Le re-test de l’iPhone 5s

Nicolas Furno |

L’iPhone 5s est sorti il y a près de deux mois. Ce nouveau modèle n’était pas un tout nouveau téléphone, mais une version améliorée de son prédécesseur. De l’extérieur, il est quasiment identique, mais à l’intérieur, les nouveautés ne manquent pas. Touch ID, M7, processeur 64 bits… sur le papier, cet iPhone nouvelle génération a tout pour lui et nous l’avons bien noté dans notre test.

Quasiment soixante jours se sont écoulés depuis. Nous sommes cinq à la rédaction à utiliser un iPhone 5s tous les jours depuis : a-t-on revu notre jugement dans l’intervalle ? Avec le recul, que penser de ce nouveau modèle ? Réponse dans notre re-test !

Autonomie : peut mieux faire en 2013

Déjà dans notre test, nous fustigions le choix d’Apple. Un smartphone fin est utile et l’iPhone 5s est un appareil incontestablement agréable à regarder. Avait-on vraiment besoin toutefois qu’il soit aussi fin ? Sans même parler de la prise en main améliorée, selon nous, par une housse qui épaissit un peu le téléphone, cette finesse se fait au détriment de l’autonomie.

Entre une meilleure autonomie et quelques millimètres de moins, nous aurions choisi sans discuter l’autonomie. Pourtant, Apple continue de choisir les millimètres. En 2013, en particulier au prix où est vendu l’iPhone 5s, l’utilisateur ne devrait pas avoir à jouer avec les réglages de son appareil pour éviter de terminer la journée sans téléphone.

En l’état, difficile de tenir plus d’une journée et encore, il faut souvent faire attention. Espérons qu’Apple prenne enfin cette question au sérieux et augmente de manière significative l’autonomie de nos iPhone, comme le constructeur le fait pour ses Mac. Ce n’est pas logique qu’un iPhone de 2013 ne tienne pas vraiment plus que le premier modèle de 2007…

Deux iPhone 5s sur le point de s’éteindre…

Modulons toutefois cet avis négatif, d’une part en notant que l’autonomie est en progrès par rapport à celle de l’iPhone 5. C’est notamment le cas si vous avez la chance d’être dans une zone couverte en 4G et que vous avez souscrit un forfait adapté. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’autonomie est alors meilleure et après quelques semaines, on peut le confirmer : l’iPhone 5s se porte mieux sur un réseau de dernière génération.

Touch ID : les avis sont partagés

C’est sûrement la nouveauté la plus mise en avant par Apple et c’est la seule qui est réservée à l’iPhone 5s, c’est dire son importance aux yeux du constructeur. Touch ID permet de déverrouiller le téléphone sans mot de passe, mais aussi d’acheter des applications sur l’App Store, des livres sur l’iBookstore ou de la musique et des films sur l’iTunes store en posant simplement le doigt sur le bouton d’accueil.

Une bonne partie de notre test était consacrée exclusivement à cette nouvelle fonction. À l’époque, on félicitait la rapidité du processus et louait sa simplicité au quotidien. Deux mois plus tard, les avis sont plus partagés : si certains n’ont pas à s’en plaindre, on lit souvent des avis négatifs sur internet. Pour certains, la fonction est souvent désactivée au moment où ils doivent acheter une application par exemple.

À la rédaction, on n’a pas trop à s’en plaindre, même si on regrette que le processus ne soit pas plus rapide et plus fiable encore. Soyons clair : Touch ID est déjà très rapide et il arrive même parfois que l’on déverrouille le terminal alors qu’on voulait uniquement afficher l’heure. Reste que si les progrès pendant les premiers jours étaient indéniables, le système a rapidement stagné par la suite, si bien que ce n’est pas mieux aujourd’hui qu’une semaine après achat.

Les lenteurs proviennent aussi de mauvaises reconnaissances qui sont rares, mais qui n’en sont pas moins pénibles pour autant. On aimerait aussi pouvoir enregistrer tous ses doigts — l’iPhone 5s limite à cinq empreintes —, même si les cas où l’on ne peut pas utiliser le pouce ou l’index sont rares.

Parfois, sans vraie raison, Touch ID a quelques ratés et il faut alors s’y reprendre à plusieurs reprises pour déverrouiller l’appareil. C’est d’autant plus frustrant que le système est impressionnant quand il fonctionne bien. Est-il pour autant indispensable ? Notre avis n’a pas changé : non, pas vraiment, mais cette fonction est très agréable. On protège plus facilement son téléphone et on ne perd pas de temps avec des mots de passe ou des codes à quatre chiffres qui ne sont pas vraiment sécurisés.

C’est bien, mais on aimerait utiliser Touch ID dans plus de cas. On imagine que ce sera pour iOS 8… D’ici là, cette fonction de l’iPhone 5s reste un peu gadget, mais un gadget très plaisant au quotidien.

64 bits et M7 : on attend toujours d’en voir les vrais avantages

Sous le capot, l’iPhone 5s vante son processeur 64 bits et son coprocesseur de mouvements M7. Deux nouveautés essentielles sur le papier… mais qui ne sont pas encore exploitées au maximum de leur potentiel.

Le 64 bits promettait des performances en net progrès. C’est le cas de manière générale, mais aucune application n’en tire encore vraiment parti. C’est d’ailleurs tout à fait normal : en deux mois seulement, les développeurs ne peuvent pas avoir eu le temps d’optimiser leurs applications pour ce nouveau mode. L’intérêt réel sera sans doute plus sensible dans six mois ou un an, mais en attendant, on n’en voit jamais les bénéfices… même si la vitesse assez impressionnante de l’Appareil photo est sans doute liée au 64 bits.

Avant d’améliorer encore son processeur, avant de lui ajouter des hertz, Apple devrait peut-être s’occuper de la mémoire vive. Certes, l’iPhone 5s est très rapide au quotidien et c’est agréable. Mais si vous utilisez souvent de grosses applications, des jeux ou un GPS par exemple, vous atteindrez vite les limites du giga de RAM embarqué. Les applications doivent rapidement se recharger, ce qui fait perdre du temps, alors qu’un peu plus de mémoire vive permettrait d’en garder plus dans le même état.

Sur le papier, le processeur de l’iPhone 5s fait nettement mieux, surtout quand il engage tous ses cœurs.

C’est un peu la même chose pour le M7, ce coprocesseur qui analyse en permanence les capteurs de l’iPhone pour déterminer s’il est en mouvement et, le cas échéant, quel est le mode de transport utilisé. Il peut compter vos pas, mais aussi savoir si vous êtes dans une voiture ou sur un vélo.

Deux mois après, ce coprocesseur n’a qu’une fonction unique : podomètre. Pour bon nombre d’applications qui suit vos déplacements pour vous inciter à bouger plus, comme Moves, ce M7 permet d’augmenter l’autonomie, puisqu’elles ne fonctionnent plus en permanence pour suivre les capteurs et reposent sur les calculs d’Apple. Autre exemple, l’application de journal intime Day One qui associe à une entrée le nombre de pas effectués depuis le matin.

Économiser la batterie, c’est déjà un bon point et les avantages sont incontestables — Moves par exemple devient envisageable au quotidien — mais le M7 pourrait beaucoup plus encore. Apple l’exploite en théorie dans Plans pour adapter le mode de navigation à votre situation (voiture ou à pied), mais même ça ne fonctionne pas très bien d’après nos essais. D’une part parce que le passage d’un mode à l’autre est loin d’être assez réactif, mais aussi parce que l’application ne détecte pas que vous êtes toujours en voiture. Si vous devez chercher une place après être arrivé à destination, le M7 ne sera malheureusement d’aucune aide.

Quoi qu’il en soit, les autres applications de navigation feraient bien de gérer les données du coprocesseur et on espère encore découvrir de nouveaux usages vraiment novateurs pour ce M7. En l’état, c’est un avantage encore largement sous-exploité.

[ pagebreak ]

Appareil photo : du progrès, mais on aurait aimé mieux

Tous les ans, Apple améliore par petites touches l’appareil photo de son iPhone. Le 5 s n’échappe pas à cette tendance, mais les nouveautés pour les photos sont restées assez limitées. Un peu trop, à notre goût…

Certes, l’appareil photo de l’iPhone 5s est vraiment plus rapide et son mode rafale qui permet de prendre jusqu’à 999 photos à 10 images par seconde sans interruption est très utile quand on a des enfants ou quand on aime le sport. De manière générale, on rate moins souvent le bon moment et le mode HDR devient enfin réactif.

