iPhone 12 : Apple détaille le correctif d'iOS 17.1 pour l'émission des ondes

Florian Innocente |

En même temps qu'elle distribue la troisième bêta d'iOS 17.1, Apple explique que cette future révision du système contiendra le correctif exigé par l’Agence nationale des fréquences (ANFR).

Dans une page intitulée « À propos de l’iPhone 12 et des tests du débit d’absorption spécifique (DAS) en France », Apple explique que ce correctif sera intégré dans iOS 17.1.

Apple précise en quoi elle était en désaccord avec l'ANFR :

Depuis plus d’une décennie, les iPhone possèdent une fonction de détection d’éloignement du corps qui permet une puissance de transmission légèrement plus élevée lorsque vous posez votre téléphone, par exemple sur une table.

Ce mécanisme a été soigneusement testé et vérifié à l’échelle internationale afin de garantir sa conformité aux exigences de débit d’absorption spécifique (DAS). Cette puissance légèrement plus élevée ne s’applique pas à la conformité au débit d’absorption spécifique (DAS), puisque le téléphone se trouve sur une table, pas en contact avec votre corps.

Et d'ajouter que le protocole de test de l'ANFR diffère :

L’ANFR utilisait un protocole de test qui ne tient pas compte de ce mécanisme de détection d’éloignement du corps, et qui n’autorise donc pas une légère augmentation de la puissance lorsque cela est approprié.

Par conséquent, pour les utilisateurs en France, nous avons publié une mise à jour logicielle qui désactive cette fonctionnalité pour s’adapter au protocole de test

iOS 17.1 prendra en compte cette exigence de l'ANFR :

iOS 17.1 comprend une mise à jour pour l’iPhone 12 des utilisateurs en France afin de s’adapter à ce protocole de test spécifique qui exige une puissance réduite lorsque l’appareil n’est pas en contact avec le corps et posé sur une surface statique. L’iPhone 12 n’augmentera plus la puissance autorisée lorsque l’appareil ne sera pas en contact avec le corps, par exemple lorsqu’il sera posé sur une table.

De ce fait, dans les zones de couverture où le signal cellulaire est faible, ce changement de puissance de transmission de l’antenne peut entraîner des performances cellulaires légèrement inférieures dans les cas d’utilisation sans contact avec le corps. La plupart des utilisateurs ne devraient pas se rendre compte de la différence.

Il n'est rien dit à propos des iPhone 12 qui, pour une raison ou une autre, resteraient sur iOS 16. De même, le document suggère que seuls les iPhone 12 français seront modifiés. L'équivalent Belge de l'ANFR — l’Institut belge des postes et des télécommunications — avait par exemple demandé une modification identique pour les iPhone 12 du pays et que cela s'applique, à terme, à tous les modèles utilisés en Europe.

Tags
avatar 2ni | 

Les iPhones 12 mini et 12 Pro ne sont pas concernés, où j’ai mal compris ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR