Traduction : vous êtes plutôt “Maison” ou “Domicile” ?

Mickaël Bazoge |

La localisation d’iOS fait sentir ses effets là où on ne les attendait pas forcément. Il suffit souvent d’un changement de langue pour que des intitulés et même des noms d’applications diffèrent, parfois au sein d’une même langue. Saviez-vous par exemple que l’app “Maison” en français (de France) est appelée “Domicile” en français (du Canada) ? Même avec un patronyme différent, cela ne change rien, évidemment, aux fonctionnalités de l’application.

En anglais, c’est “Home”.

La même différence se fait sentir pour l’application “Podcasts”. En français de France, Apple a tout simplement repris le même nom qu’en anglais, mais nos amis canadiens sont mieux servis avec le terme “Balados” (diminutif de « baladodiffusion »).

Il y a certainement bien d’autres exemples de différences de traduction, si vous êtes tombés dessus, n’hésitez pas faire partager vos découvertes !

Tags
#iOS
avatar imrfreeze | 

Balados c'est à mourir de rire
Quant à domicile ça fait très juridique !

avatar iOx2 | 

Mdr ça va on s'ennuie pas trop chez MacG ?! 😂😂

avatar shaba | 

Terrible balados !!

avatar charlie105 | 

@shaba

Mais alors c'est "un balado" ou "un balados"??

avatar gabou009 | 

On parle « d'une balado ». Baladodiffusion est un nom féminin qui mélange l'écoute d'une émission diffusée sur internet avec baladeur.

La définition de l'Office québécois de la langue française:

baladodiffusion n. f.
Mode de diffusion qui permet aux internautes, par l'entremise d'un abonnement à des fils RSS ou équivalents, d'automatiser le téléchargement de contenus radiophoniques, audio ou vidéo, destinés à être transférés sur un baladeur numérique pour une écoute ou un visionnement ultérieurs.

avatar Mrleblanc101 | 

@charlie105

Une baladodiffusion

avatar Antho60 | 

Je préfère Home

avatar MrMeteo | 

@Antho60

Haha moi aussi 😄

avatar Antho60 | 

@MrMeteo

Et comme l'apps Santé je préfère dire Health

avatar shaba | 

@Antho60

Rooh les mecs respectez la langue quand même :) maison et santé y'a rien de choquant !

avatar Antho60 | 

@shaba

✌️peace mdr

avatar r e m y | 

@Antho60

Ouais, nous autres en France, on aime tellement l'anglais qu'on invente des mots à sonorité britannique qui n'existent même pas chez nos amis British en tous cas pas dans le contexte dans lequel on les emploie...
Parking, jogging, happening, un people, ..

Ou alors on prend en Français le terme anglais, meme quand un mot Français existe et que le mot anglais est un faux ami signifiant tout autre chose
Digital (pour numérique)
Versatile (pour polyvalent)
Recette d'un développement informatique (pour reception)
...

avatar pim | 

Les plus fervents défenseurs de la langue française sont au Québec, et sont « responsables » de quelques trouvailles assez amusantes, guidées par le refus d'utiliser des termes anglais et par une traduction littérale stricte, qui dénonce à elle seule que 99,99 % des québécois comprennent parfaitement l'anglais. Chez nous l'anglais on voit ça comme quelque chose « à la mode » car justement on n'analyse pas le mot par sa signification littérale.

Par exemple « Drive in » c'est super cool, alors que « Conduire à l'intérieur » c'est la description d'une sortie de route dans laquelle le conducteur a défoncé une maison (qui est en général le domicile d'une vraie personne...)

avatar gabou009 | 

On dit service au volant au Québec. C'est clair et ça représente ce que c'est. On reçoit un service directement à son volant. :)

L'OQLF est un organisme champion de la francisation. C'est l'OQLF qui a trouvé "courriel", "visionnage en rafale", "webrepérage" (pour webrooming), etc. Je préfère de loin utiliser une francisation qu'un terme "hype" anglophone. Parlons français, diantre!

avatar ThomasG | 

@gabou009

L'anglais étant composé à 70% de racine française, ce n'est qu'un simple retour au source ;)

avatar Hoppy | 

@gabou009

Vous avez raison !

avatar BananaYatta | 

Pour le coup je trouve que Maison est une meilleure traduction que Domicile. Maison fait chaleureux (on dit bien qu'on rentre à la maison, pas au domicile), un peu comme dans Home Sweet Home. Domicile fait trop formel et impersonnel.

avatar gwen | 

@BananaYatta

Pour ma part je trouve que Domicile est plus parlant que maison. Une maison c'est celle de tous le monde, le domicile, c'est le notre.

avatar studdywax | 

Ceux qui habitent un appart se sentent complètement delaissés ;)

avatar JLG01 | 

@studdywax

Même ceux qui habitent en appartement disent "je rentre à la maison".
"Chez moi" pourrait aussi faire réagir les locataires.
Nous sommes dans un pays de raisonneurs et c'est épuisant parfois.

avatar NerdForever | 

J'adore les québécois, défenseurs de la langue française dans les titres de films et les appellations diverses...
Mais le frein à main c'est le "brake", et il y a plein d'anglicismes absolument décoiffant comme ça quand on débarque de la vieille Europe... Mais bon tout passe avec une bonne Poutine! ;-)

avatar reborn | 

@NerdForever

La pipe c'est blowjobs et le hot dog le chien chaud :)

avatar gabou009 | 

Dans la langue populaire, on parle en effet de "brake à bras" pour *le frein de stationnement* (et non frein à main). Historiquement moins éduqué, on a vite adopté les termes de nos voisins anglophones dans les milieux très techniques, surtout qu'ils étaient en majorité les grands employeurs.

Par contre, de plus en plus pouvons-nous lire et entendre les mots francisés. Mon garagiste me parle d'écrous, de courroie de distribution, etc. À la télé et à la radio, les journalistes et animateurs s'efforcent de parler français et les titres d'émissions ou de films sont presque tous francisés. "Very bad trip" n'existe pas ici. Le film "Hangover" s'appelle Lendemain de veille. La série "Desperate housewives" s'appelle Beautés désespérées. "Fast & Furious" devient Rapide et dangereux.

On fait des efforts pour mieux parler français, mais notre réalité culturelle et historique revient rapidement. :)

avatar ysengrain | 

L'anglicisation de l'utilisation en traduisant très mal le mot "experience" en anglais est lamentable

avatar enzo0511 | 

Pour avoir vécu un bout de temps au Québec j'ai pu constater qu'on parlait mieux le français là bas qu'en France
La seule raison pour laquelle l'anglicisme se développe là bas est parce que le Canada a 2 langues, ce qui n'excuse en rien ce phénomène en France
Sans compter qu'en France non seulement les enfants sont de plus en plus mauvais dans leur langue mais de plus le langage SMS n'aide franchement pas
Les Québécois peuvent faire rire avec la création de nouveaux mots
N'empêche que ego portrait sonne beaucoup plus français que nous autres gaulois qui avons fait rentrer "selfie" dans le Larousse...

avatar gabou009 | 

+1000 :)

La réalité de Québec est qu'il a longtemps été l'employé de l'employeur unilingue anglophone, et qu'il est entouré d'anglophones. À l'Ouest: l'Ontario. À l'Est: les provinces maritimes à majorité anglophone. Au Sud: Les États-Unis. Au Nord: Ah non, en fait, y'a rien au Nord.

Le mélange des langues est inévitable.

avatar macfredx | 

@enzo0511

"N'empêche que ego portrait sonne beaucoup plus français que nous autres gaulois qui avons fait rentrer "selfie" dans le Larousse... "

En plus, je trouve que c'est tellement bien adapté ! 👍 nos amis québécois. 👏

avatar bossdupad | 

@enzo0511

Je suis désolé mais c'est faux, au Québec on ne parle pas mieux Français qu'en France et même les Quebecquois le disent. Le taux de personne analphabète est très élevé et le " vrai Français " reste celui de France. Je vis au Québec depuis quelques temps déjà donc je sais de quoi je parle pour le coup. Le nombre de mot sortit de nul part comme " gricher " " peser sur un bouton " et de mot déformé comme " icitte " ou " il fait frête " sont tous sauf savoir parler Français... Ceci dis, on est bien ici et avec quelques semaines de pratique on y fais plus attention :).

avatar lll | 

@bossdupad

Pourtant, ma grand-mère bretonne disait "il fait frête". C'est du patois, certes, mais c'est bien du français, si je ne m'abuse ! Quant aux déformations locales, il y en a dans toutes les langues, à commencer par l'anglais.

avatar r e m y | 

@lll

Et la Bretagne c'est quand même la partie de France (métropolitaine) la plus proche de Québec!

avatar gabou009 | 

Vous avez tord sur le "vrai français". Petit cours d'histoire: la langue française au Québec ressemble beaucoup plus au vieux français que le français de France. Le Québec a gardé les prononciations et les expressions des colons et a fait évoluer le reste par dessus. C'est l'accent français qui s'est dénaturalisé pour plaire à la bourgeoisie royale. Ici, la bourgeoisie n'existait pas. On a donc gardé les racines du vieux français.

Ensuite, les déformations, les expressions et les patois, c'est ce qui fait la richesse d'une langue. Je ne crois pas qu'on puisse juger la qualité du français québécois parce qu'on dit peser au lieu d'appuyer ou que les accents régionaux déforment les mots. Moi, entendre l'accent des Îles de la Madeleine me fait chavirer. Je ne juge pas la qualité de leur langue, je ne fait qu'apprécier leur façon de parler.

avatar denroc | 

Allez sur la page des produits reconditionnés (remis à neuf...) du site d'Apple Canada français et comparez avec le site d'Apple France, vous allez rigoler... ou pleurer de rire si vous habitez de l'autre côté de l'Atlantique.

avatar colossus928 | 

J'aurais préféré "Foyer" 🤓

avatar MrCrvsr | 

@colossus928

Le foyer, c'est dans la cheminée ! 😬

avatar occam | 

@MrCrvsr

« Le foyer, c'est dans la cheminée ! »
🤔
Selon vous, « homecoming » se traduirait donc par « retour à la chambre d'incinération » ?

(Et j'ai remplacé par cet euphémisme les coordonnées géographiques, 50.036360 N, 19.175348E, inspirées par votre réflexion.)
😑

avatar occam | 

@colossus928

« Foyer » n'est pas mal, en effet. « Foyer » exprime le côté émotionnel de « home », tandis que « maison » n'en exprime que le côté architectural, et « domicile », l'interprétation légale et locative.

Trois mots très différents pour traduire « home », qui en plus du nom peut aussi être un verbe, un adverbe ou un adjectif. (À certains moments, l'ambiguïté de l'anglais se rapproche de la richesse conceptuelle du chinois.)

Cela devrait nous indiquer à la fois le problème :
— ne pas traduire l'intraduisible,
— ne pas figer l'immobile ;
et nous indiquer le chemin à suivre :
— interpréter le sens du mot dans son contexte.

Or, dans le contexte d'iOS, « home » signifie tout simplement : « Case départ ».
Ou encore plus simplement : « Départ ».

avatar Paquito06 | 

@occam

Pour le cote architectural tel que maison, il y a House. Home est bien plus chaleureux, d'où l'utilisation, je pense. Le Francais est si riche 🤗

avatar DrJonesTHX | 

@occam

+1 👍

avatar Rodri31 | 

Je ne comprends pas trop leur délire à vouloir modifier les traductions en cours de bêta...

C'est comme "Appuyer sur le bouton principal pour déverrouiller" s'est transformer en "Appuyer pour déverrouiller" (encore là ça vaut le coup car c'est moins long et moins moche)... C'est comme le "> Faire glisser pour déverrouiller" s'est transformé en "> Déverrouiller" d'iOS 7 à iOS 8 aussi. 🤔

avatar Merck | 

Voyez aussi sur l'écran verrouillé! Au Québec c'est "Enfoncer le bouton pour déverrouiller", alors que ce n'est pas votre cas!

avatar gabou009 | 

Pire! C'est: « Enfoncer le bouton principal pour déverrouiller », ça prend deux lignes...

avatar Gandalf | 

Je préfère Domicile. Pensons à ceux qui vivent en appartement😉

avatar Eaglelouk | 

Home = Maison.
Donc sans conteste, Domicile.

avatar Sica | 

Pour info: drive in, c.est traduit service au volant au canada.
Moi j'aime bien balados... je trouve qu'en France, on ca rapidement passer à l'anglais... et ça me fait prodigieusement chier. J'aimais bien coder en 4d en français...

avatar Joëh | 

Ceux qui disent qu'au Canada on respecte plus la langue Française qu'en France, vous avez pas dû avoir souvent l'occasion de discuter avec des Canadiens Francophones car c'est une horreur dans le genre Franglais, un vrai festival.
En "façade" oui ils traduisent quasiment tout, mais à l'oral... beaucoup moins.

avatar Paquito06 | 

@Joëh

Je demande toujours aux Quebecois que je rencontre de parler Anglais, ils ont un super accent et on les comprend a merveille. Quand ils s'expriment en Francais, etant Francais natif moi-meme, j'ai du mal a suivre (sans mauvaise volonte ni raillerie, leur accent en Francais et le vocabulaire employe me font rire, ou me perdent). C'est pas faute d'avoir essaye j'ai passe quelques mois a Montreal 😋
Trudeau vient de se faire lyncher pour avoir repondu en Francais, non pas en Anglais, aujourd'hui 😂

avatar AirForceTwo | 

Joli manque de respect!

Une contrée francophone en Amérique du Nord lutte pour la protection de votre propre langue, et la meilleure réponse que vous trouvez à ça, c'est de leur parler anglais parce que vous êtes trop paresseux pour vous habituer à l'accents ?

Et quand vous rencontrez un marseillais, vous lui parlez aussi anglais ?

Décidément, les Français n'ont pas fini d'être qualifiés de "maudis" par nos cousins. Ce type d'attitude est particulièrement vexante.

Si vous êtes aussi bon en anglais que vous dites l'être, alors comprendre les spécificités du français du Québec, ça doit être très simple pour vous, puisqu'il s'agit généralement de traductions littérales.

Quant à rire quand on entend parler un Québécois, ça va 3 minutes quoi...

avatar lll | 

Justement : la protection zélée du français est importante au Québec à cause de la proximité immédiate et permanente de l'anglais !

avatar pabar | 

Home

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Viens au domicile il y a le printemps qui chante. Non, c'est trop froid et impersonnel, je préfère maison.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR