Apple rêve de l’iPhone X depuis 2007

Nicolas Furno |

Cela a été un rêve depuis que l’on a eu l’iPhone 1. On a eu ce rêve depuis le tout premier jour de n’avoir qu’un seul écran, bord à bord. (Phil Schiller)

Dans la foulée des premiers tests de l’iPhone X, Mashable a obtenu quelques informations sur la conception de ce nouveau modèle. Lance Ulanoff a été invité sur le campus historique de Cupertino — le déménagement dans l’Apple Park est toujours en cours — pour papoter avec Phil Schiller, Craig Federighi, Dan Riccio et Alan Dye. Le premier est responsable du marketing chez Apple, le deuxième du logiciel, le troisième de l’ingénierie matérielle et le dernier est vice-président en charge de l’interface utilisateur.

Le premier et le dernier iPhone. Cliquer pour agrandir
Le premier et le dernier iPhone. Cliquer pour agrandir

Ces acteurs de premier ordre sont ainsi revenus sur la création de ce téléphone assez spécial pour Apple. C’est le premier à revoir complètement la copie depuis la sortie de l’iPhone Edge en 2007. Et quand on leur demande de quand datent les débuts de l’iPhone X, Phil Schiller répond sans hésiter de la toute première génération.

L’objectif a toujours été de réduire le téléphone à sa plus simple expression. À sa sortie, l’iPhone original était déjà nettement plus simple que les smartphones de l’époque. Mais Apple a toujours cherché à réduire encore plus l’appareil et cette plus simple expression était bien un seul écran tactile en façade. Il a fallu dix ans pour parvenir à toucher ce rêve, même si l’écran n’est pas encore tout à fait le seul élément en façade.

L’iPhone X devait sortir en 2018

Apple a commencé à travailler concrètement sur l’iPhone X en 2014, avec les premiers travaux sur l’Apple A11 et son réseau neuronal. Il a fallu plusieurs années pour développer ce système-sur-puce, mais ce n’était pas le seul élément bloquant. Comme le dit sans détour Craig Federighi : « On savait tous où on allait, mais il y avait des dizaines de choses à régler et n’importe laquelle pouvait faire échouer le projet. »

Le constructeur s’est imposé une difficulté supplémentaire en sortant l’iPhone X dès cette année. En effet, les responsables d’Apple rencontrés par Mashable révèlent que ce modèle devait sortir à l’origine en septembre 2018. Pour parvenir à le commercialiser un an plus tôt, il a fallu beaucoup de travail difficile, de détermination et talent, indique Dan Riccio.

Cliquer pour agrandir

Il a aussi fallu se concentrer sur un seul design. Quand Apple a choisi d’éliminer le bouton d’accueil et donc Touch ID, ce n’était pas pour réessayer quelques mois plus tard d’intégrer le capteur d’empreintes ailleurs, que ce soit sous l’écran ou au dos de l’iPhone X. Ce choix a été fait très tôt, à la fois parce que le constructeur avait confiance en la qualité et la sécurité de Face ID, et aussi parce qu’il n’avait pas le temps de tergiverser, pour le dire autrement.

Quant à faire des changements de design à la dernière minute ? En fait, nous n’avons pas eu le temps de le faire. Pour être franc, ce programme était sur un rythme très intense pour être terminé cette année. Nous avons du bloquer [le design] très très tôt. (Dan Riccio)

Dan Riccio révèle même au fil de la discussion, sans doute par erreur d’ailleurs, que le design est bloqué depuis un an. En clair, l’iPhone X n’a pas changé d’aspect depuis novembre 2016… autant dire que les multiples rumeurs depuis un an sur les multiples prototypes et les hésitations d’Apple ne reposaient sur rien.

Face ID n’était pas prévu dès le départ

Le choix de retirer le bouton d’accueil a ainsi été pris quelques semaines seulement après la sortie de l’iPhone 7. Alors même que ce modèle troquait un bouton physique par un élément fixe, « animé » par le Taptic Engine. Phil Schiller s’amuse dans l’entretien à noter ce paradoxe :

Nous sommes à l’apogée avec le meilleur bouton jamais créé sur un appareil — vraiment, je ne crois pas que ce soit une hyperbole — et nous avons un avantage stratégique incroyable comparé aux autres : personne n’a un capteur tactile qui fonctionne aussi bien que Touch ID. Et alors que nous sommes au sommet, nous le remplaçons (rires).

L’encoche de l’iPhone X. Cliquer pour agrandir
L’encoche de l’iPhone X. Cliquer pour agrandir

Et le patron du marketing de préciser : « Nous ne l’avons pas remplacé parce qu’il ne fonctionnait pas bien. Nous l’avons remplacé parce que nous voulions faire quelque chose de différent et c’est pourquoi la barre était déjà très haute et il fallait que ce soit génial. » Son collègue Dan Riccio confirme : remplacer Touch ID par Face ID a été la chose la plus difficile sur l’iPhone X.

Par chance, Apple avait acheté en 2013 PrimeSense, une start-up spécialisée dans la modélisation 3D et qui s’était fait connaître pour le premier Kinect de Microsoft. Dan Riccio indique que cette acquisition a été faite sans objectif très précis à l’époque, mais avec l’ambition d’explorer le terrain pour trouver une exploitation concrète à cette technologie.

Au départ, Face ID n’était pas du tout une exploitation envisagée par les ingénieurs de Cupertino. Les premiers usages en interne ressemblaient plus aux Animojis, ces emojis qui peuvent s’animer en fonction des mouvements de votre visage. Les premiers usages restaient ainsi très légers, mais le vice-président en charge de l’ingénierie matérielle explique qu’ils ont eu l’idée de combiner ces capteurs 3D à une caméra à infrarouge.

Cette idée a fonctionné mieux qu’escompté et les premiers prototypes avaient un taux de reconnaissance similaire à celui de Touch ID. Au fil des années, Apple a réussi à améliorer ce taux pour le porter à un sur un million, contre 1/50 000 « seulement » pour Touch ID. Une grande partie du travail a en fait été mené en parallèle avec l’Apple A11 et son moteur neuronal.

L’encoche maintient aussi l’écran allumé

Tout l’équipement nécessaire à Face ID occupe de la place, une place qu’il fallait trouver sur la façade du terminal. D’où l’encoche de l’iPhone X qui a déjà fait couler beaucoup d’encre numérique et qui devrait encore faire parler d’elle pendant quelques années, tant elle déchaîne les passions.

Les capteurs occupent non seulement de la place en surface, mais aussi en profondeur. L’épaisseur du bloc TrueDepth est d’environ 6 mm et il occupe ainsi l’emplacement réservé à l’écran. Apple avait alors deux solutions : soit conserver une fine bordure comme Samsung notamment l’a fait sur son S8, soit maximiser la taille de l’écran en le faisant remonter de part et d’autres des capteurs. C’est ce dernier choix qu’Apple a fait, et ainsi était née l’encoche de l’iPhone X.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Pendant la conversation, Phil Schiller n’a pas hésité à défendre ce choix :

Pour moi, c’est quelque chose avec lequel vous serez rapidement à l’aise à l’usage. Vous ne le verrez pas comme quelque chose d’inhabituel ou de différent, tout comme la bouchée sur le logo d’Apple ne pose pas de problème. C’est une bouchée dans la pomme et c’est comme ça. C’est la même chose pour l’écran.

Sans compter, ajoute le SVP, que l’encoche contient énormément de capteurs, une source de fierté pour Apple : « C’est l’une des sections technologiques les plus denses que nous ayons jamais créées. »

Et puis cette encoche a beau être visible, elle est aussi très utile. Outre son utilisation pour Face ID, à la fois pour déverrouiller le terminal, pour valider un paiement avec Apple Pay, pour acheter une app sur l’App Store ou pour ouvrir une app protégée par un code, la caméra 3D sert aussi à surveiller l’utilisateur. Craig Federighi explique que l’iPhone X surveille à intervalles réguliers si son utilisateur le regarde et si c’est le cas, il maintient son écran allumé même si vous l’avez configuré pour s’éteindre après une minute.

Concrètement, l’iPhone X vérifiera environ toutes les trente secondes si quelqu’un regarde dans sa direction. C’est-à-dire à la fois s’il y a un visage dans le champ, et si ce visage a ses yeux ouverts en direction de l’écran. Ces deux paramètres sont déjà utilisés pour renforcer la sécurité de Face ID, mais ils servent aussi à maintenir l’écran allumé, même si vous ne touchez pas l’iPhone. Par exemple, lorsque vous lisez un article un petit peu long.

Si l’iPhone X ne détecte plus personne, il va au contraire être plus agressif et réduire la luminosité de son écran plus rapidement, avant de l’éteindre complètement. Un autre iPhone le ferait systématiquement au bout d’un temps donné, mais ce nouveau modèle est plus malin que cela.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Apple a envisagé de montrer un bouton d’accueil virtuel

Retirer le bouton d’accueil a obligé Apple à repenser plusieurs points de l’expérience iOS. Sur l’écran verrouillé, on glisse vers le haut pour accéder à l’écran d’accueil, un geste qui devient très vite naturel, glisse Craig Federighi qui précise aussi qu’il n’arrêtait pas de le faire sur l’iPhone de sa femme quand il testait l’iPhone X.

À l’usage, comment remplacer le bouton d’accueil ? Apple a envisagé toutes les options, y compris ce qui était sorti pendant la phase de rumeurs : à un moment donné, le constructeur avait imaginé ajouter un bouton d’accueil virtuel à l’écran, en bas. Le Taptic Engine aurait probablement pu créer la même expérience que celle que l’on a aujourd'hui sur les iPhone 7 et 8.

Néanmoins, explique Alan Dye, son équipe a travaillé avec celle de Jony Ive (responsable du design en général chez Apple) pour trouver la solution finalement proposée. Le geste du bas vers le haut pour revenir à l’écran d’accueil est suffisamment simple pour devenir évident après quelques jours. Phil Schiller précise toutefois qu'il faudra bien prendre de nouvelles habitudes :

Oui, il y a un moment où vous devez apprendre. [C’est une] toute nouvelle expérience. Et en fait, j’adore ça. Pour moi, la technologie devient excitante quand vous n’êtes pas bloqués pendant une dizaine d’années dans vos habitudes, mais quand vous pouvez apprendre quelque chose de nouveau.

Même si elle devient naturelle, cela ne veut pas dire que cette interaction s’est imposée d’elle-même. Elle a nécessité au contraire beaucoup d’essais et d’ajustements, notamment pour placer la barre en bas de l’écran.

Craig Federighi indique ainsi que le geste devait être le plus rapide et précis possible : « Nous avons travaillé pour supprimer chaque milliseconde de latence pour ce geste. Si, au moment où votre doigt touche le bas de l’écran, l’interface ne répondait pas, nous n’étions pas satisfaits. »

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Il faudra vérifier à l’usage ce que cela vaut, mais la dalle OLED a apparemment bien aidé. Son taux de rafraichissement est meilleur que sur les dalles LCD et il a permis de réduire l’impression de latence. Les premiers prototypes utilisaient des iPad modifiés avec des capteurs TrueDepth greffés et manifestement, ce n’était pas aussi bien.

Une dalle OLED personnalisée par Apple

En parlant d’OLED, Mashable a confirmé ce que l’on savait déjà : les dalles flexibles sont toutes fournies par Samsung, mais Apple les a adaptées à ses besoins. Le constructeur a travaillé avec Samsung Display pour inventer de nouveaux procédés de fabrication.

Et côté logiciel, il a fallu aussi intégrer beaucoup de mécanismes pour limiter les défauts inhérents à cette technologie. Que ce soit en matière de respect des couleurs, de vision périphérique ou encore de « burn-in », ce phénomène où un élément affiché à l’écran reste incrusté dans la dalle… il y avait plusieurs défis à relever. On verra si Apple fait mieux que Google en la matière, mais Alan Dye glisse dans la conversation que ses équipes ont pris beaucoup de temps pour ajuster les couleurs et avoir un rendu qui convenait au constructeur.

La conversation s’est terminée sur les apps et le travail des développeurs. Craig Federighi et Phil Schiller ont assuré qu’il est minimal, même si les premiers tests montrent qu’il y aura des apps qui ne sont pas optimisées du tout. Et pas uniquement des apps confidentielles…

Google Maps en paysage… il y a encore du travail pour certaines apps ! (Image The Verge) Cliquer pour agrandir
Google Maps en paysage… il y a encore du travail pour certaines apps ! (Image The Verge) Cliquer pour agrandir

Cela dit, il est vrai que les développeurs n’ont rien à faire pour gérer Face ID. La reconnaissance faciale prend automatiquement le relai de Touch ID, sans effort de la part du développeur. Par ailleurs, l’iPhone X exploite la même version d’iOS 11 que tous les autres appareils iOS, ce n’est pas une version spécifique et différente.

avatar frankm | 

« En effet, les responsables d’Apple rencontrés par Mashable révèlent que ce modèle devait sortir à l’origine en septembre 2018. »
Tout s’explique

avatar CNNN | 

Cest quand même dingue... Apple comptait sortir 5 x l'iPhone 6 ...

avatar Dodo8 | 

@CNNN

Bah non si l’iPhone X serait sorti en 2018, il aurait été le seul modèle.

avatar C1rc3@0rc | 

On est surtout donc dans la confirmation que l'iPhone X releve du meme principe que l'iPad 3: une situation précaire qui pousse Apple a sortir un prototype immature en se basant sur des choix radicaux et temporaires...

Apple avait connu un succes remarquable avec l'iPad 2, entre un produit remarquable en terme d'ingenierie et un positionnement tarifaire qui avait empêché les concurrents d'arriver a proposer quoi que ce soit qui tienne la route.

Mais voila, la concurrence a trouvé un moyen de biaiser le marché en sortant des tablettes de moins de 8", histoire de proposer un tarif vraiment plus bas que l'iPad.

Et Apple devait absolument sortir un produit qui mettrait un coup de turbo pour distancer un peu la concurrence, c’était l’écran Retina.
Sauf que le produit était pas prêt et Apple a du sortir en urgence un prototype est le mettre en phase de production industrielle plus d'un an a l'avance... avec tous les problèmes que cela a posé et au final des retards qui ont entraîné une durée de vie de l'iPad 3 de moins de 10 mois

«Ce choix a été fait très tôt, à la fois parce que le constructeur avait confiance en la qualité et la sécurité de Face ID, et aussi parce qu’il n’avait pas le temps de tergiverser, pour le dire autrement.»
Quand on a pas le choix, on a pas le choix, donc toutes les autres justifications sont soit anecdotique, opportunistes, ou fausses.

«Quant à faire des changements de design à la dernière minute ? En fait, nous n’avons pas eu le temps de le faire. Pour être franc, ce programme était sur un rythme très intense pour être terminé cette année. Nous avons du bloquer»

«Face ID n’était pas prévu dès le départ»
...

Il ressort une chose essentielle: l'iPhone X a ete sorti dans la plus grande urgence face a une situation qui etait assez grave pour qu'Apple prenne de tel risque, cela allant a l'encontre totale de l'habitude de la societe...
L'iPhone 9 sera donc bien mieux.

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

Donc Apple n'en est pas plus capable qu'un assembleur chinois style Oppo ?

Encore une fois vous réinterprétez la réalité pour servir votre argumentation.

A vous écouter l'iPhone 4 aussi est un prototype ?

Bah oui le processeur à était finalisé juste à temps et le VP du matos en charge de l'antenne viré en pleine polémiques antennagate.

avatar C1rc3@0rc | 

@reborn
«Donc Apple n'en est pas plus capable qu'un assembleur chinois style Oppo ?»

Je sais que c'est rageant pour un fan inconditionnel d'Apple ou pour un anti-chinois primaire, mais le fait est qu'Oppo et ses diverses marques, sont depuis un bon moment des createurs et plus uniquement des assembleurs.

Je suis loin d'etre convaincu que s'il n'y avait que Samsung qui se soit trouvé en face (en fait en avant) d'Apple sur l’intégration de l'ecran borderless, et pas Xiaomi et Cie, Apple n'ai fait le choix d'une fine bordure supérieure a la place de l'encoche...

«A vous écouter l'iPhone 4 aussi est un prototype ? »

Sur quoi tu appuis ce propos?

Ou ai-je ecris que l'iPhone 4 etait un prototype?

L'iPad 3 oui, c'en etait un, mais l'iPhone 4 je vois pas en quoi il releve du lancement prematuré, au contraire...
Apres qu'il y ai eu une erreur de conception au niveau de l'antenne c'est un probleme qui n'a rien d'autre a voir qu'une erreur de conception, qui a ete rattrapé avec le 4s.

De plus avec l'iPhone 4 Apple n'avait pas de pression comme c'est le cas avec l'iPhone X ou l'iPad 3, Apple etait en pleine croissance et disposait d'un produit original que le monde essayé de copier, c'est plutot la situation de l'iPad 2 qui est comparable, comme pour le 5 d'ailleurs.

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

Le processeur de l'iPhone a était finalisé juste à temps pour la sortie de l'iPhone 4, comme pour face id, et qui sera copié par la concurrence.

D'ailleurs les constructeurs android semblent abandonner touch id sous l'écran pour une solution similaire à celle d'Apple. Ils se ruent en ce moment même pour s'équiper en composant.

Je me base sur des faits, et vous des suppositions, qui s'avèrent fausses.

Vous oubliez les problématiques de volume de production de ces écrans. En 2014 qui était en mesure de fournir plus de 200 millions d'écran borderless oled d'excellente qualité ?

C'est la raison pour laquelle Apple a travaille au moins depuis 2015 sur la logistique afin d'obtenir de l'oled en quantité pour l'iPhone X et les suivants.

Mais bon, cela fait des années que votre but est de nous faire comprendre à demi mots qu'Apple est une entreprise complètement perdu et obsédé par l'argent...

Vous allez vraiment reprocher les difficultés de production industrielle de l'iPhone X ?

Si Apple n'aurait proposé que l'iPhone 8 cette année vous lui auriez reproché la stagnation, le manque d'audace.. etc..

De manière générale si l'on regarde vos propos mois après mois, années après années ils sont contradictoire.

avatar Trillot | 

@ reborn
Je suis bien d'accord avec vous, mais c'est pas ça qui va l'arrêter... :-(

avatar C1rc3@0rc | 

@reborn
«Le processeur de l'iPhone a était finalisé juste à temps pour la sortie de l'iPhone 4, comme pour face id, et qui sera copié par la concurrence.»

Oui donc ce que tu es en train de dire c'est que tu connais strictement rien au niveau de la conception et production des microprocesseurs...
La conception d'un processeur doit etre achevée pour que le fondeur puisse commencer a travailler sur la production et cela nécessite des mois. Une fois le processeur en phase de production par le fondeur, il faut plusieurs lignes de preseries pour optimiser le taux de dechets et finalement lancer la production a grande echelle... On voit bien le probleme qu'a Intel entre la conception qui sort des proc fonctionnels et la production qui n'arrive pas a tenir la masse et accumule les retards: dernier en date le refresh de Kaby lake, prod de masse avec au moins 3 mois de retard...
Donc si Apple a cree un evenement en lançant son premier A4, un defi qui laissait dubitatif beaucoup de monde... le A4 motorisait deja l'iPad 1 sortie en avril 2010..., donc les histoires du proc arrivé juste a temps hein!
Ça ce sont les faits.

«D'ailleurs les constructeurs android semblent abandonner touch id sous l'écran pour une solution similaire à celle d'Apple. Ils se ruent en ce moment même pour s'équiper en composant.»
Belle tendance revisioniste, mais l'identification du visage n'a pas ettendu l'iPhone X... et Samsung en a doté son modele phare sortie bien avant l'iPhone

De plus les constructeurs Android se ruent sur rien du tout, ils veulent depuis des mois voir des annees integrer des systemes biometriques divers et varié. La mode est a la reconnaissance du visage, Samsung en a un, les autres y viennent.

La seule chose qui a pris le monde par surprise, c'est comme avec le passage au 64bits, c'est l'integration d'un dispositif de VR avec Truedepth, et la Apple a au moins 1 an d'avance sur les autres, mais pas d'applications encore...

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

"donc les histoires du proc arrivé juste a temps hein!"

C'est bien l'avis du responsable des SoC chez Apple, j'invente rien.

"De plus les constructeurs Android se ruent sur rien du tout, ils veulent depuis des mois voir des annees integrer des systemes biometriques divers et varié. La mode est a la reconnaissance du visage, Samsung en a un, les autres y viennent."

Encore votre avis basé sur du vent..
https://www.macrumors.com/2017/10/07/face-id-turns-android-away-from-fin...

avatar hautelfe | 

@reborn

Android est déjà à l'étape après la reconnaissance du visage (Galaxy S7 début 2016): le lecteur d'iris (Galaxy S8 début 2017)

Apple ne fait que suivre. (ou copier)

avatar Sgt. Pepper | 

@hautelfe

??
A qui comptes tu faire croire que FaceId est en retard sur :

- la reco faciale tout moisi de Samsung , qui a reconnu que ce n’était pas du tout sécurisé et qui est tout juste équivalent à un simple Swipe)

http://www.zdnet.fr/actualites/samsung-galaxy-note-8-la-reconnaissance-f...

- Ou à capteur Iris qui marche pas/mal en pleine lumière,ou dans le noire, que l’on trompe avec une photo...

Apple a 2/3 ans d’avance sur les autres avec FaceId

Apple ne cherche pas à être le premier en sortant un truc bancal et mal fini, mais à faire les choses bien.?

Que Samsung arrive à faire son beurre en bernant des Gogos dans ton genre importe peu ☠️

Idem pour l’OLED , où Apple a résolu les pbs de Pentile de Samsung ...

avatar hautelfe | 

@Sgt. Pepper

La reconnaissance facile est arrivée un an et demi après la concurrence. Il est donc bien en retard.

Le capteur d'Iris ne se fait pas avoir par une photo. C'était un Fake.

Et le Samsung Galaxy S8 n'utilise pas d'AMOLED Pentile.

Forcément, si tu compares aux smarpthones de début 2016...

avatar reborn | 

@hautelfe

Reconnaissance faciale en 2D vs en 3D pour l'iPhone X

C'est bien le seul smartphone qui propose ça

Ensuite pour le "scanner d'iris"

https://arstechnica.com/information-technology/2017/05/breaking-the-iris...

avatar pocketalex | 

gros LOL

Je n'ai rien contre la capacité d'innovation des constructeurs de smartphone Android, il y a de vraies innovation et l'innovation n'est pas l'apanage d'Apple, mais de grâce, arrêtez de nous faire passer des technos foireuses pour des inventions avant-gardiste

Qui plus est "copiées par Apple"

Comparer FaceID à la lecture 2D d'une photo de l'utilisateur ... nan mais faut pas avoir peur. En même temps, il y en a ici, qui ont peur de rien ?

C'est comme l'arrivée du taptic engine sur l'iPhone ... combien nous ont expliqué que leur galaxy-mes-couilles le proposait déjà en avance sur Apple. En fait, il s'agissait juste du vibreur qui s'active si l'utilisateur touche l'écran ?

T'as juste envie de répondre ... allez, retourne bouffer ton McDo, bouffon ?

avatar hautelfe | 

@pocketalex

Ah bin oui, Apple suit la concurrence depuis longtemps en effet.
C'est pas nouveau.

avatar pocketalex | 

@hautelfe

et la concurrence suit Apple... et donc ?

avatar hautelfe | 

@reborn

Vue la complexité pour hacker le lecteur d'iris, cf la vidéo, c'est bon, on est tranquille.

avatar reborn | 

@hautelfe

Oui samsung est avance depuis le GS4 avec sa "reconnaissance faciale"

??

avatar hautelfe | 

@reborn

GS7, plutôt, non ?
Et GS8 pour l'iris.

Edité: En effet, la reconnaissance faciale est arrivée avec le GS3. Cela a été retiré par la suite (GS5), puis une nouvelle version plus récente avec le GS7.
Mais, cela a bien progressé depuis. Heureusement.

avatar reborn | 

@hautelfe

Bref encore une fois, la reconnaissance faciale 3D c'est l'iPhone X et rien d'autres pour l'instant.

avatar hautelfe | 

@reborn

Et la reconnaissance d'Iris, c'est Android, et pas d'iphone pour l'instant.
Et on n'a même la possibilité d'ajouter le capteur biométrique pour Halloween et autre.

avatar C1rc3@0rc | 

@ reborn
«Vous allez vraiment reprocher les difficultés de production industrielle de l'iPhone X ?
Si Apple n'aurait proposé que l'iPhone 8 cette année vous lui auriez reproché la stagnation, le manque d'audace.. etc..»

C'est une projection totalement fallacieuse: relis mes propos concernant a la politique de sortie d'un OS par an, au fait que je réclame comme beaucoup des versions LTS, la possibilité de rester et revenir a la version précédente d'iOS, la valorisation que je fais des machines - fonctionnelles - d'avant 2012 que j'appelle a mettre a jours mais pas a remplacer, mes propos sur la sécurisation, l'ergonomie et la fonctionnalité... Tout ce que j'ecris va dans le sens contraire a ta projection fallacieuse.

«Vous oubliez les problématiques de volume de production de ces écrans. En 2014 qui était en mesure de fournir plus de 200 millions d'écran borderless oled d'excellente qualité ?
C'est la raison pour laquelle Apple a travaille au moins depuis 2015 sur la logistique afin d'obtenir de l'oled en quantité pour l'iPhone X et les suivants.»

Encore des projections basés sur des foutaises.
Il faut arreter de tout amalgamer: l'OLED, de l'ecran borderless, le design, Truedepth, etc...
Il n'y a pas besoin d'avoir de l'OLED pour faire du borderless, au moins dans l'approche de l'iPhone X (le Edge de Samsung par contre...). Des ecrans courbés LCD existent...

Apple passe a l'OLED, malgré des investissement majeurs sur le LCD depuis des annee et dispose probablement des meilleurs LCD du marché... parce que Samsung, LG et les chinois en font la référence marketing "premium".

«De manière générale si l'on regarde vos propos mois après mois, années après années ils sont contradictoire.»
Tu peux bien répéter ce mensonge pour te rassurer, mes propos sont argumentés et contextualisés et s’inscrivent dans une continuité, c'est d'ailleurs ce que d'autres - dont le fanatisme est heurté par ma constance et stabilité - me reprochent.

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

Donc quoi Apple passe à l'OLED sur iPhone uniquement pour des raisons "marketing" ?

?

avatar Bigdidou | 

@C1rc3@0rc

« mes propos sont argumentés et contextualisés »
Oui, par des opinions, des fantasmes, des représentations que vous confondez avec la réalité (je le pense, donc c’est la réalité), des faux savoir et du wikipédia et beaucoup de vent, globalement.

A ce compte là, je vous fais des argumentations à la tonne et par paquets de 12, comme vous, en salves.

Et méfiez vous savoir out sur tout : le doctorat total, ça se finit pas toujours bien.

N’importe quoi.

avatar hautelfe | 

"Le processeur de l'iPhone a était finalisé juste à temps pour la sortie de l'iPhone 4, comme pour face id, et qui sera copié par la concurrence."

La concurrence a déjà son équivalant depuis longtemps.
On peut même dire que c'est Apple qui a copié la concurrence, en fait.

La concurrence est même à l'étape d'après, vue qu'ils utilisent déjà le lecteur d'iris.

avatar reborn | 

@hautelfe

Ah l'étape d'après c'est l'iris ?

Laisse moi rire c'est juste une comparaison en 2D...

Il n'existe aucune equivalent technique à Face ID sur smartphone.

avatar pocketalex | 

@hautelfe

je le répète encore, je n'ai rien contre la concurrence et accepte à bras ouvert les bonnes idées

bon

mais toi, tu débarques ici en mode warrior, genre "les fanboys je vais me les faire", déjà ça commence mal, mais qui plus est tu nous sors des arguments en carton ne démontrant qu'une chose, tu n'a rien compris à rien, tu as un cruel manque de connaissance sur les sujets que tu abordes

Du coup c'est un peu la double peine : j'arrive en prenant les gens pour des cons, et au final je dis que de la merde.

Dur

Tu ne sers pas la communauté Android, alors que c'est visiblement ton objectif de départ

Tu vois, tu dirais un truc vrai du genre "regardez le Xiaomi li mix 2. Ils ont pas mieux résolu le souci de l'écran pleine surface qu'Apple, mais leur solution est tout aussi honorable, l'appareil ne rivalise pas avec l'iPhone X, mais il tient bien la route niveau specs et composants, et ... il est facturé 430€ en import.", ça permet de lancer des discussions intéressantes, ça explique pas aux Apple users que c'est des crétins, ça permet de découvrir des alternatives à l'iPhone X qui seront pas forcément "mieux" mais pas inintéressantes et compensées par un prix ultra-accessible, etc, etc
Et tu racontes pas de la merde. Il y a plein de trucs bien chez Android, et on est tous ouvert ici à les découvrir.

avatar dark juju | 

Et l'iPhone 2019 sera encore mieux ;)

avatar bellague | 

@dark juju

Sûr qu’il sera bien mieux !!!

avatar XiliX | 

@C1rc3@0rc

"On est surtout donc dans la confirmation que l'iPhone X releve du meme principe que l'iPad 3: une situation précaire qui pousse Apple a sortir un prototype immature en se basant sur des choix radicaux et temporaires..."

Certains voient le verre moitié vide et d’autres moitié plein.
Je suis parmi les seconds, Apple est en avance et la technologie est mature.

avatar C1rc3@0rc | 

@XiliX

C'est pas une question d’interpréter le niveau de remplissage du verre, c'est de comprendre les causes qui décident de la nature et durée d'existence d'un produit.

Les choix radicaux pris dans l'urgence d'une pression marketing sont incompatibles avec des choix rationnels fait dans un objectif de fonctionnalité et d'ergonomie. On en a un exemple majeur avec cet iPhone X.

En sortant l'iPhone 7s en septembre et en ayant un an de plus pour développer l'iPhone 9, on aurrait eu des produits stables, fonctionnels et reconnus pour les qualités qui étaient celles d'Apple "avant".
La on a clairement deux produits qui pâtissent de la pression du marketing, un iPhone 8 aboutit qui dispose d'un fort potentiel mais sabordé commercialement (sans parler de la surtarification) et un iPhone X, immature, indecent dans son tarif, qui va casser le potentiel d’ingénierie derrière a cause de ses approximations et manques... Tout ça a cause de considérations marketing a court terme et soumission a la finance spéculative.

Et puis pourquoi cet exercice de com des cadres d'Apple qui viennent rattraper et justifier l'iPhone X... Les critiques et les projections de ventes seraient inverses des attentes. Ils vont revenir pour s'excuser dans quelques mois d'avoir produit l'iPhone X?

avatar VanZoo | 

Le mec se prend pour un génie ! Envoies ton CV à Apple !
Tu donnes l'impression de tout savoir mieux que tout le monde sur cette planète. C'est pathétique...
Tu ne serais pas professeur par hasard ?

Tu n'as même pas eu le téléphone en main que tu prétends déjà le connaitre par coeur :-/
Un prototype immature ? Tu pourras ouvrir ta grande gueule quand tu l'auras essayé !
Mais bon, tu t'es enfermé dans un personnage. Il faut que tu colles à l'image que tu t'es construite ici. Ca doit t'aider à vivre... Et tu ne cesses de te contredire.

Que connais-tu des enjeux de production ? Que sais-tu de la difficulté à produire à grande échelle ? Et sinon, la planification ou la prospective, ça te dit quelque chose ?

Là où Apple fait aveu d'échec, c'est sur la recharge par induction. P.Schiller était contre. Mais bon, il fallait bien proposer une nouveauté sur les modèles 8. Apple n'a pas pu aller au bout de son idée d'une recharge à distance du socle. Où alors n'est-ce que pour satisfaire les clients possesseurs de bagnoles 2.0 et les fans d'IKEA

avatar Trillot | 

Bien dit VanZoo, il est stupide avec ses propos péremptoires mais il ne le sait pas et il n'est pas prêt de s'arrêter

avatar C1rc3@0rc | 

@ VanZoo

Et si au lieu de mouliner des a priori péremptoires sans aucune réalité et résultant d'une purée émotionnelle commune, tu commençais a lire, réfléchir et commenter en développant un argumentaire factuel et basé sur les propos que tu commentes, hum?

«Tu ne serais pas professeur par hasard ?»
Tu serais pas collégien par hasard?
On peut aller loin dans ce répertoire de poncifs absurdes et steriles.

Arrêtes de projeter ta détestation d’archétypes caricaturaux, développes une pensée critique construite et concernant des faits, pas des positionnements hiérarchique dans un troupeau ou c'est a celui qui bele le plus fort et urine partout...

«Là où Apple fait aveu d'échec, c'est sur la recharge par induction. P.Schiller était contre. Mais bon, il fallait bien proposer une nouveauté sur les modèles 8. Apple n'a pas pu aller au bout de son idée d'une recharge à distance du socle. Où alors n'est-ce que pour satisfaire les clients possesseurs de bagnoles 2.0 et les fans d'IKEA»

Mais l'iPhone 8 c'est un iPhone 7s, qui dispose de sacrées evolutions technologiques, nul besoin de l'affubler de la recharge par induction, inutile, inefficace, environnementalement debile et totalement gadget...
Apple pouvait même proposer de la recharge sans fil avec le Smart connector, l'equivalent du Magsafe pour iDevice, mais qui est inexploité de manière stupide.

Faut quand meme voir qu'en dehors de l'ecran OLED et le dispositif Truedepth, l'iPhone X c'est rien d'autre qu'un iPhone 8!!!
Donc en terme de nouveautés l'iPhone 8 en a assez, c'est juste qu'il est sabordé par la précipitation de sortir un iPhone X immature et une augmentation tarifaire injustifiable.

avatar Delou | 

"Et si au lieu de mouliner des a priori péremptoires sans aucune réalité et résultant d'une purée émotionnelle commune, tu commençais a lire, réfléchir et commenter en développant un argumentaire factuel et basé sur les propos que tu commentes, hum ?"

Tu ne m'en voudras pas de sourire quand je lis ca, sachant que tu critiques à tour de bras un téléphone que tu n'as jamais approché de près ou de loin.

Rien que la recharge sans fil ca fait doucement rigoler. Il n'y a rien de "péremptoire" bien sur à affirmer que c'est "inutile débile et totalement gadget" juste car ce ne TE conviens pas.

Au pire, fais comme Rubbin ; Fabrique ton propre téléphone avec ta propre vision des choses, comme ca tu ne pourras qu'être satisfait.

avatar reborn | 

@Delou

Evidement que c'est gadget, mais resumer l'iPhone à ça pour en sous entendre que globalement c'est de la merde en barre produite par une boite de merde...

avatar Delou | 

La critique est facile, l'art est difficile. Il est plus facile de vomir sur quelque chose. Et c'est bien ce que fait notre ami. Qu'il soit un Troll, un gus payé par une boite ou juste frustré de la pomme pour je ne sais quelle raison.

Perso je comprendrais jamais cette attitude. Samsung s'est foutu de moi avec mon Note 4 vérolé (toute la première serie est tombée HS au bout de 2 ans) bah j'en achete plus et point barre. Je ne vais pas vomir ma parole sur tous les Forums de la marque.

avatar harisson | 

@Delou

"...ou juste frustré de la pomme pour je ne sais quelle raison."

Probablement un choc émotionnel qui exacerbe son négativisme, ça fait 5 à 7 ans que c'est comme ça.

avatar mccawley2012 | 

Quel discours marketing pompeux de la part d’Apple. Comme si l’écran bord a bord était rêvé dès 2007.. n’importe quoi.
L’iPhone X sort aujourd’hui parce qu’il devait sortir aujourd’hui, c’était juste prévu.
Du marketing pompeux mais du marketing de génie ??

avatar Powerdom | 

@mccawley2012

Ah bon ? Pourquoi ?

avatar pim | 

Tout le monde sait bien que depuis 2007, Apple ne rêve que de rectangles à coins arrondis. Si l'on veut bien considérer qu'il s'agit à nouveau d'un rectangle à coins arrondis, alors oui Apple en rêve depuis 2007.

Quant au design, certains éléments ne me semblent pas nouveaux. Par exemple, le tour arrondi entièrement en métal était déjà sur les iPods touch (qui avaient le dos entièrement en métal, ce qui est impossible pour la recharge par induction) ou sur l'Apple Watch métal. Grosso modo, Apple a trois design pour les bords : le cerclage de métal des iPhones 4, 4S et SE ; le bord arrondi en aluminium des iPhones 6, 7 et 8 et de l'Apple Watch alu ; et le cerclage en métal arrondi des iPhones X et de l'Apple Watch métal.

avatar C1rc3@0rc | 

Le design est un élément secondaire ici, les choix ont ete fait par contraintes techniques mais aussi pour se distinguer de la concurrence, comme c'est expliqué avec l'encoche:
- soit faire une encoche
- soit faire comme Samsung avec une fine bordure supérieure (choix bien plus rationnel, mais fait par Samsung)...

Ce qui ne tient pas la route dans le discours c'est qu'il faut reprendre les arguments de Jobs face a l'arrivée des phablette. Il est evident que la taille de cet iPhone X (et de celle de l'iPhone 6 en fait) est un alignement sur la demande du marché et pas du tout un objectif de design de 2007...

Mais il y a surtout un truc a relever qui va confirmer un des problemes principaux de l'iPhone X lie a Fake ID:

« Craig Federighi explique que l’iPhone X surveille à intervalles réguliers si son utilisateur le regarde et si c’est le cas, il maintient son écran allumé même si vous l’avez configuré pour s’éteindre après une minute.»

Donc concrètement, l'iPhone X ne cesse d'observer tout ce qui passe dans le champ de sa camera, et cela en phase de non utilisation... Dans les environnements un minimum sécurisés ça veut dire exclusion systématique des iPhone X!!!

avatar Trillot | 

Dire : "Donc concrètement, l'iPhone X ne cesse d'observer tout ce qui passe dans le champ de sa camera, et cela en phase de non utilisation"

est une interprétation totalement exagérée de ce qu'a dit Craig Federighi et tout ça pour argumenter une fois de plus contre ce que fait Apple.

Vous êtes pitoyable... comme d'habitude.

avatar C1rc3@0rc | 

@Trillot

Ah quelle hargne a afficher ta detestation epidermique de mes propos, quand ce n'est pas de ma personne supposée...

Je ne fais que rapporter le propos exact de Federighi et en montrer la signification concrète et les implications. La realité te deplait, ok, mais c'est la realité.

avatar frankm | 

@mccawley2012

Très marketing qui met en avant qu’on est jamais mieux servi que par soi-même. Apple invente, veut, code, crée le matériel, fait du sur mesure...

avatar mccawley2012 | 

@frankm

Marketing oui, pompeux c’est dommage !

avatar mccawley2012 | 

@frankm

Du marketing comme ça c’est pompeux et désagréable, ils pourraient faire mieux.

avatar CNNN | 

Euuuh ok pour les puces Ax mais le reste xest surtour Samsung hein ...

avatar XiliX | 

@CNNN

"Euuuh ok pour les puces Ax mais le reste xest surtour Samsung hein ..."

Oui et Samsung peut remercier Apple de lui avoir versé des milliards de dollars, vu leur vente de mobiles

Pages

CONNEXION UTILISATEUR