L'abonnement a fait son trou dans l'App Store

Florian Innocente |

Lors de la WWDC 2016 Apple a annoncé qu'elle allait encourager le principe de l'abonnement auprès des éditeurs présents sur l'App Store. Un peu moins d'un an plus tard elle a convié une poignée d'entre eux pour leur vendre à nouveau cette idée et obtenir leur soutien.

Insider raconte qu'une réunion privée s'est tenue à New York en avril 2017, entre Apple et un peu plus de 30 développeurs (aucun nom n'est cité). Apple leur a expliqué qu'il était de leur intérêt de changer leur modèle économique et d'envisager l'abonnement, comme un moyen de fidéliser leurs utilisateurs et de s'assurer un revenu régulier pour maintenir leur activité et couvrir les coûts de développement. Une nouvelle initiative baptisée "Subscription 2.0" en interne chez la Pomme.

Se contenter de vendre des apps en une fois était la garantie, prévenait Apple, d'atteindre un seuil indépassable en termes de revenus, surtout alors que les prix des apps ont tendance à baisser. Un représentant d'Apple a révélé ce jour-là que la part des apps vendues en une fois représentait 15 % du total des apps en vente et que cette catégorie était en déclin.

Depuis l'automne 2016, pour encourager à l'adoption de ce système, Apple avait consenti à augmenter de 70 % à 85 % la part reversée au développeur lorsqu'un client entame sa deuxième année d'abonnement. Une carotte destinée à pousser l'éditeur à continuer de faire évoluer son app afin de garder ses abonnés. Insider cite Lightricks en exemple d'un éditeur qui a réussi sa conversion. Il conçoit l'app de retouche de visages Facetune et la série Enlight.

Son cofondateur, Itai Tsiddion, revendique 500 000 abonnés pour l'accès VIP de Facetune 2. L'app est sortie à la fin de l'année dernière avec un modèle offrant le choix entre un abonnement ou un paiement en une fois. On peut utiliser l'app pendant un mois pour 5,99 €, préférer s'engager un an à raison de 2,99 € par mois (35,99 € par an) ou s'acquitter de 74,99 € sans abonnement.

Facetune 2 VIP

Une fois le système mis en place, au fur et à mesure que l'app a gagné de nouvelles fonctions, Lightricks a augmenté son tarif d'abonnement : « On annonçait que l'on irait vers les 20 $ (pour l'engagement annuel, ndlr), on est à 36 $ maintenant ! ». De 1,99 $/€ par mois pendant un an, l'app est en effet passée à 2,99 $/€ par mois.

Avec la précédente formule, les responsables de Lightricks ont constaté qu'ils ne dépassaient guère les 10 millions de dollars de chiffre d'affaires annuel, contre 40 millions aujourd'hui. L'entreprise de 140 personnes est devenue rentable.

Autres signes que ce modèle de l'abonnement ne froisse pas tout le monde, lors des derniers résultats financiers d'Apple, Tim Cook a déclaré que les abonnements d'Apple (Music, iCloud) et ceux d'éditeurs tiers sur ses stores avaient généré plus de 300 millions de dollars (262 millions d'euros), soit une augmentation de 60 % en un an. Mais il n'a pas segmenté plus avant entre la part produite par les services d'Apple et la contribution venant d'apps de développeurs. Au sein des développeurs il serait intéressant aussi de connaître la proportion des gros et des plus petits.

La portion des apps basée sur l'abonnement reste minoritaire mais tout de même conséquente : un peu moins de 30 000 apps utilisent ce modèle économique1, sur un total de 2 millions de logiciels disponibles.


  1. Notre propre app, iGeneration emploie ce système de l'abonnement qui active des fonctions en plus et supprime la pub, pour 1,99 € par mois ou 17,49 € par an ↩︎

Tags
avatar FloMo | 

Bear Pro utilise ce modèle. C’est pas mal.

avatar jb18v | 

75€ l’achat complet pour une appli de retouche ?? On marche sur la tête non ?

avatar Phoenixxu | 

@jb18v

Oui mais il y a manifestement une demande ?
Chaud.

avatar Arcetnathon | 

@Phoenixxu

Non il y a clairement une offre, une demande j y crois pas.

avatar Phoenixxu | 

@Arcetnathon

Oui mais si depuis tout ce temps, cette offre reste, cela signifie qu’il y a une demande même minime non ? ?

avatar marenostrum | 

le fait qu'il ont pas encore fait faillite, montre qu'il y a bien une demande pour le moment au moins. après tu peux dire ce que tu veux.

avatar iPop | 

@jb18v

Attend t’a rien encore vu, une application de fond d’écran : 4 euro par semaine.

avatar fanchig | 

Apple, LA prison dorée par excellence.

avatar daxr1der | 

tout fonctionne par abonnement, je trouve que ca commence par devenir chère

avatar lesurfeurfou | 

C’est seulement intéressant pour les éditeurs. Toutes les apps ne se prêtent pas à l’abonnement. Ok pour des mises à jour payantes si les fonctionnalités sont pertinentes. On doit avoir le choix. En plus je crois que des mises à jour payantes doivent être plus abouties pour être adoptées alors qu’avec l’abonnement les mises à jour peuvent être pépères puisqu’on a pas le choix...

avatar cdp86 | 

C’est embêtant pour nous, il faut disons être raisonnable et ne pas souscrire à tout va si on ne veut pas pleurer à la fin du mois.

D’un point de vue entreprise en revanche, c’est beaucoup moins risqué et plus rentable qu’un achat unique. Au niveau compta, ça doit aussi simplifier pas mal.

avatar iVador | 

Boycott de tout abonnement pour ma part

avatar daxr1der | 

@iVador

et igeneration ? ?

avatar iVador | 

@daxr1der

C’est pas pareil MacGe ça me fait plaisir de les soutenir ?

avatar marenostrum | 

c'est pas le plaisir qui te pousse mais le besoin. pareil pour eux sur App Store qui payent des abonnements.

avatar iVador | 

@marenostrum

Non c’est le plaisir de supporter des gens qui font bien leur travail qui me pousse, ne parle pas à ma place merci

avatar marenostrum | 

le besoin de plaisir alors. c'est commun ça aussi.
l'app qui illustre l'article c'est pareil. les clientes sont des nanas qui aiment paraitre belles à Instagram et autres réseaux. elles payent un abonnement que pour ça.
c'est pas les pros qui ont besoin de cet app là.

avatar jack atreides | 

@iVador

Pareille, boycott total des abonnements

avatar socotran77 | 

@iVador

Même chose
Je paye des abonnements pour des services comme Dropbox, Netflix.... mais hors de question pour un logiciel ! Je n’ai dérogé ENCORE JAMAIS dérogé à cette règle le jour où on n’aura plus le choix j’arrêterais les applications sur téléphone ni plus ni moins

avatar Ducletho | 

Adobe et Microsoft ont été visionnaires pour le coup sur le business model.
Beaucoup moins de détracteurs quand Apple suit le pas de l’abonnement.
Seul modèle pérenne ( hormis celui basé sur la pub et la collecte ) qui permet aux développeurs de pouvoir continuer à mettre à jour leurs app

avatar deltiox | 

@Ducletho

Pour Adobe, je vois au moins un concurrent sérieux prendre du poids et sans abonnement

Laissons qques années avant de dire qu’ils ont eu raison et sont des précurseurs

Sans être représentatif et sans prétendre à quoi que ce soit, chaque fois que j’évoque le sujet avec des clients ou partenaires ils sont en écrasante majorité contre le principe de l’abonnement pour l’utilisation de logiciels (hors compta où bien d’autres services sont inclus en particulier les évolutions légales permanentes)

avatar marenostrum | 

ils peuvent pas rattraper Adobe sans investir pareil. qui veut dire que pour rentabiliser l'investissement (charges, salaires, etc), appliquer la même formule de vente, l'abonnement.

ça se fait pas en un claquement de doigts. il faut de l'argent. embaucher les meilleurs spécialistes, payer de grosses salaires, etc.

avatar deltiox | 

@marenostrum

Autodesk a de l’argent
Et affinity photo ou design progressent très très vite

Pour mon usage (encore une fois j’insiste sans prétendre à la moindre représentativité), Affinity Photo a remplacé Photoshop par exemple

Quand à l’investissement, Nokia a quasi disparu et était (comme d’autres ex leader ) pourvu d’un gros budget d’investissement
C’est la loi de l’évolution.

J’ose affirmer qu’Adobe a fait le pari de « forcer» (oui carrément je le dis) ses utilisateurs a passer à l’abonnement en pariant sur son statut de numéro un « difficile à remplacer »

Pas sûr que ce soit gagnant sur le « long » terme

avatar Ducletho | 

@deltiox

Autodesk a de l’argent car il peut se permettre de vendre très cher, mais il finira par la formule abonnement, tu verras.
AF franchement ne doit pas être rentable du tout, il doit très probablement vivre de levées de fonds, mais une fois les ressources épuisées devra adopter un modèle rentable...facturer cher ou abonnement faudra choisir

avatar deltiox | 

@Ducletho

Nous verrons

Peut être aussi qu’Adobe fait payer très cher une suite qui n’évolue pas si vite que cela

L’avenir nous le dira

avatar Ducletho | 

@deltiox

Tu demandes à un client de payer tous les mois, rare d’en trouver un qui dise avec plaisir. Ton même sondage pour payer un forfait tel ou payer à crédit son tel ou payer sa bagnole tous les mois en loc, tout ça c’était la même réponse.

Après il faut des finances pour adapter les app au système, pour les faire évoluer : Adobe peut garder ou embaucher les meilleurs, le concurrent devra maintenir son app sans ressource, et faire un pari sur ses futures : le concurrent en question finira au bout du rouleau ou à végéter....le client comme tu as dit refusera de payer une mise à jour si tu lui laisses le choix

avatar deltiox | 

@Ducletho

Nombreux sont les personnes qui aimaient acheter des licences et les renouveler si de nouvelles fonctionnalités les intéressaient

L’avenir me donnera peut être tort

Pour ma part, la suite Adobe ne mérite pas un abonnement et un Mac peut durer de nombreuses années sans que je n’ai envie de mettre systématiquement à jour un logiciel donné

Ce n’est que mon avis

avatar marenostrum | 

tout est question de besoin en fait. si t'en as besoin tu vas payer l'abonnement, si t'en as pas tu ne le payeras pas. tu vas trouver d'autres moyens qui vont te convenir mais que pendant quelques temps.
en fait l'abonnement est le seul qui peut te rendre un service stable dans le temps.

avatar deltiox | 

@marenostrum

La pour le coup nous ne sommes absolument pas d’accord
J’ai besoin de faire qqchose et certains logiciels répondent à ce besoin
Abonnement ou pas est une toute autre question

avatar marenostrum | 

t'es pas un pro apparement.

avatar deltiox | 

@marenostrum

Hélas pour votre attaque ad hominem j’en suis un
Je gagne ma vie avec des ordinateurs

Être un Pro veut dire facturer des clients pas forcément correspondre à vos critères

C’est quand même triste les personnes qui qualifient d’amateurs ceux qui ne sont pas d’accord avec leurs choix

Et puis pour finir car je compte en rester là avec vous

L’arche de Noé est le travail d’un amateur
Le Titanic celui d’un Pro

avatar marenostrum | 

je voulais dire un pro chez les graphistes, qui ont besoin de photoshop. pas pro dans le sens large du terme. en tout cas leurs chiffres te donnent tort en ce que tu dis, ou dans tes choix professionnels.

c'est relatif à toi.

avatar jack atreides | 

@deltiox

Le titanic a coulé

avatar IPICH | 

@deltiox

Je peux comprendre que l'on puisse être contre le système d'abonnement en général, par contre Adobe est un des abonnements les plus complets. C'est simple, tu paye un de leurs abonnements, tu as accès à TOUT.

avatar deltiox | 

@IPICH

Alors nous sommes d’accord

Je ne dis pas que ce ne soit pas complet
Je dis que les utilisateurs sont à mon avis très majoritairement contre le principe de l’abonnement et qu’à long terme je ne pense pas qu’Adobe y gagne, voyant son principal concurrent ne justement pas adopter ce modèle

avatar IPICH | 

@deltiox

C'est vrai que ça m'embête de payer un abonnement rien que pour faire mes films avec after effect et premiere pro. Ce genre de logiciel devrait être payant définitivement.

avatar Brice21 | 

@IPICH

Dans le cas de mon entreprise la formule d’abonnement d’Adobe a littéralement changé notre vie. Avant on passait un temps debile à installer des softs sur les machines de nos gens, à gérer les licences, à désactiver les license. Avec 15% de turnover, des stagiaires innombrables, des filiales dans 13 pays, c’était un vrai cauchemars.

On a signé un deal avec Adobe pour un forfait annuel all included qui permet à chaque employé d’installer lui même ce qu’il veut sur l’ordi du bureau et un ordi à domicile, toutes ses device mobile et on n’a plus rien à gérer.
Adobe nous envoie une facture par an qui est réajusté en fonction des usages mesure de leur côté.

Même chose avec Microsoft. On a divisé nos coûts logiciel annuel par deux (même un peu moins) et chaque personne chez nous peut s’en servir. Même la réceptionniste peut s’installer Adobe Première pour monter son film de vacances...

avatar iPop | 

@Ducletho

Ok...donc Adobe deviendra le nouveau Quark : pourquoi faire évoluer les apps puisque les clients payent.

avatar IPICH | 

@deltiox

C'est vrai que Adobe a fait fort avec son Créative Cloud.

avatar Nesus | 

C’est un juste retour à la réalité. Le gratuit à tout cassé. Merci aux consommateurs qui a décidé qu’une app ne valait pas plus de 0,99€. Du coup tout le mondé est pénalisé. Parce que tous les petits studios vont mourir à plus ou moins terme (beaucoup le sont déjà) et le prix des application va redevenir ce qu’il a toujours été (50-70€ l’app). La seule différence avec avant ? Faudra payer chaque année pour l’utiliser...

avatar jjrikly | 

Abonnement ou pas, la plupart des applications sont boguées, ne reflètent pas ce qui est indiqué dans le descriptif de l'AppStore. Le système est mauvais. On ne peut pas tester une application. Dernièrement, j'ai acheté 3 applications et aucune ne fait ce qu'elle devrait faire, les exports PDF sont inutilisables et même parfois impossibles. Je suis déçu de bien des applications proposées et l'abonnement ne change rien et tant que les iDevices d'Apple n'auront pas de port USB pour récupérer des fichiers on aura besoin de Dropbox et d'un ordinateur pour travailler efficacement.

avatar thierry37 | 

@jjrikly

Il faut demander un remboursement.

avatar IPICH | 

@jjrikly

Ah bah alors là le port usb sur tes idevices tu peux les attendre longtemp?

avatar LeDan | 

Par principe et par souci d’économies, je suis contre les abonnements. Mais je veux bien acheter une application exceptionnelle.

avatar marenostrum | 

ils emploient 140 personnes pour un app inconnue. c'est fort quand même. normal qu'ils doivent être rentables pour tenir debout.

par contre licence perpétuelle veut rien dire. tous les ans les OS, les appareils, etc, progressent et les apps ne sont plus compatibles pour la plupart. on doit repayer de tout façon.

avatar mp_ | 

Je refuse l’abonnement également. Je n’ai pas envie d’être prisonnier d’un tel système qui peu représenter au final une sacré somme d’argent. Je préfère payer une fois et avoir le produit à moi.

Dommage pour l’app iGen, elle proposerait une version payante « one shot » plutot qu’on abonnement, j’achèterai les yeux fermés.

avatar marenostrum | 

c'est pas rentable. l'informatique avance trop vite, ce qui rend incompatible trop vite les apps, il faut des ajustements tout le temps pour éliminer les bugs. et ça se fait pas gratuitement.

ce que vous ne comprenez pas, et que en informatique est impossible de produire un truc fini, complet, parfait. parce que un app ne peut pas rouler tout seul, comme une machine mécanique. il a besoin d'un système, qui lui dépend d'autres hommes et besoins. il peut ne pas marcher après une maj système quelconque, etc. faut le reprendre pour l'ajuster, etc. c'est un mouvement perpétuel.

avatar MaTMaC | 

Ya que moi que ça choque !?
"« On annonçait que l'on irait vers les 20 $ (pour l'engagement annuel, ndlr), on est à 36 $ maintenant ! ». De 1,99 $/€ par mois pendant un an, l'app est en effet passée à 2,99 $/€ par mois. "

Ca veut dire que les clients ayant souscrits a 1,99$ sont passés a 2,99$ ?
Oiu si tu avais 1,99$ tu y reste "a vie" et il n'y aurait que les nouveaux clients qui seraient a 2,99$ ?

avatar marenostrum | 

leurs clients ne restent pas longtemps liés (tu peux rompre un abonnement comme tu veux). mais leur app suscite un grand intérêt chez certaines personnes (ou couche de population). d'où la monté des prix pour les nouveaux venus. comme le font les opérateurs, etc, (parfois en sens inverse, en proposant un prix moins élevé).

c'est pas évident trouver le juste prix, d'un service. tu sais pas au départ combien de clients tu vas avoir.

avatar iPop | 

@marenostrum
c'est pas évident trouver le juste prix, d'un service. tu sais pas au départ combien de clients tu vas avoir.

En effet, mais une application vendu 4 euro pourrait très bien être un abonnement annuel de : 4 euro, non ?
Mais au lieu de cela on a des hérésies.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR