App Store : Apple clarifie les règles de l’abonnement

Mickaël Bazoge |

Les abonnements, c’est la nouvelle marotte de l’App Store. Apple est prête à tous les efforts pour pousser les développeurs à s’y mettre, et pas que pour les applications de type presse qui sont naturellement intéressées : toutes les apps et les jeux sont maintenant susceptibles d’embrasser ce nouveau modèle dévoilé par Phil Schiller juste avant la WWDC (lire : App Store : Apple fait sa petite révolution).

Mais jusqu’à présent, le constructeur restait assez flou sur ce que les développeurs pouvaient proposer comme contenu et fonctionnalités à vendre sur abonnement (lire : App Store : la nouvelle voie des abonnements). Un vrai dilemme, car quel studio voudrait investir dans la conception d’une app sur abonnement, avec l’épée de Damoclès d’un refus d’Apple au dessus de la tête ?

À l’occasion de l’annonce du coup de balai qui va nettoyer l’App Store des apps endommagées ou obsolètes, le constructeur a précisé bon nombre de détails sur son système d’abonnement qui entrera en vigueur en même temps que la version finale d’iOS 10 cet automne. Apple a ce soir envoyé aux développeurs un e-mail leur demandant de se tenir « prêts » pour ce modèle ; ils trouveront toutes les informations utiles à cette adresse.

La principale priorité qui devra guider les développeurs, c’est de fournir du contenu en continu (si on ose dire) à des utilisateurs dont l’abonnement sera renouvelé automatiquement. C’est effectivement la moindre des choses mais ça va mieux en le disant. Apple propose quelques pistes de réflexion : de nouveaux niveaux dans un jeu ; l’accès à un mode multi-joueurs ; l’accès à un catalogue ou à un nuage ; ou encore l’utilisation de l’application en mode SAAS (software as a service).

Apple liste aussi les choses à faire et à ne pas faire dans le cadre de l’abonnement. Les développeurs peuvent ainsi cumuler deux services : accès à un catalogue de films, par exemple, et possibilité de louer ou d’acheter un film. Les abonnements ne peuvent pas s’étendre à des services tiers, par contre ils peuvent servir dans toutes les apps d’un même développeur ; il importe aussi qu’un abonnement puisse fonctionner dans la même application sur tous les supports.

Une application ne peut pas forcer l’abonné à noter l’app, à rédiger un commentaire sur l’app, à télécharger d’autres applications, à poster sur les réseaux sociaux,… pour accéder à du contenu ou des fonctionnalités. De manière générale, l’abonné doit pouvoir jouir de ce pour quoi il s’est abonné sans avoir à faire autre chose que de payer son abonnement.

Les abonnements peuvent servir à obtenir des rabais sur des biens virtuels (des gemmes dans un jeu pour un abonné platinum, par exemple). Au cas où le développeur change de modèle économique, les utilisateurs doivent tout de même continuer à accéder au contenu pour lequel ils ont payé : le joueur qui a déverrouillé l’intégralité des niveaux d’un jeu grâce à une micro-transaction doit continuer à en profiter, même après le basculement du modèle in app au modèle d’abonnement.

L’abonnement ouvre aussi droit à des périodes d’essai gratuites, si le développeur y consent évidemment. Ceux d’une durée d’une semaine peuvent proposer une semaine gratuite ; pour les abonnements d’une durée de 1 à 2 mois, cette durée peut varier entre une semaine et un mois ; pour les abonnements d’un an, le développeur peut offrir jusqu’à 3 mois d’essai gratuit.

Les abonnements peuvent être renouvelés tous les 7 jours, tous les mois, tous les deux mois, tous les trois mois, tous les six mois, tous les ans. Rappelons qu’à tout moment, les utilisateurs peuvent arrêter leurs abonnements. Il est cependant de l’intérêt du développeur de tout faire pour conserver ses abonnés : la commission d’Apple passe de 30% à 15% seulement après que l’utilisateur a cumulé un an d’abonnement (hors période d’essai gratuite).

Chaque abonnement présentera des réglages pour gérer les différentes offres et la possibilité d’annuler celui en cours.

Si l’éditeur décide d’augmenter le prix de l’abonnement (dans le cas d’une hausse de la TVA, par exemple), Apple préviendra l’utilisateur qui pourra poursuivre son abonnement au nouveau prix, ou se désabonner.

Il s’agit pour la Pomme de protéger le consommateur des mauvaises surprises. Si ce modèle peut s’avérer fructueux pour le développeur (et pour Apple), en revanche il va falloir convaincre les utilisateurs du bien-fondé de l’abonnement. Et à voir les réactions aux changements de modèle économique de TextExpander voire 1Password, ce n’est pas une bataille gagnée d’avance (Lire : L'abonnement pas facile à faire accepter pour toutes les apps).

Tags
avatar MLV | 

J'espère que la plupart des apps ne vont pas céder à cette merde... (oui oui j'ai bien dit cette merde)

avatar frankm | 

@MLV :
Idem. Sale merde.

avatar lmouillart | 

Le minitel 3.0 <3

avatar pazou | 

Je déteste le principe de l'abonnement pour les applications. J'espère que ça ne va pas se généraliser

avatar Loustik | 

Comma @pazou,
Je ne supporte pas ce système d'abonnement.
J'ai l'impression de devoir toujours mettre la main au portefeuille pour tout.
Déjà que c'est le cas alors là, n'en parlons pas.

avatar gattuz | 

Cela ne m'enchante guère...

avatar SugarWater | 

Abonnement ? Ok pour les contenus mais pas plus.

avatar polop35 | 

Moi aussi, je déteste ce système d'abonnement qui est sûrement très rémunérateur pour les développeurs et pour Apple, mais qui contribue à considérer l'utilisateur comme un pigeon encore plus rapidement plumé.
Je souhaite vivement que cela ne fonctionne pas.
Je préfère mettre le prix qui convient pour acheter une appli.

avatar gwen | 

Pareille. Il y a abonnement et abonnement. Les deux applications cités n'apportent rien de plus chaque jour qui passe alors qu'un journal apporte des infos quotidiennement. Donc oui, je suis prêt a m'abonner à un service réel et non à du vent.

avatar thierry37 | 

@gwen :
Il y a abonnement et abonnement. Oui.

Mais par exemple sur le dernier arrivé, 1password, ça peut se justifier car ça utilise leur cloud sécurisé. Il faut bien payer ça, régulièrement.

Mais pour une App toute seule, faudra vraiment qu'il y ait du gros derrière pour le faire abonner.

Genre MS office. C'est pas les petites mise à jour qui vont le faire passer. Vu le peu que j'en utilise.

Et sur des jeux. Ok. On va te dire "vous aurez 30 nouveaux niveaux tous les mois"
Et plus tard "ha bah désolé. On va faire 30 nouveaux par an. Car trop dur. " et Bing dans notre face.

Avec le seul avantage qu'on pourra espérer résilier avant. S'il y a mensonge du développeur.

avatar tib51 | 

En ce qui me concerne, c'est simple, je n'aime pas du tout le principe même d'abonnement pour une app, que je considère comme un "produit fini" (même si les mise à jour mineures le font évoluer).

Je préfère de loin le modèle tout simple de : on achète une app car elle nous plait et elle nous convient, on a droit aux mises à jour mineures pendant 2/3 ans, et à la sortie de la nouvelle mise à jour majeure, on envisage ou non d'acheter la nouvelle version ou de rester à l'ancienne qui fonctionne toujours.

J'aimerai bien que vous fassiez une interview de quelques éditeurs car à par pour les raisons financières, je voie pas ce qu'il y a d'intéressant... Les éditeurs n'ont même plus besoin de sortir de grosses mise à jour avec de nouvelles fonctionnalités, puisque de toutes façons, les utilisateurs continueront de payer m pour utiliser les fonctions de base.

avatar dani31 | 

Ça a commencé par du faux gratuit avec les applications freemium dont j'ai toujours dit que c'était une véritable saloperie, et ça va se terminer avec des apps avec abonnements, il vient de suite à l'idée que des développeurs vont clairement en abuser en croyant se faire du fric facilement.

Tout ce qui a fait le charme des applications s'effrite petit à petit, à la limite du dégoût même, le dégoût d'être pris pour un con par Apple et par les développeurs.

Décidément Apple me déçoit de plus en plus.

Avant quand les applis et les jeux étaient payants, je me faisais un plaisir de les acheter car je me disais que c'était nettement moins cher que des jeux console ou des applis d'ordi, mais depuis les apps freemium je n'achète plus rien, car ces apps de merde sont conçus pour toujours faire plus raquer.

L'âge d'or des apps de l'App Store est bel et bien terminé.

Une véritable honte.

Qu'ils continuent comme ça et ils dégoûteront les plus fidèles de leurs partisans, j'adore cette marque mais à prendre ses clients pour des cons elle va finir par les détourner lentement mais sûrement, je n'aime pas ce que cette marque devient.

avatar thefolken | 

Tu devrais t'en prendre à tes semblables et non à Apple ou aux devs.

Apple propose des outils, ils sont tous là, ceux que tu aimes, et les autres.
En tant que dev tu cherches le modèle économique le plus rentable pour ton projet.

Qui décide ? Tes semblables.

M'enfin on pourrait reprocher à Apple de ne pas par exemple proposer un système simple pour tester avant d'acheter. Au choix du dev évidemment, pas systématiquement.

avatar Domsware | 

@dani31 :
Certains applis et jeux sont toujours payants, en mode premium.

En tant que joueur/utilisateur je n'aime pas le système de freemium et encore moins celui de l'abonnement.
Ces systèmes sont parfaits pour certaines applications malheureusement il y a fort à craindre que cela se généralise.

En tant que développeur et éditeur d'applications je n'utilise pas ces modèles économiques. Je propose mes créations en mode premium.
J'ai tenté l'expérience d'un jeu gratuit avec un simple bandeau de pub en bas d'écran et un achat intégré pour le supprimer. Ce jeu était une "variation" d'un jeu premium et en représentait en quelque sorte un essai gratuit. Bref...

Je continue à sortir des mises à jour gratuites de mes applications et ce depuis des années. Récemment j'ai eu une idée intéressante pour améliorer mon premier jeu : la mise à jour a été gratuite.

Malheureusement cela ne marche pas. De très nombreux utilisateurs m'ont indiqué vouloir du gratuit !

avatar reborn | 

@dani31 :
Je te suis pas, ce sont les devs qui choisissent leur modèle de rémunération.

avatar popeye1 | 

Le pognon, le pèse, le flous... Il n'y plus que ça qui motive Apple.
C'est nauséabond.

avatar iBaby | 

Ça manque de clarté.
Sur les plusieurs dizaines d'apps que nous avons, en moyenne, sur nos iPhone, vous vous voyez abonnés à ne serait-ce que dix d'entre elles, et ce via le canal de l'AppStore ?
Ce ne sera jamais un marché qui séduira la majorité des éditeurs.
Sur mon iPhone, je suis abonné, à part au stockage iCloud, à 4 apps, et aucune via l'AppStore : Tidal, Spotify, Le Monde et Microsoft Office (inutile sur un iPhone). Je laisse de côté les réseaux sociaux comme Instagram, où je ne suis qu'inscrit (mais hormis la gratuité, y'a-t-il une différence avec un abonnement ?).
Je n'imagine pas que les éditeurs de toutes les applications qui n'utilisent pas l'abonnement, ni n'ont intérêt à y passer, s'y mettent sur l'injonction d'Apple, au risque de voir ruiner leur business model. Mon avis : pas grand chose ne va changer, si ce n'est peut-être l'apparition de nouvelles arnaques. Mais les éditeurs sérieux le resteront.

NB : je n'ai rien lu du sabir en anglais dans lequel Apple détaille son « programme ».

avatar Saussau083 | 

Il est possible que MacG bascule sur ce type d'abonnement sur son appli non ? 🤔

avatar nicochoc | 

Que pensez vous de l'application office suite premium ?

avatar clho | 

Je n'aime pas du tout ce système d'abonnement mais heureusement qu'Apple gère bien son store.
Je compare évidemment au Play store de Google qui reste un bordel pas possible avec des règles limites

avatar alan1bangkok | 

Pourra t'on aller pisser sans abonnement ?

avatar frankm | 

@alan1bangkok :
Oui mais de grosse commission sinon gare au dépassement de forfait

avatar marenostrum | 

il faut déjà comprendre que pour l'utilisateur ça ne change rien. ce système est utile que pour les développeurs, tous ceux qui veulent proposer leurs apps en location.
il faut dire aussi que c'est le seul mode viable pour eux.

avatar iPop | 

Le pire que j'ai connu :
une application avec un abonnement à iCloud. Fonction intégré à mon appareil.

avatar dani31 | 

@reborn

Justement, il y aura des développeurs qui proposeront très certainement leurs apps avec abo, alors que ces mêmes apps s'achètent à l'heure actuelle, et là est le gros danger !

avatar marenostrum | 

ils t'obligent pas à t'abonner.

avatar frankm | 

@dani31 :
Oui et non. Il faudra que ce soit des apps irremplaçables

avatar dani31 | 

@Domsware

Je sais pour les apps et jeux premium, mais malheureusement il y en a bien peu par rapport aux freemium.

A force de ne vouloir que du gratuit, les gens ont poussé Apple, et donc les développeurs, à adopter ce mode économique qui n'en a que le nom !

C'est dingue j'affiche souvent le classement des apps premium sur l'app store, et il n'évolue pas beaucoup au fil des semaines/mois, preuve qu'une grande majorité de développeurs a complètement délaisser ce modèle économique.

avatar Domsware | 

@dani31 :
Oui. Et puis c'est toujours les mêmes éditeurs qui sont mis en avant.

L'année dernière j'ai essayé de contacter Apple pour que mes apps soient mises en avant sur l'AppStore. Du genre "hey, je suis un éditeur indépendant français qui a des jeux de casse-tête. ". Il y a en effet des sections "Jeu indépendant", "Made in France" et "Casse-tête", entre autres. Résultat ? Impossible d'avoir un contact, ne serais-ce que pour dire j'existe ! Et c'est toujours les mêmes applications qui sont présentées, les mêmes éditeurs. Même si les applications ne sont plus mis à jour depuis belle lurette, ni ne sont adaptées au nouveaux écrans de l'iPhone 5 ! Soupirs.

avatar thebarty | 

@Domsware :
Apple, en ce moment même, bosse avec un pote pour mettre son appli en évidence et en faire la promo. Il est seul et n'a que 3/4 applis sur le Store.
Par contre, c'est l'appli HomeKit la plus aboutie et la plus réussie.

avatar reborn | 

@thebarty :
En gros pas de soucis pour mettre ton appli en avant si cela apporte quelque chose de concret parmis les 2 millions d'apps dispo sur le store. Je valide cette approche.

PS: j'aimerai en savoir plus du coup sur cette appli ^^

avatar thebarty | 

@reborn :
C'est Looming:

https://appsto.re/fr/pZhEbb.i

On a eu plusieurs interfaces et la finale est top.

avatar reborn | 

@thebarty :
Vraiment sympa cette appli ! On dirais que c'est Apple qui l'a faite ! L'UI reste sobre et efficace, je préfère ça a ceux qui "innovent" et au final l'on perd en efficacité.

Bon, me manque plus qu'a acheter une maison et promis j'achète ce soft ^^

avatar thebarty | 

@reborn :
C'est réfléchi. L'interface reste sombre pour ne pas gêner quand tu es dans ton canapé en mode pantoufles.

avatar thebarty | 

@reborn :
Achete plusieurs maisons alors, car l'appli est "multi-maisons" ! ;-)

avatar 8enoit | 

@thebarty :
Acheté. Bravo.
Maintenant je vais acheter des ampoules Hue :)
Cette app va m'inciter à passer à HomeKit. Je n'ai actuellement aucun équipement. En revanche j'ai le principal: la maison

avatar patrick86 | 

"A force de ne vouloir que du gratuit, les gens ont poussé Apple, et donc les développeurs, à adopter ce mode économique qui n'en a que le nom !"

Et en même temps, je me demande si justement, dans un contexte où tant de gens veulent des apps gratuites parce qu'ils n'en voient pas la valeur — et le travail qu'il y a derrière —, les développeurs ne se tirent pas une plus grosse balle dans le pied avec ce modèle d'abonnements généralisés.

avatar marenostrum | 

c'est leur dernier espoir en fait. ils cherchent à fidéliser leur utilisateurs réels. la plupart des gens n'utilisent pas de apps professionnellement. surtout les gens qui commentent dans les forums, et qu'on doit pas les prendre en compte parce que l'informatique est un hobby pour eux.
dans le secteur pro, ça fait longtemps que l'abonnement est présent. l'informatique vient seulement se soumettre petit à petit.

avatar Sup3rTroll | 

Génial. En tant que dévelopeur, ces nouvelles possibilités de faire de l'argent m'enthousiasment.

avatar mat 1696 | 

ios 10 ou comment se faire encore plus d'argent sur le dos des clients ayant déjà payé une blinde leur iPhone... Entre les abonnements à perte de vu et les pubs dans l'App store Cook et les actionnaires doivent se réjouir!

avatar Liena | 

Ce nouveau système, sera-ce la gourmandise financière de trop de la part d'Apple ?

avatar patrick86 | 

"Ce nouveau système, sera-ce la gourmandise financière de trop de la part d'Apple ?"

Apple ne gagnera pas nécessairement beaucoup plus avec ce système. Entre vendre une licence à 30€ sur laquelle elle prend une commission de 30%, ou un abonnement à 3€/an sur laquelle la commission sera abaissée à 15% au delà d'un an, non, Ça va pas rapporter beaucoup plus à la pomme.

C'est surtout les développeurs qui choisiront cette solution, qui y seront gagnants, ou perdants, si la sauce ne prend pas auprès des utilisateurs.

avatar reborn | 

L'appstore a imposé les app à 99 cts du fait de la concurrence. La même chose se produira pour les abonnements. La différenciation par les prix sera bénéfique au client.

"Payez une seule fois" deviendra un solide argument de vente

avatar marenostrum | 

t'es développeur toi ?

avatar Sup3rTroll | 

@marenostrum :
Qui? Moi oui

avatar pepeye66 | 

Un abonnement ? Pour un contenu qui se renouvelle entièrement à l'échéance de l'abonnement: Pourquoi pas ! c'est recevable.
Pour le reste: NON ! et si abonnement il y a les Apps iront à la poubelle et je me tournerai vers d'autres occupations... à la limite ce sera bienvenu pour me désintoxiquer !
Nous entrons dans une période dangereuse/ruineuse où les Dev+Apple ou Apple+les Dev osent tenter le diable et poussent le bouchon d'autant plus loin que la décision a été amenée à pas de loup (les App sont gratuites...Puis il y a des achats "in-App" et puis maintenant LES ABONNEMENTS !) La boucle est bouclée "Allez, passez au bassinet ou alors circulez" !
Eh bien comme expliqué au début: Sauf pour quelques (rares) exceptions : STOP, J'ARRETE !!!!

avatar Runmac974 | 

Aie .... dès qu'un logiciel que j'ai payé passe au mode abonnement, je l'oublie pour prendre son équivalent sur les sites de DDL.
je suis désolé mais je ne veux pas être un cochon de payant.
ne pas oublier qu'aujourd'hui il y a pléthore d'offres sur Internet.

avatar Orus | 

Un modèle basé sur le deal de la drogue.
Donc vous travaillerez pour vous payer vos doses d'abonnements.
S'abonner chez Blizzard ok, mais pour le reste, vous pouvez toujours courir, bande de chacals.

avatar thebarty | 

@Orus :
S'abonner chez Blizzard ?
Pas moi, en tout cas.

avatar jacobinet | 

 ne fait que suivre le mouvement, malheureusement. Dans l'idée d'un abonnement mensuel à ± 10€/mois pour chaque applications que j'utilise régulièrement, en gardant le strict nécessaire, j'arrive à ± 200€/mois. Seuls les mieux lotis pourront suivre cette logique d'abonnement. Etant actuellement au début d'une reconversion professionnelle et sans emploi... Ça laisse rêveur. Paupérisation qu'ils disaient...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR