Des éditeurs de presse et Facebook accentuent la pression sur Apple

Mickaël Bazoge |

Malgré les signes d'ouverture de ces dernières semaines, comme la commission à 15%, plusieurs développeurs et éditeurs voudraient qu'Apple en fasse davantage pour rééquilibrer le marché des applications mobiles sur iOS. La pression se renforce un peu plus aujourd'hui avec le ralliement de Digital Content Next (DCN), un groupe d'éditeurs de presse, à la Coalition for App Fairness (CAF).

Le DCN compte dans ses rangs des grands noms comme le Financial Times et le New York Times, ainsi que des magazines, des diffuseurs TV, des sites web. Ensemble, ils pèsent 223 millions de visiteurs uniques et touchent la totalité des internautes américains. Quant à la CAF, il s'agit d'une coalition créée suite aux bisbilles entre Epic Games et Apple ; on y trouve le créateur de Fortnite, mais aussi Spotify, Deezer, le groupe Match (Tinder, Meetic), et d'autres regroupements de presse comme European Publishers Council et News Media Europe.

Le DCN déplore qu'Apple se pose en intermédiaire entre les titres de presse et leurs lecteurs, « pas uniquement financièrement via une "app taxe", mais aussi en créant des conditions qui s'imposent à ses clients, comme l'utilisation d'un système de paiement d'achats intégrés ». La CAF a édicté dix principes qui prennent tous le contre-pied des pratiques d'Apple (mais que Microsoft a embrassés).

Dans la foulée, Facebook en a rajouté une louche de son côté. Après la publication dans plusieurs quotidiens américains d'une diatribe enflammée contre Apple, le réseau social a indiqué qu'il s'engageait auprès d'Epic Games dans sa procédure judiciaire. Le procès est prévu pour le mois de mai prochain. « Facebook estime qu'il est critique pour la cour de comprendre les implications des pratiques injustes imposées par Apple sur les développeurs iOS ».

Le tout intervient à un moment charnière : la Commission européenne a en effet présenté hier deux textes importants visant à mieux protéger les internautes et à encadrer les grandes plateformes.

avatar Florent Morin | 

Facebook reproche à Apple son contrôle sur sa propre plateforme.

Alors que le réseau social ne se gêne pas pour aller piocher des informations sur les utilisateurs, même ceux non inscrits sur Facebook, via des pratiques aussi vomissables que leur fameux pixel qui traîne un peu partout sur les sites web.

avatar Paquito06 | 

@FloMo

"Facebook reproche à Apple son contrôle sur sa propre plateforme.

Alors que le réseau social ne se gêne pas pour aller piocher des informations sur les utilisateurs, même ceux non inscrits sur Facebook, via des pratiques aussi vomissables que leur fameux pixel qui traîne un peu partout sur les sites web."

Il n’y a aucun rapport entre le premier paragraphe et le second, ni l’article, pur bashing. Quant au second paragraphe, c’est le principe meme du tracking across platforms, que Google utilise depuis 20 ans. Ce n’est pas Google ou FB qui va planter les pixels sur les sites, mais bel et bien ces sites qui vont, par l’intermediaire d’agences marketing, implanter des pixels sur leurs sites et faire des server call sur Facebook, Google, Twitter, Linkedin etc. afin d’attirer du traffic et donc accroitre leurs ventes.

avatar iftwst | 

@Paquito06

Google a au moins pour lui de ne pas jouer les victimes comme Facebook dont les pratiques de bandits dépassent largement le succès économique d’Apple et la jalousie qui en découle.

avatar Paquito06 | 

@iftwst

“Google a au moins pour lui de ne pas jouer les victimes comme Facebook dont les pratiques de bandits dépassent largement le succès économique d’Apple et la jalousie qui en découle.”

J’aime bien rester technique, supporté par des faits (j’suis tres data driven). Je ne vois pas en quoi FB a davantage de pratiques de “bandits” que Google, je ne vois pas non plus en quoi le 2eme site le plus visité au monde pourrait etre jaloux... les GAFA (& co.) ont des techniques comparables, ils se gavent de pognon et chaque quarter est la pour nous le rappeler, y en a pas un plus clean pour faire la morale a l’autre, c’est mal les connaitre.

avatar iftwst | 

@Paquito06

Je te rejoins sur le caractère analogue de leurs pratiques mais Google a pour lui de ne pas s’afficher en paragon de vertu comme le fait Facebook.

avatar iftwst | 

@iftwst

Parangon (et MacG à qd l’édition des messages sur l’appli mobile ? 😉)

Ah OUAIS ON PEUT

Merci !

avatar raoolito | 

@iftwst

on peut ? on tire vers la gauche le message et l’edition se fait ?

avatar shaba | 

@iftwst

On peut depuis des années :)

avatar iftwst | 

@shaba

Ok bon la honte.
😅

avatar Paquito06 | 

@iftwst

"Je te rejoins sur le caractère analogue de leurs pratiques mais Google a pour lui de ne pas s’afficher en paragon de vertu comme le fait Facebook."

Google communique mieux a ce sujet que Facebook, au dela de la forme cependant, le fond reste le meme. Pichai s’est encore excusé il y a qq jours:
https://venturebeat.com/2020/12/16/google-apple-and-others-show-large-la...

avatar iftwst | 

@FloMo

Totalement.

avatar ditek | 

La protection des données qu’Apple s’engage à mener à la perfection fait râler ceux qui en ont profité jusque là.
Facebook fait un gros caprice mais bon on a l’habitude.
Concernant les achats intégrés je pense que les équivalent d’un service Apple existant ne doivent pas supporter ces 30 %.
Sur ce point je trouve Apple assez deloyal... (et je viens de rejoindre Apple Music carrément mieux intégré à iOS et MacOS après des années sur Spotify)

avatar AFLC7 | 

Normal c’est le modèle économique de Facebook qui est menacé. Ce réseau prétendument social ne sert strictement à rien c’est le bruit d’Internet tout ce qui pourra permettre de lui couper les vivres sera bénéfique pour la société, qu’attend donc Apple pour nous activer cette fonction ? La publicité agressive à l’anglo-saxonne doit être combattu elle ne fait pas partie de notre culture et quand on a vu l’Amérique quand on a compris avec tristesse qu’elle ne fait plus rêver elle n’a plus à nous imposer sa manière de faire

avatar fousfous | 

On voit bien que la croisade contre l'app store provient des attaques d'Apple contre la pub.
Mais il fallait trouver d'autres arguments pour pas faire trop moche.

avatar ClownWorld 🤡 | 

Exactement

avatar loludovic31 | 

@fousfous

Moi je peux le comprendre, Apple ne peux pas exiger un monde sans pub sinon soit ce serait bon rentable pour les applications soit il faudrait tout payer :/

avatar calotype | 

@loludovic31

T’oublie quand même la base même de la pub qui est juste d’afficher un truc sur un support et de payer pour ça.
Je suis pas aller voir les règles d’Apple mais je ne pense pas qu’elle l’interdise. Ce qu’elle contrôle c’est nos données pour de la pub ciblée.

avatar hillel | 

Sans vouloir trop polémiquer, que ce soit 15% ou 30% ça reste trop et sans commune mesure avec les frais réels de fonctionnement.

Le noeud du problème étant que Apple soit juge, caissier, douanier et partie.

Quoiqu'il en soit il ne peut-être que dommageable pour le consommateur qu'une société verrouille l'accès au logiciel. C'est autant vrai pour l'app store, le PSN de Sony que pour le Xbox game store.

Je préfère amplement le modèle de MacOs et de Windows S. Par défaut tout est protégé pour les utilisateurs les plus novices mais la désactivation des sécurités ou le passage par des marchés tiers permet de s'affranchir des limitations malvenues pour les utilisateurs plus avancés

On voit d'ailleurs clairement les avantages économiques pour l'utilisateur en jetant un coup d'œil à Steam, Epic Store, Humble Bundle etc

Enfin, m'est d'avis que les questions de tracking publicitaire devraient être résolues par le législateur (e.g. RGPD) et non pas par une société privée de manière unilatérale et sur le plan international. Il en va naturellement de même avec le type d'applications et de contenu autorisé. Facebook en est tout autant coupable quand ils interdisent les publications contenant des seins nus même dans des œuvres artistiques historiques

Même si cela semble utopique, je suis à 100% pour le démantèlement des GAFA. Apple pourrait être scindée en plusieurs sociétés matérielle, logicielle, contenus et services tout comme LG et Samsung le sont aujourd'hui. Apple en profite d'ailleurs très bien pour se fournir en écrans qui ne leur auraient pas été vendus autrement

avatar Krysten2001 | 

@hillel

Qui êtes-vous pour juger que 15% ou 30% c’est de trop ? Ce pourcentage est quasiment le même partout. Apple offre un OS au goût du jour, d’offrir une bonne plateforme de dev aux développeurs, d’essayer qu’il y est le moins possible de malwares, des apps mises à jour avec les dernières nouveautés, toute la partie paperasse des dev c’est Apple qui s’en charge,....

Bref, ils offrent une plateforme de ventes attractives pour les développeurs avec pleins d’avantages, des millions de consommateurs,...
Une tel plateforme dans la vie réel comme la rue de la Toison d’or à Bruxelles ou les champs Élysée ne coûte pas cher vous pensez ? Quand on achète en boutique, elle prend 40-50-60% de marge et vous trouvez que 30% c’est de trop ? Avec quoi comparez vous pour dire que c’est de trop ?

Dommageable pour le consommateur pas vraiment car l’app store est une bonne plateforme simple, intuitif et sécurisé. Le modèle macOS et Windows ne sont pas aussi protégé que celui de l’app store. Quand on achète iOS c’est pour ce qu’il est mais pas juste une partie seulement. Pourquoi attendre qu’un fabricant aille dans votre sens ? C’est à vous à vous adaptez, pas la marque. Installer votre Os si vous voulez.

Peut-on vraiment accuser Apple d’être en position dominante dans son magasin ? Comme carrefour peut l’être dans le sien ? On va bientôt attaquer Bosch ou Philips sur leur machines fermées ? Tesla avec leur auto pilote,...? PlayStation ? On va imposer à Renault ou Tesla s’ouvrir leur système ?

Sur Android, il y a les stores mais on voit que la grande majorité reste sur le play store et les prix sont les mêmes partout.

avatar matou4 | 

@Krysten2001

Peut être le commentaire le plus intelligent que j’ai vu en 2020. Merci !

avatar Fredouille14 | 

@Krysten2001

+1
je dirais pour ma part que les pratiques d’apple me vont très bien tant que ios reste la meilleure des plateformes pour mes besoins (probablement les mêmes que 98% des utilisateurs)
mon souhait qu’apple ne change rien mais soit un peu moins gourmand avec les petits éditeurs ce qui est le cas depuis peu

avatar loludovic31 | 

@Fredouille14

iOS est bien c’est pas moi qui dira le contraire mais objectivement android propose exactement la même chose et réponds aux même besoin. Et la conçurence a toujours du bon un monopole c’est toujours un danger potentiel.

