Taylor Swift : si 1989 n'est pas sur Apple Music, c'est à cause des trois mois gratuits

Mickaël Bazoge |

Taylor Swift aime Apple. Mais elle n’aime pas les trois mois d’écoute gratuite offerts pour toute inscription à Apple Music, et c’est pourquoi les fans de la chanteuse ne trouveront pas son dernier album, 1989, en streaming sur le service lorsqu’il se lancera le 30 juin (lire : Taylor Swift : pas de 1989 pour Apple Music). Swift s’en explique aujourd’hui dans un billet paru sur Tumblr : ces trois mois d’écoute gratuite sans aucune rémunération sont « choquants, décevants et vont complètement à l’encontre de l’histoire généreuse et progressiste d’Apple ».

Taylor Swift ne se bat pas pour son compte en banque, celui de son équipe ou de ses producteurs, mais elle s’inquiète de voir de jeunes groupes et artistes ne rien recevoir de leur travail durant « un quart de l’année ».

Il s’agit du nouvel artiste ou du groupe qui vient de lancer son premier single et qui ne sera pas rémunéré pour son succès. Il s’agit du jeune compositeur qui a écrit son premier morceau et qui pensait que les royalties allaient lui permettre de régler ses dettes. Il s’agit d’un producteur qui travaille sans cesse pour innover et créer, comme les innovateurs et les créateurs qui travaillent chez Apple… mais qui ne seront pas payés pendant un quart de l’année alors que leurs chansons seront lues.

La chanteuse explique que dans son cercle professionnel, tout le monde est inquiet devant cette période gratuite d’Apple Music. La Pomme « a les moyens pour payer les artistes, les compositeurs et les producteurs durant cette période de trois mois », écrit-elle, « même si elle reste gratuite pour les fans ». Ces trois mois sont une vraie épine dans le pied d’Apple, plusieurs regroupements d’artistes et de labels indépendants conseillant à leurs membres de ne pas autoriser la diffusion gratuite de leurs créations sur Apple Music (lire : Nouvelles salves de critiques sur une clause d'Apple Music).

« Trois mois sans être payé, c’est long, et c’est injuste de demander à quelqu’un de travailler pour rien », poursuit Taylor Swift, qui demande à Apple de changer sa politique. Après tout, « nous ne demandons pas d’iPhone gratuits. Ne nous demandez pas s’il vous plait de vous donner notre musique sans compensation ».


avatar SugarWater | 

Je veux bien essayer l'Apple Watch 3 mois aussi :)

avatar Domsware | 

Elle a trouvé la parfaite solution : ne pas placer sa musique sur Apple Music.

avatar lll | 

Domsware, tu pourras nous expliquer ton lien avec Apple un de ces quatre s'il te plaît ? Tu es curieusement omniprésent sur les sujets autour d'Apple Music, ça en devient louche.

avatar Domsware | 

@lll :
Ah ah ah ! Je donne mon avis et j'essaye de comprendre de quoi il est question.
J'ai plutôt eu des liens très étroits avec la musique "indépendante".

avatar lll | 

Il faudrait que tu définisses « indépendants », parce que ceux que je connais ont des crédits et mettent tout leur argent dans du matériel de qualité pour un retour franchement pas évident. Je ne parle pas de la façon dont leur famille leur met la pression mais ce n'est vraiment pas simple pour eux. Si tu parles d'artistes qui font cinquante scènes par an et qui vendent 10 000 disques, alors ce n'est pas tout à fait la même catégorie et mon jugement peut devenir invalide.

avatar TimeMachine | 

@Domsware :
Son back catalogue y sera. Seul son dernier album ne sera pas streamable. Ce qui rend son jugement un peu bizarre.

Si on suit sa logique, c'est donc tout son catalogue qui devrait ne pas figurer.

Du coup, c'est bien joli de penser aux autres mais là j'ai comme un doute...

avatar Garfield3 | 

Sérieusement ?????,

"Son back catalogue y sera. Seul son dernier album ne sera pas streamable. Ce qui rend son jugement un peu bizarre."

Je crois que c'est pourtant clair, nouvel artiste, nouveau morceau, producteur qui essaie d'innover et créer.

Il s’agit du nouvel artiste ou du groupe qui vient de lancer son premier single et qui ne sera pas rémunéré pour son succès. Il s’agit du jeune compositeur qui a écrit son premier morceau et qui pensait que les royalties allaient lui permettre de régler ses dettes. Il s’agit d’un producteur qui travaille sans cesse pour innover et créer, comme les innovateurs et les créateurs qui travaillent chez Apple… mais qui ne seront pas payés pendant un quart de l’année alors que leurs chansons seront lues.

Elle parle très clairement de ce qui vient de se faire ou qui a necessité une nouvelle création artistique...

Est ce qu'Apple laisse ses nouveaux softwares libre d'utilisation pendant trois mois avant achat......?
Bref elle résume bien le problème!

avatar marenostrum | 

leur suite bureautique c'est gratuit pour tout nouvel achat. sinon c'est payant pour les autres.
les 3 mois gratuits pareil c'est pour attirer la foule. apple radio sert pour différencier l'iPhone et i'iPad de leur concurrents.
vendre des smartphones c'est le but de Apple, et pas diffuser gratuit la musique ou rémunérer les artistes.
l'article ici pareil, faire des clics, et pas nous transmettre les dires de cette conne.

avatar Nesus | 

@Garfield3 :
Non. Elle résume très mal. Ou trop bien en fait. Le problème ici c'est uniquement marge que l'on parle d'Apple. Et qu'aujourd'hui pour le monde Apple = vache à lait.
Apple offre un service qui sera très vraisemblablement très rentable sur le long terme. Toute l'industrie (pas uniquement celle du disque) fonctionne en dépense/rentabilité. Ce qui fait que les industriels paient des fortunes en pub en espérant récupérer des clients qui resteront fidèles. Là, Apple offre une grosse probabilité sur la fidélité.
En échange elle demande 3 mois d'investissement par artiste. 3 mois d'écoute, c'est très loin de coûter le prix d'une campagne de pub. Sans savoir précisément le revenu que va générer Apple musique par artiste, je le sais déjà.

Là, tout le monde est en train de dire qu'apple pourrait offrir cette publicité et fidélité simplement parce qu'apple est riche. C'est juste n'importe quoi comme argumentaire.
Donc Taylor Swift qui est riche peut aussi offrir son album à tout ses fans. Parce que ces derniers sont pauvres et qu'elle est riche. Même logique. S'il y a quelqu'un pour défendre cette logique, c'est vraiment qu'il n'a pas réfléchis bien longtemps.

La question est donc de savoir si un artiste comme toutes autres personnes qui souhaitent faire de la vente est prêt à faire faire de l'investissement. Donc un pari totalement incertain sur l'avenir. Ce n'est pas parce que c'est Apple qui tient la boutique, que tout à coup il devrait y avoir des certitudes. C'est juste honteux de réclamer une telle chose.
Que l'on dise que c'est pingre de la part d'Apple parce au elle peut se le permettre vu la montagne de cash sur laquelle elle est assise, pourquoi pas ?
Au même titre qu'elle pourrait faire plus de dons aux associations. C'est exactement la même logique ici.

Dire qu'apple maltraite les artistes, le monde de la musique et les volent. Faut vraiment arrêter le délire.

avatar Garfield3 | 

@Nesus

Faux faux et faux comparer un service de streaming quand bien même celui d'Apple à une campgne de pub c'est un non sens. Une campagne de pub c'est payant mais c'est aussi ciblé sur un artiste ou un groupe et là les artistes surtout les nouveaux n'auront pas plus de visibilité qu'un autre. On vous propose de rejoindre un catalogue et c'est tout.

Qui plus est un service de streaming payant ou sponsorisé par la pub repose sur un rémunération immédiate ici les trois mois gratuit sont bien à la charge de l'artiste et/ou de la production avec la seule certitude est de ne rien gagner pendant trois mois et peut être eventuellement quelque chose on sait pas quoi plus tard.

Sans déconner après le juste milieu ça serait de demander à chaque artiste ou label si oui ou non il veut faire partie de l'offre gratuite. Je suis d'accord on ne peut pas imposer à Apple de payer la note, mais l'inverse est tout aussi stupide. La vache à lait ici c'est pas Apple mais bien les artistes.

Et faux arrêter la victimisation je ne suis pas fan de taylor swift mais elle avait déja fait part de son ressentit vis à vis de spotify et du streaming donc l'insulter come le font certains ça résume bien le niveau.

Quant au chapitre de l'investissement c'est quand même culotté de resssortir ça en sachant que l'artiste en lui même et son label font l'avance de trésorie pour financer le developpement de son eventuel album, pub et concert et maintenant faut aussi qu'il accorde un crédit à Apple pour lancer son propre service qui n'existerait pas sans leur travail.

Vu les vagues que ça fait Apple à du annoncer la bonne nouvelle à la fin faut pas être totalement idiot pour comprendre que ça choque.

Maintenant il y a toujours la solution de refuser de faire partie de ce nouveau service la concurrence est là même si pour certains avoir un maximum de visibilité est vital

avatar Nesus | 

@Garfield3 :
Sauf que là personne ne paie rien pendant les trois mois. Comme pour le téléchargement illégal. Donc la solution d'Apple est la bonne et c'est bien de la publicité. Une pub pour payer la musique que l'on écoute et non plus télécharger illégalement.
Donc si.

avatar Garfield3 | 

@Nesus

Bravo en conclure que la solution proposée par Apple offre autant aux artistes que le téléchargement illégale ça prouve bien que ç'est une mauvaise blague.

Personne ne paie rien... Encore bravo c'est ce que dit Taylor swift si personne paye bah au final c'est les artistes qui sont pas payés.

Encore une fois toute peine mérite salaire et la "pseudo pub" ne paye pas l'artiste en attendant et mieux si il se casse le cul il a quand même le droit de preferer du sonnant et trébuchant à des vagues perspectives d'ou laisser le choix du gratuit ou pas.

La solution d'Apple est avant tout bonne pour Apple et la seule publicité qui en ressort est au bénéfice d'Apple comme je l'ai dit si vraiment il voulait être équitable il aurait laissé le choix.

avatar Lestat1886 | 

@Garfield3 :
Il laisse le choix aux artistes d'y adhérer ou non. Et si l'artiste n'est pas connu, il ne gagne rien non plus. Et s'il est apprécié, on écoutera sa musique plus que les 3 mois gratuits. A chaque artiste de faire son calcul sur le long terme

avatar Garfield3 | 

@Lestat1886

Merci pour cette evidence et encore heureux qu'ils ont ce choix mais on peut comprendre que certains se sentent flouer quand on leur que c'est pour leur bien pour rendre service d'ou la remarque de Taylor Swift ;-)

avatar Lestat1886 | 

@Garfield3 :
Je les comprends, je pense juste que c'est pas forcément un bon choix sur le long terme et d'ailleurs ce n'est qu'une technique de négociation parmi d'autres: faire parler d'eux et e cette clause pour faire plier Apple

avatar Garfield3 | 

@Lestat1886

Le long terme en matière de divertissement ( car on peut dire qu'il s'agit de divertissement ) ça veut pas dire grand chose surtout en ce qui concerne la musique qui est devenue quelque chose qui se consomme rapidement..

Quant aux négociations faut pas réver il n'y en aura pas la messe est dite si les grosses boites de musique ont signé car financièrement elle peuvent se permettre ce genre d'écart, c'est des petits labels qui vont peser lourd et à part Taylors Swift qui est une pointure aucun autre nom n'a fait parler de lui.

avatar Lestat1886 | 

@Nesus :
+10000000

avatar Apollo11 | 

@Nesus :
Alors, pour ton prochain boulot, ton employeur va te demander de travailler 3 mois gratuitement, en te promettant que tu seras payé ensuite. Pendant ces trois mois, il va se servir de ton travail pour vanter les mérites de son entreprise. Il va mettre ton visage partout, web, journaux, télé et donner ton travail gratuitement à tout le monde. Tu signes ?

avatar Lestat1886 | 

@Apollo11 :
C'est pas pareil, comparer un artiste a un simple salarié c'est un raccourci! Si je suis free lance, qu'il me dit fais un essai et si ca lui plait j'ai un contrat long terme, que ca me permet de faire connaitre mon travail et que je peux travailler pour d'autres personnes en parallèle c'est à envisager

avatar Apollo11 | 

@Lestat1886 :
Oui, c'est à envisager. T'as le choix de dire oui, de céder au chantage de la multinationale. Et tes autres clients vont peut-être finir par demander la même chose...

avatar Garfield3 | 

@Lestat1886

Non mais même les stagiaires sont payés, pas grand chose mais payer faut arrêter....
Si tu veux bosser gratis c'est ton droit mais faut pas en faire une règle et comprendre ceux qui ne veulent pas...

avatar Domsware | 

@Apollo11 :
Comparaison erronée. Le service une fois en place profitera autant à Apple qu'aux maisons de disque.

avatar Apollo11 | 

@Domsware :
« Le service une fois en place...»

Le problème, c'est les 3 mois avant... Voilà ce dont on parle. Avant de parler de comparaison éronnée, faudrait réfléchir un peu.

avatar paddy57 | 

@Apollo11 :
Oui, je signerais. Parce que c'est un moyen de montrer que j'existe et que ça vaut peut-être la peine de m'écouter. Je peux "aussi" et en même temps continuer de m'auto-promouvoir.
Le raisonnement de madame Swift est fallacieux.

avatar Nesus | 

@Apollo11 :
Pour information c'est exactement ce que j'ai fait. J'ai plaqué mon ancien taff et j'ai fourni l'intégralité du boulot ouvrant le marché de mon boulot actuel afin que la société qui m'emploie actuellement ait un nouveau débouché et puisse créer mon salaire. J'ai commencé quand j'étais encore dans l'ancienne entreprise et j'ai eu deux mois de battement. J'ai donc "offert" 4 mois de salaire à mon entreprise. Que j'ai récupéré sous forme de prime. Je ne vois strictement pas ou est le problème. J'ai investi pour les 20 prochaines années.
Bien évidemment, si pour une raison ou une autre ma négo avait coulée j'étais bon pour la case pôle emploi.
Les artistes eux peuvent avoir plusieurs sources de revenu. Apple music vient s'additionner, pas se soustraire aux autres sources de revenu.

avatar Apollo11 | 

Oups

avatar Scs38 | 

Mais oui , mais oui...moi aussi je défend les intérêts des autres et pas mon compte en banque -_-

avatar Bigdidou | 

@Domsware :
"Elle a trouvé la parfaite solution : ne pas placer sa musique sur Apple Music"

Oui.
Mais si les labels indépendants font comme elle, ça va enlèvera beaucoup d'intérêt au catalogue d'Apple Music, y compris face à Spotify et Deezer.

avatar Domsware | 

@Bigdidou :
Oui, en effet.
Je me dis que pendant les 3 mois d'essai du service cela me donnera l'occasion de découvrir autre chose au besoin. Hasard et sérendipité !

avatar adixya | 

@Bigdidou :
Bah justement c'est le but...

avatar Fennec72 | 

Je trouve que Taylor Swift devrait attaquer Apple pour le langage de programmation Swift en considérant qu'Apple utilise la notoriété de Taylor Swift.

Je plaisante, bien sûr,
mais aux USA, le pays des avocats, tout est attaquable.

avatar SugarWater | 

Ben voilà le Three Month Gate

avatar Ipader | 

Non mais de quel droit Apple se permet-elle d'imposer aux maisons de disque et artistes de faire du gratuit avec eux pendant 3 mois?
C'est vraiment des crevards !
- ce type de service existait déjà avant eux.
- les autres services ont payés pour leur lancement.
- c'est pas comme si tout d'un coup grâce à Apple ils allaient gagner de l'argent, bien au contraire, on leur explique qu'ils vont d'abord rien gagner pour en suite gagner des cacahuètes...
- et Apple ce n'est pas la plus gros capitalisation boursière de tous les temps ??? Ils ont besoin de rincer les artistes pour exister ????

Fan depuis 20 ans cette boîte me fait de plus en plus gerber !

avatar Un Type Vrai | 

- ce type de service existait déjà avant eux.
Oui, tout comme les ordinateurs personnels, les lecteurs de musique mobile, les téléphones internet ...
Oui.

- les autres services ont payés pour leur lancement.
Ha c'est donc déjà que le service d'Apple à des différences avec les autres services, tout comme le mac n'est pas un IBM PC, l'iPod n'est pas un walkman et l'iPhone n'est pas un Nokia+Wap...

- c'est pas comme si tout d'un coup grâce à Apple ils allaient gagner de l'argent, bien au contraire, on leur explique qu'ils vont d'abord rien gagner pour en suite gagner des cacahuètes...
C'est une opportunité peur ceux qui veulent. Apple n'impose rien, vous pouvez ou pas mettre des vieux trucs pour les rentabiliser encore un peu plus ou mettre vos dernières créations pour vous faire connaitre.
Il est évident que le but d'Apple est d'avoir une entrée progressive du catalogue indépendant pour ne pas avoir des tonnes de frais au lancement du service et devoir licencier ensuite des gens...

- et Apple ce n'est pas la plus gros capitalisation boursière de tous les temps ??? Ils ont besoin de rincer les artistes pour exister ????
Et pourquoi qu'Apple te filerai pas 100 balles et un Mars ? Hors sujet ?

avatar Ipader | 

@Un Type Vrai :
Tu essaies de convaincre quelqu'un avec ton argumentation à 2 balles ?

avatar Rigat0n | 

En même temps Apple la joue franchement crevard avec cette clause. Par principe je m'abonnerai sans doute pas à leur truc (je paye déjà iTunes Match qui marche comme de la merde...)

avatar letofzurichois | 

@Rigat0n :
Pour iTunes Match, pour ma part, pas le moindre souci. Après je rejoins l'argument du travail non rémunéré pendant 3 mois. Apple a les moyens pour dédommager les artistes et s'assurer un bon coup. Ils foirent ... Encore une fois ...

avatar 0MiguelAnge0 | 

Moi ce que je trouve grandiose c'est 3M$ pour attirer aussi Lovine et Dre chez Apple, pour en arriver là. Superbe!! En voilà des conseillers...
Les mêmes qui augmentent leur prix pour ne pas écorner leurs marges hallucinantes, demandent aux autres de travailler à l'oeil. On noters aux passages, les vendus que sont les Majors qui ont acceptées ce deal et ont poussé Apple dans leur escrocerie...

avatar Un Type Vrai | 

Lovine et Dre ont gagné de l'argent en demandant à des tas de gens de bosser à l'oeil.
Pour qu'un festival fonctionne, des tas de gens bossent à l'oeil alors que certains ont des cachets...
C'est la vie, Lovine et Dre ne sont pas humanistes, aucun riche (en argent) ne l'est.

avatar Lestat1886 | 

@0MiguelAnge0 :
Il n'y a pas qu'Apple Music pour écouter la musique. Apple ne demande à personne de travailler gratuitement, ça représente juste un manque a gagner périodique pour les artistes et encore faut voir sur le long terme: s'ilssont bons ils gagneront de nouveaux adeptes peut-être

avatar Lestat1886 | 

@Ipader :
Les deux premières raisons ne justifient rien.

Ils vont gagner de l'argent après les trois mois, au moins autant qu'avec Spotify (qui ne paie pas beaucoup mieux les artistes je crois). Spotify ne ferme pas et si le streaming continue sur sa lancée ca leur fera plus de revenues. Apres libre a chacun d'acheter leur album et d'aller à leurs concerts si vous voulez qu'ils gagnent encore plus. Je donne l'impression de défendre le streaming mais perso je prefere acheter que louer "ma" musique.

Apple n'impose pas mais négocie. C'est du business et chacun négocie selon sa force de frappe.

avatar Ipader | 

@Lestat1886 :
Libre à toi de faire des raccourcis mes le 2 1er raisons, si tu prenais un peu le temps de comprendre, ce sont des startup qui ont réussi à s'imposer sur ce nouveau marché sans faire les poches des gens qui ont vraiment bossé, alors qu'Apple nous expliquait à ce moment là que les gens préféraient être propriétaire de leurs musiques bla-bla-bla...
Finalement ils ont pigé que c'est ce que beaucoup de gens voulaient comme pour le format des écrans des smartphones, les montres connectées etc...
Et imposent aux acteurs du secteur de baisser leurs frocs car attention c'est nous que v'là.
Ils n'a pas encore compris le Cook qu'ils sont devenus "has been" ? avec sont style de vielle tortue et sa montre d'attardé genre v-tech!
Regardes le tendre les bras vers le haut avec sa montre à bracelet plastique blanc alors qu'il est multi millionnaire, on y croit pas une seconde :DDD

avatar Lestat1886 | 

@Ipader :
Et les artistes sui se plaignent de tous les services de streaming? Ca inclue Apple mais aussi la gentille startup Spotify :)

avatar Ipader | 

@Lestat1886 :
Au moins elles ont l'honnêteté de payer pendant leurs périodes de promo...

avatar Crkm | 

Et encore un échec pour Tim Cook…décidément,il en devient coutumier.

avatar Lestat1886 | 

@Crkm :
J'aimerai avoir des echecs comme ça lol

avatar NEWIPHONE | 

@Crkm :
Un échec alors que ça n'a même pas encore débuté es-tu devin ?

avatar Crkm | 

Justement, arriver à se mettre à dos quasiment tous les artistes indépendants alors que le service n'est même pas encore lancé, c'est quand même assez fort. Et c'est le contenu de leur catalogue qui déterminera le succès du service, puisqu'ils ne se démarquent pas sur les prix: n se privant de quasiment tous les indépendants, qu'est ce qui les différenciera de spotify ou deezer? Pas grand chose,j'ai l'impression.

avatar Domsware | 

@Crkm :
La gratuité simplement.
Et puis il faut modérer les choses : des indépendants, pas tous. Certains y trouveront leurs comptes.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR