Le FBI fait déverrouiller l'iPhone d'un suspect à l'aide de Face ID

Stéphane Moussie |

Dans une affaire de pédopornographie, le FBI a forcé un suspect à déverrouiller son iPhone X à l’aide de Face ID. C’est le premier cas connu d’utilisation de Face ID dans une enquête, rapporte Forbes, qui livre des détails sur le dossier.

Lors d’une perquisition qui s’est déroulée le 10 août, le FBI, muni d’un mandat, a ordonné au suspect de déverrouiller son iPhone X en le regardant. En consultant les données du smartphone, la police fédérale a trouvé des conversations sur la messagerie Kik faisant état d’abus de mineurs.

Image Apple

Si Face ID a permis au FBI de consulter le contenu de l’iPhone, impossible en revanche de copier l’intégralité des données sur un ordinateur. Depuis iOS 11, pour synchroniser un iPhone avec un nouvel ordinateur, il faut saisir le code de l’iPhone lors de la première connexion. De plus, depuis iOS 11.4.1, l’utilisation des accessoires USB est bloquée si l’iPhone n’a pas été déverrouillé et connecté à un accessoire au cours de l’heure écoulée. Il faut alors saisir le code du terminal, ce que le FBI n’avait pas.

Code et fonctions biométriques sont en effet traités différemment. Dans de précédentes affaires, des suspects ont été autorisés à refuser de livrer le code de leur appareil, car fournir cette information reviendrait à s’auto-incriminer, or la constitution américaine protège contre cela.

Pour sa part, le corps n’étant pas considéré comme un élément de connaissance, cette règle ne s’applique pas aux données biométriques. C’est pourquoi aux États-Unis les autorités peuvent présenter un mandat forçant à déverrouiller son smartphone à l’aide de ses empreintes digitales ou de son visage.

Le FBI a même réussi à utiliser Touch ID pour déverrouiller des iPhone de personnes… mortes (alors qu’Apple avait assuré qu’un doigt « mort » ne fonctionnerait pas). Par contre, d’après Forbes, la police a fait chou blanc en voulant utiliser Face ID avec des victimes d’overdose d’héroïne.

Depuis iOS 11, les iPhone disposent d’un « mode SOS » qui, outre appeler automatiquement les urgences, désactive Face ID ou Touch ID jusqu’à la nouvelle saisie du code.


avatar Bigdidou | 

@Abd Salam

« On veut que les enquêtes soient menées selon les standards démocratiques ! par exemple avec une commission rogatoire délivrée par un juge pour fouiller un téléphone en particulier et non le pouvoir de fouiller tous les téléphones tout le temps ! »

Je suis pas certain que quiconque ici prétendent vouloir donner un accès inconditionnel à tout le monde à nos données privées qu’elles soient informatisées ou non. D’ailleurs je n’avais pas compris que c’était l’objet de la news.
Par contre que dans un cadre légal répondant au cadre démocratique (la charte des droits de l’homme est une bonne base), les enquêteurs prétendent le faire par les tous moyens dont ils disposent par la loi, ça paraît raisonnable.
Comme dit oomu, c’est une question d’équilibre.
Trop de police nuit à la liberté, mais la liberté sans police et sans sécurité, c’est une utopie.

avatar Abd Salam | 

@Bigdidou

Je répondais à un propos de Anonx.

avatar Bigdidou | 

@Abd Salam

« Éviter les appels à l’émotion pour justifier des brèches dans l’état de droit : bouh ! Regardez un pédophile ! donnez nous le pouvoir de faire tout ce que l’on veut ! »

A par tes posts, je n’ai lu ici aucune caricature de la sorte.

avatar Abd Salam | 

@Bigdidou

Tu m’en vois ravi si j’ai mal compris le propos de Anonx.

avatar Bigdidou | 

@Abd Salam

Je ne suis pas son exégète, mais quand ça n’est pas précisé, peut-être est-il plus sage de présupposer que notre interlocuteur tient à nos principes démocratiques plutôt que l’inverse.
Après, tout est possible.
Certaines couleurs Océane qui traînent ici sont peu regardantes à propos de ces principes ;)

avatar Abd Salam | 

@Bigdidou

Oui, c’est de ma faute si tu n’a pas vu le :

@anon.

Et je m’en excuse.

avatar Bigdidou | 

@Abd Salam

« Oui, c’est de ma faute si tu n’a pas vu le :
@anon. »

Je ne comprends pas l’ironie.
Oui, @anon, et alors ?
Ça change quelque chose à la signification des mots ?

avatar oomu | 

"Dans ton pays arabe la muttawa n’attendra pas de regarder dans ton téléphone si elle a bien d’autres éléments ?"

dans son pays arabe et celui d'autres personnes qui ont un pays arabe (mais selon les circonstances, qui ont un pays asiatique ou slave ou autre, y a plein de variations du malheur local), les comptes facebooks, les confiscations de mobiles et les dénonciations sont utilisées pour caractériser un comportement homosexuel et éventuellement les mettre en prison ou provoquer leurs meurtres.

Le téléphone portable devient un enjeux de la haine.

Et il est important de le savoir : ne mettez JAMAIS en ligne ou dans une machine sur soi des choses qui ne concernent QUE vous.

en l'occurence, je maintiens qu'aucune photo intime, qu'aucun mode de paiement, qu'aucune information sur son capital, son activité associative ou politique doit être facilement accessible via une machine.

Passephrase, blocage, voir non stockage d'informations.

Cela est des plus vrais dans des pays autocratiques ou sous l'arbitraire religieux.

et ça s'apprend avec l'expérience !

avatar en ballade | 

@anonx

"que dans ces pays"

Niveau de culture TF1 ?? en France, on bafoue les droits de l’homme des immigrants abandonnés en mer.

avatar charlie105 | 

@fousfous

Dans ce cas, il faut aussi interdire les mandats de perquisition aux domicile des gens: imaginez tout ce qu’ils pourraient y trouver
L’accès à distance sans raison (surveillance de masse) et le mandat dans le cas d’une affaire judiciaire sont bien différents à mon sens.

avatar Abd Salam | 

@anonx

Évidemment que l’on va justifier le viol de la démocratie en mettant en exemple que l’on neutralise un affreux pédo-criminel !

Et ensuite, on pourra contrôler tout le monde... pour tout et n’importe quoi !

Ta réaction en dit long sur les motivations des autorités !

avatar pagaupa | 

@anonx

Ce qui est valable pour un pédophile, l’est pour tout autre catégorie de délinquant.
Cette ouverture permise par le face id est une boite de pandore.

avatar anonx | 

@pagaupa

Euh il faudra assumer d’être un délinquant et des risques encourus ?

Boîte de Pandore pour la tranquillité de « tous » ? Où on signe ?

avatar byte_order | 

@anonx
La dissidence politique est *encore* considéré comme un délit dans une majorité de pays dans le monde. L'homosexualité probablement aussi. L'avortement. L'adultère.

Attention à ne pas confondre ce qui est interdit et ce qui est juste. L'Histoire regorge de contre-exemples, et malheureusement cela reste d'actualité.

Par ailleurs, attention à ne pas oublier que l'histoire de manque pas non plus d'exemples d'affaires judiciaires montées sur des fausses preuves, forgées, et je ne vois pas par quelle magie cela serait impossible de forger des preuves numériques...

avatar Bigdidou | 

@byte_order

« Attention à ne pas confondre ce qui est interdit et ce qui est juste. « 

Ce qui est interdit, je sais.
Mais ce qui est juste ?

avatar pagaupa | 

@anonx

Je ne suis pas d’accord de payer pour une minorité de délinquants et encore moins pour cette informatisation tous azimuts qui vous retire petit à petit la moindre intimité...
Il y aura rejet ( malheureusement trop tard) comme il y en a en ce moment pour d’autres sujets (consommation, etc...).
L’inconscience de ce monde avec les nouvelles technologie le ménera à l’absence du « privé ».

avatar byte_order | 

@anonx
> Ça en dit long sur ceux qui trouvent ça choquant honteux.... franchement de quoi parle t’on ???
> Une pure raclure de chiasse de pedophile quand même.

Un suspect.
Seule la Justice déterminera si c'est un coupable.

Y'a 2 concepts en jeu ici :
- la présomption d’innocence
- le droit à ne pas s'incriminer soit-même.

Et même les futurs coupables ont des droits tant qu'une condamnation ne leur en retire pas certains (et tous ne peuvent pas l'être).

avatar r e m y | 

Et le type qui te vole ton iPhone dans le métro utilisera la même méthode pour le déverrouiller, en te montrant bien ton iPhone avant de se barrer en courant (ou en te menaçant d'un couteau... au choix)

avatar oomu | 

remy :
autant partir du principe qu'un type va me tuer dans le métro.

avatar r e m y | 

@oomu

Je veux juste dire que les pickpockets du métro ne sont pas plus cons que le FBI et FaceID est du pain béni pour eux quand ils tirent un iPhone X. Il suffit de présenter le téléphone à son propriétaire légitime pour le déverrouiller (lequel, surpris, ne pensera pas à se cacher le visage)

avatar JimmyDrn | 

@r e m y

Avant il faut qui te l’arrache des mains ça laisse une opportunité de désactiver la biométrie ...

avatar r e m y | 

@jimmy92250

? tu n'as jamais vu un vol à l'arraché ou les pickpockets à l'œuvre toi...
Je peux t'assurer que tu n'as le temps de rien faire!

avatar alfatech | 

@r e m y

"? tu n'as jamais vu un vol à l'arraché ou les pickpockets à l'œuvre toi...
Je peux t'assurer que tu n'as le temps de rien faire!"

Je suppose que ce message m'est destiné......Si j'en ai vu plusieurs, et jamais je n'ai vu ou verrai un voleur à la tire vouloir déverrouiller sur place un smartphone fraîchement volé.....Encore moins en plaçant un smartphone devant le visage du gars qui vient de se faire voler son portable, et toi non plus tu n'as jamais vu et ne verra jamais ça.

avatar oomu | 

la vie n’est pas aussi simple.

Non.

avatar IceWizard | 

@r e m y
"Je veux juste dire que les pickpockets du métro ne sont pas plus cons que le FBI et FaceID est du pain béni pour eux quand ils tirent un iPhone X. Il suffit de présenter le téléphone à son propriétaire légitime pour le déverrouiller (lequel, surpris, ne pensera pas à se cacher le visage)"

D'après un article sur le sujet, la quasi-totalité des vols dans le métro/RER se font sur des escaliers mécaniques, à l'arrivée. Un complice fait une fausse chute, juste derrière la victime consultant son smartphone, pour attirer son attention. On sursaute forcément quand un type vous tombe dessus .. Le voleur profite de la confusion pour s'emparer du précieux et tracer la course.

Bonus : le téléphone est déverrouillé ..

avatar alfatech | 

@r e m y

"Et le type qui te vole ton iPhone dans le métro utilisera la même méthode pour le déverrouiller, en te montrant bien ton iPhone avant de se barrer en courant (ou en te menaçant d'un couteau... au choix)"

Ça n'est pas aussi facile,loin de là même.......D'ailleurs si un type vole ton iPhone et le met à quelques centimètres de ton visage pour le déverrouiller et que tu ne bronches pas c'est que tu as peur du guss donc tu lui filera volontiers ton empreinte par peur dans le cas de touch id voir même ton code.
Un voleur va direct se barrer avec ton smartphone sans prendre là peine de le déverrouiller.

avatar corben | 

De toute façon quand on se fait arrêter dans n’importe quel pays, on se fait prendre en photo pour l’identification.

Y a pas bien grande différence entre tirer le portrait d’un suspect et utiliser la reconnaissance faciale pour déverrouiller son téléphone. De toute façon on prend sa photo et ses empreintes.

De toute façon on parle toujours de protection des données mais quand on a rien à se reprocher on n’a donc rien à craindre en coopérant avec la justice

avatar Lu Canneberges | 

@corben

« mais quand on a rien à se reprocher on n’a donc rien à craindre en coopérant avec la justice » mais n’importe quoi... faut vraiment vivre dans un monde déconnecté de la réalité et ultra privilégié pour croire ça...

avatar corben | 

@Lu Canneberges

Essaie d’argumenter un peu au lieu de réagir à l’emporte pièce

avatar byte_order | 

@corben
Les homosexuels, les femmes qui avortent, les gens qui contestent la politique du pouvoir en place, les gens qui fuitent les preuves de scandales, de corruptions etc, les gens qui refusent de suivre les règles d'une religion imposée, tous ces gens ont donc des choses à se reprocher, vu que c'est un délit dans un très grand nombre si ce n'est pas même une majorité de pays dans le monde encore aujourd'hui ?

avatar oomu | 

"De toute façon on parle toujours de protection des données mais quand on a rien à se reprocher on n’a donc rien à craindre en coopérant avec la justice"

En France (et très souvent ailleurs) la Police enquête à Charge. Elle va essayer de démontrer votre culpabilité ,et éventuellement trouver autre chose.

C'est toujours un risque.

Il est toujours dans votre intérêt de coopérer, vu qu'il est illégal de refuser les demande de la police française. Mais il n'est pas dans votre intérêt que la Police soit toute puissante et sans limite. Que vous soyez, selon vous, un paragon d'honnêteté ou non.

après tout, je n'ai que votre parole et je n'ai aucune raison de vous faire confiance.

avatar Abd Salam | 

@oomu

Il n’est pas toujours dans son intérêt de coopérer !
même pour une personne innocente.

avatar Adrienhb | 

@oomu

Il est légal de ne pa répondre à leurs questions et c'est ce que préconisent les pénalistes lors de garde à vue.

avatar Abd Salam | 

@corben

Il faut protéger les policiers d’eux-mêmes !

Un policier à cause des biais de raisonnement va faire beaucoup de bêtises... notamment négliger les éléments à décharge ! parfois refuser de communiquer au juge d’instruction ou au procureur des éléments à décharge... pour aider le juge ou le procureur à prendre la bonne décision !

Car le juge ou le procureur aura un dossier bien noir au lieu de gris (nuancé, et qui laisse place au doute).

Dans de nombreuses affaires, des personnes sont reconnues coupables sur la seule base de la certitude du policier ! le dossier d’enquête étant lui vide, totalement vide (et souvent purgé de ce qui pourrait introduire du doute).

Avoir des contre-pouvoirs obligent les policiers à être bons, réfléchis et à bien faire leur boulot.

avatar oomu | 

ne soyez pas relativistes morales.

Il est normal de pouvoir protéger ses propres informations au sein de ses propres machines. Vous le faites, c'est ce que vous voulez faire quand l'escroc, la police, l'Etat, le Gourou et le Oomu fouinent de trop près vos affaires (vos investissements, vos cabanons dans le jardin, vos petits arrangements avec le contrôle technique de la voiture, etc etc)

Il est normal que la police, à qui on dit "faut protéger les individus et répondre aux injonctions de la politique du gouvernement, à tout prix, je vous nomme RESPONSABLE, mOssieur le préfet !" essaie d'utiliser TOUS les outils possible pour remplir sa mission et dormir tranquille le soir.

Au final, un équilibre va se chercher et il faut accepter les limites et les souhaits contradictoires de chacun.

Concernant les USA, on ne peut punir quelqu'un pour avoir refusé de s'auto-incriminer, ce qui est à mon sens, un garde-fou vital.

MAIS à l'inverse, il est assez légitime d'accepter que si la police montre à un juge qu'elle a des éléments tangibles de croire que le crime est prouvable dans tel coffre, tel téléphone, ou tel garage, alors on l'autorise à forcer un accès ou pénaliser la personne qui fait obstruction.

Il faut des éléments raisonnables, pour éviter qu'on tombe (car c'est RAPIDE) en tyrannie ou une société de l'arbitraire.

La France est à mi-chemin de ce que je considère comme un bon équilibre. D'autres pays ont depuis longtemps versé dans la tyrannie ou la Lubie du Prince du jour, et cela les pénalise constamment : l'arbitraire ou la tyrannie empêchent de développer sereinement.

Autrement dit: oui y a des pays qui ONT TORT d'être tels qu'ils sont. Et d'autres qui ont RAISON.

avatar anonx | 

@oomu

Ah bah voilà ok

avatar The Joker WSS | 

« L'expression de monde arabe (arabe : العالم العربي, al-ʿālam al-ʿarabī ou الوطن العربي al-wațan al-ʿarabī) désigne un ensemble de pays couvrant l'Arabie (Péninsule arabique), l'Afrique du Nord et le Proche-Orient, ayant en commun la langue arabe et une culture arabe. Bien qu'assez largement utilisé, ce terme ne renvoie pas à une liste définie de pays, et à la différence de la Ligue arabe par exemple, elle n'est pas une entité politique formelle. On peut néanmoins considérer plusieurs critères pour rattacher un État au monde arabe : l'importance de la langue arabe, sa localisation (critère géographique) ou enfin l'appartenance à la Ligue arabe (critère politique). »

Merci de préciser le pays que vous visez par les expressions « les pays arabes » « ton pays arabe » parce que là ça ne m’aide pas à avoir un avis sur le sujet.

Cordialement,

[L’arabe ou pas]

avatar anonx | 

@The Joker WSS

Bah en l’occurrence tous les pays arabes dont la loi de la charria est appliquée radicalement ... ça paraissait clair

avatar Abd Salam | 

annulé

avatar The Joker WSS | 

@anonx

« La charia ou charî'a ou sharî'a (arabe : الشَّرِيعَة) représente dans l'islam diverses normes et règles doctrinales, sociales, cultuelles, et relationnelles édictées par la « Révélation ». Le terme utilisé en arabe dans le contexte religieux signifie : « chemin pour respecter la loi [de Dieu] ». Il est d’usage de désigner en Occident la charia par le terme de loi islamique qui est une traduction très approximative puisque n'englobant que partiellement le véritable sens du mot (ce terme est d’ailleurs utilisé en place de droit musulman). La charia codifie à la fois les aspects publics et privés de la vie d’un musulman, ainsi que les interactions sociétales. Les musulmans considèrent cet ensemble de normes comme l’émanation de la volonté de Dieu (Shar). Le niveau, l’intensité et l’étendue du pouvoir normatif de la charia varient considérablement sur les plans historiques et géographiques. Dans le monde, certaines de ces normes sont considérées incompatibles avec les droits humains notamment en ce qui concerne la liberté d'expression, la liberté de croyance, la liberté sexuelle et la liberté des femmes. »

Merci pour ta réponse mais est-ce que vous parlez de la charia « chemin pour respecter la loi [de Dieu] » ou la signification occidentale « loi islamique »?

Désolé d’être chiant

Cordialement,

[l’arabe ou pas]

avatar anonx | 

@The Joker WSS

Je sais à peu près ce que vous essayez de faire.. et je rentrerai pas dans votre petit jeu...

J’ai bien écrit le terme « radicalement » en prévision de votre réponse qui du coup est HS ?

avatar The Joker WSS | 

@anonx

La liberté d'expression, la liberté de croyance, la liberté sexuelle et la liberté des femmes sont des droits de l’homme et ne se résument pas aux pays arabes où on applique la charia radicalement.

PS: la charia n’est pas des articles codifiés en vue de faire la loi. Officiellement aucun pays musulman ou pas n’applique la charia. La signification de charia est plus proche du mot voie ou chemin vers dieu que loi de dieu.

avatar anonx | 

@The Joker WSS

Euh si c’est bien officiel dans pas mal de pays ?

Un exemple l’Iran n’a pas de code pénal

« - Code de criminalité islamique (rédigé durant la révolution islamique et basé sur la charia et servant de base législative)... »

La charia est appliqué de différente manière selon les pays et certains d’entre eux elle est appliquée politique + famille, d’autres se limite uniquement aux affaires familiales

avatar The Joker WSS | 

@anonx

C’est là où je veux en venir, l’Iran n’ai pas un pays arabe.

avatar anonx | 

@The Joker WSS

Peu importe... tu détournes le sujet moi je te dis que ça existe bien ?

L’Arabie Saoudite si tu veux... ainsi qu’un bon nombre voir tous les pays du moyen orient dont le nom terminé par « stan »

« La principale source de la loi en Arabie saoudite est la charia » wiki

Tu sais on parle de pays arabe en réponse d’un commentaire parlant de pays arabe et d’homosexualité.. on pouvait parler de la Russie ou de l’Iran où je ne sais quel autre pays....

Ce qui est sûr c’est que nous sommes très bien en occident en comparaison..

Alors fais des comparaisons soit... mais je sais que dans mon pays une femme ne sera pas jugée coupable si elle se fait violer, ou condamner à mort pour avortement... que le mariage avec une enfant de 10 ans avec un degueulasse est aussi un crime et j’en passe ...

avatar The Joker WSS | 

@anonx

Les pays dont le nom se termine par « Stan » ne sont pas des pays arabes ?

L’Arabie saoudite n’est pas à elle seule les pays arabes ?

avatar anonx | 

@The Joker WSS

Le Yémen l’Irak Libye l’Égypte Palestine la Syrie Oman...

Tu sais Wikipedia dira que le Maghreb est composé de pays arabe mais bon nombre te diront que non... et que ce sont effectivement des colonies arabes.

Mais tu détournes à chaque fois le débat... la charia ne serait pas appliquée ?

avatar The Joker WSS | 

@anonx

Arabie saoudite : C'est le pays qui applique la charia de la manière la plus rigoriste. Elle compose une sorte de constitution – dans le sens "loi suprême" –, mais cela pose problème. En Arabie saoudite, le mode de fonctionnement du droit et de la justice est semblable à ce qui existait avant le XIXe siècle : des individus sont formés aux sciences de l'islam et particulièrement au droit musulman, puis deviennent juges et sont saisis d'affaires d'ordre pénal et civil.

Yémen : La constitution fait référence à la charia et son application s'approche de celle de l'Arabie saoudite, puisque le droit pénal reste influencé par le droit musulman. Cependant le Yémen est un pays où la loi ne parvient pas à s'étendre à toutes les provinces et où les coutumes et l’exercice local du pouvoir prennent parfois le dessus. C'est peu ou prou la même chose en Afghanistan.

Maroc : il n'y a aucune référence à la charia ou au droit musulman dans la constitution.

Libye : https://blogs.mediapart.fr/victorayoli/blog/051213/la-charia-en-libye-dit-merci-qui

Égypte : Les principes de la charia sont la source principale de la législation." Notons bien qu'il n'est pas question d'une application directe, mais de "principes" qui constituent une "source". C'est donc le parlement qui interprète ces sources afin d'élaborer les lois, dans une approche qui distingue les règles absolues de la charia (qu'il faut suivre aveuglément) et les règles relatives, qui peuvent évoluer dans le temps en fonction de la société.

Palestine : pas d’indépendance politique.

Syrie : Le régime syrien se voulant un État laïc, aucun recensement confessionnel n'existe en Syrie. Il en est de même pour le décompte des appartenances ethniques non arabes, comme les Kurdes notamment, celui-ci s'opposant à l'idée de nationalisme arabe.

Oman : la religion de l’État est l’islam et la charia islamique est la base de toute législation. (article 2) Au cœur de la mondialisation, le sultan prône un islam intégrateur et ouvert, qui dépasse les différences doctrinales au profit d’une « omanité consensuelle » qui incite tous les musulmans à prier dans les mêmes mosquées. La loi elle-même affirme que « tous les citoyens sont égaux devant la loi et jouissent de mêmes droits et devoirs publics. Il n’existe aucune discrimination entre eux pour motif de sexe, origines, couleur, langue, religion, secte, domicile ou statut social ».

Encore une fois, la charia n'est pas un corpus d'articles codifiés en vue de faire la loi (ça c’est la signification erronée de l’occident). Ses prescriptions sont surtout morales, éthiques ou relèvent de la relation de l'homme à dieu. « Source, base, compose, référence » tous ces mots impliquent qu’on applique au final ce qu’on veut.

Exemple la France est un pays laïc mais les fêtes religieuses d’origine chrétienne sont déclarés jours fériés mais en aucun cas on parle de l’application de la bible dans les lois françaises...etc.

Le monde arabe est très riche et ne se résume pas à l’application de charia, c’est comme ci je résumais ce problème aux abus sexuels sur mineurs dans l'Église catholique.

avatar Bigdidou | 

@The Joker WSS

« Exemple la France est un pays laïc mais les fêtes religieuses d’origine chrétienne sont déclarés jours fériés mais en aucun cas on parle de l’application de la bible dans les lois françaises...etc. »

Comment peux-tu écrire une chose pareille ?
Rhétorique de bas étage qui confond culture populaire et fondations sociales et politiques d’un pays.
La constitution des grandes démocraties occidentales sont basées sur les droits de l’homme et ne souffrent évidemment aucune comparaison avec des constitutions basée sur un obscurantisme religieux.
Je ne sais toujours pas où tu veux en venir, mais ton insistance dans e hors sujet oral devient nauséabond et va transformer ce fil en pugilat

« T’es libre de penser, d’écrire, de partager ton avis, d’essayer de me convaincre que dieu n’existe pas, que le coran a été écrit par des hommes mais tu peux pas parler à ma place je pense non! Gabriel, vrai, faux bla-bla-bla ? »

Ici, oui, nous le sommes. Inutile de nous en donner l’autorisation.
Dans les pays aux constitutions à base de charria que tu sembles vouloir défendre voire justifier en les comparant à la France, nos serions emprisonnés/torturés/exécutés pour ça au nom de la « science » islamique.
Bref..

avatar The Joker WSS | 

@Bigdidou

Si tu ne sais pas où je veux en venir, n’appréhende pas ce que je m’apprête à dire.

Défendre / justifier / comparer ? ça se passe dans ta tête pas dans ma pensée.

Comme on été emprisonnés/torturés/exécutés des milliers et des milliers de Libyens, Irakiens et Syriens au nom de ces grandes démocraties...etc.

Où je veux en venir? Un conseil, la prochaine fois quand vous parlez vite ou pas évitez de dire les pays arabes mais citez le pays concerné explicitement, ça évitera ces discussions nauséabondes comme tu viens de les qualifier.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR