Guidelines App Store : démo, « code de conduite », notes de version utiles et autres changements

Stéphane Moussie |

Comme elle le fait habituellement, Apple a profité de la nouvelle édition de la WWDC pour mettre à jour les guidelines de l’App Store. Les changements sont nombreux et importants.

Démo

Les développeurs vont pouvoir pousser un grand ouf de soulagement en apprenant qu’Apple autorise enfin les démos pour tous les types d’apps — elles étaient possibles uniquement pour les apps à abonnement jusqu’à présent. C’était une demande qui revenait sans cesse de la part des développeurs, et certains d’entre eux s’étaient même associés dernièrement pour faire entendre raison à la Pomme.

3.1.1 Achat in-app : les apps sans abonnement peuvent proposer une période d’essai gratuite avant de présenter une option pour tout débloquer. […] Avant le début de l’essai, votre app doit clairement indiquer sa durée, le contenu ou les services qui ne seront plus accessibles à la fin de l’essai et les frais que l’utilisateur devra payer pour tout débloquer.

Notes de version adéquates

« Nous modifions et améliorons Spotify régulièrement. Pour être sûr de ne rien manquer, activez les mises à jour. » Vous en avez marre de ce type de notes de version qui n’informe pas des changements apportés par les mises à jour ? Elles sont désormais interdites, dans une certaine mesure tout du moins :

2.3.12 : les apps doivent décrire clairement les nouvelles fonctionnalités et les changements dans leur texte « Nouveau ». Les simples corrections de bug, mises à jour de sécurité et améliorations de performances peuvent utiliser une description générique, mais les changements plus significatifs doivent être listés dans les notes.

Téléchargements additionnels

Apple régule désormais ces apps qui à leur premier lancement vont encore télécharger des données, et ce de manière automatique — c’est notamment le cas des jeux. Les développeurs doivent maintenant prévenir l’utilisateur que des données supplémentaires sont nécessaires et quel est le poids du téléchargement. Les apps existantes ont jusqu’au 1er janvier pour se mettre en règle (règle 4.2.3 iii).

Sécurité et confidentialité

De gros morceaux ont été ajoutés concernant la sécurité et la confidentialité des données. La règle 2.4.4 qui indique que les apps ne doivent pas demander à redémarrer l’appareil a été complétée pour interdire également les autres modifications au niveau du système (désactivation du Wi-Fi, de fonctions de sécurité, etc.).

Apple détaille aussi ce que les apps ont le droit de faire et ce qui est interdit en matière de collecte et d’utilisation de données. Dans la lignée du RGPD, le message global est le suivant : les apps ne doivent collecter que ce dont elles ont vraiment besoin. Voici une partie des nouvelles règles sur le sujet :

5.1.1 iii : dans la mesure du possible, utiliser plutôt le menu de partage plutôt que de demander l’accès complet à Photos ou Contacts.

5.1.1 v : si votre app n’inclut pas de fonctions significatives liées à un compte, laissez les personnes l’utiliser sans se connecter.

5.1.2 v : ne contactez pas de personnes en utilisant les informations collectées via les Contacts ou Photos de l’utilisateur.

Publicités

Un paragraphe entier a été ajouté au sujet de la publicité :

3.1.7 Publicité : les publicités affichées dans l’app doivent être adaptées à la classification de l’âge de l’app, permettre à l’utilisateur de voir toutes les informations utilisées pour le ciblage. […] Les interstitiels ou les pubs qui interrompent l’utilisation doivent clairement indiquer qu’il s’agit de pubs, ne doivent pas tromper l’utilisateur pour qu’ils tapent dessus et doivent afficher des boutons suffisamment larges pour les fermer facilement.

Une nouvelle série de règles précise la position d’Apple sur Steam Link, l’app iOS de Valve pour streamer des jeux depuis son Mac/PC qui a été rejetée. Voici les règles qui bloquent apparemment la validation de Steam Link :

4.2.7 (d) Remote Application Mirroring : l’interface ne doit pas ressembler à iOS, l’App Store ou une boutique, et ne doit pas permettre de naviguer, sélectionner ou acheter du contenu logiciel qui n’est pas déjà possédé par l’utilisateur.

3.1.3(b) Services multiplateformes : vous ne devez pas inciter directement ou indirectement les utilisateurs iOS à utiliser une autre méthode d’achat que les achats in-app, et votre communication générale ne doit pas décourager l’utilisation des achats in-apps [d’Apple].

« Code de conduite » pour les développeurs

Enfin, Apple a ajouté un « code de conduite » que doivent respecter tous les développeurs :

Nous vous prions de traiter tout le monde avec respect, que ce soit dans vos réponses sur l’App Store, vos requêtes au service client ou quand vos communiquez avec Apple. Ne participez à aucune sorte de harcèlement que ce soit, et n’encouragez pas cette pratique.

La confiance des clients est la pierre angulaire du succès de l’App Store. Les applications ne doivent jamais tenter de tromper les clients, les duper pour réaliser des achats non désirés, les forcer à partager des données inutiles, augmenter les prix d’une manière fallacieuse, facturer des fonctionnalités ou des contenus non distribués…

avatar TrollMan06 | 

ENFIN POUR LES NOTES DE VERSIOOOOOOON.🥂🍾🎊🎉🎈

avatar simnico971 | 

les changements plus significatifs doivent être listés dans les notes (de mise à jour)

OUI ENFIN PUTAIN
J'en peux plus des phrases copié-collées de Google, Facebook et consorts 🤬

avatar Rodri31 | 

Putin MERCI APPLE !!!! Le "Notes de version adéquates" c'est la meilleure nouveauté ever. Fini Spotify, Facebook, Messenger, YouTube ou TripAdvisor qui s'emmerdent pas à écrire des changelog.

Même si au final ils mettront "Correction de bugs et amélioration des performances"😏

avatar Soner | 

Donc on aura jamais le steam link sur iOS. Super.

avatar reborn | 

"La règle 2.4.4 qui indique que les apps ne doivent pas demander à redémarrer l’appareil a été complétée pour interdire également les autres modifications au niveau du système (désactivation du Wi-Fi, de fonctions de sécurité, etc.)."

Ce qui veut dire que l’app orange et moi ne forcera plus le passage en mode cellulaire dans certains cas ? 🤔

avatar iPop | 

Pour les publicités un bouton de fermeture de la taille d’un doigt serait une aubaine.

avatar reborn | 

@iPop

L’exiger serait un gros gros plus. Mais les apps ferait nécessairement rentrer moins d’argent.. 😬

avatar iPop | 

@reborn

Ou Apple crée une API d’interface

avatar JOHN³ | 

Que du bon !

avatar lawappe | 

Apple qui écoute ses clients !? Je n’étais plus habitué. J’espère que c’est de bonne augure pour l’avenir !

CONNEXION UTILISATEUR