Apple a accordé un privilège à Zoom pour utiliser la caméra de l'iPad en Split View

Mickaël Bazoge |

Apple a octroyé à Zoom un privilège qui fera la jalousie de nombreux concurrents de l'app de vidéoconférence (et éveillera certainement l'intérêt des avocats d'Epic…). Il est en effet possible d'utiliser la caméra avant d'un iPad en mode fenêtré : particulièrement utile pour converser avec un ou plusieurs correspondants dans un coin de l'écran, et consulter des documents ou un site web de l'autre.

En Split View : Skype à gauche (observez l'icône grisée de la caméra), Zoom à droite qui fonctionne sans problème.

Malheureusement, il s'agit d'un passe-droit et il n'existe aucun moyen pour une application concurrente d'en profiter, déplore Jeremy Provost, développeur de clients Zoom. La plateforme de vidéoconférence bénéficie d'un accès spécial à la caméra de l'iPad en multitâche, baptisé com.apple.developer.avfoundation.multitasking-camera-access.

L'existence de cet accès n'est documentée nulle part (publiquement, en tout cas). Il s'agit donc bien d'un avantage donné par Apple à Zoom, quelque chose qu'on a pas mal entendu cette semaine durant le procès entre Epic et Apple (lire : Epic contre Apple : certains développeurs sont-ils plus égaux que d'autres ?).

Provost comprend que cette fonction ne peut pas être ouverte à tous pour éviter les abus. Une solution proposée par le développeur est de mettre au point quelque chose de similaire à CarPlay, dont Apple octroie l'accès aux applications de certaines catégories (audio, communication, navigation, etc.) et à la demande. En attendant, cette découverte est un nouveau coup porté à la fable selon laquelle tous les développeurs sont égaux aux yeux d'Apple.


avatar Amaczing | 

Vive Zoom !

avatar osxkiller92 | 

@Amaczing > Vive Zoom !

Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas lire… 🙄

avatar Amaczing | 

@osxkiller92

Zoom vaincra ! Jitsy aussi !

avatar osxkiller92 | 

@Amaczing 😂😂😂 L’espoir fait vivre 😘

avatar Florent Morin | 

Ces exceptions pourraient en effet être officialisées.

Les jaloux se plaindront que leur app techniquement bancale n’a pas accès à une fonctionnalité qui ne l’est pas moins. Alors que celui qui a accès à ce privilège dispose d’une app suffisamment solide. Et éprouvée.

Par exemple, donner ce type d’accès à une app de télé consultation très populaire qui ne maîtrise pas sa stack technique (ils passent par une technologie intermédiaire pour leur app - ça se voit à l’usage - et très probablement pour leur vidéo via un prestataire qui fournit un SDK) : ce serait l’enfer. Il faudrait mettre dans la boucle 100 % des intermédiaires. Pour un résultat bancal. Donc non.

Ce sera difficile, long et pénible à expliquer. Surtout face à des concepteurs d’apps qui y voient un prétexte pour accuser Apple du manque de succès de leur app.

Mais c’est la rançon du succès.
Cette demande de transparence est pour le moment la seule requête qui tienne vraiment la route.

Ça ne casserait pas le business de l’App Store, ni côté Apple, ni côté développeurs. Ça ferait une sorte de cellule psychologique pour ceux qui y verraient une injustice.

Et, de manière générale, c’est peut-être là qu’Apple devrait mieux communiquer. Le business des apps est un business comme les autres : parfois ça marche, parfois pas. Et très majoritairement ça ne marche pas.

Ça éviterait la frustration et la recherche de coupable lors de l’échec d’une app.

avatar raoolito | 

@FloMo
ca peut etre aussi une fonction temporaire offerte à zoom le temps de la tester et de la rendre open à tous ?
EDIT: desole Flo vous repondez juste en dessous :P

avatar DahuLArthropode | 

@FloMo

"donner ce type d’accès à une app de télé consultation très populaire qui ne maîtrise pas sa stack technique"

Tu parles de Teams?

avatar Florent Morin | 

@DahuLArthropode

Non. Mais c’est vrai que ça ne respire pas la solidité non plus. 😅

Dans ce domaine, on a un peu l’embarras du choix. Bizarrement.

avatar Ali Baba | 

@DahuLArthropode

J’imagine que c’est Doctolib

avatar Korben Dallas | 

Il ne devrait pas y avoir d'exception, je ne comprends pas comment on peut être amoureux de sa marque au point de défendre des choses pareilles.

Tous les développeurs devraient accès aux mêmes API, un point c'est tout.

avatar Florent Morin | 

@Korben Dallas

C’est un peu frustrant de ne pas avoir accès à toutes les APIs, mais c’est compréhensible.

Prenons l’exemple des versions beta de iOS. On va avoir, par exemple, une API qui affiche une vidéo 3D dans un environnement en réalité augmentée. Ça fonctionnera nickel dans l’environnement de test du constructeur. Mais les développeurs qui vont l’exploiter le feront différemment et ça va régulièrement planter. Alors que les beta sont solides ! Donc Apple va donner une solution de contournement relativement technique qui permet de continuer le développement en attendant un correctif.

Déjà, rien qu’à ce niveau, ça râle.

On le voit aussi avec SwiftUI : ce n’est pas frais, on le sait. Mais un certain nombre de développeurs râle car ils n’acceptent pas qu’on doive utiliser des solutions de contournement en attendant une amélioration des APIs. Et pourtant, l’expérimentation amène à l’amélioration.

C’est un compromis délicat à trouver et Apple préfère jouer la carte de la prudence. Ce qui me semble sérieux quand on a 500 millions d’utilisateurs d’apps dans le monde et une forte attente sur l’aspect qualitatif.

avatar Korben Dallas | 

Haha je suis développeur depuis maintenant 17 ans, et ce que vous dite demande relecture et de réfléchir un peu.
Un développeur est au courant quand il utilise une API en développement ou en Beta, ou un nouveau langage de programmation.

Savoir que les petits développeurs voient les applications concurrentes profiter de chouettes fonctions a coup de gros billets avec Apple est bien plus révoltant qu'une API en développement!

avatar Florent Morin | 

@Korben Dallas

Je suis dans le développement depuis une vingtaine d’années également. Et j’ai commencé dans l’open-source. Je concevais des systèmes Linux sur mesure.

La connaissance de UNIX m’a amené à un différent avec Apple avec que je n’avais que 25 ans et aucun sou en poche. J’ai donc suivi la procédure pour signaler l’erreur de validation. C’est remonté assez loin. Mais j’ai eu gain de cause. Mon app a finalement été validée.

Les histoires de gros sous pour l’accès aux APIs sont une légende.

avatar redchou | 

@FloMo

Les histoires de gros sous pour l’accès aux APIs sont une légende.
- On en a l’exemple ici.

avatar Florent Morin | 

@redchou

Je suis sûr quasiment à 100 % que Zoom n’a rien payé.

J’ai des clients qui ont tenté de faire de (très) gros chèque à Apple pour avoir une mise en avant. Ils ont été fermement remis en place. Ça ne fonctionne pas comme ça.

Il suffit d’ouvrir l’App Store pour comprendre.

Une bonne partie des apps mises en avant sont des apps réalisées par des tout petits développeurs. À côté des block busters.

avatar redchou | 

@FloMo

Je suis sûr quasiment à 100 % que Zoom n’a rien payé.
- Ce n’est pas un problème de payer ou ne pas payer pour moi.
On sait maintenant, grâce à Netflix, que les arrangements ou les tentatives d’arrangement ne se font pas autour de l’argent.
Qu’il y ait eu un paiement ou non n’est pas le problème.

avatar narugi | 

@redchou

Entièrement d’accord. Le problème étant que Apple ne peut pas être jugé et parti. Netflix en est la plus belle illustration.

avatar byte_order | 

@FloMo
> Je suis sûr quasiment à 100 % que Zoom n’a rien payé.

Non, parce que Apple ne peut pas se priver d'avoir Zoom dispo depuis ses terminaux. Trop vital pour sa clientèle pour se le permettre.

Mais vous avez raison, c'est pas une question de gros sous, c'est une question de rapport de force.

Mais cela reste un traitement inégalitaire, contrairement à ce que Apple prétend faire.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Comme les états. Rien d’anormal non ?

avatar byte_order | 

@Krysten2001
Rien d'anormal à ce que des etats traitent de manière inégalitaire, c'est ça votre question ?!

Et sinon, depuis quand Apple est un état !?! Ayé, vous avez reçu votre citoyenneté pour l'Appleistan ?

;-)

avatar Amaczing | 

@byte_order

Je ne peux cautionner ce que tu dis. Un état a tout à fait le droit d’être ce qu’il veut égalitaire ou inégalitaire. On a l’image d’une cuvette de WC qui aurait sa propre conscience et déciderait de qui elle reçoit, laisse donc à autrui son propre choix de décision. Tu ne peux pas prétendre défendre la légalité de l’inégale égalité du propre choix de quelqu’un.

avatar byte_order | 

@Amaczing
> Un état a tout à fait le droit d’être ce qu’il veut égalitaire ou inégalitaire.

Dites cela à Hitler et au peuple allemand qui le soutenait à l'époque.
Il a eu beaucoup de mal à convaincre les autres états qu'il avait tout légitimité à faire ce qu'il faisait, même à l'intérieur de son propre pays.

Oui, point Godwin, j'assume.
On peut généraliser à d'autres génocidaires si vous voulez, cela marche aussi, c'était tous à l'initiative d'un état, à chaque fois.

Par ailleurs, depuis quand Apple a acquis le status d'état !?

avatar Amaczing | 

@byte_order

Apple n’est en rien un état. Il est un meta état dans un état et quand le temps viendra, nous serons de manière décentralisée en lien et rassurés par cette meta bienveillance a l’égard de tous. Aucunement besoin d’affrontement, le peuple Android un jour se convertira de lui même à notre cause. Et nous saurons accepter ainsi chaque brebis tels les apôtres que nous sommes. Prépare et astique ton bâton de pèlerin, tu vas bientôt convertir un jour mon frère !

avatar byte_order | 

@Amaczing

J'ai ri, merci.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

😉

avatar osxkiller92 | 

@byte_order > Non, parce que Apple ne peut pas se priver d'avoir Zoom dispo depuis ses terminaux. Trop vital pour sa clientèle pour se le permettre.

Alors non, car il y a des alternatives, et beaucoup plus sécurisées que Zoom, telle que Webex (Cisco) pour faire de la vidéoconférence…

Preuves de la 💩 qu’est Zoom :

> https://nj1015.com/nj-school-session-on-zoom-hacked-with-porn-and-racist-language/

> https://www.wrdw.com/content/news/I-TEAM-Hacker-gained-access-to-CSRA-middle-school-Zoom-chat-and-showed-porn-to-students-569226321.html

> https://fox8.com/news/heinous-hack-child-pornography-shown-during-zoom-meeting-of-local-school-board/

Pour le dernier lien, il est consultable avec un VPN en étant localisé aux États-Unis (chui gentil, hein ? 😂)

avatar byte_order | 

@osxkiller92

Le fait qu'il existe des alternatives de meilleure qualité n'occulte pas qu'aux USA 60% des utilisateurs utilisent Zoom comme solution de video conférence, dont une bonne partie dans un cadre professionnel.

Apple ne peut pas brusquer les entreprises qui utilisent ses plateformes aussi facilement qu'elle se permet de le faire avec le grand public, vous savez...

Et je ne défends pas Zoom, hein, je m'en contrefout complètement moi, je souligne juste que ces 60% de part de marché donne a Zoom un levier de négociation.

Tout comme pour Amazon, tout comme pour Netflix. Ya des usages dont la disponibilité sur les plateformes Apple dont Apple ne peut pas se priver sans y perdre des grosses plumes.

avatar osxkiller92 | 

@byte_order Non non pas de soucis je suis d’accord avec ça, je soulignais juste qu’ils auraient (et rapidement) mieux fait de se pencher sur des alternatives dont celle que j’ai citée, c’est tout ^^

avatar byte_order | 

@osxkiller92

L'inertie dans les entreprises est bien plus grande que chez le grand public.
Si demain Zoom n'est plus accessible, le grand public basculera en quelques jours sur autre chose en ordre dispersé parce qu'ils le peuvent, quitte à ce que certains d'entre-eux ne puissent plus communiquer avec des personnes qui ne pourront faire le même choix.

Les entreprises, elles, doivent (re)faire un choix compatible sur un large ensemble de leur parc de machine, et cela leur prend plus de temps et donc plus d'argent.

Le (et rapidement) est loin d'être aussi facile qu'on peut le croire dans ce contexte.

avatar Korben Dallas | 

Quasiment a 100% c'est un commentaire aussi intelligent que ton "rarement" dans l'autre article ou tu parlais de 50% des téléphones avec NFC en dessous de 200 euros.

Tu as vraiment un problème avec les chiffres décidément

avatar byte_order | 

@Korben Dallas

Ce n'est pas le même pigiste, vous confondez entre les deux.

avatar Korben Dallas | 

Effectivement merci

avatar fte | 

@FloMo

"Ça éviterait la frustration et la recherche de coupable lors de l’échec d’une app."

Ce serait amusant que la preuve sorte que Zoom a payé pour cet accès privilégié.

Just sayin’.

avatar Florent Morin | 

@fte

Ce serait dommage pour Zoom quand on sait le nombre de ceux qui ont accès à ce genre d’opportunité juste en s’intégrant parfaitement à iOS. 😂

avatar ifranz67 | 

Comprend pas en quoi donner cette API à tous est un problème ?! Ou est la limite ?!

avatar Florent Morin | 

@ifranz67

Ces APIs sont en général :
- soit bancales, dans le sens où il faut une certaine maîtrise technique pour les utiliser
- soit trop sensibles par rapport au respect de la vie privée, et donc adaptées uniquement à certaines apps.

Et, une fois qu’on donne quelque-chose, c’est difficile de le reprendre.

Si ça se trouve, Apple va mettre à disposition de tout le monde cette API cette année. Ou plus tard. Ou jamais.

Mais ce ne serait pas prudent de libérer pour tous une telle API tant qu’elle n’a pas été éprouvée un minimum. Et Zoom est le parfait candidat pour ça.

Après, le système de validation « à la CarPlay » représente peut-être une bonne alternative. C’est une validation plus stricte que pour les apps standards.
Cependant, valider la conformité CarPlay nécessite une expertise moindre que valider l’utilisation d’une API.

C’est compliqué.

avatar Nesus | 

@FloMo

Ça fait officiellement partie de la méthode d’Apple. C’est juste Mickaël qui a tellement envie que son ressenti soit vrai que tout devient un exemple. Depuis toujours Apple fait, avec quelques devs triés sur le volet, des tests de nouvelles api.
Encore heureux d’ailleurs, ça permet de tester sans avoir de trop grosses conséquences.

avatar Florent Morin | 

@Nesus

C’est le moment ou jamais de challenger Apple et Mickaël a raison de le faire : c’est comme ça qu’on avance. 😁

Mais ça mérite parfois explications. Comme l’a très bien exprimé le développeur en question qui n’a rien contre cette pratique et demande juste de la transparence.

Alors que côté Apple, c’est plutôt le « non-dit » et la subtilité. Qui apparaissent comme un manque de transparence. Alors qu’il s’agit d’éviter le formalisme.

avatar Nesus | 

@FloMo

Oui, en même temps c’est reprocher à Apple son culte du secret qui est plus que sa marque de fabrique.
Effectivement, aujourd’hui Apple devrait faire un page pour tous les devs avec une roadmap des api en tests. Qui indiquerait avec qui et quand la mise en route est prévue. Mais bon, c’est très loin d’être la culture de la boîte.

avatar Florent Morin | 

@Nesus

Une page présentant les APIs en test est semi-engageant. Si quelqu’un investit sur une technologie pas fraîche, qui est finalement abandonnée, cela pourrait être reproché à Apple.

Là-dessus, on peut dire qu’ils sont assez fiables. Et pourtant, on voit encore des développeurs râler après l’abandon de UIWebView… dépréciée depuis 6 ans !

avatar ifranz67 | 

@FloMo

Je vois !! Merci beaucoup pour tes explications ! Je comprends mieux

avatar Pobla Picossa | 

« Éviter les abus » ? Quels abus ? Merci de m’expliquer, je ne comprends pas…

avatar Sindanárië | 

@Pobla Picossa

Pareil

avatar Rajindael | 

@Pobla Picossa

Au 1er abord je ne vois pas de pb à l’usage de la cam frontale en split view pour tous. Ce que j’ai en revanche remarqué, lors d’un appel vidéo (peu importe l’app, qu’elle soit d’apple ou pas), si l’app passe en arrière plan, alors le flux vidéo est coupé, puis reprend qd l’app reprend le focus.

Peut être qu’ouvrir l’accès à cet API revient à autoriser l’usage du flux vidéo en arrière plan, auquel cas, oui il faut contrôler/limiter l’accès.

Je ne suis pas dev iOS, donc peu de connaissance spécifique, mais c’est l’explication la plus probable que j’y trouve.

avatar koko256 | 

@Pobla Picossa

Pareil. Peut-être que @FloMo a une réponse ? C'est juste que l'API est compliquée et donc Apple ne l'ouvre qu'au "vrais" développeurs ?

avatar bibi81 | 

« Éviter les abus » ? Quels abus ? Merci de m’expliquer, je ne comprends pas…

Si en plus on rajoute le fait qu'Apple contrôle (enfin si on croit encore Apple à ce sujet) chaque application...

avatar osxkiller92 | 

@Pobla Picossa Au hasard y avoir un accès dissimulé et en profiter pour te mater pendant que t’es en train de te palucher devant un gonzo ? (ce n’est qu’un exemple, il n’y a rien de personnel là-dedans)

Ça ira ? ou je te donne d’autres exemples ?

avatar Alexg78bis | 

@osxkiller92

On parle d’une utilisation avec split view. Non pas en arrière plan. Je ne vois donc pas de différence avec un application en premier plan. Tu en a juste 2 en même temps.

avatar MachuPicchu | 

Sinon, PiP ça marche tout aussi bien, non?

avatar Link1993 | 

@MachuPicchu

Oui... comprends pas pourquoi apple l'autorise pas...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR