Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Apple autorise officiellement les notifications publicitaires

Mickaël Bazoge

Wednesday 04 March 2020 à 21:00 • 28

App Store

Apple n’attend pas la WWDC (ou son annulation à cause du coronavirus) pour communiquer aux développeurs plusieurs nouveautés d’importance. Toutes les applications iOS et iPadOS soumises à l’App Store devront avoir été bâties avec le SDK d’iOS 13 à partir du 30 avril. Les apps iOS prendront obligatoirement en charge toutes les tailles d’écran d’iPhone, les apps iPadOS les différentes tailles d’écran des tablettes.

Les guidelines, ce corpus d’articles qui régissent ce que les apps ont droit de faire ou de ne pas faire, sont mises à jour. L’une des principales nouveautés qui ouvre les portes de l’Enfer concerne les notifications : l’article 4.5.4 stipule que les applications ont désormais la possibilité d’envoyer des alertes à des fins promotionnelles ou de marketing. Ce qui était prohibé jusqu’à présent, même si Apple était la première à contrevenir à cette règle (lire : Apple use et abuse des notifications publicitaires).

Le guide de bonne conduite contient heureusement un garde-fou : l’utilisateur devra accepter de recevoir ces notifications publicitaires, un consentement qui s’incarnera par un nouveau réglage dans les préférences des applications (espérons qu’Apple ne l’oublie pas pour ses propres apps). Le constructeur précise que l’abus de ce service pourra déboucher sur « une révocation des privilèges » du développeur.

Sur un registre plus léger, l’article 4.3 liste de nouvelles catégories d’apps dont la boutique ne veut plus : en plus des apps de pets, de rots, de lampe torche et de Kama Sutra, l’App Store a fait le plein de diseuses de bonne aventure et de rencontres romantiques. Pour mériter leur place dans la boutique, ces apps doivent démontrer une "expérience unique" et de grande qualité.

Les apps dans des domaines très régulés (banque, finance, transport aérien, santé) qui requièrent des données personnelles sensibles doivent être soumises par l’entité légale qui fournit le service, plus par un développeur individuel (article 5.1.1).

Les développeurs pourront exploiter les API de localisation pour alerter des services d’urgence, ce qui leur était interdit jusqu’à présent. Attention, ils devront prévenir l’utilisateur que ce service ne fonctionne pas dans toutes les circonstances (article 5.1.5).

Les applications distribuées via des MDM (Mobile Device Management) via des profils de configuration ne peuvent plus utiliser de services tiers de collecte de données. Apple prévoit toutefois des exceptions, notamment pour surveiller les performances des apps (article 5.5).

L’article 5.6.1 est une nouvelle règle qui demande aux développeurs de rester courtois quand ils répondent aux utilisateurs ayant laissé un commentaire dans la fiche App Store de leurs apps. « Vos réponses doivent se concentrer sur le commentaire et ne pas inclure d’informations personnelles, du spam, ou de la publicité ». À bon entendeur...

Enfin, Apple fournit de nouvelles ressources, notamment graphiques, pour la très utile fonction Connexion avec Apple.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner