Kindle Store : 60 fois plus fort que l'iBookstore ?

Anthony Nelzin-Santos |

J. A. Konrath assure vendre 60 fois plus d'ouvrages numériques sur le Kindle Store d'Amazon que sur l'iBookstore d'Apple : alors qu'il écoulerait 200 ebooks par jour sur le Kindle Store, il ne vendrait que 100 copies par mois sur iPad.

Apple tiendrait 22 % du marché américain du livre numérique, mais le Kindle est en vente depuis 3 ans : si on ne connaît pas ses ventes exactes, elles pourraient tourner autour des 3 millions. Le Kindle Store est aussi disponible sur Mac, PC, iPhone et iPad, et Android, et possède un catalogue plus étendu que celui de l'iBookstore.

Konrath, qui officie dans le thriller et l'horreur, parle très souvent du Kindle Store et des ebooks en général, dont il est un supporter de la première heure. Il y a quelques mois, il offrait ainsi un précieux témoignage sur ses revenus dans le Kindle Store. Il n'est peut-être pas l'auteur le plus significatif, mais montre que sur ce marché, Apple arrive en outsider et doit encore faire l'essentiel du travail.

Via Electronista


avatar madballnyhc | 
Et puis une liseuse électronique type Kindle qui ne coûte que 139$ pour une qualité de lecture supérieure (même si l'iPad est étonnamment bon à ce jeu là), forcément, les accros de la lecture qui n'ont que faire des autres fonctions de la tablette d'Apple font vite leur choix :) D'autant qu'il me semble bien que le prix des livres tourne à moins de dix dollars sur le Kindle Store quand Apple a tendance à permettre aux éditeurs de pratiquer des prix plus élevés...
avatar madballnyhc | 
Exact, j'avais oublié cette petite guerre des prix et ce cadeau fait aux éditeurs par Apple pour contrer Amazon :) Pour l'ebook en France, quand tu lis ça, c'est pas gagné : http://www.lexpress.fr/culture/livre/le-livre-numerique-ou-le-cauchemar-de-bradbury_899887.html "Bonjour, je m'appelle Frédéric B., je viens défendre mes copains les éditeurs qui ne voient pas tout ça d'un très bon oeil".
avatar ijon971 | 
pas besoin d'acheter la liseuse Kindle puisque le soft Kindle est dispo gratuitement pour iPhone et iPad. Il y a du bon et du moins bon sur le fonds Kindle de Amazon : bonne intégration des appareils iOS avec le portail Amazon , mais classement un peu fouilli des titres Kindle (qui en plus, sont loin d'être aussi nombreux que les titres papiers vendu sur Amazon)
avatar Ze Jos | 
Ça ne fait que commencer, attendons le Display Retina sur l'iPad et puis on parlera de la qualité de lecture...
avatar PtitRital67 | 
oui enfin l'argument du prix changera pas grand chose retina ou non
avatar pipimac | 
tu crois qu'il va y avoir un écran type Retina (ips a 330dpi)sur un futur ipad, sur un écran 10 pouce ca va faire une résolution énorme (du genre 1800x2800), je ne pense pas que dans un future proche ca soit réaliste, la puce graphique va coincé je pense
avatar iCook | 
De même que tant qu'il y aura un rétroéclairage et une rémanence, un appareil ne pourra jamais se vanter d'apporter le même confort qu'un écran epaper, dépourvu de ces défauts. Pour moi l'iPad, c'est pour les documents pdfs illustrés, les journaux, les magazines etc. Et le reader pour les textes et récits :)
avatar madballnyhc | 
On pourrait aussi parler du "confort" de se faire flasher les yeux toutes les 30 secondes au changement de page sur un écran e-ink. Ca s'est beaucoup amélioré mais ça reste ultra désagréable et pas forcément moins que lire sur un écran IPS (j'insiste sur le fait que celui de l'ipad est étonnamment bon à ce petit jeu là, et pourtant j'aime beaucoup l'e-ink aussi)
avatar iCook | 
Je dois avouer qu'une fois passée la surprise de ce flash, il ne m'a jamais dérangé, enfin au fond un écran normal clignote lui des dizaine de fois par seconde :p !
avatar xtyou | 
C'est marrant comme les gens mélange tout. De nouveau l'ipad n'est pas fait pour y lire que des livres. Ce n'est pas la même clientèle qui est ciblée. Encore un qui n'a pas inventé la poudre. o.O
avatar ijon971 | 
C'est une fonction parmi d'autres de l'iPad. Cet appareil s'en acquitte très bien, que l'on achète des titres sur ibook store, Amazon, eReader, etc... C'est d'ailleurs un point fort de l'iPad qu'il ne faudrait pas négliger : l'iPad n'est pas exclusivement limité aux livres vendus par Apple. Il permet d'accéder à bien plus de contenus que la liseuse Kindle.
avatar Seb4227 | 
@ricchy: +1
avatar Porteli | 
@Ricchy : +1 (cf Steve Jobs, janvier 2008: «People don't read anymore). Traduction : marché de niche sans perspectives et conséquemment dénué de tout intérêt pour Apple.
avatar jmquidet | 
Bref en résume Apple c supaire et les aitres c dé vilain messants !
avatar Robin9 | 
ts ts, la plupart des gens lisent 1/2 ou 1 heures par jour leur livre de chevet. Donc l'Ipad est largement adapté. Ce qui m'a en revanche plus dérangé c'est que l'Ibookstore est très mal fichu: pas de recherche par auteur (il faut parcourir une liste), peu pratique par catégorie, meilleures ventes, etc. (surtout améliorer le classement par catégorie, très gênant): donnant l'impression qu'Apple s'en tape grave le coquillard. Cela réduit le confort d'achat et j'achète donc beaucoup moins que je ne pourrais
avatar Pyralene | 
Le Kindle n'est pas meilleur sur ce terrain grâce à son écran. Ce qui fait la faiblesse de l'iPad sur le livre numérique tient en réalité à la multiplicité des services. Vous pouvez certes lire des livres mais aussi jouer, regarder des vidéos, tweeter, surfer... A ce jeu là deux choses restent par contre identiques pour l'utilisateur final : le temps et l'argent. Il en résulte un marché plus restreint pour la lecture sur ce type d'appareil.
avatar drkiriko | 
Évidemment il y a encore peu d'ipad, mais attendons Noël...

CONNEXION UTILISATEUR