Coronavirus : Apple et Google essaient d’éviter la désinformation via les apps

Nicolas Furno |

Apple rejette toutes les apps liées au coronavirus qui ne sont pas émises par une autorité compétente et reconnue dans le monde de la santé. C’est ce que révèle CNBC qui a reçu le témoignage de quatre développeurs différents qui avaient créé des apps liées à la maladie. Ils ont tous été rejetés et l’un d’eux a obtenu une explication très claire d’Apple.

L’entreprise refuse désormais toutes les apps de développeurs indépendants qui évoquent le COVID-19. Peu importe la source des données utilisées, Apple ne veut que des apps émises par un gouvernement, un organisme de santé officiel ou encore un hôpital. Le constructeur a justifié ces refus via la règle de l’App Store 5.2.1 qui concerne normalement la propriété intellectuelle, mais il est très probable que la nouvelle règle 5.1.1(ix) ajoutée cette semaine a été écrite spécialement pour le Coronavirus.

Cet ajout prévoit qu’une app qui offre des « services dans un domaine très régulé […] doit être soumise par l’entité légale qui fournit les services et non par un développeur individuel ». Cette nouvelle politique ne concerne que les nouvelles apps et les mises à jour qui passent par la validation de l’App Store toutefois, et la boutique peut toujours associer n’importe quelle app avec l’épidémie.

Une recherche pour « coronavirus » ou « COVID-19 » sur l’App Store montre bien que les apps officielles qui devraient être les seules autorisées partagent toujours les résultats avec des apps très variées. Il y a des jeux et même des apps qui n’ont rien à voir a priori, comme cette app qui permet d’écouter des radios en ligne et qui s’affiche comme publicité :

Une recherche App Store sur « coronavirus » montre que le nettoyage n’est pas encore complet.

Apple n’a pas (encore ?) fait le ménage sur les publicités associées à ces deux termes de recherche, mais on peut imaginer que ce sera rapidement le cas. Dans les résultats de recherche, des développeurs ont déjà profité de la popularité de ces sujets pour glisser un mot clé lié au coronavirus, même si leur app n’est pas liée directement à la maladie. On trouve ainsi des jeux assez similaires au populaire Plague Inc et d’autres titres encore.

L’App Store n’est pas la seule boutique d’apps concernée, c’est aussi le cas de Google Play pour Android. Le géant de la recherche n’a pas fait dans la demi-mesure en n’affichant absolument aucun résultat quand vous cherchez « coronavirus » ou « COVID-19 ». Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a aucune app sur la boutique et CNBC évoque un exemple extrêmement populaire en Corée du Sud qui permet de localiser les cas connus à proximité et qui est l’œuvre d’un développeur indépendant.

La solution radicale de Google.

Pour essayer de combattre la désinformation, Google a aussi publié des pages spéciales coronavirus sur sa boutique. Ces pages adaptées à chaque pays listent les apps les plus utiles pour s’informer, avec le client officiel de Twitter en bonne place, ce qui n’évitera pas vraiment la désinformation…


avatar Malvik2 | 

Cette folie hystérique...peut on rappeler que la grippe "classique" tue plus de 10 000 personnes chaque année...en France !!
Peut on rappeler que la plupart des personnes décédés, paix à leurs âmes, étaient soient des octogénaires, soient/et des personnes avec des pathologies lourdes...

On devient complètement fou.

avatar reborn | 

@Malvik2

C’est vrai, les victimes du corona sont les mêmes que les celles de la grippe "classique": les plus âgés d’entre nous.

avatar damienjdc | 

@Malvik2

Je comprend votre propos mais je crois qu'il est à nuancer: dans le cas de la grippe "classique" on connait bien son cycle, son mode de transmission, ses mutations d'une année sur l'autre, et on dispose d'un vaccin, pas toujours totalement efficace mais qui a le plus souvent le mérite de limiter les formes sévères.

Dans le cas du Covid-19 on ne sait encore rien de définitif ! Comment et vas-il muter, la sévérité du mode de transmission, et la manière dont il va réagir au changement de saison ... Pas de traitement efficace démontré (même s'il y a des essais prometteurs) et quand à un vaccin, pas avant au moins 2 ans.

avatar mouahahaha | 

La grippe laisse des séquelles à vie sur les poumons et le système immunitaire des malades ?

avatar occam | 

A priori, bonne initiative.
Quoique, venant de la part d’une entreprise qui a cru bon de confier une émission de vulgarisation technique et scientifique aux lumières de Paltry Gwyneth, la caution est de mise. 🤔🤔🤔

Mais ce qui pose le plus problème : quis custodiet ipsos costodes ?

Dans un monde idéal, les organismes publics chargés de la santé seraient impartiaux et aussi transparents qu’une entité publique peut l’être. Des exemples positifs, tels l’app et le site de l’OMS, OpenWHO.org, ou CDC.gov, même muselé par Pence et son maître, on en trouve. Mais qui effectue le contrôle, qui garantit les données, qui vérifie les informations ?

Pour utiliser un simile informatique, je ferais plus confiance au mode Linux qu’au mode Google/Apple/Microsoft. Sans parler de Weibo.
(Ou, pour reprendre un ouvrage fondateur sur l’Open Source que les plus anciens connaissent : je fais plus confiance au Bazar qu’à la Cathédrale...)

Même sans aller jusqu’aux extrémités de censure, manipulation et intox dont le régime de Beijing n’a pas cru pouvoir se passer, dans cette crise comme dans les précédentes, on a maintenant ça :
https://pbs.twimg.com/media/ESDyWELWoAA3CiH.jpg

Quand un organisme gouvernemental confond comité scientifique et séance de prière matinale, l’information est dans de beaux draps.

avatar damienjdc | 

@occam

Cette image est tout simplement effrayante... Trump va bientôt nous dire que Dieu reconnaitra les siens...

avatar Sindanárië | 

@damienjdc

Croisade contre les albigeois, 1209, L’abbé de Cîteaux (aurait)dit : « Massacrez-les, car le Seigneur connaît les siens », transmise sous la forme de « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens »

Je ne suis même pas sûr que Trump ait connaissance que le monde ait existé avant lui-même 😂

avatar marenostrum | 

c'est pas pour le monde qui agit mais pour les gens qui lui font confiance, les siens. c'est le seul qui a compris à quoi peut servir le mieux.

avatar Sindanárië | 

@marenostrum

"c'est le seul qui a compris à quoi peut servir le mieux."

« Dans ses écrits un sage Italien
Dit que le mieux est l’ennemi du bien;
Non qu’on ne puisse augmenter en prudence,
En bonté d’âme, en talents, en science ;
Cherchons le mieux sur ces chapitres-là ;
Partout ailleurs évitons la chimère.
Dans son état heureux qui peut se plaire,
Vivre à sa place, et garder ce qu’il a ! »

J’ai un peu plus confiance en Voltaire pour définir ce à quoi peut servir le mieux que l’autre débile

avatar marenostrum | 

ce que dit Voltaire (Vivre à sa place, et garder ce qu’il a !) fait Trump en fait. pour ça qu'il parait débile aux yeux des gens qui se disent cultivés (mais que partiellement et pas jusqu'au but).

avatar instantcook | 

Je crois rêver : dans votre article pub pour NordVPN, il y a une incitation claire à frauder la TVA.
C’est illégal, et pour rappel « citoyen », la TVA sert aussi à financer nos écoles, nos routes, notre système social solidaire...

Merci de corriger cela très vite.

Un citoyen engagé pour un monde meilleur (et pas juste son petit porte-monnaie).

avatar SyMich | 

Merci pour ce rappel à la loi ... et à la morale 👍

avatar warmac33 | 

@ instantcook
merci pour cet instant de moral
personnellement et vu la somme d'impôts que je paye chaque année, qu'on m'a quasi sucré mes allocations familiales, qu'on m'a expliqué que la taxe d'habitation était injuste mais que moi j'allais continuer à la payer, que plus de la moitié des français ne sont pas imposables mais moi si, que parmi les imposables les impôts allaient baisser pour 80 % d'entre eux mais pas pour moi, etc. et ben je n'ai absolument aucun remord à frauder la TVA, et que j'emm**** la "citoyenneté" à plusieurs niveaux.

Et tout ça pour des écoles publiques que touts ceux qui le peuvent fuyent pour mettre leurs gosses dans le privé, des autoroutes privatisées et un système social soi-disant solidaire mais surtout à l'agonie

Un citoyen engagé pour un monde plus "juste" et pas sur des notions pseudo-sociales qui s'acharnent toujours sur les mêmes.

avatar ruru75020 | 

@warmac33

+1000e70

avatar Krysten2001 | 

@warmac33

Et comment la douane 🛃 ne le savent pas ?

avatar Sindanárië | 

@instantcook

Mais où dans cet article il y’a incitation à frauder la TVA ? 🤔

avatar SyMich | 

Juste là: "... Petit tip testé et approuvé : au moment de la commande, à côté du montant de TVA, il est possible de sélectionner « USA » à la place de « France ». Cela fera ainsi tomber la TVA à 0 %."

Et comme il s'agit d'un "article sponsorisé" et pas d'une "publicité", la responsabilité de la rédaction du site est engagée sur cette incitation à frauder.

avatar Sindanárië | 

@SyMich

Ah oui, quand même 🤔

avatar hirtrey | 

@SyMich

As tu été juste au bout de la commande ? Peut-être que si tu sélectionnes USA, ta carte CB doit être US et ton adresse au USA

avatar SyMich | 

Je ne faisais que citer l'auteur de l´article! C'est lui qui donnait cette "astuce" pour éviter la tva, pas moi!

avatar hirtrey | 

@SyMich

Ah oui pas top 😡

avatar Dv@be | 

@Sindanárië

Sûrement dans une pub que l’on ne voit pas en tant qu’abonné.
Le plus fou c’est que les gens ne se rendent toujours pas compte que ce n’est pas Macge qui choisi les pubs qui vont s’afficher 🤔

avatar jazz678 | 

@Dv@be

« les gens ne se rendent toujours pas compte que ce n’est pas Macge qui choisi les pubs qui vont s’afficher »

Ça n’exonère absolument pas macge de ses responsabilités par rapport à ces pubs qui s’affichent sur son site.
Par ailleurs il s’agit moins de ce qu’affichent les pubs que du fait que l’auteur reprend explicitement la manière dont il faut s’y prendre et l’approuve dans son article.

avatar Le docteur | 

@jazz678

Diderot, je veux bien, mais Voltaire...

avatar SyMich | 

On ne parle pas d'une publicité, mais d'un "article sponsorisé". Il s'agit donc bien d'un choix de la rédaction que de le publier (voire de l'écrire) et de l'insérer dans le fil des articles.
Du fait du choix de le publier en tant qu'"article" (même s'il est sponsorisé), la responsabilité de la rédaction est engagée quant à son contenu.

(Et si vous n'avez pas accès à cet article sponsorisé en tant qu'abonné, alors sur cet exemple, je trouve MacG très sympa vis à vis des non abonnés de nous réserver l'info de ce tarif très attractif pour ce VPN réputé ! Tant pis pour les abonnés... 🤪)

avatar Dv@be | 

@SyMich

En effet c’est différent. Et je te rejoins dans ton analyse sur le fait que dans ce cas l’auteur risque des problèmes s’il explique comment contourner la loi ... et surtout s’il explique clairement comment frauder. L’état laisse des criminels en liberté mais jamais ceux qui essaient d’échapper à sa taxation

En étant abonné, je ne vois pas ces « articles pubs »

avatar jazz678 | 

@SyMich
« On ne parle pas d'une publicité, mais d'un "article sponsorisé". »

Ça revient au même. La seule nuance est la contrepartie financière.

avatar SyMich | 

Non! Une publicité est sous la responsabilité de l'annonceur.
Un ARTICLE sponsorisé est de la responsabilité la rédaction du site.

avatar GtnDns | 

Ils nous emmerdent avec leur coronavirus..

avatar Sindanárië | 

@GtnDns

C’est à se demander ce qu’il y’a de plus emmerdant : les emmerdes de cette pandémie où les emmerdés comme toi 😬

avatar inconyto27 | 

@GtnDns

Tu mérite de le choper

avatar Christophe Laporte | 
J'étais pas au courant. on retire le passage de ce pas. Et on va gueuler auprès du client
avatar Sindanárië | 

@cl97

Augmentez lui les prix 🏷 😬😈

avatar mk3d | 

Et des devs super intentionnés qui veulent faire du fric sur la psychose.

CONNEXION UTILISATEUR