Apple : « Nous ne ferons pas d'exception pour Epic »

Stéphane Moussie |

Apple ne pliera pas et est prête à mettre sa menace à exécution. Après avoir retiré Fortnite de l'App Store, Apple fermera le compte développeur d'Epic le 28 août si le studio ne se remet pas dans le droit chemin, confirme la Pomme dans un communiqué. Cette mesure radicale empêcherait Epic de continuer le développement de ses jeux sur les plateformes Apple et ferait en plus un gros dommage collatéral : le moteur Unreal Engine, utilisé par de nombreux studios tiers, ne pourrait plus être mis à jour.

Image tirée de la vidéo parodique d'Epic contre Apple

« Nous voulons vraiment conserver l'entreprise dans notre programme développeur ainsi que leurs apps sur le Store, assure Apple. Le problème qu'ont eux-mêmes créé Epic peut être facilement corrigé s'ils soumettent une mise à jour de leur app qui suit les règles qu'ils ont acceptées et qui s'appliquent à tous les développeurs [sauf à certains privilégiés, ndr]. »

La position d'Apple est on ne peut plus claire : « Nous ne ferons pas d'exception pour Epic parce que nous ne pensons pas qu'il est juste de faire passer leurs intérêts commerciaux avant nos règles qui protègent nos clients. » Cette déclaration a du piquant, Epic reprochant justement à Apple de faire passer ses propres intérêts commerciaux au détriment de ses utilisateurs.

D'après The Information, Epic a contacté au cours de ces dernières semaines plusieurs dirigeants de l'industrie afin de monter une coalition contre les pratiques commerciales d'Apple. Spotify, qui a déjà attaqué Apple en justice pour pratiques anticoncurrentielles, n'a pas souhaité former une alliance officielle, mais a tout de même fait part de son soutien à Epic, comme d'autres entreprises. Des interrogations sur le rôle exact prévu pour cette coalition ont poussé un studio de jeu vidéo à décliner la proposition d'Epic également.

Le communiqué d'Apple en intégralité :

L'App Store a été conçu pour être un endroit sûr et fiable pour les utilisateurs ainsi qu'une excellente opportunité commerciale pour tous les développeurs. Epic a été l'un des développeurs les plus populaires sur l'App Store, en bâtissant un business de plusieurs milliards de dollars touchant des millions de clients iOS à travers le monde. Nous voulons vraiment conserver l'entreprise dans notre programme développeur ainsi que leurs apps sur le Store. Le problème qu'ont eux-mêmes créé Epic peut être facilement corrigé s'ils soumettent une mise à jour de leur app qui suit les règles qu'ils ont acceptées et qui s'appliquent à tous les développeurs. Nous ne ferons pas d'exception pour Epic parce que nous ne pensons pas qu'il est juste de faire passer leurs intérêts commerciaux avant nos règles qui protègent nos clients.


avatar Brice21 | 

@r e m y

"tous les joueurs de Fortnite (dont le jeu ne pourra plus être utilisé sur iOS"

Environ 12% des joueurs de Fortnite.

avatar YetOneOtherGit | 

@Brice21

"Environ 12% des joueurs de Fortnite."

Mais bien plus des profits 😝😜🤑☺️😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Brice21

"Environ 12% des joueurs de Fortnite."

bon je te donne la clef, les chiffres que tu prends sont la répartition du nombre de comptes actifs par plateforme.

ils sont une estimation qu’on retrouve dans plusieurs documents d’analyse mais ils sont assez peu représentatif de l’activité.

Tu trouves chez Nielsen pas mal de choses :
- Le temps effectif de jeu est bien plus conséquent sur mobile
- L’activité d’achat est elle aussi bien plus importante sur mobile
- Quasiment tous les joueurs sur plateforme fixe ont un usage mobile ce qui n’est pas le cas dans l’autre sens.
- Le temps consacré au achat se focalise sur les usages mobiles.
- L’explosion du temps consacré au jeu et de sa dimension addictive a commencé quand Fornite a été porté sur plateforme mobile.
- Le principal moteur de la monétisation Free2Play passe par cet dimension d’addiction et de disponibilité permanente (Ce n’est pas pour rien que le free2play est majoritairement un modèle rentable en usage mobile)

Le moment privilégié d’acte d’achat est lors des usages mobiles plus que fixe et on arrive à cette estimation oscillant entre 50% et 60% des transactions sur plateforme mobile (proportion qui ne cesse de croitre)

