Domotique : un micromodule Philips Hue à brancher derrière un interrupteur mural

Nicolas Furno |

Philips Hue a annoncé plusieurs produits à l’occasion du CES 2021, dont un micromodule pour interrupteur mural. Ce type d’accessoire permet normalement de connecter un éclairage fixe existant, sans perturber son utilisation classique. On peut toujours allumer et éteindre la lumière en appuyant sur l’interrupteur, mais on peut aussi le faire dans le cadre d’une automatisation domotique.

Le micromodule vient se placer derrière un interrupteur mural.

Mais ce n’est pas cette fonction que le constructeur propose avec son micromodule. Philips Hue entend répondre à un problème lié aux ampoules et luminaires connectés qu’il a popularisés ces dernières années. Si vous installez une ampoule connectée au plafond et que quelqu’un l’éteint avec l’interrupteur mural, l’ampoule n’est plus alimentée et ne peut plus être contrôlée à distance. En installant ce micromodule, l’ampoule reste alimentée en permanence et l’interrupteur mural ne permet plus de l’éteindre et de la couper du courant.

Ce micromodule ne fonctionne qu’avec une ampoule connectée qui pourra être éteinte par ailleurs. Si vous l’utilisez avec une ampoule classique, elle restera allumée en permanence, puisque ce nouveau produit ne coupe pas le courant physiquement, contrairement à ses concurrents sur le marché1. Philips Hue cherche uniquement à répondre à la problématique de l’interrupteur mural qui déconnecte une ampoule connectée, le constructeur ne propose pas de solution pour ceux qui veulent connecter un éclairage existant.

Autre particularité, le micromodule de Philips Hue est tout petit, ce qui bien pratique pour le caser derrière n’importe quel interrupteur. En contrepartie, l’énergie nécessaire à son bon fonctionnement est fournie par une pile qui devra être remplacée de temps en temps, en retirant à nouveau l’interrupteur mural. Le constructeur promet une autonomie confortable de cinq ans, c’est l’un des avantages du ZigBee, mais c’est malgré tout moins pratique qu’un module relié au réseau électrique du logement.

Le micromodule Philips Hue est annoncé à 40 € l’unité, ou 70 € en pack de deux. Sa sortie est prévue au printemps en Europe et cet été en Amérique du Nord.


avatar Nathalex | 

J’aurais aimé y penser ! Reste que le prix n’est pas vraiment micro....

avatar julien74 | 

@Nathalex

Pour ma part, j’ai des modules zwave (du même genre) mais laissé les ampoules Hue alimentées. Donc les modules zwave ont l’info de l’appui sur l’interrupteur et ensuite par scénario Jeedom je gère l’allumage et extinction de la Hue

avatar Tomtomrider | 

@julien74

Et on s’étonne que la domotique ne se démocratise pas. C’est d’un compliqué

avatar julien74 | 

@Tomtomrider

Ah mais c’est clair! Devoir alimenter la lampe en ne passant pas par le module, avoir un Jeedom avec 1 virtuel, 1 scénario pour faire le lien zwave / Hue c’est absolument pas friendly user.
Mais c’est le passage obligé pour que chez moi je continue à utiliser mes interrupteurs (WAF oblige) et que je puisse utiliser l’appli Hue ou un scénario et que tout s’interconnecte.

avatar Tomtomrider | 

@julien74

Je comprend. J’ai voulu me lancer dans la domotique aussi. Mais honnêtement tant que ça sera compliqué comme ça je reste dans le simple. Empiler les modules, les interfaces, les bricolages, c’est plus d’mon âge!

avatar roccoyop | 

@Tomtomrider

J’ai simplement changé tous les interrupteurs classiques par des interrupteurs hue.

avatar shaba | 

Moins intéressant qu’un Shelly du coup

avatar moitoutsimplement | 

@shaba

Mais tu sais comment rendre ça compatible avec HomeKit (hormis homebridge) ?

avatar shaba | 

@moitoutsimplement

Le Shelly ? Oui, en installant un firmware HomeKit, c’est très simple d’après ce que j’en ai vu.

avatar Flyingbike | 

@shaba

Faut dire les Shelly niveau fonctionnalités/prix c’est difficilement égalable

avatar julien74 | 

@Flyingbike

C’est clair que comparé à du fibaro en zwave c’est pas du tout le même budget.
J’en ai mis 10 et je suis pleinement satisfait.
IP fixé par DHCP, vLAN et SSID dédié. Ca marche au poil.
Et puis c’est rassurant de savoir qu’en cas de problème avec Jeedom, tu met l’IP dans Safari sur l’iPhone, et tu peux intervenir sur le module
quand le reseau zwave est en vrac, y a rien à en faire pour agir sur l’état du module.

avatar saoullabit | 

Super ! Mais un peu cher ...

avatar Drugi | 

Si tu cumules le prix de l'ampoule et du module, ça fait cher l'ampoule connecté. Morale de l'histoire : passer chez Nanoleaf

avatar R-APPLE-R | 

@Drugi

Et le problème restera le même du coup 😏
J’ai une LIFX en wifi c’est de la daube comparé au ZIGBEE elle se déconnecte sans cesse !

Et puis pour ne plus appuyer sur l’interrupteur par hasard ou que les invités appuient dessus y’a une solution qui ne coûte rien ou presque :

Un bout de scotche transparent qui empêche toute manipulation 😉

avatar bibi81 | 

Un bout de scotche transparent qui empêche toute manipulation

Non, démonter l'interrupteur, connecter les fils en interne (bref débrancher l'interrupteur) et remonter l'interrupteur.
Sinon il y a aussi le remplacement de l'interrupteur par un switch hue (ou autre marque) qui pour le cas sera fonctionnel.

avatar R-APPLE-R | 

@bibi81

Je parle de manipulation accidentelle... j’ai placé à côté des interrupteurs les interrupteur Hue se qui à pour conséquence de se tromper ( surtout les invités ) d’ou le petit bout de scotche transparent sur l’interrupteur " normal " comme ça même si quelqu’un appuie dessus ça l’empêche de fonctionner et c’est presque invisible 😉

J’espère que j’ai bien expliqué sinon je ne sais pas comment l’expliquer mieux 🤪

avatar julien74 | 

@R-APPLE-R

Moi j’ai gardé l’usage de mes interrupteur physique mais au détriment d’une complexité sans nom côté Jeedom.

Et si Jeedom est en vrac (ou mon réseau Zwave, je suis comme un con avec mes interrupteurs qui ne servent plus à rien. Obligé de sortie l’iPhone et lancer l’app Hue. Vive la domotique!!

avatar roccoyop | 

@R-APPLE-R

Pourquoi ne pas retirer tes anciens interrupteurs, relier les fils entre-eux avec un wago et mettre la télécommande ou l’interrupteur hue par dessus ?

avatar R-APPLE-R | 

@roccoyop

C’est moins prise de tête avec du scotch mais je peux très bien mettre les interrupteur Hue par dessus avec ça : https://www.amazon.fr/dp/B07MWY2M92/ref=cm_sw_r_cp_api_i_X2gaGb4Q0XY74
Et sans changer quoique se soit , mais j’ai pas encore trouvé celui qui convient.

avatar bibi81 | 

En effet, c'était le sens de ma remarque.

avatar bibi81 | 

J'ai bien compris, je te dis juste que tu pouvais faire autrement.

avatar flux_capacitor | 

@Drugi

Et perdre l'usage de l'interrupteur mural physique ? Non merci !
Vive l'intelligence dans les interrupteurs et non dans les ampoules !
cf. Legrand ou Aqara :)

avatar Phiphi | 

À mon avis ça doit faire autre chose, parce que s’il s’agit juste de rendre l’interrupteur totalement inopérant on n’a pas besoin de brancher quoi que ce soit.

avatar armandgz123 | 

@Phiphi

Bah... ça ne rends pas l’interrupteur inopérant, il permet toujours de contrôler la lumière. Mais l’ampoule sera toujours sous tension pour être toujours connectée au système.

avatar Phiphi | 

@armandgz123

Oui en anglais c’est plus clair.
C’est à cause de « puisque ce nouveau produit ne coupe pas le courant physiquement » que j’ai mal compris. L’interrupteur continue à fonctionner comme un interrupteur, à condition que l’ampoule soit compatible. C’est quand même plus logique.

avatar armandgz123 | 

@Phiphi

Oui ! C’est ce que j’attends depuis le début

avatar Phiphi | 

@armandgz123

Cf mon autre réponse, du coup c’est encore mieux l’interrupteur peut piloter n’importe quoi. Tu peut même ajouter des interrupteurs que pour piloter des modules n’importe ou dans la maison puisqu’ils n’ont plus besoin d’être raccordés au réseau.

avatar AppleDomoAdepte | 

@Phiphi

Ton interrupteur transmet l’information on/off à l’ampoule connectée mais l’ampoule, elle, reste sous tension pouvoir recevoir l’info

avatar julien74 | 

@Phiphi

Le module envoi toujours une charge dans l’ampoule, mais communique en zigbee avec elle pour lui dire « éteins toi, car on vient de m’appuyer sur le bouton »

avatar Phiphi | 

@julien74

En fait pas tout à fait. C’est encore le dessin qui est le plus clair de tout. Le courant de charge passe par un domino, donc tout le temps, et l’interrupteur « peut » être rendu inutile. Le module à pile voit sons circuit fermé ou ouvert, et donne des ordres en zigbee.
L’interrupteur physique peut donc tout à fait être programmé pour n’importe quoi, y compris agir sur l’ampoule dont le câblage passe à cet endroit, ce qui explique aussi qu’on parle de scène.

avatar julien74 | 

@Phiphi

Enfin à 40€ le module il vaut mieux se mettre en Shelly et gérer les actions par du Jeedom....

avatar flux_capacitor | 

@julien74

Pourquoi passer par du Jeedom quand on peut piloter le Shelly directement dans HomeKit sans aucun pont ? Firmware HAA.

avatar julien74 | 

@flux_capacitor

Parce que j’ai ma domotique dans Jeedom et je ne veux pas multiplier les éléments de configuration. Premier argument. Je gère mes réveils Sonos dans jeedom, je contrôle mes couleurs de Hue en fonction de la journée dans Jeedom
Et je doute que HomeKit puisse faire plus de 5% en terme de scénario par rapport à Jeedom: virtuels, fonctions mathématiques etc....

Ex:
Dans HomeKit, est-ce possible d’envoyer un telegram lorsque le ShellyPlug détecte que la puissance électrique de la prise du lave linge est proche de 0 car la machine a fini ses cycles de lavage?

avatar flux_capacitor | 

@julien74

Par Raccourcis, je pense que beaucoup de choses sont possibles en effet.

Mais tu as raison sur le fait qu'il y a moins d'informations exposées en passant par HomeKit, et donc moins de possibilités de pilotages par des scripts complexes.

avatar julien74 | 

@flux_capacitor

C’est l’éternel débat entre simplicité d’accès (vision HomeKit) versus complexité (Jeedom).

Apple prend le parti du grand public.
Jeedom est inutilisable par madame Michu.

Si quelqu’un arrive à concilier les 2, il aura vraiment gagné la puissance que peut donner la domotique.
Je suis le public de Jeedom, ce serait idiot de ma part de me contenter de HomeKit.

avatar armandgz123 | 

Enfin ! Aqara avait déjà une solution à cette problématique avec des interrupteurs à 20/25€

avatar julien74 | 

Par contre le coup de la pile c’est naze.
Alors ok, il y quasiment jamais de neutre dans nos interrupteurs (a part le demander explicitement lors de l’installation) mais Fibaro y arrive lui et sinon il suffit d’être malin chez soi: au lieu de le mettre derrière la prise, il faut installer le module dans la boîte de dérivation d’où partent les fils pour interrupteur et lampe.

avatar flux_capacitor | 

@julien74

Je ne comprends pas vraiment cette façon de faire. Dans la plupart des modules domotiques, l'interrupteur mural est totalement déconnecté du circuit électrique, ses fils ne représentent plus que des contacts secs permettant de piloter manuellement le module. La phase et le retour lampe (et le cas échéant le neutre) sont raccordés sur le module. Dès lors l'interrupteur doit être physiquement très proche du module pour pouvoir le piloter.

avatar julien74 | 

@flux_capacitor

Dans mon cas, j’ai une gaine avec la phase et navette vers chaque interrupteur à partir de ma boîte de dérivation et du coup j’ai mis mes modules dans cette boîte de dérivation. J’ai le neutre à disposition dans ma boîte de dériv.

avatar JackBauer | 

Faut faire gaffe du coup quand on change une ampoule, veiller à bien couper tout le courant et pas seulement l’interrupteur mural 🥵

avatar bibi81 | 

Faut faire gaffe du coup quand on change une ampoule, veiller à bien couper tout le courant et pas seulement l’interrupteur mural 🥵

Le mieux c'est de demander à EDF qu'ils coupent le quartier ! On n'est jamais trop prudent.

A part si tu as les mains mouillées je ne vois pas trop le problème. D'ailleurs quand une ampoule est claquée, comment est-ce que tu sais que l'interrupteur est dans la bonne position ?

avatar fskynet67 | 

@bibi81

Dans le doute et pour plus de sécurité faut couper au disjoncteur.....

avatar bibi81 | 

Je me demande bien qui s'amuse à ça ;)

avatar fskynet67 | 

@bibi81

😂 pas moi mais c’est la procédure

avatar Boris 41 | 

Pour ceux qui veulent connecter des ampoules classique il y a le Iluminize 511.202 qui gère ça parfaitement en plus de gérer les interrupteurs multiples de type poussoirs.

avatar maelade | 

Autre solution : acheter le bouton Philips 2 fils a souder et hop derrière l interrupteur . Permet d allumer et de faire varier les scénarios pour 19€

avatar MSpock | 

@maelade

Yep c’est la meilleure solution aujourd’hui !
Enfin, l’idéal c’est derrière un interrupteur de tu poussoir.

avatar Arnaud33 | 

Un wago a 30 centimes... ou alors j’ai pas compris le système enfin chez moi c’est ce que j’ai fait .

avatar Pyr0h | 

@Arnaud33

J'ai un peu la même impression d'être pris pour un con. Si c'est juste pour shunter l'interrupteur autant même l'enlever.

avatar jacques_dh | 

Moi, un bout de scotch sur l'interrupteur, ça m'a pas coûté 40€...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR