Face au HomePod, Amazon joue la carte de l'ouverture

Stéphane Moussie |

Pionnier sur le marché des assistants domestiques, Amazon affiche sa sérénité à la suite de l’annonce du HomePod.

HomePod. Image CNET

L’appareil d’Apple a « une philosophie un peu différente » des produits Echo, fait remarquer David Limp, le responsable du matériel d’Amazon. Apple a effectivement présenté le HomePod avant tout comme une enceinte connectée de pointe. L’aspect assistant domestique est relégué au second plan, contrairement à ce que font Amazon et Google avec leurs produits respectifs.

Mais les produits d’Amazon peuvent aussi rivaliser avec le HomePod sur le plan de la musique, estime David Limp, qui cite l’Echo Dot que l’on peut relier avec ou sans fil à n’importe quelle enceinte. « Les préférences des gens pour les enceintes sont extrêmement personnelles », fait-il valoir. Et puis il y a bien sûr l’argument du prix : à 179 $, l’Amazon Echo coûte deux fois moins cher que le HomePod.

Le vice-président d’Amazon fait même un appel du pied à ses concurrents : « Nous sommes ouverts [à l’intégration de Siri ou Google Assistant dans les Echo]. Si Apple ou Google veulent me passer un coup de fil, je suis disponible. Ils peuvent appeler. J’espère que cela se produira un jour. »

C’est certainement un vœu pieux pour Apple, qui préfère généralement garder ses services pour ses appareils, mais une intégration de Google Assistant n’est pas irréalisable. Google a récemment fournit aux fabricants tiers un SDK leur permettant d’inclure son assistant à leurs produits.

Il faudra aussi compter dans les prochains mois sur Microsoft, qui va lancer des enceintes équipées de Cortana avec des partenaires, et Samsung, qui aurait l’intention de lancer un produit similaire muni de Bixby, son nouvel assistant.

avatar heero | 

C'est sur que dommage qu'il n'est pas une entrée son pour relier au moins l'ampli d'une hifi.

Et au passage est-il compatible avec une airport express pour le airplay ???

avatar Alberto8 | 

@heero

C'est déjà AirPlay .

avatar Giru | 

« Si Apple ou Google veulent me passer un coup de fil, je suis disponible. Ils peuvent appeler. J’espère que cela se produira un jour. »

Le mec on dirait Manuel Valls pendant la composition du gouvernement... C'est un peu triste quand même.

avatar lll | 

Une question que je me pose en voyant débarquer tous ces appareils : répondent-ils vraiment à une demande, ou en créent-ils une artificielle ? Pour ma part, je trouve qu'il y a déjà bien assez de micros et d'appareils capables d'émettre du son dans ma maison pour ne pas vouloir en ajouter davantage !

avatar nemrod | 

Je crois qu'on créé un besoin, pas une demande, et que ce nouveau besoin peut ne pas être artificielle.

Ton besoin, ton opinion...

avatar joelcro | 

Non non, on ne crée pas le besoin, on crée une nouvelle réponse à un besoin. Les besoins ne changent pas, seules les réponses apportées évoluent en suivant le progrès technologique ou une motivation différente. Bon je fais simple, mais l'idée est que les besoins sont depuis toujours les mêmes, les réponses à ces besoins ont évoluées.

avatar nemrod | 

Qu'est-ce qui te rend si affirmatif ?

avatar Smartiiez | 

Le besoin est la distraction, le divertissement (J'ai un doute sur la productivite 🤔). Ces assistants peuvent en être une réponse pour certaines personnes.

avatar Kriskool | 

Entre homepod et Amazon écho il me semble que la qualité sonore sera différente ?..

avatar en ballade | 

@Kriskool

Et le qualité des assistants aussi...

CONNEXION UTILISATEUR