iOS 15 acceptera de restaurer les sauvegardes faites en bêta

Félix Cattafesta |

Le site 9to5Mac a découvert que l'on pourra restaurer plus simplement une sauvegarde faite sur une version bêta d'iOS. Jusqu'à présent, il était impossible de restaurer cette sauvegarde sur un appareil avec une version finale plus ancienne d’iOS. Il fallait d’abord installer la bêta et ensuite restaurer sa sauvegarde. Une pratique fastidieuse qui devrait prendre fin avec iOS 15.

Désormais, le système va détecter si une sauvegarde provient d'une version bêta d'iOS et il proposera alors à l’utilisateur de mettre à jour son appareil avant de la restaurer. La procédure durera toujours plus longtemps, mais tout sera automatisé. Cela devrait permettre d'économiser beaucoup de temps aux développeurs qui jonglent entre les versions et les appareils.

Apple a publié hier soir la deuxième version des bêtas d'iOS 15 et d'iPadOS 15. Les nouveaux OS d'Apple (dont la sortie est prévue à l'automne) incluent plusieurs nouvelles fonctionnalités avec entre autres la fonction Texte en Direct, iCloud + et un mode Concentration.


avatar Amaczing | 

Cool Raoul

avatar raoolito | 

@Amaczing

de rien, mais là c pas moi
(oui je sais, à ce stade c'était voulu :) )

avatar R-APPLE-R | 

Enfin ! Ça redonne envie de mettre la bêta public 🙃

avatar Lu Canneberges | 

Oh, super ! J’avais été très emmerdé à l’époque d’iOS 9 et d’iOS 12 je crois, dont je testais les bêtas et quand j’ai eu un crash…

avatar Lu Canneberges | 

Par contre est-ce qu’avec les bêtas actuelles on risque toujours de perdre subitement Photos ou autres sans retour possible, ou maintenant c’est beaucoup plus stable et puis avec iCloud tout est sauvegardé sans soucis ?

Parce qu’à l’époque la bêta iOS m’avait flingué en l’air ma bibliothèque Photos :/

Et comme le SAV ne s’occupe pas des bêtas, on est livré à soi-même :/

avatar Xander | 

@Lu Canneberges

On parle ici de Bêta pour les développeurs, elle ne sont pas faites pour être utilisées sur l’iPhone de tous les jours de monsieur tous le monde.

Que voulez-vous que l’assistance fasse pour vous pour fixer un problème dans une version de développement ?

Et même les bêta grand public, vous avez droit à un joli disclaimer vous avertissant des risques et vous expliquant que vous n’aurez aucun support pour ces versions.

Si l’on s’amuse à faire du ski hors piste, il ne font pas se plaindre derrière que la station n’a pas mis en place les sécurités nécessaires…

avatar Lu Canneberges | 

@Xander

En l’occurrence il y a des Bêtas publiques, que Apple nous encourage à essayer et pour lesquelles elle est bien contente que nous fassions des rapports. Donc oui c’est à nos risques et périls, mais on n’a pas non plus fait quelque chose d’illégal ou déconseillé par Apple.

Mais je ne me plains nullement, je n’ai pas fait de scandale, je savais très bien les risques que je prenais, et je ne l’ai plus jamais fait depuis !

Je partageais simplement une expérience, qui m’a servi de leçon. Et je sauvegarde toujours bien avant de faire ce genre d’expérience.

Simplement effectivement je me dis que ce nouveau fonctionnement pourra être intéressant pour des cas comme le miens à l’époque.

Et oui, si Apple le fait, c’est qu’il y a une bonne raison ! Peut-être que les petits développeurs n’ont pas les moyens d’avoir 3 iPhone et 3 iPad, donc ils testent les bêtas sur leur appareil principal malgré les risques.

avatar Sillage | 

En même temps, il est bien dit et redit de ne pas installer les bêtas sur son appareil principal. Uniquement pour des tests. Ceux qui jonglent entre des version, des développeurs donc, pourquoi avoir une sauvegarde ?

C’est une vraie question. Je n’en vois pas trop l’utilité.

Si ils passent du temps là-dessus, il y a certainement une raison.

avatar Maxmad68 | 

En fait, c’était aussi possible sur les bêtas des versions précédentes en modifiant le no de version et le build number dans les fichiers Info.plist et Manifest.plist a l’intérieur de la sauvegarde (sauvegarde iTunes en tout cas, jamais testé sur les sauvegardes iCloud).

CONNEXION UTILISATEUR