Commission de 30% : pour Facebook, Apple profite de la pandémie

Mickaël Bazoge |

Après Epic, au tour de Facebook de taper sur le clou de la commission de 30% d'Apple. Le constructeur a refusé de lever l'obligation d'utiliser le système de paiement de l'App Store — celui qui lui permet de toucher 30% sur les transactions — pour une opération de soutien aux petites entreprises organisée par Facebook dans 20 pays. Le réseau social propose à ses utilisateurs d'acheter par exemple des cours de yoga ou des séminaires diffusés en streaming par des professionnels indépendants ou de petites sociétés.

Ce contenu vendu via Facebook donne habituellement droit à une commission pour le réseau social, qui a décidé de la laisser aux entreprises participantes jusqu'à l'année prochaine. Un moyen de les aider à rebondir en cette période de crise sanitaire et économique. Mais Apple a refusé d'abandonner sa commission, tandis que Google a accepté que Facebook intègre son service de paiement (le moteur de recherche prélève normalement 30% sur les achats intégrés).

Les revenus tirés des contenus vendus depuis la version web de Facebook ou depuis l'app Android, via Facebook Pay, iront à 100% dans la poche des créateurs. Depuis l'app iOS, Facebook explique noir sur blanc qu'Apple prélève 30% sur l'achat intégré.

« Nous sommes passés par nos canaux habituels pour suggérer [à Apple] de renoncer à leur commission ou de nous laisser utiliser Facebook Pay, un des deux, et ils ont refusé », déplore Fidji Simo, qui dirige l'application Facebook. Par conséquent, tous les cours et séminaires virtuels qui seront vendus via l'app Facebook sur iOS se verront ponctionnés de 30% par Apple, qui renforce ici son image d'ogre avide et sourd aux difficultés des petites entreprises et des indépendants alors que le coronavirus n'a en rien entamé son bilan financier, bien au contraire.

Gardons toutefois en tête que Facebook n'est pas un ange non plus. Mais voir le réseau social se refaire du capital sympathie sur le dos d’Apple a quelque chose de croquignolet... Cette histoire rappelle les déboires d'Airbnb et de ClassPass qui, pour s'en sortir et aider eux aussi des indépendants et des PME pendant la pandémie, ont commencé à vendre des cours et des entraînements via leurs apps (lire : Apple s'accroche à sa commission de 30% pour Airbnb et ClassPass). Pendant son audition au congrès US, Tim Cook a déclaré vouloir travailler avec les personnes qui ont dû transférer une activité physique vers le monde virtuel en raison de l'épidémie.

Il serait sans doute bon qu'Apple communique un peu sérieusement sur le sujet, ne serait-ce que pour expliquer sa position. Les arguments de businessmen avancés jusqu'à présent sont inaudibles aussi bien par les joueurs de Fortnite que par les petites entreprises qui tentent de s'en sortir dans un contexte très difficile.

avatar Rodri31 | 

Facebook qui joue les gentils. On aura tout vu ! Perso je préfère passer par Apple que Facebook Pay. 😂

avatar zspy59 | 

@Rodri31

👍

avatar Adodane | 

@Rodri31

Ce n’est pas le sujet ici, merci 💁‍♀️

avatar Rodri31 | 

@Adodane

« Nous sommes passés par nos canaux habituels pour suggérer [à Apple] de renoncer à leur commission ou de nous laisser utiliser Facebook Pay, un des deux, et ils ont refusé »

Faut lire (et être aimable ça mange pas de pain). :)

avatar Adodane | 

@Rodri31

Le sujet ici c’est la commission d’Apple et non une histoire de moyen de payement.
Et puis je suis aimable, j’ai dit merci 💁‍♀️😅

avatar Sindanárië | 

@Adodane

En effet 🙂

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Adorante "Le sujet ici c’est..."
Faux.
Dans un article, il y a rarement un sujet unique mais une multitude d'informations qui se complètent se contredisent. C'est la manière de relier ces informations qui lui donne une intelligibilité. Ce "relié", c'est l'intelligence qui transforme l'information en connaissance. La manière de relier les informations pour les com-prendre, c'est à dire les manger, les faire partie intégrante de nous même est unique à chacun d'entre nous.
En conclusion
Merci à @Rodri31 de nous éclairer de sa "singularité"
En effet le véritable enjeu et gain pour Facebook (le véritable sujet ?) dans cette affaire, ce n'est aucunement une affaire d'humanitaire et de générosité/égoïsme, mais de faire utiliser son service de paiement.

avatar bibi81 | 

En effet le véritable enjeu et gain pour Samsung

Mais que vient faire Samsung ici !!!

Et Facebook a demandé à Apple de renoncer à sa com ou de laisser Facebook mettre Facebook pay. Donc non ce n'est pas un moyen pour Facebook de pousser sa solution puisqu'il demande à Apple de renoncer à sa com en premier lieu. Apple ayant refusé les deux propositions.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Exact... @ bibi81
Beau Lapsus :-(
Je viens de corriger ma faute d'inattention.
(je maintiens ce que j'ai écris avec la correction)

avatar Adodane | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

En proposant leur moyen de payement, Facebook enlève juste l’excuse pour Apple que la plateforme de payement a un coût.
Mais ça fallait le comprendre 💁‍♀️

avatar bonnepoire | 

@ Adodane
Le sujet c’est aussi que Facebook crée un moyen de paiement pour passer à travers les règles du store. Facebook est un ogre bien plus avide que Apple.

avatar Adodane | 

@bonnepoire

Cela fait bientôt un an que Facebook pay existe et c’est utiliser sur le site.

avatar MarcMame | 

@bonnepoire

"Facebook est un ogre bien plus avide que Apple. "

Le modèle économique n’étant absolument pas comparable, ça se discute...

avatar Sindanárië | 

(💭... paranoïa...)

avatar frankm | 

@Rodri31

Oui. J’allais dire qu’elle est bonne celle là ! Les donneurs de leçons

avatar h-de-pierre | 

@Rodri31

+1

avatar f3nr1l | 

Dans mon ancien quartier, il y avait un gros chien qui faisait peur à tous les autres. Quand il passait dans la rue, même derrière leur barrière, personne n’osait aboyer.

Un jour, le molosse se battit avec un autre, ou se fit heurter par un véhicule, quoi qu’il en soit, il s’en sortit avec une forte claudication qui l’handicapa plusieurs semaines.

Vous devinez sans doute se qui se passa. Tous les petits roquets s’en donnèrent à coeur joie, du caniche au chihuahua. A croire que tout ce petit monde qui fermait sa gueule (pour une fois, ce n’est pas péjoratif, les clebs ONT une gueule) se sentit tout à coup une âme de doberman.

Ce bon viel american staff serra les dents (c’est le cas de le dire) et... guérit. Du coup ses promenades redevinrent absolument silencieuses.

La morale de cette fable, c’est peut importe que vous soyez bon ou mauvais, si jamais vous avez des ennuis, tout le monde ou presque viendra à la curée. Pour revenir se prosterner devant vous si vous vous en remettez.

avatar UraniumB | 

@f3nr1l

Ça c’est beau 👍

avatar romainB84 | 

@f3nr1l

Ou alors faut taper suffisamment fort pour que le moloss ne se relève pas 😅. Mais tu as raison... il ne faut pas se louper par contre... parce qu’au réveil... ça va piquer sinon 😂

avatar Lax | 

@f3nr1l

J’adore 👏

avatar Sindanárië | 

@f3nr1l

👍🏽

Bon.

T’as pas une histoire avec des girafes maintenant ? 😬

avatar pagaupa | 

@f3nr1l

Jamais je ne me prosternerai devant Apple... 😜

avatar fabricepsb71 | 

@pagaupa

Acheter un produit Apple c’est déjà se prostener

avatar Bigdidou | 

@f3nr1l

“Quand il passait dans la rue, même derrière leur barrière, personne n’osait aboyer.”

Remarque, c’est quelque chose que j’ose globalement assez peu.

avatar zspy59 | 

Toute cette histoire est une affaire de gros sous, que ce soit facebook, Spotify ou Apple, ils tirent sur la ficelle pour augmenter leur profit en prenant les utilisateurs en otage. Il n’y a personne à défendre.
Si Apple baisse sa commission, les autres vont faire en sorte de baisser leur prix en disant, vous voyez, c’est la faute d’Apple si c’était plus cher avant, et petit à petit ils vont augmenter les tarifs pour grignoter la part d’Apple et Google. Que ce soit d’un côté ou d’un autre l’utilisateur sera ni perdant, ni gagnant, je suis donc neutre sur cette affaire.

avatar Dev | 

@zspy59

Les petits développeurs seront gagnant 🤤

avatar Nesus | 

@Dev

Comment vous pouvez écrire ça ? Qui sera gagnant quand tout le monde pourra créer son store ? Comment le petit développeur se fera connaître ? Parce qu’Apple met en avant ce qui lui plait et ceux qui paient, mais les autres ? Ils mettront en avant leurs jeux, leurs licences et ceux qui paieront. Et comme ça sera de la concurrence à leur jeu faudra rentabiliser la mise en avant, autant dire que ça sera très cher.
Qu’est-ce qu’il va se passer ? Les gros vont faire leurs store avec des droits d’entrée très important et/ou de commission identique avec aucune mise en avant possible. Il faudra donc revenir à la mise à disposition gratuite pour espérer faire quelques téléchargements qui ne seront pas des ventes. Et l’effort au lieu de le faire sur 1 store, il faudra le faire sur des dizaines, donc du temps supplémentaire pour arriver à moins de ventes. C’est sûr, les petits seront très gagnants.

Seuls ceux qui ne respectent pas les règles de l’AppStore seront gagnants et ceux qui le font, ne sont pas petits.

avatar jean_claude_duss | 

@Nesus

Apple ne mets pas grand chose en avant, et pour sortir en premier dans les classements sur l’app store il faut payer aussi. Si t’es pas un gros Apple ne fait rien pour toi. Un petit dev à 0 visibilité sur l’app store et c’est à lui de faire 100% du taf de visibilité

avatar sowe | 

@jean_claude_duss

Je suis un petit dev et j’ai été mis en avant sur l’App Store, gratuitement, donc 🤷‍♂️.

avatar Nesus | 

@jean_claude_duss

Alors je suis désolé pour vous, mais j’ai plusieurs amis qui ont été mis en avant par Apple et ça a profité à leur apps (genre 1bouton).
Il y a des apps mise en avant tous les jours, vous savez c’est ces cartes qui s’affichent quand vous ouvrez l’app. Il y en a qui paie pour y être et d’autres qui sont mis en avant gratuitement, simplement parce que l’équipe de validation à apprécié l’app.
De même que tous les ans, il y a les Apple awards.
Genre Monument Valley, c’est un petit studio et c’est Apple qui a fait son succès.

avatar pat3 | 

@Nesus

Voilà. Enfin un raisonnement correct à propos des « petits » développeurs.

avatar themasck | 

#Nesus
comme pour la musique qui passe par des réseaux alternatifs , tant que se réseaux existent

avatar Nesus | 

@themasck

Oui et d’ailleurs les artistes se plaignent du fait que Spotify ne le rémunère pas correctement. Ce qui est logique, puisque une grosse partie des utilisateurs écoutent gratuitement.
Mais comme il est le premier réseau, ils ne peuvent pas faire autrement.
La multiplication des réseaux n’apportera que cela. Tout comme dans la musique les gros majores sans sortiront tranquillement et les petits labels survivront très difficilement.

Au passage, la réponse de Spotify est immonde, disant aux artistes : vous n’avez qu’à produire plus.

Qu’on discute les 30% la première années puis 15%, je peux le comprendre. Honnêtement Apple pourrait largement faire un effort parce que le volume compense largement les frais fixes.
Qu’on veuille la prolifération de store pour aider le consommateur, je l’entends, il y a des cas où il sera gagnant.
Par contre qu’on vienne m’expliquer que c’est pour aider le petit développeur et là je ne suis absolument plus d’accord.

avatar YetOneOtherGit | 

@Nesus

"Qu’on veuille la prolifération de store pour aider le consommateur, je l’entends, il y a des cas où il sera gagnant.
Par contre qu’on vienne m’expliquer que c’est pour aider le petit développeur et là je ne suis absolument plus d’accord."

Dans les deux cas d’un point de vue financier les perspectives de gains sont très questionable.

Le seul progrès potentiel c’est la libération face aux dogmes d’Apple permettant à des offres actuellement impossible d’exister.

avatar Nesus | 

@YetOneOtherGit

Qu’est-ce que le progrès potentiel ?

Il faut honnêtement avouer que l’Apple store fonctionne très bien. Il n’est pas parfait, mais il permet à beaucoup d’avoir un revenu.
Il n’est pas parfait, il a beaucoup participé à la dévalorisation du prix des applications, mais il a aussi démocratisé l’achat massif d’application.
Il s’améliorera, c’est une évidence, plus il est utilisé plus il sera contesté et affiné. Apple avance, lentement mais sûrement.
Tout mettre par terre pour du mieux, c’est rarement un bonne idée et là ce sera très clairement pas le cas.
Apple va délaisser une partie parce qu’elle aura perdue un élément générateur de revenus et les autres se battront pour avoir la plus grosse part de marché et vendre de la pub et des placements pour les développeurs.
Au passage, la sécurité sera forcément affaibli et la qualité également.
Tout ça pour que 3 gars puissent jouer à d’autres jeux sur iPhone et avoir une expérience de jeu minable et que des grands groupes puissent ne plus partager avec Apple.

avatar YetOneOtherGit | 

@Nesus

"Qu’est-ce que le progrès potentiel ? "

Je ne suis pas particulièrement emballé, à titre personnel, par l’ouverture de store alternatives même si je comprends les motivation politiques, philosophiques et morales de certains des défenseurs de cette idée.

j’essaye juste de faire la part des choses :
- Sur les éventuelles bénéfices financiers pour le client final je penses que beaucoup se bercent d’illusions en comparant le modèle de commission des store avec celui de la grande distribution.
- Sur les éventuelles bénéfices pour les acteurs moyens et petits du marché, je le sentiment que nous sommes un peu d’en l’utopie même si j’ai relativement peu d’éléments objectifs irréfutables pour étayer ce point de vue.

Ne reste donc comme certain le gain de liberté sur le types d’offres aujourd’hui interdite par Apple comme éventuelles gain et se mon point de vue c’est un gain qui ne touchera qu’un microscope.

Bref au final les seuls gagnants éventuelles sur les aspects financiers sont les majors cédant des dizaines de millions de dollars à Apple qui d’ailleurs cherchent bien plus à casser le traitement égalitaire en obtenant des taux de commission dégressive en fonction du niveau d’activité qu’une explosion du modèle.

avatar cnewton | 

@YetOneOtherGit

100% d’accord avec toi !

avatar pehache | 

@Nesus "Comment le petit développeur se fera connaître ?"

Et comment se faisait-il connaître avant l’apparition de tous ces stores fermés et propriétaires ? Comme si avant IOS le marché logiciel n’existait pas, sans déconner...

avatar YetOneOtherGit | 

@pehache

"Et comment se faisait-il connaître avant l’apparition de tous ces stores fermés et propriétaires ?"

Tu as un comparatif de l’économie pour les petit acteur avant l’apparition du modèle de store avec commission et après ?

La situation était très très loin d’être un eldorado aussi bien en terme d’accès au marché que de proportion du prix public revenant au dev.

Et sur des modèles de vente directe c’était aussi très loin d’être une panacée.

Qu’on questionne la situation : aucun souci, mais essayons d’éviter les arguments spécieux niants les réalités des marchés 😉

Comme toujours la situation n’est pas manichéenne :
- Il y a du très bon dans ce système
- Il y a du très discutable dans ce modèle

Et il en est de même pour une éventuelle ouverture, il y aura des gains et des pertes pour tous les acteurs de la chaîne.

Et personne ne peut prédire ce que serait à moyen terme les conséquences d’un changement profond des règles du jeu.

avatar Nesus | 

@pehache

Vous avez raison, le marché n’a absolument pas progressé grâce à ces stores. D’ailleurs l’ensemble des développeurs ont embrassé ce système et fait son succès, pour faire plaisir à Apple, Sony, Microsoft, Google...

Sans déconner avant de répondre une ineptie, il faut réfléchir deux secondes.

avatar YetOneOtherGit | 

@Nesus

A croire qu’ils n’ont aucune idée de ce qu’était l’état du business précédemment. 😳🙄

avatar YetOneOtherGit | 

@zspy59

"Si Apple baisse sa commission, les autres vont faire en sorte de baisser leur prix en disant, vous voyez, c’est la faute d’Apple si c’était plus cher avant, et petit à petit ils vont augmenter les tarifs pour grignoter la part d’Apple et Google. Que ce soit d’un côté ou d’un autre l’utilisateur sera ni perdant, ni gagnant, je suis donc neutre sur cette affaire."

👍C’est une évidence que beaucoup de naïfs ne veulent pas voir

avatar marenostrum | 

déjà la plupart n'arrivent pas vendre à 1€ l'app. comment ils peuvent vendre en augmentant les prix ? qui va acheter ?

avatar bibi81 | 

déjà la plupart n'arrivent pas vendre à 1€ l'app. comment ils peuvent vendre en augmentant les prix ? qui va acheter ?

Oui c'est complètement ridicule comme raisonnement. Les éditeurs n'ont pas besoin d'attendre qu'Apple baisse sa commission pour augmenter les prix. Si leur objectif final c'est d'augmenter les prix ils peuvent déjà le faire.

avatar allphi | 

C’est l’hôpital qui se fou de la charité !

avatar 8enoit | 

Heureusement pour FB que le ridicule ne tue pas : tous les GAFA profitent de la pandémie. Et Epic aussi.

Quant à Zuckerberg lui-même, c’est vraiment un personnage médiocre.

avatar marenostrum | 

déjà le TVA (20%) ça parait à beaucoup de commerçants (même à Apple) comme du vol par l'Etat. imagine 30 %. la vie c'est de l'arithmétique disait un personnage à sa femme dans une pièce de théâtre.

avatar UraniumB | 

@marenostrum

Nous vivons dans une simulation.

avatar romainB84 | 

@UraniumB

avatar Krysten2001 | 

@marenostrum

Sauf que le commerçant n’a rien en retour alors qu’avec Apple oui

Pages

CONNEXION UTILISATEUR