Spotify n'est plus très intéressé par l'Apple TV

Florian Innocente |

Il ne faut pas s’attendre de sitôt à avoir Spotify sur son Apple TV, à en croire les propos tenus par un responsable produit. Samuel Erdtman, “Product Owner” au sein du service de streaming, a expliqué aujourd’hui à un développeur que la prise en charge de tvOS ne fait plus partie des priorités chez Spotify, qu’il « ne faut pas s’attendre à ce que quelque chose de nouveau sorte avant un moment. ». Et de s’en dire désolé.

Il répondait à un développeur dans un forum où Spotify propose son SDK lorsqu’on veut ajouter l’accès à son service dans une app iOS tierce. La discussion a démarré il y a un an, lors de la sortie du SDK de tvOS, pour constater que celui de Spotify produisait des erreurs.

Après un long silence, Samuel Erdtman a annoncé une amélioration fonctionnelle au début du mois dernier, avant de revenir annoncer la mauvaise nouvelle il y a quelques heures.

Apple et Spotify s’étaient griffés le nez cet été autour d’une histoire de validation. Est-ce que cet incident a pesé dans cette décision de revoir à la baisse l’investissement sur l’Apple TV ? Ce serait un raisonnement à courte vue alors que le service a tout intérêt à se mesurer à Apple Music sur toutes les plateformes où ce concurrent existe.

Ou est-ce que Spotify doute tout simplement de la vigueur de la plateforme tvOS et n’entend pas y consacrer du temps et de l’argent ? On notera que l’autre nouvelle plateforme d’Apple, watchOS, reste boudée malgré sa troisième itération et des performances bien améliorées.

Source
Tags
avatar grigby | 

Spotify est à la traîne je trouve en terme de développement par rapport à la concurrence.
Apple Watch, TV...

avatar alexischdt | 

c'est pas une grande perte

avatar alan1bangkok | 

l'intérêt d'avoir Spotify sur  TV reste à démontrer ...
je l'ai sur iPhone et Mac et ça me suffit pleinement

avatar r e m y | 

@grigby
A la traine? Par rapport à quel autre service de streaming musical?

Moi j'ai plutôt l'impression que Spotify abandonne progressivement la plateforme Apple (iPhone, AppleTV) en se concentrant sur Android. Il suffit de voir le peu d'évolutions apportées à l'application iPhone (une seule nouvelle version depuis avril ou mai) alors que sur Android elle continue à évoluer à une fréquence beaucoup plus élevée.

avatar Rodri31 | 

@r e m y :
Si tu avais suivi un peu Apple refusait la validation des maj de Spotify pour prendre de l'avance sur Apple Music. D'où le manque de MAJ depuis mai (mais ça a repris récemment).

avatar awk | 

@Rodri31 :
Tu écris l'histoire à ta sauce quand même :-)

avatar glxprod | 

Tant pis pour eux, je suis passé sur Apple Music...

avatar awk | 

Spotify a le couteau sous la gorge, l'année qui vient est fondamental pour son avenir.

Wait & See

avatar r e m y | 

@glxprod
J'ai testé 2 fois AppleMusic durant 3 mois... Je n'ai pas réussi à m'y faire. Je continue à préférer Spotify.

Je n'ai pas d'avis tranché sur l'un par rapport à l'autre mais je me sens plus à l'aise dans l'interface de Spotify et j'y trouve plus facilement mes goûts musicaux.

Si Spotify abandonne la plateforme Apple, au-delà du probleme que ça pourrait me créer de devoir changer de service de streaming ou changer de smartphone, je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour personne. Conserver la liberté de choix est primordiale pour l'utilisateur!

avatar alan1bangkok | 

Tout comme Plans  Music s'améliore mais reste loin de Spotify tout comme Plans reste loin de Here ou Maps

avatar awk | 

@alan1bangkok :
L'objectif principal de plan est de capter la plus grande part des utilisateurs de produits Apple

avatar awk | 

Le modèle économique du streaming est très loin d'avoir fait ses preuves.

Spotify est une machine a cramer du cash, les charges variables sont colossales.

Les fonds les plus récents sont obligataire avec des conditions assez difficiles

L'ARPU est fable avec une stratégie qui a avant tout visé à capter des utilisateurs via des deal relativement peu rentable.

La question de savoir si un service de streaming musicale peut vivre sans être adossé à un autre acteur reste ouverte aujourd'hui.

avatar r e m y | 

@Rodri
Ca a repris doucement! Depuis la mise à jour 6.5.0 du 21 septembre... rien de neuf.
On est loin du rythme antérieur avec une nouvelle version quasiment chaque semaine

avatar r e m y | 

Comment Plan capterait qui que ce soit?
Partout où Plan est présent, Google Maps, par exemple, peut être installé pour ceux qui préfèrent (et c'est une bonne chose).
Personnellement j'aime bien Plan, mais dans mon entourage nombreux sont ceux qui lui préfèrent Maps ou encore Waze pour ses fonctions de guidage GPS.

avatar awk | 

@r e m y :
Si tu n'es pas capable de l'imaginer, je ne peux pas grand chose pour toi.

Impressionnant cette incapacité à appréhender la complexité et la diversité du monde en se focalisant sur son nombril.

avatar r e m y | 

@awk
La puissance de tes démonstrations me laissent sur le cul.
Il y a bien longtemps que je n'avais côtoyé un tel pur esprit!

avatar awk | 

@r e m y :
Cela revient pourtant sur un vieux principe de base : ne jamais tirer des conclusions trop forte de l'observation de son environnement pour aller vers des conclusions générales

Tu transgresses allègrement cette règle dont la validité n'est plus à démontrer, nul besoin de se perdre sur d'autres considérations

C'est le ressort même de ton propos qui est inepte ;-)

avatar r e m y | 

Tu affirmes sans le moindre élément probant que Plan a pour but de capter la plus grande part des utilisateurs d'appareils Apple.
Je t'explique qu'au vu de mon expérience personnelle (dans un échantillon d'une 50aine de personnes utilisant Mac ou iPhone où je suis le seul à utiliser Plan), cette supposée stratégie me semble peu efficace.
Je te demande d'argumenter sur la manière par laquelle Apple espère réussir ce pari, c'est tout!
Je ne tire aucune conclusion. Je m'interroge tout au plus.

avatar awk | 

@r e m y :
Si on sombre dans la mauvaise foi consommée niant ses propres propos auquel je te renvois ;

"comment Plan capterai qui que ce soi?"

Si nous ne sommes pas là devant un propos généralisant on ne peut plus hardiment une expérience personnelle à un jugement général sans appel que te faut-il ?

Bon après si tu ne veux pas apprendre en étant objectif sur le sens et la portée de tes propos c'est ton pb :-)

avatar Rigat0n | 

@r e m y :
C'est assez simple : le "Michu" de base qui ne s'intéresse pas à la diversité des offres de cartographie va utiliser le truc fourni par défaut sur son appareil Apple, et hop il est capté. Google Maps était là avant donc pas mal de gens l'ont gardé dans leurs habitudes mais les nouveaux utilisateurs de services/smartphone s'en foutent sûrement un peu.

Après là où je pense que @awk a tort, c'est que "capter" n'est pas le but fondamental de Plans. C'en est certainement un, mais Apple ne fait ni son argent ni sa réputation avec Plans. Pour moi il s'agit comme d'hab chez eux de maitriser d'un bout à l'autre ce qui arrive dans les mains de leurs utilisateurs sans avoir à dépendre de sources externes. Ça leur permet de déployer à leur rythme des fonctions qui sont importantes à leurs yeux comme Continuité sans dépendre du bon vouloir de Google.

avatar debione | 

Il faut je pense relativiser la Mme Michu... Celle que l'on a toujours connue n'existe presque plus...
Parce que la Mme Michu actuelle elle a des gamins, voire des petits-enfants qui eux par contre sont au taquet question nouvelle technologie...
La Mme Michu actuelle, c'est mon père, 69 ans, qui n'a jamais eu un ordinateur de sa vie mais qui possède désormais Iphone/ipad (je lui ai toujours déconseillé le moindre ordi), et qui vient d'un métier manuel... Qui en découvrant plan à compris qu'il pouvait l'utiliser comme GPS, mais qui sur conseil de son garagiste utilise Maps. Tout comme il a arrêté d'utiliser Wath's app pour Threema sur pression de ses petits enfants.

Je pense que c'est surtout une histoire d'utilisation... Pour les personnes qui n'utilisent que très rarement une application, je pense qu'ils vont se contenter de ce qui est embarqué, par contre dès que l'on passe a une utilisation plus poussée on évolue forcément avec des gens qui en ont une utilisation poussée et de fait qui connaissent mieux le marché, donc vont orienter leurs entourage vers du meilleur.

L'histoire est surtout je pense marketing, ne pas laisser des marques s'imposer au point d'avoir dans le langage courant la marque ("frigidaire, sagex, ipod, googueliser, uberiser..."). C'est un des virages de l'ère Cook, faire en sortes que l'on "sache" (donc que le mot Apple apparaissent) dans tous les domaines ou Apple pourrait dans un futur plus ou moins proche se projeter (remember la fameuse tv apple). C'est la même concernant les secrets... Apple pourrait largement en faire plus pour garder plus secret certaines caractéristiques, mais ceci ne fait plus partie de ces prérogatives (Jobs était un fada de cela, pas Cook) entre autre parce que cela a un gros coût en $.
C'est aussi de pouvoir dire: "On vous vend un produit complet, il y a absolument tout dedans", qui est très fort en terme de marketing, le côté instantané.
Après Apple cherche à l'imposer mais c'est normal...

avatar awk | 

@debione :
Le néo-geek se trompe toujours très lourdement sur ce que sont les réalités des usages et des pratiques.

Tu sais qu'une très grande part des utilisateurs de smartphone n'ont qu'une toute petite poignée d'application installé ?

Et qu'une proportion non négligeable n'en a aucune

Le microcosme a toujours beaucoup de mal à imaginer ce qu'est le monde qui l'entour

avatar awk | 

@r e m y

"Tu affirmes sans le moindre élément probant que Plan a pour but de capter la plus grande part des utilisateurs d'appareils Apple.

ça aussi c'est une belle perle quand même :-)

Essais donc d'infirmer le propos et de trouver des éléments rationnel prouvant que Plan n'a pas pour objectif de capter la plus grande part des utilisateurs d'appareil Apple.

Tu es comme beaucoup tomber dans un des maux de notre temps qu'est la stérile démarche hyper-critique véritable cancer du rationalisme qu'elle détruit dans ces fondements.

avatar r e m y | 

@awk
On attend le début d'une argumentation soutenant ta thèse d'une captation de clientèle avec Plan, ou minima quelques exemples tangibles illustrant cette possible volonté ...

Faut quand même pas imaginer que l'utilisateur moyen d'iPhone, d'iPad ou de Mac ne sait pas utiliser l'appStore pour y trouver les applications répondant à ses besoins!

Que tu nous dises qu'Apple vise à capter un maximum d'utilisateurs sur AppleMusic et que ses manoeuvres pour décourager la concurrence, dont Spotify, sont l'un des leviers de cette stratégie, je veux bien.

Mais Plan... franchement!

avatar awk | 

@r e m y :
Il ne suffit pas de crier argumentation, argumentation en sautant comme des cabris

Surprenant cette perversion de l'esprit qui fait demander une argumentation inepte sur des évidences.

Comme je te l'ai déjà dit si tu ne perçois pas l'évidence des premises des mes propos tant pis pour toi.

Drôle de conception du débat intellectuelle que s'imaginer qu'il est si terre-à-terre et stérile.

avatar awk | 

@Rigat0n

Tu as parfaitement saisi les ressorts qui font que Plan occupe une place de choix dans l'écosystème f'Apple pour la navigation malgré ses nombreux concurrents.

"Après là où je pense que @awk a tort, c'est que "capter" n'est pas le but fondamental de Plans."

Etrangement ce que tu propose en suite n'a de sens qu'avec une captation d'audience ;-)

Donc c'est bien le premier pas pour atteindre ses buts quel qu'ils soient d'ailleurs : Capter de l'audience.

C'est l'alpha et l'omega de ce type d'activité

Après sur les motivations de cette captation, la première source est on ne peu plus simple : assécher tant que possible l'apport de traffic à Google ;-)

avatar awk | 

Constat très intéressant que celui autour du rapport au débat d'idée, à la création de sens, à l'échange intellectuelle qu'on certains.

Ils sont engoncé dans une vision mécanique et quasiment algorithmique de ce qu'est une pensée, une rhétorique, une dialectique et bien souvent bouffé par ce cancer de la rationalité qu'est la démarche hyper-critique si à la mode de nos jours et pas moins inepte.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Méthode_hypercritique

Rien d'intéressant ne peut sortir de cette posture hautement stérile :-(

avatar Domsware | 

@awk

Merci pour le lien. Je ne connaissais pas cela mais j'y retrouve beaucoup d'interventions ici et ailleurs.

avatar awk | 

@Domsware :
en complément :

https://fr.m.wikisource.org/wiki/L’Art_d’avoir_toujours_raison

avatar Antho60 | 

Deezer > Spotify

avatar marc_os | 

Spotify montre là son vrai visage. Ce qui l'intéresse, ce n'est pas de rendre service à ses clients, c'est l'argent de ses clients. Si pour ça on doit rendre un service, ils le font, mais à minima, car hein faut maximiser les profits !
(Ça me rappelle qq. chose...)

avatar byte_order | 

OMG. Spotify n'est pas dans l’humanitaire, ils n'iront sur l'appleTV - appareil le plus altruiste et désintéressé qui soit qui sert à sauver des chtits nenfants soufrant de la fin de Harry Potter dans... ah euh non, de la faim dans le monde je voulais dire - que s'ils peuvent en tirer un profit !?

Mais quelle honte, franchement. Je résilie mon abonnement a Spotify immédiatement tellement je suis outré de leur immoralité.

CONNEXION UTILISATEUR