Pourquoi Apple ralentit les iPhone aux batteries vieillissantes

Anthony Nelzin-Santos |

Après plusieurs jours de doutes et de controverse, Apple a confirmé ralentir certains modèles d’iPhone aux batteries vieillissantes. « L’année dernière », explique le communiqué de la société, « nous avons ajouté aux iPhone 6, iPhone 6s, et iPhone SE une fonctionnalité lissant les pics brutaux lorsque cela est nécessaire […]. Nous avons étendu cette fonctionnalité à l’iPhone 7 avec iOS 11.2, et prévoyons de le faire avec d’autres produits à l’avenir. » À quoi bon ?

La batterie de l’iPhone 8 Plus. Image iFixit (CC BY-NC-SA).
La batterie de l’iPhone 8 Plus. Image iFixit (CC BY-NC-SA).

Une vieille batterie est une batterie paresseuse

« Les batteries au lithium-ion fournissent plus difficilement leur courant maximal dans des conditions de basse température, de charge faible ou de vieillissement », explique Apple. C’est une question de résistance interne, qui augmente avec la baisse de la température, avec la diminution de la charge, et avec la répétition des cycles de (dé)charge. La mesure de la résistance interne est un bon indicateur du vieillissement d’une batterie, qui devient de moins en moins apte à répondre aux demandes des composants électroniques.

Poussée dans ses derniers retranchements, elle peut même se révéler dangereuse. Les dendrites, de petits pics de lithium métallique qui « poussent » progressivement sur l’anode, peuvent finir par provoquer dégâts et courts-circuits. Ces problèmes sont inhérents à la chimie des batteries au lithium-ion, mais sont exacerbés par les usages des smartphones, qui mettent les batteries à rude épreuve.

Les batteries au lithium-ion supportent assez mal d’être chargées et déchargées entièrement, détestent le froid, et n’aiment pas plus la chaleur excessive. Un cocktail littéralement explosif… or vous chargez votre iPhone tous les soirs, avec un chargeur à induction qui chauffe ou un chargeur ultrarapide qui brûle, l’utilisez sous la neige comme sur le sable, pour jouer à des jeux exploitant toute la puissance des processeurs et des puces graphiques mobiles.

Vous en demandez toujours plus à votre téléphone, mais la chimie des batteries au lithium-ion n’a pas fondamentalement changé depuis 25 ans, même si elle a beaucoup progressé. Pire : au lieu de changer votre appareil avant que la batterie n’atteigne 800 ou 1 000 cycles et que ces problèmes ne soient inévitables, vous avez maintenant tendance à le garder plus longtemps, puis à le revendre ou le refiler à vos proches.

Le logiciel vous protège des batteries et protège les batteries

Voilà pourquoi tous les fabricants multiplient les astuces logicielles pour vous protéger des batteries… et protéger les batteries. L’exemple le plus fameux est sans doute celui de l’indicateur du niveau de batterie : « 100 % » n’indique pas une batterie pleine (mais plutôt une batterie presque pleine, la fin de la recharge demandant une procédure bien particulière et très longue), « 0 % » n’indique pas une batterie vide (mais une batterie presque vide, le contrôleur devant rester alimenté le temps que vous trouviez une prise).

Pire : tous les chiffres entre ces deux bornes ne sont qu’une approximation, basée sur la consommation moyenne rapportée à la capacité théorique de la batterie. Lancez une opération intensive et le niveau va fondre comme neige au soleil, mais se stabiliser voire remonter dans la foulée, parce que le système a surréagi. (Le retrait de l’indicateur horaire de macOS, qui n’a jamais existé sur iOS, n’était pas vain ni injustifié.)

La batterie de l’iPhone 4S. Image Alan Levine (CC BY).
La batterie de l’iPhone 4S. Image Alan Levine (CC BY).

Avec le vieillissement de la batterie, l’estimation sera de moins en moins précise, ce qui explique que des iPhone peuvent s’éteindre subitement à 20 %. Le système croit qu’il reste 20 % de la batterie, mais se trompe car il n’en connaît plus les caractéristiques précises. C’est pour cela que l’on recommande d’étalonner régulièrement la batterie : en observant sa décharge puis sa recharge, le système peut calculer sa véritable capacité.

Ces estimations sont d’autant plus difficiles que les caractéristiques de chaque batterie sont très légèrement différentes à la sortie de l’usine, nettement plus après quelques semaines d’utilisation, une variabilité qu’un algorithme peut prévoir mais pas complètement résoudre. Ajoutez-y la possibilité que les caractéristiques d’un lot de batteries soient extraordinaires, et vous obtenez la situation qui a motivé le programme de remplacement de la batterie de l’iPhone 6s.

Un problème de communication…

L’indicateur de batterie est un mensonge, mais de ces pieux mensonges qui n’a jamais gêné personne. Pourquoi donc le fait qu’Apple ait menti sur le ralentissement des iPhone, certes par omission, pose-t-il aujourd’hui problème ? Sans doute parce qu’elle influe de manière disproportionnée sur l’usage : personne ne s’est jamais plaint que la batterie n’est pas vraiment pleine à 100 %, des milliers de personnes ont ressenti les lenteurs d’iOS 11 qui peuvent s’expliquer partiellement par une réduction agressive des performances des anciens iPhone.

Les problèmes soulevés par Apple sont réels et potentiellement dangereux, sa logique de préservation des anciens appareils est saine et louable, mais sa solution est contestable. Alors même qu’elle fait en sorte d’accompagner le ralentissement des cycles de renouvellement des produits, voire le précède en prolongeant la prise en charge logicielle des anciens modèles, elle est aujourd’hui accusée de vouloir provoquer le remplacement des produits en les ralentissant artificiellement.

Un décalage de perception révélateur d’un problème majeur de communication. Était-il si difficile, « l’année dernière », d’annoncer clairement cette nouvelle politique ? Et aujourd’hui, est-il si difficile d’indiquer clairement l’état de la batterie dans la section idoine des réglages ? Il ne s’agit pas seulement d’indiquer que la batterie doit être remplacée (comme iOS le fait déjà), mais plutôt de prévenir dès qu’elle commence à être dégradée (comme le fait macOS), et que le système doit prendre des mesures palliatives.

Sans forcément pouvoir désactiver le bridage, justifié même s’il est sévère, l’utilisateur serait au moins informé. En l’absence de cette information, il doit aujourd’hui utiliser des applications d’autant moins fiables que l’API permettant de relever le niveau de batterie a disparu avec iOS 10, ou se tourner vers les réseaux sociaux pour tenter de trouver une solution… ou maugréer contre une grande conspiration internationale.

…et de cohérence

En présence de cette information, l’utilisateur connaîtrait l’origine du ralentissement de son iPhone, et pourrait peut-être même la comprendre. Les choses auraient au moins le mérite d’être claires : l’utilisateur pourrait accepter la dégradation des performances au profit de la prolongation de la vie de la batterie, ou débourser quelques dizaines d’euros pour remplacer la batterie afin de prolonger la vie de son appareil tout entier. Malheureusement, ce remplacement n’est pas forcément possible.

La batterie en L de l’iPhone X. Image iFixit (CC BY-NC-SA).
La batterie en L de l’iPhone X. Image iFixit (CC BY-NC-SA).

« La garantie limitée Apple couvre une batterie défectueuse », explique Apple, « mais pas une usure normale. » Seules les batteries ayant perdu plus de 20 % de leur capacité initiale peuvent être remplacées immédiatement, une opération facturée 89 €, les batteries étant considérées comme des pièces d’usure. L’opération est gratuite si vous avez souscrit un contrat AppleCare, ou si la batterie montre des signes de dysfonctionnement plus sévères.

Apple refusera systématiquement de remplacer une batterie « dans le vert », pour reprendre les mots d’un « Genius » que nous avons interrogé à ce sujet, même si vous agitez 89 € sous le nez de votre interlocuteur. « Une batterie nécessite un recyclage délicat », explique cet employé, « et le recyclage d’une batterie en bon état relève du gaspillage. » « Cela pénalise les clients qui souhaiteraient nous voir pour de véritables problèmes », ajoute un autre Genius.

Mais le ralentissement d’un iPhone est bien un « véritable problème » lorsque la fréquence du processeur d’un iPhone 6 passe de 1,4 GHz à 600 MHz parce que la batterie est usée, mais pas suffisamment pour être remplacée sans de longues négociations. Sans appeler au gâchis de temps et de matériaux rares et chers, on peut sans doute réclamer un peu plus de cohérence de la part d’Apple.

avatar reddevilsX | 

Non mais là tout le monde confonds le manque d’optimisation d’iOS 11 pour les anciens modèles, avec la ligne de code qui bride les performance à certains pics des iPhone possédant une ancienne batterie.

C’est deux choses complètement distinctes à mes yeux.

avatar armandgz123 | 

@reddevilsX

Oui c’est sûr, mais quand les deux problèmes se croisent... aïe

avatar frankm | 

@reddevilsX

Je ne mettrai pas à jour vers iOS 12 pour X sous iOS 11

avatar House M.D. | 

@frankm

Et perdrez toutes les mises à jour de sécurité sur un appareil qui contient entre autres vos codes, conversations, voire même votre CB virtuelle...

avatar frankm | 

@House M.D.

Tant pis. Mon iPhone X perd 0% dans la nuit. JAMAIS VU. Donc pas de mise à jour

avatar eric691 | 

@House M.D.

C'est bien le problème, et un motif d'attaquer Apple en justice.
Il n'y a bien que Microsoft qui dissocie maj de sécurité des maj système.
Regardez Windows 7 qui est sorti il y a bientôt 10 ans et qui a toujours les maj de sécurité, chez Apple c'est vraiment du foutage de gueule (même si Android c'est encore plus pourri)
Même si tu t'en tapes de la réalité virtuelle obligé de passer sous IOS 11 pour ne pas avoir un OS avec des failles connues de tous les pirates de la terre
À se demander si c'est pas fait exprès ces diffusions de faille de sécurité majeures, comme par hasard au moment de la sortie du nouvel OS qui va faire ramer ton IPhone

avatar House M.D. | 

@eric691

Au niveau macOS, les maj de sécurité sont aussi prolongées pour les anciens systèmes, mais en effet, pas sur iOS.

avatar fte | 

@House M.D.

Quels anciens systèmes ? Anciens comment ?

avatar House M.D. | 

@fte

10.10, 10.11 et 10.12 reçoivent encore les maj de sécurité.

avatar fte | 

@House M.D.

Ah, pas très ancien donc. Assez récent même, en fait.

avatar House M.D. | 

@fte

En même temps Apple n’a aucune obligation contractuelle de transmettre des mises à jour de sécurité sur des systèmes antérieurs au dernier...

avatar Lestat1886 | 

@reddevilsX

Et comment tu ferais la différence entre les deux?

avatar tilho | 

C'est assez simple en fait, ça demande plus de logique et moins de désinformation :

- Ta batterie est complètement flinguée, et ça fait 6 mois que tu te dis que tu dois la remplacer ce que tu repousses toujours au maximum ? Tu es très certainement dans le second cas dont parle reddevilsX.

- Sinon, tu es dans le premier cas.

Voilà tout.

avatar C1rc3@0rc | 

On a une accumulation de 2 problemes graves mais qui ne doivent pas se masquer l'un l'autre.

L'OS qui degrade volontairement le fonctionnement de l'electronique pour eviter que le client demande systematiquement le remplacement sous garantie de la batterie: c'est de toutes évidences un delit .

L'OS qui est commercialisé avant d'etre fini et surtout qui est quasi-imposé a l'utilisateur (on en est presque a du harcelement) c'est peut etre pas un delit (seul un procés pourrait le dire), mais c'est grave et méprisant pour le client.

Il faut rappeler une chose essentielle: Apple vend un produit qui fournie des fonctions, et en aucun cas - du moins a l'heure actuelle - lors de la vente le client n'est informé que ces fonctions ont une duree limitée a une annee. Apple va certainement passer a un modele remplacant la vente par la location et ça changera sa responsabilité legale, mais pour l'instant Apple vend un appareil assurant des fonctions, pas un tas de composants electroniques...

La degradation des performance du processeur, c'est une degradation de la fonctionnalité et rien d'autre.

Il y a donc un delit d'obsolescence programmee, un delit de dissimulation de vice de conception, une tromperie sur le produit,...

Ça commence a faire beaucoup.

Si on rajoute les autres "details" limitatifs qu'Apple se garde bien de mentionner lors de la promotion et vente de ses appareils (comme la desactivation de Fake ID a cause de la temperature hivernale... pour TouchID on a des gants adaptes, mais pour Fake ID faudrait une housse en fourrure...) on a vraiment beaucoup de choses bien reelles a reprocher a Apple...

avatar eleodie | 

@C1rc3@0rc

De longs pavés pour toujours autant de bêtises.

Tu as l’air convaincu et presque convaincant.

As tu bien lu tout l’article ?
As tu des éléments légaux qui tendent vers le délit d’obsolescence programmée ?
As.. non je m’arrête je crois que je perds mon temps.

avatar C1rc3@0rc | 

@eleodie

Toujours aussi court, peremptoire, reactionnel et denué du moindre argument ou construction logique, ton type de commentaire...

Apple a du reconnaitre que son OS dégradait volontairement et artificiellement la fonctionnalité d'un appareil en parfait etat de fonctionnement. Cela permet a Apple d'eviter de devoir assumer les couts de remplacement de la batterie - dont Apple reconnaît qu'il s'agit d'une piece soumise a l'usure mais pas d'un consommable... - et pousser l'utilisateur a changer d'appareil (puisque non informé qu'il a la possibilité de retrouver le fonctionnement initial en changeant la batterie.

Si tu arrives a me demontrer qu'il n'y a rien qui enfreint la loi dans cet empilement, bravo.

Pour info:
« Art. L. 213-4-1.-I.-L'obsolescence programmée se définit par l'ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement.
« II.-L'obsolescence programmée est punie d'une peine de deux ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende.
« III.-Le montant de l'amende peut être porté, de manière proportionnée aux avantages tirés du manquement, à 5 % du chiffre d'affaires moyen annuel, calculé sur les trois derniers chiffres d'affaires annuels connus à la date des faits. »

L'UE, dans ce principe, a interdit la commercialisation de cartouches d'imprimante a memoire...

Dissimuler la dégradation d'une batterie tout en dégradant artificiellement les fonctions d'un microprocesseur totalement fonctionnel et tout faire pour refuser de remplacer cette batterie, je vois mal comment on peut dire que cela ne tombe pas dans le cadre de cet article.
De meme ne pas indiquer au client que l'OS ralentira le processeur des que la batterie aura atteint un certain age ou un charge arbitrairement definie c'est une tromperie evidente.

Maintenant si tu as des arguments qui vont dans le sens inverse je suis impatient de les lires.

avatar JagerGab | 

@C1rc3@0rc

Je suis tout à fait d’accord avec vous sur le principe.

avatar Fredje_B | 

Tu es quand même assez fatiguant avec tes interventions que tu essaies de détailler le plus possible; c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale!

Ton postulat de départ est faux et rend tout le reste de ta petite démonstration caduque : "Apple a du reconnaitre que son OS dégradait volontairement et artificiellement la fonctionnalité d'un appareil en parfait etat de fonctionnement"...FAUX!!! Ce qui est vrai est le suivant : "Apple a du reconnaitre que son OS dégradait volontairement et artificiellement la fonctionnalité d'un appareil dont l'état de la batterie ne répond plus aux conditions de fonctionnement optimal"...il s'agit ni plus ni moins d'une usure normale non imputable à Apple! Que tu le veuille ou pas.

Pour faire un parallèle, un constructeur automobile pourrait brider son moteur de 4 soupapes qui ne tourne plus que sur 3 soupapes pour ne pas le dégrader encore plus voir le casser complètement. Libre à l'utilisateur de continuer à l'utiliser ainsi dans une certaine confiance ou de le faire remplacer. Hors, ce bridage automatique n'existe pas chez les constructeurs automobile et la casse est souvent au rendez-vous.

Le seul reproche que l'on pourrait faire à Apple, c'est de ne pas indiquer clairement que le système est bridé pour protéger la batterie et l'utilisateur.

Le reste n'est que du vent, vent dont tu as fait ta spécialité! Tu devrais plutôt te renommer en Katarina ou autre nom d'ouragan...du vent, du vent et puis plus rien après!

avatar gsf | 

en fait le postulat de départ est encore plus faux que ça... apple limite les performances de ses appareils dont la batterie n'est plus satisfaisante... pour augmenter leur durée de vie.

Donc c'est pas de l'obsolescence programmée. Je sais pas pour les iPhone, mais pour les macbook, il y a des seuils bien déterminés d'efficience de batterie qui appellent ou non son remplacement. Tout ça est assez clair.

Qu'Apple baisse la capacité d'un téléphone pour l'adapter au niveau de la batterie me parait pas si anormal. Ce qui n'est pas normal c'est de devoir le découvrir par hasard. La c'est moche. Ils devraient être bien plus transparent, leur image serait à mon avis meilleure et je me demande dans quelle mesure ça ne pousserait pas le consommateur a changer de tel. "Mon tel se fait vieux... je peux le garder, mais un peu moins performant... ou le changer". Achat en conscience quoi.

Reste aussi a voir dans quelle mesure la limitation de la rapidité influe sur l'utilisation courante. Vu que les performances des smartphones est globalement très au dessus du besoin de la plus part des gens (téléphoner un peu, appli divers, consultation internet et mail...). Si cela entraine des lenteurs génantes à l'usage, le consommateur est perdant. Sinon... ben il aura juste un téléphone qui dure plus longtemps et je vois pas le problème.

avatar sachouba | 

@gsf :
"apple limite les performances de ses appareils dont la batterie n'est plus satisfaisante... pour augmenter leur durée de vie."

Eh non, tu t'es toi aussi trompé :
Apple limite les performances de ses appareils dont la batterie commence à être usée parce que si elle ne le faisait pas, ces appareils s'éteindraient inopinément à charge fois que le processeur est utilisé de manière intensive.

Ça prouve bien qu'il y a un problème quelque part : une batterie, même après plusieurs centaines de cycles, devrait toujours être capable de fournir assez de puissance pour alimenter un CPU de smartphone, puisqu'aucun autre constructeur ne rencontre un tel problème qui nécessite une intervention logicielle (et aucun vieil iPhone non plus).
Il s'agit donc surtout de masquer une batterie de qualité insuffisante...

avatar Bigdidou | 

@sachouba

Pour le coup, je suis assez d’accord.
Les batteries d’Apple s’enflamment pas, parce qu’elle ont tout simplement pas l’énergie pour ça :D

avatar pocketalex | 

"Ton postulat de départ est faux et rend tout le reste de ta petite démonstration caduque"

C'est un peu sa marque de fabrique

Ajoutez à ça des posts longs comme le bras et ... 🙈

avatar Lestat1886 | 

@C1rc3@0rc

Imposés ? Tu n’es pas obligé d’installer la mise à jour !!

avatar C1rc3@0rc | 

J'ai ecrit "quasi-imposé" car en effet si on fait pas confiance a Apple et qu'on a les nerf pour resister au rappel systematique a chaque deverouillage qu'il faut entrer son code pour que la mise a jour s'installe automatiquement tout de suite ou dans une heure... ben l'obligation n'est pas totalement incontournable.
Apres pour l'utilisateur lambda c'est quasi-systematique que de ceder a la pression dApple (via l'OS)

avatar mmmathieu | 

@C1rc3@0rc

Si tu lis bien, quand il te demande de faire la mise à jour, que tu as toucher « plus tard » et qu’en suite il re demande ton mot dépasse, tu as une autre option à ce moment là ou il te propose me demander plus tard...

Et la il te laisse tranquille jusqu’au moment où tu iras dans réglages/générale/mise à jour.

Je l’ai fait sur l’iPhone6 de ma femme et ça fait un moment qu’elle n’a pas eu de notification...

Après si les gens ne font pas attention ba... on peut rien pour eux!

avatar JagerGab | 

@Lestat1886

Pas obligé , j’en suis pas certain.

Ou alors ils précisent lors de la maj : « possibilité de réductions de performances sur votre device et on vous garantit le portage et l’optimisation des applications de versions précédentes pour encore x années « 

La on serait d’accord et on serait averti des conséquences potentiels de nos actes

avatar charlie105 | 

@Lestat1886

Quasiment, pour corriger les bugs et les pb de sécurité découverts régulièrement.

avatar 8enoit | 

@Lestat1886 :
Avec un popup quotidien, cela s’appelle du harcèlement. Et même le téléchargement de la mise à jour sans rien me demander. Sur mon 16 Go, c’est coton d’avoir 500 Mo de bouffé par une màj que je ne ferai pas.

avatar 8enoit | 

@C1rc3@0rc :
Très bonne contribution au débat.

Perso j’en suis a me demander s’ils font la même chose sur les MacBook.

avatar pocketalex | 

@reddevilsX

tout à fait

surtout, l'option de baisser la fréquence du CPU pour préserver la batterie, mais flinguer l'expérience utilisateur ... c'est la pire des solutions

Et qui plus est, le tout sans rien dire à personne, laissant penser à de nombreux utilisateurs qu'il faut réinitialiser son iPhone et le restaurer, ce qui s'avere un perte de temps au final, ou à d'autres, comme moi, qu'il y a un souci technique qui explique cette lenteur, vu que d'autres expliquent qu'ils ne l'ont pas, et donc de réfléchir à défaut de l'appareil et donc à son remplacement (600 à 1100€) alors qu'en fait, un simple remplacement de la batterie, soit officiel (80€) soit officieux (20€) suffit à régler le problème

Et là la démarche de la marque est vicieuse au possible

Apple aurait mis une alerte de problème de batterie, tout aurait été normal. Au bout de 2/3 ans, la batterie fatigue, on vous demande de la remplacer. Normal

Mais non, au lieu de ça la marque ralentit les téléphone, sans rien dire, ils deviennent ultra-chiant à utiliser et on ne sait pas pourquoi, et l'on soupçonne mille raison qui ne sont pas bonnes, et on réfléchit, forcément au remplacement de l'appareil, alors qu'il n'y a pas besoin

Cette démarche à un nom : l'obsolescence programmée. Le fait d'inciter les utilisateurs à remplacer des appareils qui pourraient, sans cette démarche de la marque, fonctionner très bien encore longtemps.

C'est anti écologique, c'est tromper le consommateur, c'est juste... grave

Aucune excuse

avatar Domsware | 

@pocketalex

Ben voilà. Tout comme l’article du Monde que je cite plus haut, ton commentaire comme nombre d’autres ont un seul but : prouver la thèse fumeuse de l’obsolescence programmée.
Peu importe le raisonnement et sa rigueur, seule l’issue importe et la conclusion compte : Apple ralenti volontairement ses machines.

Et on ne tient ni compte du contexte, ni des motivations d’Apple. On procède par cécité et malhonnêteté intellectuelle pour parvenir à la conclusion qui arrange. Du titre plus précis « Apple ralentit volontairement les iPhones aux batteries vieillissantes » on résume à « Apple ralentit volontairement les iPhones». Titre mensonger et putassier.

Mais un peu de bon sens enfin : un appareil qui fonctionne moins bien avec le temps est-ce que cela amène à son remplacement pur et dur ?
Considérez-vous si peu l’intelligence et le bon sens de l’utilisateur pour croire qu’il va claquer plusieurs centaines d’euros sans réfléchir, sans chercher de solutions aux préalable, sans se renseigner ? Et qui plus est pour un nouvel appareil de la même marque ?

Croyez-vous une seconde que Apple cherche ainsi à s’éviter un programme de rappel de batterie coûteux ? Programme que d’une part l’entreprise a déjà effectué dans le passé et d’autre part incident industriel que l’entreprise gère du point de vue financier avec son fournisseur de batterie ?

Êtes-vous si stupide et sans aucun bon sens pour ne pas vous renseigner un peu avant d’engager une dépense financière importante ? Pour faire jouer une éventuelle garantie et le SAV qui lui révélerait le soucis de batterie ?
À l’heure d’internet où l’information est disponible si rapidement ?

Étiez-vous au courant de toute cette problématique liées aux technologies employées pour la batterie ?

avatar pechtoc | 

@Domsware

Dans un sens, c'est vrai, ne pas parler du vieillissement des batteries des iPhones impactés est trompeur et volontaire, mais d'un autre côté un téléphone qui a tout juste une année ne devrait pas déjà avoir une batterie dégradée, et quand on regarde les graphs de Geekbench, on doit être proche des 20% d'iPhone 7. Soit, l'utilisateur de geekbench n'est pas représentatif de l'utilisateur standard.

Il y a un réel problème de batterie ici, et Apple ont opté pour la solution la moins cher.

avatar pocketalex | 

@Domsware

Je comprends les solutions qu'Apple a mis en place car une batterie Li-ion perd ses performances avec le temps, c'est normal, et cela entraine des coupures inopinées du téléphone, ou un manque de patate qui pose si les composants ont besoin d'un certain niveau d'énergie

Pas de soucis la dessus, mais un énorme souci sur l'attitude d'Apple : mettre en place un ralentissement du smartphone SANS JAMAIS INFORMER L'UTILISATEUR sur la nécessité de remplacer sa batterie

Merde quoi, une simple alerte aurait suffit :

'votre batterie nécessitte un remplacement, votre iphone va passer en mode ralenti pour optimiser son utilisation"

Un truc qui s'affiche en notification jusqu'a ce que l'utilisateur décide d'aller en Apple Store remplacer sa batterie, ou décide de changer de modèle, c'est comme il veut, mais au moins il sait, et il a le choix

La méthode de brider l'appareil en douce, aussi utile soit-elle, relève de l'obsolescence programmée

ni plus, ni moins : on dégrade les performances d'un appareil sans en informer son possesseur, et sans qu'il connaisse le moyen de revenir à des performances normales, lui laissant penser que l'appareil est en bout de course et qu'il faut le remplacer

Le remplacer, chez Apple, ça s'appelle 700 à 1100€

Alors que pour 80€, l'utilisateur repart pour 2 ans tranquille quoi

C'est honteux

avatar Domsware | 

@pocketalex

Désolé mais je pense que la réaction logique normale est de chercher une solution avec de claquer 1000 euros dans un téléphone. Puis de venir rejetter la responsabilité à Apple.

avatar pocketalex | 

@Domsware

"Désolé mais je pense"

tu penses toi ? A te lire j'ai tellement de mal à le croire

"que la réaction logique normale est de chercher une solution"

tu es au courant que des milliers de personnes "power user", dans plein de forums ont cherché dans tous les sens des explications sur ces lenteurs, on a rempli des km de tests, témoignages, essais, sans rien n'y comprendre, avant que Geekbench ne révèle le pot aux roses

Chercher des solutions, t'es gentil, t'es mignon, un peu simplet aussi, mais voila, on est un très grand nombre a avoir cherché "des solutions" sans en trouver, et en y passant, pour de nombreuses personnes, énormément de temps (restauration des smartphones, etc) et tout ça pour rien, vu que le problème a été mis en place par Apple de manière totalement secrète.

Bref, il est normal que les gens râlent sur ce problème, tout le monde n'est pas comme toi à justifier l'injustifiable, ou a se contenter d'un appareil qui rame, au bord de l'inutilisable, tout en étant heureux

Beati pauperes spiritu comme on dit

avatar 8enoit | 

@pocketalex :
Parfaitement d’accord

avatar ovea | 

@reddevilsX

C'est même pas ça : ils auraient dû mettre deux batteries … ou plusieurs couples de cellules.

L'une pouvant continué à se décharger jusqu'au bout pour s'étalonner avec le système pendant que l'autre prendrait les recharges dont on a besoin pour une utilisation normale, avant de subir également ce cycle forcé.

Une technique pouvant invalider l'argument d'un système incapable de comprendre le fonctionnement de ses composants essentiels.

Donc, ce serait bien d'échec industriel dont il serait question et la responsabilité d'Apple avérée.

avatar pocketalex | 

@ovea

échec industriel ????

parceque les batteries perdent en performance avec le temps ???

Mais à ce compte là, l'ensemble de tous les produits contenant des batteries sont des échecs industriels, parceque les batteries qui ne perdent pas en performance dans le temps... ça n'existe pas

Quand à mettre deux batteries, tu nous expliqueras en quoi cela solutionne quoi que ce soit, en autonomie, performances et tutti quanti

avatar ovea | 

@pocketalex

Sans être un spécialiste des batteries : je m'en tape, si tu relis l'article, le système n'aurait plus la possibilité de savoir l'état de la batterie car cela nécessite un cycle complet, avec une décharge complète … ce qui en pratique n'est que très très très rarement le cas :

qui laisse son téléphone éteint et ici par une décharge compléter de la batterie !?!? ^^

Je te laisse la suite à dérouler, car pour moi, le principe de l'échec industrielle est que le système ne tienne pas compte du fonctionnement de ses périphériques, sinon ce n'est pas un produit qui mérite une tel integration avec tous les avantages que ça comporte au quotidien.

Bon ! Comme tu insistes, c'est comme si …
(((Ce coup ci il faut vraiment que j'y ailles)))

avatar pocketalex | 

@ovea

" si tu relis l'article, le système n'aurait plus la possibilité de savoir l'état de la batterie"

c'est un comportement constaté sur des batterie Li-ion usées, et je n'ai aucun problème avec ça, ni d'ailleurs avec la solution fournie par Apple de brider le CPU

J'ai juste, et seulement ça, un souci avec le fait de mettre tout ça en place sans rien dire à personne, et, pire, officiellement de sortir des mises à jour de l'OS en expliquant qu'elle solutionnent les ralentissement constatés

On appèle cela de la désinformation, et ça, ça me pose un gros problème

De ne pas savoir qu'un remplacement de batterie me permettrait de retrouver des performances normales et un certain confort d'utilisation, ça me pose problème

avatar ovea | 

@pocketalex

Absolument !
Sauf que le modèle commercial d'Apple est fondé sur le BuG acceptable pour l'attrait de la nouveauté (payante) … c'est pas nouveau, donc je tombe pas des nues tout'nus … enfin je comprends que cela soit une révélation pas prévisible. Et j'insiste que c'est l'aveuglement d'une politique industrielle et donc ce modèle qui tombe.

Mais la suite avec Apple dans le nuage déjà largement déploré est pas terrible terrible du tout … stay in touch ;)P

avatar Johny Ive | 

Les amis Apple se fait démonter (souvent à tord) par des tonnes de faux articles... Allez les spamez en expliquant la vérité... Commencez par le compte Twitter et Facebook de Var Matin

avatar misterbrown | 

Si Apple ne prends pas ses 89 euros, il y a de petits réparateurs heureux de le faire pour beaucoup moins!

avatar House M.D. | 

@misterbrown

Et avec une batterie beaucoup moins certifiée, voire même totalement insalubre...

avatar tilho | 

Si on détaille :
- possiblement contrefaite
- parfois d'occasion
- installée souvent sans protections antistatiques
- avec une certaine probabilité que son BMS soit incompatible et empêche la prochaine restauration, ou retourne des informations faussées sur l'état de la batterie elle-même ;-)
- sans garantie (enfin, si, celle que le petit réparateur propose en prenant sur sa marge)

Avec en cadeau, l'ancienne batterie jetée dans la poubelle verte, et le refus d'Apple de te proposer une solution si un jour tu as un problème quelconque.

Libre à chacun de prendre ce risque pour économiser 40€, mais c'est un tout autre sujet.

avatar C1rc3@0rc | 

@House M.D.

Il y a des margoulins comme partout, mais d'une part une batterie compatible avec les spec de celle du smartphone n'est pas plus mauvaise que celle d'Apple (qui a le meme fournisseur dans la majorité des cas.

Ensuite, le reparateur doit fournir un devis et une facture qui assure d'une part la periode de garantie de la nouvelle batterie et la responsabilité du reparateur quant a l'integrite de l'appareil...

Mais au fond le probleme c'est qu'il faut absolument obtenir le remplacement de la batterie par le SAV d'Apple, parce que dans ce cas c'est a Apple d'assurer le recyclage de la batterie et que cela a un cout qui va taper sur la marge beneficiaire d'Apple, et helas, aujourd'hui il n'y a que ça pour contraindre Apple a respecter un peu le client et ses besoins,

avatar bbtom007 | 

Pour moi apple est en tort sur beaucoup de points :
Ne signer que la dernière version d’ios alors qu’il devrait au moins signer la dernière maj précédente 10.3 ?
La batterie s’use ok ... si elle est morte faut la changer et pas brider le cpu
La communication la ils se sont vautrés.
Ca fait 15 ans que je suis sous l’écosystème apple donc un apriori favorable mais la ils risquent de prendre cher et c’est mérité

avatar Domsware | 

@bbtom007

Et si tu lisais l’article ?

avatar bbtom007 | 

@Domsware

Et si Apple lisait l’article ?!
J’ai une batterie fatiguée et mon iPhone est toujours dans la course je change la batterie et c’est reparti pour 1 an ou 2
J’ai une batterie faiblarde et un iPhone lent pour faire de l’archanement thérapeutique je dois changer d’iphone.
90€ -> 800€

avatar eleodie | 

@bbtom007

Relis l’article alors.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR