Sur iOS, Brave donne plus d'informations sur les sites qui vous pistent

Félix Cattafesta |

Le navigateur Brave vient de passer en version 1.38 sur iOS, et cette mise à jour apporte quelques nouveautés intéressantes. Un centre de confidentialité fait son apparition, qui est sur le papier assez similaire au « Rapport de confidentialité » de Safari. Celui-ci va vous montrer en détail les trackers bloqués par le navigateur, et on pourra ainsi connaître les sites les plus curieux.

Brave sur iOS.

Ce nouveau centre de confidentialité apparaît à l'ouverture d'un nouvel onglet. Plusieurs options sont proposées et on pourra par exemple analyser les trackers bloqués sur une période donnée. Cette fonction va mettre en évidence les pages « à risque » en plus de révéler qui se cache derrière le suivi.

De plus, Brave annonce avoir mis à jour sa protection contre le fingerprinting, une pratique consistant à reconnaitre et à suivre un appareil en se basant sur certains facteurs (la langue de l'app, la taille de l'écran, le fuseau horaire…). Pour cela, le navigateur va ajouter un petit nombre de données aléatoires dans les API susceptibles d'être analysées par les trackers afin de les induire en erreur. Cela a l'avantage d'augmenter la sécurité sans rien changer pour l'utilisateur.

Enfin, cette version 1.38 ajoute la possibilité de voir le certificat d'un site, que l'on peut consulter en cliquant sur le cadenas dans la barre d'URL. On peut alors obtenir diverses informations, comme savoir si le certificat est valide ou révoqué, s'il est conforme, etc. Le navigateur Brave est disponible sur l'App Store, pèse 133 Mo et nécessite au minimum iOS 14.


Tags
avatar kev020792 | 

Je ne suis pas fan de son fondateur ni du modèle économique de cette application, personnellement…

avatar _Lion04_ | 

@kev020792

Qu’est ce qui ne vous plait pas chez eux ?

avatar kaya | 

@kev020792

Il y a un abonnement ?

avatar _Lion04_ | 

@kaya

Non, pas d’abonnement à part si vous souhaitez le VPN ( ce qui est normal)

avatar kaya | 

Je serai génial de retrouver cela sur safari. Sur Chrome, je n’ai pas trop d’espoir.

avatar kev020792 | 

Si cela n’a pas changé depuis la création du navigateur, le but est de bloquer la publicité et de remplacer à moindre mesure par sa propre publicité. Le problème est que le fondateur a déjà subi des polémiques pour avoir financé des manifestations homophobes. Il a d’ailleurs perdu son poste de directeur de Mozilla pour cette raison… je dis ça de mémoire, à prendre avec des pincettes 😅

avatar pilipe | 

@kev020792

Et donc ? Quel rapport avec le logiciel ?

avatar kev020792 | 

@pilipe

Celui que j’ai écrit. Je suis un peu mal à l’aise avec le modèle économique qui est de supprimer la publicité pour créer une surcouche avec la propre publicité de Brave. Je me dis que quitte a prendre de la publicité, autant prendre celle qui sert de contrepartie à des services gratuits…

avatar pilipe | 

@kev020792

Brave reverse une partie au créateur du contenu derrière. En plus, brave te récompense avec des BAT, même s’il est vrai qu’ils ne valeur quasi rien. Mai bon c’est déjà ça. Grâce à brave, je peux regarder YouTube sans avoir une pub par minute.

avatar Insomnia | 

@kev020792

Tu juge une application que son directeur ? Bravo belle conception, d’oublier ceux qui sont derrière l’application après lui.

avatar Liena1 | 

@Insomnia

Apple ?

avatar Insomnia | 

@Liena1

Non, les développeurs par exemple

avatar kev020792 | 

@Insomnia

Oui, c’est juste un choix personnel… Pour la même raison que certaines personnes pourraient refuser d’acheter un livre de Éric Zemmour. On peut avoir le plus grand respect pour tous ceux qui ont participé à l’élaboration d’un livre mais refuser de l’acheter par divergences d’opinions profondes avec celui qui en est à l’origine…

avatar Sindanárië | 

@kev020792

👍🏼

avatar Adrienhb | 

@kev020792
C’est globalement ça. Mais il n’a pas financé des manifestations homophobes, il a fait « un don de 1 000 dollars en faveur de la proposition 8, un référendum d'initiative populaire organisé en 2008 et destiné à amender la Constitution de la Californie afin d'interdire le mariage entre personnes de même sexe ». (Cf. Wikipedia)

avatar kev020792 | 

@Adrienhb

Au temps pour moi, c’était plus grave dans mes souvenirs :)

avatar delolia | 

Juste dommage que Apple tue l'intérêt économique de l'app en interdisant la rénumération par crypto.

Le but initial de Brave est de gagner du BAT à chaque pub vue pour ensuite éventuellement en offrir aux créateurs de contenus (ou le garder pour soi). J'utilise BAT depuis quelques mois et j'ai collecté environ 65 BAT ce qui valait 60€ il y a pas très longtemps... depuis le marché crypto a crash ça en vaut plus que 20 mais bon :p

avatar tahitibobx987 | 

Je vous conseille Nextdns contre la pub et le pistage vous serez étonné de voir tout les traqueurs 😏

avatar rubetzal | 

@tahitibobx987

Je viens de lire le topo sur Nextdns, très intéressant. Je vais l’utiliser en complément de Adguardpro que j’utilise depuis un bail mais qui ne protège pas complètement de tout ce qui nous traquent !

avatar tahitibobx987 | 

@rubetzal

C’est parfait en complément fonctionne même en 4G super puissant 😀 adguard pro utilise un vpn quand on l’utilise en mode « protection DNS » et ca consomme énormément de batterie alors que nextdns lui est transparent
Le nombre d’options est impressionnant vous verrez que apple envoie énormément de données autant que Google depuis l’iphone pourtant chez moi désactiver toute ce qui est analyse et partage de données avec apple 😅

CONNEXION UTILISATEUR