avatar loludovic31 | 

@Krysten2001

Je suis pas d’accord avec vous il y a des lois qui font en sorte qu’il y est toujours de la concurrence. Un utilisateur ne doit pas être complètement bloqué dans le système qu’il utilise (des sanctions on déjà été appliqué pour que Apple propose d’autre navigateur sur Mac OS et IOS) et je trouve ça bien que la commission européenne veuille encourager renforcer tout ça.
Même si Apple n’est pas mal intentionné c’est dangereux qu’une société comme Apple verrouille les utilisateurs de cette façon car si un jour Apple se mettait à être moins bien intentionné on ne pourrai pas se retourner sur autre chose.
Il faut que la justice continue d’œuvrer pour que les gafa se scinde (comme ils veulent le faire avec Facebook) afin d’assurer la protection des données des utilisateurs

avatar Krysten2001 | 

@loludovic31

Quelles sanctions concernant Safari ? Et après tout les utilisateurs font leur choix, ils ne sont pas obligés d’acheter du Apple donc scinder une entreprise n’est pas la meilleure des solutions.

Concernant Facebook, même si je les aime, je ne trouve pas ça bien que les régulateurs qui sont censés regarder si le rachat va entraver la concurrence, disent que non c’est bon pour Facebook puis Facebook fait évoluer son app,.... C’est populaire et après on dit « ah mais non ça entrave la concurrence », je ne trouve pas cela logique...

avatar Bigdidou | 

@loludovic31

« Même si Apple n’est pas mal intentionné c’est dangereux qu’une société comme Apple verrouille les utilisateurs de cette façon »

De quelle façon Apple verrouille les utilisateurs ?
Apple exige une information de l’utilisateur et le laisse choisir.
Être informé, c’est être verrouillé ?

Ne pas être informé quelle données on nous prend, où elles vont, comment elles sont contrôlée et utilisées c’est ne pas être verrouillé ?

avatar loludovic31 | 

@Bigdidou

Ce que je veux dire par la c’est que si des lois n’avait pas été faite. Aujourd’hui c’est pas sûr qu’on aurait encore le droit d’avoir un autre navigateur que safari, on aurait peut être pas le droit non plus à maps sur iOS ni a Spotify par exemple. Apple a une tendance à verrouiller l’utilisateur quand il le peut. Aujourd’hui grâce à des lois il y a un minimum d’ouverture et je penses que c’est bien mais j’espère aussi que ça ira encore plus loins (possibilité d’avoir un store alternatif par exemple pour ceux qui le souhaitent)

avatar Bigdidou | 

@loludovic31

« Ce que je veux dire par la c’est que si des lois n’avait pas été faite »

Ben oui, mais les lois ont précisément été faites dans un objectif nécessaire de régulation.
Je ne comprends pas bien l’argument, du coup.
Effectivement, si des lois n’avaient pas été faites, je me remplirais les narines de cocaïne à longueur de journée pour égorger des canards et m’en asperger du sang tout nu dans le métro.
Il est probable que je démembrerais plus de livreurs Amazon que de raison.
Mais voilà, la loi est faite pour réguler.
Ça tombe bien.

avatar hillel | 

Qui je suis ? Un développeur et un consommateur donc je suis directement concerné. Pourquoi ne dois-je pas payer 15% à Apple lorsque je distribue une application MacOs sur mon site alors que je "profite" de leur marché ? Pourquoi ne dois-je pas payer 15% à Free alors que je "profite" de leur infrastructure ? EDF ? Intel ?

Windows S est limité à son store par défaut, il faut effectuer une manipulation documentée, légale et supportée par la garantie pour autoriser les applications externes

Comme je l'ai souligné Apple n'est pas plus à plaindre que le marché des consoles. Pour ce qui est de Bosch et Philips, des lois existent pour qu'ils permettent la réparation à l'aide de pièces détachées mais je ne comprends pas la comparaison, j'ai du rater quelque chose

Enfin, le couplet sur le fait que le consommateur doit s'adapter au produit m'a bien fait rire. N'est-ce pas là une affirmation en complète contradiction avec l'ADN d'Apple ? "Installer votre Os si vous voulez.": Ben non Apple ne me permet pas d'installer autre chose que iPad OS sur ma tablette

Les prix ne sont pas les mêmes sur Android par contre, loin de là. Et Android n'est pas non plus l'exemple à suivre. Le seul OS commercial respectable vis-à-vis du consommateur aujourd'hui est Windows

avatar Bigdidou | 

@hillel

« Pourquoi ne dois-je pas payer 15% à Free alors que je "profite" de leur infrastructure ? EDF ? Intel ? »

C’est quoi ton plan pour l’électricité gratuite ?

avatar hillel | 

Je ne pense pas que vous ayiez compris la comparaison. Certains justifient qu'Apple (comme d'autres) prélève 15% ou 30% pour donner accès à un marché d'utilisateur auquel un développeur n'aurait pas accès autrement.

En suivant cette logique, il en irait de même pour l'électricité. EDF devrait prendre une commission de 15% parce que sans électricité je n'aurais pas accès aux applications. Ils me permettent donc d'accéder à un marché auquel je n'aurais pas accès autrement

Chez EDF je paye pour ma consommation au kW/h, chez Apple je devrait payer pour ma consommation en frais de stockage et de bande passante, autant dire quelques centimes tout au plus.

avatar Krysten2001 | 

@hillel

« Pourquoi ne dois-je pas payer 15% à Apple lorsque je distribue une application MacOs sur mon site alors que je "profite" de leur marché ? Pourquoi ne dois-je pas payer 15% à Free alors que je "profite" de leur infrastructure ? EDF ? Intel ? »

Un pc et un smartphone n’ont pas la même philosophie d’utilisation. Chez free vous payez l’infrastructure dans vos factures 😉 Dans tous les cas vous payez.

« Comme je l'ai souligné Apple n'est pas plus à plaindre que le marché des consoles. Pour ce qui est de Bosch et Philips, des lois existent pour qu'ils permettent la réparation à l'aide de pièces détachées mais je ne comprends pas la comparaison, j'ai du rater quelque chose »

Je parle du système embarqué pas de la réparation 👨‍🔧

« Enfin, le couplet sur le fait que le consommateur doit s'adapter au produit m'a bien fait rire. N'est-ce pas là une affirmation en complète contradiction avec l'ADN d'Apple ? "Installer votre Os si vous voulez.": Ben non Apple ne me permet pas d'installer autre chose que iPad OS sur ma tablette »

Avec Cydia, vous pouvez modifier iOS, on a même vu il me semble, Android sur un iPhone.

« Les prix ne sont pas les mêmes sur Android par contre, loin de là. Et Android n'est pas non plus l'exemple à suivre. Le seul OS commercial respectable vis-à-vis du consommateur aujourd'hui est Windows »

Le prix des apps est similaire. On peut avoir des exceptions comme dans tout mais dans la grande majorité c’est le cas.

avatar lufffy447 | 

@Krysten2001

C’est pas faute d’avoir la même discussion avec vous à chaque article qui parle de ça mais Apple peut carrément proposer son petit monde idéal, le tout étant de laisser le choix à l’utilisateur et/ou au développeur de passer par un autre canal de distribution que l’app store.

Cela n’empêchera pas l’app store d’exister et si c’est si parfait, il continuera à prospérer.

Apple c’est aussi une boîte qui peut couper votre seul revenu pour une règle obscure puis faire marche arrière plusieurs semaines plus tard pour cause de mauvaise presse sur son action. Ce dont on peut être sûr c’est qu’elle ne s’en excusera pas et qu’elle ne remboursera jamais le manque à gagner sur la période où elle a abusé de sa position...

avatar Krysten2001 | 

@lufffy447

Donc vous me dites que c’est le constructeur du logiciel qui doit absolument dire amen a toutes les demandes des dev et clients ? Vous vous croyez dans quel monde ?😆 Apple impose ses règles sur son système et si ça ne plait pas ben au revoir.
La perfection n’est pas de ce monde.

avatar lufffy447 | 

@Krysten2001

Alors oui mais non. C'est pour cela que l'antitrust existe ainsi que la législation sur la concurrence. Le tout étant de savoir si iOS est un marché à part entière (ce qui fait peu de doute en réalité). A partir de là une entité privée ne peut pas complètement faire sa loi.
C'est même pour cela que les GAFA sont régulièrement embêtés pas les législateurs. Mais vous semblez détenir une plus grande compétence encore sur le sujet aux vues de votre ton très sûr de vous...

Il faut arrêter de voir cela d'un œil purement de consommateur. Et par ailleurs, les consommateurs peuvent aussi se sentir lésés de subir les caprices d'une boite qui leur a vendu un appareil et qui par définition leur appartient. Mais à partir de là je peux voir votre raisonnement (totalement incomplet cependant) qui serait de dire "On sait ce qu'on achète et si on est pas content on peut aller voir ailleurs).
L'écosystème iOS permet un nombre incroyable d'emplois indirects qui peuvent être menacés du jour au lendemain par Apple et c'est encore une fois pour ça que des législateurs peuvent réfléchir à des moyens d'encadrement, des démantèlements et autre.

Comme on dit: "Look a the big picture". Pour l'instant votre nez est collé à votre écran Retina laminé et c'est bien dommage.

avatar Krysten2001 | 

@lufffy447

On n’a qu’une license, juste l’appareil nous appartient et je vois mal Apple cassait son écosystème et ennuyer le client.

avatar lufffy447 | 

@Krysten2001

Ha mais on est d’accord, Apple n’y a aucun intérêt. C’est pour cela qu’il faut les forcer par la loi. Et rien n’empêchera les uns de rester sur le setup actuel avec l’app store et les autres de faire ce que bon leur semble avec les autres biais disponibles.
Et si Apple est mécontente du résultat elle améliora son système et ça sera bénéfique pour tout le monde (sauf pour leur marge)

avatar Krysten2001 | 

@lufffy447

Pourquoi les forcer ? Les utilisateurs font leurs choix c’est tout. Enfin bref j’avais tout expliqué ainsi que d’autres 😉

avatar lufffy447 | 

@Krysten2001

Je te renvoie à mon 2e commentaire qui explique grossièrement le pourquoi.
Une entité privée ne peut pas faire sa loi sur un marché et iOS est un marché... Cela demande donc une régulation

avatar Paquito06 | 

@lufffy447

"Je te renvoie à mon 2e commentaire qui explique grossièrement le pourquoi.
Une entité privée ne peut pas faire sa loi sur un marché et iOS est un marché... Cela demande donc une régulation"

En Europe, on est specialiste de la regulation et de la taxation. Ca me fait penser au Tweet de Macron il y a une semaine - on n’aime ou pas le President - , mais la suivante est veridique:

“Les Etats-Unis ont les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon), la Chine a les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi). Et l’Europe ? Nous avons le RGPD. Il est temps d’avoir notre propre souveraineté technologique et de ne pas dépendre uniquement des solutions américaines ou chinoises !”

Tout est dit.

avatar lufffy447 | 

@Paquito06

Même si je suis assez d’accord la dessus on mélange un peu tout ici. Là on ne parle pas de taxer ni d’imposer même si le sujet est important en parallèle. On parle de réguler la plateforme iOS pour qu’Apple ne soit plus juge et partie voir carrément Dieu tout puissant ayant le droit de vie ou de mort sur un business au gré de ses caprices.

Entendons nous bien, j’ai ce réflexe aussi de dire « arrêtons de venir les embêter, c’est leur plateforme ils en font ce qu’ils veulent, ils n’obligent personne à l’utiliser ... mais ça ne correspond qu’à un point de vue très limité. Personnellement même si on forçait l’ouverture de l’app store je suis presque certain de rester dans l’écosystème car je m’y retrouve. Après j’espère justement être surpris par une concurrence saine

avatar Paquito06 | 

@lufffy447

Je suis d’accord.

J’ai aussi ce reflexe de penser que, surtout dans le monde liberal, entrepreneurial et capitaliste dans lequel on evolue, tout ce que vient faire l’Europe, c’est reguler et taxer en dictant les regles du cousin americain. Tu ouvres un magasin, mais c’est ton voisin qui vient te dire quoi faire et comment, t’interdit ceci, cela, te taxe au passage, mais n’est pas capable d’ouvrir un magasin concurrent. C’est lourd a force. J’aimerais voir une fibre entreprenariale et concurrente un peu plus veloce en place et lieu d’un simple bâton qu’on agite de temps en temps😩

avatar lufffy447 | 

@Paquito06

Yes tout n’est pas parfait loin de là ! En Europe on a du mal à se coordonner et se mettre d’accord c’est notre principale faiblesse.

Pour les US leurs boîtes font des trucs cools c’est clair mais c’est ouvert à tous les excès. Le tout c’est le pognon et pour en avoir le Max tout est plus ou moins permis. Ça facilite la tâche.

En Chine, on a des entreprises monstres qui ont l’ombre du parti qui plane en permanence au dessus d’eux et une culture complètement différente qui permet aussi de mettre en place des trucs dingos.

Honnêtement on est pas si mal en Europe. Si on arrivait à parler d’une seule voix ça serait incroyable.

avatar Krysten2001 | 

@lufffy447

Je vous renvoi sur le commentaire que j’ai fait précédemment 😉

avatar curly bear | 

@hillel

Scinder Apple entre logiciel et hardware reviendrait à tuer Apple qui n’a d’intérêt que par sa capacité d’intégration et de développement cohérent.
Scinder software et materiel d’une part et service d’autre part aurait plus de sens a mon avis.

avatar hillel | 

@curly bear Pourquoi pas, je suis en effet beaucoup plus gêné par les services que le software. Ce serait déjà une grande amélioration dans l'équilibre de la concurrence

avatar Nesus | 

Oui enfin Facebook ne soutiendra pas la loi européenne, parce que ça met Facebook de facto dans l’illégalité.

avatar Lecorbubu | 

Pourquoi ont-ils toujours été si mauvais chez Apple en matière de réseaux sociaux ? Dès lors qu’ils ont tenté des choses, plus spécifiquement dans leur app de musique ça s’est soldé par des bides absolus ...

C’est dommage qu’ils ne parviennent pas à apporter cette brique « sociale » dans leur UX, ils ont toutes les cartes en main pour réaliser une recette efficace, surtout depuis qu’ils se sont lancés dans les services.

Après G+ et d’autres en y font l’amer expérience, il est très compliqué de déloger une communauté d’utilisateurs d’un service qui marche mais bon ...

avatar DamienLT | 

@Lecorbubu

Yep carrément ! Je ne sais pas si c’est dû à leur politique d’entreprise et leur ADN mais les réseaux sociaux et Apple ça fait 56492746. Ils auraient une belle carte à jouer en plus avec le respect de la vie privée ! Ça ferait un concurrent avec des moyens illimités unique sur le marché.

Je n’ai jamais compris pourquoi « Podcast » n’a pas été transformé à l’époque où YouTube devenait incontournable en passant d’une plateforme 100% « audio » en plateforme mixte « Audio/Vidéo ».

On ajoute une retranscription texte pour l’accessibilité (qui serait un gros plus), une intégration d’Apple Music pour les clips videos, de flux photos (iCloud) ainsi que de leur technologie de streaming couplé avec Game Center pour les lives (podcasts audio/vidéo) directement via un appareil Apple avec leur simplicité d’utilisation.

En couplant tout ça et iMessage, on aurait aujourd’hui une plateforme complète (photos/vidéos/audio) et plus respectueuse de nos données.

CONNEXION UTILISATEUR