Voilà je t’ai donné des éléments pour nourrir ta réflexion, tu les prends en considérations ou pas, aucun souci 😉😎🖖

avatar en chanson | 

Les éditeurs devraient se solidariser à Epic. Demain ce sera un app store fermé pour le Mac. Et la on verra les fan boys désenchanter.

avatar marenostrum | 

y aura pas de solidarité. chacun voit son propre intérêt. et puis la plupart proposent des apps inutiles que personne va acheter en dehors de App Store. même sur App Store n'ont pas d'avenir.

pour ça que Apple (pour le moment) impose sa loi que pour les appareils mobiles et ne fait pas la même politique (fermeture et Store unique) pour les ordinateurs. c'est pas les mêmes éditeurs.

mais ils vont le faire aussi pour le mac, dès qu'ils seront prêts, que les petits éditeurs de merde des app mobiles remplissent le Store de macOS. pour ça leur fameux outil de conversion.

en tout cas Apple vise le grand public depuis quelques temps et pas les pros.

avatar Salapeche | 

Ahlala les fanboys :)

avatar Orus | 

Ce que ne comprennent pas certains ici, c'est que l'abus c'est de ne pas avoir plusieurs stores, uniquement celui d'Apple, ce qui est une position monopolistique anti-concurrentielle. Pour moi Apple vit déjà à une autre époque, les temps changent, les consommateurs changent, les fanboys historique d'Apple vieillissent, Apple vieillit.

avatar cnewton | 

@Orus

Mais ça changerait quoi ?

Les prix publics seront les mêmes quelque soit le ou les stores. C’est juste une question de commission !
Le business des apps n’a rien à voir avoir le négoce de produits manufacturés physiques.

avatar marenostrum | 

pour toi en tant que utilisateur, le prix d'achat d'un app sera plus bas de 30 % au moins. ce que Apple prend, le développeur l'augmente dans le prix.

pour le développeur il ne va pas payer les 30% pour quelque chose qui peut l'assurer tout seul. il l'a le double, son site ou il vend pour tous ce qui n'est pas iOS et App Store par obligation qui double ces dépenses. bref il va économiser, dépenser moins, ou gagner plus.

le seul perdant est Apple, pour ça qu'ils veulent pas l'ouverture de leur système iOS, sous prétexte de plus de sécurité pour l'utilisateur.

par contre ceux qui sont contre l'ouverture, la liberté de télécharger n'importe où, je les comprends pas. j'ai une idée quand même. c'est le paysan d'antan, qui accepterait de payer un tiers de sa production à l'aristocrate de sa contrée, parce que lui le protégeait des envahisseurs possibles et imaginables.

avatar cnewton | 

@marenostrum

Le prix public ne baissera pas !

Quand les restaurateurs ont chialé pour la baisse de la TVA, est-ce que le prix du café a baissé ?

Ma sœur tenait un restaurant et le premier truc qu’elle m’a dit : je vais faire plus de marge !

avatar marenostrum | 

c'est pas pareil, on parle de produit électronique (virtuel) que tu peux copier à l'infini un seul fichier. c'est pas le cas d'un produit physique. et le prix haut empêche beaucoup d'en vendre plus ou pas du tout. tu ne peux augmenter le prix à ta guise. ça dépend de beaucoup de facteurs autres ta volonté.

pourquoi Apple produit en Chine à ton avis ? pour ne pas monter le prix de son produit. produire chez eux aux USA il couterait beaucoup plus cher et Apple vendrait beaucoup moins d'appareils. le prix et le facteur le plus important d'une vente.

avatar cnewton | 

@marenostrum

Imaginons qu’Apple autorise les stores alternatifs :
Epic crée un store alternatif et vend ses produits.
Pourquoi Epic baisserait son prix public car ils seront les SEULS à vendre LEURS produits sur LEUR store alternatif !

avatar marenostrum | 

ce qu'il faut juste de rendre possible la distribution de n'importe où, (site, boutique ou store ce n'est pas notre problème de utilisateurs. on s'en fout de ça). utilise toi un ordinateur ? de faire la même chose sur un iPhone, parce que il est pareil que l'ordinateur pour beaucoup de gens.

avatar cnewton | 

@marenostrum

Je vais te raconter la petite fable du patron de bar :

EpicDrinks le célèbre fabricant de la boisson FortniteVine et son non moins célèbre supplement la paille FortniteStraw (vendue en déclinaisons de 3 longueurs, 3 diamètres et 36 couleurs, à l’unité ou en pack de 6) se rend compte qu’il écoule beaucoup de son breuvage et de sa paille dans un bar à la mode l’iOSBar qui est installé dans un spot d’enfer.

EpicDrinks se dit que c’est trop con de laisser une part du bénéfice des ventes à iOSBar et que cela serait plus lucratif d’installer un point de vente directement chez iOSBar.

EpicDrinks fut très étonné de se faire mettre à la porte avec un coup de pied au cul par le propriétaire d’iOSBar…

EpicDrinks se dit alors qu’il faudrait aller pleurnicher à la mairie pour avoir l’autorisation d’ouvrir son propre bar et comme EpicDrinks ne veut surtout pas ce faire chier à gérer tous les accotés, qu’il est de son droit de forcer iOSBar à accueillir ses clients pour qu’ils profitent du spot.

La mésaventure d’EpicDrinks ayant fait les gros titres, beaucoup ne comprennent toujours pas pourquoi le propriétaire d’iOSBar ne soit pas content…

avatar marenostrum | 

c'est pas Epic le problème pour nous mais Apple qui ferme exprès nos appareils. tu ouvres l'app Musique, ou Livres, et tu vois direct qu'ils te poussent vers l'abonnement, t'as qu'un onglet pour ta musique, un petit coin d'interface, tous les autres t'envoient vers leur boutique. et ça c'est pas normal, dans ton appareil. on doit avoir un réglage pour couper tout liaison commerciale de l'appareil. ou qu'ils ouvrent tout, qu'ils jouent le jeux, qu'ils permettent tout. mais pas regarder que leur finances.

avatar cnewton | 

@marenostrum

Si l’App Musique ne te plaît pas utilise en une autre 🤷🏻‍♂️

Pour ma part, je choisi Apple justement pour ces services (abo, partage familial, iCloud…)

Je ne comprends pas ce qui te pousse à acheter Apple si tu n’aimes pas leur mode de fonctionnement ???

Si tu veux des écosystèmes plus ouverts y a l’écosystème Android sur mobile ou Windows sur ordi !

Toutes les apps/fonctionnalités majeures sont disponibles dans tous les écosystèmes.

avatar Brice21 | 

@Orus

"Ce que ne comprennent pas certains ici, c'est que l'abus c'est de ne pas avoir plusieurs stores, uniquement celui d'Apple, ce qui est une position monopolistique anti-concurrentielle. "

Comme Sony, Microsoft, Nintendo : https://arstechnica.com/gaming/2020/08/as-epic-attacks-apple-and-google-it-ignores-the-same-problems-on-consoles/

avatar marenostrum | 

tu peux acheter des jeux physiques (CD, DVD) dans n'importe quel store et même en occasion, soldes, etc, pour les autres boitiers. chose qu'on peut pas le faire dans un appareil iOS.

et puis c'est pas le même truc, un appareil informatique est un outil de travail avant tout, beaucoup plus universel qu'un simple boitier de jeux. par conséquent ça te prive de beaucoup de développeurs (surtout du secteur professionnel) que tout simplement veulent pas distribuer par App Store, mais de leur Store. pour ça ils s'occupent du tout de leurs clientèle qui utilise des appareils mobiles de Apple. ça on le voit sur Android aussi.

avatar Brice21 | 

@marenostrum

"tu peux acheter des jeux physiques"

Oui mais Epic vend des achats in-app et les magasins ne vont pas vendre un jeu ... gratuit.

avatar Brice21 | 

@marenostrum

"ça te prive de beaucoup de développeurs (surtout du secteur professionnel) que tout simplement veulent pas distribuer par App Store, mais de leur Store"

Tu veux dire exactement comme Adobe Creative Cloud, Microsoft 365 et Setapp?

Ils vendent leur abonnements sur le web puis exploitent les infrastructures de distribution digitale d’Apple gratuitement pour permettre à leur clients de télécharger leurs applications et nombreux updates sur iOS.

Tu as aussi d’innombrables apps qui vendent leur app sur leur site propre, qui fonctionnent avec une autre app « gratuite » (cad qu’Apple ne touche pas un balle) sur iOS. Ex: Coda (Panic), Teem (WeWork), etc.

avatar webHAL1 | 

@Brice21

En quoi exactement est-ce le problème du développeur A, vendant son application, que le développeur B propose son application totalement différente gratuitement ?

Vous êtes en train de nous dire que, puisqu'Apple ne se fait pas d'argent avec l'application du développeur B, il est normal qu'elle prélève une commission importante chez le développeur A ?

On ne doit pas avoir la même définition de ce qui est "normal"... o_O'

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"On ne doit pas avoir la même définition de ce qui est "normal"... o_O'"

Il faudra un jour que tu présentes ta vision personnelle de la normalité :-)

Ce que notre camarade semble vouloir dire c’est que le store est un écosystème dont l’attractivité dépend de toutes les parties prenantes et que les nombreuses offre gratuite qui impliquent des chargent non négligeables sont aussi financées par les offres payantes.

Strictement rien d’anormal à cela si on sort d’une vision dogmatique où le vendeur d’une offre payante serait outré de financer en partie une offre gratuite qui participe à l’attractivité du lieu où il commercialise son offre.

La réussite prodigieuse du modèle de l’app store, qui était loin d’être évidente, provient aussi de la grande variété des formes d’offres et des politiques des acteurs.

Et oui les 30% permettent de financer aussi cette diversité dont tous les acteurs profitent.

Désolé mais tu as vraiment une mentalité de boutiquier quand tu parles de business avec des vues très courte et gagne petit sur ce qui est normal ou pas.

La plus grande part des réalités des business à notre époque est en fait pour toi anormal car ne correspondant pas à ce qu’est dont paradigme du commerce.

A te lire j’ai souvent l’impression d’être face au patron du « vieille Elbeuf » incapable de comprendre la révolution des grands magasins dans « au bonheur des dames » : un mindset obsolète.

avatar fifounet | 

@YetOneOtherGit

"Il faudra un jour que tu présentes ta vision personnelle de la normalité :-)"

Je penses que tu es rentré , par expérience , dans la phase finale avec webHAL1.
L’arrêt de tout dialogue.

Dès qu’on s’oppose à ces idées arrêtées avec un minimum d’arguments qu’il n’arrive plus à contrecarrer il finit par se murer dans un silence assourdissant , espérant par là même ne plus avoir d’oppositions à ses commentaires

Donc ne t’attends plus à une réponse directe de sa part
Tout au plus il te répondra par ricochet en rebondissant sur un commentaire de quelqu’un d’autre. 🤪😎

Bon ou alors il m’a me faire mentir 😇

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Il faudra un jour que tu présentes ta vision personnelle de la normalité :-)"

Ne pose pas de question lorsque tu préfères en ignorer la réponse. Et tu préfères en ignorer la réponse, crois-moi.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Et tu préfères en ignorer la réponse, crois-moi."

Ma part masochiste a le droit de vivre, non ?

😂

avatar Brice21 | 

@webHAL1

"Vous êtes en train de nous dire que, puisqu'Apple ne se fait pas d'argent avec l'application du développeur B, il est normal qu'elle prélève une commission importante chez le développeur A ?"

Non je n’ai jamais dit ça. Cite moi si je me trompe.

Je relève des faits, j’explique des mécanismes, je corrige des erreurs, je relativise des proportions, je donne des exemples, parfois je raisonne par l’absurde...

Après chacun en tire ses propres conclusions.

avatar Krysten2001 | 

@Orus

C’est normal c’est SON système 🙄🙄🙄

avatar marenostrum | 

sur Mac ce n'est pas leur système ?

avatar iDidier | 

Qu’Apple bloque définitivement les comptes de ces développeurs. Ils ont signés avec Apple et ont donc acceptés les règles. Maintenant, ils voudraient ne plus payés ces 30% (la 1ère) année puis 15% et faire payer leurs clients directement.
Apple leur fournit tous les outils pour le développement des apps, leurs serveurs,… Il est donc tout à fait normal qu’Apple se fasse rémunérer (frais de r&d, personnel, serveurs,…)
Il serait bon qu’Apple exige que toutes les apps contiennent toutes les achats in-apps comme ça on ne devrait plus payer pour avoir toutes ces options et ça réglerait les « problèmes ». Mais ça, ces développeurs le refuseront à coups sûrs, préférant pomper l’argent de leurs clients même pour des options basiques …

avatar persi | 

Désolé mais tu dis n'importe quoi.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR