J’ai accéléré un iPhone 6s Plus avec une nouvelle batterie

Nicolas Furno |

Lorsque le bruit a commencé à courir que les vieilles batteries usées pouvaient ralentir les iPhone, j’ai immédiatement pensé à l’iPhone 6s Plus de mon conjoint. Il utilise ce téléphone depuis plus d’un an — après une année passée entre mes mains — et il a commencé à se plaindre de problèmes de performances depuis quelques semaines. Ce n’est pas iOS 11 qui a réduit la vitesse d’exécution, il n’a jamais souffert du fameux bug du clavier par exemple, ses apps ont fonctionné normalement, tout comme le système… jusqu’au moment où ce n’était plus le cas.

La batterie, à gauche (image iFixit). Cliquer pour agrandir
La batterie, à gauche (image iFixit). Cliquer pour agrandir

En particulier, il se plaignait fréquemment de ralentissements dans les animations, des blocages (ou freeze) qui ne durent même pas une seconde, mais qui peuvent être particulièrement agaçants, surtout s’ils sont présents partout. J’ai pu constater qu’ils étaient effectivement très présents, ne serait-ce qu’en ouvrant les Réglages : le défilement des listes se bloquait presque à chaque fois que l’on ouvrait une nouvelle rubrique.

Avant d’entendre parler d’un lien avec la batterie, je pensais qu’iOS 11 était responsable et j’espérais qu’une mise à jour allait corriger le problème. Cette nouvelle explication semblait plutôt crédible dans le cas de cet iPhone 6s Plus, où la batterie n’avait jamais été changée depuis l’acquisition du téléphone en septembre 2015 et l’appareil avait beaucoup servi. Elle approchait des 600 cycles (une décharge et une charge complètes) et n’était probablement pas en bon état.

L’utilitaire coconutBattery sur macOS permet de connaître le nombre de cycles de recharge enregistrés par la batterie d’un iPhone. Cliquer pour agrandir
L’utilitaire coconutBattery sur macOS permet de connaître le nombre de cycles de recharge enregistrés par la batterie d’un iPhone. Cliquer pour agrandir

D’ailleurs, son utilisateur se plaignait aussi de devoir recharger le téléphone plusieurs fois par jour et il avait toujours une batterie externe avec lui en sortant. Remplacer la batterie était de toute manière quelque chose que j’envisageais de faire à moyen terme et si cela pouvait aussi régler le problème de performances, c’était encore mieux.

Apple a remplacé la batterie de mauvaise grâce

J’ai donc réservé un rendez-vous au Genius Bar de l’Apple Store du coin pour échanger la batterie de l’iPhone 6s Plus. Je savais que l’opération était facturée 89 € pour un téléphone hors garantie. C’est plus cher que dans les boutiques que l’on trouve un petit peu partout, mais c’est l’assurance d’un travail parfaitement fait et de garder une batterie officielle dans l’appareil. La nouvelle batterie installée par Apple est aussi garantie 1 an, un avantage que peu d’acteurs tiers offrent.

Ce que j’ignorais au moment de prendre le rendez-vous, c’est que j’allais devoir me battre pour qu’Apple accepte mes 90 € et remplace la batterie. « Battre », le mot est fort, mais la politique officielle est de ne remplacer que les batteries défectueuses et non celles qui sont simplement usées par le temps et l’usage. Et Apple a une définition très précise de l’usure anormale et prise en charge : la batterie doit atteindre 80 % de sa capacité au bout de 500 cycles.

Cette mesure se fait par rapport à la capacité théorique à la fabrication de l’iPhone. Dans le cas du 6s Plus, la batterie dispose d’une capacité de 2 915 mAh : quand vous chargez complètement le téléphone, vous avez cette charge électrique à disposition. Au fil du temps, la capacité théorique diminue. C’est parfaitement normal, c’est lié aux composants qui sont utilisés pour créer les batteries et Apple doit aussi s’y plier, faute d’avoir (encore ?) trouvé un moyen fiable de contourner les règles fondamentales de la physique et la chimie.

La batterie occupe la majorité de l’espace à l’intérieur d’un iPhone 6s Plus (image iFixit). Cliquer pour agrandir
La batterie occupe la majorité de l’espace à l’intérieur d’un iPhone 6s Plus (image iFixit). Cliquer pour agrandir

Bref, une batterie s’use au fil du temps et c’est normal. Sauf si elle s’use plus rapidement que ce qui a été prévu à sa conception, ce qui est alors le signe d’une usure prématurée anormale. Apple place le curseur à 80 % de perte de capacité pour 500 cycles, ce qui veut dire dans mon cas, que la batterie de l’iPhone 6s Plus devait avoir atteint une capacité de 2 332 mAh ou moins.

J’ai essayé de savoir si l’iPhone 6s Plus utilisé par mon conjoint entrait dans cette catégorie avant le rendez-vous, mais il n’y a aucun moyen fiable de le faire. Tout au plus, vous pouvez connaître le nombre de cycles et si la batterie est défectueuse, dans le sens où il y a un problème qui nécessite un remplacement au plus vite. Je savais que le nombre de cycles était supérieur au critère d’Apple, mais c’est à peu près tout.

Apple, fort heureusement, a des outils plus fiables pour mesurer cette information. Que vous alliez au Genius Bar d’un Apple Store ou que vous appeliez le service AppleCare, vous ferez dans tous les cas un diagnostic distant complet. Cet outil remonte de nombreuses informations sur un iPhone et notamment un profil très complet de la batterie.

Un iPhone 6s pendant un diagnostic initié par Apple. Cliquer pour agrandir
Un iPhone 6s pendant un diagnostic initié par Apple. Cliquer pour agrandir

Ce profil généré lors du diagnostic détermine si la batterie est en mauvais état, ou si elle a été usée prématurément. De façon générale, la consigne est de proposer un remplacement si la capacité restante est passée sous la barre des 80 % de capacité restante. Le remplacement sera gratuit si l’appareil est sous garantie ou si vous avez souscrit un contrat AppleCare+ et si le constat est effectué avant la fin du contrat. Sinon, il coûtera 89 €.

Jusque-là, c’est facile, mais la situation se complique si l’outil de diagnostic établit que la batterie n’est pas passée sous la barre des 80 % de capacité restante. Dans ce cas de figure, les employés des Apple Store et ceux que vous aurez au bout du fil ont comme consigne de ne pas proposer le remplacement de la batterie, même si le client est prêt à payer la somme demandée et le réclame.

C’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé. La batterie de l’iPhone 6s Plus amené en Apple Store a été diagnostiquée avec une capacité de 85 %, pas loin de la limite donc, mais toujours dans le vert sur le graphique produit par l’outil. Ce graphique contient trois zones distinctes : une verte qui indique que tout va bien, une jaune pour les batteries usées et une rouge pour les batteries défectueuses. Un point représente l’état de l’appareil iOS inspecté et dans mon cas, ce point était bien dans le vert, même s’il n’était pas très loin du jaune, a reconnu le spécialiste Apple.

Voici le résultat du diagnostic de batterie effectué en Apple Store (image Mashable). Cliquer pour agrandir
Voici le résultat du diagnostic de batterie effectué en Apple Store (image Mashable). Cliquer pour agrandir

Étant au-dessus de 80 %, mais pas beaucoup au-dessus, j’étais dans une zone grise où Apple ne refuse pas nécessairement l’échange, mais où consigne est donnée de vérifier s’il n’y a pas une autre explication à mes problèmes. En gros, mon interlocuteur était incité à vérifier s’il n’y avait pas une autre raison aux problèmes de lenteurs que j’évoquais, plutôt que de remplacer la batterie. C’est la consigne, mais il était d’autant plus motivé qu’il n’avait manifestement pas entendu parler de la polémique et encore moins de la réponse officielle d’Apple parue la veille au soir.

Que le message ne soit pas passé dans tous les Apple Store moins de 24 heures après la communication officielle du constructeur, c’est bien logique. Je comprends aussi très bien que la consigne soit de vérifier s’il n’y a pas une autre explication, avant de remplacer la batterie. Apple a plusieurs raisons à faire valoir et elles sont toutes parfaitement défendables :

  • si la batterie n’est pas vraiment la cause du problème remonté par le client — en général une mauvaise autonomie — la remplacer ne changera rien et le client reviendra mécontent puisqu’il a payé pour une réparation qui n’a rien changé ;
  • la procédure peut présenter un risque pour le technicien dans certains cas et Apple préfère l'éviter si c'est possible (mais le cas échéant, le constructeur remplacera complètement l'iPhone plutôt que de prendre un risque inutile lors de l'opération) ;
  • remplacer la batterie revient à utiliser deux batteries dans la durée de vie d’un même produit, or c’est un produit difficile à recycler et Apple préfère éviter de le faire si c’est inutile ;
  • les Genius Bar sont déjà bondés, Apple préfère concentrer ses efforts sur les cas urgents et le constructeur ne veut pas changer les batteries pour des raisons de « confort ».

Toutes ces raisons sont valables en soi, même si on peut rétorquer que l’engorgement des Apple Store n’est pas le problème du client et que n’importe quelle boutique de réparation acceptera volontiers de changer une batterie sans se soucier le moins du monde du recyclage de l’ancienne. Même si je dois avouer que j’ai été surpris de cette politique initialement, je suis maintenant convaincu qu’elle est logique, mais qu’il faudrait laisser davantage de marge de manœuvre pour les cas comme le mien.

Le spécialiste qui s’est occupé de mon cas a mis beaucoup de zèle à réfuter l’idée que ma batterie faiblarde pouvait avoir quoi que ce soit à voir avec les lenteurs et je crois qu’il ne m’a jamais vraiment cru. Persuadé qu’il y avait une autre raison, il a inspecté les apps qui tiraient le plus sur la batterie et a accusé Geekbench, une app qu’il ne connaissait pas. C’était la plus grosse utilisation des sept derniers jours, certes, mais c’est parce que j’avais fait un test d’autonomie la veille pour jauger la batterie.

Le même outil de diagnostic d’Apple donne un aperçu très précis de l’utilisation de la batterie sur les sept derniers jours. Le graphique représente le niveau de batterie, les charges et les utilisations intensives de l’iPhone (image Mashable). Cliquer pour agrandir
Le même outil de diagnostic d’Apple donne un aperçu très précis de l’utilisation de la batterie sur les sept derniers jours. Le graphique représente le niveau de batterie, les charges et les utilisations intensives de l’iPhone (image Mashable). Cliquer pour agrandir

Même si la personne qui m’a pris en charge au Genius Bar avait les meilleures intentions du monde, la conversation est passée de savoir si la batterie était vraiment la cause des problèmes à une analyse détaillée et parfois déplacée de l’utilisation réelle de l’iPhone. J’ai eu droit à tous les mythes urbains, des apps à fermer dans l’interface du multitâche pour améliorer les performances aux petites recharges d’une heure qui seraient mauvaises pour la batterie, et j’ai eu l’impression d’être scruté et même critiqué pour ma demande.

Je ne cherche pas à accabler une personne en particulier, mais cet échange un petit peu pénible en Apple Store souligne bien qu’il y a un problème actuellement. Apple a fini, sous la pression médiatique et probablement de ses clients, par reconnaître que les performances étaient volontairement limitées pour préserver les batteries vieillissantes. Mais en même temps, le constructeur donne toujours comme consigne à ses équipes de ne pas remplacer les batteries des iPhone, sauf quand c’est absolument nécessaire.

J’espère que les consignes changeront et que les cas comme le mien seront traités plus rapidement et facilement. Car oui, changer la batterie de cet iPhone 6s Plus a bien eu l’effet espéré.

Bilan : (presque) un nouvel iPhone pour 90 €

Avant d’emmener l’iPhone en Apple Store, j’ai évalué ses performances théoriques en effectuant une mesure avec Geekbench, notre outil de référence pour les tests. Le score obtenu était assez bas : moins de 1 400 points en single-core, à peine 2 500 points en multi-core. Après le changement de batterie, j’ai refait le même test et les scores étaient meilleurs, à un point que je n’imaginais pas : plus de 2 500 en single-core, environ 4 400 en multi.

Mesures des performances réalisées avec Geekbench, avec la batterie d’origine (gauche) et avec la nouvelle batterie (droite). Cliquer pour agrandir
Mesures des performances réalisées avec Geekbench, avec la batterie d’origine (gauche) et avec la nouvelle batterie (droite). Cliquer pour agrandir

Sur cet iPhone 6s Plus, le simple fait de changer la batterie a amélioré les performances théoriques de façon spectaculaire. Un gain d’environ 80 % contre 90 € ? Je trouve que c’est une excellente affaire ! Et les tests théoriques, c’est bien, mais l’impact est aussi présent à l’usage.

Cela fait environ 24 heures au moment où j’écris ces lignes depuis qu’il a récupéré un iPhone équipé d’une batterie neuve et l’utilisateur principal est ravi. Il n’a repéré aucun blocage de l’interface, notamment dans Messages qui posait souvent problème auparavant. C’est naturellement très subjectif, mais il a le sentiment d’avoir retrouvé un téléphone comme neuf, en tout cas avec des performances au niveau de celles qu’il avait il y a six mois ou un an.

Mon exemple est loin d’être isolé, vous êtes nombreux à avoir témoigné dans les commentaires pour signaler des gains de performance très nets en changeant une batterie. Upsilona, par exemple, était très clair :

J’ai changé la semaine dernière la batterie de mon iPhone 6s acheté en décembre 2015. Les lourds problèmes de ralentissement (le clavier !) ainsi que les extinctions inopinées ont disparus, je ne reconnais plus mon téléphone…

Ou encore pour Nathalex :

Très déçu de la perte de réactivité de mon iPhone 6 âgé de deux ans après le passage à iOS 11, je me suis rendu au premier atelier du quartier pour remplacer la batterie dès que les premières news ont fleuri sur le net à ce sujet.

Je n’ai pas fait de tests de performance et ce n’est pas encore la panacée, mais il y a des progrès pourtant bien visibles. Le plus flagrant est le lancement de CarPlay dans ma voiture où le premier appel à Siri pouvait être interminable. C’est désormais tout à fait correct.

Il faut néanmoins noter que tout le monde n’a pas fait ce constat. Certains lecteurs ont changé la batterie de leurs iPhone et n’ont relevé aucune différence, ce qui veut sans doute dire que ce n’était, effectivement, pas la cause du problème.

C’est pourquoi Apple a raison de demander à ses employés de vérifier s’il n’y a pas d’autres causes que la batterie en cas de problème. Et si une batterie est en parfait état, le constructeur a aussi raison de refuser un remplacement, même si un client le demande. Toutefois, maintenant que l’on sait que les performances sont effectivement réduites quand une batterie commence à faiblir, il faudrait aussi assouplir les règles et accepter d’installer de nouvelles batteries pour cette raison.

Par ailleurs, Apple aurait sans doute intérêt à donner davantage d’informations à ses utilisateurs. La section batterie des réglages iOS prévient quand la batterie doit être remplacée, quand elle est dans la zone rouge du diagnostic, mais ça ne suffit plus. Il faudrait au minimum une notification quelque part quand le système commence à être bridé pour préserver la batterie. Et pourquoi pas reprendre les outils réservés aux Apple Store pour les intégrer sous une forme une autre ? Ils sont complets tout en restant simples à comprendre et ils sont très pédagogiques pour ceux qui s’intéressent au sujet.

Android donne trop d’informations à l’utilisateur concernant la batterie, iOS pas assez : il y a sûrement un bon compromis à trouver. Cliquer pour agrandir
Android donne trop d’informations à l’utilisateur concernant la batterie, iOS pas assez : il y a sûrement un bon compromis à trouver. Cliquer pour agrandir

Pour conclure, si vous utilisez un iPhone de deux ou trois ans et que vous trouvez ses performances médiocres, n’hésitez pas à demander à Apple de réaliser un diagnostic. Vous pouvez le faire dans un Apple Store ou en appelant AppleCare, dans les deux cas et ce sera gratuit et vous aurez au moins une idée de l’état de la batterie.

Si on vous propose de changer la batterie, vous pourrez alors décider si les 89 € demandés sont justifiés. Je ne peux pas vous garantir que les performances seront améliorées à coup sûr après l’opération. Je peux simplement apporter mon témoignage et celui de plusieurs lecteurs : changer la batterie a bien apporté un coup de boost sur les performances. De quoi prolonger la durée de vie d’un iPhone, au moins jusqu’à la prochaine génération, ce qui est appréciable.


avatar jerry75 | 

@Issou la chancla

Retournes-y et parle avec un autre genius ? Parfois certains sont plus compréhensifs que d’autres ...

avatar XiliX | 

@Issou la chancla

C’était quel AppleStore ?

avatar remc13 | 

Bonjour,

Merci pour cet article très intéressant :)

Allez-vous faire le même test sur un iPad ?

N’est-il pas étonnant qu’ iOS bride l’iPhone alors que le test en apple store indique que la batterie est en bon état ?

Peut-être un « compteur » de cycles tout simplement comme dans les cartouches d’imprimantes (?), ce serait la raison pour laquelle certaines batteries « nonames » ne débrident pas iOS (?)

Les batteries ifixit sont-elles identiques aux originales ?

D’avance merci si vous prenez le temps de répondre ?

avatar Soner | 

Dans un précédent article vous disiez que c’est arrivé avec iOS 11 tout ça donc?

Ma consigne à tous mes proches qui sont encore sous iOS 10 (et j’en connais un paquet), surtout pas de mise à jour! Surtout pour des appareils de 2-3 ans.

avatar cbrr | 

iPhone 6S de Mme qui est exactement dans le même cas. Jamais eu de soucis de bug ou ralentissements avant ces 3-4 dernières semaines.
Depuis, gros ralentissements dans les apps, la fluidité n’était plus au RDV.
J’ai tenté une restauration comme « iPhone neuf » mais même comme ça, elle a récupérer le bug du clavier alors qu’il n’y avait pas ce problème avant !?!
Bref, iPhone pas éligible au programme de changement de batterie. Donc commande passée chez iFixit, livré en 24h.

Changement effectué par mes soins ? hier soir.
Résultat : un iPhone « neuf » ! En tout les cas, plus aucun soucis de ralentissements. Il tiendra largement le temps qu’elle récupère mon X l’année prochaine.
Et il finira même entres les mains de l’un de mes neveux par la suite ?

avatar SugarWater | 

Je crois que c'est un débat qui dépasse la technologie. Apple a décidé de ne pas rendre le changement de batterie simple pour l'utilisateur. Certains parle d'obsolescence programmée, Apple maintenant peut maintenant retourner la situation prétextant que c'est elle la plus à même d'autoriser ou pas ce changement ! En cause, et ce qui est gênant c'est que le client n'est pas informé que son iPhone sera vieillira en terme de performance et qu'il n'est pas libre de faire ce qu'il veut avec son téléphone dans les meilleures conditions.

avatar sensass | 

Mach de plus en plus complaisant.
Avant tout ils n'ont pas à dégrader les performances à cause d'un problème de batterie que je pense resolvable.
En premier lieu, ils n'ont qu'à pas faire dès designs aussi fin. Ensuite, Apple a sûrement les moyens technique pour trouver d'autres solutions.
Ça touche les ipas aussi et bientôt les MacBook ? La blague

Quoi qu'il en soit, le SAV est un second business pour l'entreprise....

avatar oomu | 

"Mach de plus en plus complaisant."
non.

vous auriez juste voulu que macg flatte vos fantasmes.

-
" Avant tout ils n'ont pas à dégrader les performances à cause d'un problème de batterie que je pense resolvable."

qu'en savez vous ? êtes vous mieux placé que les personnes dont c'est le travail ?
les batteries vieillissent, se mettent à avoir des comportements erratiques et les industriels font avec avec + ou - de bonheur.
La totalité des systèmes d'exploitations sont bardés d'heuristiques complexes pour tenter de faire le maximum avec les limites des alimentations et batteries.
Vous n'êtes pas forcément au courant, car ce sont des détails techniques abscons, mais vous ne contrôlez pas totalement les décisions des machines.

" En premier lieu, ils n'ont qu'à pas faire dès designs aussi fin. "
en premier lieu vous devez cessez d'acheter des produits Apple si cette finesse vous déplait ou vous pose trop de limites.

"Ensuite, Apple a sûrement les moyens technique pour trouver d'autres solutions."

ou pas.

ptet que ce sont que des humains organiques (avec de la bile dedans) avec des limites, des contradictions, des obligations, des rêves et des lamentables échecs. ou alors ce sont des Hommes-Taupes qui font sciemment des produits décevant pour couler Apple et vaincre l'Humanité.

Ptet que les démons satanistes de samsung qui ont fait un téléphone EXPLOSIF étaient en fait que de braves gens qui ont fait de leur mieux et se sont retrouvés avec un comportement imprévu des batteries sur le long terme qui a endommagé des téléphones.

qui sait ?

" Ça touche les ipas aussi et bientôt les MacBook ? La blague"
vous devriez avoir le même genre de comportement dans toute machine apple qui possède le même type de batterie, puisque l'entreprise préfère assurer la stabilité de la machine que la performance.

-
"Quoi qu'il en soit, le SAV est un second business pour l'entreprise...."
coté grand public, Apple est l'une des meilleures.

en pro: zéro

avatar sensass | 

Retirez vos œillères au lieu de défendre l'indéfendable. Je ne suis pas le suel à a voir l'impression que Macg est plutôt complaisant sur ce coup. Mais vous en tant que fan boy visiblement non.

Ce que j'en sais de la solution à ce problème ? ben rien c'est pour ça que j'ai dis "je pense". Avec le niveau technologique actuel, je pense que si Apple se penche sérieusement sur ce problème, elle trouvera une solution viable. Notamment en ne courant pas à fond derrière des designs toujours plus fins.

Quand à Samsung, ne vous-êtes vous pas demandé si les délai à respecté, le fait de développé absolument un nouveau téléphone chaque année et la cadens infernal, ne pouvait être un des facteurs explicatifs ? Visiblement en tant que fan boy non.

Apple est peut-être la meilleur entreprise en SAV dans son secteur (ce que je trouve normal au vu des tarifs pratiqué.... manquerait plus que ce ne soit pas le cas) mais cela n'emp^èche pas que ce soit un business après la sortie d'un produit. C'est une autre façon de faire fortune avant que le produit ne devienne obsolète.

Ce culte à Apple que vous semblé dévouer sans faille est parfaitement résumé par "en pro: zéro". Un mot = la seul critique que vous émettez à l'encontre d'Apple. Un fanatisme sans faille.

avatar fte | 

@sensass

"Apple est peut-être la meilleur entreprise en SAV dans son secteur"

Selon mon expérience personnelle totalement pas représentative de quoique ce soit d’autre que mon expérience personnelle, fuck non elle n’est pas la meilleure de son secteur, de loin pas. Plus. Depuis au moins 10 ans en ce qui me concerne. Mais ce n’est que mon expérience personnelle.

avatar macinoe | 

«Un gain d’environ 80 % contre 90 € ? Je trouve que c’est une excellente affaire ! »
.
Non mais vous êtes sérieux en écrivant ça ?

Apple vous sacage les performances de votre iPhone, vous payez une rançon pour les récupérer.
Et pas des moindres, c’est plus du tiers de la valeur de l’appreil d’occasion.
Et vous, vous êtes ravis, en estimant avoir fait une excellente affaire.

On est chez les fous.

avatar reborn | 

@macinoe

Dans tous les cas c’est soit ça ou l’iPhone s’éteint. Une batterie ifixit et c’est reparti.

avatar macinoe | 

Peut-être, mais il n’y a pas de quoi se rejouir quand on se fait arnaquer.
Déjà pigeon et il faudrait être content en plus ?

avatar pocketalex | 

@macinoe

Tu peux reprocher, comme moi, a Apple de brider les appareils "dont les batteries sont usagées" et de ne pas informer les utilisateurs sur ce changement appliqué dans leur dos, mais.. tu ne peux pas reprocher a Apple que les batteries s'usent et appeler leur remplacement une "rançon "

Outre la mauvaise foi dans ton propos, ce dernier révèle une méconnaissance crasse des choses les plus basiques sur les batteries :

- elles s'usent dans le temps
- l'usure entraine des chutes aléatoires de performance, la batterie n'est plus capable de fournir l'énergie dont a besoin l'appareil. Soit continuellement, soit ponctuellement, le resultat est le meme : l'appareil s'éteint

Et ces généralités concernent toutes les batteries, toutes sans exception
Tu crois quand même pas que les smartphones sous Android en sont épargnés ?

Après 2, 3 ou 4 ans d'utilisation quotidienne, bref, quand elle est usée significativement, une batterie est a remplacer si tu veux continuer d'utiliser l'appareil. Iphone comme android.
Une rançon.... pffff

avatar jmtweb | 

pocketalex,

Ok pour le nombre de cycle des batteries.
Mais la capacité très faible des batteries d'iPhones est très vite mise à mal suite à une montée des cycles de charge et décharge très rapide.
Quand un cycle complet se fait en une journée et demi (je suis gentil) avec ton iPhone et qu'il met trois jours avec mon Mate 9, en deux ans, selon toi, lequel est cuit avant l'autre...
Penses-y ;-)

avatar pocketalex | 

@jmtweb

il y a un autre problème, dont au fond on a peu parlé, c'est que les batteries des iPhones depuis le 6 et pire encore pour les modèles suivants, sont sous-dimensionnées

Ces appareils sont des mini-ordinateurs capable de réaliser certaines taches impressionnantes, mais ils tirent comme des malades sur les batteries, et le problème n'est pas l'usure trop rapide de ces dernières, la technologie n'a pas changé depuis l'iPhone 3, mais tout simplement qu'au bout de 2 ans à peine, la batterie n'arrive plus à fournir l'énergie demandée par l'appareil (d'où les extinctions inopinées), là ou on tenait sans trop de soucis 3 voire 4 ans avec les modèles précédents

Si Apple avait bien fait son boulot, la batterie des iPhones 6, 6S, 7 et X auraient, idéalement le double de capacité, sinon au moins 20 ou 30% de plus.
Donc des modèles plus épais et plus lourds.

Mais à vouloir garder un appareil aussi fin que le 6, tout en augmentant significativement les performances et la demande énergétique, forcément, les problèmes se posent très vite, dès les premières usures de la batterie

avatar TiTwo102 | 

Exactement.

J'avoue que là j'ai aussi cru rêver en lisant l'article. Ce bridage est soit-disant là pour compenser une batterie défaillante (j'insiste sur le défaillant parce que clairement, une batterie "morte" au bout de 1 voire même 2 ans, c'est qu'elle a un problème, ni plus ni moins, c'est pas une usure normale), sauf que là le diagnostic apple indique que la batterie est bonne mais le bridage est quand même là. Et il faudrait payer 90 balles pour l'enlever ? C'est tout simplement du foutage de gueule. On dirait une demande de rançon !

La batterie de mon iPhone 6 est en très bon état et pourtant c'est devenu une épave. Même le clavier est à la ramasse, comme si c'était à cause de la batterie... !
Elle a bon dos leur excuse de préserver la batterie pour soit-disant le bien être du client. C'est surtout que :
- Soit ils ralentissent volontairement les anciens tels pour en faire acheter un nouveau,
- Soit ils ont complètement foiré l'optimisation d'iOS 11 et s'en sortent en racontant ce genre d'excuses minables.

Dans les 2 cas, sur des appareils à ce prix, ce n'est pas normal.

Je réfléchissais avant même la sortie des derniers iPhones à prendre le futur 8 plus. J'attendrai donc encore 1 an, voir ce que les flagship de la concurrence proposent (S9 et pixel 3). Je n'aurai jamais imaginé ça il y a ne serait-ce que 1 an, mais la pour moi c'est un peu la goute d'eau qui fait déborder le vase. La qualité se dégrade d'année en année, et le prix augmente d'année en année...

avatar Sgt. Pepper | 

@TiTwo102

Pourquoi tjs le complot ?
Moi je penche pour un vrai Bug ....

La mesure de l’état Batterie faite en Genius Bar est différente de celle faite pour le logiciel de bridage ?
Va falloir qu’Apple corrige cela très rapidement !

Le bridage est bon en soit mais il faut que le message soit clair :
« On bride car pour protéger batterie en mauvaise santé «  Donc dès que le bridage est appliqué on devrait avoir un message clair par iOS et un changement facilité en Genius Bar?

Le cas de cet article est édifiant? : un Genius Bar qui te dis que ta batterie est Ok mais l’iPhone est bridé.
C’est clairement une Feature non maîtrisée ?

avatar Biking Dutch Man | 

@TiTwo102

Même sentiment après 29 ans sur Mac et avec un iPhone depuis le edge (e j'ai encore et dont la batterie ne pose pas ce genre de problème ceci dit). Un note 9 pour moi l'an prochain? Et un portable d'une autre marque avec OS X en machine virtuelle?

avatar pocketalex | 

il n'y a ni complot, ni bug

juste un problème de conception : l'iPhone a besoin d'un certain niveau d'énergie pour fonctionner et les batteries fournies sont clairement sous-dimensionnées.

Elles marchent très bien, tout aussi bien que celles de nos anciens iPhone 5 et 4, mais en rapport à la demande énergétique des ces appareils de plus en plus performants, avec un écran de plus en plus grand et lumineux, et pour des appareils de plus en plus fins ... Il ne faut même pas un an, donc une batterie à peine usée, pour qu'elle n'arrive plus à fournir ce que l'iPhone demande.

C'est aussi con que ça.

Et la réponse logique d'Apple est de baisser les performances de l'iPhone pour ré-équilibrer le ratio demande/offre entre la carte mère et la batterie

Là ou il y a complot, c'est que tout cela est organisé dans le plus grand secret, à l'insu de l'utilisateur.
En coulisses, un ralentissement organisé des appareils, et en façade, officiellement, la mise en place d'un bouton "économie d'énergie" faisant croire à l'utilisateur que, désactivé, l'appareil est au max des performances, et, aussi, des mises à jour de l'Os censées régler les soucis de lenteur.
Tout est là pour tromper l'utilisateur, ce qui a très bien fonctionné jusqu'a ces derniers jours, et annoncer que "tout va bien, dormez tranquille"

Tout ce qu'il faut pour masquer le problème, et donc, forcément, inciter l'utilisateur à acheter un modèle neuf pour retrouver des performances

avatar pocketalex | 

J'ajoute que tout cela est non seulement un formidable cas d'obsolescence programmée ... mais pire, c'est un immense gâchis écologique

Jusqu'ici, l'utilisateur ne savait pas qu'en remplaçant la batterie, il pouvait retrouver des performances correctes, donc il changeait son modèle et jetait à la poubelle un smartphone en état de fonctionnement

Mais de savoir que l'on peut remplacer la batterie pour retrouver des performances est à peine mieux, en effet, le seuil à partir duquel l'OS ralentit n'est pas de 30%, ni 50%, il est de 80%
En gros, tu remplaces une batterie à peine usée par une batterie neuve, c'est un immense gâchis. Multipliez ça par des millions d'utilisateurs...

avatar Bigdidou | 

@pocketalex

On ne saurait mieux résumer la chose.

avatar aloko | 

@macinoe

Je suis assez d'accord avec ça.

avatar oomu | 

le complot par les hommes taupes et la prise d'otage est en effet une histoire plus amusante. Je la préfère à la sordide réalité technique, compromis logiciel et non-communication habituelle d'Apple (la Grande Muette). Cette réalité là est chiante et ne m'encourage pas à cliquer des pubs dans des sites de news rigolote.

L'argumentation consistant à ridiculiser votre position en brossant un portrait absurde de votre propos (les "hommes-taupes", vous accuser d'adorer le "complot", etc) est mal, et je le fais parce que j'adore ça :)

Mais il faut vous relire et relire les explications techniques qui remontent depuis quelques jours. ça sert à rien de faire votre numéro classique de geek outré et excessif. Surtout quand dans 6 mois vous serez à nouveau là pour le même numéro lors de la prochaine popolémique d'Apple (le mac pro par exemple, y sera tout pourri, le haut-parleur machinchouette sera tout frippé, et chais po quoi)

les faits:
- ios ralentit les machines quand la batterie commence à avoir un comportement imparfait.
- un message des plus discrets dans un coin perdu des préférences informent quand la batterie n'est plus très top
- Apple communique rien de rien sur rien comme toujours. Acheter Apple c'est donner de l'argent à un muet qui fait la sourde oreille. (des fois on a un sourire de Timmy le Gentil).

-
On peut s'offusquer que l'industrie ait régulièrement des histoires avec les batteries et on pourrait exiger en avoir des neuves tous les 3 mois.

Mais les batteries sont médiocres : elles coutent chères, elles polluent à la fabrication, à leur fin de vie et leur recyclage est difficile et polluant à son tour. Par dessus cela, elles sont très toxiques, affreusement toxiques.

Oui, les batteries vont toujours poser problème. même sur un iphone X2 512Go 6" à 2299EUROS ! (+ applecaribou)

A mon sens, on devrait baisser drastiquement les espoirs des consommateurs. Faire moins de batterie, dire que 24h ou 48h d'autonomie est un délire.

avatar marenostrum | 

tout simplement il faut pas pousser les gens de faire les mise à niveau du système. une machine doit rester avec le système équipé par défaut. Apple ne doit plus pousser les gens changer de système ou d'appareils.

en changent de batterie, on nik les resources mondiales plus vite, que pour quelques ralentissements de notre appareil, qui nous sert en plus que à chatter, rien de plus spécial.

avatar occam | 

@marenostrum

"une machine doit rester avec le système équipé par défaut"

À condition de disposer des mises à jour de sécurité.

Or ce qui est irresponsable de la part d'Apple, c'est de lier les m. à j. de sécurité à la dernière version de iOS.
Le contre-exemple macOS montre bien qu'il est possible de garantir la m. à j. d'au moins deux versions précédentes.

Et il serait irresponsable pour l'utilisateur de renoncer à faire des m. à j. de sécurité majeures, s'il est présent sur le réseau, étant donné le risque des failles révélées ces derniers temps.

avatar marenostrum | 

c'est pour ça que j'avais précisé mise à niveau et pas mise à jour. le passage de iOS 10 à iOS 11 n'est pas une mise à jour mais une mise à niveau.

les maj de sécurités doivent être obligatoires pour les fabricants de mobiles ou d'appareils connectés.

avatar occam | 

@marenostrum

"les maj de sécurités doivent être obligatoires pour les fabricants de mobiles ou d'appareils connectés."

Bien d'accord là-dessus.

avatar oomu | 

les maj de sécuritées ne sont pas forcément liées à la dernière version de ios.

Mais Apple ne va pas maintenir éternellement des versions précédentes des os. C'est très onéreux pour une entreprise, et cela oblige les équipes d'ingénieurs à se répartir sur plusieurs branches de logiciel à maintenir

(une problématique très important à mon propre travail).

La solution typiquement, c'est qu'un client paie plusieurs dizaines ou centaines de milliers d'euro pour garantir du temps ingénieur pour maintenance d'une version spécifique du système. hmMMMMM...

Apple et tous les autres doivent tracer la ligne quelque part.

Apple est très agressive comme toujours depuis 40 ans et quand vous achetez Apple vous devez savoir que ça sera CA AUSSI (et donc FUIR apple si ça vous dérange)
Microsoft est dans l'opposée extrême, tentant de maintenir très longtemps des versions archaïques pour ces clients chia..heu industriels
Google entre les deux.

Choisissez.

Les 3 cas posent des soucis et des ont des qualités:

Apple: ça évolue, c'est souvent l'état de l'art (et l'art c'est parfois dadaïste...) et sur le mobile c'est le constructeur qui maintient le + longtemps des modèles déjà vendus.

Microsoft: nombre de problèmes de Windows sont dû des contradictions impressionnantes entre maintenir la compatibilité mais exploiter les nouvelles machines. La complexité de windows est effrayante. Mais on peut généralement utiliser le dernier windows sur une machine de 10, voir 15, ans. Si on est assez désespéré pour cela.

Google: elle maintient en vie assez longtemps ses logiciels, mais charcute sans pitié si tôt qu'un truc ne convient plus à ses objectifs commerciaux. Google est imprévisible. Mais principal soucis: Android n'est pas distribué par Google (ou prou) mais par des acteurs industriels fauchés (qui visent à faire de la faible marge) qui ne veulent donc pas payer le suivi et support client.

Le mieux est de ne pas acheter du Apple.

avatar oomu | 

"tout simplement il faut pas pousser les gens de faire les mise à niveau du système. "

irréaliste !

"une machine doit rester avec le système équipé par défaut."

tant que des humains avec de la chair et des os (et des fluides, boueERKl) font les logiciels, c'est impensable.

Les systèmes sont imparfaits, nécessitent d'être améliorés et peaufinés. Cela demande des années. Pas des mois, mais bel et bien des années. Bugs, correctifs, améliorations, sécurités et tous les travers qui vont être trouvés une fois dans les mains de millions d'entités organiques.

Les systèmes doivent être maintenus. C'est une machine. Une machine doit être entretenue. Pendant un temps, car rien n'est infini.

"en changent de batterie, on nik les resources mondiales plus vite, que pour quelques"

on nique les ressources mondiales en simplement existant (vivre c'est polluer). Mais oui fabriquer des batteries est une méthode particulièrement redoutable de pourrir la planète.

Je suis donc mal à l'aise de lire autant de geeks et geekettes vouloir + de batterie, changer leurs batteries tout le temps et en vouloir des toujours + extraordinaires (tirées à leur extrêmes limites).

La toxicité inhérente à leur usage se paie. (enfin ailleurs, pas chez moi, chez moi tout est propre, je suis riche).

"ralentissements de notre appareil, qui nous sert en plus que à chatter, rien de plus spécial."

parlez pour vous. Je ne tchatte presque pas (hormis sur les forums de geekous comme là), mais je fais tout sur mon iphone. TOUT (oui même ça...). Travail, visio, documents, bureau distant, ssh, prises de notes, arts graphiques (d'appoint, parce que la surface de travail est quand même un peu petiote), etc.

Chacun ses priorités et lubies.

avatar pocketalex | 

@oomu

en l'état, des iPhones avec une batterie de meilleure capacité, donc plus épais et plus lourd, serait écologiquement plus intelligent que les batteries actuelles qui sont en limite de capacité et dont une faible usure fait passer l'appareil en mode "lent", soit au bout un à deux ans d'utilisation

Cela entraine soit le remplacement de la batterie, alors qu'elle est à peine usée, soit le remplacement de l'appareil. Dans les deux cas c'est un non-sens écologique

Au moins, avec un appareil qui tiendrait la route pendant 3 ou 4 ans, il y aurait moins de déchets. Mais la course à la finesse impose les plus mauvais choix, avec la bénédiction des utilisateurs bien sur (imaginez un iPhone 6 3mm plus épais et 100 grammes plus lourd, tout le monde ici et ailleurs crierait à la nullité face à des concurrents plus fins et légers)

avatar eastsider | 

Le problème c est que c est de l ephemere car des que la batterie revieillira , l'iphone re-ramera.
Je le redis , je préfère un iphone moins autonome mais avec des perfs intacts , que l inverse .

avatar marenostrum | 

c'est impossible de garder des performances intactes en mettant à jour un système d'une autre génération. le plus récent a des nouvelles fonctions et par conséquent plus de requêtes processeur et en resources globales. il est prévu pour le nouveau appareil, qui évolue aussi.

avatar occam | 

@eastsider

"des que la batterie revieillira , l'iphone re-ramera"

Dès que le vent soufflera
Je repartira
Dès que les vents tourneront
Nous nous en allerons

L'éphémère méta-stable est le problème de tout système au dessus du seuil de l'équilibre thermodynamique.
Pour une fois, la faute n'en incombe pas à Apple, mais à la nature physique de notre univers.

avatar Bigdidou | 

@occam

« L'éphémère méta-stable est le problème de tout système au dessus du seuil de l'équilibre thermodynamique. »

Certes, mais on s’y attend, à une « usure » de la batterie.
Simplement, on s’attend logiquement à une diminution de l’autonomie, pas à un effondrement des performances.

C’et le monde à l’envers à tous points de vue, cette discussion :D

avatar occam | 

@Bigdidou

"Simplement, on s’attend logiquement à une diminution de l’autonomie, pas à un effondrement des performances."

Je vois très bien ce que vous voulez dire.
Il faut malheureusement remplacer dans votre phrase le terme « logiquement » par « intuitivement ».

Le comportement des batteries Li-ions, leur gestion et leur vieillissement ont la mauvaise grâce de ne correspondre ni à notre intuition, ni à l'expérience de batteries Pb-acide ou Zn-C dont nous sommes familiers.
Le vieillissement surtout est assez non-linéaire. Quand j'étudiais la modélisation de cellules même assez simples, il n'était pas très agréable de faire un modèle prédictif d'optimisation de la charge restante pour différents scénarios d'utilisation. Or ce qui occupait alors une workstation se fait aujourd'hui en temps réel sur un smartphone, et mille fois mieux.

Quand on prétend que la technologie fonctionne comme par magie, il est naturel que les clients s'attendent à de la magie. Quand on déresponsabilise les acheteurs en leur masquant totalement la complexité de la machine qu'ils utilisent, il est normal qu'ils ne veuillent pas accepter que la physique prenne le pas sur la magie. La rançon du marketing d'Apple.

La conclusion de Richard Feynman à son rapport sur le désastre du Challenger est toujours d'actualité :
« NASA owes it to the citizens from whom it asks support to be frank, honest, and informative, so that these citizens can make the wisest decisions for the use of their limited resources.
For a successful technology, reality must take precedence over public relations, for nature cannot be fooled. »

https://motherboard.vice.com/en_us/article/nz7byb/the-challenger-disaste...

Ce qui vaut pour la NASA vaut pour Apple.

avatar Bigdidou | 

@occam

« le terme « logiquement » par « intuitivement ». »

Je suis d’accord avec ça.
C’est vrai que ce sont des technologies un peu mystérieuses pour le commun des mortels dont je fais partie.
Il faudrait effectivement que les industriels nous expliquent clairement que altération d’une batterie = aussi altération des performances globales de la machine. On peut le comprendre (après tout, quand une pile est en fin de vie, on a aussi une brève période de diminution des performances globales de l’appareil qu’elle alimente), mais comme tu dis, faut qu’on nous l’explique.

Après, c’est très inquiétant, cette altération rapide, parce qu’on veut nous vendre des très grosses batteries très cher, dans les voitures électriques, par exemple.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Après, c’est très inquiétant, cette altération rapide, parce qu’on veut nous vendre des très grosses batteries très cher, dans les voitures électriques, par exemple."

C’est assez différent.

D’une part une voiture électrique n’a pas une batterie. Elle en a des centaines. Ça lisse un peu les statistiques d’usure, et le courant de sortie.

Ensuite une batterie de voiture donnée pour 40 kWh en a généralement 50. Ça permet de ne pas charger à fond, ça permet de conserver la même autonomie malgré l’usure progressive et les changements de température...

La garantie - il faut étudier les détails soigneusement, ça peut varier - n’est pas la même non plus.

Pas du tout comparable à un smartphone.

avatar lmouillart | 

Heureusement que les consommables de type batteries pour appareils électroniques ne sont plus très simplement remplaçable par les utilisateurs.

Merci aux clients et constructeurs qui se sont engouffrés dans cette dérive.

avatar reborn | 

@lmouillart

Une batterie d’iPhone se change assez facilement contrairement à d’autres telephones

avatar macinoe | 

Et tu remarqueras que les mêmes qui nous disaient que les batteries avaient aujourd’hui une durée de vie tellement longue que c’était plus la peine de les rendre amovible, nous expliquent aujourd’hui qu’ils faut les faire remplacer tous les 2 ans grand maximum..

Les mêmes.

Si c’est pas du grand foutage de gueule ça.

avatar reborn | 

@macinoe

La batterie de l’iPhone est bien amovible.

avatar sachouba | 

@macinoe :
Effectivement, c'est assez amusant !

avatar doobie28 | 

Pour info le changement de batterie est garanti 90 jours et non 1 an.

avatar kagou | 

Je viens de faire le test geekbench et je suis au top pour un iPhone 6S plus acheté 2 mois après sa sortie et ce malgré une utilisation constante et par moment intensive (sortie sportive gps et musique ).par contre nuit et jour de boulot il est sur sa station de charge.

avatar Sgt. Pepper | 

@kagou

Oui en effet : J’ai aussi pris l’habitude de le laisse brancher au bureau sur un support ?

Utiliser un iPhone sur sa prise , sauvegarde la batterie ?

avatar sachouba | 

@Sgt. Pepper :
Charger constamment un iPhone jusqu'à 100% limite sa durée de vie. Donc laisser son iPhone sur une base plusieurs heures par jour n'est pas forcément la solution...

Charger l'iPhone et le débrancher dès qu'il atteint 80 ou 85% est une autre solution, qui est peut-être plus efficace pour allonger la durée de vie de la batterie.

avatar Sgt. Pepper | 

@sachouba

Je ne pense pas ;)

Cela ne sollicite pas la batterie justement ...
Elle n’est pas chargée constamment car l’électronique désactive la charge et alimente directement l’iPhone ....

Et pendant la journée la batterie entre aussi en action

avatar sachouba | 

@Sgt. Pepper :
La batterie n'est pas chargée constamment, mais au moment où tu branches l'iPhone, elle est bien chargée de X% à 100%, non ?

Charger une batterie de X à 100% diminue sa durée de vie, puisqu'une batterie doit être maintenue entre 20% et 80% de charge pour avoir la plus longue durée de vie possible.

avatar Sgt. Pepper | 

@sachouba

Non pas du tout .
http://www.popularmechanics.com/technology/gadgets/a15731/best-way-to-ke...

Dingue de véhiculer des vieux mythes en 2017 ?

Si Apple ne charge en usine qu’a 80%: c’est pour les aléas de temperature pendant le transport : 

»A li-ion battery that's been exposed to temperatures of around 100 degrees Fahrenheit for a year will lose about 40 percent of its overall charge capacity. »

Mais dans mon bureau : aucun soucis de température ?
Donc le mieux est ,comme la nuit , de laisser charger le plus’ possible

« Contrary to what you might think (or have been told), leaving your phone or laptop plugged in all the time is not bad for its battery »

Pages

CONNEXION UTILISATEUR