Pourquoi les iPhone 12 n'ont-ils pas d'écran 120 Hz ?

Nicolas Furno |
Club iGen 👑

Cet article initialement réservé aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accès libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

La première publication de cet article date du 14 octobre 2020 (lire : Magie de Noël : ces articles du Club iGen passent en accès libre).

Voici une rumeur lancée à plusieurs reprises ces derniers mois qui était fausse : les iPhone 12 et iPhone 12 Pro se contentent tous d’un écran qui se rafraîchit à 60 images par seconde. Si vous espériez l’arrivée du mode ProMotion, une fréquence qui peut monter à 120 images par seconde introduite dans les iPad Pro de 2017, vous êtes forcément déçu. Il n’y a pas de fréquence de rafraîchissement plus élevée pour les iPhone de 2020 et il faudra certainement attendre ceux de 2021 pour voir arriver cette fonction.

Mais l’écran n’a pas été accéléré, lui… 😢

Pourquoi Apple n’offre pas cette fonctionnalité devenue courante sur les smartphones Android ? Inutile d’y voir un complot pour ridiculiser les leakers, ni même un choix de dernière minute entre ProMotion et la 5G. La raison est nettement plus simple et peut-être un petit peu décevante : Apple ne pouvait pas offrir ProMotion en 2020. Attention, je ne dis pas qu’elle ne pouvait pas augmenter la fréquence de rafraîchissement de l’écran sur ses iPhone, mais bien que la fonction ProMotion telle qu’on la connaît sur les iPad Pro ne pouvait pas être reproduite cette année.

Pour comprendre pourquoi, il convient de remonter à la première annonce de ProMotion. Les iPad Pro présentés en juin 2017 ne pouvaient pas uniquement monter à 120 images par seconde au lieu de 60 comme tous les autres iPad sortis auparavant, ils pouvaient surtout ajuster leur fréquence de rafraîchissement en fonction des besoins.

La technologie mise au point par Apple varie constamment la fréquence de rafraîchissement, pour la baisser si vous affichez une image fixe ou l’augmenter au contraire si vous faites défiler une page web, ou si vous utilisez un Apple Pencil. ProMotion peut aussi se caler sur la fréquence d’une vidéo pour un affichage parfait, par exemple à 48 Hz pour un film de 24 images par seconde. Le résultat, ce sont des animations hyper fluides et une latence réduite avec le stylet, mais aussi une meilleure autonomie qu’avec un écran bloqué en permanence à 60 Hz.

Capture d’écran de la WWDC 2017, où les nouveaux iPad Pro avec ProMotion ont été présentés pour la première fois.

Cette idée est fondamentale et Apple ne proposerait pas un iPhone sans cette aptitude à faire varier sa fréquence d’affichage en fonction du contenu. L’entreprise de Cupertino ne ferait par ailleurs aucun compromis sur la définition, autant d’exigences qui ne sont pas nécessairement aussi importantes pour les constructeurs de smartphones Android. Ces derniers intègrent souvent une option pour choisir une fréquence et s’y tenir, là où Apple active le mode par défaut sur ses iPad Pro et propose uniquement un réglage d’accessibilité pour les cas de cinétose.

S’il y a une option pour choisir la fréquence d’affichage sur les smartphones Android, c’est parce qu’il faut en général choisir entre la fréquence ou la définition. À quelques exceptions près, dont le OnePlus 8 Pro qui parvient à proposer un affichage 120 Hz avec sa définition native1, les autres modèles sur le marché doivent baisser leur définition pour augmenter leur vitesse de rafraichissement. Cette limite s‘explique essentiellement pour des raisons d’autonomie, mais aussi parce que leurs composants ne sont pas prévus pour gérer le flux vidéo nécessaire.

Le OnePlus 8 Pro (image iGen).

L’Apple A14 des iPhone 12 pourrait sans doute très bien gérer les 120 Hz à la définition native, mais il faut encore régler le problème de la variation de la fréquence. Ce qu’Apple a pu faire dès 2017 avec la dalle LCD des iPad Pro ne peut pas être reproduit aussi facilement avec les dalles OLED des iPhone. Ce n’est pas qu’un problème pour Apple, d’ailleurs : ses concurrents ne font pas mieux, avec soit du LCD (Razer 2), soit de l’OLED sur une fréquence fixe ou, au mieux, sur une variation entre deux paliers. Le OnePlus 8 Pro peut varier entre 120 Hz quand l’écran affiche un contenu dynamique et 60 Hz pour un contenu statique, tout comme le Pixel 4 évolue entre 60 et 90 Hz selon les besoins.

Samsung tient une partie de la solution entre ses mains et le géant coréen l’a prouvé avec son Galaxy Note20 Ultra, modèle très haut de gamme présenté cet été. C’est le premier smartphone à intégrer un écran OLED avec la technologie LTPO, ou plutôt HOP, son petit nom chez Samsung. Grâce à elle, l’écran du Note20 Ultra peut faire varier sa fréquence de 120 Hz au maximum à 10 Hz au minimum2, ce qui pourrait convenir pour la fonction ProMotion telle qu’Apple l’envisage.

Image Samsung.

Pourquoi les iPhone 12 n’intègrent pas cet écran ? Il est probable que la capacité de production de Samsung est encore trop limitée pour fournir Apple et que la firme coréenne a décidé d’en garder l’exclusivité pour son Note20 Ultra. Par ailleurs, il faut noter que le LPTO est un élément clé pour ProMotion sur un écran OLED, mais il ne suffit pas. Samsung n’a pas réussi à offrir une expérience sans compromis, même sur son modèle le plus haut de gamme, puisqu’il faut encore se contenter d’une définition inférieure si on active le 120 Hz sur le Note20 Ultra.

On peut regarder du côté de l’Apple Watch pour confirmer que le LTPO ne suffit pas. La technologie a été introduite sur les Series 4, mais ce sont les Series 5 sorties l’année suivante qui ont introduit la capacité à faire varier leur vitesse de rafraichissement (qui tombe à une image par seconde quand la montre est inactive). La différence, c’est l’intégration d’un nouveau contrôleur d’écran qui consomme moins, des améliorations apportées à l’alimentation et enfin un nouveau capteur de luminosité.

Les nouveaux composants nécessaires à la variation de la fréquence sur les Apple Watch Series 5, capture d’écran du special event de septembre 2019.

Pour résumer, Apple ne pouvait pas intégrer à ses iPhone la fonction ProMotion sans compromis en 2020. Samsung ne pouvait pas lui fournir les dalles OLED avec LTPO qui sont nécessaires et/ou l’ajout de la 5G avait un impact trop important sur la batterie. En 2021, la situation sera toutefois différente. Samsung devrait pouvoir fournir ses dalles, c’est en tout cas ce que disait déjà la rumeur au printemps, et Apple devrait bénéficier de composants 5G optimisés et modifier les pièces essentielles à l’ajustement de la fréquence d’affichage.

Comme souvent, Apple préfère retarder une nouveauté d’un an et offrir directement la version idéale, plutôt que de se presser avec une fonction incomplète ou imparfaite. Dépasser les 60 images par seconde est devenu assez courant sur le haut de gamme des smartphones Android, mais il faut faire des compromis sur la définition et l’autonomie.

Quand l’iPhone en fera autant, ce devrait être sans aucun compromis…

Les avantages du Club iGen 👑

L'abonnement au Club iGen supprime la publicité et donne accès à du contenu exclusif sur tous nos supports : le site du Club (qui rassemble les articles de MacGeneration, iGeneration et WatchGeneration), notre application iOS, notre application tvOS et notre application Android.

Le nouveau site web du Club offre de nombreux avantages, à commencer par un confort de lecture maximal, de nombreuses options de personnalisation, des filtres pour le contenu, un flux RSS dédié…

Trois formules d'abonnement sont disponibles : 4,99 € pour un mois, 45 € pour un an (3 mois offerts), ou encore 22,50 € pour un an (faibles revenus). Tous les détails sont disponibles sur le Club iGen.


  1. Il y a aussi le Find X2 Pro d’Oppo, un autre constructeur qui appartient à la même maison-mère.  ↩︎

  2. Ce qui est très avantageux selon Samsung, qui annonce jusqu’à 60 % de consommation en moins par rapport à une dalle fixée à 60 Hz en permanence.  ↩︎

avatar raoolito | 

@daxr1der

Sur ipad pro avec pencil, quelle expérience !
Vraiment c’est bluffant, pour les dessinateurs c’est tout benef

avatar daxr1der | 

@raoolito

oui j’imagine la fluidité 😊

avatar Derw | 

@raoolito

Oui, je confirme. Mais cette remarque tend à amoindrir l’intérêt du 120 Hz sur un iPhone (on ne dessine pas avec un pencil sur📱).

avatar Mrleblanc101 | 

@daxr1der

Euh... Tous les services de streaming sont bloqué en 60fps ou moins

avatar raoolito | 

Merci d’avoir ete si précis
Attention a la salve des androideux qui vont vous expliquer combien définitivement vous etes vendus à l’oligarchie appelienne et que c’en est désespérant

avatar  | 

@raoolito

Aucune chance, ceux-ci ne sont pas abonnés au club iGen ! 🤪

Merci pour ces explications sinon, c'est très clair et on comprend mieux pourquoi Apple n'a pas proposé cette fonction cette année !

avatar raoolito | 

@

Crotte un article abonnés pour un sujet Generaliste !!
😭

avatar lome_bbrr | 

@

méfies toi, le loup est entré dans la bergerie ...

avatar acnhc | 

@lome_bbrr

🤣🤣 j’ai vu ça !

avatar hirtrey | 

@

Je ne pense pas qu’Apple à envoyé un courrier à MacG pour leur expliquer leurs choix. Donc c’est plutôt une hypothèse plutôt qu’une affirmation

avatar Derw | 

@hirtrey

Bas oui. Comme toute analyse… journalistique ou non… et ?

avatar abalem | 

@raoolito

C’est drôle, tu désespères à l’avance de quelque chose qui est de l’ordre du non encore manifesté... l’angoisse ! 😨

avatar raoolito | 

@abalem

c’est presque du pavlovien, hein ? ...

avatar tahitibobx987 | 

Le dernier one plus one a le 120hZ non ? C’est une dale oled il me semble pas de compromis et une excellente autonomie 😅 donc apple garde cet argument pour l’année prochaine tout simplement
De plus le one plus 8 pro a une définition QHD donc 2K comme les derniers 😁
https://www.oneplus.com/fr/8-pro?from=head

avatar Ebelh | 

@tahitibobx987

Comme indiqué dans l’article il me semble (ou un autre.... je ne suis plus certain), les volumes de commande nécessaires a Apple pour les iPhones chaque année ne pouvaient matériellement être pris en charge par les fournisseurs de ce type d’écran. Pas assez de production possible pour le moment

avatar tahitibobx987 | 

@Ebelh

En effet mais bon ca arrange apple aussi d’un côté sortir trop de nouvelles technologies avec de nouveaux nom aussi amazing les un que les autres 😂😂🤣
On verra l’année prochaine la technologie ce démocratisera et on l’aura sur la version 13 ou XS

avatar lome_bbrr | 

@Ebelh

il semble aussi qu'Apple va attendre d'avoir les dalles au prix qu'elle veut. Et tant qu'elle n'aura pas le prix qu'elle s'est fixé, elle n'achètera pas.
Pensez d'abord marge et rentrée d'argent pour Apple avant de penser à l'utilisateur.

avatar daxr1der | 

@lome_bbrr

c’est exactement ca chez Apple, c’est le plus de marge possible

avatar Nicolas Furno | 

@tahitibobx987

Ben j'en parle et si, il y a des compromis. Allez : c'est 120 Hz ou 60 Hz et rien d'autre, ça suffit pas pour ProMotion.

avatar lome_bbrr | 

"Pourquoi les iPhone 12 n'ont-ils pas d'écran 120 Hz ?"

> : parce que Ive a posé le standards de "finesse" que doit être un iphone aujourd'hui
> pas la techno pour une super batterie qui permettrait le 120HZ en dépassant 10H d'autonomie
> parce que même si ils avaient vraiment envie (c'est possible), ça serait une batterie trop couteuse et Apple veut sa belle marge ...

avatar Nicolas Furno | 

@lome_bbrr

Ou alors, lire les articles ? 🙃

avatar lome_bbrr | 

@nicolasf

ou alors pas de dalles actuellement qui permette d'avoir la marge voulue.
ca arrivera quand les dalles seront au prix qu'apple fixe.

Le OnePlus 8 a une bonne autonomie avec le 120Hz il me semble.

Avant de parler de "expérience utilisateur" je suppose d'abord un problème financier pour Apple.

Mais en effet le soucis d'appro est aussi important.
Donc l'année prochaine seul le "PRO MAX" aura le 120Hz
Dans 2 ans peut être tous.. peut être.

avatar Nicolas Furno | 

@lome_bbrr

Nan mais sinon j’ai vraiment parlé de tout ça dans l’article, hein. 🙂

avatar lome_bbrr | 

@nicolasf

oui je n'ai pas dit le contraire :)
Faut faire comment alors quand on commente vos articles ? Vous avez un process ?

avatar Nicolas Furno | 

@lome_bbrr

Ben dans ce cas, j'ai répondu pour le OnePlus, il n'est pas au niveau technique exigé par Apple.

Avant de parler argent, parce que ça c'est un sujet difficile (comment savoir combien Apple pour ses composants, quelle est sa marge…), on peut parler technique. Apple utilise des technologies tierces et elles ne sont pas prêtes pour offrir un ProMotion parfait, donc il n'y a pas de ProMotion.

La seule inconnue, c'est la nouvelle dalle LTPO de Samsung qui existe et permettrait peut-être de le faire. Mais les rumeurs venues des chaines de production disent que c'est sans doute un souci de production et c'est crédible comme hypothèse. Les besoins ne sont pas les mêmes entre un Note20 Ultra et les iPhone 12…

avatar raoolito | 

@nicolasf

il existe des gens (de plus en plus nombreux malheureusement) qui commencent des questions pour qu’elles se plaquent sur des réponses qu’ils avaient déjà au préalable.

On sent la colère qui tire clairement à la psychiatrie. Pourquoi une haine et une critique si acerbe quoiqu’il soit dit, quoique fut la considération technique. On est dans un positionnement dans le monde de l’electronique grand public, un « camp », où Apple est cher et Apple fait de l’optimisation fiscale, du coup apple a eu, a, et aura toujours non pas seulement tort, mais une volonté malfaisante destinée à posséder le monde et ses habitants.
C’est totalement dingue, je sais, d’où ma remarque sur la psychatrie...

avatar reborn | 

@lome_bbrr

Depuis le 6S les iPhones augmentent en epaisseur 🤷‍♂️

avatar LeonlegranD | 

@lome_bbrr

Gnagnagna

avatar Amdjad | 

Je me suis acheter le S20 Ultra a 120hz je pars avec a 7h du mat je travaille avec Mail, Slack, Notion, youtube,word et un peu de news. A 15h je dois recharger donc 120hz c'est simple désactiver a tout jamais pas exploitable dans des conditions normales

avatar Macounette | 

Article très clair et bien expliqué, merci 👍🏻👑

avatar amonbophis | 

Je m’interroge: Pourquoi ne pas avoir sorti cet article avant la Keynote? Avec comme titre « pourquoi l’iPhone n’aura pas de 120Hz »? Par peur de vous tromper? Ça aurait été une bonne prise de risque, mais au final pas du tout puisque tout votre article démontre que ce n’était pas possible d’avoir du 120Hz ( et toutes ces infos vous aviez du les avoir bien avant le Keynote)?

avatar Nicolas Furno | 

@amonbophis

Parce qu'on n'y a pas pensé, tout simplement. Et il y a eu quelques débats internes sur l'impossibilité ou non de la chose, j'étais convaincu que c'était impossible en 2020, certains de mes collègues étaient pas convaincus…

Là au moins c'est clair, et comme on a vu de nombreuses déceptions dans les commentaires, on a eu l'idée de faire l'article. Voilà, vous savez tout. 🙂

avatar Sindanárië | 

@nicolasf

"comme on a vu de nombreuses déceptions dans les commentaires, on a eu l'idée de faire l'article. "

💭(ah les sadiques ! 😄)

avatar flafarge | 

Top article !!

avatar sauce_andalouse | 

Personnellement, c’est LA fonction qui aurait pu faire en sorte que je change mon 11 Pro Max pour un 12 Pro Max.

J’ai un iPad Pro 2017, et bien que je ne dessine pas, je suis toujours content de voir cette fluidité et toujours déçu de ne pas la retrouver sur mon iPhone.

Ca sera pour l’année prochaine...

avatar Grek0497 | 

Je ne crois pas une seconde au « pas encore au niveau d’exigence d’Apple ». C’est soit une histoire de coût, soit de marketing (il faut en garder sous le coude pour l’année prochaine) - où les deux.
Apple est très fort pour implémenter les innovations au compte goute, pas trop mais juste ce qu’il faut pour que les produits se vendent par palettes.
Je suis également convaincu qu’ils auraient pu sensiblement réduire la taille de l’encoche cette année, mais à quoi bon?

avatar Nicolas Furno | 

@Grek0497

Et moi, je suis sûr qu’ils pouvaient faire les smartphones pliants à la Westworld dès 2015, mais qu’ils attendent encore l’opportunité marketing !

avatar Derw | 

@Grek0497

« Je ne crois pas une seconde […] »

Tout est dans le choix du verbe…

avatar pagaupa | 

@Grek0497

👍 +1

avatar anton96 | 

@Grek0497

J’ai plus ou moins la même impression que toi sur cette impression qu’Apple donne de donner le moins possible pour en donner le plus longtemps possible.

Cela dit l’argument de macg sur le LCD et la variation de la fréquence d’affichage (Promotion) est intéressant.

Il semble que le monde Android montre qu’on est pour l’instant obligé de ne pas tout le temps être à 120hz pour avoir une batterie correcte.

Pour le faire Apple aurait dû repasser au LCD sur ses iPhone les plus aux de gammes ce qui semble impossible.

En plus que l’autonomie des iPhones 12 a déjà baissé par rapport à celle des iPhones 11.

avatar PierreBondurant | 

Super article, comme d’habitude! 👍

avatar louisb | 

Très bel article, clair et précis. Merci 🙏🏻

avatar pagaupa | 

Autrement dit, Apple dépend de Samsung... pas besoin de tourner autour du pot.

avatar Maestrorocco | 

Vivement le Apple screen 😅

avatar lucas_brd | 

Super article ! Merci beaucoup ! 😌

avatar MarcMame | 

« ProMotion peut aussi se caler sur la fréquence d’une vidéo pour un affichage parfait, par exemple à 48 Hz pour un film de 24 images par seconde. »
—————-
Quel intérêt de faire pareille chose ?

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@MarcMame

C’est plus fluide, même si c’est presque imperceptible. Quand un film a 24 i/s est diffusé sur un écran à 50hz, la plupart des images s’affichent deux fois de suite, et deux images chaque seconde s’affichent trois fois. Ce genre de décalage peut se ressentir, comme des micro-blocages de l’image.

À l’époque des télés cathodiques, pour éviter ca, les films en 24 i/s étaient accélérés quand ils étaient diffusés en France à la télé : on les passait en 25 i/s, le son était donc un chouïa plus rapide et le film était un tantinet plus court !

avatar MarcMame | 

@j-b.leheup

"C’est plus fluide, même si c’est presque imperceptible. Quand un film a 24 i/s est diffusé sur un écran à 50hz, la plupart des images s’affichent deux fois de suite, et deux images chaque seconde s’affichent trois fois. Ce genre de décalage peut se ressentir, comme des micro-blocages de l’image."

————-
Ca n’a pas de sens car cela voudrait dire qu’il y aurait des périodes d’extinction entres 2 images (du noir) or ce n’est pas le cas avec ces technologies d’affichage persistantes.
De plus, ca ne changerait rien en terme de fluidité.
Afficher la même image 2x de suite (ou 40x) ne changera rien puisque c’est la même image.
Pour obtenir une impression de fluidité il faut créer des images intermédiaires (interpolées) genre MotionFlow.

Bref tout ça pour dire que si on voulait afficher parfaitement un film en 24ips sur l’iPhone, ProMotion devrait se caler exactement sur cette fréquence de rafraîchissement : 24Hz.
A mon sens en tout cas.

avatar MarcMame | 

@j-b.leheup

"À l’époque des télés cathodiques, pour éviter ca, les films en 24 i/s étaient accélérés quand ils étaient diffusés en France à la télé : on les passait en 25 i/s, le son était donc un chouïa plus rapide et le film était un tantinet plus court !"

——————
Confusion.
Les films en 24ips n’étaient pas accélérés en 25ips pour des raisons de fluidité mais uniquement pour être conforme à la cadence des normes TV des régions en 50Hz (dont la France) et éviter les saccades.
Et pour info, c’est toujours le cas aujourd’hui. La TV diffuse toujours en 50Hz et en entrelacé (1080i50) et les films et séries doivent toujours être accélérés avant diffusion.
Quant au problème du son, il est géré depuis fort longtemps en passant par une phase d’harmonisation qui diminue la tonalité de 1/4 de ton pour retrouver la tonalité originale.
Rien à voir avec la fluidité.

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@MarcMame

"Les films en 24ips n’étaient pas accélérés en 25ips pour des raisons de fluidité mais uniquement pour être conforme à la cadence des normes TV des régions en 50Hz (dont la France) et éviter les saccades. "

Éviter les saccades, c’est bien assurer la fluidité, non ?

Et il n’y a pas de période de noir entre deux images, mais bien un problème de répétition de l’affichage d’une même image.

Idem pour la tele française. On pourrait passer le film à la même vitesse en France qu’aux États-Unis, mais il faudrait faire une petite pause de l’image chaque seconde pour que le son rattrape l’image. Ça serait atroce.

Bref : pouvoir adapter le rafraîchissement physique de l’écran à la source vidéo d’origine règle ces soucis, pour répondre à la question d’origine.

Édit : je pense que l’idée de rester à 48hz (et pas 24 dans l’exemple) c’est pour rester proche des valeurs de base. 48 au lieu de 60, par exemple. Ca doit être plus simple à gérer. Pas sûr qu’un écran puisse physiquement supporter n’importe quel taux de rafraîchissement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR