R. Murdoch : « L'iPad pourrait bien sauver la presse »

Arnaud de la Grandière |

skitched
Est-il encore besoin de présenter le magnat de la presse qu'est Rupert Murdoch ? Le patron de la très puissante News Corp voit son avenir se refléter dans l'écran de verre de l'iPad. « Ces choses vont se vendre par dizaines de millions à travers le monde. Il pourrait bien sauver l'industrie de la presse. »

C'est dans la chaîne de fabrication et de distribution que l'iPad permettra des économies d'échelle, permettant de baisser le coût pour arriver entre les mains d'un public plus large : « vous faites l'impasse sur les coûts du papier, de l'encre, de l'impression, des camions. » Murdoch s'attend à ce que l'iPad ait huit ou neuf concurrents dans les 12 mois à venir.

Pour autant, l'écran tactile n'a pas ses faveurs en tant qu'utilisateur : « Je suis vieux, j'aime le contact physique du journal en papier. [Mais] s'il y a moins de journaux et plus d'appareils comme celui-là, ça n'est pas grave. Ca ne détruira pas le journal traditionnel, il ne s'agit que d'une forme différente. »

Par ailleurs, Murdoch entend mettre fin à la distribution gratuite sur Internet de l'information produite par son groupe, et encourage ses confrère à lui emboîter le pas.

Source : The Australian

avatar Atchoum | 
Mouais, faut voir... http://novovision.fr/?L-iPad-et-la-presse-l-aveu-d-un
avatar Giru | 
J'aime bien lire les infos entre midi et 2 au boulot sur internet. Fais chier de devoir payer pour ça !
avatar angealexiel | 
Le jour ou l'information deviendra payante sur Internet, les gens préfèreront se passer tout simplement de l'information. Rendre gratuit quelque chose, ça les gens s'y habituent sans problème. Faire marche arrière : quasiment impossible sur le court terme. En tout cas, que tous les médias News Corp deviennent payant en ligne devrait faire plaisir aux concurrents (qui eux resteront gratuits).
avatar angealexiel | 
PS : Murdoch ressemble à une momie !
avatar Xeos | 
Fais attention : la pychomorphologie n'est pas bien vue ici, à tout le moins par certains Macgénautes
avatar denisbook | 
@YenoIwesa [08.04.2010 - 13:13] c'est une momie qui n'a pas cessé d'être Pharaon.
avatar Jon_H | 
il ne reste plus qu'aux éditeurs d'écouter son message attentivement. Quand je vois que le prix des ebook est parfois à peine 1 ou 2 euros moins cher que la version papier... à 20 euros :-(
avatar an3k | 
C'est un des effets pervers de l'iPad qui n'a pas forcément été mis en avant. C'est un coin énorme enfoncé dans la gratuité du WEB. Les diffuseurs (presse, musique, cinéma) n'arrivent pas à construire des offres cohérentes à cause de la structure complexe du WEB et de son apparente gratuité. Un outil comme l'iPad où presque tout sera payant (applications, journaux, livres, musique, vidéo...) va être considéré comme une bouée de sauvetage par ces gens là. Les systèmes fermés de consommation des medias (l'iPad) vont pousser à ce qu'une partie de cette information disponible aujourd'hui gratuitement via le WEB ne le soit plus. Maintenant, il faut voir comment cela va percuter le consommateur traditionnel une fois fois qu'il aura compris. L'iPad, c'est le Minitel 2.0 (la formule n'est pas de moi). Je ne porte pas de jugement de valeur, je ne fais que des constatations.
avatar Mayorkam | 
@Ast2001:"L'iPad, c'est le Minitel 2.0 (la formule n'est pas de moi)." C'est vraiment du poncif facile. L'iPad c'est surtout la préfiguration de l'ordi du 21eme siècle. On pourra aussi créer dessus...et blogger librement, et alimenter son fil de discuss sur des sites citoyens. Rien d'aussi fermé que ce que les poncifs ressassent.
avatar an3k | 
Attendons d'en avoir un :-) Je n'arrête pas de me demander ce que je ferai avec mon iPad que je ne fais pas avec mon portable en termes de création avec le clavier et la souris en plus. Une interface (extraordinaire comme tous les produits Apple) mais uniquement tactile va-t-elle décupler nos possibilités créatives ? J'en doute. Ce qui n'empêche pas que les vidéos de l'iPad me font rêver et que je meurs d'envie d'en avoir un ;-)
avatar nicoguitare | 
Tout Murdoch qu'il est, il ferait bien de regarder notre Canard, qui lui est affranchi des pubs (donc des conflits d'interêt), totalement indépendant, et qui est surtout en bonne santé. Il avoue lui même vouloir faire des économies d'échelle en pratiquant un tarif proche de la version papier, il prend le risque de considèrer ses clients comme des vaches à lait, mais n'aura plus que ses yeux pour pleurer quand lassées de la traite, les vaches vont jaibreaker/appsyncer leur iPad.
avatar gamac | 
Créer sur l'iPad, ça sera difficile avec des applis lourdes et qui chargent fort le processeur, mais dès qu'elles sont taillées pour le proc et les capacités graphiques, ça marche. La preuve? Photomovie (http://itunes.apple.com/fr/app/photomovie/id348671597?mt=8, voir aussi la présentation sur cuk.ch: http://www.cuk.ch/articles/4491), pour un diaporama monté à la iMovie ReelDirector: http://nexvio.com/product/ReelDirector.aspx pour du montage vidéo Brushes ou encore SketchBook Pro pour le dessin (https://www.igen.fr/ipad/sketchbook-pro-et-l-ipad-devient-carnet-dessin-11018) Évidemment, on ne montera pas un long métrage, mais pour alimenter son blog avec des films et des photos accompagnés d'un commentaire, ça devrait le faire…
avatar BSG75 | 
La Presse sur appli, c'est la presse filtrée par Jobs. Le risque de voir l'appli sucrée pour une question de contenu, après migration et investissements lourds, voire impossibilité d'aller ailleurs pour cause de position dominante future de la pomme, se posera. Web et applis dédiées sont totalement distincts sur ce point. On le voit avec les applis refusées ou pire, bannies, par le monde enchanté de Cuppertino. Ce dernier, qui avait ma sympathie pour ses grandes qualités, devenant de plus en plus gros et musclé, et la dentition chaque jour plus acérée, pourrait à la longue - comme c'est le cas également de Google, devenir inquiétant. Mac a été très longtemps un des bastions de la créativité contre Microsoft. Il ne faudrait pas que le premier devienne aussi hégémonique que l'a été le second, surtout qu'il s'agit ici de valeurs de puritanisme WASP que peu de gens apprécient en Europe, même parmi les fanboys les plus investis. Et même sans cela, en effet la question des conflits d'interêt se posera de manière plus aiguë au fil de la progression inéluctable de l'ipad.

CONNEXION UTILISATEUR