LinkedIn libère Bluepill, son outil de tests parallèles d'apps iOS

Stéphane Moussie |

Besoin de faire de nombreux tests de votre application iOS pour vous assurer qu’elle fonctionne bien sur tous les terminaux ? LinkedIn met à disposition Bluepill en open source, un outil développé en interne qui permet de lancer simultanément plusieurs tests d’interface sur un même Mac.

Pas satisfaite des solutions existantes, la filiale de Microsoft a créé cet outil avec l’évolutivité et la stabilité comme priorités. Pour donner une idée, l’application LinkedIn nécessite 2 000 tests d’interface qui prendraient environ 15 heures avec Xcode.

Bluepill en action

En menant plusieurs tests en parallèle à l’aide de multiples simulateurs, Bluepill, qui tire son nom de Matrix, permet d’abaisser la durée totale à seulement 3 heures.

L’outil, qui a été inspiré par le xctool de Facebook qui n’est plus mis à jour, sait aussi regrouper les tests automatiquement en fonction de leur durée, redémarrer un simulateur quand il plante et générer un rapport comprenant les statistiques importantes.


avatar EBLIS | 

Et moi qui me demandais justement comment les devs testaient leurs interfaces. Merci pour l'article :-)

avatar Rez2a | 

@EBLIS

Il y a quand même des solutions natives, mais si je dis pas de bêtises il faut un macOS Server.

Ça permet d'enregistrer des suites d'actions dans le simulateur (genre tu lances ton appli dans le simulateur, tu cliques sur tel élément, puis tel élément, etc.), et Xcode se charge de reproduire ce schéma sur toutes les tailles d'écran, à intervalles fixes si tu le souhaites (genre tous les jours).

Ça permet de vérifier que tous les boutons sont visibles et cliquables sur toutes les tailles d'écran sans avoir à lancer le truc à la main sur tous les simulateurs par exemple.

avatar Dark-mac | 

Vous le faites comment chez MacG d'ailleurs ?

CONNEXION UTILISATEUR