Commission à 15 % : Apple et Google ne seraient pas trop perdants

Stéphane Moussie |

Google a emboîté le pas d'Apple en annonçant hier que sa commission sur Google Play allait passer à 15 % au lieu de 30 % pour la plupart des développeurs. La réduction ne s'applique pas de la même façon entre l'App Store et Google Play : chez le premier, les développeurs qui font moins d'un million de dollars de revenus annuels doivent se signaler auprès d'Apple afin de profiter de la commission de 15 %. Chez le second, la commission est automatiquement réduite à 15 % jusqu'à un million de dollars, puis elle passe à 30 %.

Image Google

Dans les deux cas, Apple et Google ne seraient pas trop perdants. D'après une estimation de Sensor Tower, si cette politique avait été mise en place en 2020, Google aurait fait l'impasse sur 587 millions de dollars et Apple sur 595 millions de dollars de redevance. Dit comme ça, ça paraît beaucoup, mais cela ne représenterait que 5 % des recettes totales (11,6 milliards de dollars) de la commission de Google Play et 2,7 % de celles de l'App Store (21,7 milliards de dollars).

Telle qu'elle est pensée sur les deux boutiques, la baisse de la commission va profiter aux « petits » développeurs, tandis que les gros poissons continueront à être « taxés » comme avant. Cela fait enrager Tim Sweeney, le patron d'Epic, qui a engagé un bras de fer avec Apple et espérait obtenir une commission réduite pour Fortnite :

Sur un marché libre d'applications, les montants seraient beaucoup plus bas pour tous grâce à la concurrence et ils ne seraient pas soumis aux tactiques [d'Apple et Google] du "diviser pour mieux régner". […] C'est une manœuvre calculée : la grande majorité des développeurs vont avoir cette commission de 15 % et seront donc moins enclins à se battre, mais la grande majorité des revenus se trouve dans les apps soumises aux 30 %.

Apple et Google ont réduit leur commission alors qu'elles font toutes deux l'objet d'enquêtes sur d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles concernant la gestion de leur boutique d'apps.


avatar Lu Canneberges | 

En tout cas c’est très bien joué de leur part !

avatar redchou | 

On se croirait à la belle époque des opérateurs téléphoniques français ! 🤣

avatar Lu Canneberges | 

Et ça coupe l’herbe sous le pied d’Epic, qui - comme Facebook - prétend défendre les petits développeurs et se battre en leur nom...

avatar Timmy | 

Hors sujet :
Hé les gars, c’est la Saint Patrick !
(Bandeau vert)
✌️

avatar klouk1 | 

@Timmy

Et alors ? Tu t’appelles Patrick ?

avatar Timmy | 

@klouk1

🤔Non. Mais si tu regardes bien, le bandeau (sur iPhone) est vert avec un trèfle à quatre feuilles. C’est Macg qui fête la Saint Patrick. 😉

avatar klouk1 | 

@Timmy

Ah la « mafia » irlandaise est partout....

avatar Rez2a | 

@Timmy

Ah ça, on peut pas le rater !
Ce mélange de vert et orange est du meilleur goût 🤡🤮

avatar Timmy | 

@Rez2a

👍

avatar weagt | 

"Ne seraient pas trop perdants", S'ils le font c'est certain qu'ils y trouvent leur compte. Il y a des chances qu'ils soient même gagnants à long terme car cette mesure enlève un gros poids aux arguments de leurs opposants...

avatar redchou | 

@weagt

On pourrait aussi dire que ça fait 10 ans qu’ils se foutent de la gueule du monde.

avatar weagt | 

@redchou

Faut arrêter avec ça, 30% de commission, est quelque chose de général dans ce genre de situation. Et c'est même bien pire dans d'autres domaines...
Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas combattre ces systèmes, mais il faut arrêter de jeter la pierre à quelques acteurs, alors que tous les autres font pareil...

avatar redchou | 

@weagt

Ce n’est pas parce qu’apparemment toute l’industrie procède ainsi, que c’est une bonne chose, mais ça, vous le dites vous-même.

En revanche, je ne vois pas qui d’autre que Google et Apple, dans l’industrie du mobile, fait la même chose (sachant qu’iOS + Android représente 99,9% du marché en France par exemple).

Microsoft, qui a peut-être retenu les erreurs du passé, propose entre 85 et 95% de revenu pour les développeurs.

Quand à la comparaison avec les plateformes type console, que je vois venir, je ne trouve pas que le problème soit identique. Les consoles n’ont pas vocation à être des plates-formes informatiques à usage généraliste.

avatar xDave | 

@redchou

Pour certaines plateformes de plug-ins de CMS par exemple, les30% sont monnaies courantes

avatar redchou | 

@xDave

Pour certaines plateformes de plug-ins de CMS par exemple, les30% sont monnaies courantes
- Ce n’est, pour moi, pas comparable, un plug-in qui vient se greffer à une application... et des systèmes comme Android et iOS.
Un CMS n’est pas une plateforme informatique à usage généraliste.

avatar klouk1 | 

@redchou

"On pourrait aussi dire que ça fait 10 ans qu’ils se foutent de la gueule du monde."

De la gueule de qui ? Des développeurs ?
Je ne me sens pas du tout concerné.

avatar redchou | 

@klouk1

Je ne me sens pas du tout concerné.
- Si vous ne vous sentez pas concerné, ne vous sentez pas obligé de réagir non plus 🤷‍♂️

avatar klouk1 | 

@redchou

Non mais à en croire les éditos et les réactions, les consommateurs seraient concernés

avatar redchou | 

@klouk1

Évidemment que ça les concerne...
C’est comme dire que la TVA ne concernerait que les vendeurs.
Aux US, en affichant les prix hors taxe, on voit bien ce qu’on paye pour un produit ou un service, et le reste.

Ce n’est pas parce qu’Apple et Google n’affiche pas leur commission sur le store que l’utilisateur n’est pas concerné. Quand on paye 1€ pour une app, on paye en réalité .20€ de TVA, .24€ de commission, et donc réellement .56€ pour l’application/l’abonnement/etc...

Quand un abonné paye 1€ a Macg, il n’y a presque que la moitié qui finance du contenu. Donc oui, le consommateur est concerné, tout comme les développeurs ou autres...

avatar klouk1 | 

@redchou

"Quand un abonné paye 1€ a Macg, il n’y a presque que la moitié qui finance du contenu."

Et ? Ça fait quoi au consommateur que le développeur soit mieux rémunéré ?
Si encore ça garantissait une meilleure maintenance de l’application

avatar redchou | 

@klouk1

Et ? Ça fait quoi au consommateur que le développeur soit mieux rémunéré ?
- Ce n’est pas que du bénéfice pour le développeur... Quand vous payez 50 ou 100€ au restaurant, ce n’est pas uniquement parce que le restaurateur se gave plus ou moins. Il y a la localisation du restaurant, la qualité des matières première, le savoir faire, etc... qui jouent un rôle dans le prix de la facture.
Je pense que tout consommateur veut en avoir pour son argent, et du coup, recevoir en proportion de ce qu’il a payé... Sur Android ou iOS, quand on paye 20€, on reçoit 11€ de service...

Si encore ça garantissait une meilleure maintenance de l’application
- Il y a une chose qui est sûre, c’est que ce n’est pas donner 30% à Google ou Apple qui va vous garantir un meilleur suivi ou une meilleure maintenance de l’application.

avatar klouk1 | 

@redchou

Je pense que tout consommateur veut en avoir pour son argent, et du coup, recevoir en proportion de ce qu’il a payé... Sur Android ou iOS, quand on paye 20€, on reçoit 11€ de service...

Et la baisse de la commission va se répercuter sur le prix de l’application ? Je ne crois pas. Mais attendons voir.
De toutes façons il faut relativiser. On utilise des appareils Apple très cher, on va pas rechigner pour le prix d’une application à 5 balles, voire même 10€.

- Il y a une chose qui est sûre, c’est que ce n’est pas donner 30% à Google ou Apple qui va vous garantir un meilleur suivi ou une meilleure maintenance de l’application."

Et donner 15€ encore moins. Quand je vois des « grosses boites comme Korg ou Arturia traîner la patte pour améliorer leur apps iOS alors que leurs version desktop sont sans cesse améliorées, je me pose des questions sur cette histoire de commissions.
Pour moi la question plus brûlante pour le consommateur est celle du portage des applications iOS sur Mac M1 (ex Imini iOS d’arturia = 9€ vs Vmini, la même application en version desktop 150€)

avatar redchou | 

@klouk1

De toutes façons il faut relativiser. On utilise des appareils Apple très cher, on va pas rechigner pour le prix d’une application à 5 balles, voire même 10€.
- D’accord, on paye des appareils très chers, il est donc logique que l’ont repaye 30% à chaque fois que l’on achète une application...

Et donner 15€ encore moins. Quand je vois des « grosses boites comme Korg ou Arturia traîner la patte pour améliorer leur apps iOS alors que leurs version desktop sont sans cesse améliorées, je me pose des questions sur cette histoire de commissions.
- Vous confondez tout, vous ne donnez pas plus, c’est juste que Google et Apple se gave moins au passage.
Peut-être que c’est lié ? Si ils étaient mieux rémunérés pour leur travail sur iOS, ils pourraient peut-être plus bosser dessus...

Pour moi la question plus brûlante pour le consommateur est celle du portage des applications iOS sur Mac M1 (ex Imini iOS d’arturia = 9€ vs Vmini, la même application en version desktop 150€)
- Oui, évidemment, ils devraient être obligé de porter leurs applications iOS sur macOS... Ils doivent être déjà tellement large niveau budget... 🤣

avatar marenostrum | 

Mais oui, mais le dernier mot faut pas le lire en entier.

avatar Rifilou | 

Comment ont-ils fait leur calcul?

avatar redchou | 

@Rifilou

Lequel?

avatar Rifilou | 

@redchou

Comment sont-ils parvenus à 500 millions à retourner aux développeurs ? Pour l’AppStore par exemple

avatar redchou | 

@Rifilou

Il me semble qu’Apple en a parlé quand elle a annoncé la mesure, avec peut-être plus de précisions pendant ses annonces de résultat.

Après, il y a différente façon de faire, c’est leur boulot à Sensor Tower, même si ça reste une estimation.

Ils doivent utiliser différentes sources, comme les comptes de résultats, les données d’utilisation des applications fournies par les régies publicitaires, il se font un ordre d’idée et ils extrapolent pour l’ensemble de l’écosystème...

avatar Rifilou | 

@redchou

Merci, mais je demande surtout l’expression de leur calcul. Je ne comprends pas d’où sort ce chiffre, en prenant ceux des stats de l’AppStore pour acquis

CONNEXION UTILISATEUR