Prise en main de l’iPhone 5s

Nicolas Furno |

L’iPhone 5s est sorti et nous en avons quelques-uns entre nos mains depuis ce matin, ainsi que des 5c. En attendant notre test complet, voici un premier aperçu des nouveautés et nos impressions au bout de quelques heures !

Aperçu de l’iPhone 5s

Dans l’ensemble, un iPhone 5s ressemble à un iPhone 5, mais cette année, il y a quelques différences. L’ancien modèle noir (ou plutôt "ardoise") cède la place à une nouvelle version, renommée "Gris sidéral" par le constructeur. De fait, l’aluminium au dos et sur le pourtour du téléphone n’est plus noir, mais gris foncé, une teinte qui rappelle un peu le tout premier iPhone.

L’iPhone 5s gris sidéral sur un iPhone 5 ardoise.

Prendre en photo cet iPhone n’est pas simple. Contrairement au modèle ardoise, ce gris sidéral varie considérablement d’aspects selon l’éclairage. Si bien que sur certaines photos, on a même eu un rendu très proche de l’iPhone 5s doré…

Les tranches ont également changé, elles sont plus claires qu’avant, mais cela se voit surtout quand on compare directement le nouveau modèle et l’ancien.

Nous avons également acheté le modèle argent, le seul à rester au catalogue. De fait, il n’y a aucune différence sur le dos ou les contours de l’iPhone 5s argent, par rapport à l’iPhone 5 argent. La teinte de l’aluminium n’a pas bougé et s'il n'y avait pas le double flash à l’arrière du nouveau téléphone, il serait impossible de les distinguer de l’arrière.

Face avant, c’est le cercle autour du bouton d’accueil qui permet de distinguer les deux générations. Conçu pour Touch ID — on reviendra plus longuement sur cette nouveauté plus loin —, ce cercle est particulièrement visible sur les modèles argent et doré. Il est par contre quasiment indiscernable sur le gris sidéral, contrairement à ce que les photos peuvent laisser penser.

Différence subtile, mais identifiable dès qu’on le prend en main : le bouton de verrouillage de l’iPhone 5s a été modifié. Il est plus rentré que sur l’iPhone 5 et s’enfonce ainsi moins. On suppose qu’Apple a corrigé les pannes qu’il subissait très souvent au cours de la première année…

iPhone 5s (en haut) et iPhone 5 (en bas)

S’il est un point sur lequel Apple n’a pas évolué, ce sont les boutons qui ne sont pas toujours bien ajustés. Sur l’un de nos téléphones, le bouton verrouillé bouge de quelques millimètres dans toutes les directions. Ce n’est pas forcément gênant : notre iPhone 5 tient depuis un an sans problème avec des boutons de volume qui bougent aussi.

À propos de volume, Apple a manifestement travaillé le haut-parleur de son iPhone. Celui du nouveau modèle est plus puissant et plus clair, comme si on avait affaire à une enceinte plus grosse. Une excellente nouvelle a priori.

Dans la boîte, rien de nouveau à noter. Contrairement à ce que l’on avait pu croire, il n’y a pas d’adapteur Lightning vers micro-USB dans la boîte, du moins pas en France. Il faut se contenter d’une paire d’EarPods, d'un câble Lightning et d’un chargeur USB.

Au premier démarrage du téléphone, vous aurez déjà une mise à jour à installer. Les iPhone 5s sont livrés avec iOS 7.0, mais Apple a déjà sorti une 7.0.1 qui corrige quelques bugs. Cette version est réservée aux iPhone 5s et 5c et il est recommandé de l’installer avant d’utiliser l’appareil. Pour ce faire, vous pouvez très bien passer par les Réglages, section Général.

[ pagebreak ]

Aperçu de Touch ID

Avant d’utiliser votre nouvel iPhone 5s, vous pourrez enregistrer vos empreintes. L’une des nouvelles fonctions de ce téléphone est en effet un capteur digital logé sous le bouton d’accueil. Vous n’êtes pas obligé d’enregistrer l’empreinte tout de suite, mais vous voudrez sans doute le faire. Difficile, en effet, de se passer de cette fonction une fois qu’on y a goûté…

Concrètement, l’iPhone 5s doit préalablement enregistrer l’empreinte de votre doigt, avant de l’utiliser pour vous identifier. Pour l’heure, Touch ID ne fonctionne qu’à deux endroits différents : pour débloquer votre appareil ou pour confirmer un achat sur l’App Store, l’iTunes Store ou encore l’iBookstore. Chacun des deux usages est désactivable indépendamment. Par défaut, seule l'identification est active, allez donc dans les réglages d'iOS si vous souhaitez aussi valider vos achats avec vos empreintes.

Pour débloquer l’appareil, un bref contact avec le bouton d’accueil suffit. Nul besoin d'enfoncer ce bouton, on se contente de poser le doigt. Une astuce, ce "combo" que l'on peut utiliser si l'iPhone est en veille : exercez une brève pression sur le bouton pour allumer l'écran (pas trop longtemps pour ne pas lancer Siri) et laissez le doigt posé pour l'identification.

Pareil pour effectuer un achat : il suffit de poser le doigt quand on le demande pour lancer le téléchargement, sans avoir à saisir le mot de passe.

Touch ID nécessite un peu plus de temps pour que l’on puisse se prononcer sur son intérêt au quotidien. Quelques remarques en attendant notre avis final, dans le test : l’enregistrement préalable de chaque doigt est assez simple, quoiqu’un peu long peut-être (une ou deux minutes). L’iPhone 5s vous indique par de petites vibrations quand poser le doigt. Essayez de le positionner dans le maximum de positions possibles pour que la détection soit suffisamment souple par la suite.

Le système apprend et est appelé à devenir plus intelligent au fur et à mesure de l’utilisation. Au départ, Touch ID n’est ainsi pas aussi efficace qu’on le voudrait et il faut parfois s’y reprendre une fois ou deux pour que son doigt soit détecté, c'est toutefois assez variable. Dans d'autres cas, la reconnaissance a été le plus souvent immédiate et sans effort. C’est tout à fait normal et il faudra sans doute laisser passer le week-end pour juger de son efficacité au quotidien.

Le bouton d’accueil a changé pour s’accommoder de ce nouveau capteur. Il y a la bague de métal autour du bouton pour lancer la reconnaissance de l’empreinte. Il y a aussi le carré aux bords arrondis qu’Apple avait placé là depuis le premier iPhone, mais qui a disparu sur cette génération (mais pas sur les iPhone 5c, pour bien rappeler qu'il est classique). Son aspect et son toucher ont aussi changé, sans doute à cause de la couche de cristal de saphir qui le protège. Le clic est différent également, il est plus sourd à l’oreille : difficile pour le moment de savoir si c’est un bon signe.

Appareil photo

Comme à chaque génération, l’iPhone 5s a droit à un appareil photo amélioré par rapport à son prédécesseur. Celui de l’iPhone 5s n’est pas spectaculaire au premier abord avec son capteur bloqué à 8 mégapixels. Pourtant, le nouveau téléphone d’Apple dispose bien d’un appareil plus performant et comme souvent, il ne faut pas s’arrêter aux chiffres.

Photo prise avec un iPhone 5s – clic pour agrandir

Certes, le capteur du nouvel iPhone 5s ne fait que 8 mégapixels, mais il est aussi 15 % plus grand que celui de l’iPhone 5. Selon Apple, chaque pixel fait 1,5 micron et ces pixels plus grands doivent améliorer la qualité des photos. Le constructeur a aussi amélioré l’ouverture de son appareil : elle atteint ƒ/2,2, ce qui permet à plus de lumière d’accéder au capteur, un point essentiel pour les photos dans des pièces sombres.

La rédac de MacG prise avec un iPhone 5 (gauche) et un iPhone 5s (droite) – clic pour agrandir

Encore une fois, il est trop tôt pour avancer des conclusions définitives, mais on peut déjà dire que l’appareil photo est, certes, meilleur, sans plus. Dans des conditions lumineuses difficiles, l’iPhone 5s élimine une partie, mais pas tout le bruit. Sur cet exemple extrême — la manette était dans un endroit vraiment sombre —, on distingue un peu mieux les détails sur la photo de droite, mais on ne peut pas l’exploiter directement pour autant.

La manette Ouya prise avec un iPhone 5 (gauche) et un iPhone 5s (droite) – clic pour agrandir

Un bon point en revanche, les phénomènes de halo violet qui étaient très fréquents avec l'iPhone 5 quand on prenait des photos avec une forte luminosité sur le bord de l'image (lire : iPhone 5 : mode basse lumière et Lens Flare violet). Nous n'avons pas réussi à obtenir de halo avec l'iPhone 5s, alors que le phénomène est très facile à reproduire sur son prédécesseur.

Apple a aussi remplacé le flash au dos de son iPhone : le 5s a droit à deux LED, une blanche et une jaune, qui s’activent différemment selon les besoins. Sur ce point, la supériorité du nouveau modèle est indiscutable : le portrait à gauche est surexposé et les yeux rouges sont bien visibles ; à droite, les couleurs sont mieux respectées et les yeux moins rouges. En contrepartie, le flash de l’iPhone 5s est par moments beaucoup plus lent, comme si l’appareil avait du mal à trouver le bon réglage.

Stéphane, pris avec un iPhone 5 (gauche) et un iPhone 5s (droite) – clic pour agrandir

Au-delà de la qualité, l’iPhone 5s impressionne par sa rapidité. Prendre des photos en mode HDR ne se sent quasiment plus, là où il fallait ajouter une bonne seconde avec un iPhone 5. Plus spectaculaire encore, son mode rafale qui prend 10 photos chaque seconde en tenant le doigt appuyé sur le déclencheur. C’est très impressionnant (ne serait-ce qu'à l'oreille, pendant que l'iPhone mitraille la scène) et très utile pour avoir une photo au moment parfait.

En mode rafale, l’iPhone 5s prend 10 images par seconde. C’est trois fois moins qu’un vrai film, mais en bien meilleure qualité… - clic pour agrandir

iOS 7 sait d’ailleurs identifier les rafales et il rassemble toutes les photos derrière celle qu’il choisit automatiquement comme la meilleure. L’interface de Photos permet toutefois de choisir une autre image favorite très facilement. Chaque favori est dissocié de la rafale pour être utilisé dans un autre cadre.

Attention à ce mode rafale : chaque photo pèse plus de 2 Mo et l’espace de stockage de votre iPhone va vite se remplir, très vite. D’autant qu’il n’y a aucune limite, si ce n’est l’espace restant sur l’appareil : vous pouvez très bien tenir le doigt jusqu’à prendre 1000 images. Comptez environ 2 Go de stockage et 100 secondes…

[ pagebreak ]

Vidéo au ralenti

Le capteur de l’iPhone 5s est aussi capable de tourner des vidéos à 120 images par seconde. Dans Appareil Photos, on a un mode supplémentaire, nommé "Ralenti", et pour cause : filmer aussi vite permet en fait de ralentir l’action.

Les vidéos filmées en 120 FPS sont bridées au 720p. Une fois enregistrées, iOS 7 permet d’en ralentir une partie, mais une partie seulement : ne rêvez pas de multiplier les ralentissements dans une vidéo, l’outil de base est trop limité pour ça.

Malheureusement, les outils manquent aussi sur ordinateur. Côté Mac, Apple n’a pas mis à jour ses logiciels d’édition vidéo : que ce soit avec iMovie [9.0.9 – 13,99 €] ou même avec le professionnel Final Cut Pro [10.0.9 – 269,99 €], on ne peut pas travailler ces vidéos au ralenti. Pour créer un petit film comme celui-ci, il faudra passer par un autre utilitaire : nous avons pris GoPro Studio qui a l’avantage d’être gratuit et multiplateforme.

Ces vidéos ralenties sont une réussite et l’effet est spectaculaire, même avec des objets du quotidien. Attention, encore une fois, à l’espace disponible. Les vidéos 120 FPS ont beau être limitées au 720p, elles sont quand même plus lourdes : comptez autour de 35 Mo pour dix secondes de vidéos ralenties, contre environ 20 Mo pour une vidéo classique de la même durée.

iPhone 5s Case

Avec son iPhone 5s, Apple a conçu des housses parfaitement adaptées au téléphone, les iPhone 5s Case. Vendues 39 €, ces coques sont recouvertes de cuir coloré sur l’extérieur, et de tissus en microfibres à l’intérieur. En tout, six coloris sont proposés : en plus du vert, du beige, du bleu, du brun et du noir présentés ici, on a une version rouge (un produit (RED)™).

Nous avons pris trois modèles (noir, bleu et rouge) : comme toujours, Apple facture très cher des accessoires de qualité assez moyenne. La couche de cuir est assez agréable, la housse a une bonne odeur de cuir et l’ensemble est très bien conçu, mais cela reste onéreux pour une coque à 40 €.

Apple a choisi de protéger au maximum l’iPhone 5s. Les tranches, zone la plus fragile du téléphone, sont ainsi entièrement recouvertes et le constructeur a ajouré la housse pour laisser passer le son ou le câble de recharge et celui des écouteurs. Le travail est parfaitement réalisé, chaque trou coïncide parfaitement avec un orifice dans l’iPhone 5s Case, mais cette disposition n’a pas que des avantages.

Première remarque : la housse déborde et elle se termine au-dessus de la face avant. C’est pratique pour poser le téléphone sans prendre de risque, pratique aussi en cas de chute, mais pas forcément aussi pratique pour faire des gestes depuis les bords de l’écran. Problème : iOS 7 utilise ces gestes un peu partout… Il faudra voir à l’usage si c’est vraiment pénalisant.

Oubliez les adaptateurs Lightning, seul le câble de base est compatible avec la housse. Même les adaptateurs vendus par Apple ne rentrent plus, et on ne parle pas des câbles vendus par d’autres fabricants. Avoir la certification n’y fait rien, le trou dans la housse est trop étroit pour accepter autre chose qu’un câble très fin. Le problème se pose aussi pour la prise des écouteurs et les utilisateurs de gros casques de salon auront sans doute aussi quelques difficultés…

Autre problème, plus gênant encore à nos yeux : le bouton de mise en veille ou d’allumage, sur le dessus, est lui aussi recouvert, mais l’iPhone 5s Case est mal conçue à cet endroit. Une fois la housse en place, le bouton devient très difficile à utiliser et on doit trop souvent refaire le geste. Il faut appuyer très fort, ce n’est pas normal. Espérons qu’Apple corrige le tir, en attendant on ne recommandera pas ce produit par ailleurs plutôt agréable.

L’iPhone 5s Case est parfaitement bien ajustée, mais elle est aussi particulièrement pénible à enlever. C’est un produit conçu pour être posé et laissé en place… ce qui ne sera pas toujours pratique au quotidien, malheureusement.

Si vous avez un iPhone 5s…

Si vous avez acheté vous aussi un iPhone 5s, nous avons besoin de votre aide… Afin de savoir ce que valent les iPhone 5s en 3G et en 4G, nous montons une opération spéciale avec DegroupTest.

Téléchargez leur application et faites des tests en mode cellulaire avec votre nouvel iPhone. Vous n'avez pas besoin de nous transmettre les résultats, nous les recevrons de notre côté et nous vous proposerons un résumé détaillé dans les prochains jours.

Tags
avatar cookie | 
Mouais. Ça ne me convainc pas de changer mon iPhone 5 pour un 5s. J'attends de voir si l'iPhone 6 aura un écran plus grand ... Néanmoins, merci pour cet article :)
avatar denisbook | 
heureusement, comment pouvez vous battre un téléphone excellent qui marche très bien et qui n'a qu'un an ? même l'iphone de 2014 et 2015 aura du mal. Même celui de 2016, inrayable, toujours en suspension, véritable projecteur cinéma, effets holographiques en surface, et nano technologie pour vous nano-examiner que vous êtes en bonne santé aura encore du mal à battre le fait que votre téléphone marche très bien et n'a que quelques années. je dirais donc, HEUREUSEMENT ! Par contre, y a aucun mal à profiter, quand on peut, de toujours mieux. c'est pas grave.
avatar lechneric | 
@Polystyrène Un nouveau spécialiste des réponses mono-syllabiques ?
avatar denisbook | 
oui
avatar jolepabo | 
Il a l'air sympa ce 5S. Pour moi, son seul défaut c'est de ne pas offrir 32Go de stockage pour la version à 700€ (ou 64 à 800€). Sinon, il a quand même l'air puissant, le Touch ID a l'air sympa.
avatar valentin. | 
Autant que cet iPhone semble être une bonne mouture, ça reste quand même un peu cher comparé à ses concurrents. Ceci étant, je n'ai pas l'intention de passer au côté obscur, du moins pas tout de suite. J'attends encore un an patiemment avec mon 4S 64Go. Je sauterai le pas quand l'iPhone aura 128Go de mémoire avec un petit truc qui me fera dire "ah oui quand même".
avatar denisbook | 
"semble être une bonne mouture" rien qu'en disant cela, vous venez de conforter Apple dans son choix, désir, plan business, but final de la vie, d'être "un peu cher comparé à ses concurrents".
avatar 5thString | 
Vous avez "quelques" 5s !!! Eh merde l'abonnement Macg va prendre un ptit coup d'inflation :P
avatar ptitdavid | 
Je suis conquis par mon 5S Space Gray très personnellement. Venant d'un iPhone 4, l'effet est très plaisant.
avatar eipem | 
@phantoom : La dernière Maj de 3DMark n'affecte pas le résultat des benchs et il n'est pas optimisé pour le 64Bits, mais bien tenté.
avatar eipem | 
@phantoom : https://itunes.apple.com/fr/app/3dmark/id642839144?mt=8
avatar eipem | 
@phantoom : Il est pas optimisé OpenGL 3.0 SE non plus tiens ! C'est con pour tester des benchs sur iOS7 ç´aurait pu être utile...
avatar denisbook | 
je ne prendrai au sérieux que celui qui sera debout à la fin de votre duel, celui qui aura ensanglanté son adversaire et aura prouvé sa supériorité en sémantique, troll et connaissance assidu de la moindre référence du dernier petit processeur sorti d'un fondeur obscur. "les appareils sous android" avant les geeks disaient "les PC ils ont tout pareil" , parce que ben vi y a qu'un seul PC identique qui se vend dans le monde (de même qu'il y a qu'un seul android en circulation), c'est à dire le DERNIER LE MEILLEUR CELUI QUI SORT DEMAIN ! Touuuut le reste devient à son image et rend caduque le bidule qu'il faut critiquer du jour (linux, apple, toyota, tesla, disney, ma grand-mère)
avatar flob883 | 
Merci pour ces premières impressions !... il me tarde de changer mon iPhone 4/16go contre un 5S/64go dès que les nouveaux modèles seront disponibles en Suisse... même si, en attendant, iOS7 a redonné un coup de jeune à mon "vieux" 4 !
avatar Apical-informatique | 
Touch ID est la fonction que je trouve la plus sympa sur l'i5S vs mon i5. Vous écrivez: "Pour débloquer l’appareil, un bref contact avec le bouton d’accueil suffit. Nul besoin d'enfoncer ce bouton, on se contente de poser le doigt. Une astuce, ce "combo" que l'on peut utiliser si l'iPhone est en veille : exercez une brève pression sur le bouton pour allumer l'écran (pas trop longtemps pour ne pas lancer Siri) et laissez le doigt posé pour l'identification." Je pensais que quand l'iPhone était en veille il suffisait de poser le doigt sur le bouton Home mais qu'il n'y avait pas besoin d'appuyer dessus. Juste pour être sur: il faut d'abord que l'écran soit allume pour s'identifier via touch ID ?
avatar Apical-informatique | 
@nicolasf : Merci pour ta réponse. C'est dommage car ça aurait pu permettre "d'économiser" le bouton Home qui s'en prend quand même plein la gueule tous les jours (je sais pas combien de fois je clique dessus par jour mais ça doit être impressionnant). Visiblement le cercle métallique de détection de la présence du doigt ne doit fonctionner en continu...
avatar freddut | 
Sûrement pour éviter que le téléphone passe 99% du temps à attendre le doigt. La bague est peut être pas si passif comme capteur de présence.
avatar denisbook | 
je suis dispo pour consultation trolls quand vous voulez, mon profil a tous les détails. vous n'avez pas besoin de perdre votre temps avec un forum. je suis bien + efficace.
avatar denisbook | 
pourquoi faire une nana en photo ? l'appareil photo marche aussi très bien sur autre chose. C'est un soucis des canon ou nikon ? ça ne marche que sur une nana ? bah fa alors.
avatar Founs | 
C'est dommage qu'ils foirent ce constat plutôt positif avec leur housse, reste à savoir si les puristes qui l'aiment "nu" pourront se vanter de la solidité du modèle.
avatar denisbook | 
strictement identique au iphone 5 sur ce plan, dispo depuis 1 an, un milliard 700 millions d'articles disponibles sur le net sur l'iphone 5 et son ressenti au quotidien (et certainement + de photos instagram du même acabit)
avatar voetemm | 
Stéphane il a bu un coup entre les 2 photos !! Lol
avatar ned- | 
"que ce soit avec iMovie [9.0.9 – 13,99 €] ou même avec le professionnel Final Cut Pro [10.0.9 – 269,99 €], on ne peut pas travailler ces vidéos au ralenti." Il n'y a pas besoin de les mettre à jour : iMovie et FCP X savent très bien faire du ralenti. Et comme ils utilisent les 60 ou 100 images/s de ma GoPro pour les ralentis, j'ai peu de doutes qu'ils utilisent sans soucis les 120 images/s produits par l'iPhone 5s.
avatar aldayo | 
Concernant TouchID, il est possible de l'activer pour le unlock et les achats pour un profil et seulement le unlock pour un autre profil ? Par exemple, pouvoir enregistrer son enfant, mais sans la possibilité d'acheter !
avatar aldayo | 
@yony0901 : Si tu changes l'écran, la carte mère et le boîtier, oui ;)
avatar Mathieu3556 | 
Il y a pourtant un élément permettant de différencier un 5s et un 5 même sur un iPhone blanc et argent et sans tenir compte du flash ! Apparemment personne ne le voit alors qu'il m'as sauté aux yeux ! Il s'agit du contour de l'objectif de l'appareil photo, sur un iPhone 5 il y a un petit cerclage métalique assez joli qu'on ne retrouve pas sur le 5s. Ceci dit c'est peut être une élément qui été à l'origine des halos violet qu'on avait dans certaines conditions sur l'iPhone 5 ou à l'origine des poussières qui venaient se foutre entre les lentilles et le verre de protection de l'objectif .... C'est moins joli mais ca semble régler des problèmes. Bref ca reste un élément de différenciation entre les 2 modèles.
avatar melaure | 
@Khadgare Relax!!! :) À mon avis, ils vont juste apprendre qu'un iPhone de telle génération, chez tel opérateur en 4G s'est connecté à telle heure en tel endroit et a atteint telle vitesse. À aucun moment ils n'auront de quoi identifier le propriétaire de l'appareil.
avatar fredoc77 | 
Personnellement n'ayant jamais été vraiment convaincu par mon iPhone 5, j'ai commandé le 5s directement à sa sortie. Ce que je lis sur vos articles depuis une semaine à suffit à me convaincre.

CONNEXION UTILISATEUR