Éducation : des écoles du Maine remplacent leurs iPad par des MacBook Air

Nicolas Furno |

Voilà qui tombe mal pour l’iPad, déjà en difficulté dans l’éducation : l’État du Maine, sur la côte Est des États-Unis, propose aux écoles qui le souhaitent de remplacer les tablettes par… des ordinateurs portables. Cet État fournit gratuitement à chaque élève un ordinateur et il y a trois ans, c’est l’iPad qui avait été choisi. Malheureusement, l’enthousiasme des débuts s’est heurté à des difficultés répétées et il semble que le corps enseignant, tout comme les élèves, sont prêts à revenir à des ordinateurs traditionnels.

Un iPad utilisé dans le district d’Auburn, Maine. (photo Sun Journal)
Un iPad utilisé dans le district d’Auburn, Maine. (photo Sun Journal)

Cette fois, le Maine a interrogé les principaux concernés avant de faire ce choix et une enquête a été menée auprès des enseignants et des élèves du secondaire (collèges et lycées). Les résultats ont été sans appel : non seulement 88,5 % des professeurs préfèrent les ordinateurs portables, mais l’iPad n’a pas plus la cote auprès des élèves. Ils sont aussi 74 % à préférer l’ordinateur à la tablette. Pourquoi un tel désaveu ?

Pour les professeurs, la réponse est simple : les iPad ne sont pas assez efficaces sur le plan pédagogique et les élèves les utilisent surtout pour jouer. L’un des enseignants a précisé dans le cadre de l’enquête qu’il était pratiquement impossible d’utiliser les tablettes pour taper du texte. Un autre qu’il ne s’agit que d’un jouet, et l’un d’entre eux va jusqu’à parler de désastre. Mais même les collégiens et lycéens n’en veulent plus et l’un d’eux reconnaît que les jeux que l’on peut y installer sont trop addictifs.

Apple ne pouvait pas rester sans réagir et on peut imaginer que les nouveautés liées à l’éducation dans iOS 9.3 (lire : iOS 9.3 : de grandes nouveautés pour imposer l’iPad dans les classes) sont une manière de calmer les écoles. Dans le cas du Maine, ça ne suffira sans doute pas, mais le constructeur a malgré tout fait ce qu’il fallait pour éviter que l’État propose à ses écoles des Chromebooks. Ces ordinateurs portables bon marché ont beaucoup de succès et Google fait tout pour répondre aux attentes du milieu éducatif. Cupertino a donc réagi avec une offre que l’État ne pouvait pas refuser : une belle promotion.

Le choix de l’iPad, il y a trois ans, reposait aussi sur une économie substantielle : à l’époque, il fallait payer 273 $ par Mac et par an, nettement plus que pour un iPad. Cette fois, un MacBook Air flambant neuf est affiché au même prix qu’un iPad de dernière génération, soit 217 $ par tablette. C’est une promotion sur la première année, puisque le tarif monte aussi à 248 $ par an, juste sous la limite budgétaire imposée par le Maine.

Une classe indonésienne équipée de MacBook… c’était avant la sortie du premier iPad. (Photo Charles Wiriawan — CC BY-NC-ND 2.0)
Une classe indonésienne équipée de MacBook… c’était avant la sortie du premier iPad. (Photo Charles Wiriawan — CC BY-NC-ND 2.0)

À la rentrée prochaine, les élèves de la primaire et du secondaire pourront ainsi travailler, non pas sur des iPad, mais sur des MacBook Air. La décision revient à chaque district scolaire et une école pourra ainsi renouveler ses iPad. Mais il semble que l’ordinateur aura plus de fans cette année et certains ont déjà fait leur choix. Le district d’Auburn, par exemple, a déjà renvoyé tous ses iPad et recevra 1718 MacBook Air à l’automne.


avatar Horfilas | 

@Chanteloux :
Et au final il ne restera que Android. Amen.

avatar Chanteloux | 

Ben oui! Et c'est pas de gaieté de coeur! Mais enfin monsieur vous allez pas me faire croire que pouvoir mettre sur sa tablette, directement, n'importe quel document, film, musique, photo, et sans contrôle, c'est pas un gros plus, non??

Et pouvoir déplacer, renommer, créer des dossiers, à sa convenance, c'est pas un plus ça non plus?

Et pouvoir insérer une carte microSD, la remplir de ce qu'on veut, la vider, sans même la retirer du boîtier, c'est pas un avantage ça non plus???

Excusez-moi, mais il y a des limites à être fanboy borné.....

iOS à perdu la bataille, c'est assez clair. iOS doit s'ouvrir, mais il ne le fera pas.

avatar Horfilas | 

@Chanteloux :
Mais les tablettes Android, on en parle ? C'est bien beau de dire que l'iPad se vend moins et ne sert pas à bosser, ça reste néanmoins la tablette qui se vend encore le mieux.
Sinon pour répondre à tes questions, oui ce sont des avantages et ça ne ferait pas de mal à Apple de s'ouvrir un peu. Pour la carte SD par contre il ne faut pas rêver.

avatar Chanteloux | 

Et pourquoi pas une miniSD dans un iPhone? Par quelle fatalité serait-ce impossible? Pas compliqué, sur le même tiroir que la carte SIM et le tour est joué! Ou dois-je inférer, au risque de me faire insulter, qu'il s'agit d' une mesquinerie d'apple pour forcer l'achat à gros prix de grosses configurations???

avatar byte_order | 

> C'est bien beau de dire que l'iPad se vend moins et ne sert pas à bosser,
> ça reste néanmoins la tablette qui se vend encore le mieux.

Le modèle de tablette, oui.
Mais en terme de plateforme, là par contre, iOS n'est plus la plateforme majoritaire des tablettes qui se vendent toutes marques et modèles confondus.

Or là on parle des limites de la plateforme iOS pour une tablette, par des qualités matérielles bien réelles des iPads...

avatar jojo5757 | 

@Chanteloux :
Tu as raison et je me demande encore pourquoi je suis sur iOS plutôt qu'android. Je dis ca sérieusement et pas en moquerie. Parce qu'il est tellement compliqué d'échanger un document avec iOS par rapport à un pc/Mac. Je veux dire utiliser plusieurs logiciels différents pour un même document, échanger avec un autre appareil, etc. J'ai même acheté un disque wifi pour ca, une clé usb avec connecteur lightning, etc mais c'est toujours aussi compliqué et LENT. Alors maintennant je vais sérieusement regarder Android et même samsaoule (c'est moi qui dis ça, alors que je les déteste) parce que j'en ai marre de la fermeture d'iOS, des mesquineries d'Apple (carte graphique, disque 5400 tours, capteur d'empreinte de première génération sur un iPad Pro à 1000€, eux etc) et du tout soude. Etc. En fait si, je sais pourquoi j'aime Apple: pour la qualité "premium" de ses produits. J'aime pas les tablettes en plastique bas de gamme. Mais ça reste la dernière raison et vu les productions avec la qualité en hausse des concurrents, même ca ca ne va pas rester longtemps vrai. Et je sens que si Apple ne fait rien ils vont "prendre cher" à force. Ça commence...

avatar patrick86 | 

"cet incroyable circuit fermé avec lequel tu peux rien faire sans la bénédiction d'tunes"

Manque de connaissance de l'outil.

"et destiné à pompes un maximum de fric."

Si cela est le but d'iOS, alors c'est un échec dans mon cas.

avatar fte | 

"Manque de connaissance de l'outil."

Oui, alors sur ce coup, on peut blâmer l'outil sans hésitation. :)

avatar MacGyver | 

le maine (et loire)

avatar rikki finefleur | 

Coool !

En france pour faire que l'on est dans le vent , on va commander des tablettes...
Jte jure...
Tablette qui vont pas servir à grand chose.. a part peut être , être volé ..
Car bien évidement il n' y a pas grand monde pour gérer ces tablettes (sauf payer au smic et encore) , ni proposer un truc cohérent .. prof , programme et cie..

avatar patrick86 | 

Ce que je retiens de cet article, c'est que le choix de l'iPad fut fait trop précipitamment, avec pas assez d'étude et analyse du besoin, puis que la mise en place a été bâclée (possibilité d'utiliser les jeux qu'on veut en cours, etc.).

Bref. Comme souvent quand la tablette échoue dans un établissement : manque d'étude préalable et de sérieux dans la mise en œuvre.

--

Que l'iPad soit moins approprié qu'un Mac pour taper du texte est une évidence. Il leur a fallu tout ce temps pour s'en rendre compte ?

A mon sens, il manque à iOS une reconnaissance, puissante et native, de l'écriture manuscrite. On pourrait même avoir de superbes apps d'apprentissage de l'écriture et calligraphie…

Ce que je conclue, de ma propre expérience, d'utilisation d'un Mac durant 3 années de cours, c'est que le crayon n'est définitivement pas une mauvaise invention !
J'utilisais mon Mac pour obtenir plus rapidement des cours propres, moins encombrants et plus faciles à gérer/classer/retrouver. Mais, si c'était à refaire aujourd'hui, j'opterais probablement pour un iPad Pro avec Pencil pour la prise de la plupart des cours.

avatar rikki finefleur | 

Que l'iPad soit moins approprié qu'un Mac pour taper du texte est une évidence. Il leur a fallu tout ce temps pour s'en rendre compte ?
----
A priori nos pontes high tech l'ont pas compris...
A la rentrée tablette pour tous..
et puis franchement taper sur une vitre...

on le voit bien sur la photo, le clavier prend déjà pres de la moitié de la surface, wtf ?
La ou je te rejoins c'est qu'au moins lipad pro a un outil de pointage, pas un ipad ou une tablette.

Mais si tu tiens le stylet en main, tu ne peux plus faire de la frappe clavier..
et ne parlons pas de l'os , qui est un os de phone que l'on a agrandi..

avatar patrick86 | 

@rikki finefleur :
L'outil de pointage du iPad, c'est le doigt.

Je parlais du potentiel du Pencil pour écrire, ce qui rend alors le clavier inutile.

avatar poco | 

Ils ont choisit des MBA au lieu de MB? Tiens comme c'est bizarre, il est tellement cool ce MB :-)

Pour ce qui est de OS X vs iOS, c'est certain qu'il faille voir en fonction de l'usage, mais je pesne réellement qu'un iPad est un appareil plus orienté consommation de l'information (surf, lecture mail etc…) et un Mac un appareil mixte plus orienté production de documents (même pas un "finder" sous iOS). Donc, choix logique

avatar roquebrune | 

bie fait pour la gueule d'Apple , ils vont peut être finir par comprendre qu'iOS est une merde pour pouvoir travailler

avatar conster | 

@roquebrune
ca fait plaisir de voir des élèves de primaire s'intéresser et participer au débat. Bienvenue!

avatar Bruno de Malaisie | 

La connerie est à mon avis d'utiliser un iPad sans clavier.
Avec un clavier, on a pratiquement un MBA....
Le clavier étant réservé aux activités où il y a par exemple du texte à taper.
Pour le reste, l'iPad sans clavier est parfait.

avatar rikki finefleur | 

oui mais un clavier sans dispositif de pointage c'est faire un bond de 20 ans en arriere.
et pointer avec le doigt ..euh, non..

avatar Mike Mac | 

@Patrick86

"A mon sens, il manque à iOS une reconnaissance, puissante et native, de l'écriture manuscrite. On pourrait même avoir de superbes apps d'apprentissage de l'écriture et calligraphie… "

C'est là que Microsoft a une grande longueur d'avance dans Windows. Un module de reconnaissance de l'écriture trransformée en texte existe depuis WIndows Vista et n'a cessé de progresser. Et la prochaine mouture de Windows 10 comporte aussi des nouveautés pour l'écriture manuscrite.

https://blogs.windows.com/windowsexperience/2016/04/22/a-closer-look-at-windows-ink/

http://www.pcworld.com/article/3061114/windows/hands-on-with-windows-10s-new-windows-ink.html

Par ailleurs, même Android s'est équipé d'un module de reconnaissance de l'écriture cursive.

http://www.minimachines.net/actu/google-ajoute-la-reconnaissance-decriture-a-android-28564

Quand on voit que la clavier revient en force dans les écoles, on comprend que les Chromebook avec une ouverture prochaine aux applications Android vont se tailler un gros succès sur le marché de l'éducation pour le 1/3 d'un Macbook premier prix.

Il suffirait d'une génération pliable à 360° pour que les Chromebook tactiles suffisent aux quelques heures de cours où le tactile fait autorité. En fait : musique et dessin qui représentent 2 à 3 heures de cours par semaine de la 6ème à la 3ème. Soit pas grand chose dans l'absolu, et deux matières qui disparaissent à l'entrée en Seconde !

avatar dragao13 | 

Quand  se décidera à mettre autre chose qu'un OS pour smartphone dans sa tablette, les choses évolueront peut être...

avatar andr3 | 

Le blocage entre l'utilisation d'une tablette par rapport à un ordinateur traditionnel est plus de l'ordre habitude ou culturel que technologique.

Depuis plus de 50 ans, un ordinateur c'est un écran et un clavier physique "séparé".

Avec la tablette, qu'elle soit iPad ou Galaxy Tab, on "doit" utiliser le clavier qui s'affiche à l'écran.

Un second blocage, toujours lié à l'habitude, fait qu'une tablette n'est soit disant pas un ordinateur, alors que pourra prise de note, la recherche documentaire, l'utilisation de tableau, etc. une tablette remplace effectivement un ordinateur.

Maintenant, il est vrai que tous les métiers et toutes les applications ne peuvent pas encore se contenter d'une tablette seule.

avatar marc_os | 

Le problème de l'iPad ce n'est pas iOS mais l'absence de retour haptique de son clavier et surtout le fait que SJ ait refusé le crayon/stylet qui seul permet d'écrire facilement à la main. Le Newton était déjà relativement bon dans la reconnaissance d'écriture en 1990 !
26 ans plus tard, ne me dites pas que l'iPad ne pourrait pas faire mieux !!!!

avatar Jazzride | 

"L'iPad ne permet aucune productivité.
Quant aux designers/graphistes experts (et non des petits ingé, ou je ne sais quel titre, qui se prennent pour des dieux parce qu'ils font 5 pauvres croquis à la con dans un semestre d'études - et je sais de quoi je parle en tant que centralien), le jour où tu les verras VRAIMENT utiliser un iPad pour le travail en dehors d'une pub Apple, et bien c'est que tu dois rencontrer des gens peu productifs."

baoum direct

je confirme: en tant que juriste (doctorat et plus...) que sans un ORDINATEUR je n'aurais jamais fait ma thèse ni d'articles ni traité de dossiers ensuite comme professionnel. souffrant de soucis de vertèbres, je fais tout ce que je peux pour utiliser des appareils légers mais au bout de 4/5 ans d'essais rien à faire: IPAD = loisirs et consommation de contenu Itunes/OCS/ netflix/BD/journaux et quelques mails et l'ordinateur pour... tout le reste. Inexploitable au travail pour commencer parce que n’importe qui peut prendre connaissance du contenu : pas de MDP pas de login... donc exit usage pro. sans parler de l'usage même web: allez faire une recherche sur un site dalloz ou lexis nexis et balancer tout ça sur votre word pour ipad, idem pour l'impression. ça marche mais c'est de la bidouille et une totale régression par rapport à l'usage que j'en ai depuis... 12 ans sur un simple PC?

Après avoir misé sur l'ipad je retire mes billes

Pages

CONNEXION UTILISATEUR