Par ailleurs, Apple a choisi non pas d’augmenter le nombre de pixels — on en reste à 8 mégapixels —, mais d’augmenter la taille du capteur. C’est une excellente idée, mais il n’empêche que nous sommes un petit peu déçus par le résultat, comme nous l’étions déjà dans notre test. Quand les conditions lumineuses sont optimales, les photos sont excellentes, mais elles l’étaient déjà avec un iPhone 5.

Quand les conditions lumineuses se détériorent, l’iPhone 5s fait mieux, c’est incontestable, mais le bruit reste encore toujours très présent. On le voit bien sur ce cliché pris au petit matin : le rendu n’est pas mauvais, surtout avec une petite taille, mais vous verrez sur l’image originale que le bruit reste très présent. D’autres téléphones, notamment ceux de Nokia, font mieux, et on espérait qu’Apple fasse aussi bien qu’eux.

Au rang des plaintes, signalons aussi la stabilisation qui est uniquement logicielle, là où d’autres constructeurs ont opté pour une stabilisation optique. Même si Apple exploite au maximum son processeur 64 bits et obtient parfois de bons résultats, mais la photo est vite floue si on ne fait pas attention.

Les progrès sont néanmoins bien présents, surtout si vous utilisez le flash. L’iPhone 5 s en a deux qu’il combine en fonction des besoins et les images sont bien meilleures. De même, si vous faites souvent des vidéos, vous apprécierez sans doute le mode ralenti qui est très impressionnant et fait son effet, en particulier pour filmer des personnes, des animaux ou des objets en mouvement.

Une finition indigne au tarif demandé

Ce point nous énervait dans le test, il nous agace encore plus aujourd’hui. Tous les iPhone 5s de la rédaction sans exception ont un bouton de verrouillage mal fixé qui "cliquète" quand on secoue le téléphone. Ce n’est pas un geste que l’on fait couramment, bien sûr, mais on entend parfois un bruit métallique qui fait très bas de gamme quand on touche le haut de l’écran.

Ce problème n’empêche en rien l’utilisation du téléphone, mais avec une gamme qui commence à 700 €, ce n’est pas acceptable. C’est d’autant plus pénible que l’iPhone 5c vendu moins cher est exemplaire sur ce point. Qu’importent les raisons techniques, Apple doit corriger ce problème.

Le son du bouton verrouillé notre iPhone 5s (montez le volume pour l’entendre).

Au chapitre des finitions, on regrettait déjà les changements effectués sur le bouton d’accueil, deux mois après notre avis n’a pas changé. Ces changements sont certainement liés à Touch ID, le résultat reste le même. Ce bouton a perdu de sa fermeté, il a un côté plastique assez déplaisant, d’autant que l’on craint un peu sur son espérance de vie… Notons que les iPhone blancs (argent et or) ne semblent pas autant touchés par ce désagrément.

Bilan : un excellent téléphone, mais…

Ce re-test peut paraître excessivement noir et il convient de rappeler que l’iPhone 5s est un excellent téléphone. À la rédaction, nous sommes plusieurs à en utiliser un au quotidien et nous n’avons pas vraiment à nous en plaindre. Dans l’ensemble, c’est incontestablement l’un des meilleurs smartphones actuellement sur le marché et nous n’en changerions certainement pas.

Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à souscrire un forfait 4G, car c’est peut-être le point fort de cet iPhone 5s. Même si son prédécesseur peut y accéder chez un opérateur, c’est ce nouveau modèle qui est vraiment compatible avec la 4G en France. À l’usage, la différence est sensible et l’impression générale de rapidité de ce téléphone provient en fait souvent de la 4G. Rappelons que Bouygues Télécom propose des forfaits 4G sans engagement à partir de 30 € par mois.

Au fond, ce téléphone est peut-être allé trop loin… ou pas assez. Sur son site, Apple utilise constamment cette idée d’aller "Toujours plus loin" et le constructeur présente son iPhone 5s comme étant à la pointe de la technologie actuelle. C’est sans doute vrai, mais cette technologie n’est pas vraiment utilisée et ce smartphone ne dévoilera peut-être pas tout son potentiel avant l’année prochaine et iOS 8.

Dans le même temps, les progrès réalisés par cet iPhone 5s ne sont pas aussi impressionnants que par le passé. Entre le 3G et le 3GS, entre le 4 et le 4S, les gains étaient incontestables et justifiaient d'acheter un nouveau téléphone. Cette année, si vous avez déjà un iPhone 5, le changement est moins justifié.

Certes, il est plus rapide, mais le téléphone de 2012 ne démérite pas. Certes, son appareil photo fait un peu mieux, mais il conserve quelques défauts de son prédécesseur. Touch ID est agréable au quotidien, mais pas encore indispensable. Le 64 bits, le M7… toutes ces nouveautés sont aussi plus utiles sur le papier qu'en réalité, pour le moment du moins.

L'iPhone 5s reste malgré tout un excellent choix, même si certaines décisions d’Apple — sur l’autonomie notamment — sont un peu frustrantes. Et pour un téléphone à la pointe de la technologie et vendu 700 € au minimum, on aimerait une finition irréprochable. Cela dit, l’iPhone 5s est un excellent appareil et un mois après, tous ceux à la rédaction qui l’ont acheté à sa sortie feraient le même choix aujourd’hui.

avatar Wurmer | 
Je n'ai as changé pour passer au 5S, la raison principale étant la batterie...je suis toujours sur le 5 et il tient la journée.. J'aimerais aussi qu'apple se penche sur cette question de l'autonomie aussi bien d'un point de vue matériel que logiciel ce qui serait une sacrée avancée dans le monde des smartphones ! Malheureusement je vois plus venir un iPhone "air" en 2014 plus fin avec le processeur A8 et le coprocesseur M8 améliorés et c'est tout ! Après les avancées seront minimes je pense.."mais j'espère me tromper ;) Sinon je viens de souscrire au club macgé sur 2 mois pour voir et c'est vraiment agréable ! Merci aux dev :)
avatar luther16 | 
@chrisann : +1
avatar capvarou | 
Hypocrite ??? Il ne faut pas exagérer ils donnent leur avis. J'ai tout de même du mal à comprendre les raisons de cette étrange fixette sur le bouton d'activation. Les gens, chez Macg dès qu'ils s'ennuient ( ce qui fatalement doit se produire très souvent ) se mettent à secouer leur iPhone afin de s'indigner ensuite par le bruit que fait ce dernier ! En réalité la finition est meilleure. Le nouveau modèle noir ne perd plus facilement sa couleur. L'autonomie est également meilleure comparée à un iPhone 5. On peut noter des progrès en ce qui concerne l'appareil photo. Les images sont plus détaillées quand la lumière vient à manquer et les couleurs sont plus justes et paraissent plus naturelles. Le bouton TouchID ne perd pas de sa dureté et fonctionne correctement. Pourquoi se concentrer sur le petit bruit que fait ce bouton ?? L'apparition d'un nouvel appareil Apple est une bonne et rare occasion pour enfin avoir quelques chose à dire, faire des tests... surtout pour les sites qui se concentrent sur cette marque en particulier Désolé de constater que vos tests, qu'il s'agisse d'iPhone ou de MacBookPro sont toujours aussi légers et sans consistances. On ne vous demande pas des tests poussés comme on a l'habitude d'en voir sur Anandtech... mais au moins faites un petit effort pour fournir des informations réellement pertinentes.
avatar FabienR. | 
Pour touch ID faudra attendre iOS 8 pour qu'il soit réellement exploité et j'en pense autant du M7.
avatar quetzal | 
Ça existe: il s'appelle iPad mini retira! :D
avatar oliv-et-pomme | 
+1 pour l'autonomie. J'utilise le mien en 3G (pas de 4G quoi) mais il a beau être en WiFi 90% de la journée, il arrive qu'il chauffe brutalement et se vide sans raison apparente (même après fermeture de toutes les applications dans le multitâche...). Je n'avais pas tel problème avec mon 4S d'autant que je me souvienne, et je me demande si ça ne viendrait pas carrément d'iOS 7.
avatar hipkiss | 
J'aime les produits Apple. J'ai un iMac, un MacBook Air, un iPad, un AppleTV. Toutefois, pour les téléphones, pour le prix, je crois qu'Android fait aussi bien, sinon mieux et souvent pour moins cher. Bien sûr, un iPhone, quand on est dans un environnement Mac est préférable. Mais les iPhone sont chers, ne sont pas les meilleurs côté autonomie et caméra. Un comble pour le prix. C'est plus facile avoir un iPhone, mais c'est plus logique d'avoir un Android.
avatar oliv-et-pomme | 
@hedi2 : Je suis d'accord pour cet espèce de bug très chiant qui fait que - sur mon 5s - la luminosité baisse brutalement et de façon inexpliquée lorsqu'elle est à des valeurs élevées voire au maximum, avant de revenir à la normale après 2/3 minutes. À noter que pour l'iPhone, la valeur de luminosité affichée dans les réglages ne varie pas elle, et que ni la luminosité ambiante ni le réglage automatique de la luminosité de l'écran ne semblent influer sur ce problème. J'ai aussi un gros bug de perte de contraste lors de la lecture de vidéos Youtube en plein écran, je ne sais pas s'il est lié. J'aimerais savoir si certains ont le même problème sur d'autres iPhones que le 5s. (Parfois pendant la lecture, les blancs deviennent progressivement grisâtres, les couleurs perdent de leur éclat, et tout redevient progressivement normal en une seconde lorsque je tapote pour afficher la barre de contrôle de lecture.)
avatar dtb06 | 
super téléphone dont on verra l'exploitation des nouvelles technologies dans quelques moi. je ne regrette pas mon iPhone 5c qui est très bien. Rapide, batterie qui dure plus que la journée, fin, léger, plastique de très bonne qualité, solide, très bonne prise en main, no Bug, enfin chez moi, ios7 qui tourne super bien. Un peu cher, c'est vrai, mais je ne regrette pas son prix vu la qualité de l'appareil. Comme chaque année, les technologies du 5s vaudront le coup l'année prochaine
avatar Kratos58 | 
Pour exploiter au mieux le capteur photo de l'iPhone, je conseille d'utiliser des apps qui permettent d'augmenter la durée d'exposition et les ISO. Cela permet de réduire grandement le bruit, comparé à un même cliché pris avec l'application par défaut.
avatar pcollee | 
Pour moi j'ai trouvé un très gros progrès au niveau de la durée de vie de la batterie. Je tiens largement la journée et ca me suffit. Mon 5 était out en debut de soirée. Mon 5s est encore à 30-40% en quittant le bureau. Sur le 5 j'avais désactivé un max de chose (reduction des animations, services de localisation system...) sur le 5s tout est rester activé par défaut. La 4G c'est top quand il y en a et c'est cool de la garder dans les endroits ou l'on n'avait plus que le EDGE car la 3G ne passait pas. Finition RAS si ce n'est l'ajustement du bouton de mise en route. Mais c'est peut être la solution au problème récurant affectant ce bouton.
avatar pacou | 
Très bien ce genre de retours après quelques mois d'utilisation. Merci.
avatar max68lola22 | 
Quoiqu'il en soit le prix délirant n'est pas justifié
avatar pcollee | 
Un éternel débat. Certains sont prêt à mettre 300€ dans une paire de chaussures. Est-ce justifié? Le juste prix d'un produit est celui auquel les gens sont prêt à acheter.
avatar valentin. | 
Toi, tu ne connais pas les marques pour femmes. Va faire un tour chez Louboutin, une marque j'ai découvert à cause de ma femme. Pour son anniversaire, j'ai proposé le choix entre un MBP et une paire de chaussures car était sensiblement le même prix (et encore, j'ai été rassuré que ma femme choisisse le MPB, moins cher que le modèle qu'elle voulait chez Louboutin).
avatar pcollee | 
oui effectivement mais je porte assez mal les talons hauts. J'ai les chevilles fragiles ;-)
avatar fernandn | 
Quid de la qualité de réception et de la voix en mode téléphone ?
avatar lol51 | 
Bref si je résume batterie pas terrible, M7 sans attrait, Touch id reste du gadget. C'est le meilleurs iPhone mais pas la meilleure affaire en terme d'iPhone. Je ne comprends toujours pas pourquoi le 5C ne marche pas puisque dans les faits, c'est un 5 avec une meilleure batterie et moins cher qu'un 5S sans tous ses gadgets...
avatar Orlik | 
En tous cas, mon iPhone 4 marche impec avec IOS 7, et je ne vois pas vraiment ce qui me ferait switcher, sauf peut être la 4G, ce qui impliquerait aujourd'hui, de quitter Sosh...
avatar agerber | 
Dommage de ne pas avoir parler de la prise en main qui est toujours aussi désagréable. C'est important pour un phone. A contrario du 5 C qui lui est beaucoup plus agréable. Ha oui il y a la solution d'une coque moche. mais pourquoi acheter dans ce cas un téléphone design ? Je laisse pas les plastiques sur un canapé . Non la prise en main est vraiment a revoir car ces bords tranchant sont anti ergonomiques.
avatar sebalex | 
Touch ID reste ma grande déception de ce modèle, Nous sommes 3 a avoir prit ce modèle dans la boite. 3 a être gêné quotidiennement. le nombre de lecture erroné finissant par la saisi du code deviennent lassante.
avatar steenux | 
Pour ma part, je venais de l'iPhone 4. J'attendais mieux, par rapport à la concurrence, de l'appareil photo, malgré ses réelles qualités ; j'attendais mieux aussi de l'autonomie, pas meilleure que celle de mon 4 précédent et son âge avancé (3 ans). J'ajoute que la finesse de l'appareil, toute esthétique soit-elle, ne facilite pas la prise en main de l'appareil : angoisse de faire tomber le précieux lors de la prise en main, sur une table… La coque de protection s'avère indispensable au moins pour ça. Par contre, la vélocité du processeur de cette mouture me frappe positivement chaque jour ! La qualité de fabrication me semble irréprochable, en ce qui concerne le modèle que j'utilise : pas de cliquetis d'aucune sorte chez moi. En résumé, l'iPhone 5S est un appareil de très haute gamme, luxueux, dont l'autonomie et l'appareil photo ne sont pas dignes !
avatar max68lola22 | 
Bof pour le Galaxy Mega et Bof pour l'iPhone5s on fait la même chose avec l'un est beaucoup plus cher c'est tout après si on veut se la péter y'a pas le choix.....
avatar powerjaja | 
Bande d'insatisfaits frustrés...
avatar Yenlui | 
Moui... En gros, tout est irritant sur ce téléphone mais personne ne serait prêt à le lâcher... Je rejoins un des premiers commentaires qui parle d'hypocrisie. C'est un peu une analyse d'enfants gâtés, à qui on donne les plus beaux joujoux mais qui continuent à râler parce que rien n'est jamais assez bien pour eux. Je suis désolé que ma réaction soit aussi agressive, mais c'est l'impression que cet article m'a donné.
avatar Oh la belle Pomme | 
Je partage, pour la forme (que je trouve aussi trop fine pour une bonne prise en main... quand je prend le telephone, sans protection, je passe en mode "panic"). Concernant la batterie, oui, comme tout le monde j'aimerais mieux. Le bon point chez moi c'est de ne pas avoir une utilisation intensive. TouchID, fonctionne hyper bien chez moi... mais ne sert à rien (ou presque). +1 avec vous. Pour le reste, je vous trouve dur. APN fonctionne bien (ce n'est pas un compact expert, les photos de mon S2 étaient plus belles mais sa rapidité/rafale est un gros plus pour moi). Le bruit de la touche (conception du telephone) ne me gene pas ni au quotidien ni a l'utilisation (telephone à l'oreille). Bref, plutôt satisfait du produit.
avatar Pimousseu | 
Passé du 4S au 5S, mon autonomie passe de 1 journée à plus de 2 jours, avec la même utilisation. Donc ça va. Pour le capteur, c'est comme Siri: je ne m'en sers que pour une chose, mais il le fait bien. Déverrouiller d'une main, on s'y fait très vite et quand je prends mon iPad Mini, j'ai tendance à appuyer sur le bouton Home pour le déverrouiller avant de réaliser que ça ne marche pas ! Rien ni personne n'est parfait, mais c'est un chouette téléphone. Même si les proportions du 4S étaient plus réussies. Plus proche du nombre d'or ?
avatar jesopog | 
Qu'est ce qui se passe MAcG? Ce n'est pas un re-test de dire c'est bien mais ça aurait pu être mieux! En même temps c'est un billet facile qui peut se décliner facilement: ipad mac mini ipod xbox nes gamegear ...
avatar sveireman | 

Quelles sont les App qui tirent profit, maintenant, du 64 bits ?
Le 5S ne serait-il pas un bon choix actuellement vu la baisse de prix et la disponibilité en 32 GB ?

CONNEXION UTILISATEUR