Pourquoi nous vous déconseillons d’installer StopCovid

Anthony Nelzin-Santos |

Le traçage des contacts avec une application ? « Ce n’est pas dans la culture française » assurait Christophe Castaner le 26 mars. Le ministre de l’Intérieur ignorait-il que deux jours plus tôt, le Conseil scientifique Covid-19 se donnait une nouvelle mission, l’étude d’une stratégie numérique permettant « l’identification des personnes ayant été au contact de personnes infectées par le virus du Covid-19 » ?

Deux semaines plus tard, le 8 avril, le ministre de la Santé et le secrétaire d’État au Numérique levaient le voile sur l’application StopCovid. Après la controverse sur le choix d’un système centralisé, le refus d’utiliser les API proposées par Apple et Google, et l’absence de collaboration à l’échelle européenne, le Premier ministre avait préparé les esprits à un enterrement de première classe.


Tags
avatar max351 | 

@webHAL1

"L'article est bourré d'absurdités et de parallèles/exemples totalement à côté de la plaque (le boulanger, l'Australie).
Qu'il soit partial est une chose. Qu'il soit limite mensonger en est une autre."

Je ne suis pas compétent sur le sujet donc si c'est effectivement le cas, on peut tout à fait s'en plaindre. Évidemment, je ne parlais pas de cet aspect technique que je ne maîtrise pas, je parlais des gens qui y voient une attaque politique et qui vont jusqu'à remette en question leur vision de MacG, leur abonnement, etc.

avatar webHAL1 | 

@max351

À mon sens, les absurdités et autres affirmations à l'emporte-pièce décrédibilisent complètement cet article. Le côté "attaques politiques" ne font que l'achever.

avatar Steve Molle | 

@webHAL1

Embrasse fort Mounir et Totophe pour nous !

avatar Pobla Picossa | 

Excellent article, documenté et argumenté.
Merci !

avatar JLG01 | 

Quand on veut tuer son chien ...

avatar Mageekmomo | 

Merci et bravo pour cet excellent article, très détaillé et documenté. Il y aura toujours des gens qui feront passer l'illusion de la sécurité avant la liberté, c'est dommage, espérons que votre article contribue à élever le débat

avatar Sindanárië | 

Excellent article! Il ne fait que confirmer ce que je pouvais percevoir 👍🏽

avatar Krysten2001 | 

@Sindanárië

Moi aussi 😬😁

avatar Seby59th | 

Un article honteux et irresponsable. Vous faites les jeux des complotistes, et vous vous faites la voix des Français moyens légèrement éduqués qui pensent pouvoir questionner la politique, l’enseignement et la médecine.

avatar scoubix | 

Vous êtes libres par définition de définir la charte éditoriale de MacG, mais ayez alors davantage de rigueur déontologique journalistique : présentez cet article comme l'opinion de son auteur, qui n'engage pas la rédaction en tant que tel. Si en tant qu'individus, chacun de nous peut avoir une opinion sur tel ou tel sujet, le collectif qu'est la rédaction n'a pas à exprimer une opinion aussi tranchée à mes yeux, qui mêle le subjectif de la politique à la rigueur (ou l'absence de rigueur, j'y reviendrai) des faits. De la même manière que je n'attends pas d'un journal qu'il me dise pour qui voter, je n'attends pas de MacG qu'il me dise si je dois ou non utiliser StopCovid. Votre lectorat est suffisamment intelligent pour se faire sa propre opinion à partir de faits avérés. Présentez les avantages et les inconvénients de ce genre d'application, décryptez les fausses informations telles que celles relatives à la confidentialité (le discours de Mélenchon à la tribune de l'Assemblée lors du débat sur StopCovid, lorsqu'il prétendait que son carnet d'adresses serait aspiré par l'application, montre qu'il y a encore beaucoup de boulot), et laissez le lecteur se faire sa propre opinion.

Même dans le cadre d'une tribune d'opinion, il serait aussi nécessaire qu'un peu plus de rigueur soit présente pour que ce soit crédible. Quant l'auteur de cet article prétend que les applications de certains pays sont interopérables sous prétexte qu'elles utilisent le même protocole (et que la France se serait donc exclu de cette interopérabilité), c'est d'une stupidité sans nom. Non seulement AUCUNE application européenne n'est aujourd'hui utilisable en dehors de son territoire, mais pour qu'elles le soient, il faudrait que les serveurs en back-end soient les mêmes, ou interconnectés, et que les systèmes de santé de chaque pays le soient aussi. C'est aussi ridicule que de prétendre que tous les réseaux de la planète se parlent entre eux sous prétexte que tous s'appuieraient sur l'IP.

avatar ckermo80Dqy | 

@scoubix

+ 1

avatar PierreBondurant | 

Très intéressant cet article. C’est jamais inutile de se demander ce que devienne nos données - surtout quand il s’agit de nos contacts, c’est pas anodin - que ce soit pour cette appli ou pour une autre. Surtout si au final ça sert à rien...

A tout ceux qui trouvent scandaleux d’oser remettre en question la parole prophétiques de nos “élites que le monde nous envie”, si vous voulez vraiment ne pas avoir et donc ne pas transmettre ce virus, c’est pas compliqué: arrêter de vous toucher le visage quand vous êtes hors de chez vous et lavez vous les mains.
Pour le cas où vous seriez infecté, mangez sainement + faites du sport, comme ça vous n’aurez pas besoin d’être hospitalisé et laisserez un lit pour les plus âgés: au U.K. 75% des patients en réa étaient en surpoids. Ce dernier conseil aidant pour a peu près tout (diabète, prévention des cancers, problèmes articulaires...), vous réduirez toute l’année votre coût pour la collectivité, donc plus de ressources pour la collectivité en cas de pandémies sérieuses.

avatar Steve Molle | 
[modéré] Fi
avatar rafoudol | 

Je ne vois pas en quoi c’est politique c’est article
C’est juste un rappel du risque informatique.
Et ne pas l’installer ne veut pas dire qu’on vite le pen ou melanchon.

Juste que l’approche centralisée par un état qui a fait ça rapidement peut faut faire peur vu le niveau de l’état en manière de technologie

avatar PlasticB | 

Merci et bravo pour cet article, je n'ai qu'une seule expression a apporter à toutes celles et ceux qui sont choqués par le fait de ne PAS vouloir utiliser cette application : l'acclimatation sécuritaire. La Quadrature du Net en a parlé mieux que je ne le ferai et je vous conseille d'aller lire l'article intitulé "Nos arguments pour rejeter StopCovid".

avatar Sindanárië | 
avatar Steve Molle | 

Pour ceux qui doutent encore des pratiques de ce gouvernement :

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/violences-policieres-u...

avatar yomi | 

Merci Macgé!
Un titre franc sur un sujet qui dépasse le champs politique.
Un article fouillé au sujet d’une application./

avatar Fennec72 | 

Si le protocole « Robert » de l’INRIA fait peur, appelons-le « Bob » pour le rendre sympathique. 😉

avatar christophe14 | 

Bravo pour ce positionnement courageux de la part de MacG !
Nous sommes encore un peu en démocratie et pouvons donc critiquer le gouvernement sans faire de politique et refuser d’installer / d’activer tout processus de traçage.

avatar Macuser | 

Bon article très clair et juste sur les risques du détournement et de la non efficacité certaine !!
Merci IGeneration.

avatar Targorn | 

C'est argumenté, certes. Je suis d'ailleurs d'accord avec la plupart de ces arguments. Mais cela n'est reste pas moins une tribune. Et que dire de la charge envers Cédric O ? Il est habillé pour l'hiver le pauvre...

C'est le droit le plus absolu de l'auteur que d'exprimer son opinion, mais j'avoue que je ne m'attendais pas à ça venant d'un article de MacG. Ou plus exactement, je ne m'attendais pas à un article d'opinion (en bonne partie) sur un sujet touchant à la fois la santé publique et la politique.

Je m'en remettrais. Et j'ai un abonnement Club iGen à vie, je ne risque donc pas de l'arrêter... Mais bon, voilà, c'est dit.

Ce n'est pas du tout, mais vraiment, vraiment pas du tout, ce que je viens chercher sur MacG (que je lis depuis aussi loin que je m'en souvienne). Votre boulot sur le sujet Covid a vraiment été apprécié (articles, raccourcis) mais là j'éprouve de la gêne.

Pas déçu, ou choqué, ou scandalisé, juste gêné. Gêné qu'il n'y ait pas eu plus de retenue dans vos propos, pas plus de neutralité.

Vous pouviez très bien donner votre avis sur l'app et dénoncer ce que vous estimez être des manques ou des dérives, sans rentrer dans le lard du gouvernement.

Et puis ces piques contre Cédric O ! Bien trop gratuites à mon goût. Ou alors il faut clairement dire que c'est un édito.

Je vais mettre quelque temps à digérer ce papier.

avatar marvel63 | 

@Targorn

100% d’accord, mot pour mot y compris ta conclusion

avatar laurent_iMac | 

Alors d'un côté nous avons la critique virulente qui amène simplement un peu plus de haine sur une seule personne, car ayant osé dire ce qu'elle pense, comme si aujourd'hui dire ce que l'on ressent même dans un site de culture informatique était en quelque sorte interdit. Bref, tu parles de Mac sans dire le prix car sinon tu es traité de tous les noms d'oiseaux existant car tu es considéré comme étant soit un communiste endurci ou de l'autre un capitaliste haineux....
De l'autre, derrière un anonymat de bon aloi certains se considèrent comme étant les bon penseurs de la bonne pensée qui se doit d'être dite, sinon gare aux courroux de ces messieurs qui au premier pet de lapin, mouillent le pantalon des deux côtés.
Alors que MacG publie ce type d'article me convient très bien et montre qu'aujourd'hui encore le mot liberté existe encore. Et heureusement.Ce qui semble chagriner un chougniat les mouilleurs de pantalons. Mais c'est une autre histoire .....

avatar Bigdidou | 

@laurent_iMac

« Ce qui semble chagriner un chougniat les mouilleurs de pantalons. »

Oui, l’insulte est la réponse habituelle et souvent l’argument principal de ceux qui encouragent a ne pas installer l’application.
Devant tant de supériorité intellectuelle et rhétorique , on ne peut que s’incliner.
Et vous serez les premiers à insulter le gouvernement ou je ne sais qui en cas de réactivation de l’épidémie.

avatar Zara2stra | 

@Bigdidou

le gouvernement, on insultera le gouvernement.
À juste titre qui plus est, de par leur incurie et leur impéritie à gérer correctement cette crise sanitaire de bout en bout.
Cédric O (habillé pour l’hiver avec son appli) est juste ton sur ton avec le reste du gouvernement, ou peut être un peu plus nul.

avatar appleadict | 

Merci MacG pour l'article qui regroupe les plans techniques et politiques / sociétaux.

Pour ceux qui pensent que l'appli peut contribuer à prévenir une 2ieme vague, observons l'attitude de nos concitoyens face aux consignes qui leur sont données (plage, forêt, parcs, ...) pour comprendre qu'il s'agit d'abord et avant tout d'un problème comportemental ...

Considérons également la décision gouvernementale de renvoyer les gens dans les transports en commun pour comprendre que l'économie a désormais pris le pas sur les considérations sanitaires ... L'appli ne serait-elle pas une sorte de caution morale pour dire qu'on essaie de prendre soin de la santé publique ?... qui arrive d'ailleurs aussi en avance que les masques et les tests ...

Chacun est libre d'installer l'appli, ou pas !! Mais il serait préférable de se garder de tout prosélytisme en voulant donner des leçons de civisme aux autres : c'est fini l'époque des croisades et des directeurs de conscience ...

Quand à l'utilité de ce genre d'appli, Singapour exprime un avis pétrit de pragmatisme à
son endroit (https://www.sciencesetavenir.fr/sante/e-sante/a-singapour-l-echec-d-une-...)

avatar ckermo80Dqy | 

Il est où Anthony Nelzin-Santos ? On a eu Michael, Florian (qui ne se sont pas vraiment mouillés). On attend...

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@ckermo80Dqy : il a écrit un édito de 1 400 mots, il n'a rien à ajouter sur la question, et vous laisse débattre comme vous l'entendez.
avatar ckermo80Dqy | 

@Anthony

OK, ça a le mérite d'être clair. Bien qu'on aurait aimé quelques éclaircissements, non pas tant sur le sujet lui-même, puisqu'il est traité en profondeur (qu'on soit d'accord ou pas) mais quant à sa position sur la direction que prendra ou pas MacG. "Editos" ? Opinions ? Je pense que c'est important et pas à prendre de haut, à fortiori quand on s'adresse à des abonnés qui ont fait une démarche volontaire de soutien. À vous de voir si on le mérite ou pas.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@ckermo80Dqy : je ne sais pas vous, mais je n’ai pas encore l’égo suffisamment boursouflé pour m’exprimer avec le « nous de majesté ». Vous êtes bien en présence d’un édito, comme le tag « Édito » le confirme, qui expose la définition de la position de la rédaction, comme la catégorie « iGeneration » le confirme. S’il fallait une confirmation après le « nous », bien sûr. (Ce n’est pas le premier édito que nous publions, et ce ne sera pas le dernier. On fait rarement dans l'opinion, et je suis le dernier à utiliser la première personne dans mes papiers. Et je ne manque pas d'espaces, par ailleurs, pour exposer mes opinions personnelles.) Pour le reste, encore une fois, vous débattez bien comme vous le voulez, après tout c’est le rôle de ce genre de papiers.
avatar Targorn | 

@Anthony

Je n'avais pas vu le tag "édito". Autant pour moi et, du coup, toutes mes excuses pour mon précédent message. Loin de moi l'idée de dicter ou d'influencer la ligne éditoriale de la rédaction. Vous proposez, on dispose ou pas.

Exprimer son opinion, prendre position dans un édito, ok. Le soucis en l'occurence et en ce qui me concerne, c'est qu'il touche à la politique de par la nature même du sujet traité.

Et c'est vrai que les querelles de clochers, les "il aurait fallu que" (même dans le cas ou je je suis en accord avec le propos) ou les conseils adressés au gouvernement sur comment dépenser l'argent publique, n'est pas, à titre personnel, ce que je viens chercher sur iGen.

L'art est difficile et la critique aisée. Cela s'applique bien entendu à mes propres messages...

avatar scoubix | 

@Anthony

Très honnêtement, les tags utilisés ne sont pas très visibles (ils m'avaient échappé et je doute que je sois le seul), et le tag "igeneration" n'est pas très parlant au 1er abord pour indiquer qu'il s'agit d'une prise de position collective de la rédaction. C'est de toute évidence parlant pour vous, mais pour votre lectorat, beaucoup moins. D'autres édito dans le passé semblaient avoir directement la mention "Edito" dans le titre de l'article (par exemple, celui soutenant la position d'Apple face au FBI). Une suggestion donc : faites-le apparaitre de manière beaucoup plus explicite.

Ca c'est pour la forme. Sur le fond, j'aimerais quand même beaucoup que vous reveniez sur les erreurs factuelles que moi, et d'autres, ont pu vous signaler dans cet édito (en ce qui me concerne, l'interopérabilité présumée des applications d'autres pays entre elles). Car, s'il s'agit d'un édito qui exprime un point de vue, au-delà des prises de position strictement politiques qui en ont dérangé plus d'un, moi compris (et cela n'a rien à voir, faut-il le préciser pour certains, avec une quelconque affinité politique pour tel ou tel camp), la partie strictement factuelle des arguments n'est pas dénué de tout reproche. Et ça, c'est beaucoup plus gênant à mes yeux, comme ça devrait l'être pour tout le monde.

avatar webHAL1 | 

@scoubix

Entièrement d'accord avec vous sur les nombreuses erreurs factuelles et absurdités des différents articles de MacG sur l'application StopCovid, en particulier sur celui qui déconseille son installation.
Mais bon, MacG semble plus intéressé à brosser son lectorat dans le sens du poil qu'à fournir une information objective et de qualité. C'est extrêmement regrettable.

avatar Xap | 

@webHAL1

Mais quelles erreurs factuelles???? Mais de quoi vous parlez?

286 commentaires et j’en ai vu ZÉRO qui démontre une erreur factuelle dans l’article.

Pas 1. Pas 3. Pas 10.

0

Z-É-R-O

Vous êtes pas d’accord avec l’article? OK. Vous pensez que les arguments exposés dans l’article ne sont pas suffisant pour vous convaincre de pas l’installer? Pas de souci.

Installez votre app et arrêtez de vous exciter sur un article dont l’opinion est contraire a la votre.

avatar webHAL1 | 

@Xap

Vous n'avez manifestement pas lu les commentaires, car plusieurs personnes en ont pointé du doigt. Je vous en redonne une, probablement la plus grave :
« La France fait cavalier seul avec un système centralisé, quand la plupart de ses voisins utilisent le même système décentralisé. »

Certains des voisins de la France (certains, hein ; pas tous ; lorsqu'on fait "cavalier seul", on est seul ; c'est littéralement dans l'expression elle-même) utilisent la même API. Pas le même système, la même API. Ça ne signifie absolument pas que leurs applications, reposant pourtant sur cette même API, seront compatibles entre elles. Celle de la Suisse, par exemple, qui vient de sortir, n'est pas compatible avec celle de l'Italie, disponible depuis environ une semaine.

Libre à vous de refuser de voir qu'il s'agit là d'une erreur factuelle. Une information trompeuse qui jette le discrédit sur la totalité de l'article.

avatar Xap | 

@webHAL1

Loool des dizaines d’arguments, de sources et de travail sur 1400 mots et tout ce que vous avez trouvé a redire c’est l’interprétation d’une expression? 😂

“Faire cavalier seul” dans ce contexte ça veut dire que l’app française n’est compatible avec aucune des apps de nos voisins.

En gros y’a une “équipe” de pays dont les apps communiquent entre elles et il y a ceux qui font “cavalier seuls” avec leurs apps non-compatibles (comme nous). Oh ben mince alors on peut utiliser cette expression au pluriel 😮

Sacré ERREUR FACTUELLE en effet!!! Merci pour ce bon moment de rigolade!

PS: si ça c’est la “plus grave des erreurs”, je me bidonne d’avance à l’idée d’entendre les autres, SVP ne vous arrêtez pas en si bon chemin, quelles sont les autres “erreurs factuelles”??? 😂😂😂

avatar webHAL1 | 

@Xap

Vu que vous n'aviez pas lu entièrement les autres commentaires, je m'attendais parfaitement à ce que vous ne lisiez pas entièrement le mien. Comme prévu, je n'ai pas été déçu.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@Scoubix : «  n'est pas très parlant au 1er abord pour indiquer qu'il s'agit d'une prise de position collective de la rédaction » : si l’usage du « nous » n’indique pas une parole collective, alors toute logique discursive passe par la fenêtre.

« j'aimerais quand même beaucoup que vous reveniez sur les erreurs factuelles » : j’ai remonté les 200 et quelques commentaires précédents, et je ne vois pas d’erreurs factuelles. Je vois des explications de texte plus ou moins honnêtes, qui ignorent l’emploi du conditionnel* dans une phrase sur le principe de l'interopérabilité, ou qui ignorent la note de bas de page — et les trois paragraphes — qui circonstancient l’emploi d'une expression imagée, ou qui nous prêtent des positions partisanes qui ne sont pas les nôtres et ignorent les liens qui justifient nos positions, mais je ne vois pas d'erreurs factuelles. Si vous dénichez une véritable erreur, n'hésitez pas à la signaler à fautes@mgig.fr, et nous la corrigerons de bon cœur. Le reste c’est de l’opinion, et vous êtes bien libre d’avoir la vôtre. La mienne, c’est qu’il est grand temps que je retourne à mes tests en souffrance.

(*Conditionnel qui se rapproche de l’indicatif de jour en jour, je vous laisse vous renseigner sur les travaux sur l’interopérabilité des applications utilisant DP-3T, en attendant l’avancée des travaux sur Desire et la clarification du statut du projet paneuropéen, notamment les travaux de Marcel Salathé et des équipes du Laboratoire d’épidémiologie digitale de l'EPFL.)

avatar webHAL1 | 

@Anthony

Mince, je ne dois pas me souvenir correctement de mes règles de conjugaison, car je ne vois aucun conditionnel dans l'affirmation de l'article :

« La France fait cavalier seul avec un système centralisé, quand la plupart de ses voisins utilisent le même système décentralisé. »

Ni dans la note de bas de page qui l'accompagne :

« L’Allemagne, l’Autriche, l’Estonie, la Finlande, l’Italie, l’Irlande, et la Suisse utilisent le système d’Apple et de Google, "fortement inspiré" par le protocole DP-3T mis au point à l’École polytechnique fédérale de Lausanne. Le Royaume-Uni utilise son propre système, mais prépare une deuxième application utilisant le protocole DP-3T. »

Sinon, l'application SwissCovid, qui vient de sortir, et utilise le protocole DP-3T, n'est compatible avec aucune autre application européenne. Mais à part ça il n'y a aucune erreur factuelle dans votre article, bien évidemment.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@webHAL1 : relisez plus attentivement mon commentaire, les virgules, ce n’est pas tout à fait inutile. Vous ciblez la mauvaise phrase… Je ne vois pas quoi ajouter, puisque cette « discussion » tourne en rond, je m'arrête donc ici. Si d’aventure, l’un d’entre vous voulait _vraiment_ discuter sur tel ou tel point, ma boite mail reste ouverte.
avatar webHAL1 | 

@Anthony

Bonne idée, surtout arrêtons là la discussion et ne corrigez pas les erreurs factuelles de votre article. Reconnaître une erreur et la corriger pour mieux informer vos lecteurs n'est pas du tout quelque chose de désirable.
Et il est bien évidemment normal et attendu que les personnes qui commentent emploient le conditionnel alors que la rédaction de MacG balance des affirmations fausses en utilisant le présent. C'est comme ça que le journalisme fonctionne, tout le monde le sait.

avatar Bigdidou | 

@Anthony

Moi, ce que je vois, ce sont surtout des omissions et un manque de contextualisation du déploiement de cet outil et l’affirmation qu’il ne peut pas fonctionner (c’est certain, si on recommande de ne pas l’installer...).
Mais vous refusez de lire ou d’entendre ça et de remplir là plateau positif de la balance.
Je vous laisse à vos scotome.

Concernant la situation de guerre que vous contestez, avez vous visité un service d’urgence, de réanimation, une unité COVID ou même un service « standard » ces deux derniers mois ? Parlé à des soignants qui sortent lessivés de cet épisode, parfois au cimetière ou encore en réanimation ?
Avez vous la moindre idée des troubles phobique voire des stress post traumatique qu’on commence à voir arriver et pour lesquels on s’attend à une épidémie, ou bien, ça aussi, l’informaticien l’écarte d’un revers de main ?

Vous ne vous rendez pas compte à quel point votre attitude et vos propos sans aucune précaution, faits de certitudes qui dont parfois des hypothèses peuvent être ressentis comme méprisants et insultants.

avatar Zara2stra | 

@ckermo80Dqy

Ca m’agace ce lien avec le financement.

1) contre « l’aide » on a reçu en contrepartie un abonnement à tarif promotionnel.

2) « l’aide » ne revenait pas à acheter la rédaction pour qu’elle ne brosse que dans le sens du poil nos convictions, ne serait-ce que de par la diversité des souscripteurs.

3) des éditos ils en ont publié avant la souscription, ce n’est pas une première.

Donc, foutez leur la paix avec vos chantages minables à l’abonnement, c’est ridicule d’imaginer qu’ils vont renier leur liberté pour une dizaine de grandes gueules macronistes minables !

avatar Steve Molle | 

@Zara2stra

« Donc, foutez leur la paix avec vos chantages minables à l’abonnement, c’est ridicule d’imaginer qu’ils vont renier leur liberté pour une dizaine de grandes gueules macronistes minables ! »

J’approuve à 1000% ! Tellement minable.👎

avatar Palfie | 

@Zara2stra

Si j’étais lecteur assidu du Figaro et que tout d’un coup, ils se mettaient à faire l’apologie du communisme et du collectivisme, pas sur que je continuerai à le lire et pas sur non plus qu’ils y gagneraient des nouveaux abonnés....

avatar Zara2stra | 

@Palfie

oui sur le fait que vous arretiez de le lire

oui sur le fait qu’ils ne gagneraient pas de nouveaux abonnés car le fond de commerce du figaro c’est de propager des idées très (très) à droite, donc ca serait un changement du fond de commerce.

Le fond de commerce de macg c’est l’écosystème Apple (on peut pas dire que ca soit un scoop), alors ce n’est pas avec un édito tout les 6 mois qui défrisent les partisans de l’idéologie au pouvoir qu’ils vont ne pas avoir de nouveaux abonnés, surtout que dans deux ans il y aura un/une autre au pouvoir et que du coup ce ne sera pas les memes qui crieront

avatar ckermo80Dqy | 

@Zara2stra

Je ne vois pas où est le chantage. Ai-je prononcé le mot ou même effleuré l'idée d'un désabonnement ? Non. Je fais juste remarquer qu'en tant qu'abonné (donc au minimum, soutien actif) je mérite quelques explications si les éditos se mettent à toucher à la politique, surtout s'il s'agit de santé publique, et à transformer des opinions personnelles en ligne de la rédaction. En gros, il faut annoncer la couleur et savoir qui parle et d'où... Je suis abonné au Monde et j'ai apprécié qu'on me présente un dialogue entre pro et anti Stop Covid, pour me faire mon opinion, sans me "conseiller" d'installer ou pas. Il s'agit d'un enjeu majeur, pas de choisir une Mercedes plutôt qu'une Peugeot. À part ça le qualificatif de "minable" est excessif, donc insignifiant.

avatar Xap | 

@ckermo80Dqy

Mais comment est ce qu’on peut prétendre que la discussion par SMS sur Le Monde est objective? Je ne comprends pas comment quelqu’un peut lire l’article du Monde et ne serait-ce qu’hésiter a installer l’appli tellement les arguments anti-Stop Covid sont percutants...

Quand à MacG qui ne doit pas faire de politique ça me fait bien rigoler.

TOUT est politique. Faut arrêter de faire l’autruche.

MacG parle de Donald Trump tout le temps et ne fait que le défoncer (à raison)
=> c’est politique

Les articles sur la mondialisation et l’exploitation des travailleurs Chinois? => c’est politique

l’obsolescence programmée et le droit a la réparation => c’est politique

Les articles sur les actions d’apple en faveur de l’environnement? => politique

En faveurs des minorités => politique

Les articles Pro-LGBT? => politique

Etc
Etc
Etc

La seule différence c’est qu’ici vous n’êtes pas d’accord avec leur point de vue. Et là tout d’un coup on s’aperçoit que MacG fait de la politique et ça gueule.

avatar Zara2stra | 

@ckermo80Dqy

1) ce message n’était pas en réponse à quelqu’un en particulier, donc vous n’étiez pas visé nommément. Plusieurs personnes ont clairement et sans ambiguïté fait miroiter un désabonnement vengeur, ce sont elles que j’avais en tête.

2) il s’agit d’un édito, la tournure est classique des éditos avec une tournure impersonnelle/collective. Maintenant il va falloir que Macge fasse comme les journaux et ne signe pas du nom du rédacteur, mais par un « la rédaction » pour éviter que le rédacteur se trouve soumis à la vindicte populaire.

3) encore une fois, les éditos sur macge son rares, s’ils vous défrisent ne les lisez pas ! Vous bénéficierez des 99,9% du reste des articles.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR