'elle « avait été informée que l’app enfreignait des législations locales ».

Pour le quotidien américain, qui est également dans le flou quant aux motivations de cette décision, cela a peut-être trait à l'application d'une loi de juin dernier qui proscrit la publication d'informations "prohibées". Le journal avait par exemple publié des reportages sur l'immense fortune de certains dignitaires du régime. Apple elle-même subit cette censure, son iBook Store et sa section films sur iTunes sont toujours interdits en Chine depuis avril. Leur ouverture s'était faite en grande pompe six mois plus tôt.


Tags
avatar ipfix8 | 

un signe de la fin de la mondialisation "heureuse" , le début de quoi je l'ignore mais je sais qu'il est à chacun de nous d'agir pour que ce futur soit meilleur pour nous descendants. Déjà merci à nos parents (je) nous n'avons pas connu la guerre. Je sais c'est très hs mais cette petite news mérite d'être placé dans un contexte plus large

avatar iVador | 

@ipfix8

La guerre arrive ne t'inquiète pas ...

avatar otop | 

@ipfix8

La mondialisation n'a ete heureuse uniquement quand l’occident dominait les pays émergents , depuis 2008 c'est finis et depuis un an les economistes parlent de démondialosation.
En ce qui concerne la paix que l'occident connait il s'agit simplement d'une treve , en dehors de chez nous la guerre a toujours existé...

avatar marc_os | 

@ipfix8 :
La mondialisation est heureuse seulement pour ceux qui en profitent. : Les multinationales et les actionnaires d'entreprises qui ont délocalisé afin de payer des salaires de misère la bas pour maximiser leurs bénéfices, la seule et unique chose qui les motive, quitte a produire du chômage ici et à polluer, bousiller la nature et le climat, n'en ont rien à battre.
Après eux, le déluge !

avatar Ajioss | 

@marc_os

Tu en profites aussi entant que consommateur.

avatar McDO | 

Je ne vois pas en quoi le protectionnisme et la mondialisation viennent faire là ? Ca n'a strictement rien à voir avec le sujet de l'article.

avatar Hoooti | 

Le protectionnisme forcené de ces 2 pays est très inquiétant en effet.
Mais la mondialisation "totale" a fait sa part de dégât aussi, sur l'économie locale ou sur l'écologie.
Advienne que pourra !

avatar KimoMac | 

@Hoooti

En quoi leur protectionnisme est inquiétant? Vous marchez sur la tête? Il serait plus que temps d'appliquer le même type de protection de nos données!

avatar Hoooti | 

@KimoMac

Il est inquiétant lorsqu'il s'applique dans absolument tous les domaines de la sphère publique. Leur politique auto centrée n'est pas toute rose. Parfois c'est bien de regarder le monde en dehors de nos frontières, de s'ouvrir à des problèmes plus globaux, de travailler ensemble à un monde meilleur. C'est voir plus loin que les intérêts de son propre pays.

Je suis absolument pour une régulation des data personnelles, un contrôle, des protections. Je dis juste que ces 2 pays ont des politiques nationalistes un chouilla extrême, et que "protéger la vie privée de nos citoyens" c'est une excuse qui a bon dos pour pouvoir fliquer tout le pays.

avatar waldezign | 

@Hoooti

C'est clair!

avatar en ballade | 

@Hoooti

Dans la liste des pays qui fliquent tu peux ajouter les USA et la France, tu serais plus objectif.

avatar fte | 

La protection des données personnelles - c'est de ça qu'il s'agit -, ne peut être efficace que si ces données sont sur le territoire et donc leur traitement soumis aux lois locales plutôt qu'aux lois possiblement très laxistes de pays lointains.

L'exploitation grandissante de nos nous numériques par Facebook ou Google et les autres devra tôt ou tard être régulé. Le scandale de cette compagnie d'assurance anglaise qui exploitait les profiles Facebook pour exclure des clients ou chiffrer des prestations est un exemple criant des dérives qu'il faut absolument encadrer et interdire.

Lorsque nous aurons compris que ces entreprises travaillent à avoir des copies, des simulations aussi fidèles et précises que possible de nous, corps biologique exclu parce que c'est encombrant et sale, et qu'ils appellent ça données pour éviter l'écueil de l'éthique, et qu'elles exploitent au maximum ces profiles pour leur propre profit sans se soucier des dommages que ça peut causer aux profilés...

Le gouvernement russe agit. Il a raison de le faire, pour protéger ses citoyens. J'aimerais que la Suisse fasse de même. Les lois de protection de la personnalité sont parmi les meilleures du monde en Suisse, j'aimerais que mes données personnelles y soient soumises plutôt qu'aux lois laxistes des USA par exemple.

avatar Genay | 

@fte :
+10^99

avatar Bigdidou | 

@fte
Poutine qui protège les russes de la surveillance de masse ?
Vous êtes sérieux ?
Vous savez qui est Poutine ? D'où il vient ?
Et ce qu'il fait ?
Pas la peine de chercher loin : http://www.01net.com/actualites/russie-la-surveillance-de-masse-votee-snowden-denonce-une-loi-a-la-big-brother-1004152.html

avatar fte | 

@Bigdidou

Absolument. Le gouvernement russe est très actif pour protéger ses citoyens du profilage systématique des grandes corporations américaines que sont Facebook, Google, LinkedIn (Microsoft), et toutes les autres, ou chinoises comme Tencent.

Pas de son propre flicage, bien entendu. Je pensais la chose entendue. Ce n'est pas très différent de la France soit dit en passant, sauf que les russes sont mieux organisés et efficaces. La volonté est la même.

avatar romainhc | 

Vous êtes dingues. En quoi ca peut être dictatorial de vouloir conserver les données de ses citoyens dans son propres pays au lieu de les laisser fuiter à tout va à une entreprise étrangère qui va se faire du blé dessus ... voire de l'espionnage industriel ???

Si on pouvait arrêter de parler de censure ça serait sympa aussi. Et puis c'est vrai que ces entreprises américaines sont tellement soucieuses des valeurs de liberté dans le monde qu'elles se refusent de faire du business dans ces pays !

avatar marc_os | 

@romainhc :
Interdire un journal, ce n'est pas de la censure ???

avatar McDO | 

@romainhc

Disons que ces deux nations sont tellement adeptes de la censure que c'est la première chose qui nous traverse l'esprit lorsqu'on lit ce genre d'article.

avatar anonx | 

@McDO

Niveau censure ils n'ont pas de leçons à recevoir d'Apple ?

avatar en ballade | 

@McDO

Ben ces deux pays sont moins d'être des anges mais sors un peu de la propagande et tu verras que les USA ne sont guerres mieux (peut être pire non?)

avatar p@t72 | 

Les guerres sont inévitables. ...malheureusement.
Religion /pouvoir /territoire /richesse /
Économique !

avatar spece92 | 

On aimerait avoir l'avis des chinois et des russes pas toujours l'avis des américains, vous donnez jamais l'avis des concernés !

avatar alushta | 

l'AppStore va être sacrément vide si Putler veut uniquement des données qui soit mémorisée en Russie!
J'espère qu'aucun grand groupe acceptera ce chantage!

Aucune application est obligatoire et il y a un Cluf... celui qui ne le veut pas, il y a encore les Nokia 3210!

CONNEXION UTILISATEUR