Faute de composants, la production de l'iPhone se serait arrêtée plusieurs jours en octobre

Félix Cattafesta |

Ce n'est pas vraiment une nouvelle : la situation sur les chaînes de production d'Apple est plus que complexe depuis quelques mois. La demande est haute et les usines n'arrivent pas à suivre. Cupertino a déjà annoncé que ces difficultés ont représenté un manque à gagner de 6 milliards de dollars cet été, et la situation ne va pas s'améliorer pour le quatrième trimestre. Selon le Nikkei, au mois d'octobre, certains sites d'assemblage d'iPhone ont carrément arrêté temporairement leur activité, une première en plus de dix ans.

Au lieu d'avoir des heures supplémentaires, les ouvriers auraient eu des congés. Certains sites de Pegatron ou de Foxconn auraient fermé leurs portes plusieurs jours, alors que cette période est habituellement celle où les chaînes tournent à plein régime pour assurer les cadeaux qui se trouveront au pied du sapin.

L'usine Foxconn de Zhengzhou. Image Foxconn.

Il y a plusieurs raisons à cela, à commencer par les problèmes d'approvisionnement. Dans le cas de l'iPhone 13, ceux-ci ne concernent pas forcément la puce A15 ou le modem 5G, mais plutôt de petites pièces « périphériques » qui ne coûtaient que quelques centimes il y a quelques années. Celles-ci sont présentes partout, dans les ordinateurs comme dans les appareils électroménagers ou encore dans les voitures. Évidemment, tous les fabricants se les arrachent, et les carnets de commandes sont pleins sur des mois, voire des années.

Apple s'en sortait bien sur ce plan-là jusqu'à présent. « La plupart des fournisseurs feront tout ce qu'ils peuvent pour soutenir Apple. Car s'ils ne le font pas, ils risquent de perdre les commandes et les attributions d'Apple au profit de leurs concurrents la fois suivante », a expliqué une source au Nikkei.

Une usine de production d'iPhone en Chine. Image Apple.

Mais cette force de frappe ne fait pas tout : le variant Delta a fortement touché les pays d'Asie du Sud-Est cet été, obligeant certaines usines à fermer temporairement leurs portes. En Chine, des coupures d'électricités ont contraint certains sous-traitants à arrêter la production. À ces problèmes s'ajoute celui du manque de main-d'œuvre, car les ouvriers ne restent pas forcément sur place pendant les fermetures et ne reviennent parfois pas quand la situation est revenue à la normale.

Avec toutes ces disparités dans l'approvisionnement, l'assemblage est difficile et contraint d'être arrêté temporairement. « Même si vous avez 99 % des composants sous la main, s'il vous manque un, deux ou trois composants, il n'est pas possible de lancer l'assemblage final du produit », a précisé un fournisseur d'Apple au Nikkei. Les constructeurs automobiles classiques sont également très touchés par ce problème, faute de pouvoir adapter leurs produits.

Pour tenter de résoudre cela, la Pomme a décidé de privilégier les chaînes d'iPhone 13, son plus gros gagne-pain, au détriment de celles d'iPhone 12, d'iPhone SE ou d'iPad. La production d'anciens iPhone aurait diminué de 25 %, et celles des iPad de moitié. Par conséquent, certaines tablettes, comme l'iPad 9 ou l'iPad mini 6, ne seront pas expédiées avant la mi-janvier.

Certains modèles d'iPad mini ne seront pas livrés avant la fin janvier en France.

Apple produit donc moins et perd des ventes. Au début du mois de décembre, la société s'apprêtait à fabriquer 83 à 85 millions d'iPhone, ce qui est bien loin des 95 millions initialement prévu. Selon les sources interrogées par le Nikkei, il va manquer à Apple environ 15 millions d'iPhone pour atteindre son objectif de 230 millions d'appareils produits fixé au début de l'année. L'impact financier de la pénurie sera visible en janvier, lorsqu'Apple publiera ses résultats pour le quatrième trimestre.

La production devrait ralentir après le Nouvel An chinois de février, car les ventes d'iPhone entrent généralement dans une période calme à ce moment-là. La situation sera-t-elle aussi compliquée pour l'iPhone 14 ? Les fondeurs les plus importants se sont lancés dans un plan d'extension très agressif pour pouvoir produire plus de composants. Cependant, les premiers effets ne devraient se faire sentir au plus tôt qu'en 2023.


avatar BlanBlan | 

Question bête peut-être:
Si Apple propose un prix supérieur pour les composants qui lui manque au fournisseur, il peut passer devant ses concurrents ?
Mais je ne sais pas si ça marche comme cela ?
Car perdre des vente peut coûter plus cher qu'acheter des composants plus chers ?

avatar totoguile | 

C'est ce qui se passe actuellement: les vendeurs de composants proposent du "pull in" moyennant des "expediting fees", i.e. si tu veux être livré plus tôt, tu payes plus cher.
Malheureusement, ce n'est pas toujours possible : souvent c'est la capacité max de l'usine du fabriquant de composant qui est atteinte...

avatar Insomnia | 

@BlanBlan

Ça devrait être compliqué ou pas, cela dépends des contrats entre les fournisseurs et les demandeurs.

avatar debione | 

J'aurais presque envie de dire que c'est une excellente nouvelle (et pas parce que cela touche Apple mais toute l'industrie)...

avatar Amaczing | 

@debione

Penses-tu à ceux qui sont dans les usines et ne sont pas payés pendant ce temps là ??!! Dingue ça d’être aussi égoïste.

avatar BlanBlan | 

Vu comme cela, c'est comme certaines maladies, c'est la même chose pour un milliardaire qu'un clochard, nul n'est meilleurs devant la "maladie".

avatar anonx | 

Où comment justifier la baisse de la demande 😂👍

avatar r e m y | 

Je dirais plutôt "justifier la baisse des ventes, pour masquer la baisse de la demande"

avatar Nielp | 

Comme c'est ballot, apple va devoir augmenter le prix des appareils pour compenser les ralentissements. :)

avatar lou1987 | 

6 semaines d’attente pour mon iMac M1 standard. Annoncé il y a des mois et Apple ne suffit pas à la demande. Rien n’est en stock dans les Apple Store au Canada. Ils ont quelques airpod et étui de téléphone sinon tout le monde repars bredouille les mains vide. 😑😩

avatar David Finder | 

@lou1987

C’est la vie 😉

avatar stisti | 

Je comprends mieux pourquoi les iPhone 13 pro sont introuvables depuis quelques semaines

avatar popeye1 | 

OUF !
dit la planète.

CONNEXION UTILISATEUR