Craig Federighi : Face ID c'est comme Touch ID, en mieux

Florian Innocente |

Comme Touch ID en son temps, Face ID suscite curiosité sur sa fiabilité et soupçons sur les risques de voir des données personnelles s'envoler quelque part et être exploitées à l'insu de son propriétaire. Hier c'était pour ses empreintes, aujourd'hui pour son visage.

Maintenant que Touch ID est entré dans les mœurs et que toute méfiance a pris le large, le discours s'est inversé, c'est sa disparition programmée qui inquiète. L'avènement de Face ID est accompagné à nouveau du refrain du "tous fliqués". En attendant que cette solution soit mise à l'épreuve et décortiquée par les spécialistes, Craig Federighi a abordé en long et en large cette nouvelle fonction chez TechCrunch.

Conception

Federighi confirme qu'Apple a amassé bien plus que le « milliard » de prises de vue, dont avait parlé Phil Schiller lors du keynote, une base constituée pour entrainer et tester la reconnaissance faciale. Des images de personnes — qui ont donné leur accord — venues des quatre coins du monde et présentant un large éventail de visage et couleurs de peau.

« Ce n'est pas quelque chose [ces informations] que vous pouvez juste prendre sur Internet », d'autant moins que ces scans de visages devaient être très détaillés, pris sous plusieurs angles, et en haute définition. Apple a conservé ces données de travail et entraine ses algorithmes dessus afin de les améliorer progressivement.

À l'image de Touch ID, Federighi réitère qu'Apple ne stocke rien des données récupérées par Face ID lorsqu'on configure son iPhone X. Tout est gardé en local sur le téléphone, dans la Secure Enclave du processeur de l'iPhone et rien n'est transmis dans le nuage. Le processus d'amélioration de la reconnaissance, qui va s'adapter à l'évolution de votre visage et de vos traits se déroule en local. Il n'y a pas de traitement déporté dans le nuage comme cela peut se faire chez d'autres pour la reconnaissance de textes (Microsoft) ou de visages dans les images (Google Photos).

Sécurité et confidentialité

Apple s'interdit de donner accès à ces données sur le téléphone, tout comme elle l'a démontré lors de son bras de fer avec le FBI. Sur ce point, la politique qui prévalait pour Touch ID vaut à l'identique pour Face ID. Et hier comme aujourd'hui, Apple n'a aucun moyen non plus d'accéder à la Secure Enclave pour y extraire le modèle mathématique généré à partir du visage. Un modèle qu'il est impossible aussi, insiste Federighi, de retransformer en un visage virtuel.

Federighi précise qu'une option supplémentaire est encore discutée en interne, celle de coupler la reconnaissance Face ID avec la saisie, dans la foulée, d'un mot de passe. Une double serrure en quelque sorte.

Si l'on ne veut pas être obligé d'utiliser Face ID sous la contrainte, Apple a prévu une nouvelle action qui consiste à presser quelques instants le bouton de démarrage et l'un des deux du volume de l'iPhone X (plutôt que de presser 5 fois le bouton de démarrage comme précédemment) de manière à désactiver Face ID (ou Touch ID sur les iPhone 8) et revenir à la saisie d'un code.

Autres réglages (déjà existants avec Touch ID) qui rendent plus compliqués les scénarios où l'on voudrait vous obliger à déverrouiller votre téléphone en le mettant face à votre visage :

  • au bout de 48h sans déverrouillage avec Face ID ou après un redémarrage, FaceID est désactivé, on doit taper son code. Après 5 essais infructueux, retour aussi au code.
  • après 6 jours et demi sans utilisation de son code pour déverrouiller l'iPhone et si l'on a pas utilisé Face ID durant les quatre dernières heures, le code est réclamé.
  • les développeurs n'ont pas accès aux données brutes récupérées par le système de scan de Face ID, uniquement à une représentation volumétrique du visage qui leur permet d'appliquer leurs traitements, comme les filtres SnapChat que l'on a vus pendant le keynote ou avec de futures apps de réalité augmentée. C'est un point important, Face ID ne se résume pas à un système de déverrouillage et de sécurité, même si c'est un aspect majeur, c'est un mécanisme qui promet quantité d'autres usages à travers des apps ludiques ou non.
  • Un peu avant la sortie de l'iPhone X début novembre, Apple publiera un document technique sur Face ID.

Fonctionnement de Face ID

Face ID devrait être beaucoup plus rapide dans la phase de détection qu'on ne le pense, explique TechCrunch. Avec Touch ID on peut déverrouiller son téléphone tout en le sortant de sa poche, avant même de l'avoir face à soi.

Avec Face ID, il faut d'abord présenter son visage et faire un geste vertical pour afficher l'écran d'accueil. Cependant, d'après différents témoignages de personnes qui testent depuis un moment déjà ce système, on peut commencer à faire le geste tout en levant son téléphone devant soi. Dans bien des cas, la reconnaissance aura été effectuée et le déverrouillage déjà effectif.

Les lunettes de soleil polarisantes ne poseront pas de problème — Federighi dit en utiliser lui-même — ni les lunettes de soleil dans leur ensemble. Il en existe cependant dont le traitement sur le verre bloque le passage des faisceaux infrarouge comme celui émis par l'un des capteurs logés dans l'encoche de l'iPhone X. Dans ce cas, Face ID est impuissant. Il faudra utiliser son code ou baisser ses lunettes.

Les malvoyants ou personnes aveugles, qui ne peuvent fixer précisément l'écran de leur iPhone X, pourront désactiver l'option "d'attention". Elle consiste, pour Face ID, à s'assurer que le sujet regarde bien l'écran avant de le déverrouiller. Cela évite des déverrouillages intempestifs, alors même que l'on était simplement près de son téléphone, son visage perceptible par ses capteurs mais sans volonté de l'utiliser. Résultat, ces personnes pourront déverrouiller leur téléphone sans avoir à le regarder fixement. Ce sera un peu moins sûr mais plus pratique pour elles. Sinon, on peut très bien désactiver complètement Face ID et s'en remettre à un déverrouillage par code (là, pour le coup, Touch ID était plus accessible).

Face ID a seulement besoin de voir les yeux, le nez et la bouche. S'ils sont masqués, ça ne marchera pas. Ainsi, explique Federighi, un chirurgien portant son masque ne sera pas reconnu, mais un sujet portant un foulard autour de la tête ou bien un casque sera identifié. Tout comme Touch ID avait besoin d'un contact tactile direct et net, et ne marchait pas en portant des gants ou marchait mal avec les doigts trempés.

Il n'y a pas de distance précise nécessaire entre son visage et son téléphone pour que Face ID fonctionne, pas besoin de coller son nez sur le téléphone « C'est de l'ordre de la distance habituelle lorsqu'on prend une photo de soi avec la caméra frontale ». Il faut juste que la zone allant des yeux à la bouche soit dans le champ de vision des capteurs et cela marche même selon des angles extrêmes, comme lorsqu'on tient son téléphone assez bas « En résumé, si vous tenez votre téléphone d'une façon naturelle il se déverrouillera ».

Il faut cependant bien porter son attention à cet écran, c'est en relation avec l'option du même nom. Ça évite un déverrouillage si l'on a les yeux fermés (pas de blague possible avec un copain qui dort) ou si l'on parle à quelqu'un sans accorder une attention particulière à son téléphone. Détail au passage, aucune lumière visible n'est émise par les capteurs durant la détection.

Sur Daring Fireball, John Gruber dit avoir vu fonctionner Face ID parfaitement dans une pièce particulièrement sombre. D'après les différents témoinages recueillis, après le keynote, auprès de ses contacts ingénieurs chez Apple qui utilisent quotidiennement leur iPhone X, le système « marche », tout simplement.

À Gruber comme à Matthew Panzarino de TechCrunch il a été raconté par plusieurs personnes qu'ils connaissent bien, notamment issues des rangs de l'ingénierie, qu'Apple avait pris la décision de tout focaliser sur Face ID pour l'iPhone X depuis un bon moment : « Il y a eu bien sûr des essais préliminaires pour intégrer un capteur Touch ID sous l'écran, à titre de plan B. Mais Apple a été convaincue que Face ID était la solution à adopter il y a plus d'un an. » écrit Gruber, « Ils ont arrêté de chercher à faire Touch ID sous l'écran, non pas parce qu'ils n'y arrivaient pas, mais parce qu'ils ont décidé qu'ils n'en avaient pas besoin ».

D'où une somme d'interrogations persistantes, chez ces personnes, quant aux rumeurs et photos qui ont plusieurs fois circulé, ces dernières semaines encore, à propos de Touch ID sous l'écran, ou au dos, ou encore de Face ID choisi à défaut d'un nouveau Touch ID. En résumé, le nouveau Touch ID existe bel et bien, il s'appelle Face ID, aujourd'hui et pour les années à venir.


avatar rolmeyer | 

@0lf

Non non certains. Moi j'ai ça depuis assez longtemps sur ma Surface Pro et c'est.....vachement bien. Marche très bien, bien adapté à un usage laptop et mérite quelques ajustements dans le futur de la part de Microsoft. Pour un smartphone, on va voir. C'est bien POUR l'écran que je pourrais avoir un iPhone X, si on me l'offre. L'acheter à 1160, ....non.

avatar marc_os | 

@ Olf
« Et bien, ici on descend face ID avant même de l'avoir essayé »
C'est quasiment la règle sur les sites de news consacrés en grande partie à Apple que de descendre ses produits sans jamais les avoir essayés. Cette pratique se retrouve même parfois dans les articles...

avatar fte | 

@marc_os

Je te rassure, on retrouve exactement la même chose sur les sites Android.

avatar marc_os | 

@fte :
Ça ne me rassure pas du tout, au contraire.

avatar byte_order | 

> Bref, c'est surtout la peur qui parle, la peur du changement.

Et aller, encore une confusion entre peur du changement et peur d'une régression.
Pour rappel, tout changement n'est pas forcément un progrès.

Exemple : on change votre salaire, il est divisé par 2 à partir de janvier.
Vous avez peur de ce changement !?
Ah bon. C'est juste la peur qui parle voyons.

Tous les changements ne sont pas bon automatiquement.
Il apparait donc logique que ceux qui pensent que certains changements ne sont pas des progrès l'expriment.

Pire, non seulement c'est logique, sain, mais en plus c'est même un droit.

Leur opposer comme seul argument ce "vous avez peur du changement" bateau, c'est reconnaitre, en fait, que vous n'avez pas d'autre argument pour les convaincre que ce changement sera bien un progrès par rapport à la situation d'avant ou, à défaut de mieux, pour les convaincre que leurs arguments comme quoi cela sera un régression ne sont pas fondés.

avatar Nitneuqq | 

Petite question qui peut sembler stupide : pour les gauchers, on fait comment pour le centre de contrôle?

avatar mmmathieu | 

@Nitneuqq

Je crois que c’est plus facile pour nous que pour vous, je prend mon téléphone de la main droite en général et j’utilise la gauche dessus ...

avatar Finouche | 

@mmmathieu

Étant gaucher contrariant, je prends l’iPhone de la main gauche, je le mets dans ma main droite puis je l’utilise de la main gauche.

?

avatar n2g | 

Peut être mais dès que vous aurez trouvé le moyen d'intégrer TouchId sous l'écran faites le!

avatar vlsf1 | 

Dans quel intérêt ? C'est plus contraignant pour l'utilisateur !

avatar byte_order | 

Ah bon ? Avec FaceID l'utilisateur doit de toute façon toucher aussi l'écran.
Pire, il doit même faire un glissement sur l'écran, pas seulement poser son doigt dessus.

J'vois pas en quoi FaceID est _moins_ contraignant, du coup.

avatar vlsf1 | 

Et après l'avoir débloqué, t'avais pas l'intention de toucher l'écran ? Le slide est plus simple qu'appuyer sur un bouton, c'est le retour au geste d'avant Touch Id, sauf qu'on peut le faire partout, et qu'on se retrouve avec le doigt au milieu de l'écran, donc où il le faut, pas et sur le bouton.

avatar byte_order | 

> Et après l'avoir débloqué, t'avais pas l'intention de toucher l'écran ?

Si, probablement.
Mais de toute façon cela sera forcément un second geste, dans tous les cas.

> sauf qu'on peut le faire partout, et qu'on se retrouve avec le doigt au milieu de l'écran,
> donc où il le faut

Ah, le milieu de votre écran c'est la zone la plus proche de la plus probable de votre prochaine action tactile chez vous ?
Vous faites comment pour les placer forcément proche du centre de l'écran, vu qu'on peut pas par défaut agencer les apps comme on veut sur l'écran d’accueil ?

avatar vlsf1 | 

Là on atteint un niveau de mauvaise foi stupéfiant... Tu as décidé de te croire plus intelligent en refusant le changement, en refusant que ce soit une évolution parce qu'à toi, plus malin que tout le monde, on te l'a fait pas, mais tu refuses totalement de voir ce qu'est concrètement Face ID. Tu va chercher des usages tordus, rarissimes, pour justifier que ce soit moins bien que Touch ID... Tu ne tires pas un bilan par rapport à des faits, tu cherches des faits pour que ça colle à ton bilan...

avatar harisson | 

Bon, si il n'y a pas de langue de bois, TouchID sous l'écran, c'est mort /o\

avatar marenostrum | 

c'est pas eux qui inventent les capteurs. ils utilisent ce que le marché technologique propose et l'adaptent à leur façon.
quand y en aura des capteurs capables d'être fiables sous le verre, ils vont l'adopter sans doute, parce que ça n'empêche en rien le fonctionnement actuel, au contraire ça peut l'enrichir.
de son discours on peut seulement imaginer que la techno sous écran n'est pas encore prête et ne sera peut-être jamais si y en a pas un grand invention.

avatar harisson | 

@marenostrum

L'avant-dernier paragraphe de la news me paraît clair, Apple a lâché l'affaire du TouchID sous l'écran...

Bon, il ne reste plus que le mince espoir qu'il vire l'encoche...

avatar XiliX | 

@marenostrum

"c'est pas eux qui inventent les capteurs. ils utilisent ce que le marché technologique propose et l'adaptent à leur façon. "

Il ne faut pas sous-estimer Apple. Certes n'est pas l'inventeur, mais Apple est capable de mettre les ressources nécessaires (argent et spécialistes) pour obtenir le composant comme ils souhaitent. Les Ax sont un bon exemple. Les écrans LCD jusqu'à i8 sont aussi un exemple. Ces écrans sont bourrés de technos et brevets Apple.

avatar byte_order | 

> c'est pas eux qui inventent les capteurs.
> ils utilisent ce que le marché technologique propose et l'adaptent à leur façon.

Euh, non.
La conception du capteur de TouchID a été fait chez Apple : ils ont racheté Authentitec *avant* de sortir TouchID. La techno du capteur est donc bien sous brevet leur appartenant et, pour la partie restée secret industriel (et c'est quasiment le cas pour tout ce qui touche à TouchID), c'est bien la leur.

Contrairement aux capteurs infrarouges 3D, qui eut viennent de STMicro il me semble, Apple ayant fait la conception de l'analyse, le modèle mathématique quoi.

avatar vlsf1 | 

Et ce n'est pas grave vu qu'on a une meilleure technologie

avatar byte_order | 

Argument péremptoire.

Seul l'usage objectif permettra de pouvoir l'affirmer.

Et ni Craig ni Gruber ne peuvent être qualifiés d'objectif. Le premier est partial, fort logiquement, le second est loin d'être connu pour être le plus impartial sur Apple...

avatar vlsf1 | 

Technologie plus rapide, plus simple d'utilisation et plus sécurisée. Elle est meilleure.

avatar byte_order | 

Vous savez ce que veut dire péremptoire ?

avatar inumerix | 

Face ID anti voile islamique ?

avatar mika1204 | 

Il serait intéressant que macg fasse un sondage auprès de ses lecteurs:
« D’après vous, Apple à t elle choisi FaceID suite à l’impossibilité de mettre Touchid sous l’écran? »
Je pense que beaucoup pensent cela et j’en fais partie.

avatar marc_os | 

@ mika1204
Je ne suis pas sûr que des sondages à la voici voilà sur des préjugés apportent grand chose d'autre que justement un état des lieux sur les préjugés et l'état d'esprit des lecteurs.

avatar victoireviclaux | 

De toute façon, si vous êtes sur internet, vous êtes "traqué", c'est aussi simple que ça. Sur internet si c'est gratuit, c'est vous le produit.

Sinon tout serait payant...
L'important c'est d'être honnête et claire avec les données que font les hébergeurs/entreprises/etc...
Et de respecter les lois en vigueur (voir de faire mieux).

avatar marenostrum | 

leur but est seulement commercial. c'est donc moins grave leur flicage commercial que celui de ton gouvernement fait de manière légale.

pour eux t'es qu'un sujet commercial, un client potentiel et rien d'autre. tandis que pour le gouvernement t'es un sujet (ou cible) politique.

avatar byte_order | 

@marenostrum
> pour eux t'es qu'un sujet commercial, un client potentiel et rien d'autre.
> tandis que pour le gouvernement t'es un sujet (ou cible) politique.

Ouais, les les mutuelles de santé privées aussi leur but est "seulement" financier.
Et se voir refuser d'être soigné malgré des cotisations toujours en hausse parce que tu as visiter un peu trop souvent un site sur les symptômes avant coureurs d'une maladie de longue durée, c'est clairement moins pire que d'être une cible politique parce que tu as trop visité un site d'opposition au pouvoir en place.

Il y a probablement plus de gens dont la vie s'effondrent radicalement dans le monde à cause d'intérêts économiques dit "supérieurs" que pour des raisons politiques, hein.

avatar NikoLeGaulois | 

@victoireviclaux

Pas le bon article ?

avatar ValKor | 

Face ID doit voir les yeux... mais alors ça marche avec des lunettes de soleil style miroir ou polarisées ou pas?

avatar Sgt. Pepper | 

@ValKor

Le pb est pas miroir ni polarisé mais si il y a un filtre anti infrarouge : c e qui n'est pas courant ....
C'est essentiellement très filtres UVs sur les lunettes solaires .

Puis le cas des lunettes de type Glacier ( Cat 4) qui bloque tout à 95%

avatar Vanton | 

@ValKor

La réponse est dans l'article... Oui en général ça marche.

avatar XiliX | 

@ValKor

Oui... les seules lunettes qui ne marchent pas sont celles qui absorbent l'infrarouge

avatar supermars | 

@ValKor

Confirmé que ça marche avec la plupart de lunettes, y compris les polarisées, mais pas avec les lunettes miroirs.

avatar Bassim | 

Comme je l'ai dis par ailleurs, il parfait évident que face ID était la solution de repli et non pas l'inverse.

En effet, le scénario idéal pour Apple était d'être capable de sortir un téléphone avec un écran bordless qui couvre la totalité de la face avant ...tout en incluant Touch ID sous l'écran.

Or ils n'ont pas réussi...à ce moment les compromis ont commencé ....l'encoche qui fait tache en haut de l'écran est clairement pas un choix d'Apple ...mais une contrainte que Apple n'a pas réussi à retirer...

On peut lancer les paris ...que dans une année s'ils réussissent....Touch ID reviendrait sous l'écran :)

avatar rikki finefleur | 

C'est tout de même bien plus simple que leur Faceid..et ce dans bien dans des situations.

avatar vlsf1 | 

En quoi est-ce plus simple ? Avec Face ID il suffit de regarder le téléphone (ce qu'on allait de toute façon faire, sinon ça ne sert à rien de le déverouiller)

avatar byte_order | 

@vlsf1
Et non, il ne "suffit" pas de regarder le téléphone.

Il faut aussi faire un swipe dessus, une action tactile que certains diront même trouver un chouia moins simple que de toucher un lecteur d'empreinte.

avatar vlsf1 | 

Il faut faire un swipe pour délocker. Avec Touch ID il fallait appuyer sur le bouton pour délocker. Le swipe permet d'avoir le doigt déjà sur l'écran. C'est plus pratique.

avatar byte_order | 

Sans parler de l'aspect sécurité évidement incomparable mais uniquement rapidité de déverrouillage, le swipe to unlock des débuts est donc plus pratique que appuyer sur le bouton TouchID, c'est ça que vous dites ?

Pourtant, bon nombre de gens ont dis et re-dis combien ils préféraient touchID surtout que la reconnaissance est immédiate car plus rapide qu'un swipe. Du coup, avoir le doigt _déjà_ sur l'écran ne doit pas être un argument si majeur pour eux, j'imagine.

avatar vlsf1 | 

Oui je préférais le swipe. Après, j'ai un iPhone 6, avec un Touch ID moins performant et immédiat que sur l'iPhone 7. Il est devenu plus fiable. Mais pour moi il a de gros défauts, devoir appuyer me saoule, que ça ne marche pas s'il tombe trois gouttes de pluie aussi. Face ID va enlever plein de contraintes.

avatar MarcMame | 

@vlsf1

"Mais pour moi il a de gros défauts, devoir appuyer me saoule"
------------
Mais rien ne t'oblige à appuyer. Il suffit de poser ton doigt si tu l'as réglé pour ça.
Peut-être devrais tu apprendre à mieux t'en servir avant de critiquer.

avatar vlsf1 | 

@MarcMame

Mais ça prive de l'accès direct au notifications. C'est justement un des soucis depuis iOS 10. Au moins avec Face ID on aura le choix, faire le swipe ou pas.

avatar MarcMame | 

@vlsf1

"Mais ça prive de l'accès direct au notifications. C'est justement un des soucis depuis iOS 10. Au moins avec Face ID on aura le choix, faire le swipe ou pas."
----------------
Quoi ? Mais enfin pas du tout et je le fais des dizaines de fois par jour. !
Tu lèves ton iPhone et c'est tout.

avatar MarcMame | 

@vlsf1

"Face ID va enlever plein de contraintes."
----------
Ah oui ? Lesquelles ? Retirons tout de suite les doigts mouillés c'est entendu. Mais ensuite ?

avatar vlsf1 | 

Les doigts mouillés, les gants, le doigt mal positionné, les séries d'échec qui font que tu préfères rentrer le code... Touch ID est loin d'être une merveille efficace à 100%.

Touch ID oblige à faire une action pour déverouiller (poser le doigt au bon endroit, de la bonne façon) et une autre pour délocker (appuyer sur le bouton, sauf si on le change dans les réglages, mais ça prive de l'accès aux notifications sur l'écran vérouillé).

Face ID n'oblige à aucune action pour déverouiller (puisque de toute façon, si on veut le déverouiller, c'est pour le regarder), et une autre pour délocker, mais au lieu d'avoir le doigt sur un bouton à un endroit précis, on peut le faire à peu près partout sur l'écran, et potentiellement on aura le doigt déjà où il le faut : sur l'écran, vu qu'on va forcément vouloir accéder à quelque chose. Ca l'air de rien, mais parfois on n'a pas le smartphone bien placé pour mettre le doigt où il faut sur le capteur Touch ID, s'il est sur une table il faut parfois se tordre le poigner, sinon il faut se saisir du téléphone... Le swipe pourra être fait dans plein de positions de main, avec tous les doigts...

Pour moi, les deux éléments sont mieux avec Face ID que Touch ID. Plus naturels et plus simples. Ce sont des détails, mais si on le fait 50 ou 100 fois par jour, et ça va juste améliorer l'expérience utilisateur. Je dis pas que Touch ID est inutilisable, mais que c'est plus contraignant que ce qu'on croit, ce sont devenus des réflexes mais il oblige bel et bien à faire des actions, alors que Face ID va en demander moins.

D'ailleurs, si on peut supprimer l'appui sur le bouton pour déverouiller avec Touch ID, peut-être qu'on pourra supprimer le swipe pour déverouiller avec Face ID... Ou peut-être pas, pour éviter les déverouillages involontaires.

Après, il reste à voir la fiabilité de Face ID (sachant que perso j'ai un iPhone 6, donc pas le Touch ID le plus fiable et le plus rapide), mais sur le concept, je trouve Face ID mieux.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 : "Les doigts mouillés, les gants, le doigt mal positionné, les séries d'échec qui font que tu préfères rentrer le code... Touch ID est loin d'être une merveille efficace à 100%."
------------------------------
Heureusement que j'avais dit qu'on mettais de coté les doigts mouillés mais je comprend que ta liste est tellement courte qu'il fallait bien l'étoffer un peu.
Pour un mec qui balance sur la mauvaise foi de tous, tu te poses là...
Alors les gants... Explique moi comment tu vas faire avec tes gants et Face ID ?
Je t'écoute.
Reste la série d'échecs. Marrant ça, parce qu'avec mes doigts boudinés je n'ai JAMAIS d'échec (sauf doigts mouillés), je n'ai JAMAIS besoin de rentrer le code.
Tu as peut-être un pb avec tes doigts, ok et dans ce cas peut-être que FaceID sera mieux pour toi mais ça n'en fait pas une généralité pour autant. Tu es un cas particulier en admettant que tu sois de bonne foi ce dont je commence sérieusement à douter.

TouchID n'est pas une merveille d'efficacité ? Admettons...
Mais qu'est ce qui te permettrait d'affirmer aujourd'hui que FaceID serait plus efficace que TouchID ? Tu utilises FaceID au quotidien depuis combien de temps déjà ?

Si tu as autre chose sur ta liste de contraintes, je t'écoute parce que pour l'instant c'est pas fameux.

avatar MarcMame | 

@vlsf1 :
"Touch ID oblige à faire une action pour déverouiller (poser le doigt au bon endroit, de la bonne façon) et une autre pour délocker (appuyer sur le bouton, sauf si on le change dans les réglages, mais ça prive de l'accès aux notifications sur l'écran vérouillé)."
-----------------------------------------
Non, je l'ai dit et répété, il suffit de lever son iPhone pour allumer le téléphone et voir les notifications, la date, l'heure, le compte à rebours , etc...
Il n'est absolument pas nécessaire d'appuyer sur le bouton et ça ne prive aucunement des notifications.
Puisque tu n'as pas lu mes messages précédents je vais te faire un copier coller :

Les fanboys veulent nous expliquer qu'il n'y a rien à faire contrairement à TouchID alors qu'en réalité c'est exactement pareil.

Avec FaceID :
Je lève mon téléphone, je me retrouve sur l'écran verrouillé et je suis authentifié.

Avec TouchID :
Je lève mon téléphone, je me retrouve sur l'écran verrouillé et je ne suis pas authentifié.
C'est kif-kif

ensuite :
Avec FaceID :
Je fais glisser mon doigt de bas en haut et je me retrouve sur l'écran d'accueil

Avec TouchID :
Je pose mon doigt sur le capteur, je suis authentifié et je me retrouve sur l'écran d'accueil
C'est kif kif.

Y-a-t-il moins de gestes à faire avec FaceID ? NON, c'est exactement pareil.

Lequel est plus rapide ? On s'en fout un peu, TouchID était devenu tellement rapide qu'on avait même pas le temps de lire l'heure sur l'écran verrouillé. Reste à voir à l'usage si l'authentification FaceID sera aussi rapide parce que plus rapide n'a pas d'intérêt.

Indépendamment de l'usage de FaceID par d'autres applications (génial les animojis !! ça va changer nos vies à tout jamais), cette fonction embarque une débauche de technologies certainement très couteuses et qui prend une place folle (d'où sa probable exclusion des iPhones 8).

Quel est donc le gain brut apporté par FaceID vs TouchID ?
Rien, c'est pareil mais en plus cher.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR