NFC : Apple traîne volontairement des pieds

Christophe Laporte |

Avec Passbook, Apple a mis un pied dans un domaine où elle est attendue depuis longtemps : celui du paiement sans contact. La présentation de cette application peut laisser à penser qu'Apple va aller plus loin avec le successeur du 4S qui pourrait gérer la NFC.

Du moins, c'est ce que l'on peut penser en surface. À la mi-juin, Phil Schiller avait en quelque sorte remis les points sur les i. Pour lui, Passbook est un porte-feuille virtuel. Apple ne cherche pas du moins pour le moment à en faire un moyen de paiement direct.

Schiller notait également que les différents services de paiement mobile se battaient comme des chiffonniers pour avoir leur part du gâteau. Et d'affirmer qu'Apple n'était pas partie prenante dans cette bagarre (lire : L'App Store : une plate-forme juste).

Dans un nouvel article consacré à la question, le Wall Street Journal revient "sur le manque d'ambition" d'Apple par rapport à Microsoft et Google, qui sont entrés de plain-pied dans cette guerre.

Arriver après la bataille, telle semble être la stratégie délibérée d'Apple dans ce dossier. Elle aurait été adoptée l'année dernière, suite à des discussions internes et au grand dam de certains ingénieurs qui voudraient qu'Apple s'enfonce dans ce créneau au plus vite. Avec 400 millions de cartes de crédit enregistrées dans l'iTunes Store, Apple a, il est vrai, une carte à jouer.

La stratégie d'Apple n'est pas surprenante en soi. Même si la firme de Cupertino a révolutionné de nombreuses industries, elle n'est arrivée que très rarement en premier sur un marché. L'analyste Gene Munster résume bien la chose : "Ils laissent leurs concurrents faire leur étude de marché pour eux".

Lorsque cette piste a été discutée en interne l'année dernière, deux options étaient fréquemment évoquées : la première était qu'Apple lance un nouveau service qui intègre les différents moyens de paiement existants. La seconde option, plus ambitieuse, était qu'Apple mette sur pied son propre réseau de paiement.

Parmi les scénarios envisagés, Apple a réfléchi à l'idée que lors d'une transaction, ce soit elle qui reverse directement l'argent au commerçant. Séduisante sur le papier, cette solution est très difficile à mettre en place. Il faudrait que la firme de Cupertino se constitue en banque (lire : Et si Apple se lançait dans la banque).

Toute la difficulté pour Apple est de trouver le bon modèle. Le Californien a réfléchi à la possibilité de s'allier à des acteurs clés de cette industrie et de ponctionner une petite commission à chaque transaction.

L'idée de concevoir Passbook est née lors de ces discussions. À force de retourner le problème dans tous les sens, Apple a fini par revoir - momentanément - ses ambitions à la baisse.

Apple n'a pas étudié cette problématique uniquement en terme de logiciels et de services, la division hardware de l'iPhone s'est également penchée sur les différents moyens de faire du paiement sans contact.

Si l'on évoque fréquemment la NFC, Apple a également la possibilité de mener à bien ce type de transactions à l'aide d'une connexion Bluetooth. Deux points semblent inquiéter particulièrement les ingénieurs concernant la NFC : le niveau de sécurité proposé par cette technologie et son impact sur l'autonomie. L'utilisation de la NFC nécessite une puce dédiée et une antenne supplémentaire.

Preuve que cet enjeu est pris très au sérieux chez Apple, même son directeur financier a apporté son grain de sel. Peter Oppenheimer, a questionné les ingénieurs afin de savoir s'il n'existait pas une technologie - plus sûre - qui passerait par Internet pour remplacer la NFC. De son côté, Phil Schiller craint qu'Apple paie les pots cassés si un utilisateur payant avec ce système a une mauvaise expérience avec un commerçant.

Comme dans le domaine de la télévision, il va falloir à Apple, et plus généralement aux autres géants high-tech, trouver la bonne formule s'ils veulent s'imposer sur ce marché du paiement sans contact. Mais le jeu en vaut la chandelle…

Sur le même sujet :
- iOS 6 : un aperçu de Passbook

Tags
#nfc
avatar voodoo10 | 
Je vois mal une boite IT devenir roi du paiement sans contact. La solution sera imposé par les banques, pis c'est tout. Non?
avatar RaZieL54 | 
+1 On ne parle pas de technologie dans ce cas ci mais uniquement de standard et de négociation entre organismes financiers, la technologie émergentes sera celle choisie par ces institutions... Et on peut s'attendre a de belles catastrophes en perspective.
avatar AuGie | 
@Steeve J. mais oui mais oui, attention c'est l'heure d'une de tes 5 prières quotidienne vers Cupertino !
avatar max68lola22 | 
je préfère quand on me paye cash ! non mais...
avatar Abudah237 | 
@Voodoonice Hmm je suis allé au Japon 2 fois et à Hong Kong, et je n'ai jamais vu personne l'utiliser. Les Japonais utilisent énormément l'argent liquide, ils n'ont aucun risque de se faire voler.
avatar kalynoh | 
D'un coté en asie la délinquance est très largement inférieur à chez nous. Là bas limite tu peux laisser ta voiture vitre ouvertes avec ton sac et ton laptop sur la baquette et la clé sur le contacte, tu ne risque rien. Ici il y a des coins tu oublie de retirer la façade de ton autoradio, tu reviens 5 minutes après tu n'as plus de voiture.
avatar napuconcture | 
Ca c'était avant. Maintenant tu roule au pas sur l'autoroute (vers stade de france) hop, quelqu'un passe avec un parpaing brise ta vitre et un autre passe pour tirer le sac à main ou laptop, smartphone ...
avatar kmerckx | 
@dway C'est pas la technologie NFC en soi qui est une passoire sécuritaire, c'est plutôt l'intégration matérielle et logiciel qui est à revoir. Sur ce point Microsoft est allė plus loin que Google en utilisant la carte Sim pour la sécurité.
avatar drkiriko | 
@dway : 'la NFC est une passoire securitaire et ne sera JAMAIS sûre' Tu confonds la façon d'échanger des données NFC, bluetooth, wifi, ethernet, ADSL et les protocoles de protection et cryptage associés. Le bus NFC a un très gros avantage par rapport aux autres : pas d'appairage et distance limitée et ça existe depuis des années (Nokia, Sony). Le seul pb sont son coût jusqu'alors prohibitif et les pb de brevets.
avatar filling | 
Passbook permet d'alléger son portefeuille avec les cartes de fidélité qui sont dans notre portefeuille. L'intérêt principal du paiement sans contact est d'alléger son portefeuille avec une carte en moins. Le paiement ne se fera pas plus vite étant donné qu'il faudra toujours entrer un code qu'on rentrera alors sur son téléphone plutôt que sur un clavier de carte bancaire. Mais le sans contact ne sert pas qu'au paiement. Il y a par exemple les cartes de transport qui sont utilisées pour vérifier la validité d'un abonnement. On pourrait très bien intégrer ça au téléphone.
avatar xuyss | 
De toute façon ça sert à rien de se précipiter avoir mobile NFC et pouvoir l'utiliser dans 3 boutiques on va pas allez très loin.
avatar takahashi751 | 
"L'analyste Gene Munster résume bien la chose : "Ils laissent leurs concurrents faire leur étude de marché pour eux" Heureusement qu'on les analystes. Jamais je n'aurais pu imaginer un tel scénario !!!
avatar Oh la belle Pomme | 
+1
avatar gerarrrrd | 
Un des problemes du NFC est le nombre d'intermediaires qui veulent leur part du gateau. A mon avis ca finira un peu comme moneo ce truc, les banques vont attendre le bon moment pour pousser tout le monde a l'avoir a disposition, mais comme y'a des commitions a payer a trop de monde pour chaque transaction, en fait ca restera tres peu utilisé. Le NFC a un probleme supplementaire, c'est la question de securité des transactions sans fil, on a deja vu quelques failles potentielles du systeme, et je pense que c'est pas bon pour la confiance du public dans ces trucs. Pour ma part je trouve qu'il est urgent d'attendre. Laissont donc a ceux qui aiment avoir des telephones aux specifications techniques epaisses comme un dictionnaire essuyer les platres, je garde mon iPhone qui me satisfait tres bien malgré les defauts et les manques que ceux qui n'en veulent pas lui trouvent.
avatar pgpg | 
Pourquoi supporter le NFC ? Le paiement est direct. Non, ils vont inventer le iNFC, où 30% du prix payé sera versé à Apple, c'est plus rentable.
avatar babyfaby | 
[quote] Je vois mal une boite IT devenir roi du paiement sans contact. La solution sera imposé par les banques, pis c'est tout. Non? [/quote] Pas forcément, je crois que les CB ne sont pas détenues par les banques mais par un groupement indépendant. Les banques n'y croyaient pas au début.

CONNEXION UTILISATEUR