Brevet : Find My Friends et Find my iPhone

Florian Innocente |

Deux brevets Apple relatifs à l'iPhone ont été publiés, le premier propose d'aider à rencontrer des gens dont le profil et les centres d'intérêt sont proches du vôtre. Le second cible des questions de sécurité. Dans le premier cas, il s'agit, avec une fonction dite "Find my Friend Now", de faciliter la rencontre de personnes situées dans une zone géographique proche et dont les infos personnelles sur l'iPhone ont des similitudes avec les vôtres : amis en communs (en utilisant la reconnaissance faciale pour les repérer sur les photos de chacun), musiques téléchargées, lieux géographiques visités, pages, historique de navigation web, etc.

La personne devra donner son accord pour rendre accessibles certaines de ces infos à un serveur qui se chargera de faire les correspondances entre ces différentes sources de données. Une interface de conversation permet alors d'établir le contact avec des personnes, et de les situer géographiquement si elles ont activé ce service de leur côté. L'idée aussi est d'éviter à l'utilisateur de renseigner de longs formulaires comme on peut avoir à le faire sur les sites annuaires, type Linkedin.

http://static.igen.fr/img/2011/4/brevetgeoloc-20110616-180438.jpg

Le second brevet propose plusieurs enrichissements au service Localiser mon iPhone. Par exemple lorsque l'appareil est subtilisé et que la personne échoue plusieurs fois à entrer le mot de passe, le niveau de sécurité est augmenté. L'iPhone va par exemple protéger certaines données en particulier. Et au lieu de les effacer, elle les chiffrera. Si l'on retrouve son téléphone, la remise en route sera donc plus rapide. L'utilisation d'autres applications sera sévèrement limitée dans les mêmes circonstances (arrêt des fonctions de messagerie, de SMS, désactivation des communications data, etc).

L'iPhone pourrait aussi observer l'environnement du voleur et transmettre les infos vers le réseau. Les déplacements de la personne, des sons ambiants enregistrés, la voix du voleur s'il passe un appel, des photos ou encore le journal des actions de l'utilisateur seraient ainsi capturés par ce mode dit de surveillance.

http://static.igen.fr/img/2011/4/newmodeiphone-20110616-181843.jpg

[via MacRumors & Patently Apple]


avatar Hipopo911 | 
Alors ça c'est vraiment sympa, je vois bien le tableau : je déclare sur mon iPhone mes préférences et rechercher une grosse cochonne et toutes les grosses cochonnes de mon quartier vont rappliquer leur fraise en moins de deux! Elle est pas belle la vie?
avatar 4rbib00l | 
@Theibaud Y a des sites dédiés pour ça ;)
avatar Oh la belle Pomme | 
C'est quand même incroyable de pouvoir breveter des techniques qui existent déjà (rencontrer des gens dont le profil et les centres d'intérêt sont proches du vôtre). Concernant le deuxième brevet, c'est quand même bien grave ! Je vais finir par avoir peur de faire l'amour avec ma copine (ou/et ma maitresse) au cas ou un(e) petit(e) malin(e) aurait "oublié" son iPhone à la maison.
avatar Thymotep | 
Le rond en haut à gauche c'est la camera... Mais en bas à gauche? Seconde camera? 3D en vue? iPhone 5? #RumeurÀ10Balles
avatar solea | 
@ bugman euh… oui ? Un magnétophone ? c’est nouveau ? Personnellement, je trouve ça très bien. Tout ce qui peut compliquer la tâche des voleurs ne peut que décourager les « petits » voleurs (qui ne sont pas les moins violents).
avatar Oh la belle Pomme | 
Tu me feras penser à l'occasion à mettre une caméra-espionne dans ta chambre... et oui, un caméscope c'est nouveau ? Je trouve au contraire que cela peut facilement être détourné de sa fonction initiale. Tu remarqueras aussi que le plus petit des voleurs va au minimum se renseigner pour rendre cette "sécurité" inefficace... je sais pas, moi... changer la SIM ? A noter que je n'ai rien (mais alors RIEN) contre le fait d'empêcher la délinquance.
avatar master_bate | 
Pas mal le second.
avatar R5555 | 
Ça existe depuis longtemps ? Pourquoi déposer un brevet ? Moi j'ai une idée de brevet, tu écrit un texte ou tu dis que tu vends une voiture et les autres peuvent l'acheter , je pourrai l'appeler : une annonce, je breveté aussi l'expression :"passer une annonce"

CONNEXION UTILISATEUR