Infinity Blade dit adieu à l'App Store

Stéphane Moussie |

Trois jeux iOS phares viennent de quitter l’App Store. Epic a retiré sa trilogie Infinity Blade, arguant qu’avec le développement d’autres projets, il était devenu de plus en plus difficile de maintenir ces jeux.

Les trois Infinity Blade sont 64 bits et tournent donc sur iOS 12, en revanche ils n’ont pas été adaptés aux écrans des derniers iPhone, ils sont encadrés par de larges bordures. Si vous les aviez achetés, vous pouvez toujours les télécharger dans la section Achats de l’App Store. Sinon, il est trop tard.

Si le système de combat était répétitif, chaque épisode a servi de démonstration technique impressionnante des capacités graphiques des nouveaux iPhone.

Simogo, un plus petit éditeur, avait expliqué l’année dernière que les changements fréquents de la plateforme iOS (nouveaux écrans, modifications technologiques, règles de l’App Store…) engendraient beaucoup d’efforts d’adaptation. Apple ne montre « aucun intérêt dans la préservation des logiciels », estimait-il.

Epic a pour sa part les ressources pour maintenir pendant de longues années ses jeux, mais c’est sans nul doute peu intéressant pour le studio d’un point de vue économique. Epic dit vouloir se concentrer sur mobile sur Spyjinx, un jeu développé en collaboration avec J.J. Abrams, et d’autres projets.

La semaine dernière, le créateur de l’Unreal Engine a également annoncé la fin du développement actif d’Unreal Tournament. La priorité absolue est en fait donnée à la poule aux œufs d’or Fortnite.

avatar Malvik2 | 

Et c’est bien pour ça malheureusement que tout ce qui concerne le dématérialisé aura toujours un côté " contenu poubelles".

On parle quand même de créations artistiques quoi qu’on en dise, et hop désormais c’est terminé, on baisse le rideau sur des années de travail pour les développeurs.

J’apprécie le démat y compris sur console, mais je compteur tout ceux qui y sont allergiques pour ce genre de raisons, même si évidement sur portable on ne peut avoir accès aux contenus physique.

Dommage pour cette série, c’était un peu l’emblème de ce qui était possible de faire sur chaque nouvel iPhone.

avatar Horfilas | 

@Malvik2

Bof, quand j’achète un jeu PS4 en version physique, l’œuvre est de base incomplète vu qu’il faut télécharger des patchs de plusieurs Go. Sans même parler des DLC. Le jeu vidéo aujourd’hui c’est de la consommation de masse, vite joué, vite oublié.

avatar oomu | 

c'est inexact.

Un jeu solo peut se jouer à vie (de la console ou du joueur). Si votre console est pas branchée à internet, le jeu solo se jouera, sans les éventuels DLC optionnels ou patch de mise à jour.

Tel quel.

-
Gravity Rush 2 (excellent titre pour renverser la tête sur PS4) a perdu son serveur en ligne qui ajoutait des petites (très petites) activités multi-joueurs (vaguement). Ben le jeu continue d'être jouable tel quel. le 99% solo quoi, qui fonctionne à l'identique, qu"il y ait un serveur en ligne ou non, qu'il y ait internet de branché ou non.

Le jeu vidéo aujourd'hui chez le Oomu, c'est de la dégustation, longtemps joué, jamais oublié.

avatar Horfilas | 

@oomu

Je pensais surtout aux fameux patchs day one qui corrigent pas mal de bogues. Imaginons que dans plusieurs années ta console tombe en panne et est irréparable. Tu arrives a en trouver une autre mais en installant ton jeu favori tu te rends compte que les serveurs du constructeur ne fonctionnent plus pour ta vieille machine. Bah tu joueras à un jeu bogué et fini à la pisse. Après ça dépend du développeur, ils ne sont pas tous comme Ubisoft.

Jusqu’à la génération PS2-Xbox-Gamecube, il n’y avait pas ce souci. Les bons jeux qui sortaient étaient complet avec quasiment pas de bogues. Sinon ils étaient mal notés par la presse et rangés dans la catégorie daubes.

avatar oomu | 

"Je pensais surtout aux fameux patchs day one qui corrigent pas mal de bogues."

ça s'archive. Même sur xbox1 et ps4 gro heu pro

"Imaginons que dans plusieurs années ta console tombe en panne et est irréparable"
ok

"Bah tu joueras à un jeu bogué et fini à la pisse."
La vie est effectivement un enfer.

Cela fait partie des menaces sur la rejouabilité et revente d'un jeu d'occaz.

Cela demande à s'organiser en conséquence: archiver sa copie du disque dur de ses consoles.

"Jusqu’à la génération PS2-Xbox-Gamecube, il n’y avait pas ce souci. Les bons jeux qui sortaient étaient complet avec quasiment pas de bogues"

C'est tout de même à la fois angélique et catastrophiste.

Rare sont les titres injouable avec leur version en vente "de base"
Et à l'inverse, sur n64 et consorts, quand un jeu était pourri, il était pourri à vie (sauf à revendre le même jeu en version "ultra" à nouveau dans son propre cd ou cartouche)

Je ne vois pas la culture du patch comme une mauvaise chose inhérente en soi mais comme un évolution à prendre en compte.

-
Mais j'accorde que je suis essentiellement, sur ce qui est important, d'accord avec le propos général: Oui, y a un problème avec la conservation du jeu vidéo, trop vu comme un produit à consommer sur l'instant, et pas suffisamment comme des oeuvres artistique et culturelles à part entière.

Notons, qu'avec le streaming et la complexification des apps pour accèder aux films, cela pourrait être aussi le cas avec le cinéma.
"désolé, votre vidéo en H265 profil 2 amendement 29 sous DRM betamaxZurGOr-hDCP1.5 n'est plus géré par MacOs 164.7beta7 sur diffuseur HDMI 6.26gen5, veuillez installer le HDCP 6"

avec impossibilité de patcher sa télé, impossibilité d'utiliser la nouvelle "app" de streaming, etc etc.

-
Mais on y est pas encore à ce scénario catastrophe

et contrairement au mobile, sur console et surtout PC, on est pas démuni.

avatar byte_order | 

@oomu
> Un jeu solo peut se jouer à vie (de la console ou du joueur).
> Si votre console est pas branchée à internet, le jeu solo se jouera,
> sans les éventuels DLC optionnels ou patch de mise à jour.

Si c'était une vérité universelle...
Mais hélàs, non.
Même des jeux solos refusent de plus en plus de permettre l'acces au menu principal du jeu s'ils n'arrivent pas à contacter telle infrastructure réseau, soit du fabricant de la console, soit de l'éditeur du jeu lui même. C'est le cas par exemple de Ubisoft.

avatar oomu | 

là dessus, on ne va pas être d'accord.

Il va de soi que ce n'est pas une Vérité Universelle et que le Monde n'est ni Parfait ni Terminé. Oui, vous pourrez toujours trouver un exemple. Mais à cela, je réponds que ce n'est pas une raison pour ne pas profiter du reste, et décrier la nullité.

Les jeux ubisoft sont bridés par le DRM. un drm particulièrement pernicieux et décrié.

Ce n'est pas propre au dématérialisé / dvd / solo / mmo / online / offline etc, mais à un choix technique d'ubisoft d'emmerder son monde.

Il va de soi qu'effectivement je ne suis pas client d'Assassin's creed sur PC.

Cela dit:

Rayman origins, et le petit bijou (pour moi et je renie à quiconque de devoir penser comme moi) Child of Light sur console démarrent sans soucis avec internet coupé, le cable arraché et une masse écrabouillant le routeur.

avatar byte_order | 

@oomu
> Ce n'est pas propre au dématérialisé / dvd / solo / mmo / online / offline etc, mais à
> un choix technique d'ubisoft d'emmerder son monde.

Et une tendance de fond plus large de lié tout truc vendu à un truc sur lequel vous gardez un contrôle.

> Rayman origins, et le petit bijou (pour moi et je renie à quiconque de devoir
> penser comme moi) Child of Light sur console démarrent sans soucis avec
> internet coupé, le cable arraché et une masse écrabouillant le routeur.

Ah. Je file acheter une masse, j'ai pas testé cette configuration de test...

avatar oomu | 

vous savez, quand la tendance de fond sera la tendance de surface, et bien ils feront sans moi c'est tout... :)

avatar oomu | 

"On parle quand même de créations artistiques quoi qu’on en dise, et hop désormais c’est terminé, on baisse le rideau sur des années de travail pour les développeurs. "

y a un pan gigantesque de créations artistique et culturel dans le jeu vidéo.

Heureusement cela se célèbre de temps à autre par des livres, des expositions et des concerts. Même si cela reste parfois entre geeks, c'est une bonne chose.

Je n'adhère pas au propos "c'est de la consommation de masse, les dlc machinchouettes, vite oublié". C'est une vue de l'esprit. Autrement dit, ce propos en dit d'avantage sur la personne qui l'émet que le jeux vidéo lui même.

Le jeu vidéo est artistique, et c'est ainsi que je le vis.

Exemple: il est déjà certain que je conserverai une copie fonctionnelle de "Little Nightmares" (PS4, xb1 et switch) aussi longtemps que possible. Je conserve des générations de consoles pour cela, revenant régulièrement sur de vieux titres par un moyen ou un autre.

Parfois, c'est via une ressortie/remake payante, cela ne me choque pas si l'industrie a fait un peu de boulot. (ex: la ressortie de Spyro )

avatar Horfilas | 

@oomu

« Je n'adhère pas au propos "c'est de la consommation de masse, les dlc machinchouettes, vite oublié". C'est une vue de l'esprit. Autrement dit, ce propos en dit d'avantage sur la personne qui l'émet que le jeux vidéo lui même. »

Si tu le dis. Tant mieux pour toi si tu éprouves toujours de l’émerveillement face à la production actuelle. De mon côté, à part Nier Automata qui m’a donné des sensations dingues, les mêmes que celles que j’avais face aux productions 16 et 32 bits, le reste m’ennuie.

Ah et aussi Assassin’s Creed Origins, j’ai adoré explorer son univers.

avatar oomu | 

"Tant mieux pour toi si tu éprouves toujours de l’émerveillement face à la production actuelle."

Merci, c'est effectivement mieux pour moi.

-
"De mon côté, à part Nier Automata qui m’a donné des sensations dingues"

Y a encore un coeur qui bat, c'est bô :)

-
"le reste m’ennuie."

je pense que vous me mentez, dans le but machiavélique de me chagriner et de me rendre apathique pendant que je mange ma carotte chauffée au micro-onde, le soir à 21h15...

Parce que, sérieusement, y a un tel choix de jeux vidéo, de créatifs, de médias, etc, que ce n'est pas possible que rien ne puisse vous toucher ou vous fournir des sensations à l'heure actuelle.

Que ça soit l'incroyable travail technique d'animation de Cuphead (c'est bô à en mourir, d'ailleurs j'agonise de jalousie devant ce travail)
Où l'incroyable soin de mécanique de jeu et difficulté de Celeste
L'immersion de jeux d'aventure comme Dreamfall Chapters
La beauté de Little Nightmares
Le délire ludique de Fortnite
La sophistication maladive d'un Eve Online
L'ambition démesurée et fantasmatique de Star Citizen
La banalité rapide d'un Mario Run (et d'un Sonic Jump, grotesque, ça devrait être l'inverse , Mario saute, Sonic court !)
L'ambition artistique d'un Journey, Monument Valley
Le fun sans compromis d'un Mario Kart et Smash Bro
Le travail d'orfèvrerie pixel par un petit artisan UNIQUE de The Iconoclast
L'amour du 16b redessinée avec soin d'un Monster Boy
L'écoeurant commercialisme avec tout le bagout d'un Pixar de Overwatch
L'Hilarant délire foutraque d'un Nidhogg
Le triple AAA hyper marketé mais qui fait quelque chose de Spiderman
etc etc

y a RIEN dans tout ce fatras de PSN, Steam, Xbox Live, DVD, flasherie sur newsground et j'en passe qui n'arrive à vous TOUCHER en 2018 ?!

ha ben si, Nier Automata !

O_o

tututut, moi je dis que vous refusez de prendre un risque et qu'en réalité vous voulez que le Oomu vienne boire une bière avec vous et un fatras de jeux à partager.

avatar fte | 

@oomu

"tututut, moi je dis que vous refusez de prendre un risque et qu'en réalité vous voulez que le Oomu vienne boire une bière avec vous et un fatras de jeux à partager."

L'ami, fais-moi signe quand tu passeras près de la Romandie.

avatar oomu | 

c'est rarement sur ma route, mais ça serait une occasion de partir en terre étrange, dans un autre monde, l'inconnu et l'inexploré : bref, autre chose que l'Italie ou la Belgique :)

avatar fte | 

@oomu

"bref, autre chose que l'Italie ou la Belgique :)"

On a la bonne bouffe et le bon café, et on a le funny accent. Pile-poil au milieu. Venez-y.

avatar Tomtomrider | 

@Malvik2

Pour moi c’est plutôt Apple le problème. Rien n’empêche le jeu de tourner avec des bandes noires. Mais non, plutôt que de laisser le jeu dans une session « old school »par exemple, où on le téléchargerait en connaissance de cause, on préfère le faire abandonner par l’éditeur à lui imposer des règles d’adaptation trop sévères.

avatar oomu | 

Apple et la Flexibilité.

avatar Bruno de Malaisie | 

Étonnant car comme dit dans le commentatrice précédent, Infinity Blade était mis en avant pour montrer la puissances de nos iDevices.
Quant à moi, je n’ai jamais accroché à ce genre de jeu... Ni à Fortnite d’ailleurs....

avatar Grahamcoxon | 

Triste en effet et je souscris au fait que Apple ne fait rien pour maintenir les anciens logiciels. Pourquoi ne jamais avoir prévu d émulation pour les logiciels 32 bits....?

avatar byte_order | 

Parce que Apple aurait dû payer des développeurs de chez elle pour créer puis maintenir cette retro-compatibilité 32 bits, et ce sans que cela lui bénéficie directement en retour.

Et ça, c'est pas franchement son genre.

avatar PierreBondurant | 

@byte_order

Il y a aussi un argument technique qui est recevable en plus de l’argument financier: iOS n’aurait certainement pas le même poids (en Go) s’il contenait la rétro compatibilité 32 bits

avatar byte_order | 

@PierreBondurant

Cette couche de rétro-compatibilité pourrait être optionnelle. L'utilisateur devrait la télécharger et donc assumer le poids de ce téléchargement pour pouvoir continuer à utiliser de vieilles applications, ou choisir de n'utiliser que celles récentes.
Ou racheter un nouvel appareil avec plus de Go.

Je vois pas vraiment où cela handicaperait véritablement Apple commercialement ce surpoids.

Non, c'est surtout les couts de maintenance vs le gain à forcer les développeurs tiers à toujours devoir supporter les dernières versions de iOS et donc a devoir abandonner plus rapidement les anciennes versions, facilitant l'obsolescence plus rapide des anciennes version de iOS, ce qui facilite également le renouvellement plus fréquent des terminaux vendus par la marque.

Bref, c'est pas dans son intérêt économique. Et c'est ça principale préoccupation évidement.
Pas de "changer" le monde ni d'améliorer la vie des gens ^_^

avatar PierreBondurant | 

@byte_order

C’est une préoccupation économique bien sûr (c’est pas une charity) mais aussi technique et pour le coup ça se défend surtout sur une plateforme aussi récente qu’iOS: la rétro compatibilité c’est pas juste qq Go de plus pour qq utilisateur, c’est des milliers de lignes de code à maintenir et de potentielles vulnérabilités en terme de sécurité à étudier, c’est des serveurs à déployer avec suffisamment de bande passante pour supporter les téléchargements...
C’est un peu comme quand on récupère le code de qqun d’autre: parfois autant repartir de zéro, ça prendra le même temps à l’arrivée.

avatar byte_order | 

> la rétro compatibilité c’est pas juste qq Go de plus pour qq utilisateur,
> c’est des milliers de lignes de code à maintenir et de potentielles vulnérabilités
> en terme de sécurité à étudier, c’est des serveurs à déployer avec suffisamment
> de bande passante pour supporter les téléchargements...

Oui. Et ça, c'est bien une préoccupation économique pour Apple.
Techniquement, ils sont parfaitement capable d'encaisser cela.
C'est juste pas justifié économiquement de le faire. Pire, c'est contre-productif de le faire.

Un peu comme les fabricants d'électro-ménager qui ont produit au départ des machines hyper-endurantes, tellement qu'après en avoir vendu beaucoup ces fabricants ont failli mourir faute d'une demande de renouvellement.

avatar XXL | 

J’ai l’impression de payer pour rien des fois ...

avatar vlad_ | 

Si on avait le jeu, on peut toujours le télécharger donc non il part pas à la poubelle. Avec le temps et de nouveaux appareils il sera plus jouable j’imagine, mais c’est comme n’importe quoi. Si tu gardes pas ta vieille console, tu peux pas jouer à tes vieux jeux. 👍

avatar SyMich | 

Apple ne garantit absolument pas le re téléchargement même si on l'a acheté. Les termes des conditions générales est très clair:
"Le contenu peut ne pas être disponible à des fins de re-téléchargement si ce contenu n'est plus proposé sur nos services"

https://www.apple.com/legal/internet-services/itunes/fr/terms.html

La seule solution pour ne pas avoir de surprise est de télécharger le fichier de l'application via une ancienne version d'iTunes sur Mac pour le sauvegarder.

avatar byte_order | 

@vlad_
> mais c’est comme n’importe quoi.

Non. Les vieux jeux pour PC, qui ne dépendent en rien d'un serveur Internet tiers, par exemple, peuvent toujours être jouer. Au pire, il faut installer une vielle version de Windows ou d'un encore plus vieux OS, et c'est bon.

On peut toujours jouer en réseau à Quake, par exemple.
Ou Return to Castle Wolfenstein. Et plein d'autres...

> Si tu gardes pas ta vieille console, tu peux pas jouer à tes vieux jeux.

Une console, c'est une plateforme fermée dont le contrôle est en grande partie dans les mains de son fabricant, pas de son propriétaire.

Même en gardant une vielle console, tous les jeux ne sont hélàs plus jouables, non, beaucoup par exemple commençant au démarrage par, indirectement, vérifier des trucs liés à l'infrastructure du vendeur ou de l'éditeur... que celui-ci à couper entre-temps, tuant le jeu.

Le dématérialisé sur des plateformes contrôlées par leurs vendeurs, c'est de la location, en pratique, mais vendu encore plus cher. Le beurre et l'argent du beurre, quoi.
Le jour où le vendeur coupe un truc vital, hop, fini.

avatar SyMich | 

Un conseil à ceux qui possèdent ce jeu... installez une ancienne version d'iTunes sur votre Mac pour y télécharger le fichier ipa du jeu et en garder ainsi une copie, au cas où vous souhaiteriez le réinstaller après restauration de votre iPhone ou sur un nouveau device. Il ne restera pas indéfiniment retelechargeable depuis le store d'Apple (il ne l'est peut-être déjà plus)

avatar Stéphane Moussie | 

@SyMich

Ils sont toujours retéléchargeables, je l’ai fait ce matin pour l’article.

avatar SyMich | 

Alors il faut en profiter pour faire une copie de sauvegarde du fichier .ipa

avatar oomu | 

Perso, mais vous faites comme vous voulez hein, je continue de considérer les jeux mobiles comme du "jetable". Tout est fait par l'industrie pour que nous les voyons comme tel.

-
Les jeux PC sont quasi-infiniment plus "durables". Vous pouvez encore jouer à d'antiques titres sur Windows, ou forcer Windows en des modes permettant d'utiliser les titres les plus archaïques.

Nombre de jeux parmi les plus "cultes" (pas forcément hyper vendu mais très apprécié par la critique) ou "populaires" finissent par ressortir en version réadapté ou patché pour être encore exécutable.

Warcraft 3 fait partie de ce jeux qui ont quoi maintenant, 15 ans de support ?

-
Les consoles de jeux:

- entre les rom (quelque soit la guerre qui peuvent mener Nintendo, les politiciens et le Grand Pope) avec l'émulation
- les ressorties sur "consoles virtuelles" ou compilation (comme sur switch, etc)
- la disponibilité sur le marché des anciennes consoles (et on peut trouver des clones de megadrives par exemple, régulièrement, avec du hdmi, plus ou moins bien fait certes, mais c'est dispo)
- et le fait que je garde précieusement ma sega saturne
on peut se débrouiller bien plus facilement que sur mobile pour conserver l'histoire des jeux vidéo et se refaire une partie de Bubble Bobble.

-
le totalement dématérialisé est une aberration. Ce n'est bon que pour des petits jeux rigolos joués 1 ou 2 semaines, à bas prix, puis abandonnés pour _toujours_.

Alors que je ne lâcherai jamais Day of the Tentacle, Celeste ou Phantasy Star.

-
Les mmos sont une catégorie à part. Ils sont par nature éphémère, une sorte de Happening Artistique. Y jouer c'est vivre l'inéluctable annonce de sa destruction ou qu'on l'abandonne. Le MMO est changement. Ca fait partie de l'expérience.

-
les plateformes mobiles (ios, android) sont immatures.
Chaque génération amène un nombre délirant de nouvelles fonctionnalités et révolution des APIs de développement.

Les jeux en pâtissent.

avatar Ducletho | 

@oomu

´
Warcraft 3 fait partie de ce jeux qui ont quoi maintenant, 15 ans de support ? »

C’est justement parce qu’il est en formule d’abonnement qu’il est maintenu..

avatar oomu | 

je parle bien de Warcraft 3

pas World of Warcraft.

Du coup, je réalise que le temps passe, Warcraft 3, ça doit faire 20 ans maintenant (!)

avatar oomu | 

Sur le dématérialisé, c'est d'avantage le "streaming" ou sur une plateforme fermée à la Apple ou un DRM ultra restrictif que ça devient un véritable soucis.

S'il s'agit juste d'un téléchargement, mais qu'on peut archiver soit même de son mieux (disque dur régulièrement recopié, cdrom gravé, bande magnétique dans le grenier !!! ) et réexecuter sans contrainte, tout roule.

-
je garde précieusement des cartouches et cdroms. Mais sur de vielles consoles, les télés avec QUE HDMI change l'expérience. Je ne me suis pas encore penché sur ce que donne des refontes de vielles machines avec hdmi intégrée.
La mode des "mini" me laisse perplexe. On navigue entre exploitation cynique et produits bas de gamme à la va-vite.

avatar fte | 

S'il n'y avait que des éditeurs.

Parmis mes clients ou clients de collègues, plusieurs ont été échaudés et lassés de devoir repasser à la caisse pour la maintenance de leurs applications iOS, pour que ça juste continue de fonctionner. Et de laisser tomber iOS et de passer soit en app web soit Android seulement...

Ce n'est pas une bonne tendance, des fois que ce soit une tendance. Je ne sais pas. Ça commence à y ressembler.

avatar oomu | 

"Parmis mes clients ou clients de collègues, plusieurs ont été échaudés et lassés de devoir repasser à la caisse pour la maintenance de leurs applications iOS, pour que ça juste continue de fonctionner. Et de laisser tomber iOS et de passer soit en app web soit Android seulement..."

oui, vous avez raison de rappeler cela.

avatar Nesus | 

Bref, tout comme les autres studios, avec le temps et l’argent, il n’y a aucun intérêt à être fidèle. Blizzard, Bungie... que de déception. Il n’y a que Naughty Dogs qui pour le moment ne m’a pas déçu, même s’il y a eu un petit débordement sur le dernier.

avatar oomu | 

"Naughty Dogs"

Cet éditeur vous décevra. Quand il sera temps aux investisseurs de puiser tous le jus de la bête et de passer à autre chose.

Les créatifs passeront à une autre structure, appelons là "Dirty Cat", et repartiront créer. Ou prendront leur retraite selon leur âge, pour laisser la place à d'autres jeunots plein de rêve à écrabouiller par des financiers.

Mais entre temps : y aura du beau.

avatar Sharp | 

Merci à Macrumors dont les articles apparaissent quelques heures plus tard sur igen, certes avec quelques modifications.

avatar PierreBondurant | 

@Sharp

Tell me something I don’t know...

CONNEXION UTILISATEUR