Facebook s'est intéressé au spyware Pegasus pour pomper davantage de données

Mickaël Bazoge |

Facebook fait usage de tant de pratiques toxiques qu'on ne s'étonne même plus de voir Mark Zuckerberg et sa clique frayer avec des sociétés aussi louches que NSO Group. Cette entreprise est à l'origine du spyware Pegasus, qui a servi (et qui sert sans doute encore) à plusieurs régimes autoritaires pour surveiller les opposants politiques et les militants des droits de l'homme. NSO vend également son outil à des agences de sécurité gouvernementales (lire aussi : Pegasus, un spyware israélien, capable de récupérer les données iCloud).

Pegasus est capable de siphonner toutes sortes de données.

Durant les procédures judiciaires autour d'une plainte de Facebook contre NSO concernant l'exploitation d'une faille dans WhatsApp, on apprend que le réseau social aurait voulu utiliser à son profit plusieurs fonctions de Pegasus pour mieux pister les utilisateurs iOS. C'est en octobre 2017 que des représentants de Facebook auraient approché le créateur du logiciel malveillant.

Facebook, toujours avide de données, a constaté qu'Onavo Protect, son application VPN, recueillait moins d'informations auprès des utilisateurs iOS que d'Android. Avec l'aide de certaines des capacités de Pegasus, l'app aurait été en mesure de siphonner davantage de données. En échange, Facebook proposait de rémunérer NSO pour chaque utilisateur d'Onavo.

Il ne s'agissait pas de pirater un iPhone pour l'espionner, c'est pourquoi seules quelques fonctions de Pegasus intéressaient Facebook. Si cette affaire s'avère, et le réseau social n'a pas l'air de la démentir, ce serait une preuve supplémentaire qu'il ne recule vraiment devant rien. Mais qui en doutait ?

Apple a fait retirer Onavo Protect de l'App Store en août 2018 ; Google a suivi.


avatar Krysten2001 | 

Ben non je ne touche rien là-dessus 😂 c’est lien de l’app store en plus 🤷‍♂️ mais comme quelqu’un parle de ADGUARD et de Facebook j’ai partagé l’application que j’utilise et qui est super efficace ;)

avatar Krysten2001 | 

@roccoyop

Si tu ne me crois pas tiens voici le nom de l’app :) Lockdown

avatar victoireviclaux | 

Fidèle à sa réputation Marc Zuzu...

avatar 8iMac | 

J’aimerais bien supprimer FB mais 90% de mes échanges se sont par Messenger 😓

avatar occam | 

@8iMac

Comme dans le sketch de Woody Allen, la situation du gars dont le frère se prend pour une poule, mais qui demande au psy de ne pas l’enfermer, parce qu’il a besoin des oeufs :
https://m.youtube.com/watch?v=ced-feXjNXI

avatar bouh | 

edit: plus possible. Mais on peut effacer tous ses amis de son compte FB et continuer à discuter sur messenger. Ça limite la casse.

avatar fondoeil | 

Pas besoin d’être inscrit pour leur donner des infos... J’ai installé une App (TechCrunch) et j’ai voulu refuser les liens avec leurs partenaires : il y a des échanges avec Facebook et aucun bouton pour refuser... J’ai désinstallé !

avatar Krysten2001 | 

Je me demande en quoi ils récoltaient moins d’info sur les utilisateurs iOS 😐😕🤔 et si Facebook avait besoin de ce logiciel pour avoir plus d’info sur les utilisateurs iOS mais pas pour Android, à quoi on accès les VPN sous Android ?????

avatar calotype | 

Moi ce que je ne comprends pas ce sont les créateurs d’insta ou whatsapp qui on décidé ou plutôt accepté de vendre leur app a facebook...
C’est surement les plus gros payeurs mais entre être millionnaire et millionaire il aurait pu choisir une autre cremerie.

avatar pat3 | 

@calotype

Ils sont plutôt passés de startup prometteuse à multimilliardaires (WhatsApp : 22 milliards de dollars, si ma mémoire est bonne), ce qui est … assez motivant, non ?
C’est devenu un modèle économique en soi : être racheté par un des GAFAM. Et je pense qu’à ce niveau la question éthique de savoir lequel ne se pose pas.

avatar highboot | 

A chaque article à propos de Facebook son lot de résistant !
Les « moutons » ne sont pas que des imbéciles. Je crains que ce dont la plus part a du mal à se passer c’est la gratuité apparente des réseaux sociaux, messagerie,...
Et je lis encore en cette période de confinement que tout le monde applaudit les petits cadeaux offert par l’un et l’autre et s’offusque de ceux qui n’offrent rien.

avatar san lee | 

Ce que vous avez tendance à oublier, c’est que ce n’est pas parce que vous n’êtes pas sur FB que FB n’a pas d’infos privées sur vous : beaucoup de personnes de nos entourages autorisent FB a avoir accès à leurs contacts. Du coup, FB récupère mails, n° téléphone, adresse postale et autres trucs...
Même si vous avez un contrôle hyper-strict de ce que vous mettez sur internet, que vous utilisez un VPN ou je ne sais pas quoi, FB arrivera à avoir des infos sur vous. Si vous voulez une « preuve », si vous n’avez jamais eu de compte FB (ou utilisé d’appli appartenant à FB), et que vous avez des amis sur FB, il suffit de vous créer un compte, et de regarder immédiatement les suggestions d’amis ; et la, miracle, FB vous sort effectivement certains (pas mal même) de vos amis déjà présents sur FB !

avatar fier_mâle_blanc_cis_het | 

Il me propose que des gens qui habitent à l'autre bout du monde et que je ne connais absolument pas, c'est grave docteur ? :)

Le top 5, c'est 2 aux USA, un en iraq, une en indonésie et une en italie avec 0 amis mutuel pour chaque. Facebook en pls. :)

avatar iKalimero | 

Vous utilisez encore FaceBook...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR