iPad Pro : esquisse de l'Apple Pencil et du Smart Keyboard

Florian Innocente |

L’iPad Pro et ses accessoires étaient présentés aujourd’hui à la presse française. L’occasion de voir d’un peu plus près l'Apple Pencil et le Smart Keyboard que nous allons maintenant pouvoir tester plus avant. Des deux, c’est le stylet qui intriguait le plus, car Apple n’a jamais réalisé de nouvel accessoire de ce type depuis les Newton et eMate.

Cliquer pour agrandir

Apple Pencil

Par sa seule forme, cet accessoire mérite son nom de “crayon”. Un œil distrait pourrait l’ignorer s’il était mélangé au milieu d’autres de ses pairs de type traditionnel. Aucune fioriture, sa seule coquetterie est son anneau en métal sur lequel est gravé son nom. Il n’y a pas de volonté de moderniser la forme ancestrale du crayon en prenant le prétexte de cette création pleine d’électronique. Il n’a pas de bouton d’action (ni de gomme), ce n’est pas un crayon multifonction. Il fait ce que fait un crayon : il dessine en tenant compte, du mieux possible, de l’orientation de sa pointe et de la pression qu’on y exerce.

Fait d’un polycarbonate blanc, lisse mais pas trop glissant, il a un design soigné mais presque banal voire médical. Il est assez passe-partout. C’est très certainement l’objectif : se faire oublier par le dessinateur, en n’imposant pas de tenue en main particulière, à l’inverse d’autres stylets aux formes plus élaborées. Il se tient aussi naturellement que se tient un crayon de bois… et risque d’être distraitement machouillé sans que l’on n'y prenne garde. C’est probablement le meilleur hommage qu’on pourrait lui rendre !

Cliquer pour agrandir

Le bouchon supérieur qui protège la prise Lightning est aimanté au corps, tandis que la pointe se dévisse en un tournemain. Une seconde pointe est fournie. Faite d’un silicone dur — on n’enfonce pas l’ongle dedans et elle ne s’écrase pas sous la pression — elle s’abîmera toutefois irrémédiablement à force d’être utilisée.

Combien de temps avant de devoir changer de pointe ? Apple n’en a officiellement aucune idée. On se dit tout de même que le fabricant a forcément mené quelques tests de résistance moyenne, mais le démonstrateur n’a pas su nous fournir d’estimation. De même que l’on ne sait pas encore combien coûteront les pointes vendues séparement.

Cliquer pour agrandir

Cette pointe en soi n’a rien de très sophistiqué. C’est un embout en silicone, évidé, avec une minuscule tête d’épingle métallique tout au fond. Elle fait contact avec la tige située dans le Pencil pour renseigner ses capteurs de position. Le Pencil travaille de concert avec une couche particulière située dans le sandwich qui compose l’écran de l’iPad Pro. Le Pencil ne fonctionne qu’avec cet iPad mais on peut utiliser d’autres stylets avec la tablette.

L'Apple Pencil est bien équilibré, il n’est pas plus lourd d’un côté que de l’autre. En résumé, on le tient en main comme n’importe quel crayon et on est amené à l’utiliser tout aussi simplement. C’est immédiat, sans apprentissage aucun. Pourquoi ne pas avoir proposé un moyen d'attacher le Pencil (par aimantation ?) contre un bord de l'iPad ? Comme on le faisait pour d'anciennes télécommandes qui se collaient sur la tranche des iMac blanc. La tablette est toutefois fine et effilée et se prêterait peut-être mal à cette fonction. Apple ne nous a pas donné de réponse, elle laisse le soin aux accessoiristes de proposer des solutions.

Cliquer pour agrandir

Nous allons pouvoir tester plus avant sa précision. Disons juste qu’après cette première prise en main, il s’est avéré agréable à utiliser et qu’il paraît apte à produire des dessins aux nuances de traits assez subtiles. Un bon signe avec ce genre d’accessoire, c’est lorsqu’on s’échine en vain à le prendre en défaut. À voir s’il arrive à reproduire un trait fin puis à l’épaisseur progressive ; ou une ligne torturée que l’on trace à vitesse variable ou s’il prend des raccourcis et bâcle le trait. Pendant le court temps qu’il nous a été donné pour l’essayer, il est apparu prometteur.

Smart Keyboard

En photo, ce clavier — qui sert aussi de support et de protection pour l’écran — m’avait donné l’impression d’être fait de touches molassonnes. Une sorte de lointain cousin et de mélange des claviers des TO7/MO5. En réalité, les touches sont plus fermes qu’elles peuvent le laisser paraître.

Cliquer pour agrandir

Elles ont une course bien perceptible, à mi-chemin entre celle — extrêmement faible — du MacBook Retina et celle des autres portables d’Apple. Elles produisent un petit claquement sonore en s’enfonçant, mais moins sec que sur le MacBook. Elles ne sont pas rétro-éclairées, ce qui peut être un défaut.

Il est trop tôt pour se faire une opinion arrêtée, mais ce clavier obligera probablement à un temps d’adaptation parce que ses touches sont plus petites et plus espacées que sur les portables et claviers des Mac. Toutefois, n’étant aujourd’hui vendu qu’avec une distribution des touches Qwerty, ce n’est pas l’accessoire qui va intéresser grand monde en l’état.

Cliquer pour agrandir

Pourquoi Apple a-t-elle subitement décidé de ne pas vendre un clavier en plusieurs langues dès le premier jour ? Pas d’explication particulière, c’est comme ça. D’autres versions sont prévues mais sans date de disponibilité.

Cliquer pour agrandir

Cependant, il faut s’attendre à ce que le choix augmente dans les prochains mois. L’iPad Pro est doté de trois petits contacts sur l’une de ses tranches qui forment le Smart Connector. Ce clavier se branche dessus et tire de la tablette son alimentation (pas de batterie, donc pas de recharge nécessaire) et la transmission des données (pas de Bluetooth). Ce connecteur étant normalisé MFI (Made for iPad), il est utilisable par les accessoiristes. Logitech a tiré le premier avec un clavier de facture plus classique (reposoir en métal, touches en plastique et des touches de fonctions comme celles de son Mac) qui est aussi disponible en français à 149,95 €. Mais d’autres marques vont sans nul doute se ranger dans sa roue.

Coque/Clavier Logitech CREATE en rouge, noir ou bleu foncé — Cliquer pour agrandir

Touch ID et "Dis Siri"

Pourquoi cet iPad qui a été amélioré et dopé à de multiples niveaux, qui représente maintenant le nec plus ultra de cette famille, n’est-il pas équipé de la même génération de Touch ID que sur les iPhone 6s ?

Cliquer pour agrandir

Deux justifications, assez recevables, ont été avancées. D’une, c'est que l’on déverrouille certainement bien moins souvent son iPad que son iPhone. Le téléphone va être sollicité à tout bout de champ, la tablette moins.

Et de deux, que le Touch ID “d’ancienne génération”, celui que l’on trouve sur les iPhone 5s et 6, marche déjà plutôt pas mal et vite. À la sortie des nouveaux iPhone 6s, on en a même vu qui trouvaient que le nouveau Touch ID fonctionnait trop vite. En clair, l’expérience utilisateur sur cet iPad Pro ne souffre pas d’avoir un Touch ID seulement véloce au lieu d’être fulgurant. Reste que cette omission est surprenante.

Quant à l’absence d’un “Dis Siri” qui sache fonctionner sans que l’iPad Pro soit alimenté, pas d’explication. Notre question a même laissé nos interlocuteurs passablement interdits. Pourtant c’est bien le cas, malgré la présence d’un coprocesseur M9 sur l’iPad Pro et les iPhone 6s, il n’y a que les téléphones qui savent s’en servir à cet effet. Là aussi ça ne rend pas cet iPad moins compétent, mais on aurait trouvé logique qu’il soit au diapason d’autres appareils proches de son univers logiciel et annoncés en même temps que lui.

L’iPad Pro et les PC

A l’issue de cette réunion, il y avait une absente dans la présentation qui avait été déroulée : la comparaison avec les PC, la suggestion que l’iPad Pro était en mesure de les écarter du chemin ou du moins d’en remplacer certains. Le propos aujourd’hui était moins tranchant que celui de Tim Cook cette semaine.

Le discours qui a été tenu tournait autour de deux classes de produits qui ne s’excluent pas mutuellement : l’iPad et le Mac. Cet iPad est “Pro” tout comme certains MacBook sont “Pro”. En cela que chacun est au sommet de sa catégorie et peut quasiment tout faire, même si leurs utilisateurs ne sont pas expressément rangés dans la catégorie des professionnels.

Dès lors, tout est question de besoins. La puissance de l’iPad Pro et la taille de son écran placent la catégorie tablette à un niveau encore jamais atteint. Cet iPad saura répondre présent pour tout ce dont on a besoin de faire avec.

Pour autant, les portables sur OS X gardent des attraits fonctionnels. Il en est un qui saute aux yeux lorsqu’on utilise Split View, l’une des grandes nouveautés d’iOS 9. Cette fonction est formidable sur ce grand écran d’iPad, mais elle souffre d’une limitation complètement saugrenue à ce stade de l’évolution des systèmes d’exploitation.

Alors qu’on peut manipuler directement avec les doigts les contenus de deux apps affichées côte à côte à l’écran, il est rigoureusement impossible de faire un glisser-déposer entre les deux. Par exemple, prendre une image ou une sélection de texte dans une fenêtre et la faire glisser dans le document de la fenêtre à côté.

La ligne de pixels qui sépare ces deux applications forme une muraille infranchissable. En 2015, sur un appareil aussi sophistiqué et puissant que cet iPad Pro, c’est aussi déroutant que l’était l’absence de copier-coller sur le premier iPhone de 2007.

Autre chose dans le même registre, il est impossible d'avoir deux vues d'un même document en Split View. Le seul moyen par exemple d'avoir deux pages web simultanément à l'écran est d'ouvrir… deux navigateurs, comme Safari et Firefox ici. Sur un Mac on détachera un onglet pour en faire une fenêtre séparée. Sur iOS, non.

Cliquer pour agrandir

Gageons que ces contraintes, qui ne sont que logicielles, seront gommées dans une future version d’iOS. Il ne s'agit pas de faire d'iOS la réplique exacte d'OS X en tout. Mais ces détails montrent que le système des iPad doit encore progresser sur des choses devenues communes depuis des décennies sur les ordinateurs classiques et qui sont pratiquées par des utilisateurs lambda.


avatar marenostrum | 

l'iPad est mieux quand même.

avatar bigbenshadow | 

@tchapat :
Carrément moins de latence avec le pencil :) désolé pour vous ....

avatar oomu | 

n'importe quel artiste à l'aise avec son outil est capable de créer des merveilles avec un morceau de charbon.

c'est pas le point ici !

avatar buzzb0x | 

@tchapat :
T'es quand même au courant que tu montres une application qui n'est pas adaptée ni au Pencil ni à l'iPad Pro là j'espère --'

avatar mfams | 

@tchapat :
...et ça fonctionne. Il y a bien moins de latence

avatar Rigat0n | 

@tchapat :
Tu peux arrêter de nous spammer avec ton test à deux balles ? L'appli testée n'est visiblement pas optimisée pour iPad Pro...

avatar feefee | 

@tchapat

"Si j'ai remis le lien c'est que ça faisait plus sens ici."

Non non tu l'as remis simplement parce que tu radotes ...

avatar Flash | 

Les pauvres fanboy qui se sentent blessé par l'intervention de tchapat :-(

avatar feefee | 

@Flash

"Les pauvres fanboy qui se sentent blessé par l'intervention de tchapat :-("

Hooo oui tu peux pas t'imaginer !!
Bouuuuuuhhhh le stylet des autres ! Comme il va à donf pour faire des ronds à la vitesse de l'éclair !!! Il sont jolis tes cercles Mr Gribouille !!
Et à plus de 100 euros pour s'exciter comme un débile et faire des ronds c'est pas cher payé, moi j'vous l'dit ma p'tite dame 8-)

Bon aller trêve de conneries et d’analyse degré zéro absolu hein ?

Donc ca prouve quoi cette vidéo ?
Ca compare les différents mode de tracé , l'inclinaison , le touché ressenti ?
bref encore une vidéo d'ado boutonneux qui a trouvé ses adeptes je vois ... :-D

avatar PiRMeZuR | 

On est quand même loin de l'aspect révolution des iPod et iPhone. Ici, le but est juste de capter une part du marchés des grandes tablettes en proposant leur version sous iOS. Ça n'en créera pas de nouveau.

avatar Mrleblanc101 | 

@PiRMeZuR :
L'iPad a été une révolution comme l'iPod et l'iPhone... L'iPad pro, non ! Pourquoi ? Car c'est une évolution de l'iPad... Pas une nouvelle catégorie de produit complète !

avatar arekusandoro | 

@Mrleblanc101 :
Ou alors tout simplement car il n'a rien de "pro" iOS c'est gentil mais dès qu'il faut un peu bosser rien ne remplace un bon vieux PC ou Mac...du coup à choisir je prendrais plus un truc de type surface pro que l'iPad pro

avatar bonnepoire | 

iOS c'est gentil mais dès qu'il faut un peu bosser rien ne remplace un bon vieux PC ou Mac
Encore faut-il savoir ce que travailler veut dire. Je m'en sers chaque jour (Pages/Numbers/Remote Desktop) et pour moi l'iPad classique est déjà pro. La dénomination pro vient ici pour sa puissance et ses caractéristiques poussées.

Tu pensais que tu deviendrais pro en achetant un iPad pro? C'est raté. Désolé de casser tes illusions.

avatar oomu | 

@PiRMeZuR

mais c'est vraiment grave de rater le Rendez Vous de la Révolution ?

On dirait lire Lutte Ouvrière, le Grand Soir ou _RIEN_.

avatar bonnepoire | 

Les pauvres d'esprit ont toujours le poing levé. Réaction épidermique de la bêtise face à un monde qui bouge.

avatar pim | 

Le dernier paragraphe démontre l'état de niveau beta voir même de niveau alpha de iOS. Dans deux ou trois versions, ce sera au point...

... sauf que tout le monde sera déjà loin.

Ceci dit, rien de nouveau, il suffit de se souvenir de Mac OS X 10.0, quasi inutilisable, de Mac OS X 10.2, qui était du niveau d'une distribution Linux de l'époque. À partir de Mac OS X 10.3 on a bénéficié des premières vraies améliorations.

avatar oomu | 

et depuis "tout le monde sera déjà loin" de os x ?

avatar bonnepoire | 

Loin comme la Surface qui aurait 4 ans d'avance et dont personne ne veut? Ouiiiiiii!

avatar Ken-de-barbie | 

Il fait quelle taille ce pencil ?

avatar marc_os | 

@Ken-de-barbie :
La taille d'un crayon à papier, c marqué dans l'article qu'on risque de le confondre et de le mâchouiller !

avatar Dr. Kifelkloun | 

Pour ceux qui pestent contre le système de recharge du "pencil": il n'est pas obligatoire de le connecter sur le port Lightning du iPad. Il peut se connecter sur n'importe quel cable lightning (via le petit adapteur male/femelle fourni) et n'importe quel chargeur. La recharge sur le iPad est donc un "plus", pas une obligation.

avatar patrick86 | 

"La recharge sur le iPad est donc un "plus", pas une obligation."

Oui. C'est clairement fait pour pouvoir recharger rapidement le Pencil s'il tombe en rade en cours de travail. On le branche 15s et on repart pour 1 heure de dessin.

avatar bonnepoire | 

Faut pas le dire. Certains martelant ici (et MacG le premier) qu'il faut le brancher dans le port lightening pour le charger. Au risque de tout squetter!

avatar elbibou | 

Excellent article, particulièrement bien rédigé. Chapeau !

avatar Landric | 

Merci pour cet article précis sur ces nouveaux produits.

avatar monsieurg33K | 

Vraiment pas possible d'utiliser l'Apple Pencil avec un 6S ? Le nouvel iPhone a pourtant un écran 3D Touch non?

avatar Florian Innocente | 

@monsieurg33K :
L'écran de l'iPad Pro n'est pas du tout 3D Touch. Il est différent de celui des autres iPad mais aussi des iPhone 6s.

avatar Arpee | 

@monsieurg33K :
Houla, tu mélanges tout, toi...

avatar oomu | 

@monsieurg33K

le stylet apple n'utilise pas 3D touch du tout

il repose sur le fait que l'écran de l'ipad pro peut scanner à 240fps pour une meilleure précision et une couche spécifique dans l'écran de l'ipad pro qu'Apple ne détaille pas.

Sur les autres appareils apple, le stylet est du coup ignoré.

Le stylet n'est même pas capacitif. L'ipad pro et le apple pencil sont effectivement fait l'un pour l'autre.

avatar françois bayrou | 

Il existe des stylets hors Apple qui font très bien le boulot, pour iphones, ipads, …
La latence est plus élevée, la précision moindre, mais jusqu'à présent tout le monde s'en contentait.

http://www.amazon.fr/gp/product/B0050OFF42

avatar bonnepoire | 

S'en contentait c'est vite dit. Je préfère mon doigt à ces stylets.

avatar bonnepoire | 

Et il ne fait pas 33K non plus si tu demandais.

avatar moon21 | 

pas un mot sur l'appareil photo et le rendu des photos sur l'écran ....

avatar Sharp | 

L'appareil photo est similaire à celui qui équipe iPad Air2 mais il produit un peu moins de bruit que ce dernier. C'était juste pour tester, je ne prends que rarement des photos avec l'iPad Air2 et ce sera encore moins le cas avec l'iPad Pro.

avatar moon21 | 

Merci pour ta réponse, mais c'est la première fois qu'un article ne parle pas de l'appareil photo.

Et par expérience, les appareils photo sur iPad n'ont pas toujours été à la hauteur des écrans ou du zoom numérique.

Le capteur d'empreintes ou "dis Siri" ne sont pas plus importants que l'appareil photo qui ne filme pas en 4k et qui a une définition tout à fait médiocre pour un iPad de ce calibre et particulièrement avec un tel écran. Là où l'iPhone 6S fait largement plus dans moins d'espace avec moins de batterie, moins de pixels à afficher ...

avatar bonnepoire | 

Parce que tu ne vas probablement jamais faire de photos avec un iPad aussi grand. S'ils n'en avaient pas mis une ribambelle de grincheux auraient crié au scandale d'état de pingrerie extrême.

On aurait eu droit au cameragate.

avatar Rem23 | 

Très bel article

avatar rikki finefleur | 

Samsung avait fait un truc sympa avec son stylet sur le note , un menu genre marguerite qui se déployait

avatar arekusandoro | 

Décidément je ne comprends pas à quoi sert ce gros iPad...avec OSX...mais avec iOS :/ honnêtement je vois vraiment pas

avatar f2505 | 

@arekusandoro :

Ce n'est pas parce qu'il n'apporte rien à ton usage qu'il ne fallait pas le créer... si ?

avatar Trillot | 

@arekusandoro

C'est pas parce que vous n'avez pas besoin de cet appareil qu'il ne sert à rien.

En revanche, si vous n'avez pas besoin de cet appareil, vous pourriez juste imaginer, si ce n'est pas trop vous demander, que d'autres personnes pourraient y trouver leur compte.

En ce qui me concerne, je l'attendais avec impatience depuis l'année dernière, pour des applications musicales mais également avec ce pencil, et c'est une bonne surprise, pour des applications de dessin.

Evidemment d'autres personnes y verront des avantages pour des applications qui les intéressent.

Quand à ce que disent d'autres personnes su ce forum, du genre c'est pas fait pour travailler, moi je travaille dessus depuis le premier modèle.

avatar patrick86 | 

"Décidément je ne comprends pas à quoi sert ce gros iPad...avec OSX...mais avec iOS"

Les autres n'ont pas besoin que vous y voyiez une utilité pour faire des choses avec.

--

Je crois qu'il est plus que souhaitable qu'iOS tire mieux profit des grands écrans de iPad, mais je pense pas qu'OS X (mac) serait la solution.

Pour moi qui utilise OS X de manière plutôt avancée ça serait encore plus frustrant, car des actions que je réalise sur OS X ne seraient pas possibles avec seulement l'écran tout tactile. Par exemple il m'arrive fréquemment de faire un glisser-déposer d'une application à une autre, qui ne sont pas nécessairement côte à côte ni sur le même bureau virtuel (c'est-à-dire que je passe d'une app à l'autre, des fois en changeant de bureau, avec mon fichier au bout du pointeur). Je ferais comment avec uniquement l'écran tactile de l'iPad ?

OS X sur iPad serait frustrant pour quiconque interagit beaucoup avec son Mac et de différentes manières, car on serait tenté de faire comme sur le Mac… avant de constater que… bah… non, on peut pas.

iOS sur iPad est aujourd'hui frustrant par sa sous-exploitation de l'appareil. OS X le serait par l'impossibilité de l'exploiter autant que sur un Mac.

Je pense que c'est iOS qui doit s'améliorer (ou p't-être en faire un spécial iPad, peut importe).

avatar bonnepoire | 

Breaking news: tu n'es pas seul au monde!

avatar ecosmeri | 

Personnellement je comprend l'enthousiasme des gens pour ce produit mais j'ai du mal a me projeter avec. Pour plusieurs raisons:
- Il est puissant mais a quoi bon la puissance lorsque l'on a un os "bridé" ( dans le sens ou ne peut pas faire tout ce que fait un mac)
- travailler avec est surement plus agréable que sur iPad mais la encore il y a travailler et travailler je ne me vois pas encore faire un montage video construire un tableur sur un tablette ( j'ai un ipad air j'ai deja essayé mais on met bcp moins de temps avec un clavier et une souris )
Le pencil du coup a tout autant d'intérêt sur les autres gammes d'ipad pareil pour la housse clavier

Perso j'aurai plutot vu un systeme entre ios et osx pour ce produit. Wait and see

Vivement le temps ou le smartphone deviendra le pc tu le connecte a ta station de travail ( ecran clavier souris trackpad) et tu as un ordi avec osx et les perf d'un macbook pro

avatar albert-a-l-ouet | 

Le terme « Pro » est inapproprié, franchement il devrait y avoir des normes a remplie pour pouvoir utiliser cette appellation, c’est la porte ouverte a tout est n’import quoi.
Pour quand l’AW Pro et l’iPhone Pro ?

Je suis conscient que sa touche plus les professionnels (métier de l’art, architecte...)par rapport aux autres iPad, mais honnêtement se n’est ni plus ni moins qu’un simple iPad plus.

Apple fait vraiment preuve d’arrogance et de vanité pour cette iPad. Le marketing mis en place est très agressif, mais ont aurais préféré qu’ils investissent pour perfectionner et adapter immédiatement un iOS a la taille de la tablette.

À mon sens, l’acheter actuellement est pratiquement vide d’intérêt même si l’iPad et le pencil, sont de très bons produits, les fondations de l’OS sont à revoir.
Être obligé de devoir attendre septembre prochain pour obtenir l’iOS qui lui est digne fait un peu grincer les dents.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR