Opera Mini toujours pas validé

Christophe Laporte |

Selon macitynet.it, Apple aurait refusé de valider Opera Mini. La cause ? Le logiciel de l'éditeur norvégien duplique les fonctionnalités de Safari. Bon nombre d'applications sur l'App Store sont des Safari "améliorés", mais ils se basent sur le moteur de rendu d'Apple.

Opera n'a pas confirmé l'information pour l'instant. Une chose est sûre, Opera a été soumis à l'App Store il y a plus d'une semaine. Actuellement, 96 % des nouvelles applications sont validées en moins de 7 jours.


avatar nemrod | 
Pourquoi je ne suis guère étonné ?
avatar theghit | 
Une seule chose à dire: fais chier! Commence a me pomponer la figue cette politique de validation a deux roubles!
avatar ATLANTA125 | 
Tout comme Divoli, je ne suis guère surpris...
avatar iljang | 
Ils commencent a nous les briser avec leur vieille politique de validation. C'est dans ce secteur là que je rêverais que la concurence casse tout ça ! Ça ferait trop de bien a apple qu'il commence a perdre de l'avance juste a cause de cette politique.
avatar theghit | 
Casser les couilles du consommateur, il y a aussi une application pour ça? :x
avatar solea | 
Pas surpris non plus. Et je m'en fous à un point… Certes, j'espère qu'Apple fera évoluer Safari, notamment en y incluant une option de recherche. De là à vouloir Opera…
avatar solea | 
(je serai toutefois en faveur d'une validation en deux étapes, avec une validation de projet avant exécution, ça me parait être la moindre des choses vu les investissements et le travail que représentent de plus en plus la mise au point de certaines applications.)
avatar an3k | 
Je pense qu'il faut attendre le verdict officiel avant de s'emporter. J'espère en effet qu'il s'agit d'une fausse rumeur. Opera Mini fonctionne parfaitement bien sur toutes les plateformes existantes et offre des avantages tels (vitesse, économie de bande passante, onglets, cache des pages déjà visitées, flux RSS, Opera Link etc...) qu'il serait vraiment dommage de ne pouvoir en profiter sur iPhone. Opera Mini offre un vrai plus pour tous les utilisateurs. il serait dommage de devoir passer par Cydia pour l'obtenir. Et je pense que l'image d'Apple (qui se dégrade pas mal actuellement) n'a pas besoin de ça.
avatar ATLANTA125 | 
@ Yohmi D'accord avec toi sur les deux points. Je ne suis pas convaincu de l'apport d'Opera par rapport à Safari, mais bon, il y a surement nombre d'utilisateurs qui y trouveraient surement leur compte, voire même le préfèreraient, affaire de goût. Pour ce qui est de la validation en deux étapes, cela serait définitivement un plus, qui éviterait à certains devs un investissement en temps important pour se voir finalement refoulés (notamment avec des apps du style Opera, car malgré leurs arguments, c'était borderline, de manière assez évidente...)
avatar pinaudnico | 
Connecte toi en Edge avec Safari et Opera Mini... et on verra si tu ne verras pas un intérêt...
avatar i-han | 
Quand je pense qu'au début de l'internet certains se prenaient à rêver d'un monde sans intermédiaires pour distribuer leurs productions eux même afin de limiter les couts pour les clients.
avatar chrisjea | 
à chaque fois que j'ai soumis une application (new ou update) ça a été accepté en 24 à 48 heures. Donc, pour opéra, je pense que les carottes sont cuites car en effet, c'est un peu long... de nos jours, c'est vraiment rapide la validation.
avatar max68lola22 | 
abus de position dominante ?
avatar theghit | 
@Yohmi "De la a vouloir opéra" Rien que pour sa fonction turbo, opéra mérite largement sa place sur l'Appstore. On habite pas tous a Paris et on a pas tous la 3G a fond la patate. Alors oui, y'a du monde qui attends opéra, que ce soit les pocesseurs de iPhone v1 que ceux qui habitent dans "le reste" de la France. Sans parler de ceux dont le forfait data est limité. C'est beau de s'attarder sur son nombril :p
avatar Konastuff | 
A mon humble avis, c'est juste un retard dans les validations dû à la fort probable abondance de demandes de validation d'application iPad. J'ai soumis une mise à jour d'app il y a deux semaines, elle a été validé en moins de 48h, j'ai soumis une mise à jour il y a maintenant 3 jours, elle n'a toujours pas été validé.
avatar solea | 
@Hellix06 Je ne vis pas à Paris, et quand il n'y a pas de réseau, il n'y a pas de réseau. Pour autant, je n'ai pas dit qu'Opera n'avait aucune raison d'exister, j'ai dit (et ce sera egalement le cas de 90% des utilisateurs d'iPhone, d'iPod Touch et d'iPad) que je m'en foutais. Pour les forfaits data limités, c'est sûrement un problème, oui. Je ne dis pas le contraire. Pas certain toutefois que ce soit une solution.
avatar quiky | 
J ai également des problèmes javascript sur certains sites web avec safari alors que le site fonctionne avec opéra et donc avoir une alternative de remplacement pourrait résoudre le problème ponctuellement.
avatar nemrod | 
Si ce n'est que le site en question est affirmatif (ce n'est pas "aurait refusé", mais "a refusé"). En supposant que l'info soit fiable, évidemment. Edit: Je commence à me demander si ce n'est pas Ezor qui est dans le vrai.
avatar kikfaf | 
Ya un contrat qui Apple et ses devloppeurs, il suffit de savoir lire pour éviter les mauvaises surprises...
avatar nemrod | 
Le problème est qu'ici, au final, ce sont les utilisateurs d'iPhone et d'iPod Touch qui sont lésés, en ne pouvant pas bénéficier de certaines applications de qualité.
avatar guizmo47 | 
Applications de qualité...aucun intérêt pour moi. Avoir 5 navigateurs, 3 phototèques, 12 player ect....me semble peu interressant. Par contre je trouve assez scandaleux que du temps et du travail sois poubellifier sans prévenir par Apple. Je rejoins donc yohmi sur la double validation...
avatar Konastuff | 
Dans le contrat dont tu parles @E-Play il est effectivement décrit qu'une application ne peut pas se contenter uniquement de reproduire les fonctionnalités d'une application native. Au vue des vidéos publiées , Opera pour iPhone offre de nombreuses fonctionnalités qui n'existent tout simplement pas dans Safari. Il n'y a donc pas de raison - en tout cas à ce niveau - pour que l'application soit rejetée.
avatar nemrod | 
@ durpoi; Il ne s'agit pas d'avoir cinq navigateurs sur son iPhone, il s'agit de pouvoir choisir celui qui s'avère le plus performant, ou du moins celui pour lequel on a le plus d'affinité, comme on le ferait sur un Mac. Si cette info se confirme, ça va encore jailbreaker à mort (si Opera accepte de le mettre à disposition par le biais d'autres sites), mais c'est navrant.
avatar Helmer | 
Le pire c'est que les consommateurs se soumettent à l'AppStore sans broncher. Après le trie des applications, ils auront aussi une vrai censure avec les livres électroniques et accepterons encore qu'Apple pense pour eux.
avatar solea | 
l'iPhone, l'iPad et l'iPod Touch NE SONT PAS DES MAC. C'est pourtant pas compliqué à comprendre ! Non, il n'y aura jamais une offre 100% libre et non-encadrée sur ces appareils fermés, car ce n'est pas leur but ! Le but de l'AppStore n'est pas, et n'a jamais été de proposer une alternative, le but est juste d'augmenter le domaine d'application des matériels concernés. L'appstore a été mis en place pour dépasser les limites que représentaient les webapps sur l'iPhone. Pas
avatar pinaudnico | 
non, le but de l'AppStore n'est que d'augmenter le CA et le monopole d'Apple.
avatar solea | 
pour ouvrir la porte aux alternatives ! Contrairement au Mac, et aux ordinateurs en général, où les applications sont ajoutées par-dessus un système d'exploitation, sur ces produits-là, l'expérience utilisateur est essentiellement basée sur les applications d'origine. La problématique est différente, la politique est différente, l'offre est différente. On sait qu'il y en a qui veulent que tout soit possible parce qu'ils se sentent libre comme ça sinon après ils deviennent tristes et leur poil ne brille plus. Ils ne sont pas le public visé, il existe des plate-formes alternatives et légales, et tout un tas d'entreprises qui prétendent également innover dans le secteur, qu'ils ne s'en privent pas ! Ça fera des vacances aux esclaves que nous sommes, opprimés par la politique totalitaire d'Apple qui nous interdit de lire des magasines pornographiques. Ce qui serait inquiétant, et on en parle aussi, ce serait un système d'Appstore exclusif imposé et généralisé à toute la gamme informatique. Ce n'est pas le cas. La fin du monde, c'est pour plus tard.
avatar nemrod | 
@ Yohmi; On a bien compris, ce n'est pas la peine de nous ressortir ta propagande. Les utilisateurs sont coincés entre ce formidable outil technologique qu'est l'iPhone, et le système économique complètement pourri auquel il est lié. Apple a bien manoeuvré, et on comprend pourquoi elle surprotège son smartphone en multipliant les procès envers ses concurrents qui pourraient s'en approcher que trop, après s'être elle-même appropriée des technologies en allant les piquer à droite à gauche. Qu'elle n'entrave pas la concurrence et c'est tout son modèle économique qui sera mis en difficulté. Mais bon, tu devrais l'expliquer aux dirigeants d'Opera, eux s'obstinent, manifestement.
avatar Vicktorrr | 
La source de la news date du 31-10-2008.
avatar nemrod | 
En tout cas, j'espère qu'Apple perdra ses procès, notamment ceux l'opposant à Elan et HTC. Non pas pour nuire à Apple, mais justement pour qu'Apple ne nuise plus aux consommateurs en essayant de bloquer toute concurrence de la part d'autres fabricants.
avatar gueurki | 
Autant j'adore l'iphone, autant je déteste cette pratique commerciale qui consiste à verrouiller l'utilisateur pour bloquer la concurrence. J'attendais vraiment opéra mini :( J'espère qu'il y aura un communiqué officiel de la part d'opéra pour éclaircir la situation, autrement si le prochain iphone n'apporte pas grand chose, je passe sous android.
avatar Nihao | 
Moi aussi je déteste cette politique d'Apple. J'ai beau être un apple fanboy assez extrême et caricaturable (j'ai 6 mac, 2 iPhones, 4 iPods et j'attend avec impatience l'iPad) mais là j'en ai marre de ne pas avoir du flash sur l'iPhone et ne pas povoir choisir mon navigateur, tout comme sur mes Macs j'utilise Firefox que je trouve largement meilleur que Safari.
avatar bmxeur91 | 
Je sais pas si Apple peut se permettre ça. Ça fera le tour des médias et ça détériora fortement l'image d'Apple et de l'App Store en renforçant l'image de censure.
avatar i-han | 
C'est surtout le risque d'un désintérêt des développeurs pour cette plateforme.
avatar nemrod | 
@ Le Gognol; Personne n'a dit que l'Appstore était synonyme d'échec et d'applications merdiques. Ce qui est hautement critiquable, c'est ce système de filtrage et de validation rigide qui sert beaucoup plus les intérêts d'Apple que ceux des consommateurs, qui peuvent être privés de certaines applications de qualité. Et c'est une critique légitime qui revient de plus en plus de la part d'utilisateurs d'iPhone et d'iPod Touch qui se sentent lésés, on ne peut pas la nier. Il me parait évident que la grande majorité des intervenants ici ne souhaite justement pas que la validation d'Opera soit rejetée. Leur désir est donc justement qu'elle soit validée, pas qu'elle soit refusée. Pour le reste, l'article qui sert de source date en fait de 2008 (à l'époque il y avait déjà une polémique concernant Opera sur iPhone), on a réagit là-dessus sans vérifier.
avatar ipaforalcus | 
Même pour ceux qui sont très contents de Safari, il y a un intérêt à avoir Opera sur iPhone: la concurrence. Avec un concurrent, les développeurs de Safari devront se décarcasser pour que Safari ne soit pas à la traine. Sans concurrent, ils se reposeraient sur leurs lauriers et les améliorations arriveront au compte-gouttes. Après, concernant le délai de validation, je pense que les grosses app comme Opera doivent prendre un peu plus de temps que les apps qui font coussins péteurs.
avatar nemrod | 
@ Le Gognol; Ce que je souhaiterais, dans la mesure où Apple garde ce système de validation, c'est qu'elle l'utilise pour bloquer toutes sortes de sal*peries, genre malware et cie. Pour le reste, j'estime qu'elle n'a pas à filtrer ce qui l'arrange selon des critères purement économiques, en s'arrogeant un pré-carré; en ce sens elle lèse le consommateur, qui de facto se retrouve coincé ou est amené à jailbreaker (avec les conséquences que cela peut avoir en particulier au niveau de la garantie). C'est à minima une question de principe. A minima. Pour le reste, tu me fais un procès d'intention, et tu restes sourd à tout ceux qui ont plus ou moins été dans le même sens que moi, et qui ont (je le suppose tout comme moi) un iPhone ou un iPod Touch. Pour de questions de budget, j'ai un smartphone "de base" sur lequel je peux installer Opera Mini qui est un bon navigateur, le fabricant ne bloquant aucunement l'installation. Sur mon iPod Touch, je ne peux pas et je le regrette. C'est une atteinte à mon droit de consommateur, dans la mesure où des applications de qualité comme Opera restent sur le pas de la porte. Qu'Opera soit acceptée par Apple serait déjà un début, mais dans ce cas j'espère que cela ne s'arrêtera pas là.
avatar nemrod | 
@ Lennoyl; C'est bien là une partie du problème. Apple fait en sorte qu'aucune application ne vienne concurrencer les siennes, en décidant à la place de l'utilisateur ce qu'il pourra ou non installer. C'est à cause de cela qu'Opera a du présenter son navigateur de sorte de convaincre Apple qu'il ne fera aucunement concurrence à Safari. Raison pour laquelle je crains qu'Opera soit rejetée. Prions pour que ce ne soit pas le cas. Je trouve cela idiot, d'autant que l'iPhone et l'iPod Touch seraient bien plus intéressants si Apple changeait sa politique.

CONNEXION UTILISATEUR