Erreur 53 : des class actions sont déjà en préparation contre Apple

Mickaël Bazoge |

Ça n’aura pas tardé. la désormais fameuse « erreur 53 », qui désactive complètement un iPhone 6 sous iOS 9 après le remplacement du bouton d’accueil par un réparateur non agréé, pourrait bien être l’allumette qui déclenche les class actions (lire : « Error 53 » : iOS 9 peut bloquer les iPhone 6 réparés dans des boutiques non agréées).

L’affaire a fait plusieurs fois le tour d’internet : on reproche à Apple de ne pas avoir communiqué clairement sur l’affaire, sans apporter d’alternatives simples à une pratique (le blocage pur et simple) qui aurait pu se comprendre. Après tout, remplacer un composant aussi important que Touch ID n’est pas innocent ; ce ne doit pas être une opération banale réalisée n’importe comment par n’importe qui. En particulier en ces temps où la sécurité des données est devenu un sujet si sensible.

Mais il est vrai aussi que la mesure est radicale, sans doute trop pour bon nombre d’utilisateurs. Comme souvent, des plaintes sont donc en préparation, comme l’expose le Guardian (déjà à l’origine de la révélation de l’affaire). La manière dont Apple a opéré pourrait bien tomber sous le coup de la législation, de l’autre côté de la Manche comme aux États-Unis.

Un cabinet d’avocats américains, PCVA, a déjà pris contact avec des "victimes" afin de mettre sur pied une procédure en nom collectif. « Nous pensons qu’Apple force de manière intentionnelle les utilisateurs à passer par leurs services de réparation, qui coûtent bien plus que la plupart des boutiques de réparation tierces », indique la firme. Pour faire réparer un élément d’un iPhone, Apple facture entre 115 et 135 € selon la taille du téléphone. Pour ce prix, c'est tout le bloc écran / FaceTime / Touch ID qui est remplacé. Le prix pour un remplacement complet en Apple Store est de 309 € pour un iPhone 6, et de 339 € pour un iPhone 6 Plus. En passant par AppleCare au téléphone, il en coûtera 321 € pour l'iPhone 6 (avec les frais de port).

D’après MacRumors, consigne aurait été passée auprès de plusieurs Apple Store pour remplacer les écrans et boutons d’accueil installés par des réparateurs non agréés, en cas d’erreur 53. Aux prix standards pratiqués hors garantie du constructeur.

avatar iRobot 5S | 

@House M.D. :
En parlant de voiture, vous ne croyez pas si bien dire. Chaque pièce de voiture à changer coûte un bras, que dis-je ? la peau des fesses plutôt ! Et bien chez Apple c'est pareil apparemment.

avatar spece92 | 

Apple doit aller en justice et gagner le procès pour clouer le bec à tous ces corbeaux

avatar relfa | 

@MacG :

Pour info, les 321€ ne s'appliquent pas à toutes les réparations, loin de là.
C'est le prix à payer uniquement en cas de remplacement complet de l'iPhone, soit parce qu'il est endommagé, soit parce qu'il est hors garantie.

Ça fait plusieurs années qu'Apple essaie de ne plus remplacer les téléphones complets autant que possible et privilégie les réparations.
Beaucoup de problèmes matériels (haut-parleur, Touch ID, caméra...) peuvent être réglés pour bien moins cher au Genius Bar même hors garantie.

avatar ifabG | 

@relfa :
:)

avatar goretexman | 

Remplacer un bouton home coûte 320€ ?
Je comprends pas trop la.

avatar goretexman | 

J'espère que le résultat de cet class action ne sera pas que de rembourser ou échanger les i trucs des clients, mais ira bien plus loin quand à obliger Apple de ne pas forcer les clients à réparer leur matériel dans les circuits officiels. Surtout après le délai de garantie des i trucs.

Finalement derrière le discours de Tim Cook, à savoir la protection des données des utilisateurs, on peut maintenant comprendre ce qui était caché : un puissant mécanisme de business lié au duo peur/sécurité.

avatar andr3 | 

Il est tout a fait logique et normal de bloquer un appareil quel qu'il soit après un changement "non autorisé" du module TPM qui est en charge de la gestion entre autre des empreintes digitales.

Si il suffisait de changer le lecteur d'empreintes digitales pour accéder au contenu de l'iPhone ou iPad et par extension à toutes les données de l'utilisateur, ces mêmes personnes auraient crié au scandale par ce qu'Apple n'aurait pas protégé les données contre le vol.

Comme d'autres intervenants l'ont dit, il existe des centres agréés Apple pour les réparations, certes plus chers mais reconnus ... Pas comme certains "bricoleurs".

avatar byte_order | 

> Il est tout a fait logique et normal de bloquer un appareil

Sans l'accord ni avertissement préalable du propriétaire, c'est toujours aussi "normal" ?!?

avatar XiliX | 

@byte_order
"Sans l'accord ni avertissement préalable du propriétaire, c'est toujours aussi "normal" ?!?"

Oui... tu déposes ton iPhone chez un réparateur non agréé. Le gars remplace momentanément le TouchID avec un "Yes TouchID" (pour faire un ananlogue avec "YesCard"). Pas de message, pas de blocage. Le gars récupère tes données perso, vide ton compte.
Quand il a fini, il remet l'original... ni vu ni connu...

Tu t'es fait vider ton compte, tu vas porter plainte contre Apple, car l'iPhone ne s'est pas bloqué en présence d'un composant malicieux !

avatar byte_order | 

1) Vous savez très bien qu'il est impossible de faire cela en remplaçant uniquement le capteur.
2) les clauses contractuelles couvrent *déjà* Apple de toute poursuite légale en cas de vol de données personnelles si l'appareil n'a pas été maintenu conformement aux règles d'Apple.
3) Depuis quand vous vous permettez de choisir à la place d'autrui l'importance ou pas qu'ont ses données personnelles !?

Désolé, mais choisir à sa place de bloquer tout usage de son smartphone c'est tout autant du vol (d'autorité, de libre arbitre, en l'occurence) qu'un hypothétique (et très fictionnel) vol de ses données personneles via un Yes Touch ID dont pourtant tout le monde, y compris Apple, s'accorde à dire que ce n'est pas possible.

avatar XiliX | 

@byte_order
"1) Vous savez très bien qu'il est impossible de faire cela en remplaçant uniquement le capteur."

Et pourquoi donc ? Dans une autre discusion j'en avais parlé
Le problème est que tu pars sur le principe que tu as l'iPhone modifié chez toi, devant toi.

Le principe de précaution évalue la situation différement.
Ton iPhone est chez le voleur tranquillement chez lui... il peut donc le démonter et en faire ce qu'il veut.

OK dans le cas du journaliste ça s'est passé après la mise à jour vers iOS 9. Imaginons le cas où justement il a fait la mise à jour vers iOS 9 avec les composants d'origine. Et c'est ensuite qu'il casse l'écran et qu'il fait réparer dans un centre non agréé.

"2) les clauses contractuelles couvrent *déjà* Apple de toute poursuite légale en cas de vol de données personnelles si l'appareil n'a pas été maintenu conformement aux règles d'Apple."

Mais le problème n'est pas avec Apple. Comme tu dis ils sont tranquilles. En attendant, si ça arrivait à moi le vol de mes données personnelles, je pense que j'aurais pesté comme pas possible.
Apple se fiche complètement de cette situation.

"3) Depuis quand vous vous permettez de choisir à la place d'autrui l'importance ou pas qu'ont ses données personnelles !?"

Hé ben dans pareil cas, j'autorise même Apple à faire exploser l'iPhone si quelqu'un essaye de pirater mon iPhone. Plutôt que de me faire voler mes données personnelles.

Je pense que le problème est que toi et beaucoup d'autres voient nos interventions comme essayant de protéger Apple. Mais dans mon cas je m'en fous complètement d'Apple.
Je veux que, si ça arrive à moi de me faire voler mon iPhone, mes données personnelles soient protégées "POINT FINAL"
Qu'elles ne puissent être exploitées par tiers personne

avatar byte_order | 

> Hé ben dans pareil cas, j'autorise même Apple à faire exploser l'iPhone si quelqu'un
> essaye de pirater mon iPhone. Plutôt que de me faire voler mes données personnelles.

Parfait. Pour toi.

Mais moi, c'est pas mon choix. Où est-ce que je refuse à Apple le droit de le faire sans mon accord ? Comment je m'y oppose, alors que ce sont *mes* données et *mon* iphone !?

> Je veux que, si ça arrive à moi de me faire voler mon iPhone,
> mes données personnelles soient protégées "POINT FINAL"
> Qu'elles ne puissent être exploitées par tiers personne

Parfait bis.

Moi ce que je veux c'est que ton choix ne me soit pas imposé alors que cela n'est pas le mien.

Une solution très simple : une option "bloquer mon téléphone si la sécurité de mes données est menacée" qu'on choisi d'activer ou non.

Mais ni Apple ni toi n'a le droit de choisir cette option à ma place.
Point final.

;-)

avatar byte_order | 

> Ton iPhone est chez le voleur tranquillement chez lui...
> il peut donc le démonter et en faire ce qu'il veut.

Bloqué ou pas, cela change quoi, du coup ?

> OK dans le cas du journaliste ça s'est passé après la mise à jour vers iOS 9.
> Imaginons le cas où justement il a fait la mise à jour vers iOS 9 avec les
> composants d'origine. Et c'est ensuite qu'il casse l'écran et qu'il fait
> réparer dans un centre non agréé.

Comme le blocage ne se fait que lors de la maj, de toute façon ce sentiment de principe de précaution est foireux vu que, en effet, un iphone peut parfaitement être traffiqué sans que ni l'utilisateur ni Apple ne le sache tant qu'il n'y a pas de MAJ de faite...

Le blocage est unilateral.
Le blocage ne protège pas le vol "physique" de vos données, car elles ne sont pas détruites.
Le blocage intervient alors que le trou de sécurité existe peut être depuis fort longtemps et donc théoriquement trop tard.

Vous pouvez tourner ça dans tous les sens, mêmes avec les meilleurs intentions du monde, 1) Apple n'a pas le droit de rendre volontairement votre iphone non fonctionnel sans votre accord et 2) il ne protège pas vos données, toujours présentes dans l'iPhone même bloqué.

avatar House M.D. | 

@byte_order :
Personnellement je suis une entreprise qui gère des données bancaires, je préfère encore bloquer l'accès aux données en cas de doute sur l'origine du moyen d'accès plutôt que de laisser l'accès et dire après "c'est pas de ma faute la carte était une contrefaçon"... Niveau publicité dans les médias, y'a pas photo...

avatar bibi81 | 

Bloquer l'accès au données, oui ; "détruire" le téléphone, non !

avatar byte_order | 

Sans détruire les données, elles restent toujours théoriquement accessibles.
Faudrait savoir ce que vous voulez : que personne ne puisse les voler ? Dans ce cas seule la destruction du média les contenant est vraiment efficace.

avatar byte_order | 

Tes données, ton choix.

Souffrez que je puisse choisir moi même jusqu'ou protéger mes données ou pas.
Il ne me viendrait pas à l'idée de vous interdire que vous donniez a Apple le droit de bloquer votre iphone pour protéger vos données.

Pourquoi alors voulez vous imposer *votre* choix pour *vos* données aux autres ?

avatar p@t72 | 

apple est fautif dans le sens ou le client n'est pas au courant au moment ou il fait la mise à jour.
si il est facile pour apple de tuer l'iphone pour un composant non d'origine,rien ne l empêchait.
de bloquer les fonctions lier au capteur d'empreinte.
et de laisser accès au téléphone par code.
par-contre, j'aimerais savoir comment il aurait été possible accéder à l empreinte,si elle est stockée dans le processeur de l'appareil avec un capteur non d’origine.
ensuite y a-t-il eu des cas de piratage ?

avatar fousfous | 

@p@t72 :
C'est pas les empreintes qui auraient été accessible, mais le téléphone entier si tu remplace Touch ID par un yes button

Donc encore une polémique qui n'a pas à exister...

avatar byte_order | 

Faux. Le touch ID ne valide pas la reconnaissance de l'empreinte, il ne fait qu'envoyer les éléments caratéristiques de l'empreinte qui est comparé par et dans l'enclave sécurisé du CPU.

Un Yes button n'est pas possible en ne changeant que le touch ID.

Par contre, un bouton home fonctionnel et pas de lecteur d'empreinte, ça, c'est parfaitement possible. Mais pour cela il faudrait que Apple montre un peu plus de flexibilté et de soucis d'avertir le client...

avatar XiliX | 

@byte_order

"Faux. Le touch ID ne valide pas la reconnaissance de l'empreinte, il ne fait qu'envoyer les éléments caratéristiques de l'empreinte qui est comparé par et dans l'enclave sécurisé du CPU"

Bah justement, le principe d'un "Yes TouchID" est de court-circuiter l'enclave. Puisque de toute façon l'enclave se contente juste de répondre par oui ou non.

D'après toi comment ça marche une "YesCard" ?

avatar bibi81 | 

D'après toi comment ça marche une "YesCard" ?

Je pense que c'est surtout à toi qu'il faut poser la question !!

avatar byte_order | 

> Bah justement, le principe d'un "Yes TouchID" est de court-circuiter l'enclave.
> Puisque de toute façon l'enclave se contente juste de répondre par oui ou non.

Sauf que le CPU n'interroge pas le composant TouchID mais l'enclave sécurisé en lui passant les données fournies par le capteur. Comment celui-ci peut-il influencer sur la réponse faite alors par l'enclave sécurisée située au coeur du CPU ?!

Si le capteur est appairé correctement et envoit les caractéristiques de la bonne empreinte, ça match.
Si le capteur n'est pas appairé correctement, ça match pas.
Si y'a plus de capteur, ça match pas.
Au passage, si c'est pas votre doigt mais une reproduction suffisamment fidèle de votre doigt, ça match, faut pas l'oublier, c'est pas parfait non plus.

Du coup, le blocage protège quoi, dans les faits ?
Du vol physique de l'iphone ? Non.
Du démontage physique de l'iphone ? Non.
Sérieusement, en quoi le blocage protège plus les données dans l'enclave que sans blocage ?

Marrant, à la sortie du TouchID c'était plein de commentaire comme quoi c'était nettement mieux foutu que sur les produits concurrent car là la sécurité est enclavée dans le CPU, chiffrée via un appairage entre l'enclave et le capteur et donc qu'avec qu'un seul des deux impossible d'y accéder et que de toutes manières la seule interface de l'enclave c'était, en entrée, les caractéristiques de l'empreinte et en sortie un "ça match" ou "ça match pas".
Mais aujourd'hui c'est oh mon dieu, un yes card touch machin et on me volera tout au secours Apple protège mes données à tout prix même sans mon accord préalable bloque mon iphone etc etc.

Ou alors... ou alors Apple a raconté des bobards sur l'enclave sécurisé.

avatar WiPhil | 

@byte_order :
Enfin une personne sensée !!!! Merci

avatar Scalp | 

@fousfous

Le yes button est l'air d'être une belle légende urbaine.
Le bouton ne renvoie pas un oui/non, mais très probablement un hash chiffré de ton empreinte qui sera comparé ailleurs. Donc je ne vois pas trop comment tu peux le hacker en le modifiant. Surtout que des méthodes bien plus faciles pour hacker touch id ont été démontrées, le capteur étant très basique au niveau de la reconnaissance biométrique.

avatar byte_order | 

Quand à relever une empreinte, nul besoin d'installer un touch id traffiqué pour cela, un simple relevé d'empreinte sur la surface de l'écran suffira amplement...

:-)

avatar XiliX | 

@Scalp

C'était pareil avec les "YesCard"... légende urbaine disait certains, jusqu'à ce que leur compte soit vidé.
Tu préfères prévenir ou guérir ?

avatar Scalp | 

@Xilix

La yes card n'existe plus depuis bien longtemps. ;)
Le seul risque aujourd'hui avec les DAB EMV c'est de se faire sniffer sa piste magnétique et son pin avec le classique skimmer. Dans ce cas on peut cloner ta carte et retirer à la hauteur de la limite de ta carte puisque la plupart des DAB se contentent d'utiliser le magstripe et un challenge/check du pin online. Mais, ce risque est mesuré par la banque, qui dans ce cas te rembourse intégralement, comme dans tout cas de fraude bancaire.

Donc oui je répète, le yes button dans le cas du touch id est une légende urbaine et un faux prétexte. Et encore une fois, touch id est très facile à hacker avec un faux doigt.

avatar XiliX | 

@Scalp
"La yes card n'existe plus depuis bien longtemps. ;)"

Houla...
C'est vrai que la méthode d'authentification a été revue/améliorer sur les cartes bancaires. Mais avant que la faille ne soit décellée, elle en a cause des pertes...
Jusqu'à la prochaine fois...

"Donc oui je répète, le yes button dans le cas du touch id est une légende urbaine et un faux prétexte. Et encore une fois, touch id est très facile à hacker avec un faux doigt."

Je n'ai pas dit le contraire, mais doit-on rester inactif et laisser une "possible" faille jusqu'à ce qu'elle cause des dégâts ?

avatar Scalp | 

@XiliX

Je ne suis pas dans le secret du design de l'iPhone, il y a peut-être effectivement une faille architecturale béante de sécurité sur ce bouton, mais je suis très sceptique.

avatar byte_order | 

Apple a expliqué en large et en travers que les données sont stoquées dans l'entrave sécurisée, que le bouton TouchID ne fait que capteur d'empreinte, rien d'autre.

Mais maintenant vous nous expliquez que par mesure de précaution en cas de doute il faut tout faire pour protéger les données !?

Dans ce cas, la seule solution efficace, comme n'importe quel expert vous le dira, c'est de détruire définitivement le matériel qui stoque ces données, et ce de manière à rendre impossible leur lecture.

Bloquer l'appareil ne fait absolument pas ça. Les données sont toujours là, pas plus facile d'accès sans touch id qu'avec d'ailleurs.

Quand à votre empreinte digitale réelle, vous en laissez partout à commencer par l'écran tactile qu'en aucun cas le bloquage du téléphone ne réduit le risque qu'on relève votre empreinte quelque part.

Y'a beaucoup de fantasmes et d'absolutismes sécuritaires fondés sur du pure marketing dans cette histoire. Et y'a une violation du droit de la propriété.

Je ne sais pas ce qui est le plus grave, finalement.

avatar House M.D. | 

@Scalp :
Les Yescard n'existent plus depuis longtemps? Ah c'est dommage ça, je me demande bien pourquoi alors certains commerçants se font encore avoir, certains comptes encore viser, et ceci avec la même réponse des fabricants et des banques : "il y aurait des millions de lecteurs et des millions de cartes à remplacer, donc on ne peut pas l'empêcher"... Mais ça bien entendu n'est dit qu'en petit comité...

avatar Scalp | 

@House M.D.
Oui oui tu as bien lu, la YesCard n'existe plus depuis longtemps. Une YesCard c'était une CB qui était acceptée quand tu tapais n'importe quel PIN.
C'est maintenant tout simplement impossible à faire, le code PIN étant authentifié online par le DAB.
Tu confonds Yes Card et carte clonée, ce qui est tout à fait différent. Aujourd'hui beaucoup de DAB n'utilisent même pas la puce et se contentent d'utiliser le magstripe pour récupérer ton numéro de compte. Il suffit donc à un pirate de cloner ta carte avec un skimmer pour récupérer numéro de compte+ PIN associé et ainsi créer une carte clonée.
Maintenant, depuis la certif EMV level 4 il me semble (avec le protocole CAP), ce n'est plus possible car ta carte (et plus seulement le PIN), est authentifiée de manière très forte. Mais ça coûte beaucoup moins cher pour une banque de t'assurer à 100% contre une fraude à la CB (la classique carte clonée par exemple) que de changer prématurément l'intégralité de ses DAB. Cela dit, naturellement, les DAB EMV/CAP arrivent au fur et à mesure.

avatar House M.D. | 

@Scalp :
Étant donné les informations données, je ne remets pas en cause et m'incline. Merci pour ces précisions.

avatar Scalp | 

;)
Cela dit, rien n'est hélas inviolable, et dans n'importe quel domaine. Avec beaucoup d'argent, du temps et beaucoup de compétences, il est possible de casser les meilleurs algo de crypto avec des attaques par canaux cachés. D'ailleurs les dernières certifs nous demandent de renforcer la sécurité de manière à complexifier ces attaques.
On n'a encore officiellement jamais vu sur ce type d'attaque sur le marché, mais c'est envisagé par les labos de sécurité.

avatar Domsware | 

@p@t72 :
Faux :
Cette garantie ne couvre pas : (f) les dommages causés par une maintenance (y compris les mises à niveau et extensions) effectuée par une personne qui ne représente pas Apple ou un Centre de Services Agréé Apple (« CSAA »)

avatar ludmer67 | 

"La garantie ne couvre pas" signifie que la pièce changée par un tiers non agréé par Apple ou par l'entreprise elle-même annule la prise en charge ultérieure de l'iPhone par Apple, selon les termes de la garantie. Cela ne signifie pas que le téléphone devienne inutilisable. Le droit, c'est une affaire de nuance.

Il n'est pas question de garantie ici, mais d'information pour le consommateur : le consommateur aurait dû être informé du fait que le changement d'une pièce, à savoir le bouton Home avec Touch ID (à partir de l'iPhone 5s), rend le téléphone inutilisable (erreur 53) pour quelque raison que ce soit (ici, la sécurité est invoquée).

avatar Ast2001 | 

C'est exactement ce que j'ai dit plus haut. D'après macrumors, il semblerait qu'Apple ait commencé à remplacer dans ses centres les pièces incriminées sur les iPhones bloqués. Ils doivent un peu avoir chaud aux fesses sur ce coup.

avatar Mathias10 | 

Ce n'est pas plus mal au final. Ceux qui achètent des iPhone d'occasion auront des pièces d'origines ou bien originales Apple (au moins pour le Touch ID)

avatar scanmb | 

Tout le monde se plaint de la contre-façon et de la qualité des produits ( ce que certains nomment à plus ou moins bon escient : "obsolescence programmée" et consorts ...)
Et là , tout le monde trouve le moyen de râler.
C'est bizarre tout ces insatisfaits .....

PS: au moins avec des écrans et boutons tiers , on est sûr que le produit "claquera" avant .

avatar icecubee5 | 

Incroyable de voir à quel point certains sont lobotomisés et ne réfléchissent aucunement. Quand vous faites l'entretiens de votre voiture vous aller dans le garage constructeur? Vous cassez votre bouilloire, vous la renvoyez chez Philips? Quand le robinet de la cuisine fuit vous faites appel au fabricant?
Ils faut arrêter de penser que tt produit ne doit être entretenue et changer que par le constructeur. C est un non sens absolu.
Pour tt ceux qui nous expliquent depuis le début que "bah oui mais c est normal ca laisserai une faille de sécurité... Sécurité des donnés..."
Quand vous éteignez et redémarrer votre téléphone que demande le téléphone??? Votre mot de passe! Pas votre empreinte digital. Justement parce que le système doit être réactivé.
C est pas vrai est ce que qq un à un iPhone dans ceux qui commentent? Est ce que vous l utilisez ce téléphone?
Les empreintes digitales sont stockées dans le processeurs. Le capteur n est qu un capteur. En quoi le changement de se capteur doit être si important, sauf à vouloir garder la main sur les réparation pour Apple!
Quand vous abîmez la clé de votre voiture vous changer la voiture complète chez le constructeur pour la moitié du prix d achat du véhicule? Arrêtez d être idiot. Si vous acceptez de vous faire voler, laissez au moins les autres réfléchir et ne pas se laissez faire.

avatar Domsware | 

@icecubee5

Ton commentaire est peut être intéressant, je ne sais pas, je ne l'ai pas lu. Pas après la première phrase qui agresse ceux qui n'ont pas le même avis que toi.

avatar byte_order | 

Félicitations, sous couvert d'agressivité, vous avez renoncé à défendre votre avis contre le sien.

C'est dommage, pour une fois vous aviez fait l'effort de sortir un fait (l'extrait des conditions de garantie, bien que hors propos, c'était déjà ça) pour appuyer votre opinion, cela promettait d'être plus productif pourtant...

avatar Lestat1886 | 

@icecubee5 :
Oui ben ceci dit je me suis fait voler mon iphobe 5 il y a quelques années. Il avait un code mais ca n'a pas empêché quelqu'un d'y accéder. Depuis a chaque configuration d'iphone je vois une adresse mail qui n'est pas la mienne... Donc le code n'est oas inviolable et touch id non plus mais vaut mieux verouiller le plus possibke.

Quand aux voitures c'est ka même chose, fais la reparer dans un garage obscur et essaie ensuite de faire jouer la garantie. Tu m'en diras des nouvelles :)

avatar byte_order | 

Personne ne parle de faire jouer la garantie après avoir fait réparé hors reseau agréé.

Le problème ici c'est pas la garantie annulée, mais que le constructeur de la voiture se permette sans votre accord de bloquer son moteur lors d'un passage dans son réseau ensuite. C'est ça le vrai problème qui fait débat.

PS: y'a un problème avec votre touche L qui se prend pour un K, votre touche N qui se prend pour un B, voire la touche O qui se prend parfois pour un P.

avatar Ipader | 

@icecubee5 :
Merci pour ce moment de lucidité ;)
Allez les moutons, vous pouvez poursuivre, on rigole bien ici :D

avatar gwen | 

" Quand vous abîmez la clé de votre voiture vous changer la voiture complète chez le constructeur pour la moitié du prix d achat du véhicule? "

Peut être pas, mais quand j'achète un verrou pour mon appartement, si celui-ci est équipé d'une clef sécurisée, je ne peux la refaire qu'en passant par le fabricant avec le numéro de série adéquate. Je ne peux pas aller chez le cordonnier du coin pour me refaire une clef.

Ici, c'est pareil. Ceux qui sont en tort, ce sont les ateliers non agréés qui ne préviennent pas que cela risque de bloquer le téléphone. Mais, le savaient-ils avant la nouvelle mise à jour ? J'en doute.

Du coup, la plainte est fondée et pourrait bien aboutir pour les terminaux modifiés avant la classe action, mais, ne le serait plus ensuite.

La justice tranchera.

avatar byte_order | 

> Peut être pas, mais quand j'achète un verrou pour mon appartement,
> si celui-ci est équipé d'une clef sécurisée, je ne peux la refaire qu'en
> passant par le fabricant avec le numéro de série adéquate.
> Je ne peux pas aller chez le cordonnier du coin pour me refaire une clef.

Toutafé.
Mais le problème n'est pas là.

Le problème c'est que ce fabricant de verrou sécurisée, en constatant que vous avez fait refaire votre clé au cordonnier du coin, se permet de vous interdire désormais l'usage de votre domicile.
Sans votre accord ni avertissement préalable.
Et qu'il exige de le payer pour vous redonner l'usage de votre domicile.

C'est ça le problème ici, pas autre chose.

avatar appache | 

@gwen :
Non mais tu mets la serrure que tu veux

avatar bbibas | 

@icecubee5
"Quand vous abîmez la clé de votre voiture vous changer la voiture complète chez le constructeur pour la moitié du prix d achat du véhicule?"
Si j'abime la clé de ma voiture (malgré que ce soit un simple bouton maintenant ) je vais chez le concessionnaire ...je ne fais plus confiance (garantie qualité etc..) au simple garagiste..La tranquillité se paye

Pages

CONNEXION UTILISATEUR