Il y a 4 ans, l'iPhone changeait tout

Arnaud de la Grandière |

Quatre ans après la mise sur le marché de l'iPhone, on ne peut qu'admettre qu'Apple a totalement bouleversé l'industrie de la téléphonie mobile, à plus d'un titre. Au niveau technologique d'abord, puisque tous les constructeurs se sont mis au tactile, que les applications sont désormais le pain quotidien des utilisateurs de smartphones, et que la navigation sur le web y est devenue plus naturelle encore que sur ordinateur, alors qu'on se contentait auparavant d'ersatz comme le WAP ou l'i-mode.

Plus impressionnant encore, Apple a déplacé le débat, faisant des capacités du téléphone un critère central, alors qu'il n'était autrefois qu'un point d'accès au service, pour ne pas dire négligeable : Apple a peu à peu relégué les opérateurs téléphoniques au rang de vendeurs de tuyaux, eux qui autrefois faisaient la pluie et le beau temps sur le marché. Bref, le succès de l'iPhone est indéniable, au delà même de ses chiffres de vente, par ailleurs impressionnants pour une société qui n'avait pas mis un orteil sur ce marché voilà quatre ans.

skitched

Malgré la révolution technologique, qui a placé Apple à des années d'avances de ses concurrents, tous les oracles n'ont pas su prédire sa destinée. CNET propose un petit florilège des cassandres, et commence par faire son propre mea culpa avec les propos de Michael Kanellos, publiés par le site en décembre 2006 alors que l'iPhone n'était encore qu'une rumeur insistante :

Les ventes de l'iPhone vont initialement monter en flèche. Toutefois, les choses se calmeront, et le téléphone d'Apple prendra sa place sur les étagères aux cotés des caméras vidéo, téléphones cellulaires, routeurs sans fil et autres aspirants au succès. Vous vous rappelez du Mac mini ? Il était censé faire exploser une révolution pour les petits ordinateurs. Ce ne fut pas le cas. L'iMac à écran plat ? D'aucuns ont prédit que les tarifs d'Apple tireraient le marché vers le haut. Oups.

Pourquoi le téléphone d'Apple ne connaîtra pas le succès ? Ce sera un super appareil que, si je n'étais pas l'homme le plus pingre d'Amérique, je pourrais acheter. La stratégie dans son ensemble, cependant, est basée sur ce que j'appelle « la magie iPod ». Apple a réussi avec l'iPod, dit la théorie. En conséquence, ils peuvent mettre le pied dans d'autres catégories et les mettre sans dessus-dessous.

Même les organes de presse historiquement bienveillants vis-à-vis d'Apple ont pu manquer de discernement, avant comme après l'annonce de l'iPhone. Toujours en décembre 2006, The Register publiait :

Apple va lancer un téléphone en janvier, qui sera disponible durant l'année 2007. Ce sera un petit joyau, un plaisir à contempler, et ses fonctionnalités limitées seront faciles d'accès et à utiliser.

Le téléphone d'Apple sera proposé en exclusivité par le réseau majeur dans chaque territoire et certains consommateurs changeront d'opérateur juste pour l'avoir, mais pas autant que certains l'espéraient.

Tandis que les consommateurs commenceront à réaliser que la concurrence propose de meilleures fonctionnalités à un prix plus bas, en négociant une meilleure subvention, les ventes stagneront. Après un an une nouvelle version sera lancée, mais l'innovation du premier modèle lui fera défaut et elle disparaîtra rapidement.

Même John Gruber en personne, lui qui est par ailleurs si prompt à rappeler les prédictions ratées de ses confrères, s'est rendu coupable de bévue la veille de l'annonce d'Apple :

Il y a encore à peine quelques jours, je ne m'attendais pas à ce qu'Apple présente un téléphone cette semaine. Mais je me suis ravisé durant le week-end, et je pense depuis que c'est finalement ce qu'il y a de plus probable. Non pas un téléphone VoIP qui dépende du Wi-Fi ou quoi que ce soit de cet ordre, mais un véritable téléphone mobile pur jus. Il semble qu'on doive s'attendre à se dire "Wow, je pensais qu'Apple pourrait annoncer un téléphone mais je ne m'attendais pas à ce qu'ils le fassent comme ça!", mais c'est bien le diable si qui que ce soit sait de quoi il s'agit. Mon estimation, peu probable mais qui aurait néanmoins de quoi enthousiasmer : ce ne sera pas un téléphone-iPod, mais plutôt de début d'un nouvel OS pour appareil mobile.

On peut toutefois pardonner ces erreurs d'avant l'annonce, qui n'avaient après tout que bien peu d'éléments sur lesquels se baser. En revanche, une fois que tout fut dit et montré, les réactions peuvent donner matière à réfléchir, avec le recul. David Haskin, pour ComputerWorld, disait :

Je suis plus convaincu que jamais que, après une frénésie publicitaire initiale et la vente aux «early adopters», les ventes de l'iPhone ne seront pas spectaculaires. Si Apple ne réagit pas rapidement en baissant le prix et en faisant amende honorable avec AT&T, qui sera probablement irritée, l'iPhone pourrait bien devenir le prochain Newton d'Apple. Souvenez-vous que, deux ans après la mise sur le marché du Newton, un PDA plus petit et moins cher est apparu — le Palm Pilot — qui a véritablement fait son petit effet.

Les citations qui ont sans aucun doute le plus prêté à sourire depuis sont les plus outrancières, rien que de très attendu finalement concernant l'inénarrable John C. Dvorak qui s'en est fait une spécialité au sujet d'Apple, et qui disait en mars 2007 :

Apple devrait laisser tomber l'iPhone… Ce qu'Apple risque là c'est sa réputation de société cool qui ne peut rien rater. Si elle fait preuve d'intelligence elle dira que l'iPhone est un "design de référence" et le refilera à un abruti pour qu'il le construise avec le budget marketing de quelqu'un d'autre. Ensuite elle pourra se laver les mains de tout échec commercial… Faute de quoi, je conseille à tout le monde de regarder ailleurs. Vous n'allez pas aimer ce que vous allez voir.

Mais celui qui a fait ses gorges chaudes de l'iPhone et qui s'est depuis bien vite ravisé fut Steve Ballmer, dans une déclaration qui manquait de beaucoup de clairvoyance et qui lui a coûté fort cher.

Il n'y a aucune chance que l'iPhone puisse gagner la moindre part de marché significative. Aucune chance. Il coûte 500 $ alors qu'il est subventionné. Ils pourraient bien gagner beaucoup d'argent. Mais si vous regardez vraiment les 1,3 milliards de téléphones qui se vendent, je préférerais voir nos logiciels dans 60 à 80 % d'entre eux que sur 2 à 3 %, ce qui est ce qu'Apple pourrait avoir.

A lire également::
Rions un peu : l'iPhone va mourir !


avatar Alex56 | 
4 ans, ca passe vite! Mon edge marce toujours!
avatar Elvis | 
Bravo à tous ces crânes d'oeufs pour leur grande clairvoyance, comme d'habitude!!!
avatar majipoor | 
Y a t-il des 3G qui marchent encore correctement ? Celui de ma copine fait peine à voir sous 3.1.2...
avatar Spark54000 | 
Celui de ma copine rame aussi méchamment et surtout il ne tient plus du tout la charge !
avatar majipoor | 
concernant la batterie celui de ma copine tient le coup mais il date seulement de fin 2009 donc il est moins usé que les 3G acheté à l'été 2008
avatar arnopier | 
@ Grahamcoxon : Le 3G de ma sœur marche bien, pour ses 3 ans, mon 3GS n'a plus de batterie, enfin presque... Et le 4G de ma femme est toujours aussi rapide...
avatar boccob | 
Dans le tas de prédicateurs, on en trouvera toujours un pour dire le contraire de l'autre. Donc forcement, on trouvera toujours ce qu'on veur voir. Et oui, pour le 3G, et même pour l'Edge. Aucun soucis avec ceux que j'ai refilé qui servent pour la famille. Palme d'or pour le 3GS qui sert à un petit cousin qui le maltraite comme pas possible (tombé, rayé, fendu) il fonctionne toujours .... Par contre, oui niveau batterie, autant l'edge que le 3g on du mal. 1journée max.
avatar Shupa | 
Intéressant. Comme quoi on voit que le génie est une vertu bien mal partagée, et comme quoi on ne peut qu'admettre le génie visionnaire d'Apple. Y en a qui ne doivent pas etre fiers aujourd'hui...
avatar eliss | 
Je me suis bien amusé avec la vidéo de Ballmer... Il s'est vraiment planté !
avatar lex-icon | 
He... Je suis désole mais ils ont eu raison... A la sortie de l iPhone 1g le prix était prohibitif il a fallu attendre le 3G pour qu il en soit autrement... C est peut être parce qu Apple a écoute ces remarques qu ils ont eu le succès... Mais s il ressortaient le 1 g aujourd hui personne n en n'achèterait... (des petits rappels pas de mms, pas de 3G, pas de subvention... ) Apres on peut faire d autres troll : androïde ne marchera jamais ...
avatar BeePotato | 
"il a fallu attendre le 3G pour qu il en soit autrement" non il a fallu attendre 67 jours. http://news.cnet.com/8301-13544_3-9771673-35.html
avatar Titov | 
Arrêtez de raconter des bêtises. Le prix de l'iPhone n'a pas attendu le 3G pour baisser. Apple au vu des chiffres de ventes ("que" 270 000 unités écoulées en plein été) a baissé le prix de 200 $. Quant à affirmer que si le téléphone sortait aujourd'hui, personne n'en achèterait : vous n'en savez strictement rien puisque tout le monde s'est mis à suivre à ce moment là. Peut-être qu'au contraire Apple en aurait vendu encore plus face à un Windows Mobile nécrosé en version 6.6 ou 6.7 et un RIM bloqué à BlackBerry gérant 16000 couleurs sur un écran grand comme une demi carte bancaire. Juste l'exemple des MMS : Apple a écoulé 30 millions d'iPhone pendant les deux premières années au cours desquelles il n'était pas possible d'envoyer ou recevoir un MMS avec l'application Messages. Preuve que ce n'était pas un si grand frein que vous voulez bien le faire croire.
avatar Aylavero | 
En fait, je ne trouve pas que John Gruber était loin du compte. Après tout, Apple a bien lancé un OS pour téléphones ce jour là.
avatar Tigernicks | 
@parafsuo54000 : si, la touche “H” est cassée ;-)
avatar brunnno | 
Ah ce Ballmer...
avatar sphynx05 | 
@jpsaint J'adore ta logique ! Aller on continue : Si le macintosh ressortait aujourd'hui personne ne l'acheterai : pas assez de disque dur, ne lit pas le divx, ecran trop petit... Si le walkman sortait aujourd'hui personne ne l'acheterait : pas de lecture de mp3, qualité audio moyenne,...
avatar dvd | 
Je vois pas en quoi John Gruber s'est planté dans la citation choisie ?
avatar simon | 
Perso j'aimerais bien un iPhone 5 ayant un peu ce design mais forcement plus fin et tout le reste qui va bien. Je l'aime bien couleur alu...
avatar boccob | 
@jpsaint Sans parler de ton raisonnement foireux, même à prix prohibitif l'iphone edge c'est vendu comme des petits pain. L'iPad est globalement aussi cher que l'iphone à son époque et il s'en vend des millions. Apple a bien reussi, et revolutionné le marche de l'internet mobile (plus que de la téléphonie vocale).
avatar majipoor | 
Je ne suis pas macho, je suis goujat! Mon 3GS je l'ai revendu et ma copine s'en est acheté (subventionné) quelques mois après ;)
avatar Orkose | 
J'ai un 3Gs depuis novembre 2010, je garde mon vieil iPhone Edge comme télécommande et réveil (merci VLC Remote !), il fonctionne toujours bien et y'a pas de raison que ça change ! Tant qu'Apple continue à faire du beau boulot, pourquoi aller voir ailleurs ? J'ai un petit Mac dans la poche, avec iCal, Cd'A, iPod etc. et plein d'apps bien utiles. Les points noirs: ce que j'attend depuis Day One: il y a toujours d'énormes progrès à faire dans les "basics de dumbphone de base que j'arrive pas au niveau d'il y a 10 ans" où Apple est toujours à la ramasse : - la possibilité de créer des modèles dans Message/SMS/MMS - le choix de mes propres sons pour l'arrivée d'un message SMS/MMS ! - les profils pré-enregistrés de type "Oreillettes, Silencieux, Vibreur" qu'on trouve sur n'importe quel téléphone - La possibilité d'utiliser enfin le BlueTooth pour échanger les vCards directement sans passer par des apps extérieures, des photos etc. Le BT actuellement ne sert quasiment qu'aux oreillettes… Lamentable. - intégrer un vrai dictionnaire éditable et digne d'un T9 ou équivalent. Les dictionnaires sont stupides sous tous les iOS déjà utilisés. >>>> Et j'attend les multigestes équivalents de certaines apps pour iPhones dé-simlockés (c'est du multitouch bordel !) pour désactiver le wifi, passer en mode avion, écrire un message, lancer une recherche dans Wiki/Google/Safari/Spotlight etc.
avatar JackOne | 
On peut dire aussi que sans l'iPhone et les diverses copies qui ont suivies : - Google n'aurait pas eu de succès dans le marché de la téléphonie. - Palm n'aurait pas tenté un retour dans le marché de la téléphonie. - Microsoft n'aurait pas repensé son OS mobile pour essayer de rebondir dans le marché de la téléphonie. Merci qui? Merci Apple!
avatar adrianweatherly | 
Les commentateurs ne ce sont globalement pas trompés ! L'iPhone EDGE était d'une médiocrité pour un prix vertigineux. Les ventes ont d'ailleurs été inférieur aux prévisions et Apple a vite tourné la page. C'est pathétique de tenter de discréditer des commentaires portant sur un produit et non sur la gamme entière.
avatar tungchao | 
J' avais un iPhone US en Octobre 2007 payé 400 euros (sortie FR Novembre) je peux vous dire que les gens m' arrêtaient dans la rue pour me demander ce que j' avais dans la main et en soirée les gens disaient "ce n' est pas un téléphone mais un vrai petit ordinateur". Mon prof de culture et com. a montré mon iPhone à toute la classe pour dire que c' était le téléphone de demain! J' ai un très bon souvenir de cette période et je dois dire qu' avec l' iPhone on voyait l' étendue des capacités du téléphone de demain mais simplement je pense aujourd' hui qu' Apple c' est trop concentré sur la partie "internet communicate" du coup cela est devenu une vraie pompe à fric pour les opérateurs! L' iPhone a beaucoup de qualités mais à coté de cela c' est un mauvais iPod (VS iPod à molette), un téléphone moyen (partie téléphone)... Quoi dire d' autre de l' iPhone de 2007: qualité de fabrication, design, jailbreak un vrai bijou le first iPhone! L' iPhone 3G et 3GS ont été des petites maj de l' iPhone first gen après pour moi l' iPhone 4 est réellement l' iPhone 2. Tous les autres fabricants ont copié le grand écran de l' iPhone c' est incroyable...
avatar kroustibat | 
Pourquoi ce sont les copines qui héritent toujours des vieux rongeons?
avatar scooby25 | 
Les ayant tous possédés, JE trouve que le v1 est le plus bel iPhone.
avatar Geronimo_ | 
@Lelong : je te rejoins la dessus, pourquoi ? Cela dit c'est pareil pour moi, ma copine a hérité de mon 3GS, peut être sont elles moins accro à la technologie que nous les mecs, mais sont quand memes ravies de récuperer nos joujous lorsqu'on craque sur le dernier modèle
avatar Sebasto | 
Luves Ballmer /
avatar nicolier | 
Je comprends mieux comment Ballmer a pu mener Microsoft dans l'impasse où ils se trouvent actuellement... Et pourquoi les actionnaires veulent sa tête :)
avatar shenmue | 
@Lelong : parce qu'elles s'en foutent. La mienne a eu mes ancien iPhone et a un iPhone 4, elle n'utilise que la partie téléphone et les sms... C'est pas faute d'essayer de l'initier... J'ai eu tous les iPhone et c'est vrai que le premier (seul que j'ai conservé avec le 4) est vraiment un petit bijou. Il marche toujours, je ne m'en sers pas mais je le garderai... Il a changé la face de la téléphonie mobile, c'est un collector et je me souviens encore de mon étonnement lors de sa présentation en janvier 2007, c'était incroyable ! Mon ex-W950 a bien eu du mal a me faire patienter...
avatar jipeca | 
Quel clown Balmer ! Sinon, ce qui était cool avec la présentation de l'iPhone, c'est qu'il y eu très peu de fuites avant, un vrai bonne surprise comme on en à pas eu depuis longtemps.
avatar eliss | 
@saladisiac Si, l'iPad aussi, il n'y avait eu que très peu de fuites : on pensait qu'il s'appellerait l'iSlate et qu'il serait vendu à 999$...
avatar FL57 | 
3G de 2008 en 3.1.3, un chargement par jour.
avatar Shupa | 
@ lelong, et quelques autres... Nos -en tout cas la mienne- reprennent nos vieux itrucs parce que ça ne les intéressent pas ET que comme ça elles ne déboursent pas un sou. La mienne attend en rigolant la sortie du iPhone 5...
avatar guiz913 | 
celui-ci reste le plus beau...si 'iphone 5 ressemble a celui ci,il se pourrait que je passe de nouveau sous ios...j'aime pas les 3g gs ou le 4..mais le tout premier etait vraiment beau...après les annalyste..ils predisaient que la nintendo ds allait complétement se ramasser face a la puissante psp..et on vu ce qui s'est passé là aussi...
avatar fif | 
Acheté un Edge US dès l'annonce du partenariat Orange en France. Le jailbreak désimlock était une nécessité. Wifi désactivé, Edge désactivé pour cause d'absence de forfait Data, usage intensif : résultat tous les soirs arrivé à 10% de batterie le soir. Refilé à ma fille à la sortie de l'iPhone 4, il continue sa vie en 3.1.3 et elle a encore 70% de batterie le soir. Je crains juste qu'il défaille avant la sortie de l'iPhone 5, ou que ma femme veuille mon 4... Au lieu de cela elles pensent BlackBerry ! Si ce n'est pas malheureux, ça... Alors si le 3GS continue sa vie en France en low price, je suis preneur (pour ma gente féminine...). Quel goujat, hein ?
avatar Magnificent_8th | 
Mouai bof, bien avant ça j'avais déjà des Pocket PC, iPaq, N9000 et autres Palms qui faisait quasiment le même job, donc part l'évolution puissance, logicielle, rien de bien neuf....
avatar ifreds | 
Personellement , je connais quelq un qui a un iphone3g et il ny a eu qu un probleme Il etait bloqué sur la pomme. Mais il remarche , il tient la charge et tout !
avatar ifreds | 
@chandy Moi je le racheterai pour la collec et a petit prix ;)
avatar kefoo | 
Comme je rêverais que l'iPhone 5 s'inspire du design de l'iPhone 1... :-) (pr le côté alu)
avatar Shupa | 
@ manaos Ok, c'est émouvant manaos, mais c'est presque un rituel de culte que vous décrivez là! Pour un objet aussi vite passé date qu'il est né! Comme tous les autres dans ce domaine des objets techno qui portent en eux leur propre mort. Et ça se terminera comment votre histoire? De culte en culte? Dites, quand meme, c'est juste du matériel non? Excusez-moi si vous me trouvez platte... Le romantisme OK, mais pour un objet qui n'a d'autre objectif de nous pomper nos sous contre services rendus, n'est-ce pas un peu hors de proportion?
avatar eipem | 
Moi, ce qui m'a marqué avec l'iPhone, par rapport à mon TyTn sous windows mobile, c'était la taille de l'écran, la réactivité de l'appareil, la fluidité du Springboard, la simplicité d'utilisation, la fin du stylet et l'efficacité du clavier tactile. Et la fin de l'explorer et de tous ces foutus répertoires dans lesquels il fallait aller systématiquement aller pour ouvrir un fichier. Ses qualités dépassaient largement ses défauts...
avatar boboc | 
Mon edge a fini chez mon frère, mon 3G chez ma mère et mon 4G, je viens de le donner à ma femme qui vient de se faire voler le sien... 4 ans d'iphone (le 1er, je l'ai acheté à l'applestore de soho, un cadeau pour ma femme en novembre 2007, désimlocké avec une turbosim achetée en République Tchèque), un peu de lassitude et une envie de nouveauté : va pour android et le nexus S.

CONNEXION UTILISATEUR