HEIF : comment Apple abandonne JPEG

Anthony Nelzin-Santos | | 15:00 |  103

En adoptant le HEIF, Apple met un premier clou dans le cercueil du JPG, et promet d'enterrer le (faux) débat sur la prononciation de « GIF ». Pour bien comprendre ce nouveau format graphique, il faut d'abord parler… de vidéo. Pour Apple en effet, le HEIF ne peut pas être dissocié du HEVC, le successeur annoncé du H.264.

Apple adopte HEVC contre l'AV1 de Google

La norme de codage vidéo HEVC, aussi connue sous le nom de MPEG-H Part 2 (ISO et IEC) ou de H.265 (ITU), a été publiée en avril 2013. Quatre ans plus tard, elle n'a guère été adoptée que par les fabricants de Blu-ray… alors même qu'elle a été pensée pour le streaming. Dépités que le MPEG LA ne souhaite placer HEVC sous le même régime de licence d'exploitation que le H.264, les grands acteurs de la diffusion de vidéos sur internet ont préféré développer une alternative gratuite et libre, AV1.

Un codec placé sous la protection d'une Alliance for Open Media qui réunit Google et Microsoft, Amazon et Netflix, AMD et Nvidia, Mozilla et Adobe… mais pas Apple. La firme de Cupertino parie sur HEVC, qui sera pleinement pris en charge par iOS 11 et macOS High Sierra. HEVC reçoit le soutien d'un acteur de premier plan avant même que l'AV1, dont Google est le principal promoteur, ne soit finalisé. Il y a là les germes d'une nouvelle guerre des formats, dont le monde de la vidéo est malheureusement coutumier.

HEVC contre H.264 : à qualité égale, le premier pèse deux fois moins que le second. Image Qualcomm.
HEVC contre H.264 : à qualité égale, le premier pèse deux fois moins que le second. Image Qualcomm.

Le codage HEVC repose sur la prédiction temporelle et la précision spatiale, comme H.264, mais emploie des techniques d'analyse et de compression plus perfectionnées et plus exigeantes. Elles permettent, selon Apple, d'améliorer la compression de 40 % en moyenne. Autrement dit, une vidéo encodée avec HEVC demandera moins de bande passante qu'une vidéo encodée avec H.264 à qualité équivalente, ou sera de meilleure qualité à bande passante constante.

La bande passante étant le principal facteur limitant l'adoption de la vidéo 4K, l'intérêt est évident pour de futurs Apple TV. Il est même immédiat pour l'iPhone : les vidéos filmées en 4K prendront jusqu'à deux fois moins de place avec HEVC, ce qui devrait réjouir les propriétaires d'appareils dotés de « seulement » 16 ou 32 Go de stockage. En contrepartie, l'encodage et le décodage demandent une plus grande puissance de calcul, et donc du matériel plus récent.

Apple prend en charge les trois « profils » HEVC principaux : main (le profil principal avec un profondeur de couleur de 8 bits), main 10 (avec une profondeur de couleurs de 10 bits), et main still picture (pour les images statiques). Tous les appareils compatibles avec iOS 11 ou macOS High Sierra peuvent décoder logiciellement des fichiers avec le profil main, mais seuls les appareils dotés d'un processeur Apple A9 ou Intel Core de sixième génération (Skylake) peuvent le faire matériellement.

Passez au profil main 10, et vous devrez utiliser un Mac à processeur Intel Core de septième génération (Kaby Lake). Par ailleurs, rien ne garantit qu'un appareil capable de décoder un fichier HEVC soit capable de l'afficher en temps réel. Un iPhone 5s, par exemple, n'est pas capable d'afficher une vidéo 4K encodée avec HEVC à 30 i/s (mais sait la décoder, et donc la convertir — lentement — dans un autre format).

HEIF : HEVC appliqué aux images

HEIF (dites « if », pas « H. E. I. F. ») est aussi un standard, publié quant à lui en 2015. Quitte à devoir changer de format, Apple cherchait un format capable de résoudre tous ses problèmes à la fois :

  • la plupart des encodeurs JPG ne prennent pas en charge la transparence, et les formats qui la prennent en charge facilement comme le GIF ou le PNG ne sont pas les plus légers ;
  • une photo n'est plus nécessairement le produit d'une capture isolée réalisée à un instant précis, mais peut faire partie d'une séquence (rafale, mapping 3D) ou d'une animation (GIF, Live Photo) ;
  • une photo n'est plus nécessairement une ressource statique purement graphique, mais peut-être accompagnée de vidéos, de son et de texte ;
  • dans ce cas, il est préférable d'utiliser la même méthode de compression pour l'image et la vidéo ;
  • un « fichier image » ne représente qu'un état de la photo, et pas l'ensemble de ses états lors la capture (HDR) et des multiples opérations d'édition (rotation, rognage, ajustement et retouche) ;
  • il n'est plus forcément souhaitable d'enregistrer les informations de capture dans un même fichier (accès à la carte de disparité des images capturées avec un double objectif, ou aux données de détection des visages et des objets) ;
  • et enfin, l'affichage d'une image demande une puissance de calcul de plus en plus grande, les images l'étant tout autant.

Seul un format de conteneur, c'est-à-dire un fichier contenant d'autres fichiers, peut répondre à l'ensemble de ces questions. Apple aurait pu se tourner vers BPG, mais il ignore tout des versions dérivées et des données de profondeur. Seul HEIF correspond parfaitement à ses besoins — pour ne rien gâcher, il est basé sur le format de fichier média ISO, qui dérive lui-même du format de conteneur QuickTime… d'Apple.

La structure d'un fichier HEIF. Image Nokia Technologies.
La structure d'un fichier HEIF. Image Nokia Technologies.

Apple encode toutes les ressources graphiques placées dans un conteneur HEIF avec HEVC, pour former un fichier .heic. Les fichiers produits par d'autres systèmes pourraient contenir des ressources encodées différemment : iOS et macOS afficheront l'extension .avci avec H.264, .heif dans les autres cas. Grâce à la compression HEVC, une photo HEIF pèse deux fois moins lourd qu'une photo JPG : voilà qui devrait suffire à justifier cette transition.

Une transition « transparente »

Apple assure que cette transition sera « transparente »… mais le diable se cache dans les détails. Tous les iPhone et iPad sous iOS 11 et tous les Mac sous macOS High Sierra pourront lire des fichiers HEIF, mais seuls les appareils dotés d'un processeur Apple A9 ou Intel Core de sixième génération (Skylake) bénéficieront de l'accélération matérielle. La création de fichiers HEIF accélérée matériellement est réservée aux iPhone 7 et aux nouveaux iPad.

L'application Appareil photo d'iOS 11 enregistre les photos en HEIF et encode les vidéos en HEVC, à l'exception des rafales, qui attendront sans doute de futurs appareils plus puissants. Toutes les couches d'iOS et de macOS touchant aux graphismes comprennent et utilisent les deux formats : FaceTime s'accomode mieux des connexions faiblardes depuis trois ans qu'il utilise HEVC ; l'affichage des panoramas devrait être plus fluide, les images étant découpées en « tuiles » de 512 pixels de côté et chargées progressivement grâce à HEIF.

HEIF contre JPEG. À qualité constante (en bas), le HEIF pèse 20 % de moins que le JPEG. Les images prises avec un iPhone sont environ deux fois plus légères en HEIF qu'en JPEG. Image Nokia Technologies, qui propose plusieurs comparaisons du genre sur son site dédié au HEIF.
HEIF contre JPEG. À qualité constante (en bas), le HEIF pèse 20 % de moins que le JPEG. Les images prises avec un iPhone sont environ deux fois plus légères en HEIF qu'en JPEG. Image Nokia Technologies, qui propose plusieurs comparaisons du genre sur son site dédié au HEIF.

Apple utilisera systématiquement HEIF et HEVC à l'intérieur de son écosystème. (Les captures de l'écran des appareils iOS sont toujours enregistrées au format PNG, peut-être parce qu'Apple ne prend pas — encore – en charge la compression HEVC sans perte.) Une photo prise avec votre iPhone 7 Plus sous iOS 11 apparaitra donc comme un fichier HEIF dans Photos sur votre MacBook Pro sous macOS High Sierra.

Envoyez cette photo via AirDrop, d'abord à un iPad sous iOS 11, puis à un MacBook Air sous macOS Sierra. Votre premier destinaire recevra un fichier HEIF, votre deuxième destinaire recevra un fichier JPEG. Envoyez-la par e-mail et sur Twitter, et elle sera systématiquement convertie en JPEG. La même logique s'applique aux fichiers HEVC, transmis tel quel aux appareils compatibles, mais transcodés en H.264 sinon.

La prise en charge des photos HEIF par les navigateurs est encore… inexistante. Nokia Technologies, autre grand promoteur de ce format, propose toutefois une implémentation d'un lecteur HEIF en JavaScript. Sa galerie d'exemples offre d'ailleurs un bon aperçu des possibilités de ce format, et quelques idées de présentation des images « enrichies » fort intéressantes. Cela promet.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


103 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar bobytron 11/06/2017 - 17:03 via iGeneration pour iOS

De toute façon, ce sera l'industrie du porn qui décidera. Comme d'habitude.

avatar John McClane 11/06/2017 - 18:08 via iGeneration pour iOS

@bobytron

Ce sont des légendes. Concernant la VHS contre le Betamax par exemple, ce n'est pas le porno qui a décidé de leur sort, mais les clients qui ont préféré des cassettes proposant deux fois plus d'enregistrement.

avatar bobytron 11/06/2017 - 18:50 via iGeneration pour iOS

@John McClane
Oui, c'était une boutade.
N'empêche que si cette industrie prend parti pour un format, ce sera un sacré coup de pouce pour celui-ci… et un doigt moka pour son concurrent.

avatar supermars 11/06/2017 - 17:04 via iGeneration pour iOS

Il faudrait surtout que la qualité soit meilleure, quitte à ne gagner que 10-25% en poids. Sinon ça ne prendra pas.

avatar 0MiguelAnge0 11/06/2017 - 17:19 via iGeneration pour iOS

Donc pour résumer, Apple décide par défaut d'utiliser HEIF pour les images, obligeant donc la grosse partie du parc à faire l'encodage par SW, ce qui pompe sur la batterie sans parler des lags...

Bref, c'est pour le bien des gentils utilisateurs. Le H264 utilisé dans l'AV1 a le mérite d'aller à l'encontre de l'obsolescence programmée. Vu leur parc hétérogène, ils ont préféré un compromis plutôt que d'y aller à la hache...

avatar oomu 11/06/2017 - 20:39

H265 est une amélioration

pourquoi cracher dessus ?

avatar jackhal 11/06/2017 - 22:11

AV1 est basé sur VP9, pas sur H264. Le format ne sera finalisé qu'en fin d'année et les premiers décodeurs hardware ne sont pas attendus avant un an après la finalisation de la spec.
Concernant HEIF, ce ne sont "que" des images, l'encodage peut être fait en décalé sans que tu ne perçoives de lag.

Sinon, HEIF permettant d'économiser de la place, tu vas mettre plus de temps à saturer ton stockage avec des photos qu'avant. Et tu pourras envoyer tes photos plus rapidement même sans avoir à passer par la 5G. D'autre part, si tu as lu l'article en entier, tu auras constaté qu'Apple a prévu ce qu'il faut pour éviter que tu envoies des fichiers dans ce nouveau format à d'anciens appareils incompatibles.
Si le but était de rendre les appareils prématurément obsolètes, Apple s'est vraiment complètement planté.

avatar XiliX 12/06/2017 - 00:11 via iGeneration pour iOS

@0MiguelAnge0

Tu l'as lu l'article ?

avatar LeGrosJeanLou 11/06/2017 - 17:34 (edité)

@macinoe

Regarde la photo de près. La photo en JPG, en plus d'être plus lourde, est pleine d'artefacts.

avatar LeGrosJeanLou 11/06/2017 - 17:43

@0MiguelAngel0

Mon MBP de 2010 est parfaitement capable de lire le HECV en 1080p. Et comme c'est pas un écran Retina la lecture du format 4K downscale ne pose pas non plus de problème.

Apple a préféré un format prêt tout de suite, avec de très nombreuses qualités (faut aller voir le site internet cité dans l'article) qu'un hypothétique format futur.

De plus le HEIV est un conteneur qui peut adopter n'importe quel codec (comme le MKV en vidéo) donc je vois pas le problème.

Pour finir le HEIV est déjà compatible avec tous les navigateurs du marché grâce à un petit bout de code JS.

avatar debione 11/06/2017 - 17:48 (edité)

Bordel, ils ( l'industrie dans son ensemble) nous auront fait chier jusqu'au bout avec leurs histoires de format... ( parce que gnagnagna ce soft n'accepte pas le prores, gnagngna moi c'est le flac)
De loin pas que je sois contre l'amélioration, mais je trouve que plus on va en avant, plus on a de format, donc plus on paye pour les royalties, au point de devoir avoir des outils spéciaux pour convertir... La situation actuelle est tellement aliénante pour le consommateur...

Je vote pour l'obligation de mettre en libre de droit n'importe quel format utilisé pour le public...

avatar PandaB2A 11/06/2017 - 17:50 via iGeneration pour iOS

Le mode Depht du 7 plus est buggé avec IOS 11...

avatar malcolmZ07 11/06/2017 - 18:32

Article très intéressant, on comprend mieux comme ce format peut servir à Apple et pourquoi on a besoin de plus de puissance ...

avatar romainB84 11/06/2017 - 18:38

Là meilleure chose à noter est que le passage à ce format sur io11 est optionnel, ce qui fait que les gens frileux à migrer pour le moment peuvent s'abstenir et d'ici quelques années lorsque le parc de machine sous ios11 et high-sierra sera très majoritaire, la migration se fera sans soucis.

avatar Rapsodan2 11/06/2017 - 19:33 via iGeneration pour iOS

Merci. Article de loin meilleur à ceux de vos concurrents !

avatar dtb06 11/06/2017 - 19:37

Quelle honte ! C'est gerbant !

avatar Pas-un-philosophe 11/06/2017 - 19:43 (edité)

Il n'y a pas de comparatif entre AV1 et HEVC ? Parce que si en plus il est inférieur, je ne voit pas d'autre intérêt que d'embêter tout le monde !

avatar oomu 11/06/2017 - 20:37

"Je doute qu'Apple ait le poids suffisant pour imposer quoi que ce soit dans ce domaine.
Celui qui l'a c'est Google."

l'expérience et histoire a montré que c'est Apple qui l'a.

Exemple de H264 par exemple. Exemple sur HTML5 (Apple donne le là pour que des ajouts à html/css se répandent, alors qu'il y a 15 ans c'était Microsoft, jamais Google).

On pourrait aussi dire de même avec les podcasts, dont les évolutions se font au rythme des largesses (hum) d'Apple.

etc.

pourquoi ? PARCE Que IPHONE !

avatar macinoe 11/06/2017 - 21:31

Ah oui ?
Parce que l'hégémonie sur l'indexation des images web, le stockage google photo, la première place des navigateurs avec chrome et 2 milliards d'appareils android ça compte pour rien dans l'adoption des standards concernant les images numériques, j'imagine ?

Avant le H264, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'y avait pas vraiment de standard dominant concerant la vidéo numérique. Chacun faisait son truc dans son coin et le plus répandu c'était les vidéos embarquée dans un lecteur flash et même là les codecs étaient variés.

Concernant l'image la situation est très différente.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas de progrès à faire, mais avant de dégager le jpeg présents sur des milliards d'appareils et constituant la quasi totalité des archives d'images numérique, il va falloir un peu plus que la petite impulsion d'un constructeur tout seul, fusse t-il Apple.

Après, je comprend que tu réagisses de manière épidermique quand on emet le moindre doute concernant les capacités de la marque dont tu es un fan absolu, mais à un moment il faut savoir être lucide aussi.

avatar XiliX 12/06/2017 - 00:19 via iGeneration pour iOS

@macinoe

Si si... c'était d'abord MPEG1/CD, MPEG2/DVD, MPEG4-h264/BR, streaming.

avatar en ballade 12/06/2017 - 00:28 via iGeneration pour iOS

@oomu

Tu aurais dû citer QuickTime...

avatar LeGrosJeanLou 12/06/2017 - 00:55 (edité)

@en ballade

QuickTime est un player, pas un format de fichier.

T'as rien de plus pertinent dans ton sac ? En 5 ans t'as eu le temps de te préparer pourtant.

avatar pocketalex 12/06/2017 - 10:14

@LeGrosJeanLou

Quicktime est une bibliothèque intégrée à l'OS qui apporte des solutions d'encodage et de décodage de vidéos, ce n'est pas un player

L'avantage d'une telle bibliothèque est que les développeurs d'Apps n'ont pas à réinventer la roue pour lire ou exporter des vidéos, ils appellent la bibliothèque et tout est géré, et qui plus est cela permet de l'accélération matérielle via des cartes

Quicktime, c'est également un format "container" avec différentes codecs, on peut par déformation ou par raccourci appeler ça un format vidéo

Le "player Quicktime" est une goutte d'eau dans l'environnement Quicktime

avatar oomu 11/06/2017 - 20:38

H265 est une évolution naturelle des normes MPEG et on le retrouve dans foule de projets.

moi du moment que mencoder me fournisse tout ce qu'il faut...

avatar vince29 12/06/2017 - 08:44

Oui mais illégalement. Vu que tu n'as pas payé la licence

avatar Zefram 11/06/2017 - 21:36 via iGeneration pour iOS

"...Passez au profil main 10, et vous devrez utiliser un Mac à processeur Intel Core de septième génération (Kaby Lake)..."
le décodage peut s'effectuer à l'aide de la carte graphique aussi, non ? Quelles sont celles compatibles ?

avatar LeGrosJeanLou 11/06/2017 - 22:50

@macinoe

L'hégémonie de Google ne lui a pas permis d'imposer son format d'image webM ni de sauver Flash.

Google a beau avoir un codec libre et gratuit, j'ai encore jamais vu de vidéo encodée au format VP9 sur les sites de partage.

En photo c'est l'iPhone qui est le plus représenté sur les réseaux sociaux dédiés.

Donc les réseaux sociaux vont adopter ce format (qui au passage leur fera économiser de l'espace disque donc de l'argent) donc le reste du monde suivra.

Une dernière chose. Comme je l'ai dit le format HEIC est déjà compatible avec tous les navigateurs internet via un petit bout de code JS. Mais le JS ne sera jamais aussi performant qu'un décodage natif. Donc tout navigateur qui ne prend pas nativement le format en charge prend le risque de voir ses performances dégradées. Donc ce sera celui qui l'adoptera le plus rapidement qui pourra dire que c'est lui qui a la plus grosse, et je sais pas si t'as vu mais entre Edge et Chrome c'est la guerre ouverte.

Apple a déjà gagné.

avatar reborn 11/06/2017 - 23:09 via iGeneration pour iOS

@LeGrosJeanLou

Ce serait donc intéressant comme format pour le web ? Avoir des images d'excellente qualité sans passer par du PNG ?

avatar v1nce29 12/06/2017 - 10:10

Pour du lossless FLIF est meilleur que BPG (donc a priori que HEIF vu que c'est le même algo, (sauf que HEIF est prévu pour être lossy))

avatar sachouba 12/06/2017 - 00:21

@LeGrosJeanLou :
Je pense surtout que les réseaux sociaux vont s'empresser de convertir les images HEIF qu'ils reçoivent en JPEG (de 40 ko) avec une compression terrible, comme c'est le cas pour tous les fichiers images supportés actuellement.
Tu as déjà vu une photo publiée sur Facebook ou sur Instagram ? La résolution est extrêmement faible, et les artéfacts sont impressionnants.

De plus, ajouter des serveurs de conversion en HEIF coûterait un bras à Facebook et autres, contrairement au JPEG.

avatar LeGrosJeanLou 12/06/2017 - 01:09

@sachouba

"Je pense surtout que les réseaux sociaux vont s'empresser de convertir les images HEIF qu'ils reçoivent en JPEG"

T'as une idée du coût énergétique de la conversion ? Et comment crois tu que les utilisateurs vont accueillir la nouvelle ?

"De plus, ajouter des serveurs de conversion en HEIF coûterait un bras à Facebook et autres, contrairement au JPEG."

Qu'est-ce que tu racontes ? Le décodage se fait sur ton appareil, pas sur le serveur... J'héberge un fichier, n'importe lequel, ton navigateur le télécharge et c'est ton appareil qui le décode, pas mon serveur... Donc ce qui coûterait un bras à Facebook justement ce serait de convertir le fichier HEIF côté serveur.

"Tu as déjà vu une photo publiée sur Facebook ou sur Instagram ? La résolution est extrêmement faible, et les artéfacts sont impressionnants."

La qualité d'image n'est pas l'important ici. L'important c'est que pour une qualité donnée (qui peut être mauvaise, on s'en fout) le HEVC est 2 fois plus performant que le JPEG. Donc stocker des images et des vidéos en HEVC coûte deux fois moins cher en stockage et en bande passante.

Tu crois que Facebook va laisser passer l'occasion de faire ce genre d'économies ?

avatar sachouba 12/06/2017 - 02:12

@LeGrosJeanLou :
"Le décodage se fait sur ton appareil, pas sur le serveur..."

Tu sembles persuadé que l'envoi d'une photo sur Facebook se fait sans dégradation : on envoie une photo, et elle est stockée telle quelle sur les serveurs de Facebook.

C'est faux : la photo est envoyée sur les serveurs, puis elle est décompressée pour être lue (comme sur n'importe quel appareil), et enfin, sa résolution est modifiée et elle est recompressée en JPG peu importe le format de départ.

Si la dernière opération (compression JPG) était remplacée par de la compression HEIF, ça coûterait beaucoup plus à Facebook en termes de consommation énergétique, de temps de calcul, de puissance de calcul.

"L'important c'est que pour une qualité donnée (qui peut être mauvaise, on s'en fout) le HEVC est 2 fois plus performant que le JPEG"

Non, ce n'est pas comme ça que ça marche. Là où le HEVC est le plus efficace en termes de stockage, c'est quand la vidéo (ou la photo) est de très bonne qualité (ex : 4K, bitrate élevé, compression faible).
Si tu prends une vidéo de mauvaise qualité en H264 et que tu la convertis en HEVC, tu ne vas presque rien gagner en stockage (de ma propre expérience).
En considérant les ressources de calcul et énergétiques supplémentaires nécessaires pour un tel format, il revient peut-être moins cher à Facebook d'ajouter des serveurs de stockage plutôt que de la puissance de calcul.

avatar pocketalex 12/06/2017 - 10:17

@sachouba :

+1, tout est dit :)

avatar LeGrosJeanLou 12/06/2017 - 11:35

@Sachouba

En effet, j'avais pas vu ça sous cet angle.

Cela dit l'app Facebook peut se charger de la première conversion avant de l'envoyer sur les serveurs. Faudra voir.

On peut aussi penser que les serveurs de Facebook sont déjà capables de décoder/encoder matériellement le HEVC.

avatar v1nce29 12/06/2017 - 11:04

Apple a déjà gagné ?
Peut-on faire une prévision juste sur des prémisses fausses (ou disons approximatives : cf confusion entre h264 et vp9, webm qui n'est pas un format d'images) ?
Google voulait sauver flash ? Pourquoi donc ? Personne n'a jamais voulu sauver flash. Même pas Adobe.
C'est vrai que si tu pirates tu n'as pas forcément vu beaucoup de VP9. En revanche si tu streames légalement t'as du en bouffer (Netflix)
Les réseaux sociaux passeraient à HEIF et pourquoi donc ? Tant qu'ils proposent une version web de leur site ce serait un peu se tirer une balle dans le pied. Tu dis qu'il est déjà possible de lire le HEIF dans les navigateurs web. C'est peut-être vrai mais je n'en trouve trace nulle part. Tu confonds peut-être avec BPG qui utilise le même algorithme que HEIF et pour lequel il existe un polyfill.
Tu me diras que s'il existe un polyfill pour BPG alors 90% du boulot est fait. Sauf que -grâce à emscripten- cela fait des années qu'il existe des polyfills pour à peu près tous les formats d'images (jpeg2000, jpeg-XR, webp, BPG, FLIF, Brötli) [et aussi pour PS et XCF mais ça c'est du perso ;) ] et même si ces formats présentaient déjà tous un avantage non négligeable en termes de taille ce n'est pas pour cela qu'on les a retrouvé dans les navigateurs. Pour reprendre ton expression l'hégémonie de Microsoft ne lui a pas permis de populariser le JPEG-XR pas plus que celle de Google n'a réellement boosté WebP. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement avec Apple juste parce que c'est Apple.
Je ne vois pas non plus la guerre ouverte entre Edge et Chrome favoriser l'usage du HEIF quand chacun de ces navigateurs continuent de promouvoir ces propres formats (jpeg-xr vs brötli+webp)
L'industrie dématérialisée (Netflix,Amazon,Google,Microsoft,VLC...) et les fondeurs (intel,amd,arm,broadcom...) a déjà opté pour l'AV1. Il ne reste que les fabricants de matos et Apple dans le camp du h264. Ce qui est un choix bizarre pour Apple chantre du dématérialisé.

avatar LeGrosJeanLou 12/06/2017 - 11:47 (edité)

@v1nce29

"Peut-on faire une prévision juste sur des prémisses fausses (ou disons approximatives : cf confusion entre h264 et vp9, webm qui n'est pas un format d'images) ?"

Je ne connaissais pas avec exactitude le format et j'ai fait confiance aux commentaires précédents. Mea Culpa. Quant au format d'image on s'en fout un peu. On parle d'un codec video qui affiche videos et images.

"Google voulait sauver flash ? Pourquoi donc ? Personne n'a jamais voulu sauver flash. Même pas Adobe."

Google a d'abord voulu imposer Flash quand Apple a dit en 2007 qu'elle n'en voulait pas. Ensuite Adobe a abandonné (2011 je crois) mais Google a continué et continue de l'intégrer par défaut dans Chrome. C'est une raison de son succès d'ailleurs.

"C'est vrai que si tu pirates tu n'as pas forcément vu beaucoup de VP9. En revanche si tu streames légalement t'as du en bouffer (Netflix)"

Netflix sur iOS tvOS est en h264, tout comme YouTube sur Safari. Les videos iTunes aussi... Et tu me parles d'utilisations marchandes. J'ai utilisé l'exemple du piratage parce qu'il est explicite quand à la supériorité du codec et c'est ce qui m'intéresse puisqu'en tant qu'utilisateur je ne paye rien pour l'utiliser.

"Tu dis qu'il est déjà possible de lire le HEIF dans les navigateurs web. C'est peut-être vrai mais je n'en trouve trace nulle part."

Va sur le site en lien dans l'article. Si tu ne me crois pas utilises les outils de développement de ton navigateur pour afficher les ressources du site web.

"Je ne vois pas non plus la guerre ouverte entre Edge et Chrome favoriser l'usage du HEIF quand chacun de ces navigateurs continuent de promouvoir ces propres formats (jpeg-xr vs brötli+webp)
L'industrie dématérialisée (Netflix,Amazon,Google,Microsoft,VLC...) et les fondeurs (intel,amd,arm,broadcom...) a déjà opté pour l'AV1. Il ne reste que les fabricants de matos et Apple dans le camp du h264"

L'encodage matériel du HEVC est déjà là, pas celle de l'AV1.

avatar v1nce29 12/06/2017 - 12:53

Effectivement il y a bien un github avec un polyfill pour HEIF.
Mais évidemment vu les brevets il ne peut être utilisé qu'à des fins d'évaluation ou de recherches académiques donc pas possible pour un site commercial.
Contrairement aux polyfills pour webp/webm qui ne sont pas soumis à brevets et qui pourraient jouer exactement le même rôle.
Vu les brevets il ne sera pas intégré dans Chrome quant à Mozilla n'en parlons pas.

avatar byte_order 12/06/2017 - 11:41

@LeGrosJeanLou
> Google a beau avoir un codec libre et gratuit, j'ai encore jamais vu de vidéo encodée
> au format VP9 sur les sites de partage.

Y'a bien un petit site de partage vidéo qui l'utilise mais en effet c'est très peu répendu.
YouTube que ça s'appelle ce service de partage vidéo, je crois.
Marchera jamais.

avatar LeGrosJeanLou 12/06/2017 - 12:09

@byte_order

Oui Google utilise VP9 pour YouTube et les navigateurs compatibles. Ça l'empêche pas de conserver des fichiers compatibles avec Safari.

Et c'est le choix de Google, pas celui de l'utilisateur...

avatar v1nce29 12/06/2017 - 12:54

Ce n'est jamais le choix de l'utilisateur.

avatar byte_order 12/06/2017 - 17:28

>Ça l'empêche pas de conserver des fichiers compatibles avec Safari.

Certes. "Pour le moment".

On parie de qui craquerait le premier de Google ou Apple si Youtube se décide à forcer WebM comme unique format de streaming ?

Sachant qu'il est supporté partout sauf sur les plateformes d'Apple ?

Après Plans, Apple va se lancer dans un concurrent à YouTube ?

avatar LeGrosJeanLou 12/06/2017 - 01:11

@Pas-un-philosophe

Si j'ai bien compris en lisant les différents commentaires, AV1 est basé sur le H264 alors que HEVC est basé sur le H265. Le H265 étant plus performant que le H264, nul doute que le HEVC est plus performant que le AV1 de Google.

Le revers de la médaille c'est que le HEVC est aussi plus gourmand en ressources, donc sur les machines qui ne disposent pas de l'accélération matérielle ça peut avoir un impact sur l'autonomie. Mais c'est pas non plus délirant. Pour te donner une idée je peux tout à fait regarder un film de 3 heures en HEVC sur mon MBP de 2010 (qui durerait 4h30 sinon en H264) donc en gros il faut 50% de ressources en plus pour décoder une image. Ça se verra si tu passes ton temps à faire défiler ta bibliothèque photo mais sur une utilisation normale ça devrait être invisible.

Et puis dis toi que ce que tu vas perdre en autonomie tu vas le gagner sur ton forfait de données (majoritairement bouffé par le poids des images et vidéos)

[edit]: AV1 est basé sur VP9 qui n'est pas meilleur non plus que HEVC et surtout pas encore reconnu matériellement pour l'encodage temps réel.

avatar LeGrosJeanLou 11/06/2017 - 23:29

@reborn

L'intérêt d'un format de compression plus efficace c'est de gagner de la place sur les serveurs et de la bande passante sur les réseaux (et donc des économies en masse). Google comme Facebook font de très très gros efforts pour alléger le poids des pages web (dans le but principal de s'installer dans les pays émergeants où le réseau est généralement médiocre en comparaison du notre) donc oui je pense que la finalité de ce format d'image c'est de se retrouver sur le web. Je suis d'ailleurs étonné qu'il ne soit pas nativement supporté par Safari (si j'en crois l'article) mais ça viendra sans doute dans les prochaines betas.

avatar hawker 12/06/2017 - 05:07

On dirait le bpg de Fabrice Bellard mais en moins bien..

Ils auraient pu continuer ses travaux a la place..

Sinon encore un format fermé pour quelque chose d'aussi général que les images, pas une super idee.

avatar marc_os 12/06/2017 - 09:59 via iGeneration pour iOS

@hawker :
Fermé ??
C'est quoi que tune comprends pas dans :
« HEIF [...] est aussi un standard, publié quant à lui en 2015. »

avatar v1nce29 12/06/2017 - 11:10

Peut-être que par "fermé" il voulait dire soumis à licence ? Auquel cas il aurait tort car le BPG est aussi soumis à licence (vu que c'est le même algo de compression que le HEIF)

avatar byte_order 12/06/2017 - 11:43

@marc_os
> C'est quoi que tune comprends pas dans :
> « HEIF [...] est aussi un standard, publié quant à lui en 2015. »

Qu'un standard soit publié ne le rend pas libre d'usage pour autant.
Publié n'est pas synonyme de domaine public, hein.

avatar Alain Berset 12/06/2017 - 10:01

Moi je commence à en avoir marre des formats propriétaires d'Apple qui sont soi-disant le futur standard et qu'on est obligé d'abandonner quelques années plus tard parce que personne d'autre n'utilise, obligeant à racheter matériel et logiciel... Alors oui, c'est bien, il est joli ce nouveau standard et l'idée est bien, mais j'aimerais bien qu'ils en parlent un peu avec les autres et arrêtent de se croire au-dessus du monde!!

avatar reborn 12/06/2017 - 10:26 via iGeneration pour iOS

@Alain Berset

Chacun défend son bifteck, puis en dehors de l'écosystème Apple c'est du JPG qui est envoyé. Pas d'inquiétude de rachat de soft ou de matos.

avatar pocketalex 12/06/2017 - 10:43 (edité)

" marre des formats propriétaires d'Apple qui sont soi-disant le futur standard et qu'on est obligé d'abandonner quelques années plus tard parce que personne d'autre n'utilise, obligeant à racheter matériel et logiciel... "

heu ... un exemple ?

Moi j'ai le H264 supporté par Quicktime 7 et encore utilisé aujourd'hui tellement l'adoption a été massive, l'AAC, le PDF géré par l'OS avec Quartz

Par ailleurs, un format de fichier est aujourd'hui géré via une extension ou un module ou une bibliothèque (comme Quicktime) et rarement en dur, donc les logiciels adoptent naturellement les nouveaux formats sans "devoir en changer", ou alors je ne sais quel shareware tu utilises ...

Pour le matériel c'est pareil, je te trouve un peu fort de fruit, sachant que le "matos" subit depuis un bon moment une stagnation comme on en a rarement connu et que de toute ma vie informatique, c'est bien la première fois que vois des machines encore utilisable avec un certain confort sur une durée de 5/6 ans si c'est pas plus

Ma station de travail date de 2012 et tourne encore très bien, même si je songe fortement à la remplacer, idem pour les Macbook Pro, les Mac Mini et les Macbook Air de mes équipes, tous achetés entre 2010 et 2013

Avant, une machine, c'était 3 ans à bout de bras, aujourd'hui c'est le double et plus encore

Pages