Fromaggio, une machine connectée qui produit du fromage 🧀

Nicolas Furno |

Après quinze ans passés en France, Glen Feder a ressenti un manque intense en rentrant aux États-Unis. Il ne pouvait plus manger de bon fromage, ou alors à un prix délirant et c’est ainsi qu’est née l’idée du Fromaggio. Cette machine a été pensée pour produire à peu près n’importe quel fromage de manière totalement automatique. Placez le lait et les ferments et présure dans la cuve, patientez 30 minutes pour de la mozzarella ou jusqu’à 48 heures pour les pâtes dures, et vous aurez créé du fromage.

Le fromaggio est une machine connectée, contrôlée par un smartphone. Plusieurs recettes de base seront proposées et les concepteurs de l’appareil vendront même des paquets prêts à emploi, qui nécessiteront uniquement d’ajouter du lait dans la cuve. Mais contrairement à trop d’appareils connectés modernes, vous serez libre ici de réaliser votre propre recette. L’app permettra de définir tous les paramètres importants, comme la température, les durées ou encore l’utilisation de la presse à la fin pour former le fromage. Vous pourrez aussi utiliser vos propres ingrédients, et pas forcément ceux prévus pour.

Naturellement, cet appareil ne gère pas l’un des aspects les plus importants dans un fromage : l’affinage. Pour créer de la mozzarella, ce n’est pas grave, mais un camembert doit être affiné pendant trois semaines au (grand) minimum, et il faut un an pour du parmesan. Vous aurez aussi besoin de l’environnement adéquat pour cette étape, mais le Fromaggio se charge au moins de tout ce qui précède l’affinage. On pourra aussi créer du tofu et des recettes sans lait animal, mais également du yaourt.

Le Fromaggio a été financé en trois heures seulement sur Kickstarter et il vous reste encore quelques jours pour précommander un exemplaire. Les tarifs commencent à 285 $ sans les frais de port, comptez environ 300 € pour un appareil envoyé en France. Il faudra ensuite patienter jusqu’en mai 2020 au mieux, pour recevoir le produit.

avatar eleodie | 

@Max1000du35

Oui enfin c’est quand même pas l’accroche qu’il faut retenir de cet entretien

avatar Max1000du35 | 

@eleodie

C’est juste que je lisais l’article que j’ai mis en lien au moment où j’ai reçu la notification de iGeneration

avatar feketesas | 

ce n'est pas fORMaggio en italien?

avatar Nicolas Furno | 

@feketesas

C'est un nouveau nom, et une marque déposée d'ailleurs. Donc « Frommagio™ » si on voulait être complet.

avatar oMc | 

Sympa, j’adore l’idée !

avatar reborn | 

Il falloir aussi trouve le lait non stérilisé aux US ?‍♂️

avatar SyMich | 

Inutile puisque le lait sera ensemencé (avec les bactéries adaptées au fromage souhaité).
Cette machine fera du fromage à partir de lait pasteurisé comme la plupart des fromageries industrielles!

avatar debione | 

Cette problématique est bien plus large, il est très difficile d’avoir accès à du lait cru... Bien dommage d’ailleurs, il paraît que c’est un des composant qui permettent aux enfants qui peuvent en boire d’etre Bien moins sensible aux allergie une fois adultes ( comme la présence de nombreuses espèces d’animaux dans l’entourage des enfants)...

avatar pat3 | 

@debione

"Cette problématique est bien plus large, il est très difficile d’avoir accès à du lait cru... "

Dépend où tu habites. Mais en cherchant les marchés bio autour de chez toi, tu devrais trouver.

Il fut un temps où certains Intermarché avait mis en place un distributeur de lait cru…

avatar Bigdidou | 

«  Il ne pouvait plus manger de bon fromage, ou alors à un prix délirant »
« c’est ainsi qu’est née l’idée du Fromaggio »
« produire à peu près n’importe quel fromage de manière totalement automatique. »
« patientez 30 minutes pour de la mozzarella ou jusqu’à 48 heures pour les pâtes dures »

Et donc il va pouvoir manger du bon fromage, si on suit le fil.

La moralité : pour faire un bon fromage en 48h00, ce qu’il nous manquait comme technologie, c’est le smartphone.

Merde, où est mon Loxapac ?

avatar debione | 

@bigdidou
Je pencherais plutôt pour le Xanax, dont l’action est très rapide... Sinon un coup flunitrazepam et on se rendort jusqu’a demain, histoire de lire comment faire une bonne viande séchée ... ( avec son smartphone évidement)...

avatar Bigdidou | 

@debione

« Je pencherais plutôt pour le Xanax, dont l’action est très rapide. »

Ça n’est absolument pas un anti délirant ;)
Le Rohypnol, non plus,,d’ailleurs et je ne sais pas du tout comment on s’en procure encore :D

avatar debione | 

Pour le Rohypnol, pas de problème, c’est en vente dans toutes les pharmacie d’asie Au prix d’environ 1 .- pièce... ( j’ai connu des gens qui en faisait le trafic pour se payer leurs voyages...)

avatar ckermo80Dqy | 

Rien que le nom, Fromaggio au lieu de Formaggio... Sans moi.

avatar SyMich | 

Il devrait également proposer une machine pour fabriquer du vin en 24h!
Ce serait le compagnon idéal d'un camembert produit en 48h, je trouve...

avatar Bigdidou | 

@SyMich

« Il devrait également proposer une machine pour fabriquer du vin en 24h! »

Ah, super idée :D Du bon vin.
Après, du moment qu’on utilise un smartphone, ça pose sûrement aucun problème.

avatar guigus31 | 

http://amp.elle.fr/Elle-a-Table/Les-dossiers-de-la-redaction/Dossier-de-...

On peut faire de la mozza assez facilement avec un robot, donc certainement d’autres fromages aussi !

Mais bon, c’est un peu comme faire son pain soit même : franchement pas terrible pour l’environnement. Mieux vaut un four de boulanger en marche pour faire 1000 baguettes que 1000 fours de particuliers pour faire 1 pain chacun.

avatar pim | 

@guigus31

Oui mais on peut tromper 1 fois 1000 personnes, et pas 1000 fois 1 personne.

Je veux dire que c’est difficile de rouler quelqu’un dans la farine, surtout si c’est le boulanger !

avatar bibi81 | 

Mais bon, c’est un peu comme faire son pain soit même : franchement pas terrible pour l’environnement. Mieux vaut un four de boulanger en marche pour faire 1000 baguettes que 1000 fours de particuliers pour faire 1 pain chacun.

Tu oublies le ballet des camions frigorifiques qui livrent les "boulangeries" en produits industriels surgelés prêts à mettre au four et à vendre au tarif produit artisanal dans ton équation.

avatar Nesus | 

Alors excusez moi, mais je n’ai pas compris l’intérêt de la machine. Non parce que toute personne qui a fait du fromage dans sa vie (et dieu sait que j’ai joué de la louche pour faire des camemberts) sait qu’il suffit de vacciner avec de la présure le lait pour qu’il caille et donne du « fromage ». Donc, quelle est l’action de la machine ? Générer 30° et l’humidité ? Vu que ça ne fait pas l’affinage.

avatar fte | 

Est-ce que goût du fromage change si on utilise iOS ou Android ?

avatar SyMich | 

Du fromage sans aucune odeur, pour la version iOS, de façon à ce que "ce qui est dans l'iPhone, reste dans l'iPhone". ?

avatar DarKOrange | 

Sinon y’a ça et ça coûte 10 fois moins cher :

Lékué 0220100V06M601 Kit Cheese Maker Plastique, Standard https://www.amazon.fr/dp/B00YJ4S0ZU/ref=cm_sw_r_cp_api_i_cXTXCbY2D7CQH

avatar donatello | 

L'histoire est désormais bien connue pour ce genre de bidule :

Fin de la commercialisation dans huit mois. Disponible pour 12€ dans tous les bons vide-greniers dès l'hiver 2020.

avatar CGe0h | 

@donatello

Mazette, quand je vois que le truc a été financé en qq heures seulement, je n’aimerais pas être invité à dîner par les « gogo  sans palais » qui ont misé sur le projet ;-)
Quand on voit le savoir-faire, l’expérience, le choix des produits, les temps d’affinage, etc. qui sont nécessaires à nos Artisans pour produire de vrais fromages de qualité, comment peut-on arriver à commercialiser de tels attrapes-nigauds ?
Un vrai business, et un super coup marketing, pour des clients de la Malbouffe.

avatar Yohmi | 

@CGe0h
Y’a plus beaucoup d’artisans qui font du fromage, maintenant. Même chez les fromagers, sur les marchés, c’est en écrasante majorité de l’industriel, même pour des AOP. Il y avait un reportage là-dessus chez France Télévision il y a quelques mois, assez affligeant.

Je dis pas que ça n’existe pas, y’a un affineur pas loin de chez moi, mais force est de constater que c’est devenu très rare. Et que la plupart des consommateurs semblent satisfaits de la situation actuelle, tant que les industriels, de Bell à Lactalis, s’arrangent pour que jamais leur nom ne figure sur l’étiquette.

Sinon, pour cette machine, comme dit plus haut, du moment qu’on utilise un smartphone, ça pose sûrement aucun problème ?

avatar CGe0h | 

@Yohmi

Bien sûr, d’accord avec toi. Mais raison de plus pour lutter bec et ongles contre la malbouffe et essayer de conserver nos petits artisans ...et donc notre savoir faire Français !
En tant que résident aux US, je confirme bien volontiers que le fromage ici est juste (... sans nom...!!!), mais par contre qu’on trouve tout de même des petits fromagers qui importent des fromages de chez nous à des prix certes plus élevés mais sincèrement raisonnables compte tenu de la qualité.

avatar Bigdidou | 

@CGe0h

Ce que je comprends pas, c’est pourquoi c’est pas possible de faire de bons fromages aux États Unis.
Il y a pas de demande suffisante ?

avatar fte | 

@Bigdidou

"Ce que je comprends pas, c’est pourquoi c’est pas possible de faire de bons fromages aux États Unis.
Il y a pas de demande suffisante ?"

La raison est ailleurs. Tu sous-estimes les USA. Il y a d’excellents fromages aux US. Mais il y a surtout une énorme production industrielle de merde cheapos de cheapos. Les tarifs ne sont pas identiques.

C’est les USA. Tu mets le prix, tu peux tout avoir de très haute qualité. La vaste majorité est de la daube.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Tu sous-estimes les USA »
Non, non, pas du tout. D’où ma question pourquoi dit-on que c’est impossible d’y trouver des bon fromages, alors que je n’y voit aucune raison.

«  Il y a d’excellents fromages aux US. « 
C’est bien ce Sunil me semblait.
D’excellent fromages locaux.
Après le prix...

avatar fte | 

@Bigdidou

J’avais compris ton commentaire à l’envers :)

avatar CGe0h | 

@fte
@bigdidou

Complètement d’accord avec toi @fte sur l’ « énorme production industrielle de merde cheapos de cheapos ».
C’est d’ailleurs bien là (production industrielle) que la Junk Food prend toute sa démesure aux US, car en France, il faut avouer que l’industrie alimentaire (même avec tous les défauts qu’on peut aussi lui connaître) est tout de même bien plus « saine » et régulée.

avatar CGe0h | 

@Bigdidou
@fte

Le lait cru est à l’origine de l’interdiction de certains fromages aux États-Unis. Les produits à base de lait cru sont considérés comme de potentielles menaces bactériologiques pour des questions de fermentation. Ils ont une réputation d’insalubrité.
Mais tous les fromages ne sont pas interdits aux États-Unis : Les fromages non-autorisés sont les fromages à base de lait cru, à pâte molle et non pasteurisés.

avatar pat3 | 

@Yohmi

"Y’a plus beaucoup d’artisans qui font du fromage, maintenant"

Y en a quand même dans la majeure partie des marchés bio, et dans les biocoops.

avatar DG33 | 

@CGe0h

Ah le plaisir d’une iNfection à deux balles...

avatar CGe0h | 

@DG33

?

avatar JLG01 | 

Au pays des 400 fromages, c’est presque une provocation.

avatar donatello | 

Les mecs qui ont financé ça sont quand même bonne pâte. Au final ça risque fort de couler.

avatar GtnDns | 

Toujours plus d’équipements.. ça en devient ridicule ? ? ?

avatar donatello | 

Oui faut vraiment être fondu pour acheter un truc pareil.

CONNEXION UTILISATEUR