Le keynote du 21 mars comme si vous y étiez (ou presque)

Mickaël Bazoge |

Chez Apple, le printemps se place sous le signe de la mobilité. Le special event de ce 21 mars devrait en toute logique se consacrer aux gammes mobiles du constructeur : iPhone, iPad et Apple Watch seront sans aucun doute au menu. Le chef va-t-il se contenter de passer les plats ou prépare-t-il une petite surprise ? À 24 heures de l'événement, tentons de décrypter la carte des rumeurs.

Pour suivre le keynote

Apple proposera une diffusion en direct de l'événement depuis Safari sur OS X, iOS, ainsi que depuis Edge, le navigateur web de Windows 10. Sur l'Apple TV de dernière génération, une application Événement Apple est à télécharger sur l'App Store ; sur les précédentes Apple TV, cette app a fait son apparition automatiquement sur la page d'accueil.

Cliquer pour agrandir

Il sera bien sûr possible (et chaudement recommandé) de suivre toutes les annonces en direct depuis notre site lekeynote.fr, et la présentation de toutes les nouveautés sur iGen, MacG et WatchGen !

Le keynote aura lieu à 18h, heure de Paris (10h, heure du QG d'Apple à Cupertino, là où se déroule l'événement).

Pour la sécurité

Avant toute annonce produit, on peut s'attendre à un point sur les événements de ces dernières semaines, relatives au chiffrement et à la protection des données des utilisateurs iOS.

Tim Cook à la une de Time cette semaine.

Le débat national voulu par Tim Cook sur ce sujet très sensible sera sans doute évoqué par icelui, qui ne ménage pas sa peine ni celle de ses lieutenants (Eddy Cue, Craig Federighi) pour propager la bonne parole dans les médias. L'occasion sera trop belle pour ne pas en remettre une couche ce lundi, avec peut-être quelques faits nouveaux.

C'est de l'ordre de la spéculation mais Tim Cook pourrait évoquer plus concrètement des améliorations à venir pour le chiffrement des sauvegardes iCloud, qui est actuellement le point faible de l'échafaudage sécurisé mis en place par le constructeur (lire : iPhone : ce qui n’est pas chiffré, ce qui l’est, et ce que cela signifie pour vos données). L'idée est de faire en sorte que même Apple ne puisse accéder aux données stockées dans son nuage, verrouillant ainsi la dernière porte qui permet encore aux forces de l'ordre de fouiller dans la vie privée des utilisateurs d'iPhone.

Crédit : MacGeneration (CC BY)

Pas sûr toutefois que ces nouveautés, si elles existent, soient immédiatement disponibles. On pourrait devoir attendre iOS 10 ou une prochaine version intermédiaire d'iOS 9 (ce qui semble assez probable) pour profiter d'un nuage verrouillé à double tour. La rumeur, plusieurs fois rapportée, évoque une accélération du développement de ce coffre fort en ligne, devant la menace que font peser le FBI et la justice américaine (lire : Apple envisage de chiffrer toutes les données stockées sur iCloud).

Pour le logiciel

Ce keynote devrait marquer la fin du développement des dernières bêtas en date pour toutes les plateformes d'Apple : iOS 9.3, OS X 10.11.4, tvOS 9.2 et watchOS 2.2 pourraient bien être distribués en versions finales dès lundi soir.

iOS 9.3 sera le gros morceau avec plusieurs fonctions importantes. Le mode Night Shift, qui module la température des couleurs de l'écran selon l'heure du jour et de la nuit, fait son apparition dans le Centre de contrôle. Les notes peuvent être maintenant protégées derrière Touch ID et un mot de passe. De nouvelles fonctions pour CarPlay sont aussi disponibles, tout comme un ensemble de grosses nouveautés pour mieux gérer une flotte d'iPad en milieu scolaire - et notamment un système de gestion multi-utilisateurs (qu'on aimerait voir proposé à tous).

  • Retrouvez tous nos articles sur iOS 9.3 ici.
  • Avant, après.

    watchOS 2.2 apporte deux nouveautés principales : l'appairage de plusieurs Apple Watch avec un seul iPhone (ce qui sera utile pour les développeurs, entre autres), et une application Plans plus pratique. Certains ici attendant aussi avec impatience de nouveaux cadrans : croisons les doigts…

    tvOS 9.2 a les signes de la maturité pour l'Apple TV 4G. Ou à tout le moins, c'est l'OS qu'Apple aurait dû fournir l'an dernier avec les premières livraisons de l'appareil. Parmi les principales améliorations il y a la prise en charge de Siri pour chercher des morceaux de musique et des applications. La dictée vocale fait aussi son apparition dans les champs de saisie du moteur de recherche.

    L'application Photos prend en charge la bibliothèque iCloud — Cliquer pour agrandir

    Les claviers Bluetooth peuvent être jumelés (voilà qui va faciliter grandement les entrées d'identifiants et de mots de passe dans les apps). On peut créer des dossiers d'applications ; le panneau multitâche reprend le design d'iOS 9 ; les photos de la bibliothèque iCloud sont complètement prises en charge, tout comme les Live Photos.

  • Toutes les nouveautés de tvOS 9.2 sont à retrouver ici.
  • Pour OS X 10.11.4, les changements se situeront surtout au niveau de la sécurisation des contenus dans Notes (que l'on peut protéger derrière un mot de passe, à l'instar d'iOS). Mieux, on pourra importer les pense-bêtes d'Evernote dans Notes. La compatibilité avec les Live Photos dans Messages et l'application Photos est aussi de la partie.

  • Retrouvez toutes les nouveautés sur OS X 10.11.4 ici
  • Sur Mac, iTunes devrait également être légèrement revu, en particulier dans l'interface d'Apple Music. Malgré ce qu'Eddy Cue et Craig Federighi avaient laissé miroiter, il ne s'agira pas d'un gros coup de pinceau, mais d'un petit rafraîchissement.

    Pour l'iPhone

    Le matériel ne sera pas oublié ! Et ce keynote sera l'occasion pour Apple de remettre en selle le format d'écran 4 pouces, éclipsé depuis 2014 par les écrans de 4,7 et 5,5 pouces des iPhone 6/6s et 6/6s Plus. Il est vrai que ces grands smartphones ont largement amélioré les fins de mois du constructeur, qui n'était déjà pas à plaindre.

    L'iPhone SE de Martin HajekCliquer pour agrandir

    Mais ce début d'année pourrait se montrer plus difficile que prévu pour le chiffre d'affaires du groupe (lire : Résultats Apple T1 2016 : un trimestre record, mais contrasté). Un nouvel iPhone serait à même de relancer l'intérêt (et la caisse enregistreuse) autour des smartphones du constructeur… Et aussi de répondre à une demande en téléphones plus petits qui n'est pas si marginale qu'on pourrait le penser.

    Après tout, Steve Jobs continue d'avoir raison : il est toujours plus simple de contrôler un smartphone à une main. Un petit modèle peut convenir à tous ceux qui ont d'un iPhone un usage de base, c'est à dire de consultation de mails, de sites web sur le pouce, un peu de jeu pour passer le temps, d'écoute musicale et de la photo. Un outil pratique et ultra-maniable en somme, qui laisse les tâches plus lourdes à une tablette ou à un ordinateur.

    Les trois teintes originales de l'iPhone 5s : gris sidéral, or, argent.

    L'iPhone SE (pour Special Edition ou… Secure Enclave ?) est taillé pour cet usage. Et pour cause : de l'extérieur il devrait s'agir d'un iPhone 5s, dont il reprendra tous les attributs physiques… y compris l'emplacement des boutons. Le bouton d'allumage, dont on pensait un moment qu'il se retrouverait sur le côté de l'appareil comme sur les iPhone 6/6s, resterait finalement sur la tranche supérieure. Réjouissons-nous : l'étui de l'iPhone 5s qui prenait la poussière au fond du tiroir va donc pouvoir resservir ! Cela n'empêchera pas les accessoiristes de proposer de nouvelles coques comme celle-ci (il y en a une autre ici) :

    Il demeure une petite interrogation à propos de l'écran : certes, ce sera du 4 pouces d'une définition de 1 136 x 640 (sans 3D Touch), mais il se peut que la dalle de verre soit très légèrement recourbée sur les tranches pour faciliter certains gestes d'iOS, comme la levée du Centre de contrôle, la descente du Centre de notification ou les pages suivantes/précédentes.

    Les chanfreins fragiles de l'iPhone 5s.

    On évoque également des chanfreins revêtus d'une finition plus matte, moins sensibles aux griffures que ceux, brillants, de l'iPhone 5s. Au niveau des coloris, l'iPhone SE serait proposé dans les quatre teintes des iPhone 6 : gris sidéral, argent, or et or rose. Depuis l'an dernier, l'iPhone 5s n'est plus commercialisé qu'en gris sidéral et argent.

    Tout cela, c'est bien gentil, mais pour redonner aux gens l'envie d'acheter un iPhone 5s SE, il va falloir un peu plus que de nouveaux coloris. Apple pourrait ici frapper fort, avec des composants tout droit tirés de la gamme 6s.

    • Processeur A9 pour des performances de haut niveau (à voir si Apple n'aura pas un peu bridé la puissance de cette puce)
    • Coprocesseur M9 pour, entre autres, la prise en charge du sésame "Dis Siri" sans que l'iPhone soit branché au secteur
    • Puce NFC pour Apple Pay et, peut-être, le support d'autres services de paiement comme Orange l'a laissé penser cette semaine
    • Appareil photo 12 mégapixels, là aussi dans la lignée des nouveaux iPhone, avec en bonus l'enregistrement 4K et les prises de vue Live Photo, même sans 3D Touch. Bonus : l'épaisseur de l'iPhone SE permettrait de loger l'intégralité de l'optique sans qu'elle déborde
    • Ah, et le port jack devrait survivre à ce nouvel iPhone…

    Par contre, le flash pour les égoportraits ne sera sans doute pas de la partie. Présente sur les iPhone 6s, la fonction Retina Flash nécessite une puce intégrée dont l'iPhone SE devrait être privé.

    Fidèle à ses mauvaises habitudes, Apple devrait proposer un modèle d'entrée de gamme se contentant de 16 Go de stockage : une version à oublier si vous avez l'intention de multiplier les vidéos 4K. L'autre modèle offrirait lui une capacité bien plus conséquente avec 64 Go. Un stockage très alléchant qui va aider à allonger un peu plus de fraîche sur la table, une technique parfaitement maîtrisée par le constructeur.

    Les prix devraient être proches de ceux de l'iPhone 5s, qui sont actuellement de 509 € (16 Go) et 559 € (32 Go). On a toutefois le sentiment qu'Apple pourrait augmenter le tarif du 64 Go. Le sort de l'iPhone 5s serait funeste : il sortirait du catalogue d'Apple, même s'il a été évoqué une seconde vie en entrée de gamme sur certains marchés émergents.

    Pour l'iPad

    Pendant des mois, on a attendu, assez légitimement, des nouvelles de l'iPad Air 3. Apple en aurait décidé autrement : finalement, la nouvelle génération d'iPad Air sera le nouveau membre de ce qui devient la famille d'iPad Pro.

    Un iPad Pro 9,7" imprimé en 3D à partir des mensurations intérieures d'une coque.

    De l'iPad Air, cette nouvelle tablette prendra la taille d'écran de 9,7 pouces et le design (mais légèrement plus épais). Pour le reste, Apple aurait pris les caractéristiques de l'iPad Pro pour les glisser dans un boîtier plus petit :

    • Processeur A9X et coprocesseur M9
    • Quatre haut-parleurs disposés dans les coins de la tablette (les vibrations de l'iPad Air 2 seront un vieux souvenir)
    • Port Smart Connector pour le branchement de périphériques adaptés (Apple plancherait sur une déclinaison plus petite de son Smart Keyboard)
    • L'écran, plus lumineux que celui de l'iPad Air 2, conserve sa définition de 2 048 x 1 536
    • Prise en charge de l'Apple Pencil, ce qui sera sans doute le gros morceau et l'argument de vente principal de cet iPad Pro compact
    • Appareil photo de 12 mégapixels avec un flash (une première pour un iPad) et l'enregistrement 4K

    Cet iPad Pro 9,7" serait proposé en trois déclinaisons, reflétant ainsi celles de l'iPad Pro 12,9" : 32 Go Wi-Fi, 128 Go Wi-Fi et 128 Go Wi-Fi + Cellular. Le prix de l'entrée de gamme serait de 599 $, ce qui pourrait se transformer en 605 € de ce côté-ci de l'Atlantique.

    Sans surprise, il faudra débourser une centaine d'euros supplémentaires pour le stylo.

    Si l'iPad mini 2 et l'iPad Air original disparaîtront sans doute d'un catalogue pléthorique, l'iPad Air 2 restera certainement en vente aux mêmes tarifs qu'aujourd'hui.

    Pour l'Apple Watch

    Pas de deuxième génération d'Apple Watch, du moins pas tout de suite : il faudra sans doute attendre septembre. Mais Apple aurait en stock de nouveaux bracelets, en particulier des coloris supplémentaires pour la gamme Sport.

    Un nouveau milanais, noir, est aussi attendu. Ce modèle devait être proposé dès le mois de novembre, mais un problème d'application du revêtement noir en aurait repoussé la commercialisation alors qu'il est brièvement apparu en début d'année sur l'un des sites européens d'Apple (lire : Un nouveau bracelet Milanais noir pour l'Apple Watch).

    Il existe déjà des bracelets de type NATO pour l'Apple Watch.

    La famille de bracelets devrait connaître une nouvelle gamme : des modèles en nylon de style NATO, plus légers et qui autorisent plus de facéties au niveau des couleurs et des motifs. Le nylon utilisé serait d'une "grande qualité" évidemment, et en test depuis de nombreux mois. L'attache serait intégrée à ces bracelets, à l'instar des modèles cuir et Sport.

    Les coloris actuels des bracelets Hermès.

    De nouveaux coloris pour les bracelets Hermès seraient aussi attendus, et il est possible qu'Apple dévoile des partenaires supplémentaires pour de nouveaux bracelets originaux. L'accessoiriste Incase serait de ceux-là.

    Pour le Mac

    Non, rien.

    Pour éviter de déprimer, sachez que de nouvelles versions des MacBook 12'', et des MacBook Pro sont dans les tuyaux pour cette année évidemment, mais ce sera sans doute pour avril, mai, voire la WWDC de juin.


    avatar jojostyle94 | 

    Présent! Comme à chaque fois. En attendant le "One More Thing"!!

    avatar melaure | 

    Et bien pas moi, les keynote et tout le blabla lénifiant de Cook sont à mourir d'ennui, et ses annonces de plus inintéressantes (les produits Hype c'est pas mon truc).

    Mais je ne ratais jamais celles de Steve c'est sur !

    Je lirais donc le résumé après, 5 minutes c'est plus que suffisant pour saisir le "concret" du show ;)

    avatar heret | 

    Les keynotes n'ont effectivement plus aucun intérêt puisque la rumeur a déjà tout annoncé. C'est un peu comme si on dévoilait le truc d'un tour de magie avant de faire le tour de magie.
    Il suffira en effet de lire le résumé dès la fin du keynote ... si on n'oublie pas de le faire puisque les keynotes ne sont plus si captivants.

    avatar CM-S | 

    Je le sens bien l'iPhone SE.

    avatar CM-S | 

    Je le sens bien l'iPhone SE.

    avatar iPop | 

    @CM-S :
    Je le sens bien l'iPhone SE.

    ...et ça fait mal ?

    avatar Apollo11 | 

    Heureusement qu'il est plus petit... ;-)

    avatar heret | 

    et en mode vibreur, ça va mieux ?

    avatar Noam | 

    CarPlay ce serait bien qu'il y est des voitures réellement disponible, parce que dans le film Need for Speed pour ceux qui l'ont vu CarPlay c'est vraiment magique

    avatar Switcher | 

    @ Noam

    Tu es au courant qu'un pur film hollywoodien de distraction produit en 2013-2014 ne reflète pas la réalité de 2016 ? Si c'était le cas, tous nos ordinateurs feraient des "bip" et des "pouêt" chaque fois qu'on s'en sert (et ne planteraient jamais). ;)

    L'annonce d'un tel produit ferait vraisemblablement l'objet d'un événement à part non ?

    avatar stephan31 | 

    elles peuvent en être équipés la plupart , le gros problème c'est que l'on ne peut utilisé que les applis d'apple et pas les tierces :( vivement qu'apple le débride....

    avatar patrick86 | 

    "elles peuvent en être équipés la plupart , le gros problème c'est que l'on ne peut utilisé que les applis d'apple et pas les tierces :( vivement qu'apple le débride...."

    CarPlay est ouvert aux apps tierces, mais les développeurs doivent intégrer la fonction dans leurs apps, notamment avec une interface adaptée (boutons plus gros, pas de multitouch, etc.).

    avatar Noam | 

    Sinon des Macs en "One More Thing" ce serai parfait

    avatar heret | 

    des Macs ? Qu'est-ce donc ?

    avatar fousfous | 

    En quoi un iPhone de 4" serait pour les petits utilisateurs?
    J'ai acheté un 5S quand le 6 est sorti parce que j'apprécie de pouvoir envoyer des SMS à une main, quand on est actif et qu'on ne reste pas tout le temps derrière un bureau c'est nécessaire.

    avatar Yoskiz (non vérifié) | 

    Pourquoi vous dites toujours "LE" keynote.
    Pour moi je vois ça au féminin "une note clé".

    Après je peux me tromper...

    avatar oomu | 

    unE conférence, unE présentation

    avatar waldezign | 

    @Yoskiz :
    Mot étranger neutre, donc masculin en français.

    avatar Sebr2611 | 

    @Yoskiz :
    Parce que, même Apple sur son site le nomme "LE". Moi au contraire ça me perturbe de voir la keynote

    avatar superdalton | 

    @Sebr2611 :
    Keynote est le programme d'apple pour faire des présentations mais pour moi ça reste "une" présentation même si c'est "un" programme.

    avatar yorick | 

    Il y a keynote le logiciel et la on parle surtout "du thème principal d'un événement, un discours " pour faire une traduction textuelle.
    Le Keynote de l'iphone = le discours de l'iphone.
    Dans la langue de Molière, il sera plus juste de dire 'la présentation de l'iphone.

    avatar Flash | 

    Je dis aussi une keynote. Un keynote sonne super faux

    avatar Anthony60210 | 

    @Flash :
    Je préfère une keynote aussi, mais j'utilise plus souvent le mot Event comme sa on dit UN ^^

    avatar heret | 

    ptdr !
    keynote et event sont des mots anglais, et tu leur affectes le genre qu'ont leur traduction littérale française.

    avatar yorick | 

    Pourtant c bien un Keynote que l'on dit.

    avatar iSteph | 

    @yorick :
    Non pas obligé et surtout pas naturel

    avatar iPop | 

    @yorick :
    Pourtant c bien un Keynote que l'on dit.

    Keynote n'étant pas un mot français. Et comme il n'existe pas de féminin LA en anglais, la discussion sur celle ci est inutile.

    avatar iSteph | 

    @Yoskiz :
    Parce que chez MacG, ils n'ont jamais voulu parler "naturellement" pour keynote. Mais effectivement LA Keynote est bien plus judicieux et naturel. Voir mes nombreuses explications des annonces keynotes depuis des années

    avatar eastsider | 

    @Yoskiz :
    Comme le bm le golf le merco tu viens de debarquer lol ... Jplaisante

    avatar Yoskiz (non vérifié) | 

    @eastsider :
    :-))))

    avatar simnico971 | 

    "icelui" ? Il y a un concours chez MacG en ce moment ou bien vous faites des paris ? :)

    avatar tbr | 

    — "icelui", variante (moins usitée) de "celui-ci". Et on a "icelle" pour "celle-ci"
    — "usitée", variante (moins employée) de "utilisée"

    C'est juste du vocabulaire français qui demande de se bouger un peu le neurone. :-)

    avatar lamainfroide | 

    +1
    Qui plus est, "icelui" est, à mon sens, un joli mot trop peu "usité".

    Je m'étonne de voir que l'on soupçonne quiconque de vouloir faire de l'épate dès lors qu'il a un tant soit peu de vocabulaire.
    (En espérant qu'aucun mot de mon commentaire ne paraisse trop abscons à la majorité des lecteurs).

    avatar Flash | 

    nan t'inquiètes, t'es pas le seul à comprendre le français ici ;)

    avatar MKO | 

    Je n'aime pas la dernière phrase....

    avatar bugman | 

    Un NATO ce n'est pas en une seule pièce normalement ?

    avatar fousfous | 

    @bugman :
    Bah c'est pas ce qu'ils disent avec le bracelet qui rentre dans la watch?

    avatar bugman | 

    @fousfous :
    J'ai pas lu ça? Où ?
    Je doute, cela serait incompatible avec les capteurs.
    La question que je me pose, c'est juste si l'on peut appeler ce bracelet un NATO ?

    avatar fousfous | 

    @bugman :
    Bah dans l'article, je vois pas en quoi ça bloquerais les capteurs' j'ai pas de problèmes avec le bracelet sport ou cuir

    avatar bugman | 

    @fousfous :
    Tu n'as pas compris ma question en fait. Il me semble qu'un NATO est normalement constitué d'une est seule pièce (et dispose en plus de boucles en métal). Je me demande donc si on peut dire que celui ci est de type NATO.

    avatar fousfous | 

    @bugman :
    Pourtant je les vois tous avec une boucle classique moi (même si j'espère qu'apple utilisera aussi un système de fermeture innovant)

    avatar ipaforalcus | 

    @fousfous :
    Ça dépend de la taille de ta main...

    avatar iPop | 

    FRIENDS S011 épisode 1
    "Celui qui chiffrait le cloud"

    avatar Toinewh | 

    Ah là là, à chaque fois on retombe dans les carcans orthographiques d'un anglicisme qui ne laisse décidément pas indifférent. Dites moi pourquoi on ne dit pas une iPad, si pourtant c'est une tablette ? Bon, ce débat est un peu stérile je l'avoue, étant donné que masculin et féminin ne sont pas forcément des réalités orthographiques dans le pays de langue laid… Allez, je nous propose d'être fidèles à nous pélé et ne pas trancher sur la question pour pouvoir en débattre pendant encore des années, jusqu'à la totale extinction de la langue française… Pour ma part, je pencherais sur un mot bien français : une tonique. (Je m'explique un peu : il s'agit en musique de la keynote, soit la note dominante, ou encore… la tonique)

    avatar Toinewh | 

    @Toinewh :
    nous pélé ? -> nous-mêmes

    avatar heret | 

    j'ai bien aimé "langue laid" ;)
    surtout parlée par des amères loques.

    avatar apple78310 | 

    Pourquoi il faudrait une puce spéciale pour le flash avant? Sur Snap on peut le faire avec tous les iPhone

    avatar simnico971 | 

    @apple78310 :
    D'après ce que j'ai compris de cette fonction, l'écran dépasse la luminosité maximale réglable pendant le flash.

    avatar superdalton | 

    Pas de ios 9.3 le jour de la keynote mais elle seras disponible 1 à 2 semaines plus tard. Pas de iphone SE, fausse rumeur.

    avatar hdam1959 | 

    @superdalton :
    Vraiment? Et qu'est-ce qui vous fait penser qu'il s'agit d'une fausse rumeur?

    Pages

    CONNEXION UTILISATEUR