Erreur 53 : des class actions sont déjà en préparation contre Apple

Mickaël Bazoge |

Ça n’aura pas tardé. la désormais fameuse « erreur 53 », qui désactive complètement un iPhone 6 sous iOS 9 après le remplacement du bouton d’accueil par un réparateur non agréé, pourrait bien être l’allumette qui déclenche les class actions (lire : « Error 53 » : iOS 9 peut bloquer les iPhone 6 réparés dans des boutiques non agréées).

L’affaire a fait plusieurs fois le tour d’internet : on reproche à Apple de ne pas avoir communiqué clairement sur l’affaire, sans apporter d’alternatives simples à une pratique (le blocage pur et simple) qui aurait pu se comprendre. Après tout, remplacer un composant aussi important que Touch ID n’est pas innocent ; ce ne doit pas être une opération banale réalisée n’importe comment par n’importe qui. En particulier en ces temps où la sécurité des données est devenu un sujet si sensible.

Mais il est vrai aussi que la mesure est radicale, sans doute trop pour bon nombre d’utilisateurs. Comme souvent, des plaintes sont donc en préparation, comme l’expose le Guardian (déjà à l’origine de la révélation de l’affaire). La manière dont Apple a opéré pourrait bien tomber sous le coup de la législation, de l’autre côté de la Manche comme aux États-Unis.

Un cabinet d’avocats américains, PCVA, a déjà pris contact avec des "victimes" afin de mettre sur pied une procédure en nom collectif. « Nous pensons qu’Apple force de manière intentionnelle les utilisateurs à passer par leurs services de réparation, qui coûtent bien plus que la plupart des boutiques de réparation tierces », indique la firme. Pour faire réparer un élément d’un iPhone, Apple facture entre 115 et 135 € selon la taille du téléphone. Pour ce prix, c'est tout le bloc écran / FaceTime / Touch ID qui est remplacé. Le prix pour un remplacement complet en Apple Store est de 309 € pour un iPhone 6, et de 339 € pour un iPhone 6 Plus. En passant par AppleCare au téléphone, il en coûtera 321 € pour l'iPhone 6 (avec les frais de port).

D’après MacRumors, consigne aurait été passée auprès de plusieurs Apple Store pour remplacer les écrans et boutons d’accueil installés par des réparateurs non agréés, en cas d’erreur 53. Aux prix standards pratiqués hors garantie du constructeur.

avatar Ast2001 | 

Et pan dans la gueule ;-) 32 ans et déjà farci de prétention. C'est beau.

avatar House M.D. | 

@Ast2001 :
Je n'ai aucune prétention, à part celle de connaître mon métier, que ce soit l'actuel ou les précédents. Contrairement je pense à pas mal d'informaticiens d'opérette ici...

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

@House:
"informaticiens d'opérette"
Sur quoi basez vous votre jugement? Pas collègues? Je ne vois aucun débat technique ou d'étalage de code ici...
Ou juste que vous vous sentez supérieur?

avatar House M.D. | 

@Ze_misanthrope :
Non, juste que je vois pas mal d'inepties en ces lignes.

avatar House M.D. | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros :
Je ne défend pas une multinationale, mais une certaine logique. Tu aurais parlé de remplacer un simple switch je n'aurais même pas sourcillé. Mais le TouchID est un composant actif, et donc communique avec le processeur et les autres éléments. Si celui-ci n'est pas conforme, fin de la communication, d'autant plus si c'est un élément de sécurité.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Le jour ou cette pratique sera étendue, il faudra un magasin Apple, un Samsung , un HTC dans la même rue, car évidemment Apple n'acceptera pas la concurrence chez ses revendeurs (c'est la prochaine étape)

Idem pour les voitures, les carrossiers et garagistes vont devoir choisir leurs fournisseurs.

Les chauffagistes, il en faudra un Siemens, un Miele, un Samsung...

C'(est chouette pour l'emploi, mais envie de m'inscrire pour le prochain programme pour mars, les réflexions ici sont affolantes et font peur!
Comment peut on favoriser ces pratiques?
Dommage pour les petites sociétés qui ne pourront pas avoir une certification par marque!

avatar House M.D. | 

@Ze_misanthrope :
Des entreprises comme Maintronic sont agréées Apple et ne sont pas exclusivement agréées Apple... Le mythe du dépanneur qu'Apple n'autorise pas à dépanner une autre marque à la vie dure...

avatar Ast2001 | 

D'accord. Le capteur Touch ID fait partie d'une chaîne de sécurité et son remplacement par un organisme non agréé brise cette chaîne. Cela me va bien comme explication. Admettons.

Maintenant comment expliquer que cela n'est pas connu depuis le début et qu'Apple n'a pas mis en place cette sécurité depuis le 5S ??? En communiquant dessus et en mettant de suite le blocage.

Un truc qui arrive comme ça, sans avertissement, au gré d'une mise à jour et qui se permet de bloquer les iPhones, cela donne une piètre image de la sécurité chez Apple. Deux ans après la sortie de leur dispositif, il y a quelqu'un qui s'est réveillé chez eux et qui s'est dit "Ah merde, un capteur Touch ID remplacé peut mettre en péril la sécurité du système. Oulà, on va bloquer le truc en douce avec la prochaine mise à jour".

Moyen non ? A la fois sur les compétences techniques sur les aspects sécurité et sur la gestion de crise qui se lance après...

avatar House M.D. | 

@Ast2001 :
Au hasard, utilisation d'une fonction non actuellement activée se trouvant dans le composant actif que contient le bouton TouchID, et n'étant pas intégrée dans la contrefaçon... Et sûrement bien d'autres possibilités.

avatar byte_order | 

> Mais le TouchID est un composant actif, et donc communique avec le processeur
> et les autres éléments. Si celui-ci n'est pas conforme, fin de la communication,
> d'autant plus si c'est un élément de sécurité.

Pourquoi le faire lors d'une maj (dont on ignore quand elle aura lieu, si jamais elle a lieu) pour cela alors !?

Cela devrait pas, en toute logique, se faire dès le prochain démarrage ?

Avantages de cette solution :
- elle protège *vraiment* dès que le risque a pu être détecté
- elle signale le problème juste après la réparation non conforme.

A la place, on a une soit-disante politique sécuritaire qui fonctionne en bombe à retardement laissant le problème en sous-marin pendant potentiellement des mois voir, bien pire, jusqu'à l'expération de la garantie.

avatar Bruno de Malaisie | 

@Ze_misanthrope :
Le Touch ID correspond grosso modo à la clé de contact, allumage.
Si cela n'est pas fait dans les règles de l'art, tu te plaindras aussi. Réfléchis un tout petit peu avant d'écrire..

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Oui, et??? Ou ai je dit le contraire?
A ce que je sache, en 2016, je peux aller faire réparer l'allumage de ma voiture chez n'importe quel concessionnaire reconnu et de confiance. Le système BMW me permettra toujours de démarrer.
Le jour ou cela ne sera plus le cas, j'espère que cela créera un scandale!

avatar Neufouad | 

Le rapport entre l'allumage et la clef de contact ? Aucun.
Merci pour cet énième écran de fumée.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Merci de montrer ta capacité de lecture incroyable.
Je réponds à: "Le Touch ID correspond grosso modo à la clé de contact, allumage."

Retourne au dodo, STP.

avatar Neufouad | 

Tu ne comprends décidément pas… C'est l'analogie avec la voiture l'écran de fumée.

Qu'il vienne de toi ou de House ; je m'en carre.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Bien soit.. tu vis tous les jours avec des objets plus importants qu'un iPhone et qui ont des impacts sur ta santé, et ta sécurité, désolé de te l'apprendre. C'est certainement un concept bizarre pour toi!!!
SI la voiture ne te plait pas, fais l'analogie avec ton pharmacien, ton docteur, ton garagiste, le gars qui entretien ta chaudière, un pilote d'avion.

Dans tous les cas, le diplôme et le statut professionnel font foi.
Ton médecin ne t'oblige pas un pharmacien sous prétexte de ne plus te soigner
Ton fabricant de voiture ne t'impose pas le carrossier
Ton assureur ne t'impose pas un entretien de chaudiere chez une société en particulier.
et les exemples sont nombreux

Tu peux ergoter tant que tu veux, jouer avec tes insultes "blah blah écran de fumée" apportés sans argument, c'est ton choix, mais faire semblant de ne pas comprendre est vraiment dommage pour toi!

Ton touch ID n'est pas la vie! en cas de pépin, Apple, ta société fétiche ne sera pas incriminée. C'est le réparateur en question.
Si tu en prends un sans qualifications, tu es un client débile.
Si je choisis d'en prendre un pour mon iPhone qui est qualifié et respectable, c'est mon choix, et ni toi et ton amnibilations n'y feront quelquechose. Interdire un client responsable d'engager un réparateur responsable est dommage, que ton petit égo le veuille ou non.

avatar Neufouad | 

« Tu peux ergoter tant que tu veux, jouer avec tes insultes "blah blah écran de fumée" »

Quelles insultes ? Tu prends vraiment tes habitudes pour une généralité !
Te dire que tu fais écran de fumée n'a déjà rien d'injurieux ; alors insultant… Par contre le blaireau, après moult vérifications est un nuisible… Tu veux qu'on remette ça sur le tapis ou bien ?

Passons… Tu ne veux donc pas arrêter de déplacer le problème en le comparant avec des trucs qui n'ont rien à voir. Tu veux donc jouer ? Alors jouons.

Tu es OBLIGÉ de passer par ton médecin pour une prescription (en la payant souvent très chère), ton pharmacien lui aussi est une obligation, le seul à pouvoir te refiler la pharmacopée et de toute façon il t'enverra gentiment bouler si tu n'as pas ladite ordonnance et de souvenir ; sans le diplôme afférent tu n'as aucunement le droit de t'arroger le titre de pharmacien. Bref ; tu viens d'user d'une métaphore encore plus impérialiste que l'empereur que tu souhaites dessouder ; c'est un peu ballot.

Cesse donc d'employer des métaphores. Parle de l'iPhone, de son Touch ID chiant à réparer (car bien trop cher) et reste là dessus.

Sinon je ne comprends pas la terminologie « amnibilations »… Pas qu'il m'intértesse plus que son propriétaire non ; mais vu qu'il précède « mon petit ego » (sans accent) et qu'il suit tes petits préjugés sur mon éventuel fétichisme, je le soupçonne péjoratif.

J'en déduis que tu n'as donc aucun argument autre que l'invective des éventuels détracteurs et ton aigreur envers Apple (et elle te regarde un peu).

Pas féru de stérilité ; je vais passer mon tour.

avatar House M.D. | 

@Ze_misanthrope :
Justement tu viens sur ce que je dis et ce que te disent certains... Un dépanneur respectable et donc agréé Apple ne pose pas de souci. Va faire réparer ton iPhone chez un dépanneur qui n'est pas autorisé par le constructeur, et là les soucis commenceront, tes pièces n'étant pas d'origine et la procédure de dépannage n'étant pas respectée (calibration obligatoire et nécessitant du matériel indisponible hors agrément).

avatar House M.D. | 

@Ze_misanthrope :
C'est justement ce que je répète depuis tout à l'heure... Le cordonnier du coin n'est en aucun cas un réparateur reconnu et de confiance... Pour une voiture, Norauto, etc... Sont des acteurs de confiance. Pour l'iPhone, idem, la liste est sur Apple.com.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Bien on parle de la même chose!
Moi non plus, je ne parle pas de cordonnier du coin, mais de milliers d'enseignes électroniques capables de réparer un bouton qui n'ont rien à faire des démarches pour apparaitre dans les partenaires Apple, et qui savent parfaitement retirer de la crasse ou des poussières d'un bouton touch ID, et refaire des micro soudures.

C'est pour cela qu'elles ont un statut d'entreprise, sont reconnues, et sont légitimes!

avatar Neufouad | 

Que reproches-tu aux agréés ? Tu sembles vouloir les éviter comme la peste.

Quant à ta conclusion ; elle est infondée. Ce ne sont pas les entreprises véreuses, en redressement ou omettant leurs charges sociales qui me démentiront.

avatar House M.D. | 

@Ze_misanthrope :
Si réfection de soudures, on ne parle pas d'un changement de pièce. Je parle de changement de pièce, ce qui est le cas pour ce journaliste, et aucune pièce d'origine n'est disponible en dehors du réseau agréé par Apple...

avatar AsUWant | 

Oui, et si ta clé de contact est bien changé, et que ta voiture démarre, je ne vois pas pourquoi ta voiture serait bloqué de manière "artificielle" la prochaine fois que tu l’emmènes dans une concession ! je le répète, après réparation, ces téléphone MARCHAIT, et la plupart des réparateur ont utilisé des composant provenant d'autre IPHONE !! Alors arrêter avec les comparaisons foireuses, même là dedans, vous n'y arriverez pas ! A part paraître pour plus bête que vous l'êtes arrêtez donc de chercher des excuses à tout prix !!

avatar klouk1 | 

@Ze_misanthrope :
Des décrets de loi ?
Ouah....

avatar byte_order | 

Oui.
Cela s'appelle le "code de la consommation et de la concurrence".

Mais certains ici semblent prêt à embrasser un marché totalement libre, c.a.d. sans règle ni loi et où seules les entreprises les plus puissantes imposeraient, dans leur intérêt évidement, une façon de "consommer", sans possibilité de s'y opposer.

avatar House M.D. | 

@Ze_misanthrope :
Oui, et ces praticiens, docteurs, etc... Ont tous été reconnus soit par l'Etat soit par l'entreprise qui a créé le matériel comme autorisé à soigner, ou à dépanner. Là on parle de dépanneur non agréé, et comme aucune pièce d'origine ne circule en dehors du réseau agréé (sans compter le fait qu'après avoir changé la pièce il faut faire appel à un appareil de calibration qui est la propriété exclusive d'Apple), c'est tout simplement comme si ton médecin était un marabout du coin de la rue qui te propose des médicaments contrefaits d'un obscur coin de la planète, ou que ton dépanneur était un gars installé à l'arrache dans le garage de sa maison avec des pièces contrefaites. A ce moment-là, lui ferais-tu confiance? Irais-tu porter plainte contre l'Etat (pour ta santé) ou le constructeur (pour ta voiture, télé, etc...) si il y a un souci? Je ne pense pas...

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Sérieux? Si il suffit de remettre une pointe de soudure, ou simplement faire un déblocage mécanique, n'importe qui avec des connaissances en électronique peut le faire! Faut arrêter de croire que l'on est un marabout ou inconpétant si on n'a pas une pomme sur le T Shirt!

avatar Neufouad | 

Faut surtout arrêter de voir des gourous et des sectes partout.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Bien je pars du principe que la personne qui est contente de ne pas faire réparer son matériel chez le professionel qui lui convient et digne de confiance sous des prétextes discutables (faut il un tampon Apple pour ouvrir un iPhone, retirer du sable d'un bouton Touch ID, remplacer un condensateur, faire une soudure) et faire des kilomètres, polluer,k payer plus cher, ne pas profiter des avantages de son magasin d'électronique préféré est bizarre.
Si en plus cette personne veut imposer ce choix et est content que ceux qui ont un autre avis aient un téléphone quasi inutilisable sans reset alors je me dis qu'il y a un problème.

Une distortion de la réalité souvent associée par humour à une secte, mais je suis ouvert aux autres explications

avatar House M.D. | 

@Ze_misanthrope :
Je ne remets encore une fois pas en cause les compétences de ton dépanneur non agréé, même si, encore une fois, aucun contrôle n'est venu sanctionner ou non ses compétences, mais le fait que n'étant pas dans le réseau officiel, il n'a en aucun cas accès aux pièces d'origines et aux outils nécessaires pour les calibrer...

avatar Neufouad | 

Et j'en reviens à ma question précédente ; que reproches-tu aux agréés ?

Ce sont les seuls (en dehors d'Apple) à avoir les pièces certifiées d'origine. Et, comble de ta joie, ils ne se baladent pas avec des t-shirt floqués du verger. Enfin dans le cadre d'un SAV ; les prix sont annoncés et identiques partout. On parle pas d'un remplacement d'écran là… Mais du cœur de la sécurité d'un appareil.

Ha pardon, c'est vrai ; le matériel d'origine c'est sectaire… j'oubliais.

« Si en plus cette personne veut imposer ce choix et est content que ceux qui ont un autre avis aient un téléphone quasi inutilisable sans reset alors je me dis qu'il y a un problème. »

Lapin compris… J'impose quoi à qui et je me ris de qui ???? o.O

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Je ne leur reproche rien.

avatar byte_order | 

> Mais du cœur de la sécurité d'un appareil.

Qui n'est pas vérifié à chaque démarrage mais que très occasionnellement, lors d'une MAJ logicielle. C'est logique pour quelque chose d'aussi critique...

Nan mais sérieusement !

avatar Neufouad | 

Le composant n'est pas vérifié souvent ; la sécurité, me semble-t-il, à chaque dé-vérouillage. :o)

Le plus marrant dans tout ça… Je suis toujours avec un iP5. Autant dire que ce nouveau « typhon dans un verre d'eau » m'en aura touché une sans trop faire bouger l'autre… :oP

avatar House M.D. | 

@Ze_misanthrope :
Ton dépanneur BMW (ou autre, là n'est pas la question) a suivi une formation et utilise des pièces homologuées. Là non seulement ton gars n'a pas la formation d'origine, mais en plus, il n'a pas la possibilité d'accéder aux pièces homologuées, et n'a pas les outils nécessaires au remontage (je le répète, calibration nécessaire et absolue !)... Donc non, pas besoin d'avoir de pomme sur le t-shirt, mais une formation et des pièces et outils d'origine, oui...

avatar byte_order | 

> vous allez vous plaindre dans le réseau constructeur qu'elle ne démarre plus?
> Bah c'est la même chose ici,

Ben non.

Une analogie plus correcte serait celle-ci :

- vous faites réparer votre voiture chez un réparateur non agréé par la marque

- elle marche à nouveau correctement, ou à la limite l'une des fonctions n'est plus disponible (disons l'ouverture des portes sans contact, au hasard) mais les fonctions essentielles marchent très bien, comme se déplacer, pouvoir freiner, l'abs, l'airbag, les signalisations, etc.

- un beau jour vous passez chez votre concéssionaire qui vous a proposé une mise à jour du firmware de votre ordinateur de bord car, "vous verrez, c'est nettement plus joli, la radio affiche les logos désormais, le gps plus rapide, et on a changé les couleurs du tableau de bord". Vous patientez 10 minutes et l'on revient vers vous en vous annonçant :

"Désolé, mais votre véhicule est immobilisé,
la mise à jour du firmware a détecté une pièce
changée de manière non agrée et a bloquer le moteur".

Ou, pour coller à la réalité ici :

"La mise à jour du firmware a échoué sur une erreur 53, et votre moteur est bloqué".

Puis votre concessionnaire vous annonce ceci :

"Pour débloquer votre véhicule, faudrait changer tout le moteur.
Evidemment, cela n'est pas couvert par la garantie, si tant est que
votre véhicule est encore sous garantie...".

Vous êtes vraiment sûr que vous vous féliciterez d'avoir un tel concessionnaire et de son choix unilatéral de bloquer votre véhicule sans vous avoir prévenu par avance !?
Vraiment ?

Essayez 2 minutes de répondre honnêtement.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@byte_order :

+1, c'est exactement comme ça que je le vois.

avatar XiliX | 

@byte_order

Ou... tu changes les freins de ta voiture avec les freins non homologués. Tu continues à rouler, pas de bloquage. Tu arrives dans un rond point, les freins sont HS, tu fonces dans la foule...

On s'en fout où tu fais réparer ton iPhone, du moment que ce sont des composants homologués

avatar byte_order | 

@XiliX

Et ? Ton scénario catastrophe autorise une instance supérieure à dédicer de tout à ma place, tout en se dédouannant de toute responsabilité des choix pris à ma place !?

Si les freins lâchent et que je fonce dans la foule, je serais tenu responsable de pertre e maitrise du véhicule, d'hommicide involontaire, si j'ignorais que les freins n'étaient pas conforme éventuellement l'installateur pourra lui aussi être poursuivi et tenu responsable.
Des choix, des responsabilités, ni moi ni personne n'a prétendu que dans pareil cas je poursuivrai le constructeur du véhicule pour lui faire porter une responsabilité qu'il n'a pas eu.

Mais dans tous les cas, cela n'autorise pas les constructeurs de véhicule à immobiliser votre véhicule sans votre consentement. Seul l'Etat à ce pouvoir, et même là il est strictement encadré, dans le code de la route, précisément.

Vous trouvez toutes les raisons du monde pour autoriser une entité commerciale à rendre inutilisable un bien qui ne lui appartient plus et sans accord ni raison juridique de le faire.
Je conteste son droit à le faire sans consentement et je défend l'idée que cette tendance est dangereuse, car elle autorise un abus de monopole mais également une infantilisation de la clientèle.

Une boite de dialogue "Impossible de mettre à jour en iOS 9 car composant touch ID non conforme" et je n'aurais jamais rien eu à redire sur cette affaire.
Ou alors que Apple passe à un modèle locatif pour ses iPhones.

A défaut, la façon dont la protection des données personnelles doit primer ou pas sur d'autres considérations repose sur la seule autorité possible : le propriétaire desdites données personnelles. Personne ne devrait être autorisé à choisir à sa place.

Encore moins un acteur commercial.

avatar XiliX | 

@byte_order

"Et ? Ton scénario catastrophe autorise une instance supérieure à dédicer de tout à ma place, tout en se dédouannant de toute responsabilité des choix pris à ma place !?"

ABSOLUMENT !

"Si les freins lâchent et que je fonce dans la foule, je serais tenu responsable de pertre e maitrise du véhicule, d'hommicide involontaire, si j'ignorais que les freins n'étaient pas conforme éventuellement l'installateur pourra lui aussi être poursuivi et tenu responsable.
Des choix, des responsabilités, ni moi ni personne n'a prétendu que dans pareil cas je poursuivrai le constructeur du véhicule pour lui faire porter une responsabilité qu'il n'a pas eu."

Le constructeur ne peut être tenu pour responsable, car tu n'as pas fait réparer dans un centre agréé. Donc toi seul est responsable avec éventuellement le garagiste/l'installateur...

Ceci pourrait t'intéresser...
http://www.maitre-eolas.fr/post/2007/10/31/776-delits-volontaires-et-inv...

"Mais dans tous les cas, cela n'autorise pas les constructeurs de véhicule à immobiliser votre véhicule sans votre consentement. Seul l'Etat à ce pouvoir, et même là il est strictement encadré, dans le code de la route, précisément."

Précise un peu plus ?
Parce que bientôt les constructeurs seront obligés d'équiper les véhicules d'un "éthylotest antidémarrage". Et là on ne demande et il ne faut surtout pas demander le consentement du conducteur alcoolisé

avatar byte_order | 

> ABSOLUMENT !

A quel titre juridique !?!
Sur quelle loi vous appuyez vous pour accepter qu'une entité commerciale puisse outrepasser le droit à la propriété d'autrui sans son consentement !?

> Le constructeur ne peut être tenu pour responsable,
> car tu n'as pas fait réparer dans un centre agréé.
> Donc toi seul est responsable avec éventuellement le garagiste/l'installateur...

Merci. Je crois avoir écris *exactement* cela, précisément.
Du coup... a quel titre légal le constructeur, responsable de rien et redevable donc de rien, peut se permettre d'immobiliser un véhicule unilatéralement !?

> Parce que bientôt les constructeurs seront obligés d'équiper
> les véhicules d'un "éthylotest antidémarrage".
> Et là on ne demande et il ne faut surtout pas demander le
> consentement du conducteur alcoolisé

Obligé par qui ?
La loi. Donc l'Etat.
Ce que je crois avoir précisement dis dans mon précédent message.

En aucun cas cela légitime qu'un constructeur impose *de lui même* un système anti-démarrage qu'il peut activer comme bon lui semble sans accord.

On tourne en rond, non ?

avatar House M.D. | 

@byte_order :
Le matériel en lui-même n'est pas bloqué, mais le logiciel exécuté dessus oui. Or, contrairement au matériel que tu as dûment acheté, le logiciel ne t'es utilisable que par une licence d'utilisation. Le constructeur peut très bien te révoquer ce droit si le matériel utilisé n'est pas conforme aux conditions d'utilisation de la licence, chose stipulé dans les conditions sous la forme "Apple ne peut être tenu responsable d'une modification non autorisée du matériel". Après, que le seul logiciel que tu puisses utiliser sur ton téléphone est justement celui dont tu enfreins les conditions d'utilisation, c'est encore autre chose, et là ça tient du reverse engineering, qui n'a pas encore réussi à installer autre chose qu'un iOS, même frelaté, sur un appareil de ce type.

avatar byte_order | 

> Le constructeur peut très bien te révoquer ce droit si le matériel utilisé n'est pas conforme aux conditions d'utilisation de la licence, chose stipulé dans les conditions sous la forme "Apple ne peut être tenu responsable d'une modification non autorisée du matériel"

Cette condition figure dans les garanties matérielles couvertes par Apple. Apple dit qu'en cas de modification non autorisée du matériel, la garantie constructeur sur l'appareil est invalidée.

Nul part dans les conditions d'usage de iOS il est marqué que Apple se reserve le droit de révoquer la license en cas de modification non autorisée du matériel.
Ou du moins, je ne l'ai pas trouvé.

Si vous pouvez me la trouver, merci de citer vos sources.

avatar XiliX | 

@byte_order

"Une boite de dialogue "Impossible de mettre à jour en iOS 9 car composant touch ID non conforme" et je n'aurais jamais rien eu à redire sur cette affaire.
Ou alors que Apple passe à un modèle locatif pour ses iPhones."

Et le malandrin pourra voler/faire ce qu'il veut avec ton iPhone. Tu sembles oublier le principe de précaution. Parce qu'un forban se fiche complètement d'un tel message...

Et là tu vas te retourner contre Apple, car Apple a les moyens de bloquer l'iPhone mais il ne l'a pas fait, car il faut demander l'autorisation au propriétaire qui n'est pas là qu'il y a un composant malveillant...

C'est trop tard non ?

avatar byte_order | 

> Et le malandrin pourra voler/faire ce qu'il veut avec ton iPhone.

Alors déjà non, chacun sait que les données sécurisés ne sont pas accessiblement simplement en modifiant un touch id.

Le propriétaire peut choisir de rester dans la version actuelle de iOS sans faire réparer le composant, qui n'avait visiblement pas trouvé à redire sur l'intégrité de la chaine de sécurité entre Touch ID et l'enclave sécurisée, on notera. Il peut aussi choisir par précaution avant réparation de désactiver TouchID et de revenir au bon vieux mot de passe, celui la même qu'il utilise a chaque démarrage, pour valider son identité.

> Tu sembles oublier le principe de précaution.

iOS 8 aussi, dans ce cas, puisque c'est seulement le processus de maj vers iOS9 qui décide *à la place* du propriétaire de lui imposer le principe de précaution quasi maximal (cela pourrait être pire, le code pourrait faire en sorte de griller la carte mère pendant qu'on y est - principe de précaution)

> Parce qu'un forban se fiche complètement d'un tel message...

Je vois pas le rapport. Ce message s'affiche lors de la maj. C'est le propriétaire qui le voit. Si c'est vraiment le voleur, c'est que :
- le vol a eu lieu *avant* la maj,
- le propriétaire n'a pas activé la désactivation à distance de son telephone volé
- le voleur est très très con de lancé une maj qui risque de bloquer le téléphone volé !

> Et là tu vas te retourner contre Apple, car Apple a les moyens de
> bloquer l'iPhone mais il ne l'a pas fait, car il faut demander
> l'autorisation au propriétaire qui n'est pas là qu'il y a un composant malveillant...

Ben non. On sait déjà que juridiquement Apple ne peut pas être tenu responsable de quoi que ce soit vu que l'appareil n'est plus conforme.
Et un accord explicite, cela peut prendre la forme d'une option de sécurité "brick allowed" validé par l'utilisateur. Mais avant.

avatar House M.D. | 

@byte_order :
Et là s'arrête la comparaison vu que les clauses (Sisi, ces lignes que personne ne lit...) indiquent bien que le constructeur ne pourra être tenu responsable de quelque problème que ce soit si le matériel n'est pas d'origine... La comparaison s'arrête donc là, un Genius ne vous mettant pas le couteau sous la gorge ni même ne vous proposant pas la mise à jour par lui-même, vous êtes donc entièrement responsable du fait que vous avez appuyé sur OK...

avatar byte_order | 

Une MAJ logiciel n'est pas une modification matérielle, par définition.

Et dans les clauses de la license d'utilisation du logiciel (iOS, mais aussi AppStore, iTunes et autres services liés), nul part il est dit que l'utilisateur autorise Apple à rendre *volontairement* inutilisable son matériel. Il y en plusieurs qui disent clairement qu'il ne peut pas s'attendre à ce qu'il n'y ait pas d'erreur, qu'il y est toujours des maj, que l'usage soit parfait et sans défaut, mais y'a un monde (juridiquement parlant) a accepter que le logiciel puisse ne pas fonctionner et acepter que le logiciel ne fonctionne pas *volontairement* ET rende inutilisation *son* matériel.

Par ailleurs, il y'a des cas d'erreur 53 sans aucune modification matérielle par un tiers, juste parce que le bouton déconne mais que l'utilisateur a juste eu la mauvaise idée de vouloir faire une MAJ logicielle *avant* d'envisager une réparation.

Pour eux aussi on leur dit "c'est de votre faute" si Apple vous a bloqué sans votre avis ?

avatar House M.D. | 

@byte_order :
Il y a eu modification matérielle non autorisée avant la mise à jour logicielle, et cette modification est contraire au contrat d'utilisation du logiciel.

Pour ce qui est d'un bouton non fonctionnel mais non modifié provoquant cette erreur 53, je pense (et suis même sûr) que l'utilisateur aura droit à une réparation à titre gracieux. Mais il n'en ira bien entendu pas de même concernant ceux qui auront modifié leur appareil.

avatar byte_order | 

Ouais, et si entre le début de la panne non détecté par l'utilisateur (ni iOS, dont cela serait pourtant la responsabilité vu les conséquences à la prochaine maj !) et la maj bloquante la garantie a expérée, il se passe quoi pour le client !? Remplacement a titre gracieux, tu es près à prendre les paris ?

Sans blocage, l'utilisateur pourrait continuer à utiliser son iphone.
Avec le blocage, l'utilisateur est contraint de faire réparer un problème dont il ignorait tout sous prétexe que c'est tellement grave que 1) on ne lui a rien dit pendant des mois mais 2) maintenant on peut plus le laisser utiliser son iphone ainsi.

avatar AsUWant | 

Faut le faire exprès d'être d'aussi mauvaise foi, c'est pas croyable !! La réparation n'a pas PROVOQUE le blocage, c'est ma MAJ après, qui a décidé que le téléphone devait être bloqué ! Alors oui, tes freins peuvent très bien marché, mais aucun constructeur n'a le droit de te bloquer ta voiture pour cela !

Surtout que ces centres ont utilisé des composant d'origine ! Un peu de lecture, ça te permettrait de faire une conversation sans paraitre trop bête !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR