Foxconn met ses robots à disposition d'Apple

Florian Innocente |

Apple va pouvoir utiliser les robots de Foxconn pour l'assemblage de ses iPhone. Lors d'une réunion d'actionnaires, Terry Gou, le dirigeant du groupe Hon Hai, a expliqué que ces appareils étaient entrés dans leur phase finale de test.

Apple aura la primeur de ces « Foxbots », ainsi qu'ils sont baptisés. Une fois les choses rodées, chaque robot devrait avoir une durée de vie moyenne de 30 000 appareils fabriqués. La main d'œuvre humaine reste néanmoins cruciale pour certaines tâches difficiles à automatiser : 100 000 personnes supplémentaires ont été embauchées pour faire face à un pic de production, a aussi indiqué le groupe (lire Foxconn face aux problèmes de la robotisation).

Foxconn a déclaré avoir 10 000 de ces robots prêts pour le service, chacun coûtant entre 20 000 et 25 000 dollars (14 000 à 18 000 €). Il en fabrique environ 30 000 par an depuis deux ans, en prévision de leur déploiement dans les usines chinoises. Il ne prévoit pas d'en vendre, n'en ayant pas encore suffisamment à sa disposition.

En 2011, Terry Gou avait parlé de construire 300 000 robots en 2013 et 1 million pour 2014, les volumes ont été largement revus à la baisse entre temps. En février dernier, le Wall Street Journal affirmait que Foxconn et Google travaillaient ensemble sur cette question, l'ex-patron d'Android, Andy Rubin, s'occupant de cette nouvelle activité.

Un « Foxbot », un robot développé par Foxconn pour ses propres besoins.

Source
Tags
avatar lewax | 

"Une fois les choses rodées, chaque robot doit être capable d'assembler 30 000 appareils en moyenne."

Par année, mois, jour, heure, minute? Ou alors 30000 et ensuite il est foutu?

avatar Florian Innocente | 
L'article original ne précise pas sur quelle durée s'étale cette production de 30 000. http://www.ithome.com/html/it/92822.htm
avatar tchico | 

.....par an...

avatar thierry37 | 

1 iPhone toutes les 20 minutes pour 1 robot.
Multiplié par 10 000 robots.
Pas mal

avatar icecubee5 | 

Si je suis pas trop mal réveillé ça fait 3,42 (autant dire 3) produit par heure. C est certain ça fait pas des masses, mais bon on parle d un assemble de A à Z. Ce qu'il aurait été intéressant de savoir c'est combien un homme en produit, seul et en chaîne.

avatar USB09 | 

Donc Foxconn fabriqué 30000 robots par an pour produire 30000 iPhone par robots. C'est rond comme chiffre.

avatar USB09 | 

@usb09

Ah oui, chaque robots coûte 25000 dollar....le deuxième offert ?

avatar RDBILL | 

Si les chinois se mettent à concevoir et à fabriquer eux même leurs propres robots et autres machines outils, l'Allemagne va entrer en crise et l'Europe avec !

avatar jesfr | 

3,42 par heures ça me parrais bien peu pour un robot.

avatar iRobot 5S | 

@jesfr :
Je doute que le temps total pour fabriquer un iPhone soit tellement moindre.
Le travail de fait à la chaîne, chaque ouvrier fait 1 tâche, sauf pour les robots qui feraient plusieurs tâches.

A mon avis ils ne sont pas la pour remplacer les employés à court terme, mais pour augmenter la production et pallier au manque de main d'œuvre (et aussi au coût du travail qui augmente en Chine et dans les pays alentours).
Par contre à long terme c'est une autre affaire !

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
Précisions : la durée de vie moyenne théorique d'un robot est de 30 000 appareils produits (la cadence de production n'est pas précisée). La première usine compte 10 000 de ces robots, capables donc de produire environ 300 millions d'appareils avant de nécessiter une révision complète. 300 millions d'appareils, c'est un peu plus de six trimestres de production d'iPhone. Imaginez qu'ils produisent ça en quatre trimestres (ce qui est sous-entendu), et je vous laisse calculer à combien revient un robot par mois ou par iPhone produit, et voir l'intérêt économique (pour Foxconn) de la chose. Sachant qu'un robot, ça ne se met pas en grève.
avatar youpla77 | 

Ca ne se met pas en grève, pas de problème d'hébergement / nourriture, pas de problème de qualification / formation, etc...
En effet la production des robots est énorme, mais on ne sait pas précisément ce que fait le robot. Je ne pense pas qu'il fabrique / monte un iPhone de bout en bout. Il y a peut être des postes plus lent en amont (ou en aval). Dans ce cas, même si sa productivité est énorme, le rythme maximal de production de la "chaine" n'est pas le rythme du robot.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@youpla77 : d'autant que parallèlement, Foxconn a embauché 100 000 (!) salariés supplémentaires. Les robots ne savent pas encore correctement polir les parties en métal de l'iPhone, par exemple.
avatar Floklein | 

Personnellement je suis impressionné par le faible coût du robot !

avatar iAnn | 

Tant qu'ils reviennent plus cher que "l'humain" on y pense même pas...

avatar jul_lr | 

Et ils en font quoi des robots après?

avatar Thegoldfinger | 

Pareil je suis impressionnée par le faible coup des robots !

avatar jeffbig2 | 

L'avantage économique de la manufacture en Chine était le faible coût de la main d'œuvre. Mais le coût de la vie a explosé en Chine, avec une demande généralisée d'indexation des salaires si bien qu'ils sont obligés maintenant de sous-traiter avec l'Inde ou l'Afrique pour avoir une main d'œuvre encore moins cher ou alors de robotiser leur processus de fabrication. Mais la robotisation est un couteau à 2 tranchants car de plus en plus de compagnie américaine, et autres, rapatrient, en payant très cher les brevets, le modèle d'usine robotisée dans leur pays. C'est dans cette logique de rapatriement que Apple fait construire son Mac Pro aux États-Unis (bien que dans le cas d'Apple, les brevets de construction sont à eux). Il y a plusieurs cas, au Canada et quelques uns, ici, au Québec. Maintenant, pour la France, je ne sais pas si c'est encore marginal ou si le mouvement est amorcé également...

avatar adriien24 | 

Il est capable d'en fabriquer 30000 et ensuite il est foutu et faut le remplacer par un un autre robot identique qui sera à son tour capable de produire 30000 unités etc etc.

avatar MarcMame | 

@adriien24 :
Les 30 000 c'est le MTBF du robot.

CONNEXION UTILISATEUR