Boutique d'apps : Microsoft prend le contre-pied total d'Apple

Mickaël Bazoge |

Pour sa propre boutique d'applications, Microsoft a décidé de prendre l'exact contre-pied d'Apple et, dans une moindre mesure, de Google. Dans une série de grands principes, l'éditeur s'engage ainsi à autoriser sur le Microsoft Store les systèmes de paiement alternatifs pour les achats intégrés, ainsi que les magasins concurrents sur Windows 10. Google a récemment annoncé un tour de vis sur les achats intégrés dans le Play Store, tout en voulant faciliter la vie des boutiques tierces.

Microsoft n'a pas l'intention de favoriser ses applications au détriment des apps tierces, l'entreprise laisse aux développeurs le choix de ce qu'ils veulent vendre ou pas dans leurs logiciels, et elle ne fermera la porte de sa boutique à aucun développeur pour peu qu'il respecte des standards « objectifs » de sécurité, de confidentialité, de qualité, de contenu. Le groupe facturera des frais « raisonnables » qui reflètent l'état de la concurrence avec les autres boutiques. Les développeurs pourront communiquer directement avec les utilisateurs de leurs apps pour des raisons commerciales « légitimes ».

Ces principes sont inspirés de ceux de la Coalition for App Fairness, un groupe de développeurs qui conteste les pratiques de l'App Store (lire : App Store : Apple célèbre son modèle face à une nouvelle coalition d'éditeurs). Cet engagement de Microsoft s'inscrit dans un contexte bien particulier : la chambre des représentants US a confirmé qu'Apple abusait de son monopole sur l'App Store, tandis que l'enquête de la Commission européenne suit son cours.

Microsoft ne fait pas non plus partie des quatre grandes entreprises passées au crible du législateur américain (outre Apple, Google, Facebook et Amazon sont aussi accusés d'abus de position dominante). Windows 10 est « une plateforme ouverte », écrit Rima Alaily, vice-présidente juridique du groupe, et les développeurs ont toujours eu la possibilité d'y distribuer leurs logiciels de la manière qu'ils voulaient, en solo ou via une boutique comme Steam, l'Epic Games Store ou d'autres.

Le Microsoft Store est une chose, mais le magasin de la Xbox — également opéré par l'éditeur — en est une autre, et les règles pour l'un ne s'appliquent pas à l'autre. Rima Alaily explique que les consoles de jeux vidéo sont des « appareils spécialisés optimisés pour un usage particulier ». Le modèle économique pour ce segment de marché est « très différent » de l'écosystème des PC et des smartphones, selon elle.

Microsoft reprend l'argument de Tim Sweeney, fondateur et patron d'Epic Games, qui estime légitimes les jardins fermés des Xbox et PlayStation, ainsi que les commissions prélevées par les deux constructeurs. « Microsoft investit considérablement dans le développement du matériel pour sa console de jeux, et la vend à un prix inférieur ou avec une marge très faible pour créer un marché qui profite aux développeurs ». La différence de modèle est jugée « fondamentale », c'est pourquoi les règles pour le Microsoft Store ne se destinent pas au Xbox Store.

avatar DrStrange | 

Du miel pour attirer les mouches quoi !

avatar raoolito | 

@DrStrange

oui mais l’aigle ne chasse pas les mouches..
ok je >>>

avatar dodomu | 

@raoolito

Le lion ne s’associe pas avec le cafard !

avatar bhelden | 

@dodomu

On a notre gagnant ! 🏆

avatar ancampolo | 

@raoolito

Non non reste une autre une autre 💆🏻‍♂️🍿

avatar raoolito | 

« Microsoft investit considérablement dans le développement du matériel pour sa console de jeux, et la vend à un prix inférieur ou avec une marge très faible pour créer un marché qui profite aux développeurs »

alors attendez.
Si Apple vendait ses iphones moins cher, du ocup elle aurait le droit à sa commission? Mais.. et google, il vend quoi du coup? Parce que jusqu’à preuve du contraire on ne paye pas ou pas grandchose pour avoir android sur son smartphone non ?

avatar Ginger bread | 

@raoolito

Lol

avatar malcolmZ07 | 

tr"s bon argument, google paye quoi pour justifier les 30% suivant leur logique?
Très bon coup de poker pour microsoft aussi.

Je comprends pas trop bien l'argument de la vente à perte soit disant pour les consoles ? C'est eux qui fixe les prix et le coût de production diminue mécaniquement avec le temps, surtout qu'il produise la même console avec des déclinaisons sur une période de 5-7 ans.

Nintendo fait des bénéfices sur leur console à leur sortie, est-ce qu'il devrait diminuer leur prix aussi sur les 30% ?

avatar iPop | 

@raoolito

C’est du foutage de gueule complet. Et pour cause développer pour Mac ne doutait pas un rond hormis acheter le Mac. La politique de 99 euro, les tarifs app (0,70, etc...) ont été mis à la mode et introduit par Apple.
Microsoft a tout fait pour racheter l’AppStore, s’en approprier et mettre à sa sauce. Apparemment ils n’avait pas bien compris le truc.
2. Microsoft sermonne sur sa marge : c’est la première à vendre un clavier à des prix indécents, avec des marges de dingues (j’ai plus les chiffres)
Tout ça pour dire que tout ça cache quelque chose.

avatar Inconnu-Soldat | 

MacG reprend ici son titre à double mensonge disant que le congrès confirme le trop de pouvoir d’Apple dans son store :
1er mensonge ce n’est pas le Congrès mais une commission et seulement un rapport de cette commission ;
2nd mensonge ce rapport ne confirme rien car confirmer veut dire que ce pouvoir est déjà jugé comme trop important alors que par anticipation la justice dans l’affaire avec Epic a jugé le contraire.
Le titre honnête aurait dû être : une commission du congrès juge (estime) qu’Apple a trop de pouvoir etc.

avatar raoolito | 

@Inconnu-Soldat

Je crois avoir lu plus haut que ce n’est pas le congres mais la chambre des représentants. Exactement comme chez nous, ce n’est pas le parlement, mais l’assemblée nationale

Bre,f pas du tout la meme signification

avatar Cro_Arthur | 

Au vu du prix faible des Xbox Series et du nombre de rachats de studios, je comprends totalement que le store Xbox ne suivent pas les meme règles. MS a réaliser de grosse dépenses cette année, qui vont profiter aux dev mais surtout aux consommateurs Qui vont pouvoir accéder à un Xbox Gamepass ultra compétitif.

avatar ruru75020 | 

@Cro_Arthur

Il faut arrêter avec cette histoire de GamePass. J’ai été voir le catalogue et franchement c’est pas si ouf. Quelque jeux triple A et d’autres qui vont venir se rajouter au fur et à mesure c’est certain mais n’allez pas croire que ce prix de 9.99€ sera éternel avec cette promesse. Le modèle n’est toujours pas rentable pour Microsoft donc ça finira comme Netflix ou alors avec moins de « gros » jeux dessus dans le temps car ça ne serait pas tenable. Dans un cas c’est le développeur qui perd une fortune par jeu dans l’autre cas c’est Microsoft qui comble ce manque sur chaque jeu pour l’avoir sur le gamepass. Dans les deux cas le comptable ne sera pas d’accord.
Après d’avoir des studios propriétaires ça permet des libertés comme ce que fait Sony avec son PlayStation Now qui donne des gros jeux triple A de ses studio sur le service facilement. Mais ça a ses limites à mon sens. Nous verrons cela dit, l’avenir me fera peut être mentir mais j’ai l’impression qu’une fois de plus les gens s’emballent autour d’un service dont les promesses risquent de ne pas tenir le choc du marché.

avatar razerblade | 

@ruru75020

Il y a énormément de jeux qui passent inaperçu et qui sont joués uniquement car c’est sur le Game Pass. Donc tkt les développeurs sont bien contents.

avatar ruru75020 | 

@razerblade

Ah oui pour les jeux indé ça je suis complètement d’accord d’autant qu’on manque souvent de très belles expériences par manque de visibilité.
Mais est-ce que les gens qui se jettent sur le gamepass pensent aux jeux indé et surtout a des jeux de génération précédente dont même les gros blockbusters ont sûrement déjà été joué ? Je pense aux Halo par exemple. C’est super de l’avoir sur le gamepass. Mais les joueurs Xbox ont tous joué à ces jeux. Le seul qui va vraiment les intéresser c’est le prochain qui sera aussi sur le gamepass. Tu comprends ma logique ? Du coup je suis sceptique

avatar Cro_Arthur | 

@ruru75020

C’est une blague..? x) MS a 23 studios, soit une sortie d’un AAA tous les 6/8mois. Sois 2 / an. A 80€ le jeu next gen, cela fait 160€ / an pour uniquement 2 jeux / an. Et le GP revient à 120€/an. S’ajoute à cela la bibliothèque actuelle et tous les jeux EA qui arrivent également. Je ne vois pas comment on peut sciemment penser que c’est pas interessant.
Et également XCloud d’inclus... je ne comprends pas votre argumentation

avatar ruru75020 | 

@Cro_Arthur

Pour le xCoud j’abonde dans votre sens.
Pour les jeux AAA, ça revient à payer chaque année lesdits titres plein pot alors qu’ils seraient bradés quelques mois après leur sortie sur le store et en magasin. A cela devra s’ajouter les autres jeux auxquels les joueurs voudront aussi jouer mais qui ne seront pas sur le gamepass et là la facture commence à devenir salée tout de même. Mais encore une fois nous verrons je ne demande qu’à etre convaincu mais pour le moment j’ai pas eu la sensation que c’était si intéressant que ça

avatar Adodane | 

@ruru75020

C’est moins cher que Netflix et aussi sans engagement. Si les gens y trouvent leur compte pour occuper leur soirée, pourquoi pas.
Si c’était 30 ou 50 euros je dit pas, mais la c’est le prix d’un kebab.

avatar armandgz123 | 

@Cro_Arthur

Jamais les jeux seront à 80€, enfin si, sur le Store, mais ils seront dispo day one à 45€ en supermarché ou sur des sites de clés en ligne, et à 20/30€ au bout de 6 mois... faut arrêter

avatar fte | 

@ruru75020

"Il faut arrêter avec cette histoire de GamePass."

As-tu la moindre idée de la place de Microsoft sur le marché du jeu ? Renseignes-toi sur le nombre de studios de développement de jeux dont Microsoft est actionnaire majoritaire voire propriétaire. Il y en a plus de 20 (je ne sais pas le chiffre exact, ça augmente sans cesse).

avatar ruru75020 | 

@fte

Je suis renseigné et je maintiens c’est bien parti pour faire comme Netflix. Un prix qui augmente ou une qualité qui baisse. Mais bon l’histoire a beau se répéter sans cesse les gens ne voient que ce qu’ils veulent voir à mon sens.
Mais nous verrons. Qui vivra verra

avatar ruru75020 | 

@fte

Je suis renseigné et je maintiens c’est bien parti pour faire comme Netflix. Un prix qui augmente ou une qualité qui baisse. Mais bon l’histoire a beau se répéter sans cesse les gens ne voient que ce qu’ils veulent voir à mon sens.
Mais nous verrons. Qui vivra verra

avatar fte | 

@ruru75020

"Mais nous verrons."

C’est ça. L’avenir est une chose bien difficile à prévoir.

avatar iftwst | 

Quelle mauvaise foi !

avatar vincentn | 

« appareils spécialisés optimisés pour un usage particulier »

C’est pour ça que les consoles de jeux, qui ont la même architecture technique qu’un PC, ne servent qu’aux jeux vidéos et n’accueillent pas des applications de svod type netflix, Disney, etc. Ni des applications de streaming musical comme Spotify, etc. Ou de navigateur web… Sans compter YouTube, plex. Bien entendu, les
Xbox ne supportent pas non plus les claviers, souris ou webcam…

Oh ! Wait !

avatar reborn | 

@vincentn

Exactement !

avatar reborn | 

@vincentn

avatar Sgt. Pepper | 

Facile de faire le malin et des cadeaux quand son store ne pèse rien en PDM.

0% de Zéro cela fait toujours zéro...

On verra quand MS aura une PDM au niveau du Play Store.

Cela me rappelle le temps où MS payait fort cher les Devs pour porter leurs Apps son OS 💀

avatar Ginger bread | 

@Sgt. Pepper

Subjectivité à tous niveaux 👏

avatar reborn | 

@Sgt. Pepper

Niveau OS ils sont déja à 90% de PDM donc bon..

Et L’argent de windows rentre deja grâce à la vente liée et il y a surtout les abos office 365 quasi obligatoire en entreprise.

Il ne faut pas être de mauvaise fois Windows n’est plus une priorité pour microsoft depuis un moment..

avatar raoolito | 

@reborn

ben si au contraire, windows est meme la base vache à lait avec office.
sinon ils ne développeraient pas
Leur soucis, qui n’a d’ailleurs pas changé depuis 20 ans, c’est.. quel axe de développement ? hors windows et office, ou trouver des pépettes ? Xbox et le jeu, oui ca marche, mais là encore ce ne sont pas forcement de sublimes marges (qui couvriraient confortablement le hardware/software derriere meme s’il est partagé avec windows)
il y a aussi tout le reste en hard ou en soft, des surfaces à Azure/github/cloud etc..

La réalité c’est que microsoft cherche son iphone, son truc qui fera decoller les ventes. Et là.. ben non , pas encore

avatar reborn | 

@raoolito

C’est pas le cloud la nouvelle vache à lait ?

Ce que je voulais dire c’est que windows ils n’ont pas besoin de forcer pour le vendre..

avatar occam | 

@reborn

Chiffre d’affaires MSFT au dernier trimestre fiscal rapporté, en milliards d’USD :

— Productivity and Business Processes: 11.7
(Office ; Dynamics ; LinkedIn)
— Intelligent Cloud: 12.3
(Azure ; Enterprise Services)
— More Personal Computing: 13.2
(Windows ; Bing ; Xbox ; Surface)

Le fait est que chacune des trois grandes divisions de Microsoft comporte une part importante de cloud business et de services en ligne qui génèrent une proportion toujours croissante des revenus.

Une optique fixée sur des produits nominaux tels qu’Office manquerait de percevoir que leur mode de déploiement se déplace, et que les bénéfices ne sont plus générés là où on le croyait.

La grosse tortue MS fait sa mue sous la carapace.

avatar pat3 | 

@occam

"Chiffre d’affaires MSFT au dernier trimestre fiscal rapporté, en milliards d’USD :

— Productivity and Business Processes: 11.7
(Office ; Dynamics ; LinkedIn)
— Intelligent Cloud: 12.3
(Azure ; Enterprise Services)
— More Personal Computing: 13.2
(Windows ; Bing ; Xbox ; Surface)

Le fait est que chacune des trois grandes divisions de Microsoft comporte une part importante de cloud business et de services en ligne qui génèrent une proportion toujours croissante des revenus."

A lire ces chiffres, j’ai plutôt l’impression de regroupements faits pour masquer les véritables vaches à lait et donner l’impression de branches équilibrées. En clair, séparer Windows et Office pour ne pas montrer que ça reste le cash-flow principal et que le seul service rapportant de l’argent en dehors du duopole historique c’est Azure. Mais ce n’est que ma lecture subjective…

avatar fte | 

@raoolito

"La réalité c’est que microsoft cherche son iphone, son truc qui fera decoller les ventes. Et là.. ben non , pas encore"

Azure tres cher ami, Azure. Tu n’as visiblement pas bien regardé.

avatar occam | 

@fte

"Azure"

Plein carton.
C’est le genre d’infrastructure indispensable, quel que soit le terminal : iPhone, Android, ou leurs successeurs.

L’essentiel, pour la tortue, est d’être déjà là, à l’arrivée, tandis que le lièvre court encore.

avatar daxr1der | 

@raoolito

je m’inquiète pas pour Microsoft financièrement, ils cherchent pas à faire un produit dans l’objectif de faire un produit what the fu...

avatar daxr1der | 

@reborn

non la priorité pour Bibill c’est les futurs vaccins

avatar Lemon19 | 

@reborn

Pourtant W10 ne cesse de s’améliorer.
On devrait applaudir cette approche ouverte. Si c’était Apple qui le faisait tout le monde (ici) dirait bravo.

avatar BleuRooster | 

J’espère vraiment que Microsoft reviendra sur mobile un jour! Un troisième concurrent serait bon pour les consommateurs & un réel concurrent à Apple aussi (écosystème)

avatar weagt | 

@BleuRooster

Il y a beaucoup plus de chances que la vraie concurrence sur OS smartPhone vienne de Chine que de Microsoft qui s'est déjà cassée les dents sur ce marché...

avatar DrStax | 

@BleuRooster

Si on s’intéresse un temps soit peu à la concurrence et qu’on sort des préjuger , Microsoft et Android ont un reel écosystème qui fonctionne parfaitement grâce à l’appli native « Mon téléphone » de Windows.

avatar Adodane | 

@BleuRooster

Un OS mobile sans applications est voué à l’échec. Pourquoi Windows mobile n’a pas fonctionné ?
Les terminaux étaient bons ( Nokia htc Samsung ), ils commençaient à avoir une part de marché sympa ... mais pas de snapchat ni YouTube 💁‍♀️

avatar reborn | 

@BleuRooster

MS à payé les devs pour qu’ils développent pour W10 mobile.

Ça n’a pas marché. Même avec de l’argent les devs n’étaient pas intéréssé.

avatar Brice21 | 

@BleuRooster

Manifestement en 2020 Microsoft a loupé le lancement de son Smartphone révolutionnaire, Microsoft Duo ;)

avatar Lemon19 | 

@BleuRooster

👍🏻

avatar noooty | 

Microsoft prend le contre-pieds total d’Apple...
Normal: ils ont encore le souvenir de leur monopole total anéanti durement 🤪

avatar BleuRooster | 

@noooty

Ce qui arrivera à Apple un jours ou l’autre dans 1ans comme dans 10ans! Peut importe mais tout prétentieux qu’il sont rien n’est éternel(Nokia, BlackBerry) dans une moindre mesure Sony, Microsoft. qu’Apple pense au année 90! 🤑

avatar Maczard | 

@BleuRooster

Ouais ouais alors ça... ça fait 13 ans qu’on l’entend ... depuis le premier iPhone en fait .....

avatar BleuRooster | 

@Maczard

Sauf que maintenant Apple ne fait plus l’unanimité! Même dans sa propres communauté!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR